Archive pour le 20 mars, 2014

Outils de protection contre les Ténèbres

 

images (2)J’ai parfois l’impression que le Monde des Ténèbres est partout, prêt à bondir à la moindre occasion. Malheureusement, j’exagère à peine. Mais voici la bonne nouvelle ; nous les entités blanches, nous pouvons gagner. Le Monde des Ténèbres est déjà affaibli parce qu’il a tourné le dos à Dieu, alors que nous, nous sommes tournés vers Lui, et ses astuces ne sont pas si effrayantes lorsque nous les examinons à la lumière du jour, lorsque nous en parlons et lorsque nous les combattons ensemble.

Le premier outil de Protection contre le Monde des Ténèbres, le plus fort et le plus puissant est l’amour et l’amour de Dieu, et le fait de se dire tous les jours : « Personne d’autre que moi n’est ou ne sera jamais un intermédiaire entre Dieu et moi ».

Le second :  ne renoncez jamais à votre libre arbitre, à votre esprit ou à votre sens commun : Ce sont des dons précieux que vous a donné un Dieu aimant et généreux, qui devrait toujours être la première et la dernière personne vers qui vous devriez vous tourner pour obtenir une réponse.

Les Outils de Protection suivants ne sont pas classés selon un ordre particulier et aucun d’entre eux n’est plus puissant qu’un autre. Utilisez celui ou ceux qui vous plaisent le plus, mais sachez que plus vous en utiliserez, mieux ce sera. Vous pouvez y avoir recours à toute heure du jour ou de la nuit. Pour ma part, je préfère le matin tandis que je me prépare à entreprendre ma journée et le soir avant de me mettre au lit, mais choisissez le moment qui vous convient le mieux. Prenez l’habitude d’utiliser vos Outils de Protection, jusqu’à ce que vous en veniez à un point où vous vous sentirez nu sans eux.

Si vous doutez de leur efficacité, faites-moi plaisir et essayez-les pendant une semaine ou deux. Il ne vous en coûtera rien et cela ne peut certainement pas vous faire de mal. Mais s’il y aune excuse qui ne prend pas avec moi, c’est bien celle du manque de temps. Si vous prenez cinq minutes pour vous raser, dis minutes pour vous maquiller, quinze minutes pour vous coiffer et vingt minutes pour choisir ce que vous allez porter et vous habiller, vous avez certainement deux minutes pour vous protéger du Monde des Ténèbres et de son énergie négative pendant toute la journée.

LE CERCLE DE MIROIRS. Imaginez que vous êtes au milieu d’un cercle parfait composé de miroirs, tous plus grands que vous, leur côté réfléchissant tourné vers l’extérieur. Les entités blanches seront attirées par les miroirs, tandis que les entités des Ténèbres seront repoussées par ceux-ci et vous éviteront.

LA BULLE DE LUMIERE BLANCHE. Même si vous devriez toujours demander à être entouré de la blanche lumière de l’Esprit Saint, voici une image qui rend cette opération plus facile à imaginer. Si vous avez vu le film Le Magicien d’Oz, vous vous souvenez sûrement de Glenda, la Bonne Sorcière du Nord, qui se déplace d’un endroit à un autre à l’intérieur d’une magnifique bulle transparente. Essayez de vous déplacer de la même manière au cours de la journée, c’est à dire, à l’intérieur d’une bulle transparente faite de la blanche lumière de l’Esprit Saint, et vous remarquerez que les entités des Ténèbres n’oseront même plus vous approcher. Il y a une autre scène de ce film qui peut vous aider à garder le Monde des Ténèbres à distance. Lorsque Glenda doit affronter la Méchante Sorcière de l’Ouest, elle lui dit d’un ton sans appel : « Tu n’as aucun pouvoir ici. Allez, va-t-en ! » En silence, projetez cette pensée vers les gens qui sont selon vous des entités des Ténèbres. Vous serez étonné par l’efficacité de cet Outil qui vous rappellera votre propre pouvoir, tout en diminuant le leur, et ce, sans que vous ayez à prononcer une seule parole.

L’EPEE D’OR. Imaginez une longue épée, puissante et dorée, munie d’une garde magnifiquement ornée et incrustée de bijoux resplendissants. Tenez l’épée devant vous afin que la garde forme une croix au niveau de votre « troisième œil », au centre et un peu au-dessus de vos sourcils. Imaginez que la lame s’étire pour former un puissant bouclier protégeant tout votre corps, intimidant et repoussant les entités des Ténèbres, ces éternels froussards.

LES FILETS D’OR ET D’ARGENT. Créer dans votre esprit l’image d’un filet de pêcheur, tissé de filandres d’or et d’argent, solide mais léger comme l’air, resplendissant de la blanche lumière de l’Esprit Saint. Enveloppez-vous dans ce filet afin qu’il vous couvre et vous protège des pieds à la tête grâce à sa lumière divine. Lors de vos déplacements durant la journée, jetez un même filet d’or et d’argent sur les entités des Ténèbres que vous croiserez, pour les bénir et les contenir et neutraliser tous leurs pouvoirs.

LE DOME DE LUMIERE. Imaginez un magnifique dôme, avec ses murs parfaitement ronds et son plafond fait de l’éclatante lumière blanche de l’Esprit Saint. Imaginez que vous êtes à l’intérieur du dôme avec tous ceux que vous aimez ; vous êtes en sécurité, au chaud, vous délectant de l’amour de Dieu qui vous protège des Ténèbres et de la négativité.

Pour vous montrer à quel point le Dôme le Lumière est pratique et efficace, laissez-moi vous raconter une petite anecdote. Je me trouvais récemment à un cocktail donné en l’honneur d’un ami à mi qui se trouve à être psychologue. Pendant la soirée, je sentis parmi nous la présence d’une entité des Ténèbres, un ignoble opportuniste convaincu que ces gens s’étaient réunis uniquement pour servir ses propres intérêts. Tandis que je l’observais, mon ami se mit à ronchonner et se plaignit ouvertement qu’il allait être difficile de rester poli avec ce détestable imposteur. Je lui répondis : « Ce n’est pas nécessaire. Il ne s’approchera pas de nous ». Et en disant cela je nous enveloppai tous deux de la blanche lumière de Dieu. Il y avait au moins trente personnes à ce cocktail. L’entité des Ténèbres importuna sans arrêt vingt-huit d’entre elles. Quant à mon ami et moi, elle n’osa pas franchir de toute la soirée les cinq mètre qui nous séparaient d’elle.

J’adore le Dôme de Lumière !

De jour comme de nuit, tout au long de votre vie, cherchez d’autres entités blanches et suivez ensemble, en sécurité et protégés contre la négativité du Monde des Ténèbres, le chemin qui mène à La Maison.

Extrait du livre : Aller-retour dans l’Au-delà de Sylvia Browne, aux éditions ADA – pages 249

 

Publié dans:POSSESSION, POUVOIR |on 20 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Pour le bien-être de notre Thyroïde

 

290px-Blackcurrant_1Les troubles de la thyroïde touchent six millions de Français. Découvrez les plantes qui peuvent vous aider à mieux vivre ces dérèglements.

Hyperthyroïdie, hypothyroïdie, maladie de Basedow, thyroïdite de Hashimoto, voire cancer : les troubles de la thyroïde touchent 6 millions de Français, et en majorité les femmes. Située à l’avant du cou, la glande en forme de papillon est la plus grande du corps humain. Son rôle est fondamental puisqu’elle préside un nombre considérable de fonctions. Véritable chaudière du corps humain, elle fournit l’énergie nécessaire à toutes nos activités. À travers ses hormones T3 et T4, qui se diffusent dans le sang, elle est impliquée dans l’ensemble de la gestion de notre corps : cerveau et émotions, coeur, consommation de lipides et de cholestérol, glycémie et fabrication d’insuline, muscles, os, peau, cheveux, ongles, système immunitaire ou encore libido.

Pas étonnant que ses dérèglements puissent mettre le feu à notre organisme quand elle est hyperactive, ou, au contraire, nous vident de toute énergie quand elle est en berne. Mieux la connaître, savoir en prendre soin et repérer les signes d’alerte peut éviter des dérèglements majeurs entraînant des traitements à vie. En plus de la composante génétique, notre mode de vie joue aussi un rôle, à commencer par notre gestion du stress, le tabac, les polluants ou encore notre alimentation. Certaines plantes permettent d’activer ou de freiner la thyroïde. Les connaître permet de les privilégier ou de les éviter si vous êtes en légère hyperthyroïdie ou en hypothyroïdie. Modération et prudence s’imposent, et mieux vaut consulter aux premiers signes et agir en concertation avec votre médecin qui pourra procéder à des analyses de sang ou d’autres examens médicaux.

Tempérer les thyroïdes en surchauffe

Nos vies stressantes associées à des bouleversements hormonaux (cycles, grossesses, ménopause) conduisent bien souvent les femmes à sursolliciter leur thyroïde, ce qui peut entraîner une hyperthyroïdie. Avant d’en arriver là, certains symptômes peuvent mettre en alerte comme l’irritabilité, l’hyperactivité, les insomnies, les battements de coeur accélérés, les diarrhées, l’amaigrissement, les faiblesses musculaires, les cheveux cassants, une sensation excessive de chaleur accompagnée de soif ou de suées fréquentes, ou encore un désir sexuel diminué. Autant de signes qui doivent amener à consulter.

En attendant, il est bon de connaître les plantes qui aident à freiner la thyroïde. Nombre d’entre elles se trouvent tout simplement dans notre alimentation, on aura donc tout intérêt à les consommer dans les périodes de surexcitation ! Ainsi, le chou et toutes les crucifères (brocoli, choux de Bruxelles, chou, chou frisé) figurent en bonne place parmi ces plantes, de même que le maïs qui freine modérément la thyroïde en plus d’agir comme anti-inflammatoire et draineur hépatorénal. Le navet, les patates douces, le raifort ou encore les rutabagas (espèce de chou-navet) peuvent également calmer la thyroïde, tout comme l’oignon, qui a aussi une action hypoglycémiante tout à fait intéressante. Enfin, le lycope (Lycopus europaeus) occupe une place de choix parmi les plantes susceptibles d’accompagner des hyperthyroïdies débutantes. En plus de son action sur la thyroïde, elle freine aussi l’activité des gonades fortement interconnectées avec la thyroïde. 

Soutenir les thyroïdes fatiguées

En cas de fatigue de la thyroïde – fatigue généralisée, besoin excessif de sommeil, prise de poids, frilosité excessive, troubles de mémoire, chute de cheveux… -, il faut consulter et éviter les aliments freinant l’activité de cette glande (choux, patates douces…). En revanche, certains aliments et plantes peuvent la stimuler, comme l’ail. Des algues, comme le fucus ou les algues brunes, ont également ces propriétés, tout comme l’avoine ou la sauge officinale, qu’il faut consommer avec la plus grande prudence et sur avis médical. En effet, ces derniers (sauge et avoine) sont également oestrogéniques et sont à éviter sur des terrains cancérigènes. Il faut par ailleurs comprendre que la thyroïde fait partie intégrante de tout notre système hormonal, véritable chef d’orchestre de notre corps, réglant tout son fonctionnement avec la minutie d’un horloger. 

Interaction de la thyroïde avec les autres glandes hormonales

Le Dr Jean-Claude Lapraz, président de la Société internationale de médecine endobiogénique et de physiologie intégrative (SIMEPI), a fondé ses recherches autour du système endocrinien depuis plus de quarante ans, tout en étudiant l’action hormonale des plantes. Il invite à une approche plus globale du patient afin de mieux comprendre comment la défaillance apparente d’une glande endocrine peut révéler de profonds dysfonctionnements cachés d’une autre. « Il faut replacer la thyroïde dans l’ensemble du système hormonal, explique-t-il. Actuellement, notre médecine ne considère pas suffisamment les relations entre les divers systèmes hormonaux, et, devant un trouble de la thyroïde (soit en excès, soit en manque), elle se contente d’agir sur la seule thyroïde avec des médicaments qui la freinent ou la stimulent. Ces traitements sont parfois nécessaires, mais au préalable il serait bon de rechercher quels autres éléments hormonaux participent à l’installation et au développement des dérèglements de cette glande. » Les problèmes de thyroïde sont souvent provoqués par des stress répétés ou des chocs émotionnels. Le stress induit une augmentation du cortisol, l’hormone du stress, et déclenche des sécrétions de neuromédiateurs qui perturbent l’activité de la thyroïde. En fonction de l’état de base de l’individu, des effets négatifs plus ou moins importants, immédiats ou retardés, peuvent alors se manifester. « Le traitement idéal devrait alors tenir compte des diverses anomalies qui les ont générés : état de la surrénale, de la thyroïde, de la dopamine, de la noradrénaline… », complète le docteur.

Les périodes de changement hormonal sont également particulièrement délicates chez la femme. Puberté, cycles, grossesse, ménopause font constamment appel à des fluctuations hormonales subtiles. Ainsi, l’apparition d’un goitre au moment de la ménopause n’est pas le fait du hasard, mais peut traduire une diminution de l’activité de la thyroïde consécutive à la baisse des oestrogènes qui survient à cette période de la vie de la femme. Face à cette baisse, la commande hormonale centrale (hypothalamus, hypophyse) tente de relancer l’activité de la thyroïde, ce qui peut conduire à l’apparition d’un goitre. De même, les modifications de volume de la thyroïde ou l’apparition de nodules au moment des changements de saison évoquent une mauvaise adaptation de la glande surrénale. Le traitement devra alors tenir compte non seulement de la thyroïde, mais aussi de l’état fonctionnel de la surrénale. 

Pour le bien-être de notre Thyroïde dans PLANTES 220px-Schwarze_Johannisbeeren_MakroCassis, maca et plantes calmantes

En cas de thyroïde fatiguée, le Dr Lapraz conseille d’être attentif aux changements de saison, printemps et surtout automne, car c’est le moment où cette glande est la plus sollicitée pour s’adapter aux différences de conditions climatiques. Des plantes adaptatives comme le cassis, l’éleuthérocoque ou la maca peuvent la soutenir sur de courtes périodes, de même que les algues à l’automne. Les fruits de mer, riches en iode, la matière première de la thyroïde, sont quant à eux de bons régulateurs que l’on peut consommer régulièrement tout en faisant attention à ne pas surcharger l’organisme en iode, ce qui aurait un effet inverse à celui recherché. Enfin, le Dr Lapraz rappelle que les plantes doivent être prescrites avec une grande prudence. Les considérer comme une « médecine douce » est un non-sens, car elles sont douées d’une activité pharmacologique complexe sur le corps humain. Seules quelques-unes peuvent être conseillées sans risque, comme les tisanes calmantes de lavande, mélisse ou passiflore qui agissent sur le stress et les émotions, et donc indirectement sur les thyroïdes emballées.

Le Point.fr – Publié le 20/03/2014 

Publié dans:PLANTES |on 20 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Transformation actuelle pour le nouveau monde

 

 Voici un message qui date du 17 mars 2014 et qui devrait vous intéresser !

Source provenant du site :http://conscience.nouvelle.free.fr

téléchargement (2)On y parle de « l’événement » et voici juste quelques extraits :

« Bonjour Pascal…

(Plusieurs présences se font ressentir…)

Effectivement, le message d’aujourd’hui sera collectif. Il est bon de temps à autre de prendre son temps. Cette semaine marquera un temps de pause, avant de passer à autre chose. Ensuite, ce sera soudain, prévu et « essentiel » (essence – ciel).

C’est une question de calendrier. Nous prenons petit à petit les « choses en main », tandis que vous ne savez plus ou « donner de la tête ». C’est fort bien, puisque c’est ce qui était prévu. Vous vivrez cela collectivement et individuellement, de manière plus ou moins consciente, selon votre préparation ou degré d’évolution. Ce qui a été vécu, pour certains au niveau personnel, doit maintenant être vécu au niveau collectif.

Tout changement de réalité implique l’abandon du paradigme précédent, au profit de celui à venir. Entre les deux, un reset (point zéro) est nécessaire. Cela se conçoit de façon linéaire. Cependant le changement peut ne pas être linéaire, de sorte que deux niveaux de réalités peuvent se côtoyer ou se croiser à l’intérieur
d’un espace « pluriel ».

Cela se conçoit d’un point de vue quantique ou « multidimensionnel ». L’être humain sur la Terre peine encore à concevoir un espace quantique «multidimensionnel », ce qui est « normal », dans une réalité matérielle de
troisième dimension. Cet apprentissage se fera donc un peu plus tard, lorsque l’être humain sur la Terre se sera affranchi de l’espace de dualité au sein duquel sa conscience se trouve encore confinée…. »

et encore :

« Nous entendons les plaintes de ceux qui trouvent que les « Evènements » ne se déroulent pas assez vite, mais heureusement pour vous, vous ne savez pas ce que vous demandez !

Bien sûr, ces décalages de perception sont normaux et ne suscitent aucun jugement de notre part. Le temps est à la satisfaction et aux réjouissances, tout en demeurant concentré sur le travail à accomplir. C’est ainsi et c’est formidable, n’est-ce pas ?

« Tout a fait d’accord sur le principe, sauf que pour le moment, ce scénario me semble appartenir à un autre film. Il est vrai que celui dans le quel je me trouve plongé, en tant qu’acteur, semble parvenir à son terme… »

Ce dont nous parlons relève de la fin de ce film, et c’est « maintenant » !

« D’accord. Et maintenant ?… »

. L’Evènement se met en place.
. Les divulgations ont commencé.
. Les nouvelles technologies arrivent
. La refonte du système financier est imminente.
. Vos frères d’Argartha sont prêts à vous accueillir.
. Nos vaisseaux s’apprêtent à devenir visibles et à atterrir.
. Des portails s’ouvrent, qui libèrent de nouvelles énergies et faciliteront les contacts.

Nous nous apprêtons donc à vous signifier collectivement, que le film de « l’Ancienne Terre » est terminé, et que celui correspondant à la « Nouvelle Terre » est commencé. Il est offert à chacun d’entre vous d’y participer, en version multidimensionnelle, en précisant que tous les rôles sont « gagnants ».

Pour lire le document en entier suivez simplement ce lien :

http://conscience.nouvelle.free.fr/wa_files/MESSAGE_2075.pdf

 

Publié dans:LEMURIENS |on 20 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3