Archive pour le 9 mars, 2014

SE TENIR DANS LA LUMIERE

images H

Rassemble tes forces, frère de la Lumière, et transcris ce que je te dicte :

Ne penses pas que tout est blanc et tout est noir en ce bas monde. Le Bien et le Mal n’existent que pour celui qui est dans la dualité. Celui qui se tient dans la Lumière ne peut juger si une chose est bien ou mal. Elle EST, en fonction de ce que les Forces Créatrices de l’Univers lui ont concédé comme pouvoir et comme expression.

Nous sommes les garants de la Vérité, de l’authentique Lumière, parce que celle-ci ne peut se mesurer en intensité ni en couleur. Elle EST, tout simplement. C’est, si tu préfères, la chaleur du Cœur de Dieu, cette profondeur dans l’Amour cosmique, incommensurable Amour du Créateur pour Ses Oeuvres.

Aussi, évites de juger, et tiens toi autant que possible dans la Voie du milieu, celle que Bouddha a enseignée. Les Maîtres l’ont compris, ceux qui ont réalisé le Soi, qui ont pénétré dans le Cœur de Dieu. Ils savent que l’on ne peut juger sans être jugé, de même que l’on ne peut aimer sans être aimé. La vie est un échange perpétuel de cellules, d’énergies vibratoires, de courants ascendants et descendants, qui se mêlent, se superposent, s’interpénètrent, et tout cela dans une myriade de sons et de couleurs dont tu ne peux imaginer la force et la beauté.

Oui, on peut dire que, en tant qu’humains, vous êtes aveugles, sourds et muets. Vous ne voyez pas les merveilles de Dieu, vous n’entendez pas Sa musique, et vous ne pouvez pas traduire Son Cœur , son Amour incommensurable. Tout cela parce que vous êtes limités. Libérez-vous et vous verrez, vous entendrez, et vous parlerez avec votre cœur . Nul n’est besoin de techniques ni de savoir pour cela, n’importe quel être humain peut le faire. Il suffit qu’il ait la Foi, et qu’il s’immerge le plus souvent possible dans l’Océan infini de tendresse de l’Univers-Dieu. La seule chose est qu’il faut le faire souvent, et persévérer. Comme dans tout travail, il est nécessaire de pratiquer régulièrement. Qu’importe la voie, pourvu que le but soit le même, qu’importe les moyens, pourvu que le but soit atteint et réalisé. Tout ce que Dieu souhaite, dans Son infinie Bonté, c’est que tu Le rejoignes et que tu sois UN avec Lui.

A ton échelle aussi, Il peut te rejoindre, sois-en sûr. Ne penses pas que tu es trop petit pour cela. Regarde les petits enfants. Ne sont-ils pas les enfants de Dieu, ne respirent-ils pas Sa joie et Son insouciante Bonté ? Pourquoi penser que tu es différent d’eux ?

En vieillissant, votre cœur s’est durci, votre Foi s’est évaporée, et votre savoir s’est emprisonné. Libérez votre cœur , fortifiez votre Foi et élargissez votre savoir. On apprend tous les jours, à chaque minute et à chaque seconde. Ne considérez jamais que vous savez; soyez toujours en éveil. C’est cela la vraie Connaissance, c’est cela la Vérité.

Dans le désir de Dieu pour les hommes, il y a aussi la Sagesse. Mais pas cette sagesse qui veut que l’être soit froid et austère. Non, plutôt celle qui nécessite d’être pur et humble, désintéressé, et apte à conduire ses frères dans le silence et le secret de Dieu. Oui, encore une particularité de ce monde divin est l’accès à cette sagesse. Elle ne peut se passer du cœur , encore une fois. Car tout vient du cœur , garde ceci à l’esprit. Quoi que tu fasses, fais-le avec le cœur , et tu verras tous tes souhaits s’accomplir; toutes les portes de la Connaissance s’ouvriront devant toi et toutes les Merveilles du monde se déploieront devant tes yeux.

Aie confiance, frère de Lumière, et ne te lasse pas de donner. Nous sommes là pour t’encourager dans la Voie, pour te donner force et sagesse, afin que tu accomplisses les desseins du Tout Puissant.

Garde toi de la rancune et du doute, ce sont tes pires ennemis. Fais confiance en la Vie, fais toi confiance aussi.

Nous t’aimons, frère de Lumière.

URIEL et ses frères

 EXTRAIT de : Messages aux frères de Lumière – URIEL et ses frères / issus de Les Livrets bleus de l’Association AQUARIUS par Patrick Giani

Publié dans:LUMIERE |on 9 mars, 2014 |Pas de commentaires »

L’amour ne nous appartient pas

lumière (57)

 

D’aucuns diront avec raison que nous n’avons pas encore défini l’amour véritable. 

Nous avons indiqué pourquoi une telle description est impossible. Avec le Dr. Godel nous dirons : « Cet impensable ne se conçoit pas… il se vit » (L’Expérience Libératrice, p. 97). De même, nous pourrions disserter longuement sur les propriétés du sel, sa composition chimique, son système de cristallisation, etc., etc. 

Nos efforts seront incapables de donner la plus faible idée de ce que peut être la « saveur salée ». Nous devons goûter par nous-mêmes. L’expérience de l’Etat d’Amour divin pose la même exigence.

Elle n’est ni lointaine, ni inaccessible. Il suffit de s’ouvrir à l’amour humain en le dépouillant progressivement de ses attaches. 

Mais la plupart d’entre nous se trouvent malheureusement dans une condition d’ignorance faussant toute notre optique vis-à-vis du problème de l’amour. Un malentendu fondamental provient du fait que lorsque nous aimons, nous croyons à tort que c’est de nous, « essentiellement » qu’émerge l’élan affectif s’adressant à l’être aimé.

De nombreux sages indous envisagent le problème sous un angle très différent. Ils nous enseignent que tous nos élans d’amour émanent de cet immense océan de félicité, « Sat-Chit-Ananda », essence commune dans laquelle les êtres et les choses se meuvent et ont leur être. Toutes les fois que « nous » aimons, nous exprimons ici « à la surface » une partie des richesses de cet « océan d’amour » qui réside en nous comme en toutes choses. Dans cette perspective particulière, tout élan affectif que nous éprouvons serait l’occasion opportune que saisirait notre être intérieur qui est tout amour, pour s’exprimer dans le monde extérieur. 

Les psychologues indous nous donnent une excellente comparaison concrétisant clairement ce qui précède ; l’image de la lampe. L’ampoule qui nous éclaire n’a pas la pleine propriété de l’électricité qui la traverse et chauffe ses filaments à blanc. L’électricité qui « passe » par elle provient d’une génératrice se trouvant parfois à des distances considérables. 

De même, l’Amour, l’Intelligence, la Conscience, « passent » par nous mais ne nous appartiennent pas. Nous imaginant être les « seuls » générateurs de notre amour, nous trouvons légitime de réclamer un prix, une réciprocité à notre don. 

EXTRAIT de : L’Amour Humain  A L’Amour Divin de Ram LINSSEN -  Editions ETRE LIBRE  1953 - 

Publié dans:AMOUR |on 9 mars, 2014 |Pas de commentaires »

ÉVEIL DE LA CONSCIENCE PLÉIADIENNE

 

 images3

Une fois activés, les gènes que porte un humano-pléiadien génèrent dans son corps un circuit électrique conducteur de fréquences de lumière supérieures. Cet influx d’énergie élève la fréquence de ses cristaux d’ADN, ce qui perturbe la forme établie. Les systèmes de croyances de l’individu en sont affectés et une certaine résistance au changement donne lieu à un conflit intérieur. Vu de l’extérieur, l’individu est amené à modifier ses comportements et son style de vie afin de retrouver l’équilibre émotionnel perdu. Un humano-pléiadien peut vivre de nombreuses incarnations avant que ses gènes ne soient activés. Le moment de l’activation est fonction de son degré d’immersion dans sa vie émotionnelle et de son rôle spécifique en tant que Pléiadien. 

LE PROCESSUS D’ACTIVATION

 Ancrage et fusion 

Bien que la conscience pléiadienne soit principalement rattachée à la dimension pléiadienne supérieure, elle mène, par ses aspects humains et par le biais de l’hélice d’ADN codée en elle, à la dimension terrestre. Lorsqu’un Pléiadien s’incarne dans la dimension humaine, sa conscience reste principalement rattachée à la dimension pléiadienne supérieure. En s’incarnant, l’objectif des Pléiadiens est d’élever le niveau de conscience humain afin que les humano-pléiadiens prennent conscience de leur but ultime et agissent en conséquence. Alors que les humano-pléiadiens voient leur structure physique monter en fréquence, leur conscience pléiadienne des principes universels émerge pour se manifester sur le plan terrestre et une fusion des consciences a lieu. La conscience pléiadienne ne peut s’exprimer pleinement sous la forme humaine car elle vibre à un niveau trop élevé mais, par la méditation profonde, les humano-pléiadiens peuvent accéder à toutes les connaissances universelles nécessaires à leur tâche. 

Relation avec la conscience supérieure 

Chaque humano-pléiadien opère dans le cadre d’une conscience de groupe supérieure. En d’autres termes, il fait partie intégrante d’une conscience collective et n’agit pas isolément. Des guides sont à ses côtés qui l’assistent dans le processus de la transformation progressive de ses croyances.

En raison de la croyance de l’homme dans la séparation et l’individualité, lorsqu’un humano-pléiadien rencontre l’un de ses guides pour la première fois, il le prend pour une entité distincte. En réalité, ce guide est sa propre conscience supérieure intégrée à une conscience de groupe. Par la découverte de sa conscience supérieure, l’humano-pléiadien accède à son savoir profond.

L’humano-pléiadien représente l’un des aspects de la conscience de groupe incarnée, tandis que les autres aspects de cette conscience de groupe permettent d’évaluer la dimension humaine à travers l’expérience vécue par l’humano-pléiadien.

Les Pléiadiens apprennent beaucoup sur les mécanismes de la pensée ayant engendré le niveau de fréquence si bas auquel l’homme s’exprime. En ayant expérimenté tous les aspects de l’existence humaine, ils peuvent nous aider au mieux. 

L’ACTIVATION 

Ce n’est qu’au moment opportun que l’humano-pléiadien voit ses gènes pléiadiens activés. Les premiers signaux d’une fréquence supérieure, issus de sa conscience supérieure, lui parviennent à travers sa forme humaine. Les cristaux d’ADN de ses systèmes de croyances humains réagissent à ces signaux. Il en résulte un conflit intérieur et extérieur. Une conscience élargie de la nature de l’existence émerge en lui et la vie telle qu’il la connaît perd toute signification. Il perçoit l’ordinaire de son quotidien et la fausseté de la vie humaine. Ce processus marque le début de l’éveil et la découverte de son véritable objectif sur terre. Le temps nécessaire à l’éveil dépend de la résistance opposée au changement. Certains, fonctionnant encore selon un mode de pensée humain, sont dépassés par la responsabilité qu’implique leur nouvelle tâche. Apprendre à gérer une telle situation peut nécessiter un temps considérable. D’autres encore n’acceptent la réalité de leur conscience de Pléiadien qu’en se détournant définitivement de leurs croyances humaines limitées. L’homme ordinaire en effet ne saurait que faire des concepts pléiadiens car ceux-ci lui paraîtraient invraisemblables. Quelles que soient les raisons de la résistance opposée, le processus de l’éveil doit arriver à terme. L’activation des gènes donne lieu à des conflits permanents car l’influx d’énergies supérieures affecte la structure de l’ADN. Chez certains, les conflits intérieurs sont plus profonds encore car ils résistent au processus, d’où de pénibles expériences. Ce n’est qu’après une acceptation totale de la tâche à accomplir, ainsi que la reconnaissance de leur conscience supérieure, que leur vie devient harmonieuse. Un humano-pléiadien menant une vie conforme aux lois universelles n’abandonnera jamais ses responsabilités. Sa conscience supérieure le guidera fermement sur la voie à emprunter – l’esprit humain génère des comportements basés sur la peur et de ce fait ne peut exercer aucune autorité sur la conscience supérieure. 

Être en adéquation avec son but 

Lorsqu’un humano-pléiadien accepte son identité, il lui faut évaluer ses objectifs personnels et les concilier avec son véritable but dans la vie. Il doit donc réajuster les circonstances de sa vie afin d’être en adéquation avec l’objectif ultime de son incarnation terrestre.

Ce processus ne peut avoir lieu que selon les lois universelles. Si les choix de vie reposent sur la peur, alors des croyances limitées seront autant d’obstacles à surmonter dans la vie. 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

Publié dans:PLEIADES |on 9 mars, 2014 |1 Commentaire »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3