illusions de la mort

 

images (6)Les morts sont comme partis en vacances et qu’ils nous envoient des cartes postales.  

Sur terre, nous sommes uniquement de passage. Ce ne sont même pas des vacances, plutôt des missions de survie à réaliser, un apprentissage en quelque sorte. Nous avons pris un sérieux handicap, nous avons enfilé une armure très lourde à porter qui nous plombe dans tous nos mouvements : notre corps de chair. 

Dans l’Au-delà, c’est là, la vraie vie, disent de nombreuses entités contactées par différents mediums. Beaucoup disent y être heureux. Nous passons sur terre au maximum une centaine d’années à chaque incarnation. Proportionnellement, c’est moins que le temps passé à dormir sur cette terre dans une seule vie !

Dans l’Au-delà, nous pouvions nous déplacer à la vitesse de la lumière, sur terre, nous sommes essoufflés après dix minutes de course ! Il nous faut nous plonger dans l’eau pour retrouver un peu de cette mobilité paradisiaque. Cela ne nous autorise pas pour autant à rejoindre précipitamment, cet espace de vraie vie, de notre propre volonté, par le suicide. 

Nous avons des amis dans l’Au-delà avec qui nous avons décidé d’avancer, de découvrir les mille et une facettes de la vie des hommes sur terre. Nous les avons emmenés avec nous dans cette aventure, dans ces aventures et nous nous retrouvons ensemble, après notre mort terrestre, pour tirer le bilan de nos actes et reprendre le chemin de la terre, après un repos bien mérité. A la suite d’une période de formation adaptée, nous pouvons choisir un nouveau scénario, parmi ceux qui nous seront proposés. Il nous fait encore voir, sentir, comprendre d’autres choses afin de progresser et nous améliorer en Amour.  

Parfois, la mission ne se passe pas comme prévu, nous ne sommes pas aussi bons que nous l’avions souhaité, nous ratons des épreuves et certains de nos amis peuvent nous en vouloir si nous leur avons fait du mal. 
L’analyse de nos vies antérieures nous permet de connaître les liens existant dans ces vies précédentes avec les intervenants de notre vie actuelle. Elle nous montre également les conflits non résolus que nous avons ramenés avec nous dans cette vie. Il nous faudra les régler au mieux, sous peine de les emmener avec nous pour, encore, pouvoir les dénouer dans la ou les prochaines vies !  

Il faudra équilibrer ces situations dans d’autres vies afin que les souffrances infligées soient pardonnées, que les souffrances vécues soient acceptées et que chacun ait vécu les épreuves nécessaires, qui seules peuvent nous faire progresser et nous faire mériter le « paradis ». Il s’agit, en fait, de la fin du cycle des réincarnations.  

Notre évolution dépend avant tout de notre travail personnel, de nos efforts pour aller dans le bon sens et en aucun cas d’une grâce quelconque ou d’une prédestination.   

Mais ce n’est pas encore la fin de tout, car nous allons, à partir de ce moment « monter en grade ». Nous serons des guides pour d’autres élèves débutants que nous conseillerons, épaulerons dans leurs vies d’apprentissage sur terre avec amour et compréhension.  

La suite reste, pour nous, encore un mystère, mais cela en fait quand même beaucoup moins que dans les religions du livre ! Nous espérons que tout ceci vous apportera une certaine sérénité dans la vie de tous les jours.

copyright 44825 et 48052. Issus du site AU DELA DU MIROIR

 

Publié dans : La MORT |le 18 février, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3