Archive pour le 11 février, 2014

La préparation au retour

images (15)

Notre guide va avec nous, si nous sommes suffisamment évolués, sinon, il le fera seul, prévoir un nouveau scénario de vie ayant 3 objectifs :

1. Nous proposer une nouvelle fois l’épreuve que nous n’avons pas réussi la fois précédente. L’objectif est de passer, cette fois,  brillamment l’épreuve. Quelqu’un qui se sera suicidé, se verra proposer des situations où il sera à nouveau confronté à ce choix, bien entendu, c’est plus compliqué que cela, tous les suicidés n’en sont pas à leur 100° échec, je suis obligé de schématiser.

2. Il nous faudra réparer les souffrances que nous avons crées dans notre entourage lors de la vie ou des vies précédentes. Si nous avons été autoritaires vis-à-vis de personnes, nous aurons à subir la situation inverse. Quelqu’un qui aura fait des avortements pour gagner de l’argent et non pour soulager la détresse, devra vivre cet avortement en temps que fœtus. C’est une possibilité d’expiation parmi de nombreuses autres.

3. Dans notre nouvelle vie, il faudra aussi progresser sur des aspects non encore testés : Il faudra, par exemple, dompter l’ambition, l’orgueil, l’égoïsme. L’objectif est de progresser en amour, c’est l’indicateur majeur.

Voici les principales étapes décrites par Michael Newton  dans son livre: Un autre corps pour mon âme

La sélection d’une nouvelle identité  

Une fois la décision prise de s’incarner à nouveau, l’âme est dirigée dans un lieu de sélection des vies. Le lieu ressemble à une salle de cinéma qui va permettre aux âmes de se voir dans différents futurs possibles, dans différents environnements. C’est comme une machine à explorer le futur qui permettrait de voir les différents choix, embranchements possibles. Nous viendrons sur terre avec cette « carte », qui peut sembler parfois un peu obscure ! 

Quelqu’un qui a vécu une vie plus facile, va demander un scénario plus difficile dans la vie suivante, il prendra plus de risques afin de progresser plus vite cette fois et ne pas être distancé par les autres membres du même groupe primaire. Certains veulent aller trop vite et « ratent » leur vie du fait des trop grosses contraintes qu’ils se sont données. 

Remarquons que dès notre incarnation, nous oublions tout pour laisser libre cours à notre libre arbitre. Nous sommes libres, mais responsables de nos choix. Nous en tirerons les leçons qui nous aiderons à progresser de vie en vie.  

Le choix du corps physique 


Nous choisissons d’abord un scénario dans un lieu terrestre qui nous plaît. Ensuite il faut choisir un corps qui permettra de jouer ce scénario. Un corps handicapé est bien un choix et non pas le fruit du hasard ! Choisir un corps cela commence par choisir une famille et les relations que nous devrons « expérimenter ». 

Pour ce qui est du corps physique lui-même : un handicap, un aspect très valorisant ou au contraire éloigné des canons de la beauté peut servir le scénario envisagé. Les composantes héréditaires de la famille (déjà choisie) sont pesées et adaptées si nécessaire à la réussite de ce même scénario. Un traumatisme psychologique ou physique dans la prime enfance peut être nécessaire pour montrer les capacités d’adaptation, et parfois, les capacités de compassion de la famille d’accueil. La souffrance a une dimension karmique, c’est la réponse à la question de Grégory Lemarchal dans sa chanson « le Lien ». 
Il n’y aura pas de place sur terre pour le hasard, l’imprévu, la chance de rencontrer celui-ci ou celle-la. Le hasard n’existe pas, il est favorisé par nos guides, jour après jour, méticuleusement.  

La répétition 
Avant de s’incarner, il est nécessaire que les différents acteurs du scénario s’entendent. Michael Newton appellent la classe de reconnaissance, le lieu où se rendent les âmes « sœurs ». La pièce est répétée, chaque acteur révise son rôle pour la première. Bienentendu, nous allons oublier tout cela, en tout cas consciemment. Nous ne boirons pas l’eau du fleuve Amélès, comme dans le mythe de Er de la République de Platon, mais le résultat sera le même, nous aurons oublié..  

L’envoi en mission
Avant l’incarnation, nous retournons une dernière fois devant le comité des anciens. Ils veulent une dernière fois tester notre motivation pour cette nouvelle vie. Ils nous rappellent, une dernière fois les actions ratées des vies passées que nous devons réussir cette fois. C’est notre nouveau contrat et ils nous encouragent.  
Cette fois la nouvelle aventure commence dans un nouveau corps pour une nouvelle vie sur terre.

Nota : vous n’êtes pas obligés d’adhérer  à ces croyances pour que vous puissiez contacter vos défunts. Les contacts sont du domaine de la physique, les croyances ne sont que des croyances. 

copyright 44825 . issu du site référence AU DELA DU MIROIR http://www.audeladumiroir.fr/organisaudela.html

Publié dans:CHANNELING, ENERGIES, ESPRITS |on 11 février, 2014 |Pas de commentaires »

Message du Maître Cristal Djeba

téléchargement (9)

La vie à la surface de la Terre est en cours de transformation par la présence de Maîtres incarnés dans la splendeur de leur courage.

Au centre de la planète brille un Soleil. Je suis la reine de ce Soleil intérieur. Mais je suis aussi un cristal de roche, plus ou moins transparent par endroits, posé en ce moment sur les genoux de notre ami qui transmet mes paroles. Il peut me toucher, il peut me caresser. Dans ses doigts, la sensation qu’il expérimente est totalement physique. A son touché, je n’ai rien d’une reine, mais tout d’un cailloux.

Pourtant, je n’en demeure pas moins un maître cristal qui porte pour nom, Djeba. Tout comme vous, je suis incarnée sur la terre extérieure, dans ce cristal pour ce qui me concerne. Cependant, si je vis dans ce cristal que l’on peut toucher, je ne suis pas que cela : je suis une extension, un aspect multidimensionnel de la reine du Soleil intérieur.  Chacun de vous est semblable à moi, en quelque sorte. Vous êtes effectivement celle ou celui que vous prétendez être. Vous avez un nom et un prénom. Vous pouvez vous regarder dans un miroir, y coir se refléter les traits de votre visage que vous connaissez depuis si longtemps. Mais êtes-vous seulement un nom, un visage ? Tout comme moi, vous êtes bien davantage.

Je suis reine  et je vis en compagnie du roi du soleil intérieur. Bien entendu, l’un n’est pas plus important que l’autre et nous ne le sommes pas davantage que le peuple dont nous avons la charge. Car le Soleil abrite la vie. Mais ce que je voudrais vous dire, c’est que nous n’oublions pas que nous sommes des extensions de quelque chose de bien plus grand que des monarques : unis, nous sommes le Soleil intérieur lui-même. Nous n’avons jamais perdu le fil conducteur de Qui nous sommes, ce qui fait que nous ne pouvons pas nous contenter simplement d’être un roi ou une reine, car nous ne sommes que des expressions du Soleil intérieur tout comme l’est le cristal posé sur les genoux de notre ami. Nous restons conscients de ce que nous sommes : il n’y a donc, pour nous, pas vraiment de roi ou de reine, de féminin ou de masculin. Il n’y a pas de maîtres et leur peuple, il y a une entité Une, qui rayonne, qui s’exprime. Et c’est ainsi qu’apparaissent à la surface de celle-ci des colorations chatoyantes. Ces couleurs sont la manifestation du Soleil intérieur, une autre expression de ce que nous sommes et que les habitants du centre de la Terre peuvent contempler.

Pour ces raisons, le cristal que je suis peut affirmer : « Je suis la reine du Soleil intérieur ». Mais je pourrais tout aussi bien dire : « Je suis le Soleil intérieur ». Je pourrais en révéler bien davantage…. Il en est de même pour vous. Si je me suis présentée à notre ami, c’est pour, qu’à travers mes mots, vous preniez conscience de ce que vous êtes vraiment. Je sais que souvent vous parlez entre vous de la multidimension et de Qui vous êtes, et parfois certains arrivent à croire quelques instants ce qu’ils disent. Mais je vous le demande : le vivez-vous ? 

En tant que cristal, je suis Djeba. En tant qu’être incarné, je vis Djeba, mais également en tant qu’être incarné, je n’oublie pas de vivre mon rôle de reine, mon rôle de Soleil, mon rôle de Vie, mon rôle de Source aussi, ainsi que mon rôle de Créateur. Et comprenez bien que, tout cela, je le fais en passant par mon corps cristallin.  Dans ce sanctuaire sacré qu’est votre forme humaine, avec vos pensées humaines, avec vos émotions et sentiments humains que vous devez vivre et qui sont respectables, vous pouvez vous aussi vivre Qui vous êtes sur tous les autres plans comme je le fait. Car c’est bien dans votre forme humaine que doit se focaliser la totalité de vos extensions. Votre rôle, votre choix ou votre décision avant de venir sur ce monde fut bien de focaliser l’entièreté de tout cela afin que vous puissiez le rayonner pour vous-même et pour les autres. 

Ne croyez pas que je vous sermonne. Ce que je veux vous dire, c’est qu’à tout instant, quelles que soient les pensées, les émotions, les joies et les souffrances qui sont les vôtres, vous pouvez appeler la conscience de Qui vous êtes, la totalité de vos extensions, de vos expériences accomplies. Vous n’êtes pas de petits humains insignifiants, pas plus que je serais, à la compréhension de beaucoup, un simple cristal, un caillou sans vie et sans âme.  C’est toujours en se hissant au-dessus que l’on élargit son horizon. Alors, si vos oreilles refusent d’entendre, si votre bouche refuse de parler, dites à votre bouche « Ecoute ». Et à votre oreille : « Parle ». Car vos oreilles savent parler et votre bouche peut écouter. Et vos yeux peuvent en faire autant. Mes Amis, l’être humain a figé les sens : l’œil : la vue ; la peau : le toucher ; etc. Mais tout comme vous êtes multidimensionnels, vos sens le sont aussi. Alors, quittez vos limitations, celles que vous vous imposer.

Le Soleil intérieur que nous sommes va bientôt quitter ses limites, je l’ai dit. Il ne va pas les dépasser physiquement. C’est sa force intérieure qui va grandir et rayonner pour aller toucher la surface  de la Terre et l’englober, elle et ses habitants. Ceci afin que le royaume qui est en vous et qui demande à s’exprimer pour retrouver l’unité et la complétude, puisse exister et que se continue ce que vous avez choisi de créer.  Mais il ne grandira qu’à la vitesse et à la mesure de votre expansion car, ne l’oubliez pas – et je salue votre courage – vous êtes venus sur la Terre dans ce but.

Oui, vous vous êtes incarnés dans la splendeur de votre courage, car il en fallait pour accepter de passer les voiles qui vous ont conduits à oublier vos origines et votre Père Lui-même. Il vous a fallu batiller durant des années pour retrouver quelques parcelles de ce que vous êtes. Mais au fond de vous, durant tout ce temps, il y a toujours eu, pour certains plus que pour d’autres, un vague souvenir sur lequel il était impossible de poser des images ou des mots. Mais aussi un certain mal-être, et ce mal-être vous disait : « Sois ».

Moi, le Soleil intérieur, la reine ou Djeba le cristal, je salue Qui vous êtes tout comme je sais que vous me saluez pour ce que je suis. Mon message veut vous aider à vous souvenir et à reprendre confiance. J’ai dit que vous vous étiez incarnés dans la splendeur de votre courage, maintenant je peux le révéler, en réalité, c’est dans la splendeur de votre Amour que vous êtes venus.

 

Extrait de ADONAI transmis par Hilaïhi 2012

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 11 février, 2014 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3