Du soleil pour en finir avec le stress

 images (2) 

de Jean-Paul Escande

Médecin et universitaire

« Nous sommes des êtres solaires par nature, explique le professeur

Jean-Paul Escande, chef du service dermatologie à l’hôpital Tarnier (Cochin-Paris). Et le rendez-vous du soleil avec notre épiderme est essentiel. » Pour tout le bien-être que nous offre la lumière, tout le plaisir que nous procure une peau joliment hâlée sauf… que le soleil ne brille pas de la même manière pour tout le monde. « Ecoutez vos envies, mais adoptez quelques réflexes de prudence afin que le dialogue soit parfaitement réussi » conseille Jean-Paul Escande.

Le soleil est-il bon pour vaincre le stress ? On dit que nous sommes des êtres solaires et il est vrai que sans soleil, il n’y aurait pas de vie sur terre. C’est tout de même un argument symbolique assez fort pour expliquer l’angoisse où nous plonge sa disparition même temporaire. Mais nous avons aussi nos rythmes biologiques qui exigent une certaine régularité des saisons, nous pouvons donc nous détraquer quand le temps se détraque. Si le climat ne respecte pas le rituel, nous avons l’impression que le désordre menace.

Pourquoi les jours pluvieux nous rendent-ils si tristes ? L’espèce humaine a émergé dans la savane. Et nous avons besoin comme nos lointains ancêtres de soleil, de vue, d’eau et de bosquets. Mais depuis quelques milliers d’années, les populations qui ont migré à partir de la savane se sont adaptées à tout, y compris au mauvais temps persistant. Mais quand la nature en fait trop, alors le moral se fâche. C’est le cas en ce moment. Ce qui prouve que le soleil est une fête et n’est pas l’ennemi mortel qu’on dénonce souvent trop !

Pourquoi est-il si bon de sentir le soleil sur sa peau ? Nous avons besoin d’avoir autour de notre peau un climat toujours subtropical. Le soleil modéré sur la peau procure la sensation idéale. Mais pourquoi est-elle jugée idéale, il faudrait se demander pourquoi nous aimons tant le goût sucré ou le goût salé… La médecine n’a pas de réponse, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y en a pas.

 

Publié dans : PLANETES |le 23 novembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3