Cocréation – union volontaire avec Dieu

Cocréation – union volontaire avec Dieu dans CO-CREATION 220px-honda_asimo_walking_stairsLa cocréation est la clé de l’ère du Verseau, ère dont nous ressentons les prémices faites de spiritualité, de liberté de penser et d’agir selon notre cœur. Elle nous engage donc dans une double responsabilité, celle d’assumer le bilan de l’ère des Poissons qui s’avère et celle de créer les conditions d’une existence plus fraternelle sur toute la surface de la planète. Elle renvoie aussi à la nécessité de dépasser les interprétations erronées de la notion de karma pour retrouver le sens d’un engagement à œuvrer, c’est-à-dire à libérer notre génie intérieur. Le cycle nouveau nous invite à une œuvre collective en passant par la conscience de soi, condition de la maîtrise de soi. En cela, nous sommes aidé depuis l’Antiquité par les mystiques et les philosophes. Mais, de nos jours, nous sommes quelques-uns, que je qualifierai de philosophes mystiques, à savoir puiser à la source de la Tradition primordiale. Pour ma part, dans le cadre de la résurgence christique qui m’est chère, je transmets depuis plus de 25 ans le message des intelligences supérieures qui veillent à notre destinée. Quel est ce message et en quoi peut-il nous guider dans un travail de cocréation ?

Le message des Maîtres de Sagesse se réfère aux vérités essentielles auxquelles il semble de plus en plus urgent de se tenir : le « Connais-toi toi-même » et les valeurs de l’âme comme fondements de notre pouvoir personnel. C’est même la condition, si nous ne voulons pas subir le contrecoup des tempêtes économiques, sociales et financières qui sont la marque de ceux qui persistent à vouloir contrôler les masses. Il ne s’agit donc pas de prophéties, mais bien d’informations à intégrer pour que l’Etre nouveau se structure en nous. Ces dernières sont de plus en plus précises. Elles doivent être méditées et expérimentées pour trouver leur place dans notre esprit puis dans nos réalisations. Les informations que je propose ici et que je développe dans l’ouvrage « Cocréateur » sont destinées à faciliter l’application de la feuille de route proposée par les Maîtres. Savoir lire une carte me paraît sensé pour garder le cap et éviter les raccourcis new-âge aussi illusoires qu’inefficaces.

Une époque initiatique

Tout d’abord, quelle vision les guides ont-ils de l’époque que nous traversons ? Ils la qualifient de totalement initiatique et s’ils prennent la peine de le rappeler, c’est que nous n’en avons pas encore pris toute la mesure. J’ai toujours pensé que ce qui est initiatique relève d’un défi que la vie nous présent e au moment où nous sommes prêts à grandir. Il peut prendre n’importe quel aspect dans l’existence ; une expérience de réussite, une séparation douloureuse, une trahison, un projet à mener à terme, etc. L’initiation vient donc solliciter nos qualités non encore exprimées. Elle nous aide à nous libérer de la partie de nous qui n’a plus lieu d’être et à laquelle nous serions tentés de nous accrocher « au cas où » : des schémas de pensées, des habitudes, des sentiments, etc. Mais pour être vécue comme telle, l’initiation doit d’abord être reconnue car elle est avant tout une élévation de l’âme. Elle réclame notre compréhension, notre sensibilité et notre intelligence, mais aussi tout ce que nous sommes dans la relation pure et intime avec nos valeurs. Une intensité accrue dans la perception de celles-ci est la marque du « passage ». Notre expérience humaine s’en trouve bouleversée car nous sommes appelés dans notre expression spirituelle la plus lumineuse. Le nouveau cycle n’a que faire de nos préoccupations humaines qui nous détournent de ce qui est essentiel. Un enseignement nouveau est à découvrir dans la continuité de la trame divine. Comment l’appréhender ?

Exprimer le meilleur de soi

Les Maîtres insistent sur trois points : la pureté, la conscience et la lucidité. Ces termes rappellent que la transition en cours ne repose que sur l’expression du meilleur de soi. Quand nous vivons nos valeurs, nos restaurons un état de pureté et un nouvel état de conscience peut s’épanouir. Nous nous libérons de toute pollution que des siècles d’interdits, de faiblesses et d’éducation maladroite ont générée et transmise. Nous reprenons possession de qui nous sommes, réinvestissons notre « centre » pour nous réapproprier notre propre force. Pureté, conscience et lucidité sont les qualités capables de nous faire lâcher la peur et les mauvais sentiments, condition indispensable si nous voulons solder le passé. Dans le processus de cocréation, les Maîtres nous annoncent aussi que Shambhalla œuvre avec chacun de nous et participe de plus en plus à  l’enseignement que reçoivent certains groupes spirituels. Rappelons que Shambhalla est le cœur de toute vie où sont reçues les aspirations de l’humanité et où ses besoins sont interprétés pour y répondre de manière spirituelle. Si Shambahalla œuvre avec chacun de nous, cela signifie que, dan son âme, chacun est important. Shambhalla compte donc sur toutes les bonnes volontés. Par cette communion, nous nous retrouvons au cœur d’un vaste dispositif énergétique commandé par les Maîtres depuis Shambahalla. De la rencontre de toutes ces intelligences doit sortir quelque chose de on et d’utile pour l’humanité ; une libération ! L’incarnation présente est une manière élégante de vivre un « solde de tout compte », un bilan où chacun est appelé à vérifier ses acquis et à ressentir le chemin dont il a besoin pour comprendre et s’éveiller.

Du bilan à la transformation

Ce bilan est le moyen de laisser les morts enterrer leurs morts, c’est à dire de nous délivrer de l’imprégnation du passé et de nous rendre libres. Il nous faudra comprendre cette liberté et savoir l’utiliser. Elle représente une transformation de nos schémas de fonctionnement. Etre libre se traduit par une capacité à oser vivre avec toute la justesse et la réflexion voulues, l’intelligence aussi. Nous ne pouvons pas faire semblant, ni tricher, car seule la vérité rend livre de toute dette karmique. Elle résulte d’une profonde transformation de sons pensées. Au cours de l’enseignement de l’U.L.V (voir site : www.universalite-libre-desvaleurs.fr ) ou en entretiens privés, je vois encore trop de personnes qui connaissent les lois spirituelles sans pouvoir les appliquer faute de ne pas avoir assez modifié leurs schémas de pensée. Leur parole traduit souvent leur impossibilité de faire des liens et une manière de réfléchir en opposition à leurs aspirations profondes. Elles oublient que la réalité qui les entoure est la manifestation de chacune de leurs pensées. En vérité, « ça pense dans leur t^te plus qu’elles ne pensent par elles-mêmes. Alors, ce sont les habitudes qui pilotent leur existence, ne leur laissant, au bout du compte, qu’un sentiment de frustration.

Naître à soi

Une liberté nouvelle pointe dans les messages des Maîtres depuis quelques années. Elle oblige à « Naître à soi«  , moment où nous commençons à accepter que nous sommes des êtres spirituels venus vivre une expérience humaine. Quand cette conscience s’installe, nous commençons à diriger notre incarnation aussi clairement que nous choisissons la couleur des vêtements que nous allons porter dans la journée. La liberté de naître à notre propre divinité nous entraîne dans une voie d’énergie et de lumière ; c’est bien ce qui nous effraie parfois ! Elle nous conduit à rencontrer les situations et les êtres qui reflètent parfaitement nos aspirations du moment. Alors, la vie devient une féerie de synchronicités et chacune d’elles est source d’émerveillement.

- SOURCE : Par J.Claude Genel, Spécialiste de la démarche mystique, des états de conscience élargis et de la quête de sens. Jean-Claude Genel s’inscrit dans la lignée de ceux qui ont su trouver, au-delà des traditions et des dogmes, l’enseignement direct du guide intérieur. Il anime depuis 1985 des activités d’éveil aux valeurs de l’âme.  Contact : www.gproductions.fr

J.C Genel reçoit en canalisation des messages des Maîtres de la Fraternité de Shambhalla.

Publié dans : CO-CREATION |le 26 octobre, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3