Archive pour septembre, 2013

Techniques de visualisation créatrice

Succès et réussite à votre portée

 

Les techniques de visualisation créatrice sont assez simples à définir, bien que leurs effets positifs soient immenses.

Techniques de visualisation créatrice dans EXERCICES DEVELOPPEMENT 8690454908931940518

Il s’agit, pour expliquer cela aussi simplement que possible, de  » voir  » avec les yeux de l’esprit, une situation ou un évènement, comme si cela était déjà en train de se produire, ou mieux s’était déjà produit.

Ceci affecte positivement les fluctuations de vos ondes cérébrales et, par ricochet, influence le monde qui vous entoure, faisant que ce que vous visualisez se manifeste concrètement dans votre vie quotidienne.

Bien que cela puisse paraître incroyable, ou même simplement ridicule pour un esprit fort, imbu de faux cartésianisme, les effets des techniques de visualisation n’en sont pas moins réels. Autrefois nommée  » magie mentale « , la visualisation créatrice est sortie de son carcan de superstitions à la fin du 19 ème siècle, grâce à des femmes et des hommes de génie : Charles HanelMary Baker Eddy – Phinéas Parkhust Quinby

Pour n’en citer que les plus grandes figures.

Leurs écrits et conférences sont encore les références incontournables de tous les chercheurs et écrivains modernes sur la pensée positive et les techniques de visualisation créatrice. Les effets concrets de la visualisation sont régulièrement utilisés par les sportifs de haut niveau, pour améliorer leurs performances, ou bien, et cela est fort intéressant à noter, pour continuer à obtenir les bénéfices de l’entrainement, même quand celui-ci est rendu impossible physiquement par une blessure importante. Les images mentales engendrées à l’intérieur du cerveau ont autant d’impact sur la physiologie d’un individu, au niveau profond, que l’acte physique lui-même.

Quand on lit quelque chose de ce genre, on se dit généralement :
«  Formidable, il faut absolument que j’apprenne comment faire pour visualiser ! « 

Mais apprendre à visualiser n’est pas nécessaire. Tout le monde sait visualiser, tout le monde, donc vous aussi, construit des images mentales qui ont un impact immense sur sa vie quotidienne et son déroulement.

  • Quand vous pensez à…
  • Quand vous laissez votre esprit vagabonder.
  • Quand vous ressassez les évènements positifs ou négatifs de votre vie passée.
  • Quand vous anticipez mentalement les résultats de tel ou tel acte, ou parole, que vous prononcerez ou que d’autres feront, vous employez une techniques de visualisation créatrice.

C’est aussi simple que cela. Mais c’est aussi TOUT LE PROBLÈME ! Comment ? Toute pensée, donc toute visualisation, entretenue avec suffisamment de puissance mentale, se concrétise automatiquement, sous une forme ou sous une autre, dans le quotidien de la personne qui entretien cette pensée-visualisation.

Que vous en soyez conscient ou non, que vous y croyiez ou non, cela s’applique, systématiquement. C’est une des lois de l’univers. C’est même LA LOI principale de l’univers !

Elle se nomme la loi d’attraction et elle est mise en œuvre par l’aimant situé dans votre esprit, lequel est mis en fonctionnement à chaque fois que vous avez une pensée précise, accompagnée des images mentales lui correspondant.

- » Mais alors, direz vous peut-être, pourquoi n’ai-je pas gagné au Loto, alors que j’y ai pensé si souvent ?  »

La réponse est elle aussi très simple. Parce que le sentiment qui accompagnait cette visualisation était davantage incliné vers l’échec que vers la réalisation réelle de cet objectif. Pour programmer le succès volontairement, en utilisant la visualisation créatrice, il faut que celle-ci soit accompagnée de son pendant émotionnel.

Autrement dit, vous devez ressentir en avance les sentiments de bien être et de joie que vous procurera la réussite de cet objectif. Clairement, il vous faut, INTÉRIEUREMENT, faire comme si cela était déjà en votre possession. La première étape pour une visualisation créatrice réussie est la relaxation profonde, totale. Une relaxation réellement effective et qui détende les moindres muscles de votre corps.

Ainsi, libéré des tensions corporelles, votre esprit pourra se consacrer entièrement à la réalisation d’images claires et précises, accompagnées des émotions positives correspondantes.

La seconde étape consiste simplement à observer mentalement le film de votre esprit qui correspond à l’objectif que vous vous êtes fixé.

La troisième étape requiert simplement de votre part que vous attendiez, dans un état d’esprit positif, la réalisation de votre film mental.

Quelle est exactement cette attitude d’attente positive ? Encore une fois cela est très simple. Faites «  comme si  » vous veniez de passer une commande auprès d’une grande société de vente par correspondance, en qui vous avez toute confiance, et attendez simplement votre livraison.

Ne vous préoccupez pas de savoir comment votre livraison sera effectuée, attendez la, dans un état d’esprit positif et en ressentant déjà le plaisir d’avoir votre  » paquet « .

Testez ces simples techniques de visualisation, vous verrez elles fonctionnent à tous les coups. Mais, et cela est très important, il faut que vous vouliez VRAIMENT. Un vague souhait, une petite espérance, ne sont pas suffisants. Souvenez-vous bien que le déclencheur est le sentiment qui accompagne votre visualisation créatrice. Que ce soit un sentiment de crainte, de peur irraisonnée ou de joie, seul le sentiment et sa force comptent. La loi de l’univers ne fait pas de différence !

Toute visualisation, consciente ou inconsciente, accompagnée d’un sentiment suffisamment fort, sera réalisée.

C’est pour cela que tant de personnes ne s’attirent que des choses négatives, les sentiments de craintes, de manques et de peurs viscérales étant dominants, les visualisations de leurs appréhensions se concrétisent systématiquement.

Surveillez donc vos sentiments intérieurs et soyez heureux, même sans raison apparente et le bonheur viendra dans votre vie, sous la forme qui vous correspondra le plus.

D.C. Braibant
Auteur des CDs d’auto-hypnose: Attirez l’abondance dans votre vie

Publié dans:EXERCICES DEVELOPPEMENT, PENSEE |on 7 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Comment utiliser l’énergie, pour contacter l’énergie lémurienne ?

Comment utiliser l’énergie, pour contacter l’énergie lémurienne ? dans LEMURIENS oeil1

Elle est déjà en vous, méditation, contemplation, faites votre travail. Ce week-end, vous avez été immergés, ouvrez vos perceptions, personne ne peut le faire pour vous. Quand on vit dans le cœur, au lieu d’être strictement dans le mental, éventuellement on va s’ouvrir aux énergies de un. Une très grande diversité et dans l’unité de UN – Vous pouvez aller dans un temple à Telos ou ailleurs, et chercher une certaine énergie et vous recevrez une autre énergie. Sur les autres dimensions, rien n’est plus que, moins que, ça n’existe pas. Equilibrer le masculin et le féminin ? Il n’y a pas de recettes, chacun doit trouver pour lui-même. Je ne ressens plus rien au niveau du cœur. Il faut s’asseoir confortablement et mettre l’attention au niveau du cœur et travailler le ressenti. Le cœur s’est fermé à cause des peines Accepter de ressentir toutes les peines que nous avons refusées de ressentir. S’il y a beaucoup de peine sur cette place, le bocal sacré existe toujours, mais vous l’avez enveloppé dans une couche de protection pour ne plus ressentir la douleur et par conséquent vous ne ressentez plus le cœur. Il sera nécessaire pour ces personnes de faire face à leurs émotions, briser la couche de protection, se permettre d’être vulnérable, pour guérir. Une grande portion de l’humanité a fait de même, , pour moi aussi, ça a été pareil,, ça n’a pas été facile de tout ouvrir de nouveau, mais ça a valu la peine.

J’ai du mal à me donner de l’amour. Si vous ne vous aimez pas, c’est parce que vous ne vous connaissez pas. Vous n’avez pas reconnecté ou découvert la divinité en vous, la beauté, la majesté qui jaillit en vous. C’est à vous de faire cette découverte. C’est à vous de le faire. Au fur et à mesure que vous le ferez, ce sera impossible de ne pas vous aimer. Comment trouver sa joie ? Les émotions, les traumatismes non guéris, ferment les portes à la joie de vivre. Les émotions qui n’ont pas été transformées, c’est lourd. De nombreuses incarnations ici et leur bagage de peines c’est énorme. C’est avec une compassion énorme, pour le courage que vous avez eu de continuer, que vous devez prendre le courage de continuer ; Graduellement la joie de vivre reviendra.. Quand tout sera transformé, il restera seulement la joie, le bonheur et l’enthousiasme pour la vie. C’est le cheminement que tout le monde doit entreprendre. Personne n’en sera exempt. Moi aussi, j’ai eu du mal à l’entreprendre, j’ai même dit à Sananda : Ca ne m’intéresse pas. –ah, eh bien, tu vas rester longtemps ! Tu ne peux pas emmener ton bagage. Il voulait que je travaille les traumatismes de ma jeunesse dans cette vie-ci. –j’ai dit : non c’est fini. Il m’a dit : Tu n’auras pas le choix. Si tu ne veux pas regarder, tu vas les recréer. Quand vous commencez le processus avec courage et détermination, vous aurez toute l’aide dont vous aurez besoin. Si je ne l’avais pas fait, je ne serais pas là aujourd’hui. Vu que tu désirais enseigner beaucoup de choses, il fallait que tu les expérimentes. Tu ne peux enseigner ce que tu n’as pas vécu.

Publié dans:LEMURIENS |on 7 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Plus de changements climatiques extrêmes

Plus de changements climatiques extrêmes dans 2013 - PREDICTIONS 2013

Les conditions météorologiques extrêmes semblent être la nouvelle norme. En 2012, nous avons vu l’année la plus chaude jamais enregistrée, des sécheresses records dans le grenier de l’Amérique, et une drôle de super-tempête Sandy qui laisse encore des milliers de gens sans courant plus de deux mois plus tard. Toutefois, les autorités ne se sont toujours pas mises d’accord sur la cause  de ce climat extrême. Depuis que les climats des autres planètes de notre système solaire se soit également modifié, il semble peu probable que l’augmentation du CO2 soit la principale cause du changement climatique.

Plusieurs experts désignent l’évolution rapide du déplacement du pôle Nord et le nouveau maximum solaire comme les facteurs  principaux du  changement climatique. Et en parlant de météo céleste, deux grandes comètes apparaîtrons en 2013 à proximité de la Terre et l’impact sur notre climat, le cas échéant, est impossible à prévoir. En outre, il semble que l’anneau de Feu du pacifique se réveille entraînant une sismicité et une activité volcanique accrues

Pour 2013, nous prévoyons plus de super tempêtes dont  des tempêtes d’hiver qui seront désormais nommés pour la première fois ainsi qu’une augmentation encore plus importante de l’activité sismique et des dommages plus dévastateurs seront infligés aux récoltes.

Beaucoup de ces prédictions semblent négatives et effrayantes, mais en gardant à l’esprit qu’elles sont possibles, on peut  se préparer et se positionner pour survivre et même prospérer dans des conditions qui pourraient sembler horribles. Il n’est également jamais trop tard pour tendre la main à votre communauté locale en partageant des informations d’une manière positive, et encourager la discussion sur les stratégies pour renforcer la résistance locale aux grands événements mondiaux.

suivre …. http://www.activistpost.com/2012/12/10-predictions-for-2013.html

Publié dans:2013 - PREDICTIONS |on 7 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

La position des chakras

« Quelle est la position exacte de chaque chakra ? »

Beaucoup d’écrits, qui se voulaient ésotériques, ont affirmé avec force et ignorance, que les chakras étaient uniquement situés sur les lignes de forces qui s’entrecroisent sur le corps éthérique ; si c’est bien ce genre de centres énergétiques qui occupent notre propos ici, il faut bien être conscient du fait que leurs contreparties existent également au niveau du corps astral, ainsi qu’au niveau du corps mental.

L’erreur qui consisterait à ne prendre en compte que l’étude des chakras au niveau éthérique doit être soigneusement évitée si l’on veut atteindre une connaissance plus juste et plus approfondie quant à la façon dont circule les énergies et les moyens véritablement efficaces de les manipuler à volonté.

La stimulation adéquate de chaque chakra apporte un surcroit d’énergie qui est aussitôt utilisé par le corps éthérique et retransmis instantanément au corps physique. Du bon fonctionnement des chakras dépend donc le bon fonctionnement du corps physique. C’est ainsi que les centre énergétiques régissent le fonctionnement du corps physique, mais aussi des corps astral et mental.

La position des chakras dans CHAKRAS arbre-sephirotique

Ainsi les chakras régissent les comportements humains dans tous les domaines connus d’une existence individuelle, ou planétaire. Chaque action, chaque décision est due à la régulation d’énergie effectuée par tel ou tel centre, à la demande de la conscience supérieure. Elle-même répondant quasi-instantanément aux demandes formulées par l’entité vivant sur le plan terrestre.

Apprendre à diriger les énergies passant par les centres, de façon à ce que celles-ci remplissent leurs rôles de la manière la plus parfaite possible, modifie tellement les possibilités et capacités dans un sens uniquement positif qu’il est indispensable que chacun puisse parvenir à ce stade de développement, sans avoir à se soumettre à des tas de superstitions ou de croyances farfelues.

Dans la vie de tous les jours, il n’est nul besoin de rendre un culte à l’électricien, il suffit de savoir faire fonctionner son appareillage, après l’avoir correctement relié à la source de l’énergie électrique.

L’ensemble de l’organisme humain, dans son fonctionnement, n’est en fait qu’un jeu de déplacement d’énergies, plus ou moins subtiles, afin de répondre aux demandes et attentes de l’individu utilisant ses différents corps qui, tous, ne sont eux aussi que des aspects spécifiques de l’énergie primordiale, utilisant les chakras comme relais pour permettre à l’ensemble de fonctionner harmonieusement.

L’étude des chakras et de la manière de les utiliser totalement est donc de première importance pour quiconque veut progresser sur la voie spirituelle.

Cela va même au-delà de cette notion de spiritualité, car, par la connaissance parfaite des chakras et de leur « utilisation » en toute conscience, chaque être humain, donc vous aussi, est à même de se créer une vie heureuse et remplie de tous les bienfaits que peut apporter une existence humaine.

Ceci simplement parce que la connaissance apporte toujours la délivrance de la servitude engendrée par les fausses croyances, ou bien par l’ignorance des réalités parce que celles-ci ont été occultées.

Source : Daniel Braibant  

Publié dans:CHAKRAS |on 6 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

découvertes Amérindiennes

découvertes Amérindiennes dans AMERINDIENS 220px-brazilian-indians

On notera cependant des découvertes qui remettent en cause le schéma général de la colonisation de l’Amérique par les Amérindiens. Certains spécialistes pensent que le peuplement du continent américain n’a pas une seule origine :

  • Un squelette entier de type europoïde, l’homme de Kennewick, datant de plus de 9 000 ans a été découvert dans l’État de Washington en juillet 1996, sur les bords de la Columbia.
  • Les ossements de la Femme de Peñon (environ 13 000 ans), découverts près de Mexico présentent aussi des caractéristiques europoïdes.
  • Des momies furent exhumées sous plusieurs mètres de dépôts de guano dans la caverne de Lovelock en 1911 par des exploitants-récolteurs. Elles étaient du type europoïde. Elles furent datées d’environ 5000 ans par l’analyse au radiocarbone 14. D’autres furent découvertes en 1931 de même type non loin de la caverne de Lovelock.
  • 75 crânes, dont le crâne de Luzia, ont été mis au jour au Brésil datés de près de 35 000 ans, soit plus que le site de Clovis, au Nouveau-Mexique, considéré jusqu’alors comme le plus ancien du continent ; ils sont d’aspect africain ou aborigène australien.
  • 250 crânes et squelettes du site de Cerca grande, sont âgés de 9 000 ans à 1 000 ans et sont également de type mélanésien et africain.

L’autre question problématique est celle de la date du peuplement. Là encore, le travail des archéologues semble repousser l’origine du peuplement à des époques plus anciennes qu’on ne l’a longtemps cru :

  • En 2005, dans une ancienne carrière située près du volcan Cerro Toluquilla (Puebla au Mexique), des traces humaines vieilles de 38 000 ans ont été découvertes par une équipe britannique sur une couche de cendres fossilisées.
  • Sur le territoire des États-Unis, l’homme de Folsom trouvé au Nouveau-Mexique aurait 20 000 ans. En 1997, l’analyse au carbone 14 de fossiles amérindiens trouvés en Virginie les fait remonter à 17 000 ans avant J.-C. Les Algonquins seraient apparus il y a 4 500 ans. Des traces de maisons en rondins iroquoises sont attestées pour le Xe siècle av. J.‑C.

Sur les cas atypiques, voir aussi Chasseurs de Sibérie ou marins d’Océanie, l’énigme des migrations précolombiennes

 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Publié dans:AMERINDIENS |on 6 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

LA TERRE AUJOURD’HUI

LA TERRE AUJOURD’HUI dans O.V.N.I et E.T. a4-300x255

Les extraterrestres introduisent des informations technologiques dans les cerveaux des gens depuis longtemps. Ils n’ont pas peur que nous exportions notre belligérance dans la galaxie et que nous contaminions les eaux des cultures avancées pacifiques et sereines.

La technologie nucléaire qu’ils nous ont donnée est comme un petit pétard dans le parc de leurs armes sophistiquées. Notre inclination à la guerre les amuse. Aucun extraterrestre ne se sent concerné par le mal que nous pourrions faire. Nous sommes à des siècles de peupler nos deux plus proches voisins, la Lune et Mars ; à des milliers d’années de quitter notre système solaire, ce qui n’arrivera d’ailleurs pas aussi longtemps que les extraterrestres ne nous donneront pas le savoir nécessaire  pour voyager à des années lumière en quelques jours. À ce moment-là, l’humanité comprendra un peu mieux sa place dans la galaxie et saura que nous ne sommes que des petits poissons dans un océan immense.

Sur Terre, on ne voit pas la magie au travail derrière chaque phénomène quotidien, derrière des choses aussi simples que la naissance d’une plante. Les fleurs éclosent de nulle part, les feuilles transforment l’énergie du soleil en pommes, oranges et raisins, cela arrive sans que nous le comprenions. Cette galaxie est très complexe, comme les autres, mais non chaotique. Tout est structuré. La Terre est un incubateur et, comme dans les crèches, il y a beaucoup d’incubateurs, des millions comme celui-ci.

Il était une fois une planète bleue, troisième caillou à partir du Soleil et tous ses habitants croyaient qu’ils étaient au centre de l’univers et pourquoi pas, que l’étoile Soleil tournait autour de leur belle planète, chaque jour. Assurément, cela voulait dire qu’ils étaient les préférés des dieux parmi tous les autres systèmes solaires. On pourrait penser que c’est un conte pour enfant, cependant c’est ce que les Terriens ont cru pendant des siècles.

Mais nous pensons toujours que nous sommes au centre de l’Univers. Des millions croient toujours que les dieux nous ont privilégiés et placés au dessus du reste de milliards de systèmes, que ceux-ci sont tous vides en attendant que nous les colonisions ! La planète Terre n’est pas à la traîne. Elle est exactement là où elle devrait être. Tous les problèmes de ce monde sont ici pour être résolus. La première étape pour débloquer l’information est de croire cela possible. 

L’ennui, c’est que si vous devenez trop éveillé, sur Terre vous devenez un paria car vous avez toujours à vivre parmi des gens qui ne le sont pas, et les gens ne sont pas à l’aise avec des personnes différentes. Votre vraie vie est ici aussi, ce que vous faites sur ce plan d’existence fait partie de ce que vous êtes, tout en sachant que la vérité réelle n’est pas essentielle mais cela aide.

Je ne sais pas quand j’ai eu cette information ; c’était il y a un moment déjà. Notre planète a servi et sert de prison. Il y a des milliers et des centaines de milliers d’années, la vie sur Terre était infiniment plus cruelle et plus brutale que de nos jours, et même plus brutale que lors de notre première civilisation. Ceux qui torturaient et sacrifiaient les humains pour la religion, la politique ou pour se divertir, seraient horrifiés s’ils avaient su ce qui se passait.

Oui, la Terre reste une prison, plus facile pour certains que pour d’autres, mais personne ne s’en échappe ! Les suicidés sont de retour immédiatement ou bien envoyés sur une planète similaire ailleurs. Peu choisissent de la quitter. La majorité est ici pour apprendre quelque chose et pas nécessairement pour élargir sa compréhension de la vision d’ensemble. Ce n’est pas important pour tous. 

Beaucoup d’humains ne sont pas ici pour apprendre quoi que ce soit, ils sont de simples prisonniers qui font leur temps  Je peux parler nonchalamment de cela parce que la majorité ne peut pas le croire ou ne le croira pas. C’est une planète faite pour tout ce que vous avez mentionné mais aussi une prison et un endroit de punition pour beaucoup d’âmes qui ne sont pas venues de leur plein gré ; elles sont emprisonnées ici !

Beaucoup diabolisent la technologie mais c’est ce qui rendra la planète plus humaine. Les villes surpeuplées, les parkings engorgés, le système d’instruction totalement déficient, etc. Tout cela, c’est le résultat de la bureaucratie des hommes, pas de la technologie.

Il est plus facile de lapider que de comprendre les possibilités qui nous entourent dans cette drôle d’existence.

La preuve que la Terre tourne autour du Soleil a toujours été là  pour qui a bien voulu chercher. La preuve que les extraterrestres sont partout est évidente pour ceux qui osent sortir de leur bulle confortable. Une fois que vous l’avez fait, il n’y a pas de retour possible.

Les gens pensent qu’ils n’auront jamais la possibilité de se retrouver dans une machine extraterrestre. Pourtant, c’est déjà fait ! Retournez il y a deux cents ans en arrière et imaginez que vous deviez expliquer ce que sont un avion ou une voiture aux gens de l’époque. ils riraient, vous jetteraient des pierres en vous traiteraient de fou ou de démon.

Les vaisseaux extraterrestres volent autour de nous aujourd’hui. Certains le savent ; au final, tout le monde le saura. D’ici là, les gens comme moi qui revendiquent ces faits doivent se protéger de toutes ces attaques ; cela demande beaucoup d’énergie et de temps et j’en ai de moins en moins !

Le truc le plus dingue de cette histoire, c’est que même ceux qui ne croient pas ou ne veulent pas faire le saut mental nécessaire pour élargir leur vision des choses, sont néanmoins inclus dans cette vue d’ensemble et en reçoivent les mêmes avantages que tous les autres : l’accès à la vie éternelle dans cette salle de jeux fantastique que l’on nomme la Voie Lactée. »

couv-products-80451-106x150 dans TERRE Lou Baldin (Sleeper) – Extraits réunis par Olivier de Rouvroy

Un chapitre entier de son dernier livre Contacts extraterrestres pour l’Ère Nouvelle (nouvelle édition) est consacré à Lou Baldin. Ce livre contient de nombreuses révélations de grands contactés et projette une nouvelle lumière sur les modalités de l’avènement prochain du nouvel Âge d’Or de l’humanité.

Publié dans:O.V.N.I et E.T., TERRE |on 6 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

COSMOLOGIE d’hier à aujourd’hui

COSMOLOGIE d'hier à aujourd'hui dans LUNES telechargement-2

Les scientifiques croient que l’univers a 14 milliards d’années et est né en 1/4 de seconde (Big Bang) ; ce n’est pas très différent de ce que croient les créationnistes. Mais l’univers peut très bien être 10 fois plus ancien que ça, et même bien plus encore. Il est possible que l’univers soit non seulement infini mais aussi qu’il ait toujours existé, se reconstituant lui-même aux centres des galaxies et des étoiles en explosion. Donc en substance, la vie intelligente peut avoir existé depuis des trillions et des trillions d’années terrestres, ce qui ne signifie absolument rien dans la structure des choses. J’ai rencontré des extraterrestres qui ont confirmé mes suppositions à ce sujet.

Des planètes comme la Terre existent en grand nombre, tellement que si des extraterrestres vous retiraient de celle-ci et vous plaçaient dans l’une des autres, vous ne vous en rendriez même pas compte jusqu’à ce que vous essayiez de rentrer à la maison et que vous contactiez votre famille ou vos amis : Ils ne seraient pas là !

Comment peut-il y avoir d’autres planètes comme la Terre ? Eh bien, si Darwin a raison, c’est impossible. Darwin a bien fait son travail, tellement bien que des millions de gens mourront en le croyant et auront le choc de leur vie lorsqu’ils le verront de l’autre coté, s’amusant peut-être à jouer au darwinisme sur une autre planète.

Ce qu’il y a de bien dans la mort, c’est que ça ne dure que quelques secondes, puis vous êtes de nouveau vivant ailleurs. L’endroit où vous vous réveillerez est une ville fantastique que vous ne voudrez plus quitter. Vous serez dans votre esprit, l’extase totale. Vous pouvez y être un court instant ou bien des centaines d’années terrestres (il n’y a pas de temps là-bas). Puis vous serez envoyés sur une autre planète, ou de retour sur celle-ci.

De nouvelles planètes ou étoiles sont créées chaque seconde dans chaque galaxie, mais il ne s’agit pas d’une partie de dés, comme Einstein l’a si bien dit à propos de Dieu. Les extraterrestres ne jouent pas aux dés non plus. Les planètes sont créées pour être habitées par des humains. Il existe des planètes à tous les stades d’évolution. Certains restent sur la même  planète depuis sa création jusqu’à sa disparition. Ils font d’abord partie d’une tribu primitive, pour finir par participer à des croisières autour de leur système solaire. Et ce n’est pas un beau conte pour enfants !

L’étoile la plus proche de la Terre n’est qu’à 4 années lumière. Pourtant aucun être humain n’ira voir cette étoile tant qu’il restera incarné dans un corps humain ; c’est bien trop loin. Peut-on se faire une idée de la taille de l’univers ? Même les plus grands esprits en sont incapables. L’Univers est des milliers de fois plus vaste et plus complexe que tout ce que vous êtes capable d’imaginer. Les possibilités sont sans fin et la capacité de les comprendre par le cerveau humain est très limitée.

L’idée du « hasard » n’est qu’un jouet humain, quelque chose pour jouer pendant qu’on est dans ce parc pour bébés qu’est la Terre. Je peux donner cette information uniquement car elle ne sera pas crue par la plupart des gens. Je la donne car on me l’a demandé, que les gens le croient ou non. Les gens parlaient de voler bien avant que cela devienne une réalité. Je prends mes ordres des extraterrestres. Ce sont eux qui décident du « quand » et du « comment ».

La plupart des planètes ont une vie intelligente mais tous n’ont pas la liberté de quitter leur système solaire. Ceux qui le peuvent visitent des planètes comme la Terre avec des visas touristes mais ils ne peuvent pas interagir avec les humains. Puis il y a les « mauvais éléments » qui arrivent à s’infiltrer et à échapper au radar des autorités.

Ceux qui m’ont donné ces informations ne portent pas de badge avec leur nom. Il y a des milliards d’espèces et des milliers d’êtres qui visitent la Terre chaque jour. La plupart viennent ici juste comme ça, d’autres pour voir l’endroit où ils ont vécu dans des vies antérieures. Ils sont nombreux, ceux qui plantent de l’information sur cette planète !

Il n’y a pas eu de Big Bang. L’Univers n’est pas en expansion et ne va pas se contracter pour se ramasser sur lui même. Il ne cessera jamais. Cet univers est si vaste que ses contours ne seront jamais découverts par des instruments humains. Jamais ! Et comme le temps et l’espace sont des illusions, la genèse en est une également. L’Énergie n’a pas été créée, elle a toujours existé et ne cessera jamais d’exister – nous sommes de l’énergie -, elle peut se transformer en plein de choses mais nous avons toujours existé dans une forme d’énergie ou une autre. Il n’y a pas de genèse au sens littéral du terme.

Voir le système solaire de près est difficile à gérer (aller au delà, n’y pensez même pas !) Voir Saturne depuis l’une de ses lunes, ou depuis Jupiter… certains en auraient une crise cardiaque, d’autres s’évanouiraient ou tomberaient à genoux en adoration. Il faut le voir pour le croire ! Comme le corps humain ne peut faire le voyage, l’âme ou l’essence doit être séparée du corps et mise dans un conteneur, parfois elle est laissée flottante autour du vaisseau comme un esprit. En général les humains ne quittent le système solaire qu’à leur mort.

Tout ce qui est imaginable existe dans notre galaxie, depuis les profondeurs de l’horreur jusqu’aux sommets de l’extase. Le monde entier est une scène de théâtre ainsi que l’existence dans sa totalité.

Sans la Lune, la vie sur Terre serait bien plus tranquille, trop calme pour les formes de vie qui s’y trouvent maintenant. La Lune n’est pas creuse et ne s’est pas non plus détachée de la Terre pour devenir ce qu’elle est maintenant. La Lune n’est pas un accident ni un hasard. Elle a été placée là pour contrebalancer les rotations de la Terre et pour remuer les océans. Il y a moins de 100 ans, il y avait encre des activités sur la face exposée mais avec l’arrivée des télescopes très puissants ils ont dû camoufler et minimiser leurs actions. Ils ont aussi nettoyé l’infrastructure pour rendre le paysage comme il l’était, en l’attente d’une exploration humaine.

Publié dans:LUNES, PLANETES, TERRE |on 4 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Les plantes entendent

Les plantes entendent dans PLANTES plantes-entendent

Ceux qui, comme moi, aiment Franquin, ont probablement le souvenir de cette planche savoureuse où Gaston Lagaffe, pensant que les plantes sont sensibles à la musique et désireux d’accroître le bien-être d’un pied de lierre, veut lui jouer un petit air. Mais aux premières notes affreuses émises par le tristement célèbre gaffophone, la plante tente de s’échapper par la fenêtre ouverte… Ce que dit le gag, c’est que le son de cet instrument générateur de catastrophes doit vraiment être horrible si « même un végétal » ne le supporte pas. Encore faut-il que les plantes ne soient pas sourdes comme leurs pots et qu’elles puissent percevoir les vibrations sonores.

La notion de communication dans le monde végétal a longtemps été tenue pour marginale (voire inexistante) quand elle n’a pas été raillée. Depuis quelques décennies, cette vision des choses a évolué et les chercheurs ont pu constater que la communication chez les plantes pouvait prendre plusieurs formes et se faire sous terre, par le biais des racines, comme dans les parties aériennes, les plantes disposant par exemple de récepteurs pour les composés organiques volatils émis par d’autres plantes. Elles sont ainsi capables de repérer leurs apparentés, ce qui leur évite de les prendre pour des concurrentes et de dépenser inutilement des ressources à lutter contre elles. Plusieurs études ont aussi montré qu’en cas d’attaque par des herbivores, certains végétaux envoient des signaux chimiques qui, une fois captés par leurs voisins, les aident à mettre en place des stratégies de défense, ce qui n’est pas sans rappeler le film Phénomènes de M. Night Shyamalan. On sait également que les récepteurs de lumière des plantes sont assez perfectionnés pour qu’elles reconnaissent les longueurs d’ondes renvoyées par les plantes qui les côtoient, ce qui leur donne des informations sur leur environnement et la présence d’éventuels concurrents. Point n’est besoin d’avoir des yeux pour voir…

Dans une nouvelle étude publiée le 22 mai par PLoS ONE, une équipe italo-australienne a voulu explorer tous les modes de communication possibles entre deux plantes, le piment et le fenouil. Ce dernier a en effet la propriété d’émettre de puissants signaux chimiques par ses racines et ses parties aériennes, qui inhibent la croissance de certains de ses voisins (comme les tomates et les piments) quand ils ne les tuent pas.  Les chercheurs ont employé un dispositif expérimental simple mais ingénieux pour tester leurs hypothèses (voir schéma ci-dessous).

 

Lire la suite ici…. 

Publié dans:PLANTES |on 4 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Extraterrestres potentiellement positifs

Extraterrestres potentiellement positifs dans O.V.N.I et E.T. images-2

Le deuxième groupe d’êtres extraterrestres sont en grande partie «humaine» qui viennent de différentes planètes et systèmes stellaires tels que Lyra, Véga, Pléiades, Sirius, Procyon, Tau Ceti, Ummo, Andromeda, et Arcturus. Ces êtres ne coopèrent directement avec le MIEC et sont apparemment préoccupés par l’émancipation de l’humanité, élever la conscience collective, et la résolution des conflits. Certaines de ces races ont été confrontés à des problèmes d’intervention prédateur sur leurs homeworlds que nous sommes aujourd’hui, et certains sont ici pour nous avertir et de nous aider véritablement face à ces menaces avec sagesse. La raison pour laquelle je dis «potentiellement positif » parce que nous ne savons pas exactement de toutes les intentions de ces êtres et pourquoi ils sont vraiment en interaction avec l’humanité dans certains cas. Il semble que plusieurs de ces races n’interagissent pas avec l’humanité dans son ensemble, seulement sur une base individuelle rare pour certains contactés, choisissant de vivre / fonctionner sur Terre principalement dans la solitude. Certains de ces êtres nous ressemblent à bien des égards, peut-être avec différentes couleurs de peau et les traits du visage, et ils sont tout à fait fascinant de lire dans le rapport. Même si cela peut être difficile à imaginer, il semble qu’il y ait beaucoup d’hommes qui vivent au-delà des frontières de la Terre dans différents systèmes stellaires et d’autres planètes.

Certains de ces êtres humanoïdes sont signalés comme ayant joué un rôle important dans l’ensemencement et la création d’êtres humains de la Terre. Bien que ce soit une idée très controversée, je crois qu’il est très important de considérer puisque nous ne comprenons pas pleinement nos origines avec toute la clarté ou des explications définitives pour le moment. D’après le rapport: «Selon Alex Collier, un total de 22 races extraterrestres ont fourni du matériel génétique pour la« expérience humaine ». Il s’agit notamment de reptilien, Gray et races Anunnaki décrites plus haut ainsi que les courses dans ce deuxième groupe qui Collier décrit comme «bienveillant»:  «C’est nous, en tant que produit d’une manipulation génétique extraterrestre, sommes détenteurs d’un patrimoine génétique vaste qui comprend différents banques de mémoire raciales, également composé d’au moins 22 races différentes. En raison de notre patrimoine génétique, et parce que nous sommes esprit, les races extraterrestres bienveillants réellement nous considèrent comme des rois. «  En raison de ce lien génétique, les extraterrestres dans ce groupe en dehors du MIEC considèrent apparemment l’humanité dans une grande partie de la façon dont une protection parent peut voir un fils adolescent / fille dans un environnement dangereux. Les intérêts vitaux des courses dans cette catégorie doivent veiller à ce que l’humanité mondiale évolue de manière responsable sans mettre en danger lui-même et la grande communauté galactique dont il fait partie ».

Tableau 2. Service à autrui ET courses en dehors du complexe militaro-industriel extraterrestre

ET Courses

Principales activités

Aider à Global Solutions

Telosians

(Terre)

Aider l’humanité de la surface apprendre de son histoire ancienne de la Terre, de restaurer la longévité humaine, l’évolution des systèmes de croyances malsaines et protéger l’environnement.

Protection de l’environnement, la promotion de la biodiversité, la santé humaine et la longévité, la récupération de l’histoire de l’humanité

Lyrans

(Lyra)

Diffuser l’histoire unique de la race humaine nordique dans la galaxie, et d’aider à la compréhension des motivations humaines et des potentialités.

Récupération de l’histoire de l’humanité et du patrimoine Lyran, compréhension de l’histoire galactique, la découverte de l’essence humaine, la diplomatie et la résolution des conflits, l’éducation globale

Les végétaliens

(Lyra)

Diffuser l’histoire unique de la race humaine sombre / peau bleue dans la galaxie, et d’aider à la compréhension des motivations humaines et des potentialités.

Récupération de l’histoire de l’humanité et du patrimoine végétalien, la compréhension de l’histoire galactique, la découverte de l’essence humaine, la diplomatie et la résolution des conflits, l’éducation globale

Pleiadians

(Pléiades)

Aider l’humanité à trouver la liberté de structures d’oppression à travers l’éveil des consciences.

Droits de l’homme universels, les systèmes de démocratie participative, l’évolution de la conscience humaine, l’éducation globale

Procyons

(Procyon)

Promouvoir une résistance efficace à la subversion extraterrestre, développer la «conscience multidimensionnelle», en utilisant l’imagerie mentale pour prévenir ET contrôle de l’esprit, la surveillance hostile ET activité

Exposer ET subversion, la levée du secret globale des extraterrestres. conscience multidimensionnelle, déprogrammation contrôle de l’esprit, les droits humains universels, Internet & communication globale

Tau Cetians

(Tau Ceti)

Exposer ET subversion et de contrôle, l’identification des élites corrompues et les institutions, la conscience humaine exaltante, niant ET contrôle de l’esprit et de traiter avec le militarisme.

exposant gouvernement / financière corruption et manipulation d’élite, suivi ET infiltration, la conscience multidimensionnelle, déprogrammation contrôle de l’esprit, la résolution des conflits

Andromedans

(Andromeda)

Faciliter les décisions de la communauté galactique face à la situation actuelle de la Terre, des stratégies novatrices pour résoudre les conflits, l’éducation des jeunes et des crop circles.

l’éducation des enfants psychiques / cristal, éducation à la paix, exposant manipulation élite meilleure résolution gouvernance, la diplomatie et les conflits mondiaux, les communications extraterrestres

Sirians

(Sirius A)

Contribuer à la création d’un système écologique adapté à (humain) évolution sur la Terre en modifiant la «grille d’énergie bio-magnétique» de la planète.

Protection de l’environnement, la promotion de la bio-diversité, soulevant la conscience humaine, l’évolution de la biosphère

Ummites

(Ummo)

Partage de l’information technique, transformant la culture scientifique et l’éducation mondiale.

Transformer les paradigmes scientifiques, le développement de technologies alternatives, la réforme éducative

Alpha Centauriens

(Alpha Centauri)

Promouvoir la justice sociale et la liberté humaine, et l’utilisation responsable des technologies de pointe.

La justice sociale au niveau mondial, des zones de paix, les droits humains, le développement durable

Arcturians

(Arcturus)

Intégrer les valeurs spirituelles avec des technologies de pointe, en fournissant des conseils stratégiques dans la transformation des systèmes planétaires, et les crop circles.

la gouvernance mondiale, l’intégration des systèmes financiers, politiques et sociaux mondiaux, la coordination des relations avec les extraterrestres, la diplomatie et la résolution des conflits, les communications extraterrestres

En lisant les descriptions de ces êtres est vraiment utile de votre temps car il ya trop de détail dans cet article. Dr. Salla a fait un excellent travail dans la compilation de ce rapport et ces tableaux, et sa recherche est basée sur quelques-unes des sources les plus réputés et crédibles disponibles. Si encore tout cela est vrai, cela change tout, car nous nous rendons compte que notre perspective de terre a été celui d’être des êtres isolés et suprême sur cette planète, deux affirmations fondamentales qui s’avèrent être fausses. Bien qu’il existe de nombreux êtres extraterrestres qui nous assistent en ce moment, nous sommes ceux qui doivent en fin de compte faire le travail pour restaurer l’avenir de l’humanité sur Terre.Personne ne va venir nous sauver, et ceux qui ne se révèlent finalement sera très certainement ici pour éblouir et séduire l’humanité dans la soumission, tout comme ils nous ont montré dans la série V (2009) .

La chose importante à comprendre, c’est que nous sommes destinés à devenir un interplanétaire et interstellaire course. Ce processus va se dérouler de façon spectaculaire au cours des prochaines années et décennies, car de plus en plus de surface de révélations et de l’humanité commence à se rappeler son héritage cosmique. Comment nous obtenons grâce Cela va être déterminé par notre réponse collective aux intervenants présences étrangères qui opèrent actuellement en secret sur Terre. Il ya tellement de choses que nous ne faisons que d’entrevoir enfin re-prise de conscience de ce que nous allons modifier le cours de la destinée humaine pour toujours.

En fin de compte, la vie dans l’univers physique est tout au sujet de la liberté, et il n’est pas aussi répandu que nous pouvons imaginer qu’il soit. La vraie liberté doit être gagnée, protégée et vigilance maintenue une fois acquise. En ce moment nous avons beaucoup de travail devant nous alors que nous commençons seulement à faire face aux Grandes Vagues de changement et la réalité de la vie dans un monde en déclin. Les défis qui nous attendent vont faire ou nous briser il est donc vital que nous sommes informés et préparés. Pour cette raison, je les inviter à lire les Alliés de l’humanité Briefings, car ils sont les plus précis, direct et nécessaire quand il s’agit de comprendre et face à l’intervention avec succès en tant que race libre et autodéterminé.

SOURCE 

 

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 3 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Reptiliens – pourquoi groupe puissant ?

Reptiliens – pourquoi groupe puissant ? dans O.V.N.I et E.T. reptilian-245x300

Un autre groupe puissant et important des extraterrestres sont ceux qui sont décrits comme humanoïde reptiliens , habituellement entre 6-9 pieds de hauteur. Ils ont été vus partout dans le monde, en particulier près des installations militaires, les zones souterraines isolées et des grottes . Ils sont décrits comme ayant la peau verte écailleuse, corps musclés, et de grands yeux avec les élèves verticaux en forme de fente. Il y a eu des rapports des êtres reptiliens avec et sans queue, les ailes et les organes génitaux, même caché.Certains reptiles ET races viennent d’autres systèmes d’étoiles et d’autres sont censés être originaire de la Terre. Selon Jim Sparx, un abducté / contacté qui prétend avoir rencontré un certain nombre de reptiliens indigène , ces êtres ont interagi avec l’humanité depuis des millénaires, l’humanité à la fois aider et de nous utiliser comme une ressource. Il affirme que l’homme de la récolte »les reptiliens basé sur Terre d’une manière qui ne remet pas en cause notre présence sur la planète, qui est une représentation très précise de ce qui s’est passé. Cependant, il ya des êtres reptiliens plus puissant «hors du monde» qui sont beaucoup plus l’intention de dominer et asservir l’humanité que nous devons être conscients.

Ils sont connus comme le Draco-reptiliens, un «maître reptilien race» qui viennent à l’origine du système Alpha Draconis étoile. Selon contacté Alex Collier , «le Draconians sont la force derrière la répression des populations humaines partout dans cette galaxie instiller la peur Les systèmes basés sur les croyances et les hiérarchies restrictives « . Les Dracos ont deux principales castes: une classe de guerrier de renom qui sont 7-8 pieds de hauteur et une classe royale connue sous le Ciakar, qui sont semblables à ce que nous connaissons comme dragons. Collier déclare: «Le Draconians sont une très grande race reptilienne, autrement connu comme » les Dracs « . Il ya lignée royale de la race reptilienne appelé Ciakar. Elles vont de 14 à 22 pieds de hauteur et peuvent peser jusqu’à 1800 livres. Ils ont appendices ailés et qu’ils sont des êtres impressionnants. Ils sont extrêmement clairvoyant et extrêmement intelligent, et ils peuvent aussi être extrêmement sinistre »Le rapport précise:«. Collier affirme que, conformément à la vision du monde draconienne, ils étaient les premières espèces intelligentes de la galaxie et semé de nombreux mondes avec leur large biologique -printemps. Les reptiliens donc Draco se considèrent comme les dirigeants naturels de mondes reptiles «contrôlée» comme la terre, et la vue des humains comme une espèce inférieure. Le Draconians sont intéressés à la récolte des ressources de la planète tout en veillant à ce que ces ressources sont exploitées de manière efficace « .

Il semble qu’il y ait une hiérarchie stricte impliquant les Dracos et les autres races ET malveillants. Selon plusieurs sources, les Dracos contrôlent la reptiliens autochtones, qui en contrôle de la tour Grays. Dans les structures hiérarchiques, le pouvoir est le nom du jeu, et ces courses sont une question de pouvoir et d’influence. Comme ils sont les sociétés hautement technologiques, ils ont besoin de ressources pour maintenir les fournitures et font de grands efforts pour mobiliser des ressources biologiques et minérales, qui sont plus rares que vous pourriez le penser dans un univers largement peuplée et concurrentiel. En fin de compte, leur objectif et leur aphrodisiaque est d’avoir le pouvoir et le contrôle sur les autres totale, quant à lui assurer la survie et la promotion de leur propre espèce. À mon avis, c’est en grande partie pourquoi nous pouvons voir autant insignes, écussons, des correctifs et des symboles qui montrent reptiles et des dragons tout au long de notre histoire récente, en particulier sur les correctifs de la mission sinistres top-secret NASA / OPSPSY comme ceux ci-dessus.Cela nous fait savoir à travers le symbolisme qui sont les véritables contrôleurs de la Terre sont, et il est probable que nous connaissons manipulation reptilien pour une grande partie de notre histoire. C’est aussi pourquoi il ya des insinuations répétées sur les élites être gouverné et corrompue par des influences reptiliens, car c’est littéralement ce qui se passe depuis un certain temps maintenant.

L’influence reptilienne sur l’humanité est vaste et il est impératif que nous commençons à voir leurs mécanismes de contrôle pour ce qu’ils sont et d’arrêter l’alimentation en eux avec notre propre énergie. Nous pouvons commencer par éteindre le téléviseur, l’arrêt du soutien de la guerre et de la violence, de lâcher nos dépendances et de mauvaises habitudes, et de cultiver le désir de transcender notre ignorance et l’apathie une fois pour toutes. Nous devons les affronter directement et avec intégrité, en prenant un vrai support pour notre pouvoir, l’autorité et la souveraineté sur cette planète.

Il est important de réaliser que tous ces êtres peuvent implanter des fausses pensées et des émotions dans nos esprits, que nous percevoir comme totalement vrai. Ils sont manipulateurs habiles dans l’environnement mental / astral et ils ont étudié les humains pendant une longue période, afin qu’ils sachent exactement ce qui nous motive, ce qui nous motive, et comment nous apaiser. Une grande nouvelle spiritualité d’âge et canalisée messages, notamment ceux se présentant comme « convivial » (extraterrestre) les entités sont en fait basée reptilien et se faisant passer pour la lumière, tout en étant utilisé pour apaiser et à tromper des millions à travers le monde qui sont désireux de changement. C’est pourquoi devenant forte à la connaissance et avec votre connexion individuelle Esprit est vital et nécessaire pour éviter d’être contrôlé et influencé par ces entités. Apprendre à projeter un bouclier solide mental de lumière blanche autour de votre esprit et aura, avec pour demander l’aide de vos aides divines est fortement recommandé que ce sera très utile dans les temps à venir.

SOURCE 

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 3 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Croire en l’existence des Anges parmi nous

Croire en l’existence des Anges parmi nous dans ANGES images-1

 Selon un récent sondage Gallup, les trois quarts des Américains croient à l’existence des Anges. Les Anges ornent nos T-shirts, nos tasses à café, nos autocollants pour voiture, etc. Des magasins entiers sont remplis de marchandises diverses sur ce thème. Un nombre incalculable d’ouvrages ont été écrits sur le sujet. Des films et des émissions de télévision populaires les mettent en scène. L’une des émissions de Montel Williams ayant obtenu les meilleures cotes d’écoute s’intitulait : « Les Anges sont-ils parmi nous ? ».

Le bureau de Montel fut rapidement submergé de lettres de gens dont la vie avait été transformée à la suite d’une rencontre avec un Ange.De toute évidence, il n’y a rien de nouveau sous le soleil – un rapide survol de la Bible montre clairement qu’ils sont parmi nous depuis aussi longtemps que nous sommes témoins de leur existence et honorés par leur présence. Alors pourquoi et intérêt soudain et cette croyance – parfaitement fondée – voulant que les Anges soient parmi nous ?Eh bien, en plus du fait que les Anges sont suffisamment beaux et puissants pour justifier toutes les passions qu’ils suscitent, il y a deux raisons logiques qui s’expliquent pourquoi nous en entendons de plus en plus parler de nos jours. Tout d’abord, à mesure que la croyance en l’existence des Anges progresse, les gens sont de moins en moins réticents à parler de leurs rencontres avec eux. Ensuite, voyant que le monde est de plus en plus incertain et effrayant, que l’anxiété est à son comble à l’approche de nouveau millénaire, et qu’il n’y a de véritable sécurité que dans notre propre spiritualité, plus d’Anges que jamais se regroupent pour veiller sur nous et nous protéger.

Alors que toutes les entités de l’au-delà peuvent communiquer entre elles, les Anges sont dans une catégorie à part et se démarquent des Guides Spirituels sur plusieurs points importants :

I – Les Anges ne s’incarnent jamais et n’ont jamais pris forme humaine. Ils sont plutôt en rapport direct avec Dieu et vivent une vie parfaite et éternelle dans l’au-delà sauf pour quelques brefs séjours dans cette dimension pour nous venir en aide.

II – Les Anges ne révisent pas notre plan de vie avant de venir sur terre et ignorent ce que nous réserve l’avenir. Tout dépendant de la difficulté des épreuves que nous avons choisies d’affronter au cours de notre vie, nous recrutons un certain nombre d’Anges afin qu’ils supervisent notre voyage dès le début, encore que ce nombre peut augmenter durant les périodes de grand désespoir et de grand danger, et afin qu‘ils nous soutiennent dans nos efforts humanitaires et spirituel. Nous aider dans les moments difficiles et pour eux une mission instinctive, comme nous observer et célébrer lorsque nous connaissons notre heure de gloire, constituent pour eux une joie. Dans la mesure où il est possible de parler de « normalité, on constate que la plupart des gens arrivent « normalement » sur terre en compagnie de deux Anges, et que ce nombre peut grimper à quatre ou cinq au cours de leur vie. Mais certains arrivent sur terre avec quatre ou cinq Anges, et parfois même sont entourés d’une dizaine d’entre eux au moment où ils doivent affronter et surmonter certaines épreuves.

III – Les Guides Spirituels et tous les autres esprits sont soit des hommes, soit des femmes. Mais lorsqu’ils reprennent leur forme naturelle dans l’au-delà, les Anges sont androgynes et tous dotés de traits identiques d’une exquise beauté. La couleur de leurs cheveux et de leur peau peut varier, mais ils semblent tous illuminés de l’intérieur par une lumière divine.

IV – N’ayant jamais connu les affres de posséder un corps humain, leur structure moléculaire est plus « légère » et plus « fluide » que celle des entités, ce qui leur permet de passer plus facilement de leur dimension à la nôtre. Ils peuvent, sans effort, apparaître sur terre et disparaître à nouveau en un clin d’œil.

V – Tous ceux qui ont rencontré un Ange décrivent leur rencontre de la même manière : les Anges vont et viennent sans jamais dire un mot. Les Anges ne parlent pas ; ils préfèrent communiquer avec nous en nous infusant leur savoir – le même mode de transmission utilisé par l’Esprit Saint et grâce auquel Dieu communique avec toutes les entités de l’au-delà.Comme tout ce qui concerne les créations de Dieu, il existe une hiérarchie dans le monde des Anges ; plus son grade ou son ordre est élevé, plus l’Ange est puissant. Mais aussi comme tout ce qui concerne la création de Dieu, aucun Ange – ni aucune entité vivante – n’est plus proche de Dieu ou plus important que les autres.

Les Anges peuvent monter en grade en acquérant de l’expérience et en faisant de bonnes actions, un peu comme dans nos universités :

Les ANGES – je lais appellerais bien les « simples Anges », mais ils n’ont rien de simple – sont les nouvelles recrus du groupe, celles qui descendent le plus souvent dans notre dimension pour nous protéger et nous sauver.

Les ARCHANGES sont un peu comme les étudiants de deuxième année à l’université, et d’une certaine manière, ceux qui donnent le plus d’éclat au groupe, car contrairement aux Anges, ils ont des ailes. Leurs ailes, comme les coiffes et les couronnes qu’ils portent à l’occasion, sont des insignes correspondant à leurs mérites, servant à les identifier et à mesurer leur progression dans la hiérarchie. Et fait intéressant, plus ils accomplissent de tâches, plus leurs ailes prennent une teinte dorée ou argentée à mesure qu’ils se rapprochent d’un niveau supérieur. Les Archanges sont des messagers – ce fut l’Archange Gabriel, par exemple, qui annonça à Marie qu’elle avait été choisie par Dieu pour donner naissance à son fils, Jésus.

Les CHERUBINS et les SERAPHINS sont les témoins de Dieu sur terre, ses journalistes attitrés. Les Chérubins et les Séraphins se sont surtout fait remarquer lorsqu’ils se sont réunis pour célébrer dans la joie la naissance du Christ. Les plus expérimentés du groupe sont les Trônes et les Principautés, les plus puissants parmi les Anges, les « gardes du corps » et les « hommes de main » de Dieu pourrait-on dire. Les Trônes sont des êtres immobiles et inactifs, des gardiens de la sagesse qui n’entrent jamais dans notre dimension. Les Principautés y pénètrent, mais seulement dans les moments de crises graves et seulement si Dieu les envoie. Seules les Principautés, par exemple, peuvent intervenir, exclusivement sur l’ordre de Dieu, lors d’un cataclysme ou d’une catastrophe potentiellement mortelle et déroger à notre plan de vie.

Et les regroupements de Principautés sont également les seuls envoyés de Dieu capables d’accomplir des miracles.Il existe un très beau verset de la Bible qui dit : « N’oubliez pas de recevoir les étrangers, car ce faisant, peut-être allez-vous sans le savoir recevoir un Ange ». Cela ne veut pas dire que a prochaine fois qu’un étranger frappera à votre port il faille l’inviter chez vous et lui servir des hors d’œuvres. Mais si soudain un étranger apparaît, pose un geste pour vous aider, puis disparaît à nouveau sans vous donner le temps de le remercier, il y a de fortes chances que vous deviez adresser vos remerciements directement à l’au-delà.

Pas besoin d’être médium pour savoir que certains d’entre vous se sentent un peu exclus à présent et se demandent où étaient tous ces Anges lorsque certaines tragédies ou désastres se sont produits dans vos vies. C’est une question légitime. Je me la suis moi-même posée à quelques reprises dans des moments sombres, me demandant si mes Anges s’étaient assoupis ou s’ils m’avaient carrément abandonnée. Mais la réponse m’est venue de mon Guide Spirituel pour me rappeler : « Quelles leçons as-tu tirées de cette époque où la vie était facile ? » Nous avons choisi cette existence et élaboré nous-mêmes notre plan de vie, et si cela implique à l’occasion de faire face à la négativité et de la surmonter pour améliorer les connaissances de notre esprit, alors soit. Les Anges savent mieux que quiconque que se tenir à l’écart et nous laisser apprendre par nous-mêmes est parfois la meilleure aide qu’ils peuvent nous apporter – attitude que nous comprendrons parfaitement lorsque nous serons de retour à La Maison dans l’Au-delà.

 Extrait du livre : Aller-retour dans l’Au-delà de Sylvia Browne aux éditions Ada – page 43.

Publié dans:ANGES |on 3 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

la communication des plantes

la communication des plantes dans PLANTES images-11

Les plantes communiquent-elles avec leurs congénères ?

Bruno Moulia : On connaît plusieurs messagers chimiques, tels le jasmonate ou l’éthylène, qui sont échangés entre individus. Par exemple, en Namibie et en Afrique du Sud, les antilopes koudous mangent les feuilles des acacias. Certains ont voulu élever cet animal et en ont parqué plusieurs dans des enclos plantés d’acacias. Tous les koudous sont morts ! Les autopsies ont révélé qu’ils étaient morts de faim, malgré leur panse pleine. Ils ne digéraient pas les feuilles qui étaient recouvertes de tanins. La raison est que, lorsqu’il est dérangé, un acacia produit ces molécules toxiques et surtout émet de l’éthylène qui signale aux autres le danger : ils fabriquent eux aussi des tanins. En liberté, les koudous évitent cet inconvénient en remontant le vent, vers des arbres qui n’ont pas été alertés. Ce n’est qu’un cas de communication végétale parmi de nombreux autres. De fait, en laboratoire, les expériences doivent tenir compte de ce phénomène, quelles que soient les plantes et même en l’absence de lésion !

Qu’en est-il de la perception mécanique ?

Bruno Moulia : Les végétaux comme les animaux perçoivent les forces qui s’exercent sur leur organisme par la déformation des cellules. De la sorte, une plante qui est courbée par le vent perçoit la déformation et adapte sa croissance en conséquence. D’un point de vue évolutif, l’un des enjeux est de réagir avant qu’il ne soit trop tard. Un arbre doit être prêt à affronter une tempête avant qu’elle ne se déclare. Les végétaux sont ainsi dotés de nombreux systèmes de perception mécanique pour analyser leur environnement et s’y adapter. On connaît de mieux en mieux les rouages moléculaires sous-jacents.

D’abord, plusieurs milliers de gènes ont leur expression modifiée lors de cette perception mécanique. Les voies de la mécanoperception impliquent des canaux, insérés dans les membranes, qui laissent passer les ions calcium. La perméabilité de ces protéines dépend de l’état de tension des membranes : plus celles-ci sont étirées, plus les canaux sont ouverts ! Notons que des canaux fonctionnant de façon similaire participent au sens du toucher chez les animaux.

Dans la cellule, les ions calcium sont reconnus par des molécules nommées calmodulines, l’association déclenchant alors une voie de transduction qui conduit à la modification de l’expression des gènes.

Le cytosquelette est également très sensible aux contraintes mécaniques. Cette armature est reliée à la paroi cellulaire par des molécules particulières. En outre, la cellule est soumise à la pression de turgescence de la vacuole qui comprime le contenu du cytoplasme à la périphérie (jusqu’à une dizaine de bars) Au final, tous ces éléments sont solidaires, et chaque déformation se répercute au niveau de la cellule. Selon certains, le noyau lui-même serait déformé…

Cette perception mécanique a-t-elle des applications ?

Bruno Moulia : On exploite la thigmomorphogenèse, par exemple en « secouant » un peu les plantes en intérieur pour les renforcer avant de les sortir. Avec l’inra d’Angers, nous avons mis au point un système d’endurcissement des roses. En effet, cultivées sous serre, ces fleurs sont fragiles mécaniquement et s’effondrent parfois sous leur poids une fois cueillies. Pour y remédier, des sortes de barres passent régulièrement parmi le couvert végétal et ploient les tiges pour les solliciter mécaniquement afin qu’elles se renforcent.

Les plantes perçoivent-elles la gravité ?

Bruno Moulia : Elles le font de deux façons. Un mécanisme basal, peu efficace, est fondé sur la perception de la déformation des membranes sous le propre poids du végétal. Les plantes terrestres ont également développé un système plus complexe constitué de cellules particulières où des grains d’amidon, nommés statolithes, circulent dans le cytoplasme et peuvent sédimenter selon le sens de la gravité.

Cependant, le liquide étant très visqueux, les déplacements sont lents. Aussi les statolithes mettent-ils du temps avant de toucher une membrane et que leur position soit détectée. En conséquence, le système réagit peu aux accélérations rapides, tels les coups de vent. En revanche, la plante perçoit qu’elle est installée sur un sol incliné et peut donc adapter sa croissance.

Chez les plantes, un autre sens important est la proprioception. Les animaux, et donc les humains, en sont aussi dotés. Outre nos cinq sens, nous sentons également la déformation de nos tendons et celle de nos muscles. Ces informations, complétées par d’autres sur la pression sous nos pieds, notre environnement visuel et la position de notre oreille interne, nous renseignent sur notre posture. De même, les végétaux ont une perception diffuse de leur état de déformation qui leur permet de contrôler leurs propres mouvements.

Cette proprioception des plantes a longtemps été sous-estimée. L’idée qu’une plante se tient en posture verticale de la même façon qu’un poteau fiché dans le sol – juste parce qu’elle est rigide – est une erreur. C’est oublier qu’une plante croît en permanence : sa masse, son port, les courbures de ses éléments varient sans arrêt au cours de sa vie. Or, sans information posturale ni réaction motrice appropriée, la station verticale serait impossible. Par exemple, dans la branche d’un pommier qui ploie sous le poids de ses fruits, le dépôt, permanent, de nouveau matériau se moulerait sur la déformation et la stabiliserait. D’année en année, l’arbre deviendrait inéluctablement pleureur !

Ce problème d’instabilité lente de la station érigée chez les plantes est compensé par un contrôle postural qui influe sur la croissance. La pression dans les cellules ainsi que des bois particuliers qui se rétractent en certains endroits constituent les moteurs nécessaires à ce contrôle. Mais les plantes doivent aussi recueillir des informations sur les déformations créées par leurs mouvements. On a affaire à une proprioception très élaborée et presque aussi complète que chez les êtres humains !

Certains affirment que les plantes entendent…

Bruno Moulia : Grâce à quelques études expérimentales probantes, on sait que les plantes sont sensibles aux sons, mais une équipe a récemment proposé qu’elles pourraient percevoir plus particulièrement ceux émis par leurs voisines. Ces sons sont multiples, il peut s’agir de craquements mécaniques ou bien de ceux résultants de l’évaporation par les feuilles : ce phénomène entraîne parfois l’apparition de bulles dans les vaisseaux transporteurs de sève (on parle d’embolie) qui se traduisent par des claquements ; ce phénomène est de la cavitation. Toutefois, ces résultats sont débattus, la question étant de savoir si toutes les autres sources de communication possibles ont été bloquées. Quoi qu’il en soit, le sujet se développe.

Chimique, lumineux, mécanique, voire sonore… les plantes sont très sensibles à leur environnement et le perçoivent de multiples façons. C’est aujourd’hui admis, mais de nombreux obstacles ont dû être surmontés pour que des résultats obtenus en laboratoire soient validés dans des conditions naturelles. Les arbres sont tout aussi sensibles que les humains !

Lire la suite ici …  

Publié dans:PLANTES |on 1 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Les animaux, êtres conscients et responsables

Les Animaux  traités au Moyen Age
comme des êtres conscients et responsables de leurs actes

(D’après « Musée universel », paru en 1873)

 Les animaux, êtres conscients et responsables dans ANIMAUX images-10

Au Moyen Age et jusqu’à une époque assez rapprochée de la nôtre, les animaux furent considérés et traités comme des êtres conscients et responsables, influencés par les saints, faisant l’objet de procès civils et criminels lorsqu’ils se rendaient coupables de la destruction de cultures ou avaient attenté à la vie d’êtres humains

Les animaux n’ont pas toujours passé pour des bêtes, même aux yeux des savants et des penseurs. On objectera que les savants et les penseurs d’autrefois étaient des ignorants et des rêveurs auprès des savants et des philosophes de nos jours. Ce jugement semble un peu sévère et ceux qui le portent seraient peut-être fort déconcertés s’ils savaient quels respectables personnages ils condamnent ainsi sans s’en douter.

Nous ne parlerons pas des naturalistes de l’antiquité, de Pline, par exemple, qui attribuait au lion « de la clémence envers les suppliants » et à l’éléphant « l’amour de la gloire, l’honnêteté, la justice, la prudence et le sentiment religieux. » Mais nous pourrions citer des Pères de l’Église et des saints qui n’avaient pas moins d’estime pour les animaux, qui ne dédaignaient pas d’entrer en communication avec eux, de les prendre pour compagnons ou pour auxiliaires, qui leur parlaient et savaient s’en faire obéir. Ce n’est que bien plus tard que des philosophes et des théologiens orgueilleux se sont avisés de développer leur belle théorie des animaux-machines.

Tertullien, dans son traité de l’Oraison dominicale, dit expressément que toutes les créatures prient et rendent hommage au Créateur. Au Moyen Age, les animaux jouent un grand rôle dans les croyances religieuses, dans les superstitions et dans les pratiques de la magie et de la sorcellerie. Un théologien du XVe siècle, Félix Hemmerlein, connu sous le nom de Malleolus, rapporte que, de son temps, beaucoup de gens de la campagne vouaient leurs cochons à saint Antoine et s’en trouvaient bien. Saint Blaise était, disait-on, le patron des cerfs, des daims et des chevreuils, et ces animaux accouraient du fond des bois sur son passage pour recevoir sa bénédiction qui était pour eux un sûr préservatif contre les attaques des loups et des autres carnassiers.

Les vieux auteurs citent plusieurs exemples du pouvoir miraculeux que les saints avaient le don d’exercer sur les animaux et particulièrement sur les animaux nuisibles. Nous en reproduirons seulement quelques-uns. Saint Hugues, évêque de Grenoble au XIe siècle, étant à Aix-les-Bains, les habitants vinrent implorer son secours contre les serpents qui infestaient le pays. Saint Hugues excommunia ces reptiles qui ne périrent pas, mais devinrent dès lors inoffensifs.

Les serpents s’étaient aussi multipliés d’une façon gênante dans la vallée de Briançon, Les moines du pays ne savaient comment lutter contre ce fléau, lorsque leur bonne étoile amena vers eux saint Eldrad. Ils lui exposèrent leur cas. « Ne vous inquiétez pas, mes bons Pères, leur dit le saint, je me charge de vos serpents. » Il se mit aussitôt en prière, puis il somma les serpents de comparaître devant lui, et en quelques instants il fut entouré d’une multitude innombrable de vipères. Il prit son bâton et leur fit signe de le suivre. Les vipères obéirent. Il les conduisit jusqu’à une profonde caverne qui se trouvait à quelque distance et leur enjoignit d’y entrer. Les vipères obéirent encore et disparurent pour toujours.

Ailleurs, ce sont des rats qu’un saint évêque emmène ainsi jusqu’au sommet d’un promontoire d’où il leur ordonne de se jeter à la mer. Les rats se mettent bravement à la nage et traversent le bras de mer qui sépare la terre ferme d’une petite île déserte, où ils restent confinés.

Ce sont là, sans doute, des faits miraculeux ou légendaires. Mais lorsqu’ils causaient aux hommes un dommage quelconque ou : qu’ils se trouvaient associés à des actes coupables commis par des personnes, on ne se faisait faute de les traduire devant les juridictions compétentes, de les juger et de les condamner conformément aux lois et édits en vigueur. De là, de nombreux procès civils et criminels intentés aux animaux depuis le onzième jusqu’au XVIIIe.

Les procès criminels nous montrent la justice d’autrefois sous un aspect que nous qualifierions, à notre époque, d’odieux et de grotesque. Les animaux qu’on y voit figurer sont principalement des porcs, des boucs, des chèvres, des mulets, des chevaux, des chats, des chiens, des coqs. Ils sont arrêtés, mis en prison ; ils comparaissent devant le tribunal, on les interroge ; comme ils lie répondent pas, on leur applique bel et bien la question, et leurs cris de douleur sont tenus pour des aveux. Le procès se termine le plus souvent par une sentence de mort, et l’exécution a lieu en cérémonie, après lecture donnée au coupable de l’arrêt qui le condamne.

Berriat-Saint-Prix, l’éminent jurisconsulte, a relevé à peu près tous les procès de ce genre qui ont eu lieu depuis le douzième jusqu’au XVIe siècle inclusivement, et il a donné le texte des sentences prononcées, avec le compte des frais de la procédure et de l’exécution. En voici quelques exemples :

En 1268, un porc est brûlé à Paris par arrêt des officiers de justice du monastère de Sainte-Geneviève, pour avoir tué un enfant. En 1368, une truie est condamnée, par le juge de Falaise, à être mutilée à la jambe et à la tête, puis pendue, pour avoir déchiré au bras et au visage, puis tué un enfant. C’est, on le voit, la peine du talion. La truie fut exécutée en habit d’hommesur la place de la ville. L’exécution coûta dix sols six derniers, plus un gant neuf donné à l’exécuteur.

En 1474, un coq est condamné au bûcher par le magistrat de Baie en Suisse, pour avoir pondu un œuf. L’œuf fut brûlé aussi.

En 1499, c’est un taureau, coupable du meurtre d’un enfant de quatorze à quinze ans, qui est condamné au gibet par le bailliage de l’abbaye de Beaupré, de l’ordre de Cîteaux, près Beauvais. Dans la même année, un jugement rendu par le bailli de l’abbaye de Josaphat, près de Chartres, condamne aussi à la potence un porc âgé de trois mois, qui a mis à mort un enfant de dix-huit.

Au contraire des procès criminels, les procès civils contre les animaux témoignent d’une douceur de mœurs singulière, d’un sentiment profond d’équité et de mansuétude à l’égard de toutes les « créatures de Dieu. » On parle aux bêtes avec la conviction qu’elles entendront raison ; au lieu de les détruire brutalement, et avant même d’instrumenter contre elles, on leur offre des arrangements amiables ; et lorsqu’on les condamne, ce n’est pas sans compensation, car, on le reconnaît : « Il faut que tout le monde vive. »

L’histoire judiciaire nous a conservé le compte rendu exact et détaillé de plusieurs de ces procès, dirigés contre des charançons, des hannetons, des cantharides, des mulots, des taupes. Toutes les formalités y sont scrupuleusement observées ; les défendeurs avaient leur avocat, comme les demandeurs, et de Thou assure que Barthélemy Charrancé, jurisconsulte des XVe et XVIe siècles, dut le commencement de sa fortune à un procès où il avait éloquemment plaidé pour des rats.

Les arrêts portaient, en général, que les délinquants seraient sommés de vider les lieux envahis et dévastés par eux, et qu’en cas de refus ils seraient excommuniés, ce qui signifie sans doute mis hors la loi et voués, par conséquent, à l’extermination. Avant donc d’en venir contre les « insectes des champs » à cette dure extrémité, on leur adressait une mise en demeure, une admonestation ainsi conçue :

« Tu es une créature de Dieu ; je te respecte. La terre t’a été donnée comme à moi ; je dois vouloir que tu vives. Cependant tu me nuis, tu empiètes sur mon héritage, tu détruis ma vigne, tu dévores ma moisson, tu me prives du fruit de mes travaux. Peut-être ai-je mérité ce qui m’arrive, car je ne suis qu’un malheureux pécheur. Quoi qu’il en soit, le droit du fort est un droit inique. Je te montrerai tes torts, j’implorerai la divine miséricorde ; je t’indiquerai un lieu où tu puisses subsister ; il faudra bien alors que tu t’en ailles ; et si tu persistes, je te maudirai. »

Convenons que cette naïveté touche au sublime, et que jamais le respect de la justice universelle ne fut poussé plus loin ni exprimé dans un langage plus noble et plus touchant. Et ce qu’il y a de curieux, c’est que les insectes, les rats ou autres bestioles malfaisantes, tenant parfois à disparaître peu de temps après que la sentence leur avait été signifiée, on ne manquait pas d’attribuer ce fait purement fortuit à leur respect pour la magistrature. Malleolus, Chassanée, Charier, auteurs qui peuvent passer pour sérieux, affirment gravement qu’en mainte occasion les arrêts de la justice contre les « insectes des champs » eurent une pleine efficacité.

Publié dans:ANIMAUX |on 1 septembre, 2013 |Pas de commentaires »
123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3