Les atlantes et la chambre de la reine

Les atlantes et la chambre de la reine dans ATLANTES a2

Les atlantes ont établi des centres d’études en Egypte, construits comme leurs propres temples, sous forme pyramidale. Dans ces centres d’études, ils ont caché leurs secrets, en langue symbolique, pour qu’ils ne puissent être accessibles uniquement par ceux étant dignes d’acquérir et d’utiliser cette connaissance sacrée.

Il y a bien longtemps, les atlantes, connaissant le cataclysme qui allait les frapper, ont entamé un projet qui a pris plus de 100 de nos années pour être accompli. Loin de leur patrie, dans une région sûre, ils ont construit une capsule temporelle, une sorte de message pour aider les humains du futur à comprendre ce qui s’était produit. Ils connaissaient les erreurs qu’ils avaient faites pour eux-mêmes. Mais il était trop tard pour arrêter la destruction, parce que les changements de la terre étaient commencés, détruisant leurs patries et les grandes civilisations qu’ils avaient établies. Ils savaient que des changements terrestres se produiraient encore, pendant que la précession atteindrait son apex une fois de plus, 13.000 ans par conséquent. Ils ont construit leur capsule temporelle pour avertir les futures générations et leur permettre d’éviter les erreurs que les atlantes avaient commises. Cette capsule temporelle n’est pas simplement un bâtiment, mais une sorte de machine, un instrument qui pourrait prévoir le moment crucial où le destin des êtres du 20ème siècle devra s’accomplir. Cette capsule est la grande pyramide de Guizeh, en Egypte. La grande pyramide de Guizeh a été construite il y a 12.500 ans.

En septembre 2002, les archéologues ont exploré un conduit à partir de la chambre de la reine, à l’aide d’un robot. Au bout de ce conduit, une dalle bloquait l’accès.

Derrière cette dalle, il y a un passage dont les murs sont recouverts de métal ; ensuite on débouche dans une autre salle. Dans cette salle, se trouve un trône, avec à sa droite, une porte. A gauche du trône, une colonne sur laquelle est posé un crâne de cristal du nom de « Drohmi ». Je me rappelle très bien, lors de cette visite à l’aide des annales akashiques, avoir vu un prêtre égyptien qui se tenait devant la porte, près du trône. J’ai appris, quelques jours plus tard, que, encore à l’heure actuelle, des égyptiens disent avoir aperçu à plusieurs reprises, des hommes vêtus comme les anciens prêtres égyptiens.

Si le cycle doit se répéter, les changements viendront vite et sans avertissement. En Atlantide, près de 95 % de la population est morte noyée, sachant qu’elle contenait 7 millions et demi de personnes.

Poseidia est l’un des cinq grands royaumes de l’Atlantide. On la connaît pour ses riches cultures et ses temples de la sagesse. Des milliers de personnes arrivent quotidiennement pour commercer et pour assister aux activités culturelles. Elle possède l’université la plus célèbre, Ata-Ruumm, située sur la côte. L’université est présidée par un haut prêtre, initié de cinquième niveau, qui est aussi professeur. Cette université enseignait l’héritage atlante et leur origine aux étudiants, dans la salle des âges. Dans la salle des sciences, on enseignait la pensée collective. Elle possède une bibliothèque virtuelle, sous forme d’hologramme, où toute l’histoire atlante peut être consultée. Dans le même bâtiment, dans une salle carrée de 30 m de côté, façonnée de blocs de pierre à chaux, se trouve un dôme, d’or et de couleurs, qui est appelé le dôme de lumière, secret de la puissance de l’Atlantide.

Il y avait un temple curatif principal, de forme circulaire, d’un diamètre de 18 m. Le plafond voûté contenait des douzaines de cristaux qui n’étaient pas utilisés pour les soins, car les atlantes n’avaient pas de maladies comme nous les connaissons à notre époque, mais pour équilibrer leurs fréquences et aligner les chakras.

Les pyramides atlantes étaient faites de cristaux. Elles étaient utilisées comme des antennes pour attirer et amplifier les énergies de l’univers. Il y avait environ une centaine de ces édifices. Ils ont été construits sous forme de triangulation sur toute la planète. Ils ont mis en place un système global de grille d’énergie magnétique divisant la planète en différents centres magnétiques géographiques, notamment pour maintenir la planète sur son chemin orbital. La plupart de ces pyramides ont été détruites, mais certaines existent encore, enterrées à différents endroits.

En Atlantide, les femmes enceintes étaient placées dans une chambre pendant 24 heures où un cristal envoyait des fréquences plus élevées au foetus. Les enfants restaient avec leurs parents pendant les deux premières années de leur vie. Ils étaient ensuite pris en charge par la communauté toute entière.

Des cristaux étaient utilisés pour donner des enseignements aux étudiants. C’était de grands cristaux, d’au moins 1 m de long, avec une pointe à une extrémité.

Lorsqu’une personne était vieille et que le corps était trop usé, elle se couchait, dormait, et ne se réveillait pas. Comme l’âme de la personne était en paix dans ses rapports avec le créateur, il n’y avait aucune crainte de la mort. Le corps physique n’est rien d’autre qu’un outil de manifestation de conscience de l’âme. C’est le véhicule par lequel l’âme s’exprime. Lorsque l’âme a terminé le travail pour lequel elle s’est incarnée et que le corps physique ne peut plus suivre, il est dans notre capacité de fermer les yeux pour laisser l’âme s’en aller.

Les disques renfermant l’histoire de l’Atlantide, se trouvent à trois endroits différents : à Bimini, dans une salle sous le Sphinx en Egypte, et dans le Yucatan.

Concernant le Sphinx, il existe effectivement des salles enfouies. Lors d’une séance dans les annales, je me suis retrouvée directement dans la salle sous le Sphinx, ce qui fait que je ne sais pas comment j’y suis arrivée (soit à partir du Sphinx, soit à partir de la grande pyramide, là où je m’étais arrêtée l’autre jour), mais toutefois, il me semble avoir descendu des escaliers. La salle est ovale, avec des piliers ronds tout autour sur lesquels il y a des peintures de type égyptien (un personnage tourné sur le côté droit, qui semble accroupi, les mains levées à hauteur de la bouche, comme s’il tenait quelque chose devant sa bouche). Au centre de la salle, au sol, il y a un soleil stylisé en relief, de couleur or. En face de moi, il y a une estrade (une marche puis l’estrade elle-même) d’une matière noire brillante, que je suppose être de l’obsidienne.

Sur l’estrade, une grosse boite en métal gris (à peu près de la taille d’une ancienne machine à laver mais rectangulaire) avec sur le dessus, sur un des petits côtés, deux espèces de viseurs noirs. Cet appareil est un générateur à ondes de particules servant à l’enregistrement moléculaire des personnes et à la téléportation, relié au dôme de cristal se trouvant sous le triangle des Bermudes. Le dôme du triangle des Bermudes se trouve juste au centre du triangle lui-même, mais il y a d’autres dômes ailleurs sur la planète, notamment sous la glace (je n’ai pas eu d’infos plus précises). Le problème est que lorsque les dômes enfouis sont utilisés, la puissance qu’ils dégagent à ce moment là peut déclencher des séismes, du fait, justement, qu’ils sont enfouis. S’ils étaient à la surface, cela ne se produirait pas.

Je ne connais rien du tout en physique, mais d’après l’explication qui m’a été fournie en même temps, chaque personne était enregistrée au niveau moléculaire par cette machine, ce qui fait que la personne n’avait pas besoin d’être présente devant l’appareil pour être téléportée. Elle pouvait être téléportée où qu’elle se trouve, vers n’importe quelle destination, directement à partir de la machine. Elle a été actionnée il y a bien longtemps par les atlantes, qui s’en sont servis lors de l’exode lorsque l’Atlantide a sombrée. Elle sert de générateur entre les divers dômes de cristal pour la téléportation afin de passer d’un endroit de la planète à l’autre sans se faire remarquer, par les peuples de l’Agartha, qui sont les descendants des atlantes parvenus à s’échapper de l’île. Ce sont les Gardiens du savoir atlante. Ils vivent dans des anciens volcans et/ou dans des galeries sous la terre.

La machine ne peut fonctionner avec les êtres humains d’aujourd’hui, du fait qu’elle ne contient aucun enregistrement de ce type et que le taux vibratoire et moléculaire est différent. Les Gardiens du savoir qui les utilisent ont quelque chose de spécifique qui leur permet de l’utiliser.

Concernant le dôme de cristal, il sert effectivement à la téléportation au sein d’un même monde mais aussi vers les mondes parallèles et les autres espaces temps.

Petite précision : la machine sert encore à l’heure actuelle…

Dans la salle où se trouve la machine, se trouve aussi une sphère de cristal à inclusions pyramidales. C’est l’une des trois sphères atlantes existant encore.

Source : La mémoire de l’Atlantide

Publié dans : ATLANTES |le 25 août, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3