Codes secrets du langage

Codes secrets du langage dans ACCORD images-35

Un système de codes est un langage qui est commun à une communauté ou un groupe, mais les personnes extérieures au groupe ont la possibilité de l’apprendre si elles le désirent. Or certains groupes demandent que leurs messages ne soient pas compris des autres. Développés principalement pour des usages militaires, politiques et économiques, les codes secrets permettent d’envoyer des messages à des collaborateurs sans qu’ils tombent à la connaissance de l’ »ennemi ». Si le message est intercepté, il reste indéchiffrable par qui n’en a pas le code. Actuellement, les utilisateurs de codes secrets sont surtout des acteurs du monde économique, des informaticiens, des banques (pour transmettre des mots de passe de carte bancaire), des compagnies de télécommunications et toutes les entreprises qui tiennent à assurer un minimum de confidentialité à leurs données.

Les messages qu’on veut coder sont au départ écrits dans notre langage parlé, donc avec des mots, des lettres ou des chiffres. Le procédé consiste à remplacer chaque caractère par un autre, selon un règle définie que l’on appelle la clé de déchiffrage. Si l’on ne possède pas cette clé, il est impossible de déchiffrer le message et normalement, seuls les destinataires potentiels du message la détiennent.

Le codage le plus simple est celui qui consiste à remplacer une lettre par une autre lettre qu’on détermine par un décalage déterminé, par exemple, selon cette correspondance:

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z
d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z a b c

Un autre codage est de remplacer les lettres par des chiffres. C’est donc un codage numérique.

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26

Bien entendu, cet exemple de chiffrage est d’une grande évidence et n’a rien de secret, mais l’avantage de chiffrer les lettres est que l’on peut ensuite remplacer ces nombres par une nouvelle valeur calculée selon une formule donnée. Pour éviter la possibilité que des concurrents ou malfaiteurs reconstituent les clés, le chiffrage est rendu plus difficile en utilisant des formules très élaborées, mélangeant des logarithmes, des sinus, des très grands nombres, etc.

Source 

Publié dans : ACCORD, CHIFFRES, LOI NATURELLE |le 7 août, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3