Archive pour le 12 juillet, 2013

Le Maître Jésus

Le Maître Jésus dans JESUS jesus

Le Maître Jésus, qui est le point de convergence de l’énergie qui s’écoule à travers les différentes églises chrétiennes, vit actuellement dans un corps syrien et habite quelque part en Terre sainte. Il voyage beaucoup et séjourne fréquemment en différents pays d’Europe. Il travaille spécialement avec les masses, plus qu’avec les individus, bien qu’Il ait rassemblé autour de Lui un large groupe d’élèves.

Il se trouve sur le sixième rayon, celui de la Dévotion ou de l’Idéalisme abstrait, et ses élèves se distinguent fréquemment par ce fanatisme et cette dévotion qui se manifestaient chez les martyrs aux premiers temps du christianisme. Lui-même est un personnage plutôt martial, un disciplinaire, un homme de grande autorité et d’une volonté de fer. Il est grand et maigre, avec un visage assez mince et allongé, des cheveux noirs, un teint pâle et des yeux bleus perçants. Son travail actuel est d’une extrême importance, étant donné qu’Il se trouve devant le problème de diriger la pensée occidentale hors de son état actuel de malaise, vers les eaux calmes de la certitude et de la connaissance, et de préparer les voies en Europe et en Amérique pour la venue de l’Instructeur du Monde. Il est bien connu dans l’histoire biblique, apparaissant d’abord sous le nom de Joseph, le fils de Nun ; puis de nouveau de Josué au temps d’Ezra ; recevant la troisième initiation, ainsi qu’il est relaté dans le livre de Zacharie, en la personne de Josué ; dans les Évangiles, Il est connu pour Ses deux grands sacrifices : celui dans lequel il céda son corps au Christ ; et celui de la grande renonciation qui est la caractéristique de la quatrième initiation. En la personne d’Appolonius de Tyane. Il reçut la cinquième initiation et devint un Maître de Sagesse. Depuis ce temps-là, Il est resté avec l’église chrétienne et y a travaillé, stimulant le germe de la véritable vie spirituelle qu’on peut trouver parmi les membres de toutes  les sectes et les subdivisions, et neutralisant autant que possible les fautes et les erreurs du clergé et des théologiens. Il est particulièrement le Grand Guide, le Général, et le Sage Exécuteur, et dans les questions d’églises, Il collabore étroitement avec le Christ, lui épargnant beaucoup de travail et agissant comme Son intermédiaire partout où c’est possible. Personne ne connaît mieux que Lui les problèmes de l’Occident, personne n’est en contact aussi étroit avec ceux qui encouragent tout ce qu’il y a de meilleur dans les enseignements chrétiens, et personne n’est aussi conscient des nécessités de l’heure présente. Certains grands prélats de l’église anglicane et de l’église catholique sont pour Lui de sages agents.

Extrait des écrits du livre : « Initiations humaines et solaires » de Ann Bailey

Publié dans:JESUS |on 12 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

Surmonter ses peurs pour oser être soi !

Surmonter ses peurs pour oser être soi !  dans PEUR gif

Les personnes gentilles et généreuses n’accumulent aucun regret, aucune culpabilité car elles font, au fur et à mesure, ce que leur cœur leur dicte. Et elles se sentent heureuses d’avoir agit comme elles l’ont fait, tout simplement ! La gentillesse et la générosité sont des sentiments bien vivants, qui agissent sur nous, puis rejaillissent sur les autres chez qui ils font ressortir le meilleur. En tenant compte de la relation de cause à effet, nous pouvons imaginer combien cela influe favorablement sur les évènements qui se produisent tout autour de nous. Et lorsque nous rencontrons des difficultés, en restant fidèle à nos valeurs nous pouvons renverser une situation mal engagée, désamorcer un conflit… 

La force de ces sentiments crée une multitude de satisfactions qui nourrissent notre désir d’être heureux, et nous fait envisager les choses sous leur meilleur jour. _ La sincérité de nos agissements nous renvoie un véritable effet miroir qui s’accomplit, car plus on est gentil et bon, plus on suscite cette même attitude chez les autres. La générosité devient donc une autre manière de provoquer la chance, car plus on l’exprime, plus on la reçoit et on attire de belles choses à soi. Quand au plus profond de l’intelligence de notre cœur, le meilleur de nous prend ainsi racine, la peur perdre ce que l’on a et l’idée que l’autre est une menace s’amenuise peu à peu. La confiance que l’on ressent peut nous encourager à nous défaire de notre méfiance habituelle, et c’est alors que nous cessons d’être constamment sur le qui-vive. Du coup, notre perception de l’autre change et nous pouvons devenir plus enclin à nous ouvrir, à aller davantage à la rencontre de ceux que l’on croise. Cette présence, ce regard bienveillant nous offre l’occasion de trouver chez l’autre ce qu’il a de meilleur. Et dès lors que nous imprégnons nos gestes quotidiens de gentillesse et de générosité, nous devenons bienheureusement contagieux et partout où nous allons, nous laissons une empreinte positive. 

Faites-en l’expérience, consciemment, afin de vérifier dans votre réalité l’impact heureux que cette attitude peut déclencher dans votre quotidien. Pour cela, passez une journée* entière à mettre en œuvre ces valeurs-là, et exprimez autour de vous votre gentillesse et votre générosité. Le soir, faites le point et tirez les enseignements de toutes les situations que vous avez rencontrées. 

En définitive, il appartient à chacun d’entre-nous de faire de ce rêve d’un monde meilleur, une réalité ! 

*voir l’initiative de psychologies magazine n°290 

Publié dans:PEUR |on 12 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

Que doit il advenir de majeur en 2014 – 2015

Que doit il advenir de majeur en 2014 - 2015 dans 2014 - PRÉDICTIONS carte1-203x300

L’observation des 2 derniers siècles historiques est absolument confondante, le XIX siècle de 1814 à 1914 fut celui de la consécration de la puissance européenne dans tous les domaines, le XX siècle de 1914 à (hypothèse) 2014 aura été celui du déclin de l’Europe, doit on supposer que 2014 devrait correspondre à l’écroulement définitif de la puissance européenne ?

On peut le craindre, si l’on dresse un petit inventaire des nuages noirs qui s’amoncellent sur ce qui fut durant des siècles la pointe de l’occident chrétien :

a) crise économique majeure, crise financière (Dollar et Euro), crise de compétitivité de l’Europe et crise des institutions européennes

b) restriction continuelle des libertés et mise en place progressive d’une forme de dictature qui ne dit pas son nom

c) menace de conflit militaire d’envergure au Proche orient avec risque d’extension mondiale

 En fait ces 3 éléments sont liés, ils procèdent quasi d’un enchainement logique ;

sur le a) cela ne date pas d’hier et procède d’un très vieux mal, le caractère fictif de la valeur du Dollar qui repose sur la force de persuasion de l’arsenal militaire américain, c’est le problème majeur duquel les autres procèdent, jusqu’où l’imposture d’une fausse monnaie peut elle tenir ? La crise de l’Euro est un dommage collatéral, même mal « ficelée » cette devise est incomparablement plus crédible que le Dollar qui tente justement de dévier les attaques dont il fait l’objet contre l’Euro afin de retarder sa chute, basse manœuvre dont tous devront pâtir, à cela s’ajoute que l’économie européenne fait l’objet d’une guerre américaine relayée par la Grande Bretagne, laquelle tel un ver dans le fruit noyaute la « construction » européenne pour mieux l’entraver !

sur le b) les Etats Unis, projet maçonnique dans l’esprit de ces pères fondateurs, sont ils encore une démocratie ? 1912 confiscation de la monnaie par la FED, 1963 assassinat du président par un coup d’état intérieur, 2001 grotesque mise en scène ouvrant la voie à la suppression des libertés (Patriot Act), en 2011 renforcement de cet obscurantisme (NDAA) par un président qui avait promis le contraire ! Depuis l’après guerre l’Europe occidentale est sujette des Etats Unis, les mesures de censure et de restriction des libertés publiques y sont recopiées avec fidélité, juste avec un léger temps de décalage, aujourd’hui les forces obscures qui ont pris le contrôle des States se voient obligées de supprimer les libertés publiques pour maintenir leur pouvoir, cette mesure devra s’étendre également aux états vassaux !

sur le c) la guerre n’est souvent qu’un pis-aller, comme l’inéluctable conséquence d’une situation insoluble, actuellement la place de leader mondial des Etats Unis est grandement menacée car leur économie est totalement en déroute, ils croulent sous le poids d’une dette insurmontable, dans ces conditions un conflit armé (qu’ils espèrent limité) serait comme un coup de bluff leur permettant de « rebattre les cartes » ; à la fois effacer la dette, asservir davantage leurs vassaux, affaiblir leurs adversaires potentiels, pour cela un conflit au Proche orient contre l’arc résistant Syrie/Iran leur permettrait (pensent-ils) de remodeler sur un mode ethnico-confessionnel la géopolitique de la région (vieux projet – voir carte), de mettre la main sur d’immenses réserves pétrolières (pillage) en isolant de cette façon la Russie et surtout la Chine qui se verrait privée d’approvisionnement, pari très risqué mais une bête aux abois peut commettre le pire !

Issu du site : http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/2012-annee-fatidique-plus-surement-108967

Publié dans:2014 - PRÉDICTIONS |on 12 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3