Archive pour le 14 juin, 2013

Pratiquer l’exorcisme

Pratiquer l’exorcisme dans ESPRITS bougie

Dans le passé, l’Eglise catholique et même d’autres religions ont pratiqué l’exorcisme en vue d’expulser l’entité du corps de la victime. C’est habituellement fait avec très peu de compréhension sur le plan spirituel, en recourant à la force psychique brute. Le prêtre désirait seulement retirer l’entité, et ce qui advenait de cette dernière par la suite lui était complètement égal. Si l’officiant avait su alors que cette entité n’avait d’autre choix que de réintégrer le corps de quelqu’un d’autre aussi rapidement que possible, et habituellement la première personne qu’elle apercevait une fois sortie du corps, il aurait sans doute tenté de s’y prendre autrement. L’entité doit réintégrer le corps de quelqu’un , c’est là une question  de survie pour elle. Car dans la troisième dimension, elle est incapable de vivre longtemps en dehors d’une forme.

La maladie, le mal, l’entité restent toujours au sein de l’humanité. L’entité réside dans un monde qui n’est pas le sien ; elle a peur et elle est très malheureuse. Ces entités sont comme des enfants, mais afin de se protéger dans ce monde qui leur est étranger, elles ont appris à adopter des apparences effrayantes et à faire des bruits qui maintiennent les humains à distance. Si on les approche avec amour, avec honnêteté et intégrité,  on peut les convaincre qu’on a réellement la capacité de les renvoyer chez elles,  dans la dimension d’existence à laquelle elles appartiennent, et elles ne résisteront plus. Très souvent, elles choisiront d’aider l’âme qui s’occupe d’elles avec une telle compassion.  Il est donc suggéré de traiter ces entités avec le même soin qu’un enfant, peu importe ce qu’elles font.

Voyons maintenant comment nous pouvons agir. Si nous comprenons que la réalité n’est constituée que de lumière et qu’elle se conforme à nos intentions, alors nous savons que nous pouvons créer les Intentions ayant la capacité de tout guérir. Nous n’avons rien à craindre de ces entités ni même des formes-pensées disharmonieuses. Tant et aussi longtemps que nous nous mettons en rapport avec elles par amour, elles ne peuvent nous faire de tort. Lorsque nous sommes dans cet état de conscience particulier, nous sommes à l’abri de tout mal. Si nous entrons en relation avec de telles entités par la peur, en passant par l’énergie sexuelle, les drogues ou toute autre expérience qui les attire dans notre monde intérieur, alors elles peuvent nous posséder. Ces dernières pénètrent généralement dans le corps par le chakra situé à la base du crâne, à cet endroit qu’on appelle l’occiput. Une personne abrite habituellement des entités parce qu’elle a utilisé, ou utilise encore, des drogues ou boit de l’alcool en trop grande quantité et devient ainsi vulnérable à une invasion.

Ou bien alors, des entités pourront trouver une ouverture grâce à l’usage que fait une personne de son énergie sexuelle ou lorsque celle-ci se laisse aller à éprouver une peur extrême et est réduite à l’impuissance . Il y a bien d’autres raisons, mais ces trois-là sont les plus communes.

Avec amour, on demande d’abord au Soi supérieur de la personne à guérir s’il existe des entités ou des énergies négatives à l’intérieur de celle-ci. S’il répond oui, alors on installe par la pensée un octaèdre qui entoure complètement la personne, ainsi que soi-même, et on le fait pour deux raisons : d’une part cette forme octaédrique (ou 2 pyramides à 4 faces chacune et jointes par la base) empêche l’esprit désincarné de s’échapper et d’entrer dans le corps de quelqu’un d’autre. D’autre part, une petite ouverture interdimensionnelle située en bout de pointe permettra à l’esprit désincarné de regagner son propre monde.

Puis invoquer la présence et l’aide de l’archange Michaël, i adore effectuer ce genre de travail, qui rapproche l’univers de l’ordre divin originel. Il se tiendra derrière vous et observera par-dessus vos épaules.

Placez votre main devant le nombril, endroit le plus facile à travailler de la personne et demandez à l’entité de s’approcher de vous. Il s’agit ici d’une sorte de communication par télépathie, car on peut découvrir que qu’il n’est pas nécessaire que l’entité parle par la bouche de la personne envahie. Dès qu’on est en communication télépathique avec l’esprit désincarné, on envoie de l’amour de manière qu’il sache que l’on n’est pas simplement là pour « l’attraper » mais au contraire pour se préoccuper de son bien-être.

Chaque esprit, qu’il soit incarné ou non, a été créé par Dieu pour certaines raisons et sert un but sacré dans son plan d’existence. Rien n’est jamais fait à l’aveuglette.

 Dire à l’entité que notre but est de la faire retourner dans le monde hors duquel elle a été arrachée jadis. Dès que l’esprit est convaincu de la bonne foi, le reste va de soi. Ces entités sont souvent étranges à contempler pour le novice. Elles prennent parfois l’apparence d’un serpent ou d’un insecte, mais en réalité, elles peuvent apparaître sous à peu près n’importe quelle forme. Au bon moment, il convient d’extirper cet esprit hors du corps de la personne possédée. Dès qu’il est complètement dégagé et se trouve à environ un mère du corps de sa victime, s’en remettre une fois de plus à Michaël, qui le fait alors monter jusqu’à la pointe de l’octaèdre visualisé vers le haut et le renvoie chez lui en lui faisant traverser la membrane séparant une dimension de l’autre. L’archange Mickaël sait toujours exactement quoi faire. Ayez confiance.

On peut qualifier cette situation d’avantageuse pour tout le monde. La personne y gagne ainsi que l’esprit errant qui s’était installé en elle. Pour lui, c’est comme de monter au ciel, car c’est seulement là qu’il peut accomplir sa destinée et être vraiment heureux. Quant à la personne guérie, elle vit désormais toute seule dans son propre corps, et souvent pour la première fois depuis des milliers d’années. Elle devient enfin capable de fonctionner d’une manière saine et normale. Très souvent, dans ce cas, de nombreuses maladies quitteront d’elles-mêmes le corps, puisque seul l’esprit désincarné causait tous ces problèmes.

Extrait du livre de Drunvalo Merchizédek : L’ancien secret de la Fleur de Vie – Tome 2

Qu’est-ce qu’une ENTITE


Qu’est-ce qu’une ENTITE dans ESPRITS qC’est un être vivant normalement dans une autre dimension et qui, d’une manière ou d’une autre, s’est retrouvé impliqué dans la nôtre et ne peut plus retourner dans la sienne. Dans leur propre monde, ces entités sont utiles et nécessaires à la bonne marche de l’univers. Mais dans la nôtre, elle représentent un problème pour l’homme.

Il existe un autre genre d’entité, une âme humaine désincarnée qui, par peur, n’a pas encore quitté la troisième dimension et a choisi de résider à l’intérieur d’une autre personne en attendant. Il existe en fait d’autres possibilités, comme des âmes d’extraterrestres en provenance d’autres dimensions ou non et qui se retrouvent au mauvais endroit au mauvais moment.

Nous pourrions comparer cela à nos cellules. Chacune d’elles est unique et vit à un certain endroit dans notre corps. Elle a un travail particulier à accomplir, qui bénéficie au corps entier. Les cellules sont différentes les unes des autres ; celles du cerveau sont certainement différentes de celles du cœur, et ses dernières divergent à leur tour des cellules du foie, et ainsi de suite. Aussi longtemps que les cellules restent à leur place il n’y a aucun problème. Mais si votre estomac se remplit de cellules sanguines, dans l’ordre de cet univers, ce ne serait pas leur place. Un travail de guérison deviendrait nécessaire pour les retirer de là et bloquer l’invasion de  nouvelles cellules étrangères.

Les entités peuvent être attirée par une forme pensée… Alors, qu’est-ce qu’une forme-pensée ?

C’est la pensée d’un humain ou d’un autre être qui s’est cristallisée dans une personne, généralement par intention, prenant ainsi l’apparence d’un charme, d’un maléfice, d’un ensorcellement, d’une malédiction, d’une haine dirigée contre quelqu’un, etc… Tout cela peut s’abattre sur une personne et la posséder. Une fois que c’est choses faite, cela prendra généralement une certaine forme dotée de vie, et on pourra s’en débarrasser de la même manière qu’avec les esprits désincarnés.

Toutes ces énergies agissent au détriment de la santé de l’être humain qui en est possédé, une « bonne » entité mise à part. oui, c’est rare, mais une entité bonne et de nature très évolues habite parfois la personne. Quand on en découvre une, il n’est pas nécessaire de la déloger. Elle partira d’elle-même au bon moment. Les hypnothérapeutes doivent continuellement faire face à ce genre de situation. C’est ordinairement la première chose qu’ils font.

Extrait du livre de Drunvalo Merchizédek : L’ancien secret de la Fleur de Vie – Tome 2

Publié dans:ESPRITS |on 14 juin, 2013 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3