Archive pour mai, 2013

L’accélération du temps

 

Par Gilles Sinquin

VENEZ ME REJOINDRE SUR LE FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Avez-vous remarqué que le temps s’accélère au fur et à mesure que nous approchons de 2012 ? Les Mayas avaient réussi à percer le mystère de l’accélération du temps. Leur calendrier représente un système sans faille, comportant neuf cycles d’évolution, les inframondes, dont le premier commence il y a 16,4 milliards d’années par la création du monde et le dernier se termine en 2012 par l’intemporalité.

L’accélération du temps dans ASCENSION ruines-204x300Nous approchons de la fin du monde en 3ème dimension pour entrer dans la 5ème : l’intemporalité, ce qui déclenchera l’ascension planétaire (l’illumination), nous vivrons alors l’âge d’or. Certaines grandes prédictions l’attestent comme chez les Indiens Hopis d’Arizona, dans l’apocalypse de St Jean, les discours eschatologiques de Jésus ou le livre de Daniel. Mais le plus important sont les découvertes de certains scientifiques qui prouvent et démontrent que ce passage pourrait bien avoir lieu vers 2012. 

La fréquence de résonance de la Terre. 
Notre Terre est en train d’effectuer une ascension de sa fréquence de Résonance, c’est-à-dire de sa fréquence vibratoire essentielle. Les scientifiques de la Terre, les physiciens et les géophysiciens la connaissent sous le nom de Résonance de Schumann. 

La Résonance de Schumann est considérée par les géophysiciens comme « le battement de cœur de la Terre. » A partir de 1987 cette fréquence vibratoire s’est lentement accélérée, et depuis 1997, s’accélère de plus en plus. Alors que pendant des milliers d’années cette résonance était de 7,8 hertz (7,8 cycles par seconde), elle a atteint aujourd’hui une valeur record de 12,9 hertz. 
Cette élévation de la fréquence vibratoire de la Terre s’exprime également au niveau temporel. Autrement dit, plus la vibration s’élève, plus le temps s’accélère ! Le temps s’accélère et va s’accélérer de plus en plus sans que nous nous en rendions compte. 
De nos jours, une journée de 24 heures correspond à 16 heures de temps réel. 
Tout va de plus en plus vite : qui n’a pas ressenti que les journées sont de plus en plus courtes et que nous avons de moins en moins de temps dans la journée ? Pendant la transition, l’accélération du temps nous permet de vivre un futur immédiat. 

Nous alternons entre la 3ème, la 4ème et la 5ème dimension. La 3ème dimension nous replonge dans nos anciens schémas, le passé. C’est notre mental qui empêche toutes possibilités de résonance avec l’énergie lumière. Avec la 4ème dimension, c’est l’accélération du temps qui ouvre un passage dans notre conscience (la zone de l’espace neutre, le Soi lumineux). Nous avons alors accès à l’intemporalité, la 5ème dimension. 

Imaginez que vous êtes dans le Soi lumineux l’instant présent, le silence, vous êtes dans l’instant sans temps, la 5ème dimension…………. 

En transition 3ème/4ème dimension les chakras sont modifiés. 
En 3ème dimension, les 7 chakras majeurs ont une fréquence de rotation égale. Les êtres qui actuellement ressentent l’appel de la quatrième dimension ont leurs chakras qui tournent à une vitesse de rotation différente du fait de l’accélération du temps. Les 4 chakras majeurs le 4ème (cardiaque), le 5ème (laryngé), le 6ème (3ème œil) et le 7ème (couronne) ont une rotation pulsée accélérée. Ils tournent beaucoup plus rapidement qu’en 3ème dimension. Quand les quatre chakras supérieurs sont en rotation accélérée les trois autres chakras : 3ème (plexus solaire), 2ème (sacré) et 1er (racine) deviennent des chakras mineurs. 

Ressentez-vous actuellement de nouvelles manifestations sensorielles comme des fatigues inexplicables, des sueurs nocturnes abondantes, des pertes de mémoires, des douleurs qui se manifestent dans le dos, la nuque, les épaules etc. ? Par l’accélération du temps, votre corps physique et votre ADN sont en mutation. Vos cellules cherchent à s’harmoniser avec les fréquences plus subtiles de l’énergie lumière qui spiritualise actuellement la planète. 

Pourquoi faut-il se préparer pour 2012 ? 
Lorsque nous atteindrons la 5ème dimension (aux environs de 2012), le passage sera très difficile à vivre pour tous ceux qui, non informés, n’auront pas commencé leur transformation intérieure. L’être humain va se retrouver confronté à une descente colossale d’énergie lumière venant du cosmos, qui se placera dans toute la création. L’homme vivra un moment obscur, ressentant toutes ses mémoires émotionnelles ressurgir ensemble, comme une force destructrice dans sa conscience, car aucune force magnétique ne pourra les retenir. Ce sera le grand lâcher-prise, l’abréaction. Ce défoulement sera vécu comme une délivrance par tous ceux qui auront suffisamment et rapidement évolué. Ils feront l’expérience de l’ascension planétaire, s’engageant à l’avenir dans la loi du UN (l’unité). Les autres le vivront comme une crise infernale s’ils ne veulent pas lâcher prise. 

Ma mission est d’aider le maximum de personnes à transiter vers la 4ème dimension. 
Par mon canal, j’accélère le temps et deviens la lumière. Je peux ainsi recevoir les Êtres de lumière qui sont en 5ème dimension, ceux-ci ne pouvant descendre en 3ème dimension car la fréquence est trop lourde. Lorsque j’entre en contact avec une personne qui veut accélérer son ascension personnelle, il se passe un phénomène d’osmose. 
La fréquence plus basse de la personne va s’aligner à la fréquence plus haute de l’être de lumière et à la mienne. L’intensité de la lumière est régulée par l’Être de lumière S’opère alors un changement vibratoire par l’ouverture du centre du cœur qui irradie la lumière sur tous les autres centres. Ceux-ci vibrent alors en fréquence supérieure 4ème dimension.

Découvrez pendant les journées d’ascension personnelle comment utiliser cette fréquence supérieure. 

Actuellement, grâce à l’accélération du temps la lumière ne demande qu’à nous aider et nous pouvons l’utiliser par la connexion transmutation lumière. Quand nous projetons en conscience cette accélération d’énergie lumière, nous pouvons dissoudre les énergies cristallisées d’une mémoire, d’un conditionnement, apaiser nos propres souffrances physiques et morales ainsi que celles des autres, transformer nos scénarios répétitifs ou transmuter une situation par le pouvoir de l’intention (la pensée dirigée). Nous devenons ainsi notre propre maître, vivons en conscience notre ascension personnelle et nous sommes en harmonie avec l’accélération du temps 

Gilles Sinquin est Auteur du livre « l’Elévation Personnelle » aux Ed Lanore. 
– Site : www.sepreparerpour2012.com 
2ème livre : Se préparer pour 2012 à paraître en librairies en Septembre 2009 mais disponible dès Juin sur le site internet. 

Publié dans:ASCENSION, NATURE, TEMPS, TERRE |on 31 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Thérapie Trinitaire et Karmique

 

VENEZ ME REJOINDRE SUR LE FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Transthérapeutique Trinitaire et Karmique.

Par Caroline de Compostel

Formation en T.T.K

Thérapie Trinitaire et Karmique dans ASCENSION 26  Niveau I : Astral, Fonctionnalités et Lois : 
Détail : Origine et nature des esprits, lois d’interaction éther et matière. Définitions et graduations spirites : échelle de Jacob et spirite, développement de l’âme et cycle d’incarnation. Justice de réincarnation et pluralité des mondes, Sephirot, inter dimensions, inter mondes. Interventions des esprits dans le monde corporel : lois, interdictions et obligations. Occupation et mission des esprits. Classification des langages et comportementales des esprits. Perisprit, Intégration des fluides. Déplacement et progression spirite. L’école de la vie spirite. Choix des épreuves et libre arbitre. Les grandes lois (11). Interaction entre le monde de la matière et les esprits. Principe de l’univers : 2 éléments essentiels. Phénomène de Radiances auriques. Manifestations et communications. Interphase médiumnique. Loi aurique événementielle. Egrégores et formation de la mémoire de l’âme. Intégration des plans, loi de Salomon. Etats vibratoires, classifications des superpositions des mondes. Discernement et conscience d’interaction. Danger des contacts avec l’au-delà. Esprits moqueurs, falsificateurs, aspect de magie et autres interactions négatives, pollutions, maladies, sorts, envoutements. 

  Niveau II : Medium, Fonctionnalités et Lois. 
9h à 17h, dimanche 9h à 12h. Détail : Définition et compréhension. Nature des communications spirites et communications. Système de manifestations physiques, apparitions. Mediums et classifications. Rôle des médiums dans l’œuvre globale, interaction dans les couches sociales. Formation des médiums par les entités, aptitudes recherchées, développement social humain et mission, perte et suspension, dangers possibles, corruption et possession spirite, rôle du medium et filtrage. En phase mental, physique et émotionnelle. Loi du Guerrier de lumière et du travailleur de lumière. Etre un bon médium : une tâche quotidienne de progression de vie. Système de manifestation médiumnique. Arbre de vie cosmique. Se reconnaitre comme médium. Sensibilité et développement de la médiumnité. Maitrise médiumnique. Symbolisme du corps humain, arbre kabbalistique, schéma corporel, intégration des plans, phénomène polaires karmiques. Ouverture des canaux médiumniques. 

  Niveau III : Mission des travailleurs de lumières 
samedi de 9h à 18h , dimanche de 9h à 12h.Suivant les deux premiers stages de l’Astral et de La médiumnité, que veut dire être travailleur de lumière ? La spiritualité au quotidien, champs d’action possible personnel et collectif, identification du potentiel de rayonnement. Identification de vos qualités de porteur, travailleur ou guerrier de lumière. Emphase écologique, économique, social, éducationnelle, thérapeutique et collective. Rôle et attribution du statut de travailleur de lumière. Rassemblement et œuvre commune. Pyramide de sélection, difficulté et obtention du potentiel. Danger et cour circuit, entraves et épreuves. Intervention des plans de l’Astral positif et négatif dans votre mission. Discernement et conscience de la réalité du statut. Conscience et Radiation aurique participative. Les événements karmiques, courbe des phénomènes karmiques événementiels. Positionnement et lignée. Lignée du temps. Compression du temps, loi d’interaction temporelle, principe quantique d’interaction. Interaction et modification du positionnement d’action. Action trinitaire du travailleur de lumière. Les 12 Lois du travailleur. Stabilité, acquisition et perdition . Valorisation et action du potentiel. Opinion des esprits, guides et maitres sur le sujet. Œuvre collective et annonces des changements planétaires. Vision globale et personnelle. Moyens d’actions. Lois d’interaction. 

  Niveau V : Magnétisme, fonctionnalités et lois
9h à 17h, dimanche 9h à 12h. Détail : histoire du magnétisme humain, magnétisme et cosmos, différentes formes de magnétisme, magnétisme et transmission de fluides, canalisation, définition de l’aura, suggestion magnétique et hypnotisme, magie, correspondances entre planètes, polarités, métaux, organes et autres outils, libération du canal et préparation ; danger et effets nuisibles, actualisation du phénomène, applications sectorielles des phénomènes, approche classique et empirique, magnétiseur et guérisseur effets curatifs, oppositions des forces, intervention en désenvoutement, soins et nettoyage ; protons et effet kirlian, radiesthésie, onde de forme, rad ionique, radiesthésie. Application pratique : pratique des passes, magnétisme inerte, démonstration et mise en pratique. Effet de guérison spirituelle, précaution post soins, percée des corps, phase de préparation, de pénétration ; expulsion, suture, remplissage et protection. Magnétisme et entités : négatives et positives. Nettoyage de personnes et de lieux. Lois quantiques d’application. 

  Niveau IV : Karma, Fonctionnalités et Lois 
samedi 9h à 17h30, dimanche 9h à 12h. Philosophie karmique orientale et Vision karmique spirite. Aspect du karma : karma personnel intime et karmas participatifs collectifs (familiale proche, familiale secondaire, causalité de similitude, personnel-collectif transgenerationel, karma de stigmatisation spontanée, traumatique sous-jacent, stigmatisations directe et indirecte, de circonstance, karma involontaire spontané, causalité de rapport, stigmatisation de réminiscence directe et indirecte, intersignes et synchronicités karmique de croisée, karma ré éducationnel et de réhabilitation de l’âme, correctif de karma, complémentarité karmique, annulation karmique, vitesse et intégration karmique, annulation et relâchement karmique, karma sous aspect trinitaire, karma collectif fixe et aléatoire, Mission karmique individuelle et œuvre globale, Evolution des missions et pyramide de sélection karmique .Karma individuel et karma participatif collectif global : identification des polarités et seuil de participation, loi d’interaction possible. descriptif et provenance des différents types d’application et manifestation karmique : Qui nous juge karmiquement ? Pourquoi ? Notre pouvoir karmique. Révision des Bases essentielles à la compréhension karmique : loi de résonnance, base trinitaire et les 4 bases de vécus karmiques. Mémoire karmique : la mémoire de la matière et des vivants par la radiance aurique développée et son niveau d’intégration ou d’acquisition possible. Vision des applications thérapeutiques physiques, mentales, émotionnelles. (Karma niveau 2).Théorie quantique karmique. Dédoublement, anticipation, participation des espaces temps et différentes dimensions dans l’aspect karmique individuel et global. Interférence et modification karmique, jeux de polarité collective et individuelle. Polarité et expression des égrégores des mémoires karmiques. 

     Biographie 

Medium révélée très tôt a l’enfance, Caroline a eu un parcours exceptionnel de vie. Formée à la naturopathie, psychothérapie , magnétisme et médiumnité, du canada, au brésil ou elle a accompagnée de nombreuses personnes en recherches personnels auprès des grands médiums brésilien, miraculée d’une pathologie terminale, Caroline instruite par son maitre spirituel Atisha, a reçu et transmet aujourd’hui un enseignement unique et tri-dimensionnel dans le développement personnel et la connaissance de l’Astral.   caroline2compostel@yahoo.fr

La lumière

 

La lumière dans LUMIERE b1D’où vient la lumière ? D’où vient la source ? Cette question se rattache à la recherche de la vérité. La source vient de chacun de nous puisque chacun, en étant relié au tout, est relié à la source. La source est la vérité. La question devient : qui est la source ? La réponse se rapporte donc au « je suis ». On peut également dire : « je suis la source », puisque tout le monde en fait partie. La lumière est associée au sens de la vue et à l’œil. La source représente ce qui est vu et ce qui voit. La lumière compose et éclaire ce qui est vu. La source est semblable à l’œil, qui observe le mouvement de la lumière, sans jugement, sans émotion, sans peur, sans appropriation, dans l’amour, la paix, le partage, la beauté et l’évolution. La source ne se nomme pas, elle se voit. Elle ne se personnalise pas, c’est nous-mêmes qui la personnalisons.

Nous en avons le droit, chacun dans ses convictions, dans la liberté, car la lumière ne soumet pas : elle éclaire, dans les différents sens du terme

. La lumière est donc une image qui peut éblouir et doit être respectée. Quand on prend conscience de la lumière, notre vue n’est pas affectée. La lumière est le fil conducteur de l’énergie universelle. Elle permet d’accéder au tout, en partant du un et vice versa, puisque nous sommes multiples. La lumière est programmée et on peut la programmer. Nous avons le choix de notre destinée. Une fois la décision prise, le programme s’accomplit et ceux qui le parcourent doivent le faire sans agressivité, dans l’amour et la simplicité du tout, sans déstabiliser.

Thierry : « On me montre un chariot de feu tiré par des chevaux blancs. »

Les chevaux blancs représentent l’instinct ou la nature. C’est le même symbole que l’agneau.

A l’image des enfants nouveaux-nés, les animaux sont purs parce que dénués de tout jugement. Il revient à un cœur pur de ramener le feu à sa source. La vérité est transparente et invisible. Un cœur pur est semblable à un cristal, qui révèle la lumière sans rien lui enlever, sans la trahir, dans toute sa pureté. A l’image du cristal, le cœur doit donc se purifier jusqu’à devenir apte à recevoir la lumière. A l’image de l’œil , le cristal filtre la lumière et lui donne une forme visible dans l’espace. La source est en nous. Ce que l’oeil perçoit est toujours de la lumière. La source, la lumière, le point central, la vérité, qui peut la percevoir ?

Tout le monde. Pourquoi en effet n’aurait-on pas le droit de la visiter, de lui parler. Elle est en nous, simple et accessible ! Chacun a le droit d’entrer en contact avec la source qui est en lui. Elle serait d’ailleurs bien contente qu’on le fasse ! Cette source est respectable et sacrée. Comme elle est en nous, chacun doit donc commencer par se respecter lui-même. Ne pas se dénigrer pour ne pas dénigrer.

Pascal, tu transcris en toute conscience des informations qui proviennent de l’inconscient, d’où le fait que tu puisses les analyser. Le choix de la psychologie que tu as fait après celui de ton art l’a été dans ce but. Tout ce que tu fais, tu le fais en conscience, parce que l’inconscient peut devenir conscient. L’inconscient freine l’être tout en le protégeant. L’inconscient est la porte d’accès au passé, à la mémoire et à d’autres dimensions de la vie. En toi maintenant tout est acquis pour que tu puisses aborder ce passage. Pars du principe que tu as conscience de tout, même de l’inconscient, et à partir de cette connaissance, active l’énergie. A ce stade il n’y a plus de barrière entre l’intention et l’action. Applique ce principe dans tout ce que tu vis.

Dans ton enseignement, en débutant par l’énergie, les élèves la ressentiront très vite et progresseront davantage. Pourquoi ? Parce que la connaissance est en eux et qu’en les reconnectant à l’énergie, ils réactivent leur mémoire. Cela peut devenir un enseignement nouveau. Thierry

- « Je sens l’énergie du Channel profondément enraciné dans la terre et s’élevant très haut vers le ciel. Cette énergie occupe l’espace de toute la pièce en un mouvement circulaire. »

C’est aussi une protection. Dans cet espace ne peuvent pénétrer que ceux qui y sont autorisés dans l’espace-temps. A l’intérieur on n’est pas vu ni entendu.

Thierry et Pascal évoquent un Channel où le médium s’était senti aspiré de la pièce où il se trouvait.

- « Quand vous vous sentez aspiré par la lumière ou par un phénomène, c’est que vous l’acceptez où que nous savons que vous avez la capacité de le supporter. De même quand un être de lumière vient vers vous, il le fait de manière subtile afin de ne pas vous stabiliser.

Vous pouvez alors frissonner, ressentir de la chaleur ou du froid, entrer en état de somnolence légère ou profonde. L’être qui prend ainsi contact avec vous se sert également de votre énergie pour se faire reconnaître. Il s’agit d’être le plus juste possible. Les mots sont importants. Le mot doit être juste. Pour qu’il soit juste il faut qu’il corresponde (résonance) à la réalité. Par exemple, si l’on dit : « je t’aime » à une personne sans vraiment l’aimer, sans vraiment ressentir l’énergie associée à ce mot, on se déconnecte de sa signification et cette déconnexion, cette séparation, s’inscrit alors telle quelle dans la mémoire. Par suite, le mot reste séparé de la réalité et le rappel du mot ne réactive plus l’énergie qui s’y trouvait associé.

Le mot devient vide et le sens est perdu. Prenons le mot « impuissance ». Ce mot enlève toute puissance à l’être qui le reçoit. Prenez garde à toujours optimiser l’être avec lequel vous êtes en relation. Si celui-ci est agressif, ne lui renvoyez pas son agressivité. Prononcez alors des mots de pardon et de bienveillance en votre esprit, pour que cet être retourne à son centre.

Cela est sagesse. Recherchez la sagesse, tout en sachant que vous êtes imparfaits. Cette attitude reflète déjà la sagesse. La sagesse est synonyme de justice. Le sage est celui qui s’efface, dans le silence, quand il le faut, de manière subtile, et qui se met en avant, également quand il le faut, de manière subtile. »

issu du livre : Merkaba Mode d’Emploi  - Auteur Ox.

Publié dans:LUMIERE |on 31 mai, 2013 |Pas de commentaires »

L’étoile annonciatrice

 

 VENEZ ME REJOINDRE SUR LE FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

L’étoile annonciatrice dans ASTROLOGIE c3

Peut-être avez-vous remarqué dans le ciel une étoile plus brillante que les autres ? Peut-être avez-vous zoomé dessus, avec votre appareil photo ou votre caméscope ? Peut-être avez-vous alors observé qu’elle changeait de couleur, qu’elle changeait de taille, de forme, qu’elle se déplaçait avant de disparaître comme par enchantement ? Peut-être même l’avez-vous observée en plein jour ?

Dans un communiqué de presse diffusé le 12 décembre 2008, Benjamin Creme annonçait : « Dans un avenir très proche, les gens auront partout l’opportunité d’observer un signe extraordinaire et d’une grande portée [...] : une grande étoile, particulièrement brillante, va apparaître dans le ciel ; partout dans le monde, chacun pourra la voir, de jour comme de nuit. » 

Et ça n’a pas tardé. Dès les jours suivants, les premiers témoins ont placé sur Internet leurs films montrant une grande étoile au comportement des plus surprenants. « Suis-je le seul à avoir vu ça ? De quoi s’agit-il ? » Voilà leurs commentaires les plus fréquents. Depuis, les témoignages se sont multipliés, des médias en ont parlé, certains l’ont même montrée, de la Norvège au Brésil, de la Chine aux Etats-Unis et partout ailleurs. 

Dans un communiqué de presse ultérieur, on pouvait lire : « L’unique occasion, au fil de l’histoire, où un signe semblable se soit manifesté, a été la naissance de Jésus. Selon la tradition chrétienne, dans les cieux est alors apparue une étoile qui a guidé trois mages venus d’Orient jusqu’à son berceau. Bientôt, une fois encore, on verra autour du monde une source de lumière d’un puissant éclat, ressemblant à une étoile. [...] Ce mystérieux événement est un signe qui annonce le début de la mission publique de Maitreya. Peu après l’apparition de ce signe dans notre ciel, Maitreya entrera sur la scène médiatique en donnant à la télévision américaine sa première interview. » 

  Les Frères aînés de l’humanité : les Maîtres de Sagesse 
Depuis des millénaires en Orient, on connaît ces êtres parfaits sous différents noms : la Grande Fraternité blanche, les Frères aînés de l’humanité, les Instructeurs, les Guides, les Mahatmas, les Maîtres de Sagesse, les Seigneurs de Compassion… Ils vivent dans les montagnes reculées et les régions désertiques du monde, comme l’Himalaya, la Cordillère des Andes, veillant sur l’évolution de l’humanité. 

L’existence d’un groupe d’hommes devenus parfaits, qui veillent sur l’évolution de l’humanité, fut révélée en Occident à la fin du XIXe siècle par les écrits d’Helena P. Blavatsky, fondatrice de la société théosophique. A ces grands êtres, elle donna le nom de « Maîtres de Sagesse » pour marquer l’exceptionnel degré de sagesse spirituelle auquel ils sont parvenus. Elle appela « Instructeur mondial » celui qui est à leur tête, pour mettre en évidence son rôle d’enseignant et de conseiller pour toute l’humanité. Par la suite, Alice A. Bailey annonça au début du XXe siècle le retour à la vie publique des Maîtres de Sagesse. 

Au début de chaque cycle, l’un de ces Grands Etres vient enseigner le chemin du progrès, le prochain pas à franchir dans l’évolution vers la perfection. L’Histoire a retenu le nom de certains d’entre eux : Hercule, Hermès, Rama, Mithra, Vyâsa, Krishna, Confucius, Zoroastre, Shankaracharya, le Bouddha, le Christ, Mahomet… Ainsi se construisent de nouvelles civilisations. 

Toutes les traditions spirituelles partagent cette idée que l’Instructeur qui les a inspirées doit revenir. Il y a 2 600 ans, Gautama Bouddha a prophétisé qu’au début de l’ère nouvelle viendrait dans le monde un grand instructeur, « un Bouddha comme moi », du nom de Maitreya. Maitreya, a-t-il dit, inspirerait à l’humanité la création d’un âge d’or, d’une brillante civilisation fondée sur la justice et la vérité. 

La chose extraordinaire est que l’humanité n’a jamais été seule. Toute notre évolution, pendant des millions d’années, a pris place, étape par étape, avec l’aide d’un tel groupe d’hommes parfaits, sans enfreindre notre libre arbitre. 
Les Maîtres sont nos guides, nos instructeurs, les inspirateurs de ceux qui sont prêts à recevoir l’inspiration, les protecteurs de l’humanité. Aujourd’hui à l’heure du village planétaire, à l’aube de l’ère du Verseau, un tel Guide revient pour l’humanité entière. 

  Maitreya a commencé sa mission au grand jour 
Le 14 janvier 2010, lors d’une conférence à Londres, Benjamin Creme annonçait cette fois : « L’« étoile » annonciatrice a préparé la voie à Maitreya, l’Instructeur mondial, qui a donné récemment sa première interview télévisée aux Etats-Unis. Des millions de personnes l’ont entendu parler, que ce soit à la télévision ou sur Internet. » 

Il n’a pas été présenté en tant que Maitreya, Instructeur mondial [...], mais simplement comme un homme parmi d’autres. « Il s’assure ainsi que les hommes le suivront et le soutiendront pour la vérité et le bien-fondé de ses idées, plutôt que pour son statut. » Il a parlé avec gravité de la nécessité de la paix, à laquelle on ne peut parvenir que par la création d’un monde juste, dont les ressources seront partagées. 

Cette interview est la première. Bien d’autres suivront aux Etats-Unis, au Japon, en Europe et ailleurs. 

  De nouveaux horizons en perspective 
Maitreya aidera l’humanité à se percevoir comme une seule grande famille.
Il lancera tout d’abord un appel à l’action, pour sauver les millions de personnes qui meurent de faim chaque année dans un monde d’abondance. Parmi les recommandations de Maitreya, la principale sera un changement dans les priorités sociales, de telle sorte que l’alimentation, l’habitation, l’éducation et les soins médicaux de base deviennent réellement des droits universels. 

La restauration de la santé de la planète est également une de ses priorités. Si les hommes répondent à l’appel au partage, l’aide des Maîtres ouvrira l’accès à de nouvelles découvertes scientifiques permettant de produire une énergie inépuisable sans polluer. Nous pourrons ainsi construire une nouvelle et brillante civilisation fraternelle. 

  Benjamin Creme, « ambassadeur » de Maitreya 
Depuis 35 ans, Benjamin Creme, infatigable « ambassadeur itinérant de Maitreya », annonce l’ « émergence » de Maitreya et de son groupe, les Maîtres de Sagesse. Formé et entraîné par son Maître, avec lequel il est en contact télépathique constant, Benjamin Creme est informé en permanence du déroulement de ce processus d’émergence, ce qui lui donne la conviction nécessaire pour présenter cette information à un monde sceptique. 

Il donne des conférences dans le monde entier et est fréquemment interviewé par les médias. Il est l’auteur de treize livres traduits dans onze langues, et rédacteur en chef de la revue Share International (Partage international pour la version française), diffusée dans 70 pays. Il ne reçoit aucune rémunération pour son travail. 

  Informations gratuites à : 
Partage Publication, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2 ou visitez le site :partageInternational.org

Publié dans:ASTROLOGIE, CHANNELING, PENSEE, PLANETES |on 28 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Eveil spirituel par les sons guérisseurs

 

VENEZ ME REJOINDRE SUR LE FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/ 

 

 

Eveil spirituel par les sons guérisseurs dans ASCENSION providenceUn instrument puissant d’Ascension 
Après l’Age du bronze des fabuleux bols tibétains, nous voici rentrés dans l’Ère du cristal. Le cristal de roche est le minéral le plus évolué de son règne, avec le diamant comme aboutissement. Mémoriel et conducteur, il véhicule l’énergie cristalline ; fréquence la plus élevée de l’univers. Fabriqués en poudre de quartz pur, les bols chantants émettent des sons puissants, harmonisant, purifiant et équilibrant nos différents corps-énergie. Ils aident à la méditation, à la clarification des lieux et à l’ouverture de conscience aux plans subtils. Rares et précieux, ils élèvent le taux vibratoire à chacune de leur utilisation. 

  Un outil d’autonomie thérapeutique et énergétique 
Le son spiralé nous encercle, nous traverse et fait vibrer nos cellules entraînant une puissante purification. Les vibrations générées par les vaisseaux de Cristal de Quartz activent les brins endormis de notre ADN afin de retrouver la pleine mémoire de qui nous sommes. Ces magnifiques outils d’éveil émettent un son expansif agissant sur les tissus les plus profonds du corps. Leur composition en quartz pur résonne avec la silice de notre organisme pour renforcer notre métabolisme et développer notre potentiel. Notre corps énergie prend support sur la silice (SiO2) alors que notre corps physique s’appuie sur le carbone (Co2). Sur un plan vibratoire, les bols de cristal permettent une harmonisation des lieux et une clarification des champs énergétiques. Ils sont utilisés à travers le monde par un grand nombre d’experts feng-shui et de thérapeutes par le son. 

  Pour soi, en groupes, pour la terre 
Les effets du chant des Bols de Cristal, quand ils sont joués à la maison, en concert ou au centre d’un groupe de personnes, sont de nature à mieux nous enraciner et à permettre une mise à la terre lumineuse. Ils favorisent ainsi une énergie de paix et de stabilisation. De plus, il est mentionné dans les textes védiques hindous que le cristal de roche amplifie 15.000 fois l’intention posée lors de son utilisation. 

Simple et pratique d’usage, le maniement des vaisseaux nécessite cependant une formation intuitive et initiatique. L’expérimentation des sons guérisseurs en syntonie avec son bol chantant permet de bénéficier pleinement de ses bienfaits surtout quand il est joué avec conscience, intentionnalité et maîtrise. 

  Des formations pour tous niveaux. 
Pour les personnes qui ne connaissent pas encore ou peu les vaisseaux et qui se sentent « appelées pour travailler avec », des ateliers proposés partout en France permettent de rencontrer les bols, d’en découvrir leurs bienfaits, de recevoir un massage sonore et un enseignement ainsi que la transmission de techniques. Il est possible aussi d’acquérir l’un d’eux parmi les plus beaux spécimens à la note qui vous correspond. 

Pour les porteurs de bols uniquement, une formation de perfectionnement initie à l’usage de la voix allié au son cristallin en créant son mantra de vie et en expérimentant les sons sacrés. Sinon vous pouvez commander votre bol à distance et recevoir nos précieux conseils par téléphone et par mail. 

  Pour plus d’information sur les dates de stages et pour créer avec vos amis un atelier « découverte des sons guérisseurs » ou un concert-méditation vous pouvez joindre Shanti et Kaaloo et nous retrouver sur www.osez-le-bonheur.com

Publié dans:ASCENSION, GUERISON |on 28 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Les chakras ou l’anatomie invisible de l’être humain

 

Par Christine et Michel Soenser

L’être humain est formé de plusieurs enveloppes subtiles qui l’entourent et s’interpénètrent de façon constante. 

Les trois principales sur lesquelles nous pouvons œuvrer sont : 
  L’enveloppe -ou aura- éthérique (intimement liée au corps physique). 
  L’enveloppe -ou aura- astrale. 
  L’enveloppe -ou aura- mentale. 

VENEZ ME REJOINDRE SUR LE FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Les chakras ou l’anatomie invisible de l’être humain dans CHAKRAS chakras-223x300

La vie et la conscience pénètrent dans le corps par sept courants d’énergie sonore et lumineuse. Ces sept courants ont leurs points de contact dans la tête et la colonne vertébrale de l’être humain et c’est par leurs rayonnements et par leurs vibrations qu’ils donnent naissance aux sept chakras principaux qui ressemblent à des tourbillons. Ces chakras sont activés sans cesse par l’énergie cosmique dont la fonction est d’entretenir et maintenir la vie et permettre l’expression de la conscience. 

Ces centres d’énergie étaient la première manifestation de l’énergie astrale dans la forme humaine. C’est à partir de ces centres qu’ont été construits les premières cellules nerveuses, le système nerveux et les organes. 

Les chakras sont des organes subtils, des centres d’échanges et des portes de communication avec le cosmos. _ Ils représentent également différents niveaux de conscience. 

Ils sont constitués d’éléments subtils, invisibles à l’œil physique. Chaque aura, éthérique, astrale ou mentale possède ses propres chakras.

Les chakras éthériques sont les intermédiaires entre le corps physique et les auras plus subtiles et alimentent les organes en énergie.

  Les chakras astraux sont logés dans l’aura astrale, ils sont constitués de matière plus subtile que les chakras éthérique. C’est leur stimulation qui permet à l’être de prendre conscience de l’existence des mondes invisibles ainsi que des énergies qui circulent constamment en lui et autour de lui et par là-même devenir ce que l’on appelle un « médium ». 

  Les chakras mentaux sont logés dans l’aura mentale. Ils sont constitués d’une essence encore plus fine et plus éthérée que les chakras éthériques et astraux. Ils sont d’une dimension différente, la dimension du principe intelligent dans l’homme. 
Les chakras sont séparés les uns des autres par une sorte de trame de tissus en matière subtile et éthérique très fine et très serrée. Ces barrières de protections sont plus particulièrement renforcées à certains carrefours énergétiques importants où ils constituent des portes difficiles à franchir, on les trouve au premier, quatrième et sixième chakra. Ces portes existent dans le dessein de séparer les mondes invisibles des mondes visibles pour que la vie de chaque plan ne vienne interférer de façon inappropriée dans un autre plan.

Connaître et oeuvrer sur les chakras fait partie intégrante de la compréhension de l’être humain.

Chacun de ces chakras est relié à différentes énergies ou symboles qui peuvent être : 
Un nom, un nombre, une couleur, un mantra, une forme, une huile essentielle, un animal, une glande, un ange, un élément, un principe, une planète, un sens (physique), la partie du corps qu’il alimente, etc… .

Ces centres d’énergies peuvent être en hypo ou hyperactivité ce qui peut engendrer des dysfonctionnements, dans un premier temps, psychologiques et éventuellement physiques.

Publié dans:CHAKRAS, ENERGIES |on 28 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Des paroles et des actes

Venez me rejoindre sur le forum  http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Des paroles et des actes dans La MORT 99Parler, toutefois, semble à certains moments un peu vains. Qu’est-ce que cela change ? Ce ne sont pas les mots qui peuvent s’affronter à la mort. Ce ne sont pas eux qui peuvent la déplacer ou la modifier.

Eh bien, je crois qu’il faut avoir le courage de refuser le terrorisme de ce genre de propos. À mon sens, les mots, quand ils sont parole, quand ils sont portés par un acte réel de communication, sont bel et bien en mesure de changer la mort. Ou plus exactement de nous changer en face d’elle.

Comment cela se peut-il ?

Chacun sent intuitivement que certains mots n’ont rien d’essentiel à dire et par conséquent ne parlent pas. Ce sont les mots de la curiosité lancinante sur l’au-delà ou des explications techniques et scientifiques sur les processus de la fin. Tout cela a utilité dans son ordre. Mais ce n’est pas cela qui parle de la mort à nos libertés et à nos désirs profonds.

Pour que des mots deviennent parole, il faut donc qu’ils soient mis sur une orbite autre, celle de la relation entre les êtres. Quand un malade « au stade terminal » ose dire son angoisse, quand il a aussi la chance d’écouter quelqu’un qui l’invite dans la liberté à choisir ce qu’il veut faire ou être et par conséquent à échapper à une fatalité inexorable, il arrive que son mal connaisse un répit et que lui-même redécouvre ce que c’est que vivre. De manière analogue mais évidemment en un autre domaine, on peut dire que la foi en la parole évangélique peut avoir de tels effets. Elle sauve. La peur de la mort peut continuer à être là. Mais sur son sol pousse une conviction ensemencée par la confiance en Jésus-Christ.

Toutes proportions gardées, il me semble que les paroles humaines que nous échangeons entre nous à propos de la mort peuvent, elles aussi, avoir valeur d’actes.

Tout d’abord parce que l’expérience commune de la mort doit se dire pour trouver sa forme suffisante. Les mourants ont parfois besoin de parler et d’écouter. Tous les vivants, quel que soit leur âge et quelle que soit leur santé, ont droit à la parole et aussi devoir d’écoute, lorsqu’il s’agit de l’indicible horizon que l’on nomme la mort.

Ensuite parce que l’audace de parler met en jeu et en mouvement des secteurs de notre existence qui deviennent, à la longue, incompatibles avec ce que nous osons dire. Peut-on parler avec quelqu’un de sa mort à lui et de la mort pour soi, si l’on cautionne des formes d’existence économique et politique qui tuent, éliminent et excluent ? Peut-on parler de la mort, avec la discrétion voulue et le courage requis, quand on laisse l’injustice s’afficher avec indiscrétion ? Je me contente de noter ce second point sans vouloir insister trop. Mais on aura compris que le sens de la mort se trouve, évangéliquement au moins, dans la logique de Dieu et dans sa fidélité à son Fils. Peut-on miser sur cette cohérence sans, du même coup, se sentir appelé à tout faire pour que d’autres cohérences existent et que, sous tous les cieux, la mort ait, autant que possible, visage humain ?

Voir le livre : La mort. Sa signification chrétienne. 

Publié dans:La MORT |on 26 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Humaniser la mort

Venez me rejoindre sur le forum  http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Humaniser la mort dans La MORT 111Les pièges précédents sont enracinés dans les craintes qui limitent la créativité et la liberté humaines. Le défi est d’utiliser notre peur de manière plus constructive afin de promouvoir des attitudes plus saines vis-à-vis de la mort.

Le processus d’humanisation de la mort inclut :

  • Parler de la mort, en commençant par la famille et l’école. L’école enseigne la géographie, l’histoire, les mathématiques, l’informatique, mais n’enseigne pas comment mourir. Mourir est tabou.
  • Vivre en étant conscients de notre propre mort.
  • Participer à des expériences éducatives sur le sujet (cours, lectures, conférences, réunions…).
  • Regarder la mort en face en utilisant les opportunités qui se présentent à nous et en réfléchissant sur la signification de ces évènements.
  • Apprendre à nommer nos craintes et nos espoirs à propos de notre propre mort et de celle des autres.
  • Partager avec les autres nos pensées, sentiments et réactions au sujet de l’agonie et de la mort.

Les dynamiques des 3 centres dans le processus de la mort

La proximité de la mort produit un nombre de réactions et d’attitudes dépendant d’une variété de facteurs : la façon dont nous regardons notre passé, la réconciliation avec notre propre condition de mortel, le soutien des nôtres, l’appartenance à une obédience religieuse, notre philosophie de la vie, la capacité à mobiliser des ressources internes, et les caractéristiques de notre personnalité.

L’Ennéagramme nous invite à comprendre notre expérience de l’agonie et de la mort au travers de notre ennéatype. La séparation d’avec un être cher affecte nos trois centres, instinctif, émotionnel et mental.

Pour l’enfant, la vie commence avec le développement de l’instinct physique de survie (centre instinctif). En second viennent des liens affectifs avec la mère (centre émotionnel). En troisième lieu, l’enfant grandit en développant les processus cognitifs (centre mental).

Dans le processus de la mort et de la séparation, les trois centres fonctionnent selon l’ordre opposé. Par exemple, lorsqu’une maladie grave est diagnostiquée, la personne réagit d’abord en activant le centre mental, en posant des questions sur les implications de la maladie, les risques et les limites des thérapies, les conséquences pour l’avenir, les changements à apporter dans son style de vie, la possibilité de mourir, et les effets que la séparation auraient sur la vie des survivants.

En second lieu, ces pensées engendrent un ensemble complexe de sentiments et d’attitudes. Le centre émotionnel se manifeste à travers un nombre de réactions et d’émotions qui incluent crainte, pleurs, solitude, colère, rébellion, frustration et culpabilité. Le coeur exprime le chagrin en oscillant entre la déception et l’espoir, la communication et le fait de se murer dans le silence, entre la préparation aux adieux et le refus de la réalité.

En troisième lieu, la menace de mort affecte le centre instinctif, qui se manifeste par le besoin de survie et cherche le dépassement de la maladie en utilisant tous les moyens disponibles. La force de ce centre est exprimée par la détermination à se battre pour sa propre vie en utilisant toutes les ressources physiques, mentales et spirituelles disponibles.

La personne malade active le centre instinctif en se concentrant sur sa famille et ses responsabilités sociales, afin de conserver l’espoir, d’avoir des objectifs porteurs de sens et de contrôler la situation.

Ces trois centres internes (mental, émotionnel et instinctif) sont présents dans toute personne, mais avec des intensités différentes. La tendance prédominante à utiliser le mental, l’émotionnel ou l’instinctif est une clef importante pour comprendre les réponses différentes des neuf ennéatypes devant l’agonie et la mort.

Il y a ceux qui réfléchissent naturellement et méditent sur la signification et le mystère de la mort, ceux qui expriment les besoins de leur cœur et enfin ceux qui s’occupent avec des choses à faire.

Bien que chaque personne ait tendance à se sentir plus à l’aise avec les fonctions d’un centre particulier, la pleine intégration de notre finitude demande que nous prêtions attention aux caractéristiques des deux autres centres, et surtout à celles du centre réprimé.

Un prochain article explorera les façons spécifiques par lesquelles les neuf types approchent la mort et quelques-uns des mécanismes spécifiques de défense qu’ils utilisent.

__________

Arnaldo Pangrazzi est Membre du Comité de Direction de l’IEA, professeur au Camillianum à Rome, à l’Institut International pour la Théologie des Soins de Santé Physiques et Moraux et Président de l’Association Italienne de l’Ennéagramme.

Publié dans:La MORT |on 26 mai, 2013 |Pas de commentaires »

l’astrologique Védique

Jyotish : Par Atreya Smith

l’astrologique Védique dans ASTROLOGIE astrologie

Le Jyotish, système astrologique antique de l’Inde, est parfois appelé astrologie hindoue ou védique (provenant des Védas).

En sanskrit, le mot Jyotish signifie : « la connaissance de la lumière ». Etant donné que la lumière du soleil et de la lune déterminent les jours, les mois et les années, le Jyotish est connu comme la science du temps. Il fait partie des branches traditionnelles de l’enseignement védique et on l’utilise en Inde depuis le début de l’humanité, pour déterminer le moment favorable aux activités quotidiennes, allant de la plus simple au choix précis de la date d’un mariage. 

Le Jyotish est essentiellement un système lunaire qui utilise à la fois un zodiaque lunaire composé de 27 maisons ainsi qu’un zodiaque solaire composé de 12 signes. Les 27 maisons lunaires nous fournissent une compréhension profonde de la psychologie humaine et sont les fondements de la mythologie védique. Elles fournissent aussi un système unique pour choisir le moment précis des évènements appelé le système de « Dasha ». Ce système est basé sur la position de la lune au moment de la naissance et indique le moment précis de notre vie où une planète manifestera sa forme unique de « lumière » ou de rayons cosmiques. 

D’autres méthodes uniques au Jyotish sont “l’astrologie Nadi”, composée de divers calculs mathématiques permettant de déterminer des prédictions précises d’évènements ainsi que de fixer des dates précises pour nos activités et projets. Les 16 thèmes de subdivisions zodiacales ou thèmes « harmoniques » sont une autre méthode du Jyotish apportant des précisions supplémentaires au thème natal et permettent de fournir une compréhension profonde du natif et de ses problèmes. 

Toutefois, le Jyotish, comme tout système ancien a besoin d’être actualisé et adapté à notre époque moderne et à notre culture locale. Il est impossible de l’appliquer sans discernement sinon il devient dépourvu de sens. Par exemple, un rajayoga ou association planétaire favorable au statut de “roi” indiquerait dans notre culture une personne puissante socialement et non littéralement un roi. 

Vaidya Atreya Smith est directeur de l’Institut Européen d’Etudes Védiques et est auteur de six livres et trois manuels de cours sur l’Ayurvéda. Il est membre à vie d’ACVA (Université Américaine d’Astrologie Védique) où il est régulièrement invité à donner des conférences depuis 1997. Atreya a appris le Jyotish en Inde. 
– Contact : www.atreya.com

Publié dans:ASTROLOGIE |on 25 mai, 2013 |Pas de commentaires »

L’art comme chemin initiatique

par François Brousse

L’art comme chemin initiatique  dans ARTISTES PEINTRES st-germain

Si vous désirez arrêter les guerres entre les peuples, commencez par arrêter la guerre contre l’animal. 
Abandonnez la cruauté carnivore, adoptez la douceur végétarienne.
 

Le végétal ne souffre pas, il se dilue dans l’âme collective de son espèce. L’animal souffre, il possède une âme autonome. Soyez les frères des animaux et les anges qui veillent aux destinées seront vos frères. (Le comte de Saint- Germain et les maîtres de l’Aggartha*, p. 375) 

On peut dire que la Terre actuellement est soumise à la violence pour trois raisons. Premièrement, le karma de nos existences antérieures, deuxièmement le karma actuel que nous accumulons en détruisant, en faisant souffrir les animaux, et en les torturant sous le prétexte de vivisection. Chaque fois que vous détruisez et que vous faites souffrir des animaux, vous créez des destructions et des souffrances humaines. Voilà les deux causes fondamentales, et la troisième cause essentielle se rencontre dans nos pensées. (Ibid.) 

On doit comprendre que la pensée possède autant de force, sinon plus, que les actes. Par la Bénédiction bouddhique (souhaitons que tous les êtres soient heureux), par le filtrage des pensées (écartons sereinement toute impulsion de haine et d’envie), nous transformons alchimiquement l’atmosphère mentale des hommes. 
Un penseur bienveillant vaut mieux qu’un téméraire acteur. (Ibid., p. 377) 

Ma parole, sur le plan poétique et métaphysique, renferme une invitation permanente à la joie : contemplation jubilante de la Beauté, de la Vérité, de l’Amour ; adoration désintéressée des grands prophètes ; bienveillance universelle qui engendre une fête intérieure ; établissement de la justice sur la Terre par les rayons de la pensée. 
Si l’on n’accepte pas l’idéalisme, les masses humaines sombreront dans l’enfer des super bombes, but inévitable de la violence et de la folie. (Ibid., p. 385) 

La troisième porte du merveilleux Temple est la contemplation. Elle nous introduit dans le jardin des joies exaltantes et des extases spirituelles. Un des plaisirs les plus aigus de l’âme est la vision de la Beauté. Ce rayon divin brille à travers les êtres depuis le scintillement des cristaux géométriques jusqu’à la fulgurance blanche des avions, depuis le septuple pont de l’arc-en-ciel éblouissant jusqu’aux prunelles de la femme amoureuse. Le poète doit s’immerger dans la beauté universelle comme un isis gorgonide, plein de flammèches multicolores, dans l’aquarium illimité des mers. La torche parfaite étincelle aussi avec autant de riches grandeurs, dans le coeur des inspirés. Et ces inspirés ont laissé des oeuvres, tableaux, statues, musiques, poèmes, où se trouvent, emprisonnées et frissonnantes, les lueurs les plus vives de l’au-delà. En admirant un Rembrandt ou un Michel-Ange, en écoutant du Beethoven, en lisant Shakespeare, l’homme communique avec la vie infinie. La contemplation nous arrache aux lourdes ténèbres pour nous projeter dans la lumière des joies pures. (Ibid.) 

Le Beau, ressenti par tout être pensant, aimant, vivant, est donc aussi universel que la raison qui ondule diversement dans les têtes. 
Ensuite, il purifie toujours l’âme, l’ennoblit, éclaire la voûte de notre crâne d’inextinguibles rayons, change notre sang en pourpre, notre chair en marbre, notre dignité en orgueil, notre front en auréole. Des hommes, il fait des dieux. (Ibid., p. 386) 

La Beauté n’est pas un artifice né d’un instant et d’un lieu, comme une balle qui crève. Elle est le reflet éternel du Maître absolu, le rayon d’or qui brille sur le front de l’Être suprême. 
Mais cette énergie éternelle a pour visage l’infinité. Le Beau, loin de s’enfermer dans une école, offre à chaque siècle de nouvelles radiations. 
Il tire de son coffret inépuisable l’art hindou, l’art chinois, l’art maya, l’art égyptien, l’art grec, l’art persan, l’art chaldéen, l’art gothique, l’art classique, l’art romantique, l’art surréaliste, l’art de la Quatrième Dimension, tous les joyaux du gouffre multiforme. Chaque joyau est taillé pour l’éternité, mais le nombre des joyaux n’a pas de limites. 
On ne dépasse pas Homère, on l’égale dans une autre planète esthétique. 
La main du désir matériel a ravi à l’âme ses ailes de musique et de flamboiement. Elle est tombée, la malheureuse exilée du ciel, sur la Terre grouillante de bagnes. La main de la Beauté a forgé d’autres ailes, d’harmonies et de parfums, de chants et de splendeurs. Par la contemplation de la Beauté éternelle et infinie, l’âme reprend ses ailes et remonte au soleil des perfections ! (Ibid.) 

Je pense que le chemin de l’art et de la poésie nous permet de contempler le visage de Dieu. Dans l’admiration, les barrières de l’égoïsme s’effacent, entre l’oeuvre divine et le contemplateur, entre un poème de Hugo et le lecteur, entre une symphonie de Beethoven et l’auditeur, les murs de la vanité s’évaporent. On devient Un avec le poète créateur qui est lui-même Un avec Dieu. Si nous passons du côté de l’artiste formateur d’une oeuvre nouvelle, il s’identifie au Verbe divin qui a créé les mondes. Les véritables sauveurs de l’humanité ne sont pas les fondateurs de religion tels Mahomet ou Jésus, mais les grands peintres, les grands architectes, les grands sculpteurs, les grands poètes, les grands musiciens, les grands magiciens, bref, tous ceux qui enrichissent le fleuve de gloire esthétique où se baigne l’humanité. En lisant tous les jours un poème transfigurateur qui nous rapproche de l’infini, nous parcourons le chemin de lumière qui monte directement à la divinité. (Ibid., p. 386-387) 

Dans le crépuscule qui baigne les peuples, deux cimes éternellement éclairées : l’amour de l’art, l’amour de l’humanité. Elles contiennent assez de lumière pour rallumer le soleil. (Ibid., p. 387) 

Dans les cadences de l’art créateur un secret est caché, celui qui le révèle bouleverse les mondes. (Ibid.) 

L’artiste s’éblouit, le philosophe s’illumine. Le premier se vautre dans les splendeurs, le second plonge au coeur de la clarté. L’homme transcendant est à la fois éblouissement et illumination. (Ibid.) 

Les poètes, les artistes, les philosophes, les saints, tiennent dans l’histoire plus de place que les conquérants. Les hommes de lumière priment les hommes de sang. Un chef-d’oeuvre de Molière importe à l’humanité plus que toutes les guerres de Louis XIV. (Ibid., p. 387-388) 

Selon les hindous, Dieu se manifeste par trois visages de magnificence : Brahma, Vishnou, Çiva. Brahma s’incarne dans les grands poètes et les grands artistes, Vishnou prend la forme des fondateurs de religion, Çiva s’incorpore aux puissants métaphysiciens dont l’intelligence scrute les secrets de l’univers. Pour s’élever à l’absolu, il convient de vénérer ces trois faces divines. 

Quotidiennement, le néophyte lira un poème immortel et savourera une oeuvre d’art exaltante : musique ou peinture ou sculpture ou architecture. La danse sacrée, qui reproduit les rythmes cosmiques, humains et célestes, y tient une place de choix. 

Quant aux révélations civaïques, on les révère en méditant les livres des hauts penseurs, comme Platon ou Sankara, remplis de souffles infinis. 

Les fulgurances du troisième visage, Vishnou, se concrétisent en adoration lucide. Il faut adresser chaque matin une gerbe de pensées d’amour, de souhaits bénéfiques, aux cinq maîtres du Soleil : Krishna la force, Bouddha la sagesse, Jésus l’amour, Padma Sambhava la joie, Olympio [Victor Hugo] la beauté. 
Par l’adoration des trois faces divines, l’humain quitte le plan de l’éphémère pour entrer dans le royaume de l’intemporel. (Ibid., p. 388) 

DELPHINE 
Les rossignols surpris cessèrent leur romance 
Quand Delphine aux yeux pers se leva pour danser 
Les étoiles s’arrêtèrent dans l’ombre immense 
Et l’espace ébloui n’osa plus respirer 
Car l’art humain contient plus que l’éternité. 
La Rosée des constellations, p. 116 

  Textes de François Brousse édités par www.licorne-ailee.com 

- A lire : Le comte de Saint-Germain et les maîtres de l’Aggartha Auteur : Jean-Pierre WENGER 
Les éditions Saint-Germain Morya 3e trimestre 2012 chez DG Diffusion dans toute librairie

Publié dans:ARTISTES PEINTRES |on 25 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Les cercles de lumière

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

par Jean Richardet

Le phénomène des cercles de lumière a été révélé pour la première fois en avril 2001 par le magazine Partage international*.

Les cercles de lumière dans CROP CIRCLES merkaba1

Ce phénomène, que certains considèrent comme un miracle, est sous bien des aspects comparable aux fameux agroglyphes que l’on voit apparaître chaque année dans des champs de blé. 
Les cercles de lumière sont produits par les rayons du soleil reflétés par les fenêtres. Ce sont en réalité des pictogrammes lumineux qui ont différentes formes et qui apparaissent sur les façades des maisons. La caractéristique de ces reflets est qu’ils ne correspondent pas à la forme de la surface vitrée qui les produit. En effet, une vitre rectangulaire « normale » renvoie les rayons solaires par réflexion et produit une tache de lumière rectangulaire sur le mur qui se trouve vis-à-vis de la fenêtre émettrice. Pour un cercle de lumière, une même fenêtre rectangulaire produira un reflet, par exemple, de forme ovoïde dans laquelle, et en surbrillance, une sorte de X se détache du fond. Selon la revue Partage international ce phénomène est attribué aux ovnis, en collaboration avec Maitreya (l’Instructeur mondial pour l’ère du Verseau).

  Où peut-on voir ces cercles de lumière ? 
Les cercles sont visibles dans presque tous les pays, mais principalement dans l’hémisphère Nord. En France, ils sont présents depuis une dizaine d’années. 

  Quand ces cercles de lumière sont-ils visibles ? 
La période favorable est l’hiver, car le soleil est au plus bas et les cercles seront plus nombreux à être projetés contre les façades des immeubles. L’été, ces cercles sont présents, mais puisque le soleil est plus haut dans le ciel, ils seront peut-être apparents sur un trottoir ou sur une route, plutôt que sur une maison. L’heure à laquelle il est possible de voir des cercles dépend de l’orientation des vitres de la maison qui « produisent » les reflets. Certains cercles de lumière seront visibles le matin, d’autres l’après-midi. Il est aussi très important que le ciel soit clair et sans humidité. Le soleil doit être net. En fonction de la position du soleil dans la journée, les cercles de lumière se déplacent, ce qui est normal, et changent un peu d’aspect, ce qui est conforme aux lois connues de l’optique. 

  Pourquoi ces cercles de lumière sont-ils si intéressants ? 
La question que tout un chacun se pose à juste titre est certainement celle-ci : puisqu’il y a partout et dans tous les pays des cercles de lumière, ne serait-ce pas un phénomène tout à fait explicable et parfaitement normal, que tout scientifique peut démontrer facilement ? Eh bien, la réponse est…non ! Les considérations qui suivent sont extraites du livre (Le phénomène extraordinaire des cercles de lumière – voir référence en fin d’article). La première chose qu’il faut se souvenir est que ce phénomène a été constaté seulement dès 1997, d’abord aux USA, puis dans d’autres pays, cela dans le monde entier. Si le phénomène était naturel, il aurait toujours existé et ceci, simultanément et partout sur la planète. Une deuxième observation permet de dire que ces cercles se produisent depuis des fenêtres à double vitrage. Tout de suite on pense que par jeu optique entre la vitre extérieure et la vitre intérieure, le phénomène est créé. Mais alors, comment expliquer que le phénomène n’était pas apparent avant 1997 ? Une étude récente montre une différence notoire entre la théorie optique et les faits constatés. 

  Comment expliquer aussi, qu’avec des fenêtres parfaitement identiques, certaines donnent un reflet classique et d’autres un cercle de lumière ? 
Les mesures faites démontrent que la température n’est pas la cause de ces différences, pas plus qu’il y ait un gaz ou non à l’intérieur des vitrages. 
Une autre constatation a été faite sur certaines fenêtres. Des fenêtres de grandeurs différentes (dans un rapport 3 à 1), contenues dans une structure unique, sur la même façade et reflétant la lumière du soleil sur la façade parfaitement parallèle d’un bâtiment vis-à-vis, ont le même reflet. La logique aurait voulu que la fenêtre la plus grande ait un cercle de lumière trois fois plus grand que la plus petite. Eh bien non, les deux reflets de cercles ont la même surface ! Que penser des résultats obtenus avec différentes sources de lumière, si ce n’est qu’ici aussi le constat n’est pas ce à quoi on pouvait s’attendre. Des mesures ont été faites sur une fenêtre qui donne un cercle de lumière quand le soleil brille. En éclairant la fenêtre à la lumière de la pleine lune, le cercle n’apparaît plus et nous obtenons un reflet classique de rectangle lumineux ! Même constat en exposant notre fenêtre à la lumière d’un projecteur ou d’un rayon laser. Que déduire de telles observations si ce n’est qu’il n’y a que la lumière venant directement du soleil qui peut produire les cercles de lumière. 

D’autres tests révélateurs ont été effectués, en plaçant par exemple, des bandes autocollantes noires sur la vitre extérieure. On remarque que les ombres produites par ces bandes ne sont pas du même côté sur le reflet du cercle de lumière, ce qui est complètement déconcertant puisque les rayons du soleil arrivent partout avec le même angle sur la fenêtre. Ce test démontre, une fois encore, que les vitres ont subi une modification, modification survenue après leur fabrication et après avoir été installées. On voit qu’une intervention humaine est totalement impossible car ne l’oublions pas, ceci se passe à l’échelle mondiale ! Des mesures en fonction de la distance séparant les fenêtres produisant des cercles et le plan de réception des pictogrammes montrent des formes différentes, comme si le renvoi de la lumière solaire était programmé dans le verre lui-même. Cette programmation étant probablement réalisée au niveau moléculaire, voire subatomique. Pour terminer ce petit tour des constatations, bien qu’il y aurait encore beaucoup à dire, nous donnerons cette observation, photographiée et absolument extraordinaire rapportée dans le livre mis en référence. Une fenêtre, qui n’a jamais été changée, donnait en janvier 2003 un reflet de cercle créé depuis sa partie gauche, alors que sa partie droite ne produisait aucun cercle. Cette situation a été la même jusqu’en décembre 2003, où là, il a été constaté que les deux pans de la fenêtre donnaient un cercle de lumière ! En janvier 2005, toujours la même fenêtre, donnait un cercle sur sa partie droite et le cercle qui était sur la partie gauche avait disparu et laissait la place à un reflet rectangulaire ! Actuellement, et ceci depuis 2007, il n’y a plus de cercles produits par cette fenêtre. Aucune explication scientifique crédible ne permet d’élucider ces changements ! 

  Par qui et comment ces cercles de lumière sont-ils créés ? 
Au vu de ce qui a été écrit ci-dessus, on est obligé d’admettre que le phénomène échappe à l’entendement humain. Aussi, l’affirmation de Partage international qui dit que ces cercles de lumière sont réalisés par les ovnis, est renforcée par l’observation. Mais pourquoi produire des millions de ces cercles à travers le monde ? Et si c’était simplement pour nous aider et soulager notre Terre des blessures que nous lui infligeons ? L’avenir nous le révélera, c’est certain. 

www.partageinternational.org

- A LIRE : Le phénomène extraordinaire des cercles de lumière, Jean Richardet, 2005, Trafford Editions 2005 - www.trafford.com

Publié dans:CROP CIRCLES, LUMIERE |on 24 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Les Plantes magiques et leurs secrets

 

Par Patrice de Bonneval.

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Les Plantes magiques et leurs secrets dans PLANTES g

Une rencontre 
J’ai rencontré un jour, dans l’avion, un chercheur africain missionné par un laboratoire pharmaceutique pour recueillir les données de la tradition concernant certaines plantes médicinales de son pays. L’ordre de mission qu’il me montra précisait bien qu’il s’agissait de savoir à quoi servaient les plantes mais, en aucun cas comment on les cueillait. Le laboratoire définissait ainsi sa philosophie totalement matérialiste ramenant la plante à un principe actif, c’est-à-dire quelque chose de concret, mesurable et utilisable sous forme pharmaceutique. Son refus de considérer l’entourage de la récolte comme une donnée importante souligne la peur ou l’aveuglement des techniciens de santé face à ce qui n’est pas purement matériel.

La Magie 
« La magie est liée à la sorcellerie, et au monde des éléments que l’homme ne peut mesurer, par conséquent, cela est dangereux et mensonger…. » 

Telle est la pensée résumée, caricaturée, du scientisme mondial : 
Seul ce que je touche est réel, cette manière de voir, bien que datant des siècles passés, semble encore bien installée dans l’esprit matérialiste actuel. En ce qui concerne l’homéopathie, par exemple, la médecine continue à vouloir utiliser des « preuves » adaptées à l’allopathie alors même que l’on est dans l’infiniment petit. Je ne dirai pas que cela est absurde mais en tout cas loin du bon sens pratique que devrait posséder tout esprit dit scientifique. Dans notre monde des soins naturels, nous ne concevons en aucun cas le médicament comme soignant suffisant.

Les ensembles 
En Inde, et aujourd’hui dans la recherche fondamentale scientifique très moderne de l’infiniment petit ou de l’infiniment grand, on tient compte de trois points principaux : 
– L’objet de l’observation 
– L’observateur 
– et la relation entre les trois. 
En médecine, il en est de même : 
– L’objet de l’expérience est le malade. 
– L’expérience est le type de soin. 
– L’expérimentateur, le praticien. 

Le malade et le praticien ont une relation basée sur quatre points principaux correspondant à leurs différents plans de vie interdépendants et indissociables : 
– Intellect 
– Affectif 
– Physique 
– Spirituel. 

On ne peut soigner l’un sans tenir compte des autres. Dans notre société occidentale qui pratique la séparation des pouvoirs temporels et intemporels, notre Inconscient collectif répète cette idée séparative alors même que les spiritualistes dits civilisés ou ceux qui sont, paraît-il, en voie de civilisation ne conçoivent le Monde et l’Individu que dans un rapport global synthétique et interconnecté.

Pour le thérapeute de la nature, il n’est pas concevable de cueillir, transformer et prescrire une plante sans tenir compte de l’environnement, se mettre en état de réceptivité ou utiliser nos vieilles méthodes ancestrales que sont le chant et la danse comme support d’action thérapeutique. 
Ces méthodes plus ou moins rituelles ont pour effet de mettre à niveau la plante et le cueilleur puis le soignant et la maladie avec la présence participative du malade.

Le médicament moderne 
Revenons au médicament : celui-ci ne peut se concevoir sans prévoir une synthèse chimique du ou des principes actifs principaux afin de rentabiliser l’investissement. 
Autrement dit : l’aspect Magique est totalement exclu de la pensée Occidentale.

La Magie 
On peut dès lors se poser la question de ce qu’est réellement la Magie. Le dictionnaire nous assure qu’il s’agit d’un ensemble de pratiques visant à la maîtrise des forces invisibles immanentes à la Nature et à les faire servir aux fins que l’on se propose. Pour le scientifique de base, la question ne se pose guère car son matérialisme lui interdit d’imaginer autre chose que ce qu’il connaît. Pour les autres, au contraire, l’invisible et par voie de conséquence, la Magie existe aussi :

Les Forces invisibles existent 
Ce qui n’est pas connu ce jour le sera demain. C’est ce que nous disent les différents Yogi, Sages, Chamans, Mediums de toute contrée et de tous âges. Nous vivons dans un monde de mystère en croyant vivre dans un monde déterminé. 
Physiquement tout le monde admet l’existence de vibrations dont la sphère humaine ne perçoit normalement qu’une microscopique partie, bien que ses ressentis puissent assez facilement s’affiner. 

Même le plus courant est mystère pour nous ; ainsi, nous utilisons la fée électricité sans même savoir ce qu’elle est. 
Affectivement, il en est de même : nous croyons à l’amour, à la haine, à la colère mais nous ne savons que reconnaître leurs effets sans en connaître la Nature. Dans ce cas, même le plus retardataire des scientistes est obligé de reconnaître qu’il vit et utilise des émotions dont il ne peut trouver la moindre preuve d’existence. Psychiquement le domaine des rêves et de la télépathie restent totalement mystérieux.

Les plantes 
Ce sont des êtres vivants qui souffrent, vivent, perçoivent la présence de ce qui les entoure. Pour les personnes intéressées par le sujet, je conseille la lecture de « La vie secrète des Plantes »*. Etudiez l’Homéopahie. Pratiquez les Fleurs de Bach. Et surtout apprenez à parler et écouter les plantes, soignez les chez vous, immergez vous dans les forêts et la Nature. Vous ne serez pas déçus car LES PLANTES PARLENT VOUS ECOUTENT ET VOUS CONSOLENT. 
<Je le sais parce que je les pratique depuis bien longtemps.

*« La vie secrète des Plantes » de P. Tomkins et C. Bird chez Presse Pocket.

A lire : 
Manuel pratique d’aromathérapie au quotidien. Patrice de Bonneval et Franck Dubus. Editions le Sureau 29 €.

Cours à Lyon, Toulouse, ou par correspondance 
www.ecoledeplantesmedicinales.com Email : elpm@wanadoo.fr

Publié dans:PLANTES, POUVOIR |on 24 mai, 2013 |Pas de commentaires »

La prière du guerrier spirituel

 Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

La prière du guerrier spirituel  dans PRIERE de-mythe-209x300

Je suis ce que je suis.

Par la foi que j’ai dans ma beauté,
je développe la confiance.

Dans la douceur,
j’ai la force.

Dans le silence,
je marche avec les dieux.

Dans la paix,
je me comprends moi-même
et je comprends le monde.

Dans le conflit,
je ne vois qu’une occasion
de choisir la paix.

Dans le détachement,
je suis libre.

Dans le respect de tout ce qui est vivant,
je me respecte moi-même.

Dans l’éternité,
j’ai de la compassion
pour la nature de toutes les choses.

Dans l’amour,
j’accepte inconditionnellement
l’évolution des autres.

Dans le don,
je ne fais que recevoir.

Dans la liberté,
j’ai la puissance.

Dans mon individualité,
j’exprime la Force Divine en moi.

Dans le service,
je donne ce que je suis devenu(e).

Je suis ce que je suis :

Complet(e),
Entier(e),
Guéri(e),
Sauvé(e),
Éternel(le),
Immortel(le),
Universel(le)
et Infini(e).

Dans la gratitude débordant de mon coeur
pour les incroyables dons que j’ai reçus,
je ressens et j’enseigne ma spécialité :

La Joie intérieure et l’allégresse divine.

Et c’est ainsi.

(Amen)

 Auteur inconnu

Publié dans:PRIERE, PRIERE ET MEDITATION |on 23 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Fauteuil de Lumière Ascensionnelle

 

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Beaucoup des grands courants spirituels mentionnent cette réalisation nommée Ascension :

les Chrétiens mentionnent l’Ascension du Christ et de Marie, les Musulmans celle de Mohammed, les Bouddhistes mentionnent dans leurs écrits « le Corps Arc en Ciel», lorsque la conséquence de l’Unité permet au corps d’être transmuée en lumière. L’un des courants de la tradition védique parle du Sorubha Samadhi, quand le corps se trouve tellement infusé d’énergies spirituelles qu’il devient un corps de lumière, la tradition Taoïste mentionne 8 immortels, etc

La beauté de l’époque dans laquelle nous vivons tient au fait que l’invitation à réaliser l’Ascension comme l’aboutissement logique de l’incarnation est adressée à chaque être humain, alors que dans le passé, dans beaucoup de ces courants de philosophie ou religions, l’Ascension était réservée à des Etres exceptionnels.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Lire la brochure en son entier  http://anandamath.free.fr/Pages_htm/Fauteuil%20final.pdf

Publié dans:LUMIERE, VIDEOS à voir |on 23 mai, 2013 |Pas de commentaires »

L’âme animale

 

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

L'âme animale dans ANIMAUX zibeline1Il est communément admis que les animaux « n’ont pas d’Âme », et donc ne se réincarnent pas. 
Cela ne choque personne. 

Dans son incommensurable orgueil (et surtout son BESOIN absolu de se rassurer et de se convaincre qu’il est le « Maître » du monde), l’Homme veut se convaincre qu’il est la seule émanation du Dieu primordial. 
Et que seul, donc, il possède une âme, âme qui, évidemment, va se réincarner. C’est tellement plus rassurant !…. 

La Vie de chaque animal, du plus infiniment petit au plus grand, son existence énergétique et physique, et son intelligence (qui est souvent beaucoup plus développée et évoluée que ce que l’homme dans sa supériorité ne veut bien admettre) serait donc bien créée par cette « Étincelle de Vie », puisque le principe de réincarnation leur semble refusé.. 
Il est également absolument évident que les animaux sont constitués exactement comme l’homme, d’un corps physique et de plusieurs « plans » de corps énergétiques (plus ou moins développés). 

Il est évident aussi, que comme pour l’homme, à la mort de l’animal, « il reste quelque chose ». Une partie des corps énergétiques ne disparaît pas, et cette partie devient « une entité » à part entière. Entité qui, selon la conception humaine, n’est donc pas une Âme. 

Ces entités peuvent également « vampiriser » l’énergie des humains, elles font partie de ce que j’appelle les « entités parasites ». On en retrouve parfois des centaines sur la même personne… 

Je vous laisse méditer sur la « qualité » de l’énergie apportée par les milliers « d’entités » qui ont été des poulets martyrisés en batteries et assassinés sauvagement dans les abattoirs… 

Tout cela laisse songeur. 

S’il est bien évident que les milliards d’animaux (insectes compris) ne peuvent provenir d’une éventuelle réincarnation, il n’y a aucune raison pour qu’il n’en soit pas de même pour l’être humain, qui n’est après tout, ne vous en déplaise, que le plus évolué (dans certains cas) des mammifères. 

Source : http://www.ateliersante.ch/entites4_theories.htm

Publié dans:ANIMAUX |on 20 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Channeling pure ou impure

Comment reconnaît-on l’impureté de l’information d’un channeling

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Channeling pure ou impure dans CHANNELING 11Une information pure émane du plan de l’âme, du plan spirituel : un plan d’unité, d’amour, de liberté et de respect pour tout ce qui vit.

Une information pure touchera notre cœur en nous donnant un sentiment immédiat de paix, d’amour et de liberté. Elle nous fait nous sentir bien par rapport à l’univers dans lequel nous vivons. Elle nous donne un sentiment de confiance en nous-mêmes. Une information pure mène à une compréhension véritable de qui nous sommes.

L’objectif d’une information impure est toujours de contrecarrer le développement spirituel de l’humanité et de renforcer le plan astral en créant des nouvelles illusions et des nouvelles peurs. Une information impure a les caractéristiques suivantes :

- L’information impure proclame la dualité

« Ceci est bien, ceci est mal, ces personnes ont tort, il y a une conspiration contre l’humanité, des désastres vont se produire, etc. »

Pourquoi ces informations sont-elles répandues ?  Le plan spirituel est celui de l’unité. Derrière chaque expression de l’Esprit que nous voyons en-dehors de nous, il y a un noyau d’unité que nous partageons tous. L’illumination signifie être complètement conscient de cette unité. Penser à partir de la dualité, quelle que soit la dualité, garde l’être humain éloigné de cette unité, éloigné de la Lumière intérieure.

-  L’information impure exerce un contrôle et une pression

« Vous devez faire ceci ou cela pour être pur, soyez sûr que vous êtes prêt pour les changements qui vont se produire, vous devez travailler dur sur vous, autrement les choses vont aller mal pour vous, etc. »

Pourquoi tout cela est-il proclamé ? L’âme vous relie à l’Unité, au Tout. Pour être en contact avec vous-même, apprenez à écouter votre âme. Cela ne peut se faire que dans la liberté. La voix de l’âme est un voix douce, non-contraignante. Toute pression ou contrainte gardent l’être humain éloigné de son âme.

- L’information impure mobilise la peur

« Des désastres vont arriver, vous devez vous joindre à nous, autrement les choses vont aller mal, surveillez ceci ou cela etc. »

La voix de l’âme est une voix d’amour, pas de peur. Encourager les gens à écouter la voix de la peur les fait sortir de leur centre.

- L’information impure n’est pas focalisée sur l’ici et maintenant

Des dates spécifiques d’événements futurs sont mentionnées ou bien la 36ème version de l’histoire cosmique de l’humanité est racontée. C’est souvent très intéressant. Néanmoins, rien n’est éclairci sur la vie ici et maintenant.

Le développement spirituel prend toujours place dans le présent. En tirant les gens hors de leur conscience de l’instant présent, leur développement spirituel est empêché.

- L’information impure vous donne un mauvais sentiment de vous-même

« Si vous n’êtes pas d’accord avec le texte, cela veut dire que vous êtes stupide et naïf, ou que vous êtes orgueilleux et pas encore éveillé. »

Quand les gens croient que ceci est vrai, ils vont faire moins confiance à leur intuition et à leur direction intérieure. Cela aussi ralentit leur développement spirituel naturel.

- Les informateurs impurs proclament qu’ils sont les seuls vrais canaux et les plus purs.

Ils sous-entendent qu’eux seuls ont un accès privilégié à l’information que vous ne pouvez recevoir que par leur biais. À partir du moment où vous voulez faire croire aux gens qu’il y a une autorité supérieure à eux qui sait mieux qu’eux, vous niez leur propre Lumière.

Finalement

Canaliser est un talent comme tant d’autres : peindre, écrire, jouer de la musique…
Le don de Canalisation ne rend pas quelqu’un meilleur, pas plus que ne le font d’autres talents. De même, les personnes qui canalisent ne sont pas investies d’une autorité spirituelle ou éthique.

Dans son article  « Qu’est-ce que le channeling ? » Pamela Kribbe écrit : « Ce qui est décisif pour évaluer un texte canalisé, c’est la richesse de son contenu, la clarté et l’amour qui y sont exprimés. Ce qui est donné comme source de l’information est d’une importance secondaire. De plus, les messages canalisés sont reçus par des êtres humains et ils sont toujours teintés par les expériences personnelles et le cadre conceptuel de la personne qui transmet l’information. »

Cette citation est extraite d’un article paru en Hollandais. Pour un article en Français, voir dans la rubrique « Qui sommes-nous ? »www.jeshua.net/fr à la fin de la biographie de Pamela.

Personnellement, je pense qu’un message reçu en canalisation se lit comme on écoute une chanson à la radio : S’il touche votre cœur, et que vous vous sentez bien, appréciez-le, sinon, changez de canal !

Ecrit par  Gerrit Gielen

Publié dans:CHANNELING |on 20 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Communication avec les animaux

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Image de prévisualisation YouTube

Josée Gauthier, Amour Infini

Il est possible de communiquer avec les animaux !
La communication animale se fait par télépathie. Par amour, dans l’Amour. Témoignage de ma première expérience.
Merci de votre écoute !

www.divinecopine.blogspot.com 


Publié dans:ANIMAUX, CHANNELING, VIDEOS à voir |on 18 mai, 2013 |Pas de commentaires »

incarnation et âmes

 

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

incarnation et âmes dans AME 14

il semblerait que seules environ 2.140.000 âme soient de « Parcelles Divines » et seraient incarnées, les autres se trouvant entre deux incarnations.

La présence de ces Âmes d’origine Divine expliquerait ainsi très bien l’apparition de tous les prophètes, de certains enfants surdoués, des génies, et de tous les grands hommes de tous les temps… 

 Mais d’où viennent donc, et que sont toutes les autres Âmes ???? 

C’est une question qui m’a toujours perturbé. Il totalement illogique de voir l’humanité se développer ainsi de manière exponentielle, si l’on admet uniquement le principe de la réincarnation et si l’humanité a commencé par un couple (Adam et Eve), ou même par 4 millions d’Âmes selon la Kabbale… surtout si l’on pense que toutes les âmes ne se sont pas obligatoirement réincarnées, ce qui nous amène à des chiffres ahurissants… Voir également « refexions » 

Mes propres recherches, les réponses que j’ai reçues à ces questions, les chiffres transmis, les calculs, la logique et même la science semblent aller dans le sens d’une même réponse : 

Sauf exception, à chaque création d’une nouvelle vie, il y a création d’une nouvelle Âme, Âme qui ne pourra (peut-être) parvenir au « droit à la réincarnation » que si un très grand travail de développement et de « spiritualisation » est accompli (ce qui ne veut absolument pas dire « religiosité ») 

 Le point de vue de la science : 

Les toutes dernières recherches et calculs en bio-électronique permettent de démontrer que le spermatozoïde d’un homme jeune et en pleine santé provoque sur l’ovule (ayant un potentiel électrique de seulement 0,10 volts) une décharge électrique négative possédant un potentiel énorme de 480.000 volts environ (calculs vérifiés et revérifiés un grand nombre de fois). 

C’est ce potentiel énorme qui explique la neutralisation immédiate de l’ovule vis-à-vis de tous les autres spermatozoïdes (et pourtant ils sont des millions à se présenter en même temps !) 

D’après le déchiffrage d’un papyrus de la IIIème dynastie égyptienne, se référant au livre de THOT, dieu de la médecine des anté-dynastiques, Schwaller de Lubicz, égyptologues, nous indiquent la conception de la plus antique tradition sur le phénomène de la fécondation.
Selon cette tradition égyptienne, le premier spermatozoïde apporte le « Feu Céleste » chargé d’assurer la coagulation immédiate de l’ovule, devenant aussitôt impénétrable, de telle sorte que tout autre spermatozoïde se trouve subitement devant « un mur » infranchissable. 

C’est à cet instant précis que se fait la conception du nouvel organisme, du nouvel être, mais c’est aussi à cet instant précis qu’a lieu une véritable « cristallisation » de l’Énergie Universelle, créant une nouvelle « âme »… 

Le langage populaire parle bien de « l’étincelle de vie »… 

Cette « étincelle » aurait été constatée il y a plus de 10 ans en laboratoire par des généticiens russes (mais je n’ai pas la référence). 

Signalons qu’en France, les couples stériles voisinent actuellement les 20%. 

La plupart sont victimes de l’oligo-spermie, (trouble qui correspond à un rH2 trop élevé). De ce fait le potentiel électrique du spermatozoïde se trouve réduit à quelques volts (soit 10.000 fois plus bas), et « l’étincelle de vie » ne peut se produire, mais surtout l’ovule ne peut être engagé dans le phénomène de la génération d’une nouvelle vie, faute d’une décharge suffisamment puissante en volts pour être active (voir expériences de Miller). 

Ces révélations de la science coïncident parfaitement avec mes propres recherches et expériences personnelles, le travail que j’effectue depuis maintenant plus de deux ans de manière intensive, et les « réponses » que j’ai pu obtenir. 

Mais cette « explication » ne résout aucun problème et ne fait que créer de nouvelles interrogations. 

Une hypothèse : La pluralité dans l’unicité ? 
De même que les « âmes originelles » sont les parcelles « éparpillées » de la 3ème intelligence, chaque âme « nouvelle » créée par « l’étincelle de vie » lors de la conception d’un nouvel être, n’est qu’une parcelle des « Troupes » de l’Archange Gabriel, parcelle qui aura la lourde tâche de crééer sa propre énergie, et qui après son « aventure » terrestre, ira rejoindre une même et unique « âme globale ». 

Pour regagner sa place dans le « plérôme », l’Archange Gabriel doit multiplier ses forces… 

Cette hypothèse pourrait également apporter une explication « rationnelle » (si l’on peut dire !) au regroupement des âmes auquel on assiste en ce moment.

Source : http://www.ateliersante.ch/entites4_theories.htm

Publié dans:AME, VIES ANTERIEURES |on 18 mai, 2013 |Pas de commentaires »

La structure de Merkabah


 La structure de Merkabah dans MER-KA-BA merkaba

Ceux et celles parmi vous qui veulent accepter de croire qu’il n’y a véritablement pas de limitations seront capables de recevoir la structure de Merkabah et de se déplacer avec celle-ci à l’extérieur de la planète tout en vivant toujours sur la planète. Ce désir doit exister en vous pour que la Merkabah soit implantée en vous. Certains parmi vous ont déjà tenté de voyager avec elle, et vous savez comment elle peut être utilisée dans votre être. Lorsque vous appelez vraiment la Merkabah à vous, et que vous êtes prêts à ressentir ce que cela signifie réellement — d’être une conscience illimitée qui voyage avec votre corps, sans que votre corps ne quitte la planète — c’est alors que la mise en place de l’implant pourra se faire. La Merkabah n’est pas la forme d’implant la plus élevée puisqu’il n’y a pas d’implants supérieurs ou inférieurs. L’implantation se produit lorsque cela convient le mieux pour votre développement personnel. Une fois que vous avez reçu un premier implant, il s’ensuit un processus sans fin d’implantation de nouvelles formes dans votre être.

Vous ne choisissez pas consciemment la forme qui sera implantée en vous. Vous choisissez cependant la vie que vous avez, ce qui peut vous ouvrir aux structures du Langage de Lumière. Vous choisissez à chaque jour ce qui est important pour vous. C’est ainsi que vous avez accès à ces formes. Grâce à ce mariage des énergies, vous en viendrez finalement à détenir tout l’alphabet de Lumière à l’intérieur de votre être, et cet alphabet de Lumière vous permettra d’apprendre.

Si vous avez rêvé à des formes géométriques, c’est là un signe que les formes ont un effet sur vous. Ou peut-être vous aimiez l’étude de la géométrie à l’école. Si vous voulez savoir ce qui a été implanté en vous, observez quelle formes reviennent le plus fréquemment en premier ou lesquelles sont plus grosses que les autres. Il y a bien des formes pour lesquelles vous n’avez même pas de nom. Il y aura des formes que vous connaissez et êtes capables d’identifier qui prendront un nouvel aspect plus tard et des formes que votre conscience ne peut comprendre.

La spirale est une des formes de base du Langage de la Lumière. Elle est un pont, un enseignement en elle-même. Sa forme est encodée d’information, et lorsque vous suivez la spirale, elle semble se dérouler à l’infini. Ceci vous démontre que le voyage en votre soi est sans fin et que le voyage à l’extérieur de soi est lui aussi sans fin. Vous pourrez, en tant qu’espèce, séparer votre conscience en deux et aller dans les deux directions afin que la conscience puisse être connectée. En entreprenant le voyage sans fin en soi et le voyage sans fin hors de soi, vous vous reliez à une spirale connectée dans laquelle se trouve une vérité universelle.

Nous avons dit que les cellules de votre corps contiennent toute l’histoire de l’univers. Idéalement, vous en viendrez à prendre conscience de l’existence de cette merveilleuse bibliothèque au sein de vous-mêmes au cours de cette présente vie et vous apprendrez comment faire pour lire ce qui s’y trouve. Prendre la spirale en soi est une partie du périple. Le truc est d’aller à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de soi — et de réaliser que c’est la même chose.

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Enseignements de notre Famille de Lumière des Pléiades – BARBARA MARCINIAK – les messagers de l’aube

Publié dans:MER-KA-BA |on 16 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Notre esprit est un outil réellement très puissant

Notre esprit est un outil réellement très puissant dans ESPRITS esprit-puissant



« Imaginez que des scientifiques découvrent un nouveau médicament susceptible de guérir ou d’améliorer les symptômes de la plupart des maladies connues – un simple comprimé ! Cette pilule ne ferait-elle pas la une des bulletins de nouvelles partout dans le monde et ne deviendrait-elle pas le médicament le plus vendu de toute l’histoire ? Une telle chose existe. Laissez-moi vous la présenter : le placébo !

Le placébo est un faux médicament qui ressemble en tous points à un vrai médicament. On l’utilise pour tester un médicament avec un groupe témoin au cours d’un essai médical. Il n’est pas censé provoquer la guérison – mais il le fait, car les patients croient qu’il s’agit d’un véritable médicament. C’est leur esprit qui les guérit. »

« Le développement de la technologie de l’imagerie encéphalique a suscité un regain d’intérêt pour l’effet placébo. D’après la recherche actuelle, lorsqu’une personne prend un médicament – qui, en fait, est un placébo – son cerveau s’active comme si elle prenait réellement un médicament, et elle produit ses propres substances chimiques naturelles. »

« Une étude menée à l’Université Harvard a permis de découvrir que des personnes pratiquant des exercices de même niveau en retire des bénéfices différents, selon qu’ils croient ou non à la validité de l’exercice. 

Cette étude a porté sur 84 femmes de chambre dont le travail impliquait un niveau d’exercice supérieur à celui recommandé par l’OSG du Service fédéral de la santé publique américain en matière d’exercice quotidien. 

Or, les femmes de chambre ignoraient cette donnée et la plupart d’entre elles ne se percevaient pas comme physiquement actives. En les interrogeant, les scientifiques ont appris que 56 de ces femmes estimaient ne pas faire du tout d’exercice. Puis, ils ont formé deux groupes. Avec le premier groupe, les scientifiques ont passé en revue toutes les tâches qu’accomplissaient ces femmes dans une journée : déplacer le lourd équipement d’un lieu à l’autre, passer l’aspirateur, changer les draps et tout nettoyer. Ils leur ont ensuite expliqué qu’elles brûlaient plusieurs calories pour chaque activité et ils ont mentionné les quantités. Enfin, ils ont appris à ces femmes que leurs activités quotidiennes dépassaient les recommandations de l’OSG. 

Ils n’ont rien dit de tout cela à l’autre groupe.

Au bout d’un mois, les scientifiques ont pris les mensurations corporelles de toutes les femmes. Dans le groupe de femmes qui savaient maintenant qu’elles faisaient de l’exercice, on a observé une perte de poids et une diminution du rapport taille-hanches, une baisse de l’indice de masse corporelle et du pourcentage de réserves lipidiques dans l’organisme, ainsi qu’une réduction de la tension artérielle de 10%. L’esprit est vraiment un outil puissant ! »

Chacun de nous possède les clés d’une pharmacie contenant une gamme époustouflante de composés thérapeutiques : notre propre cerveau… Notre cerveau produit spontanément des médicaments semblables à ceux que le médecin nous prescrit. Dawson Church

Extraits du livre : Guérir grâce au pouvoir de l’esprit, de David R. Hamilton Ph.D.

Publié dans:ESPRITS, MAITRISE |on 16 mai, 2013 |Pas de commentaires »
12

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3