Archive pour le 3 mars, 2013

Le Fils de l’Homme


Par le Maître -, par l’entremise de Benjamin Creme

  Nombreux sont ceux qui attendent le retour du Christ dans l’appréhension et dans la crainte. Ils pressentent que son apparition provoquera de grands changements dans tous les domaines de la vie. Ils n’ignorent pas que ses valeurs ne pourront que transformer leur façon de penser et de vivre, et pâtissent face à une telle perspective. En outre les Eglises ont donné du Christ une image si mystique à travers les siècles, que beaucoup craignent son jugement et son pouvoir omnipotent. Ils l’attendent comme un Dieu venu pour punir les méchants et récompenser les fidèles.

  Il est profondément regrettable qu’une vision aussi déformée du Christ ait ainsi pénétré la conscience humaine. Un tel être n’existe pas. Pour comprendre la véritable nature du Christ, il est nécessaire de le considérer comme un fils de Dieu parmi tant d’autres dotés chacun d’un potentiel pleinement divin, et ne différant de ses frères que par le degré qu’il a atteint dans la manifestation de cette divinité.

Le Fils de l'Homme dans JESUS personnage-300x300  Que le Christ ait manifesté cette divinité dans sa plénitude est ce qui fait sa gloire, et nous pouvons nous incliner devant un tel accomplissement. Qu’un tel accomplissement soit rare est également une vérité indiscutable. Mais pour les hommes, le prodige est que le Christ ait été l’un d’entre eux. Il n’est rien, parmi les épreuves et les souffrances des hommes, qu’il ne connaisse. Comme tous les hommes, il a parcouru le sentier pas à pas. Il n’est rien, dans l’éventail complet de l’expérience humaine, qu’il n’ait partagé. Ainsi est-il vraiment le Fils de l’Homme.

  Il ne fait guère de doute que s’il devait apparaître parmi nous sans être annoncé, peu le reconnaîtraient. Il est si différent de l’image que l’on se fait de lui habituellement, qu’il passerait inaperçu dans la foule. Il en est ainsi aujourd’hui, alors qu’il se trouve parmi ses frères, n’attendant que l’invitation des hommes pour commencer sa mission. Nombre de ceux qui le voient quotidiennement ne le reconnaissent pas. D’autres le reconnaissent, mais ont peur de parler. D’autres encore attendent et prient, dans l’espoir qu’il est bien celui qu’ils n’osent espérer. Ce n’est qu’une fois qu’il aura fait sa déclaration devant le monde qu’il sera reconnu aux yeux des hommes et dans leur cœur.

  Tandis que nous attendons ce jour sans pareil, tentons de clarifier dans notre esprit les raisons de son retour et de comprendre la nature de la tâche qu’il s’est lui-même imposée. C’est pour établir parmi nous la réalité de Dieu, qu’il est venu ; pour restaurer les Mystères divins, qu’il est ici ; pour apprendre aux hommes comment aimer, et aimer encore, qu’il est parmi nous. C’est pour établir la fraternité humaine, qu’il foule de nouveau le sol de notre Terre ; pour tenir ses engagements envers Dieu et envers les hommes qu’il accepte ce fardeau ; pour inaugurer le nouvel âge qu’il est revenu. C’est pour confirmer les inestimables acquis du passé, inspirer les merveilles du futur, glorifier Dieu et les hommes, qu’il est descendu de sa montagne.

  Considérons ses priorités : instauration de la paix ; inauguration du système de partage ; élimination de la culpabilité et de la peur ; purification du cœur et de l’esprit des hommes ; éducation des l’humanité selon les lois de la vie et de l’amour ; introduction aux Mystères ; embellissement de nos villes ; suppression des obstacles aux voyages et aux échanges entre les peuples ; création d’un fonds commun de connaissances accessible à tous.

  Que pareille tâche ne soit pas aisée, même pour le Fils de l’Homme, est l’évidence même. Les habitudes anciennes de division et de séparation ont de profondes racines, la peur et la superstition tiennent des millions d’êtres sous leur emprise. Mais jamais auparavant dans l’histoire du monde n’est venu un Instructeur aussi bien équipé pour sa tâche. Maitreya vient faire la guerre à l’ignorance et à la peur, à la division et à la pauvreté. Ses armes sont la compréhension spirituelle, la connaissance et l’amour. Son armure resplendissante est la Vérité elle-même.

Juin 1984 
Extrait du livre L’EVEIL DE L’HUMANITE de Benjamin Creme

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:JESUS |on 3 mars, 2013 |Pas de commentaires »

Quelques données à propos des Vénusiens

Quelques données à propos des Vénusiens dans PLANETES cheminIl y a des dizaines de milliers d’années, les Vénusiens vécurent sur la Terre et ce sont eux qui fondèrent la civilisation lémurienne. Ils construisirent un grand empire et développèrent la science et la technologie sur la planète mais durent finalement en partir, sans qu’il soit possible d’établir avec certitude s’ils furent contraints à cet exil par des Lyriens ou des Draconiens. 

Les Vénusiens sont des monothéistes et croient en un Dieu unique omniscient et omnipotent. 

Bien que non physiques, les Vénusiens sont mortels. Ce sont des êtres éthériques qui sont capables de se rendre physiques soit avec la seule force de leur esprit, soit en utilisant des instruments spéciaux qu’ils portent généralement à la ceinture. Ils peuvent se matérialiser sous n’importe quelle forme. Ils se considèrent eux-mêmes comme des frères et sœurs des humains. D’après ce qu’Omnec Onec ou des contactés comme Adamski en ont rapporté, leur apparence naturelle est celle de nos races terrestres nordiques, mais ils sont beaucoup plus lumineux, avec une consistance moléculaire et une fréquence différentes de celles de nos corps terrestres.

 Le royaume des Vénusiens ne se limite pas uniquement à Vénus ; il recouvre un monde plus large et situé sur un niveau de fréquence plus élevé, qui englobe Vénus. Leur race, « les Nors », vit disséminée dans plusieurs systèmes stellaires. Ils ont des bases et des colonies sur Mars et Vénus. Ils ont aussi une base sur la Lune, comme en possèdent d’ailleurs différents autres groupes d’extraterrestres. Ces autres groupes utilisent souvent Mars et Vénus comme point de ralliement pour venir nous observer, parce que ce sont les planètes les plus proches de la Terre. 

Les vaisseaux vénusiens peuvent être contrôlés soit manuellement, soit automatiquement, soit par la pensée. Ceux qui sont capables de contrôler les vaisseaux par leur pensée correspondent à l’élite vénusienne. De nombreux vaisseaux voyagent au voisinage de la Terre sans qu’il nous soit possible de les apercevoir, à moins d’être clairvoyant ou à moins que leurs occupants n’aient choisi de les matérialiser. Les Vénusiens utilisent des vaisseaux-mères qui transportent d’autres vaisseaux plus petits dont il existe sept types différents. Certains ont été photographiés par le contacté Adamski. 

Dans ses livres, Omnec Onec a largement décrit le mode de vie des Vénusiens sur leur planète. Ils ont, semble-t-il, connu des périodes de guerres intenses, leurs civilisations ayant plusieurs fois été détruites durant les dizaines de millions d’années écoulées. Ils vécurent à une époque dans le plan physique de leur planète. Puis ils ont fini par atteindre un état d’équilibre et d’harmonie et leur planète est entrée dans un « Âge d’Or ». Leur quête d’un état de conscience supérieur a permis à l’ensemble de leur civilisation un glissement dimensionnel de la vie physique vers le plan éthérique où ils séjournent normalement. 

À l’heure actuelle, Vénus serait habitée par des entités physiques humaines et reptiliennes, sous la surface, et par conséquent en sécurité loin des conditions de surface extrêmes. Des colonies existeraient en surface dans des villes dites « biodomes » alors que d’autres vivraient dans la contrepartie d’anti-matière de Vénus, qui se situe dans un univers parallèle. Dans cet univers parallèle d’anti-matière, Vénus ferait partie d’une alliance de 12 planètes appelée l’Alliance Koldasienne, selon certains contactés. 

Les Vénusiens organisent des patrouilles spatiales qui travaillent sous le contrôle d’un Conseil Galactique composé de représentants des planètes avancées. Ce Conseil est également connu sous le nom de « Fédération des Planètes ». Les patrouilles de la Fédération peuvent servir de force armée dans certains cas extrêmes, comme ce fut probablement le cas lors de conflits avec des Draconiens. Leurs vaisseaux sont équipés de rayons désintégrant qui rendent en comparaison la bombe H aussi désuète que des arcs et des flèches. Ces armes ne sont presque jamais utilisées mais restent toujours disponibles en cas d’urgence. Ils protègent les planètes expérimentales comme la Terre contre les menaces extérieures. Les équipages sont constitués d’hommes et de femmes, et les familles voyagent souvent ensemble. 

L’une des missions des Vénusiens consiste à aider la race humaine à développer ses niveaux matériel, moral et spirituel. Ils nous transmettent parfois des informations d’ordre éthique ou bien scientifique quand ils jugent le moment opportun, en fonction d’une évaluation des risques encourus et en respect des lois universelles. Les Terriens ont eu des contacts avec des êtres de Vénus depuis au moins 18,5 millions d’années. En effet, Sanat Kumara, le Logos de la Planète Terre, autrement dit la Conscience planétaire à laquelle appartiennent toutes les âmes de toutes les lignées d’évolution minérales, végétales, animales, humaines et autres, est venu jadis de Vénus avec 105 frères kumaras pour créer la Hiérarchie Spirituelle de notre planète. Vénus est une planète sœur de la nôtre qui incarne le principe d’Amour. Il semble que Jésus soit venu de Vénus, de même que Bouddha et qu’ils soient originellement des kumaras.

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:PLANETES |on 3 mars, 2013 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3