Le corps parle aussi

 

Le corps nous envoie de nombreux et précieux signaux 

Le corps parle aussi dans MALADIE youpie… que nous n’écoutons pas toujours, en tout cas pas assez. Il nous interpelle, nous parle, nous envoie des messages, puis réclame son dû lorsque nous le négligeons et qu’il n’est pas entendu – « en temps dû ». 

Combien de maladies développons-nous faute de vigilance et par despotisme envers notre corps. « Le corps est un outil à communiquer qui s’adresse aussi bien à nous qu’aux autres. Le corps parle. Il traduit nos émotions secrètes, nos désirs cachés mais aussi nos rancœurs, nos refus, nos peurs, nos souffrances. » 
(Pr E. Zarifian)

Être à l’écoute des signaux de notre corps nous permet, petit à petit, de découvrir ce qu’il dit, l’information, le message qu’il veut nous transmettre; il nous dit souvent de ralentir le rythme avant de craquer, nous suggère de prendre du repos au moment adéquat, de nous faire plaisir, de nous occuper de nos relations et de notre histoire familiale: de prendre soin de nous.

Repérer les messages du corps

Les symptômes « sans origine organique décelable » (c’est à dire sans lésion organique), sont des moyens permettant de communiquer avec soi même. Le but d’un symptôme est d’exprimer un message du corps ou de l’inconscient. C’est pourquoi il est nécessaire d’entendre nos petites douleurs quotidiennes, avant qu’elles ne s’expriment avec plus de violence et nous fassent « perdre » un temps précieux en soins médicaux et thérapie longues.

Nous n’avons pas voulu voir cette douleur lombaire naissante, qu’à cela ne tienne, le lombago est là pour nous dire que nous en avons plein le dos de telle ou telle situation. Nous ne supportons plus cette personne que, décidément, nous ne pouvons pas sentir, et nous nous retrouvons avec une sinusite. Et que dire de ces crampes dans le ventre au moment où je me décide à demander une augmentation? Pourquoi ai-je mal à la nuque chaque fois que je dois dire « d’accord »?

Quelques exemples typiques de maux psychosomatiques.
Démangeaisons (qu’est-ce que je tente d’enlever), jambes qui sautent (ai- je envie de partir vite d’ici), nuque tendue (torticolis, le tort qui te colle au lit), lumbago (j’en ai plein l’dos), conjonctivites et autres orgelets (ce que je ne veux pas voir), rhumatismes (qui m’empêchent de marcher, d’avancer dans ma vie), crampes d’estomac (ce que je ne digère pas), nausées (ce dont je ne veux pas et que je vomis), migraines (ça me prend la tête) barres dans le thorax, hypertension, ulcères, etc.

Et que dire des maladies de peau? La peau est le plus sensible de nos organes, elle a deux fonctions opposées: protection contre l’extérieur et lieu de contact avec le monde extérieur, c’est pourquoi elle est le siège de tant d’agressions.

Selon certains, les maladies de peau sont à 80 % d’origine psychologique.

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans : MALADIE |le 3 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3