La fraternité des planètes

 

Message de  Omnec Onec – l’enfant de Vénus

Voilà comment je suis arrivée sur terre, en provenance de la planète que vous nommez Vénus; voici l’histoire de l’homme sur terre: C’est une partie intégrante de votre histoire, c’est une part de votre savoir. L’enseignement spirituel et les connaissances de différentes races humaines, que je vous apporte, font partie de votre héritage historique. Et c’est un savoir qui devrait, dès votre naissance, représenter un acquis pour vous.

La fraternité des planètes dans CHANNELING 2013-yes-300x195En ce moment, j’essaye de vous transmettre ce savoir tels d’innombrables cadeaux. Non que nous pensions représenter, parmi les êtres originaires des autres planètes, ceux qui sont les plus importants, mais que nous avons simplement de la chance d’avoir pu conserver notre savoir et notre spiritualité. Et maintenant, nous aimerions bien partager ce savoir avec vous, qui devrait d’ailleurs être inné en vous, en sa qualité d’héritage naturel. Désormais celui-ci fait partie intégrante de votre histoire, ainsi que de votre savoir.

Les quatre planètes majeures de ce système solaire forment désormais une fraternité ayant pour mission de protéger et de patrouiller l’univers physique, en s’occupant des besoins de toutes les planètes existantes. Cette fraternité est très intéressée par le développement de l’espèce humaine sur terre, car ce sont vos ancêtres. Depuis longtemps, ces derniers ont étudié vos sociétés et systèmes, et ils ont un proverbe intéressant relatif à leur manière de voir vivre les humains sur terre: <Dieu unit, l’homme désunit>.

Ainsi, sur votre planète, vos villes, vos pays, vos Etats, vos cultures, races et religions sont morcelés à l’infini. Il est patent de constater, que pour ce qui vous concerne, vous avez oublié que nous sommes tous reliés par l’esprit; et au niveau de l’âme, nous sommes tous égaux. Nous ne possédons rien. Tout nous est donné aussi longtemps que nous existons. Notre existence physique n’est qu’un passage, elle nous sert d’apprentissage en soi… et de terrain d’expérience. On a l’impression que les êtres humains ont oublié tout cela, en se limitant les uns les autres par des séparations qu’ils ont établies eux-mêmes.

Mais lorsqu’on s’approche de la planète terre: Depuis un vaisseau spatial, on ne peut apercevoir de frontières, pas plus que les régions et les villes, ni les séparations qui délimitent ces dernières. Tout ce que vous voyez sont une planète, une planète entière, sur laquelle toute vie est partagée parmi tous les hommes. L’environnement de la planète est très fragile. Son atmosphère est une mince couche qu’il faut protéger. Si vous pouviez voir cela vous-même, vous auriez une meilleure compréhension du sujet, et vous auriez développé une vision accrue sur la nature sensible de cette planète, et sur la merveille qu’elle représenterait à vos yeux: Ainsi vous verriez combien il est nécessaire de la protéger et de la préserver, et ce, en œuvrant ensemble, oubliant nos différences physiques, et comprenant que nous sommes tous égaux en notre qualité d’âme.

Dans vos sociétés, sur la planète terre, la notion d’individualité est presque totalement tombée dans l’oubli.

Tout est limité, on naît au cœur des limitations. Les humains n’ont pratiquement aucune connaissance, pas même sur ce que la religion représente. Ils ne comprennent pas qu’il n’y a pas de religion, ni d’hommes qui soient meilleurs que d’autres. Seuls existent divers niveaux de conscience, et toutes les religions sont, en cela, filles de ces inégalités. Il en est, cependant, toujours une qui corresponde à vos propres besoins, et qui soit à la hauteur exacte de votre compréhension individuelle. Voilà la raison pour laquelle il existe autant d’enseignements différents, ici-bas. Tous ont la même base: Dieu. Et il n’existe qu’un Dieu. Cela est comparable à une dose concentrée de quelque chose, à laquelle vous ajoutez une plus ou moins grande quantité d’eau, dans le dessein de varier le dosage convenant à chacun. Voilà comment les enseignements vous sont présentés!

Sur Vénus nous disposons d’un enseignement condensé, qui nous apprend que nous sommes âmes, et que nos expériences sur le plan physique sont transitoires; de fait, elle le sont dans chaque incarnation.

L’individualité est une aptitude primordiale, car vous naissez en tant qu’individu, en tant qu’être. Vous êtes créés âme individuellement, et vous le restez en toute éternité. Jamais deux êtres ne feront la même expérience, et jamais ils ne se ressembleront parfaitement. Chacun de vous est unique, ayant ses traits et son caractère propre ; et il faut que cela fasse l’objet de ce qui est parfaitement compris et préservé. Mais au sein de votre société, c’est très difficile, car en évoluant vers l’âge adulte, on se soumet de plus en plus aux valeurs établies par l’entourage.

Parfois, dans l’enfance, on a une relation intense avec le monde spirituel ; on a nombre de facultés de voir et d’expérimenter des choses spirituelles, que d’autres parmi nous ne peuvent guère entrevoir. Souvent, on a dit que, chez l’enfant, tout cela provient de son imagination, que c’est le fruit de la fantaisie ; et c’est ainsi que l’on commence à douter de ces expériences : Voilà comment il fallait s’y prendre pour créer les limites qu’on nous impose en supprimant toutes les facultés individuelles!

Dès l’âge adulte, il est très difficile de passer outre ces conditionnements, et de se libérer de schémas familiers, ainsi que des limitations qui nous ont été imposées. Et parfois on se limite soi-même! Il est très difficile de surmonter ces obstacles, de les discerner et de comprendre ce qu’ils sont.

Nous essayons de vous apprendre à retrouver votre individualité, à vous permettre d’avoir une vision qui va par-delà le monde physique, et à vous faire comprendre les choses en votre qualité d’âme.

Observez ce que nos enseignements nous disent: Nous provenons de la source d’énergie, qu’on appelle Dieu, qui traverse toute chose vivante ; et tous, nous sommes une partie de cette énergie «une petite lumière» pourrait-on dire.

Au commencement, lorsque nous fûmes créés, nous n’étions pas conscients de notre existence.

Voici un exemple simple pour comprendre cela: Imaginez une centrifugeuse, qui tourne à haute vitesse, et dans laquelle vous mettez des cailloux, du sable et de l’eau. Le matériel lourd, en l’occurrence les cailloux, se plaquent sur les bords extérieurs. Cela représente le niveau physique. Et plus on va vers le centre, plus le matériel solide et dur se fait rare, pour ne laisser la place qu’à l’air ambiant. Il y a donc des cailloux, du sable, de l’eau et de l’air. Le centre où se trouve l’air est Dieu;

C’est là que l’âme fut créée! (Le même principe lors de la création d’une planète ; creuse à l’intérieur; n.d.t.)

A SUIVRE ICI…. 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans : CHANNELING, PLANETES |le 1 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3