Archive pour décembre, 2012

Message à ceux qui canalisent

 

Je tiens à préciser un autre point à nos lecteurs. Quand une personne canalise des êtres des sphères d’existence supérieures, il se produit alors une forte activité multidimensionnelle dans les chakras du canal. Porter les énergies d’un être ascensionné peut s’avérer éprouvant, notamment si la vibration est maintenue pendant un bon moment. Considérez qu’une heure de canalisation peut équivaloir pour certains médiums, à plusieurs heures de travail physique.

 L’activité multidimensionnelle engendrée représente aussi un don énergétique à celui qui fait la canalisation, mais la plupart du temps, ce dernier dissipe l’énergie avant même de l’avoir intégrée. Une fois dispersée, il est impossible de la récupérer. La majorité des médiums ignorent cela, et très peu d’entre eux s’accordent une période de répit après une séance pour arriver à l’intégrer. D’habitude, ils se joignent rapidement aux gens dans la salle et les merveilleuses énergies à leur disposition disparaissent rapidement.

Message à ceux qui canalisent dans CHANNELING mod_html152385_5-300x207 Par ailleurs, il est absolument inapproprié que le public, que ce soit un petit groupe ou un groupe plus important, touche ou tente d’embrasser le canal avant ou après une séance de canalisation. Nous recommandons d’éviter de toucher le médium pendant un minimum de deux heures avant et après la séance. Idéalement, il faudrait accorder encore plus de temps ainsi qu’une longue période de répit subséquemment. Nous comprenons qu’il n’est pas toujours aisé pour un canal de s’isoler complètement après une séance, mais nous vous offrons tout de même le protocole qui convient le mieux sur le plan énergétique.

 Pour ceux qui bénéficient d’une canalisation, il vaut mieux passer un maximum de temps seul après une séance pour en tirer les bienfaits maximaux et les éléments transformateurs. Si vous vous extériorisez après la séance de canalisation, si vous vous lirez à des activités ordinaires immédiatement après ou si vous bavardez avec d’autres et oubliez l’expérience que vous venez de vivre, les effets seront également atténués. Nous, maîtres des royaumes de lumière, n’accordons pas nos messages en vue de vous procurer un divertissement passager. Cela ne nous intéresse pas. Le but de nos transmissions est de vous aider à progresser au fil de votre évolution et à réaliser vos objectifs spirituels.

 Plusieurs passent d’une canalisation à une autre, afin de découvrir sans cesse quelque chose de nouveau, tandis qu’ils n’intègrent rien du tout de la sagesse qu’ils ont auparavant reçue lors d’autres séances. Généralement, ils se plaignent que le médium n’a rien apporté de neuf, rien qu’ils ne connaissaient déjà. A ces gens, nous disons qu’il est strictement impossible de vous apporter quelque chose que vous ne connaissiez pas déjà parce que tout ce qui doit être su est déjà gravé en vous.

 Nous aimerions vous poser cette question : qu’avez-vous fait de l’information que vous avez reçue ? Pourquoi n’avez-vous fait aucun progrès sur votre voie ? Ne savez-vous pas que les paroles prononcées sont moins importantes que l’énergie et les codes lumineux qui vous sont transmis lors de chaque canalisation ? Ne réalisez-vous pas que, lorsque vous choisissez de vous placer dans cette énergie, vous devenez spirituellement responsable de ce qui vous a été accordé et de ce que vous en faites ?

 Dans votre dimension, une maxime dit que l’ignorance est divine. Même si elle est fausse, nous aimerions ajouter que recevoir des codes lumineux et les ignorer est un échec pire de votre part que de ne pas les recevoir du tout.

 C’est un rand amour et un immense respect que nous partageons avec vous cette sagesse aujourd’hui. Nous espérons votre retour auprès de nous, en toute conscience ; moi, Adama, je suis prêt à partager toutes les clés de sagesse dont vous aurez besoin pour l’ascension personnelle et planétaire.

 De Telos, nous diffusons vers vous notre amour et notre soutien pour votre voyage de retour à la maison. Ainsi en est-il !

 

 Extrait de TELOS III : Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – page 80

 

Publié dans:CHANNELING |on 8 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Et si nous avions déjà tout visité

Paris, Alexandrie, Londres, le Nevada, l’Afrique, la Russie…  

En France, parler de Réincarnation est tabou ; peu de livres destinés au grand public ont réussi à sortir de l’ombre. L’Éternité devant Soi, roman sorti en septembre 2009, propose un voyage dans les méandres de cette notion qui fait tant frémir en Orient : le Karma. En Occident, peu de gens peuvent apporter une définition correcte de ce mot. Chance ? Destin ? Fatalité ? Loi de Dieu ? Culpabilité ? Ce roman initiatique apporte des réponses.

Et si nous avions déjà tout visité dans KARMA arcenciel-chevaux-300x138
On réclame sans cesse des preuves à propos de l’éventuelle réalité de vies passées. Les réminiscences visuelles, les sensations de déjà-vu, les intuitions fulgurantes, les retrouvailles troublantes avec des gens qu’on se convainc d’avoir déjà croisés, ne suffisent évidemment pas aux esprits sceptiques. L’expérience de la Vie restant plus forte que n’importe quelle démonstration scientifique, l’auteur fait partie de ces âmes pour qui les réponses ne peuvent venir que de notre propre intérieur. 

Dans la littérature, le Dr Stevenson a dénombré quelques cas troublants ; Platon parle de transmigration des âmes ; Edgar Cayce a aidé de nombreux patients via des voyages dans les vies passées ; les travaux de Rochas il y a un siècle ont rouvert la voie dans un monde où pareilles croyances risquaient de finir aux oubliettes, terrassées par la sacro sainte Science et le tout pouvoir des religions monothéistes. 

Pourtant : 
« À moins de renaître, nul ne peut voir le Royaume des Cieux. » (Évangile de Jean). La Bible, du péché d’Adam à la résurrection du Christ, résume le chemin : débuter la vie sur Terre, mourir, renaître, remourir… s’éloigner de la source (c’est ce qu’on appelle le Karma)… puis remonter, arrêter ce cycle infernal et se libérer. 
Tant pis si le Christ en parle, lorsque l’Église débuta son rôle politique il fut de bon ton d’oublier ces vieux dossiers : comment dire aux fidèles qu’ils disposent d’une éternité – ou presque – de vies devant eux ? N’est-il pas plus commode de promettre un Enfer en cas de mauvais comportement, ou un Paradis s’ils restent tranquilles ? _ Les Empereurs Romains forcèrent la main et une fois les Évangiles épurés, les propos de Jésus déformés ou mal traduits, les initiés n’eurent que le bouche à oreille pour transmettre ces secrets : notre âme expérimente plusieurs vies ; notre partie matérielle n’en voit qu’une. 

L’auteur, scientifique de formation, apporte sa pierre à l’édifice en mettant en scène un jeune homme à peine sorti de l’adolescence, en prise avec une société paradoxale et incohérente. Le Karma fait irruption dans sa vie, alors que comme 99% de la population française, il ignore complètement ce dont il s’agit. 

Mathieu Rougeron peint des tableaux de vie montrant à ce personnage, aussi sincère que déconcerté, à quel point tout dans son existence – travail, famille, amour, santé, croyances, pulsions intérieures – répond dans la quasi-totalité aux impulsions de vies passées. 

Au-delà d’un simple tourisme à travers le Temps, l’initié ayant le courage de regarder dans sa mémoire et son passé, découvrira la façon de dénouer les fils qui le rendent malheureux et l’empêchent de s’élever. 

Entre aventure et enseignement, L’Éternité devant Soi illustre ces lois mystiques dans un contexte léger, moderne, mais tout aussi conscient. Inspiré de sa propre expérience, l’auteur invite le lecteur dans une réflexion profonde sur sa propre existence. À travers le miroir de ce personnage, peut-être reconnaîtrez-vous les nœuds qui vous rattachent à des mémoires non apaisées. 

  Mathieu Rougeron. L’Éternité devant Soi. Editions Alphée

Publié dans:KARMA, SOCIETE, VIES ANTERIEURES |on 8 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Ascension de la Terre

  et Ascension Humaine vers une Conscience de Dimension Supérieure 

La Terre est dans la phase de transition d’ascension qui se réalisera pleinement lors de l’ascension vers une Terre 5D. Le choix des humains incarnés en cette période de Changement Dimensionnel sera de savoir s’ils sont prêts à faire une telle transition dans la forme incarnée au sein de l’évolution de leur âme. Cette fondation prépare le terrain pour le contexte d’un mécanisme potentiel de transition.

Ascension de la Terre dans ASCENSION colineLa clé de ces informations, c’est que nous nous appuyons sur la compréhension que la Terre ascensionne vers une fréquence dimensionnelle supérieure et que l’humanité a le libre choix de le faire ou pas avec la Terre à ce moment-là. Idéalement, nous pourrions espérer un changement de la Terre et de toute l’humanité incarnée en une seule fois comme étant la manifestation glorieuse du Nouveau Ciel et de la Nouvelle Terre. Toutefois, l’évolution de l’âme dans les dimensions cosmiques et dans les règnes dimensionnels spirituels est un voyage à niveaux multiples infinis et la Terre elle-même dispose d’un processus complexe à savoir comment la Terre 5D va émerger et comment la Terre 3D va se dissoudre. Par conséquent, le libre choix implique un certain nombre de voies de destinations différentes au sein de la période de Changement Dimensionnel.

Les âmes peuvent avoir des séquences de lignes de temps ou des chemins différents au sein de l’évolution de l’âme. Dans le langage 3D de l’esprit rationnel, certains on dit qu’ils s’agissait d’une séparation de la Terre et de l’Humanité en deux Terres pendant les phases de transition. Ce n’est pas vraiment une séparation mais une orientation différente de la conscience de l’âme qui se manifeste dans différentes fréquences et dimensions. C’est ce qui se produit actuellement dans les incarnations humaines alors que l’âme passe de la fréquence physique du corps et transitionne vers le monde spirituel. Donc, les âmes font toujours l’expérience de fréquences variées de conscience en s’incarnant dans les dimensions de l’univers. La transition de l’Ascension Dimensionnelle et son émanation ultime ne sont pas différentes. Nous verrons également que la compréhension de cette séparation apparente pourrait être une partie du mécanisme de transition pour une renaissance de la Terre vers une dimension supérieure.

Gardons à l’esprit que tout le langage humain et les concepts ne sont pas vraiment capables de décrire avec précision le fonctionnement de ce mécanisme de transition. Le timing Divin nous donnera continuellement une plus grande compréhension en ce qui concerne l’aide que nous allons recevoir afin d’ascensionner. Ainsi, le but de la connaissance d’un mécanisme potentiel de transition n’est pas d’avoir une connaissance parfaite, mais plutôt d’être un mouvement continuel vers la connaissance d’une manière qui va nous aider à évoluer et à nous élever vers une dimension supérieure et à aller vers notre véritable Soi en unité Divine.

Alors que l’accélération des énergies galactiques atteint un point critique à l’approche du point de référence de 2012, nous en apprenons plus à propos du mécanisme de transition d’Ascension Dimensionnelle. Comme indiqué, nous allons continuer à évoluer vers une compréhension plus précise alors que les dynamiques de manifestation du changement vont se poursuivre en 2013 et au-delà. Nous pouvons commencer maintenant à décrire un potentiel ou mécanisme probable de transition. Comme avec toutes informations de conscience supérieure, la connaissance est donnée à l’humanité selon une intelligence divine infinie et une séquence de timing d’évolution. Cependant, tant que nous serons encore en 3D, nous n’aurons pas de connaissance parfaite du processus d’évolution de l’âme galactique, solaire, planétaire et humaine.

 

Peter N Borys Jr.- http://www.peterborysjr.com/

Publié dans:ASCENSION, TERRE |on 8 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

La Prophétie de Jean de Jérusalem

 

Je vois et je sais.

La Prophétie de Jean de Jérusalem dans PROPHETIES jerusalem

Mes yeux découvrent dans le Ciel ce qui sera et je franchis le temps d’un seul pas.
Une main me guide vers ce que vous ne voyez ni ne savez.

Mille ans auront passé et Jérusalem ne sera plus la ville des Croisés du Christ.
Le sable aura enfoui sous ses grains les murailles de nos châteaux, nos armures et nos os.
Il aura étouffé nos voix et nos prières.

Les Chrétiens venus de loin en pèlerins là où étaient leur Droit et leur Foi, n’oseront s’approcher du Tombeau et des Reliques qu’escortés par des Chevaliers Juifs qui auront ici leur Royaume et leur Temple.

Les Infidèles seront une foule innombrable qui se répandra partout et leur foi résonnera comme le tambour d’un bout à l’autre de la Terre. Je vois la Terre immense.

Des continents qu’Hérodote ne nommait que dans ses rêves se seront ajoutés au-delà des grandes forêts dont parle Tacite, et loin au bout de mers illimitées qui commencent après les Colonnes d’Hercule. Mille ans auront passé depuis le temps que nous vivons et les fiefs se seront partout rassemblés en de grands royaumes et de vastes empires.

Des guerres aussi nombreuses que les mailles de la cotte que portent les Chevaliers de l’Ordre se seront entrecroisées, défaisant les royaumes et les empires, en tissant d’autres.

Et les serfs, les manants, les pauvres sans feu se seront mille fois révoltés, brûlant les récoltes, les châteaux et les villes, jusqu’à ce qu’on les écorche vifs et qu’on force les survivants à rentrer dans leurs tanières.

Ils se seront crus Rois.

Mille ans auront passé et l’homme aura gagné le fond des mers et des cieux et il sera comme une étoile au firmament.
Il aura acquis la puissance du soleil et il se sera pris pour Dieu, bâtissant sur l’immense terre mille tours de Babel.
Il aura construit des murs sur les ruines de ceux qu’avaient élevés les Empereurs de Rome, et ils sépareront une nouvelle fois des Légions et des Tribus Barbares.

Au-delà des grandes forêts sera un Empire.
Quand les murs s’effondreront l’Empire ne sera plus qu’une eau boueuse.
Les peuples seront une nouvelle fois mêlés.

Alors commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille.

Je vois et je sais ce qu’il sera.
Je suis le scribe.

Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille l’homme sera devant la bouche d’ombre d’un labyrinthe obscur.
Et je vois au fond de cette nuit dans laquelle il va s’enfoncer les yeux rouges du Minotaure.

Prends garde à sa fureur cruelle, toi qui vivras l’An Mille qui vient après l’An Mille.

Lire sur le site d’origine 

Publié dans:PROPHETIES |on 7 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

La Prophétie de St Jean

 

ANNONCANT LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

Cette prophétie a été écrite en 1099 par Jean de Vezelay (Jean de Jérusalem ou Jean de Mareuil), l’un des 8 fondateurs de l’Ordre des Templiers. La première partie de la prophétie est une sombre prédiction pour la période de l’an 2000, « l’An Mille qui… vient après l’An Mille ». La deuxième partie annonce une ère nouvelle et pleine d’espoir, « lorsque ce sera le plein de l’An Mille qui vient après l’An Mille »…

Nous connaissons deux apocalypses, celle de Daniel et celle de Jean. La première ne subsiste aujourd’hui que grâce à la ferveur de certains milieux marginaux du monde Chrétien, celle de jean au contraire a été reconnue par le canon chrétien au concile de Tolède, en 633, malgré les doutes sur son origine. Certains pensent qu’elle a été écrite par des disciples de Jean, proche du milieu éssénien. Néanmoins, nous trouverons de nombreuses associations entre la Kabbale et l’Apocalypse alors que la plupart des gens n’y voient que l’annonce d’une catastrophe et de la fin du monde. (Notons que nous trouvons cette même peur aux alentours de l’an 1OOO qui voit l’Ordre du Temple s’établir).

La Prophétie de St Jean dans PROPHETIES 176px-Midsommardans_av_Anders_Zorn_1897
Lorsque commencera l’an mille qui vient après l’an mille,
L’homme aura peuplé les cieux et la terre et les mers de ses créatures

Ce document a été retrouvé par le professeur Galvieski dans les archives du monastère de Zargorsk en Russie au monastère de la Sainte Trinité Saint Serge près de Moscou. Dans son introduction, ce manuscrit indiquait qu’après la conquête par les Turcs de Constantinople en 1453, sur l’île de Zagorsk, dans l’Empire de la foi resté préservé, sont venus se réfugier les hommes et leurs écrits et parmi eux Le « Protocole Secret » qui enseigne le destin des hommes quand commencera « l’An Mille qui vient après l’An Mille… » c’est à dire les années après l’an 2000.

Ce Protocole Secret dont parle le manuscrit de Zagorsk est recueilli par des religieux sur la route de Compostelle. Jean de Vezelay devenu un moine chrétien, chevalier Croisé, l’un des fondateurs de l’Ordre du Temple et l’un des premiers templiers, il participa à la libération de Jérusalem en 1099, conquise 20 ans plus tôt par les Turcs. C’est au cours de son séjour dans la Ville Sainte qu’il rédigea son recueil prophétique.

Voici le Livre des Prophéties , Le troisième millénaire révélé , de Jean de Jérusalem , traduit par M. Galvieski , qui a découvert le manuscrit du Livre des prophéties (Ed. J.C. Lattès , 1994).

Publié dans:PROPHETIES |on 7 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

44-444 ou 44:44 téléchargement numérique

 

par Gillian Mac Beth-Louthan 

Que représentez-vous? Qu’affirmez-vous? Une fondation de lumière est scellée. De nouvelles opportunités se présentent sans avoir été demandées. Vous Construisez votre futur, pensée après pensée, un élément après l’autre. Ne permettez pas à ceux qui soufflent trop fort d’éteindre vos rêves par leur manque de confiance. Que votre foi reste totale jusqu’à ce que vous en voyiez la preuve. Restez dans l’équilibre de ce que vous savez être la vérité divine et la fondation de lumière se solidifiera. Comme toute matière sur terre, le temps est nécessaire à la solidification des Quanta.

 

***************************************************

44-444 ou 44:44 téléchargement numérique dans CHIFFRES chiffre4

Chaque chose sur terre est définie par une configuration numérique. Les Maîtres nombres accentuent le sens de chaque nombre. Ils sont considérés comme étant les vibrations les plus puissantes que nous connaissions. On pense qu’ils symbolisent le potentiel brut inemployé. L’énergie numérique attend d’être exploitée par ceux qui ont les yeux pour voir. Les nombres sont des téléchargement optiques…les yeux sont une extension du cerveau et lorsqu’ils voient ces nombres magiques, un encodage est alors activé. Alors que celui-ci s’ajuste à ces nouvelles énergies, une élévation se produit; elle permet une conscience individuelle plus élevée et l’utilisation de dons inexploités.

Lorsque vous faites l’expérience de téléchargements numériques de n’importe quel genre (maîtres nombres ou groupes de nombres simples), arrêtez-vous une minute et permettez à cette énergie de naître à travers vous. Focalisez-vous sur vos désirs les plus essentiels et visualisez-les en train de se manifester. L’univers vient juste de prendre une photo de vos pensées. Libérez-vous de toutes notions préconçues et laissez la lumière imprégner vos intentions qui commencent à faiblir. Chaque nombre, au sein de votre univers personnel, déclenche un nouveau schéma de configurations ADN dans votre subconscient.

Traduction http://www.facebook.com/TransLight

Publié dans:CHIFFRES |on 7 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

La peur de la maladie

 

Des êtres parmi vous, bien qu’éclairés, ressassent les mêmes idées : « Vous savez, elle (la maladie) se promène en ville, et elle va m’attraper ! J’ai un ami qu’elle a eu, elle va m’avoir aussi ! »

 Ce n’est pas ainsi que les choses se passent. Peu importent vos prédispositions génétiques à une maladie. Quoi que vous ayez entendu dire à ce sujet selon l’ancienne énergie, on ne vous a pas exposé le plan d’ensemble ! Finissez-en avec les vieilles explications biologiques et accueillez la nouvelle manière d’expliquer le fonctionnement des choses !

La peur de la maladie dans MALADIE eau_vivante-199x300 Par la conscience humaine, vous pouvez vous adresser à votre structure cellulaire, la renouveler, l’améliorer, l’éveiller, la guérir, la purifier. Vous pouvez même parler directement à la maladie. Plus tôt fut étudiée la question suivante : « Sur le plan biologique, de quoi êtes-vous faits ? » D’eau.

De quoi est constituée la maladie ? D’eau.

Puis on vous a montré comment la conscience humaine pouvait profondément modifier l’eau (dans cet article http://devantsoi.forumgratuit.org/t239-transformer-son-eau-du-robinet-en-eau-diamant?highlight=transformer+son+eau ). En avez-vous tiré des conclusions ? La conscience apte à transformer les structures cristallines dans une jarre remplie d’eau peut aussi considérablement transformer l’eau contenue dans un être humain, dans sa structure cellulaire. Peu importe ce que vous avez appris, telle est la vérité.

 Si vous avez envie de vivre dans la peur, vous le pouvez, vous êtes libres. Si vous préférez faire le contraire et célébrer votre situation, votre cheminement et les événements susceptibles de survenir, cela créera de la lumière. Alors, vous vous mettrez à rire de votre peur en réalisant quelle blague c’était.

Béni soi l’être humain qui comprend que l’influence qu’il peut exercer sur sa structure cellulaire est sans limite ! Voilà le nouvel ordre des choses ; chamans et yogis des temps anciens vous l’avaient révélé, et c’est maintenant à vous de jouer ! Voilà pour la huitième peur.

Kryeon : Tome VII – Un nouveau départ, canalisé par Lee Carroll – page 238. Channeling de Newport Beach, Californie, Décembre 2001.

 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:MALADIE, PEUR |on 3 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Entre les chiffres

ENTENTES ET MÉSENTENTES ENTRE LES CHIFFRES

Le nombre du Karma est important; il entraîne un magnétisme qui, comme les eaux d’un fleuve, fait naître des tourbillons ou des courants contraires. Le magnétisme existe et chacun de nous porte en conscience une « présence », une « aura ». Les rencontres amoureuses ou amicales, leurs suites, divorces, brouilles, etc. ont pour base la puissance de la personnalité, la liquidation ou non des complexes, inhibitions et névroses de l’enfance, et le monde essentiellement mouvant des désirs et de la sexualité.

Sans vouloir noter les rapprochements multiples que permet la comparaison de deux « cartes du ciel », de deux thèmes astrologiques, comparaison qui permet une infinité de détails et de vues justes et donne également un tableau de l’avenir, il est possible de dresser un rapide panorama de l’entente ou de la mésentente entre les chiffres, base terrestre des tempéraments, donc du destin.

 

 

clic sur le chiffre de ton choix…

le 1

le 2

le 3

le 4

le 5

le 6

le 7

le 8

le 9

 

Venez rejoindre le forum de Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/ 

 

Publié dans:CHIFFRES |on 3 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Entre politique et spiritualité

 

Par Philippe ABEL

 

Le lien entre Politique et Spiritualité suppose que l’on soit vigilant vis-à-vis de toute tentative de manipulation de la spiritualité par le pouvoir politique. Les régimes totalitaires ou dictatoriaux du 20 ème siècle nous ont démontré que les pires violations des droits humains résultaient de la déification de l’homme au pouvoir censé montrer la voie et incarner la force de l’Esprit auprès des masses populaires (Mussolini- Hitler- Staline- Mao…). Ces dictateurs se sont appuyés sur un système clos de valeurs dogmatiques, sectaires, et intolérantes offrant à l’individu un substitut sécurisant mais délétère à la liberté de conscience. C’est ce qu’on appelle les idéologies totalitaires. La démocratie est incompatible avec le renoncement à sa liberté de conscience pour confier à un individu, une caste, une idéologie, ou une secte le soin de penser à notre place.

Entre politique et spiritualité dans SOCIETE horizons
 Ce n’est donc pas au niveau du pouvoir que peut résider le renouveau de la spiritualité dans la Cité, mais bien à l’échelle de la société civile, sur le plan de l’engagement personnel de chaque citoyen (ne).

 Aujourd’hui partout dans le monde, des hommes et des femmes se mobilisent sur des valeurs humanistes de défense de la dignité de l’être humain et refusent l’asservissement des pouvoirs politiques, économiques, et financiers. Nous pouvons citer les défenseurs des droits humains, les indignés, les militants associatifs, les mouvements civiques ou solidaires, les bien-nommés altermondialistes … Que l’on partage ou pas leurs idées, la force intérieure qui les anime, y compris dans les conditions sociales les plus dures (isolement- précarité- exclusion-menaces- emprisonnement- torture…) influe sur la marche en avant de la société civile des citoyens du monde. Ce sont les résistants des temps modernes !

 Ils ne sont certes pas nombreux, mais, si l’on se réfère au siècle des Lumières, à la Révolution française, ou à la Résistance (comme à l’ensemble des grandes évolutions marquantes de l’histoire humaine), c’est toujours une minorité éclairée ( le terme est signifiant) qui a tracé les voies de l’avenir en entraînant les majorités silencieuses ou versatiles, pour le meilleur ou pour le pire.à

 Nous pouvons déceler une autre manifestation du regain de Spiritualité, depuis les années 1970- 1980. Il s’agit de l’émergence de l’écologie politique médiatisée à grande échelle par le Club de Rome, et les sommets de la Terre. Ce mouvement de fond transcende les chapelles politiciennes et les frontières nationales. Il remet en cause le modèle matérialiste dominant de croissance économique incarné par l’archétype de l’homo économicus ( cf Daniel COHEN). Il recherche un nouveau mode de développement durable et respectueux de l’Environnement dont nous dépendons. Ceci suppose de substituer à la compétition acharnée entre les individus, des valeurs de coopération et de responsabilité inhérentes aux êtres humains.à

LIRE LA SUITE ICI ….  

 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:SOCIETE |on 2 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Mythologie et Réincarnation

 

par Isabel de la Cruz

Toutes les civilisations ont créé des mythes décrivant la création du monde et retraçant l’origine de leur existence. Dans ces récits, la plupart du temps, “l’humain” se confronte à une situation insoluble ou à une épreuve surhumaine qui lui demande de faire appel à quelque chose de plus élevé en lui, à une identité supérieure qui lui permettra de trouver une réponse au-delà des limites de ce monde. Les mythes reflètent des moments essentiels de notre évolution personnelle et décrivent les moments clés de l’évolution d’une civilisation. Ils nous invitent à une vision plus large de l’histoire de l’humanité.

La mythologie est considérée de nos jours comme un ensemble de récits fabuleux et de contes, ou tout au mieux comme des textes renfermant une symbolique universelle. Plus la distance est grande – dans l’espace et le temps – avec une civilisation, plus l’ensemble des récits mythiques qui lui sont propres parait perdre le lien avec une quelconque réalité. Ce phénomène est surtout une caractéristique du monde occidental. Pourtant, l’Occident, ou plus précisément le système de croyances dans lequel l’homme occidental baigne, est en lien direct avec certaines mythologies, dont les plus importantes sont : la mythologie égyptienne (puis son héritière, la gréco-romaine), la mythologie celtique, et la plus récente, la mythologie hébraïque.

Mythologie et Réincarnation dans REINCARNATION egypte-ancienne

Et si tous ces récits mythiques étaient la chronique de véritables évènements historiques ?

Chaque culture et chaque peuple de la Terre possède sa propre mythologie. Nous pouvons ainsi dire qu’une mythologie définit une civilisation au même titre que son organisation sociale, son activité artistique, le savoir scientifique et technologique qu’elle développe. Seulement, en parcourant les différentes mythologies de la planète, il est possible de remarquer certaines similitudes entre les récits issus de toutes les grandes civilisations, même éloignées géographiquement et surtout dans le temps. Il est en effet très intéressant d’observer une récurrence infaillible dans toutes les traditions, aussi bien anciennes et élaborées que plus récentes. Toutes coïncident à retracer l’origine d’une culture et son évolution première grâce à l’aide “d’êtres venus du ciel”, apportant un savoir essentiel à son développement : l’agriculture, la construction, le tissage, la musique, l’écriture. Chaque civilisation naissante cherche ainsi, à travers sa mythologie, à perpétuer une vision du monde, de ses origines, de son vécu. En fait, elle apporte une réponse aux grandes questions existentielles.

D’où venons-nous ? Pourquoi sommes-nous ici ? Vers où allons-nous ?

La culture occidentale a toujours porté un intérêt, qui devient de plus en plus important actuellement, aux recherches archéologiques, et pour cause : le lien avec sa tradition mythique et son vrai sens a été perdu. Par ce geste de découvrir, de dévoiler le passé, l’homme occidental cherche à retrouver ses origines. Tout comme un orphelin chercherait à découvrir qui sont ses vrais parents. D’autre part, lorsqu’à un niveau individuel nous nous sentons appelés à chercher des réponses à ces mêmes questions essentielles sur nos origines, nous arrivons assez vite à l’idée de la réincarnation. En introduisant cette nouvelle variable, celle de la possibilité pour l’âme d’évoluer grâce à de multiples expériences, il est alors possible de commencer à percevoir la vie et le monde de manière non linéaire, mais plutôt multidimensionnelle, de la même manière que la physique actuelle (théorie des cordes, théorie quantique) commence à décrire l’Univers : un système de synchronicités parfaitement orchestrées à différents niveaux et en interaction constante.

Dieux, anges, et êtres venus du ciel.

C’est ainsi que toute une civilisation, vue comme une famille d’âmes, naît dans ce monde, grandit, mûrit et quitte ce plan terrestre en laissant le fruit de son expérience pour les civilisations héritières à venir. Si ce point de vue est exact, alors ces “dieux”, “êtres venus du ciel”, “anges” dont parlent les mythes sont probablement différents noms donnés aux mêmes personnes. Des êtres que nous pourrions appeler aujourd’hui frères de l’espace, êtres de lumière, ou encore maîtres ascensionnés. Tous des noms différents pour appeler ceux qui, faisant partie d’une civilisation ancienne, sont partis de cette réalité pour vivre sur d’autres espaces des multiples dimensions planétaires, afin de continuer leur évolution. Les mêmes qui non seulement ont laissé leur savoir inscrit avant de partir (Guizeh, Chichen-Itza, …), mais aussi maintiennent un lien de fraternité et d’aide envers leurs cadets (sauf quelques-uns qui ont commis des erreurs d’évolution par superbe : mythe d’Hercules/Héraclès ou autres), et qui parfois reviennent achever des expériences propres à notre dimension (acquisition d’une conscience de la réalité sensible), comme les “anges déchus”. Petit à petit, nous observons que les différents mythes, au-delà de leur symbolique certaine et de l’idée religieuse qu’ils véhiculent, correspondent avant tout à une chronique d’évènements historiques clés, riches en enseignements initiatiques. Ils contiennent la mémoire de l’évolution de l’humanité, à travers des civilisations qui se succèdent et se chevauchent, parfois violemment (génocides, cataclysmes, …), pour donner toujours une nouvelle opportunité d’apprendre aux nouvelles et aux anciennes âmes. Par exemple, celui qui a participé à l’extermination de groupes indiens pourrait bien aujourd’hui être l’un d’eux, et vivre dans sa propre chair une situation qu’il a lui-même aidé à mettre en place.

Les mythes, témoignages de l’invisible et du monde spirituel.

Pensons par exemple à l’échelle de Jacob : ce mythe sur la création et le fonctionnement du monde dans l’Ancien Testament, qui parle des anges, explique que celui qui est plus proche du Ciel aide celui qui est immédiatement en dessous à monter, à s’élever, à ascensionner sur le chemin vers le Ciel. Cette description pourrait bien nous donner de bonnes raisons de concevoir l’existence d’une aide apportée par des êtres plus évolués technologiquement et spirituellement, et qui seraient en réalité des “anciens”, des “grands frères” qui nous montreraient l’exemple de la tolérance et de la solidarité comme moyen de vivre. Cette vision de la diversité et de la multiplicité de la réalité, intégrée à notre vie quotidienne, en commençant par nous-mêmes, est un des cadeaux que nous apportent les mythes. <

Isabel de la Cruz organise et anime des stages et des formations basés sur une approche quantique de la santé et une vision multidimensionnelle de l’Être humain.

le lien vient de : www.etoileduberger.com

Venez rejoindre le forum de Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/  

Publié dans:REINCARNATION, VIES ANTERIEURES |on 2 décembre, 2012 |1 Commentaire »

Les Crop-Circles ne sont pas d’origine humaine

Un physicien affirme apporter une preuve scientifique que les Crop-Circles ne sont pas d’origine humaine

  En effet, le Dr Eltjo Haselhoff des pays-bas propose qu’au moins certains acroglyphes aient été formés suite à l’apparition de boules lumineuses.

Ses recherches publiées dans la revue internationale Genotoxic Plantarum, sont reconnues par ses pairs et apportent un début de preuve scientifique autour de ce mystère.

 Il a démontré que les crop circles qu’il a examiné s’étaient constitués près de sources ponctuelles électromagnétiques.

 Un exemple d’une source ponctuelle électromagnétique est une ampoule.

 Le Dr Haselhoff a fait sa découverte en examinant les anomalies retrouvées dans les nœuds des plantes constituants l’agroglyphe .

Lorsqu’il a mesuré les nœuds de tous les échantillons qu’il avait pris, il a conclu que les nœuds dans le centre des cercles s’allongés considérablement.

 Les nœuds des plantes en périphérie des cercles, montraient bien l’élongation, mais pas autant que ceux qu’il avait trouvé au centre.

Le Dr Haselhoff a mis au point un programme de logiciel sur son ordinateur afin de confirmer ces mesures une fois de plus (ainsi écarter toute possibilité d’erreurs humaines ) ; il a ainsi effectuer plusieurs centaines de mesures.

  Voir sur le site :

 http://www.etupdates.com/2012/11/15/physicist-offers-scientific-proof-that-crop-circles-are-formed-by-ufos-video/

 

vidéo : Image de prévisualisation YouTube

 

Venez rejoindre le forum de Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/ 

 

Publié dans:CROP CIRCLES |on 1 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

La Terre parle musique

 

Question : Cher Kryeon, la musique existe depuis aussi longtemps que l’homme. Elle a été, et est toujours, intégrée aux cultes et aux célébrations de toutes sortes. Je suis auteur-compositeur-interprète ; je souhaiterais comprendre comment la musique affecte toutes choses. J’aimerais aussi savoir si les vibrations musicales peuvent se révéler négatives, comme dans le rock « heavy metal ». Enfin, peut-on utiliser la musique en thérapie, et comment ?

La Terre parle musique dans TERRE pointillisue Réponse de Kryeon : Que penseriez-vous si je vous disais qu’en votre double qualité de chanteur et d’auteur, vous êtes aussi un channel ? Vous êtes-vous jamais demandé d’où venait cette merveilleuse musique après l’avoir couchée sur le papier ? De même pour ceux qui écrivent les paroles de la musique. « D’où viennent ces superbes concepts et paroles ? » vous demandez-vous lorsque vous avez terminé. Vous les avez reçus par channeling ! C’est un cadeau béni ! Les tonalités sont des vibrations. Diverses tonalités arrangées harmonieusement de façon complexe possèdent véritablement le pouvoir de guérir et de créer la paix, provoquent de profondes émotions dans le cœur humain et incitent aux prises de décisions et à l’action ! Les vibrations sont mathématiques et résonnent en vous et dans la terre. La musique est donc consistante et crée sa propre réalité. Elle est importante et sacrée.

 Je vais maintenant vous donner deux réponses, l’une concernant la question posée, l’autre répondant à une question que vous n’avez pas posée. 

  1. La musique peut-elle être nocive ? Oui, de la même façon que les médicaments peuvent être toxiques. La vibration envoie un message. Et c’est vous, humains, qu’appartient en dernier ressort la décision de respecter les attributs de votre planète. Les vibrations peuvent être mélangées afin de provoquer le chaos et même le chagrin, car tel est le pouvoir des vibrations tonales de la planète.
  2. La seconde réponse peut sembler une plaisanterie ; un philosophe s’interroge ; « Si de la musique retentit dans la forêt, crée-t-elle un son ? » La réponse est oui ! Une sonorité que chacun et chaque chose peut « entendre ». Car le sol de la planète, lui aussi réagit aux vibrations sonores comme n’importe quelle créature vivante sur la Terre.

 Qu’y a-t-il d’étonnant au fait que la musique vous émeuve ?

Elle a le pouvoir d’embellir n’importe quel message et de créer une atmosphère d’amour sans qu’une parole soit prononcée.

 Enfin, réfléchissez à ceci : Comment se fait-il que vous ayez des centaines de langues et dialectes sur la Terre et que, lorsqu’un musicien d’un pays quelconque s’assied devant sa partition, il comprend sa signification ? L’écriture musicale est commune à toutes les cultures civilisées ! Il s’agit d’un langage unique, universel et compris par tous. Ceci n’est pas un hasard. La Terre entière « parle » musique de la même façon, en toute compréhension, comme pour l’amour.

 Extrait de la série Kryeon, canalisé par Lee Carroll. TOME 4, page 296 de : Partenaire avec le divin. Aux Editions Ariane. 

Venez rejoindre le forum de Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/ 

 

Publié dans:TERRE |on 1 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Les secrets du Karma

 

Interview de Fanchon Pradalier Roy

Fanchon Pradalier-Roy est astrologue et psychopédagogue de formation. Elle centre ses recherches sur l’éducation et la notion de transmission. Elle publie « Le Karma dévoilé » aux Editions Alphée, un essai qui explicite la notion de Karma, et donc la notion de Vie. Rencontre passionnante avec cette humaniste pas comme les autres.

Propos recueillis par Marjolaine Watelle

Les secrets du Karma dans KARMA karmaFanchon, pourquoi vous êtes-vous penchée sur la notion de karma ?

Cela fait maintenant plus d’un siècle qu’en Occident, on parle du karma sans en avoir réellement élucidé le mystère. J’ai donc cherché notamment, parmi les ouvrages de Bailey et de Blavatsky, -je n’ai pas travaillé par compilation mais par inspiration- et j’ai d’abord trouvé que c’est une loi universelle, commune à tous les systèmes religieux. Le karma est une des lois de la vie mais elle n’est pas la seule. J’en ai dégagé douze. Pour simplifier, retenez les trois premières : 1/ la vie est une : unicité de la vie, inclusivité de la vie, aucune séparativité. 2/ la vie a deux pôle : esprit / matière. 3/ la conscience se met en jeu entre l’esprit et la matière. Dans ce continuum, chaque vie se situe à un niveau de conscience médian entre les deux pôles. Lorsque la vie se manifeste, la conscience se manifeste, le karma d’une vie va être la distance qui la sépare du retour à l’unité.

La loi du karma est-elle nécessairement liée à la loi de réincarnation et de renaissance ?

Oui car si l’on n’admet pas cette hypothèse il est très difficile d’accepter la loi du karma.En effet, pour revenir à l’unité, au Un, il va falloir plusieurs vies. Dans chacune de ces vies, on choisit ou non de progresser. Progresser, c’est aller dans le sens des ses aspirations, vers le haut ; régresser c’est se laisser alourdir par ce qui nous pèse et tout ce qui tient du passé. En fait, le karma est cette tension en nous qu’il y a entre nos plus hautes aspirations et ce qui nous alourdit. C’est une tension que nous vivons à chaque instant, que la psychanalyse nomme le désir. Le karma nous demande de nous libérer pour évoluer et revenir à l’équilibre et ensuite à l’unité. Ce qui fait que dans une journée on est en permanence sujet à ça : on cherche à sortir de l’opacité de la forme pour trouver un niveau d’équilibre entre la matière et l’esprit….

Le karma nous permet-il de connaître nos vies antérieures ?

Oui, mais ce qui est important c’est comment il se traduit dans cette vie. Même si il est évident que les vies passées nous ont donné des acquis en forme de vibrations légères et des passifs en formes de vibrations lourdes engrammées dans la matière….- la matière est de l’esprit à son taux vibratoire le plus bas, l’esprit est à son taux vibratoire le plus haut -. (Selon la formule de H.P. Blavatsky. NDR)

La notion de karma est-elle nécessairement liée à la notion de Conscience ?

On peut dire d’une certaine manière que tant que la conscience n’est pas éveillée, on ne génère pas de karma. Jésus-Christ dit « Père, pardonne leur : ils ne savent ce qu’ils font »**. Le bien et le mal sont relatifs : ce qui est mal est ce qui en dessous de son niveau de conscience, ce qui est bien est ce qui est au-dessus de son niveau de conscience. Plus on est évolué en conscience plus on est exposé à se charger en karma. A partir du moment où on a pris conscience que les paroles nous chargent ou nous libèrent, à partir de là, on devient responsable de ce que l’on dit. Et la moindre incartade est lourde de conséquences. La conscience est de la lumière. Plus on avance dans la lumière, plus cette lumière nous rend responsable, c’est le « prix à payer ». Le devoir premier est la vigilance permanente à tous les niveaux. Plus vous avancez moins vous avez droit à l’erreur.

Comment vit-on le karma au quotidien ?

Malheureusement, on le ressent lors des épreuves. C’est comme une charge qui nous pèse, nous alourdit, ou comme une aspiration à un mieux. Par exemple si je suis un être impatient qui a du mal à être calme, qui génère affolement et excitation autour de lui … vont m’être proposées en permanence des situations qui vont susciter en moi un effort pour m’améliorer. Tant que je génèrerai ce genre de perturbations, j’aurai des épreuves, car les impatients se retrouvent toujours dans des situations qui mettent à l’épreuve leur patience. Ça, c’est la loi du karma qui est à l’œuvre et qui est gérée par notre être. Notre âme qui est venue pour faire une expérience d’évolution va être mise à l’épreuve par rapport à des mécanismes non dépassés. En soignant cela en elle, elle contribue à soigner cela autour d’elle. Avoir de la civilité, de la patience est extrêmement bénéfique non seulement pour soi mais aussi pour l’entourage. Il est primordial de comprendre qu’on ne peut séparer l’individu du collectif. On arrive dans l’ère du Verseau et on va parler de plus en plus de « l’Individu Universel » qui possède à la fois sa singularité tout en représentant chacun des autres en lui….

Comment le Karma se manifeste-t-il physiquement ?

Quand un être revient dans ce monde, il va projeter ses atomes de mémoire, au niveau des ses corps physiques, émotionnels… Par exemple, les maladies congénitales sont des maladies karmiques. Incarner nos maladies, nos tares, nos défauts comme quelque chose de créateur change et guérit la mémoire de la lignée, du clan familial. C’est ça aussi le karma. Au lieu d’en faire quelque chose de stigmatisant, on en fait quelque chose de créateur. On peut voir les maladies karmiques comme quelque chose qui cherche à s’exprimer, à se libérer. Le karma exprime la mémoire du clan mais aussi celle de la lignée spirituelle -des êtres qui partagent notre niveau de conscience-. En mettant de la conscience sur les problèmes rencontrés au quotidien, on soigne beaucoup pour soi et autour de soi.

Si on assiste à un délit ou à un crime et que l’on croit au karma certains se protègent derrière : « c’est son karma, je laisse faire »…

Oui, mais c’est une fausse vision du karma car à partir du moment où la vie me propose d’assister à telle ou telle situation c’est que je suis d’une manière ou d’une autre impliquée, mon projet de vie est impliqué. Si j’assiste à un délit, je dois intervenir. D’ailleurs la loi punit les cas de non assistance à personne en danger. On ne peut agir que dans sa sphère d’influence (avec son niveau de conscience) mais dans sa sphère il faut savoir que notre développement à nous implique le développement des autres. Etre en accord avec sa conscience est la meilleure des choses. Quand on est en accord on répond à la loi d’équilibre et d’amour qui est la loi de karma.

Le karma implique-t-il des devoirs ?

Oui, nous avons tous à prendre en charge les êtres moins avancés que nous sur le chemin à tous les niveaux, matériel, physique, émotionnel, spirituel… nous avons un devoir de solidarité chacun à notre niveau. Plus on est conscient plus on a de devoirs et la plupart des êtres avancés ont oublié cela. On est tous égaux, personne n’est supérieur à l’autre. Chaque être humain est « l’enseignant » d’un autre être humain mais aussi « l’élève » d’un autre. On est dans une cordée, tous en chemin et on ne peut pas avancer plus vite que le rythme du plus lent ; chacun doit veiller à ce que celui qui est derrière ne tombe pas et suive bien celui qui est devant. On ne doit abandonner personne en chemin. C’est pourtant ce que nos sociétés font trop souvent. Le karma ne nous invite pas à être passif, tout ce que nous regardons nous regarde !<Le karma n’est pas une fatalité c’est une loi évolutive, de progrès, d’équilibre, d’harmonie, d’assistante et de devoir d’aide.

A Lire de Fanchon Pradalier-Roy : Le Karma Dévoilé aux Editions Alphée. 18,90 € L’Amour ou le choix de la vie, aux Editions du Rocher. 17,50 €

 

Venez rejoindre le forum de Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/  

Publié dans:KARMA |on 1 décembre, 2012 |Pas de commentaires »
123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3