Les êtres de la nature

 

Les Islandais croient, en majorité, en l’existence des Intelligences invisibles de la Nature ce qui, en Europe, les distingue singulièrement des autres peuples et, ce qui est encore plus remarquable, c’est qu’ils prennent en compte, de manière tangible, la présence de ces Etres dans la construction de leurs infrastructures (routes, voies ferrées, etc.) et de leurs habitations.

Ainsi, par exemple, les routes sont tracées en contournant des endroits habités par des Esprits de la Nature : une colline où un elfe a élu domicile entraîne un changement de tracé afin de la préserver ; un rocher qui « abrite » une fée amène à détourner une route, jusqu’à la rendre localement sinueuse et étroite, pour éviter de le détruire ou de l’endommager. Même sur des voies importantes et stratégiques, de telles dispositions sont adoptées.

De même, en Islande, on ne construit pas sa maison dans des  lieux connus pour être des zones où séjournent des Esprits de la Nature, même sur une parcelle située en agglomération et même s’il s’agit d’un terrain qui jouxte plusieurs bâtiments. Une autorisation de construire, régulièrement délivrée par les autorités administratives, peut même être retirée si une information survient indiquant que des Intelligences de la Nature sont établies sur la parcelle prévue.

Ceci pourra faire sourire certains…

Les êtres de la nature dans NATURE laterrevivante-300x268D’autres qui reconnaissent l’existence de ces Etres pourront s’étonner de telles précautions car les Esprits de la Nature peuvent, sans problème, quitter un lieu pour en habiter un autre. De plus, ils ne disposent pas, comme nous,  du libre- arbitre et n’agissent pas dans leur intérêt personnel. Leur rôle est totalement voué à la préservation, au développement et à l’épanouissement de la Nature. Dans ce cadre, ils ont mission de veiller à ce que l’ordre naturel  ne soit pas bouleversé et d’assurer un équilibre favorable à la Vie. Ce sont eux qui ont travaillé à une harmonisation de l’espace : la présence et l’emplacement de rochers, de bosquets, de forêts, de déclivités, de collines, de plateaux,…ne sont pas le fruit du hasard ; il n’est pas du tout anodin de modifier un lieu ! L’homme intervient souvent de manière anarchique, égoïste, sans se soucier des vies minérales, végétales et invisibles, sans comprendre qu’il détruit un équilibre qui a demandé des millénaires pour être atteint…

Comment se fait-il que les Esprits de la Nature se manifestent aux Islandais et pas ailleurs ? Personnellement, je pense qu’ils  préviennent les hommes où qu’ils soient. Le problème est de les entendre pour prendre en compte leurs avertissements. Sans doute, les Islandais sont-ils plus ouverts à leur présence en raison, non seulement de leurs traditions, mais aussi à cause des conditions climatiques et locales particulièrement difficiles qu’ils ont à surmonter et qui nécessitent qu’ils soient très vigilants par rapport à la nature (rudesse du climat, changements brutaux des manifestations naturelles, volcans en activité, geysers, tremblements de terre, etc.).

 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Publié dans : NATURE |le 30 décembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3