Et si nous avions déjà tout visité

Paris, Alexandrie, Londres, le Nevada, l’Afrique, la Russie…  

En France, parler de Réincarnation est tabou ; peu de livres destinés au grand public ont réussi à sortir de l’ombre. L’Éternité devant Soi, roman sorti en septembre 2009, propose un voyage dans les méandres de cette notion qui fait tant frémir en Orient : le Karma. En Occident, peu de gens peuvent apporter une définition correcte de ce mot. Chance ? Destin ? Fatalité ? Loi de Dieu ? Culpabilité ? Ce roman initiatique apporte des réponses.

Et si nous avions déjà tout visité dans KARMA arcenciel-chevaux-300x138
On réclame sans cesse des preuves à propos de l’éventuelle réalité de vies passées. Les réminiscences visuelles, les sensations de déjà-vu, les intuitions fulgurantes, les retrouvailles troublantes avec des gens qu’on se convainc d’avoir déjà croisés, ne suffisent évidemment pas aux esprits sceptiques. L’expérience de la Vie restant plus forte que n’importe quelle démonstration scientifique, l’auteur fait partie de ces âmes pour qui les réponses ne peuvent venir que de notre propre intérieur. 

Dans la littérature, le Dr Stevenson a dénombré quelques cas troublants ; Platon parle de transmigration des âmes ; Edgar Cayce a aidé de nombreux patients via des voyages dans les vies passées ; les travaux de Rochas il y a un siècle ont rouvert la voie dans un monde où pareilles croyances risquaient de finir aux oubliettes, terrassées par la sacro sainte Science et le tout pouvoir des religions monothéistes. 

Pourtant : 
« À moins de renaître, nul ne peut voir le Royaume des Cieux. » (Évangile de Jean). La Bible, du péché d’Adam à la résurrection du Christ, résume le chemin : débuter la vie sur Terre, mourir, renaître, remourir… s’éloigner de la source (c’est ce qu’on appelle le Karma)… puis remonter, arrêter ce cycle infernal et se libérer. 
Tant pis si le Christ en parle, lorsque l’Église débuta son rôle politique il fut de bon ton d’oublier ces vieux dossiers : comment dire aux fidèles qu’ils disposent d’une éternité – ou presque – de vies devant eux ? N’est-il pas plus commode de promettre un Enfer en cas de mauvais comportement, ou un Paradis s’ils restent tranquilles ? _ Les Empereurs Romains forcèrent la main et une fois les Évangiles épurés, les propos de Jésus déformés ou mal traduits, les initiés n’eurent que le bouche à oreille pour transmettre ces secrets : notre âme expérimente plusieurs vies ; notre partie matérielle n’en voit qu’une. 

L’auteur, scientifique de formation, apporte sa pierre à l’édifice en mettant en scène un jeune homme à peine sorti de l’adolescence, en prise avec une société paradoxale et incohérente. Le Karma fait irruption dans sa vie, alors que comme 99% de la population française, il ignore complètement ce dont il s’agit. 

Mathieu Rougeron peint des tableaux de vie montrant à ce personnage, aussi sincère que déconcerté, à quel point tout dans son existence – travail, famille, amour, santé, croyances, pulsions intérieures – répond dans la quasi-totalité aux impulsions de vies passées. 

Au-delà d’un simple tourisme à travers le Temps, l’initié ayant le courage de regarder dans sa mémoire et son passé, découvrira la façon de dénouer les fils qui le rendent malheureux et l’empêchent de s’élever. 

Entre aventure et enseignement, L’Éternité devant Soi illustre ces lois mystiques dans un contexte léger, moderne, mais tout aussi conscient. Inspiré de sa propre expérience, l’auteur invite le lecteur dans une réflexion profonde sur sa propre existence. À travers le miroir de ce personnage, peut-être reconnaîtrez-vous les nœuds qui vous rattachent à des mémoires non apaisées. 

  Mathieu Rougeron. L’Éternité devant Soi. Editions Alphée

Publié dans : KARMA, SOCIETE, VIES ANTERIEURES |le 8 décembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3