La peur de l’avenir

 

Enfin celle que nous avions gardée pour la fin, la neuvième peur, car vous connaissez bien l’énergie du 9, celle de l’achèvement. L’énergie du 11 et du 9 ?

 Celle du 11 est celle qui prévaut maintenant, le maître nombre qui symbolise la Terre nouvelle. L’énergie du 9 vous enrobe, c’est le contenant dans lequel se tient le 11. Il s’agit de l’aboutissement de l’ancien, du vieux paradigme, de la vieille énergie. Et malgré tout, baignant dans ce paysage dont la portée et le potentiel sont inouïs, vous craignez pour l’avenir !

La peur de l'avenir dans PEUR mortQUESTION « Kryeon, que va-t-il se passer ? Le dernier événement nous a tous grandement suris ! S’en profile-t-il un autre à l’horizon ? Qu’allons-nous devenir ? » demandez-vous. Permettez-moi de vous faire remarquer un fait ; récemment, avez-vous prêté attention aux dires des marchands de malheur – ceux qui suivent les chemins d el a peur ? Avez-vous observé qu’ils étaient peu présents avant l’événement du  11 septembre ? Par contre, depuis, ils sont partout ! Ils se repaissent de  votre peur ! Ils n’aspirent qu’à l’amplifier, si vous leur en donnez l’occasion, vous annonçant des scénarios encore plus terrifiants. Ce sont eux qui s’efforcent de faire redescendre à son niveau antérieur cette énergie hors du commun pour laquelle vous aviez tant travaillé. Ils souhaitent que ces tonalités d’ombre et de lumière retrouvent leur état initial. Telle est la différence entre l’ancien et le nouveau. Ce sont ceux-là qui resteront derrière.

REPONSE de Kryeon : Vous souvenez-vous de nos premiers enseignements ? Vous ne pouvez pas amener l’énergie à un état de moindre conscience. Vous ne pouvez rien désapprendre de votre plein gré. La Terre ne peut pas perdre son niveau de lumière. Elle ne peut désinventer ce qui s’est passé au cours des derniers mois. Pourtant les vendeurs de peur essaieront, ils vous mettront en garde contre une foule de dangers : « Ayez peur ! Méfiez-vous ! » Puis ils vous prédiront les dates et les heures de votre destin. Des planètes vont s’écraser sur vous, des astéroïdes vous détruiront, des alignements d’influences astronomiques détruiront la Terre. Bien sûr, rien de tout cela ne surviendra, mais beaucoup ne le remarqueront même pas et continueront à réclamer de nouvelles dates de catastrophes, devenus drogués de l’énergie de peur. Effectuez une rétrospective. Leurs messages n’ont jamais changé depuis les premiers, livrés il y  a mille ans ! N’est-il p as temps de passer à autre chose ?

Si vous les suivez cependant, votre lumière en sera diminuée. Possédez-vous la preuve qu’ils sont plus nombreux aujourd’hui qu’hier ? Non, mais laissez-moi vous donner matière à réflexion : où étaient les marchands de peur la veille du 11 septembre ? Encore cachés sous leurs tonnes de peur, à inventer des menaces irréelles, ratant ainsi LA vraie. Ce que je veux dire par là ? Simplement que c’est la manifestation d’un événement terrifiant qui leur a ouvert le chemin vers ce qui fait leur bonheur actuellement, c’est à dire être écoutés. Certains en sont pleinement conscients ; quel message en tirez-vous ? En ce qui concerne votre pouvoir et la lutte qui vous incombe, rien n’a vraiment changé. La différence, c’est qu’à présent le tout est au grand jour. Les éléments de la batille deviennent évidents, et celle-ci vient tout juste de commencer.

A Terre manifeste maintenant une contingence que nous avions annoncée : la conscience. La bataille entre l’ancien et le nouveau fait désormais partie de vos événements courants. Vous allez devoir prendre position. Où vous situerez-vous ? En 1999, nous avions posé la question suivante : « Que considérez-vous comme normal pour la civilisation ? » A ce moment-là, pour bon nombre d’entre vous, cela semblait seulement intéressant ; jusqu’à tout récemment, personne n’y prêtait la moindre attention ! Il vaut peut-être la peine de s’y arrêter de nouveau ?

Vous faites l’expérience d’une nouvelle voie de réalité qu’aucune prophétie n’avait prédite. Tout est possible ; les devins s’amènent et vous concoctent un scénario de peur. Ils sont ici, et c’est normal, pour vous offrir le choix entre l’ombre et la lumière. Mais vous connaissez une possibilité qu’eux ignorent : votre immense potentiel ! Depuis combien d ‘années avons-nous décrit ce potentiel comme la Nouvelle Jérusalem ? Vous preniez cela pour quelque formule mystérieuse ou historique ? Regardez les nouvelles ! Comprenez-vous dorénavant sa signification ?

Vous l’avez tant de fois entendu proclamer par Kryeon et d’autres avant lui : Jérusalem n’est pas seulement une ville d’Israël. Son nom symboliser une Terre capable de résoudre l’insoluble, atteignant un niveau encore jamais conçu, et la reconstruction, pour a troisième fois, d’un temps de la conscience. Il représente une planète nouvelle, une Terre nouvelle.

Cela inclut plusieurs métaphores et, je vous en prie, ne redoutez pas un avenir que vous, travailleurs de la lumière, contrôlez et manifestez. C’est vous qui avez fait échouer l’Armageddon ; vous qui tombez sur les chiffres 11-11 à vos horloges ; vous qui, en ce moment, faites des câlins à l’Esprit, enfantant la lumière du monde !

Voilà pour la peur numéro neuf.

 Tome VII – Un nouveau départ, canalisé par Lee Carroll – page 239. Channeling de Reno, Nevada février 2002.

Publié dans : PEUR, SOCIETE |le 24 novembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3