Archive pour novembre, 2012

Adoucir la mort

Au moment de notre mort, que se passera-t-il ? 

Lorsque nous allons mourir notre âme se détachera de notre enveloppe corporelle. Elle atteindra l’astral durant 3 à 4 jours mais toujours reliée à notre corps physique par la corde d’argent. Il est donc souhaitable d’attendre au moins 4 jours avant d’incinérer un corps. Ensuite l’âme peut partir suivant plusieurs directions :

Adoucir la mort dans La MORT mort1-300x199- Si l’âme ne voulait pas mourir, qu’elle est très rattachée au monde terrestre alors elle va errer dans l’astral terrestre, elle va souvent rendre visite à ses proches. Elle n’arrive pas à  » décoller  » de la terre. Elle ne rejoindra sa sphère que si elle prend conscience de sa fausse route, ceci par les prières que nous pouvons lui adresser. En fait lorsque nous prions Dieu, Marie, Jésus, les saints pour nos défunts, ceci leur envoie des messages d’amour pour les guider vers le bon chemin.

– Si l’âme est consciente qu’il y a une vie après la mort ou que même si elle ne le sait pas, elle n’est pas refermée à cette idée et qu’elle se laisse aller alors elle ira vers sa sphère correspondante. Des saints, ses guides, des proches décédés peuvent alors l’attendre pour faire le chemin ensemble et lui expliquer ce qui se passera. Cette personne n’a pas peur, elle est entourée d’amour. Certaines personnes à l’hôpital ou après un grave accident ont vécu des morts imminentes et sont ensuite revenues sur terre. Elles ont expliqué qu’elles ont vu un tunnel et au bout de la lumière. Ces personnes n’ont pas rêvé, elles ont effectivement fait ce voyage mais il était trop tôt pour elles de mourir et sont venues réintégrer leur corps. Généralement, ces personnes, une fois revenues sur terre, n’ont plus peur de mourir car elles savent ce qui les attendent donc connaissent la vérité la-dessus.

Que se passe-t-il pour les gens qui se suicident ? 

Lorsque nous décidons de venir sur Terre, nous avons déjà fait au niveau inconscient un programme de ce que nous désirons apprendre. Toutefois nos expériences peuvent être vécues comme très difficiles si nous sommes perdus, si nous nous cherchons, si nous ne connaissons pas cette part de divin en nous. Comme nous avons le libre arbitre, certaines personnes décident d’arrêter, de stopper brusquement pour en finir avec la vie. Or le suicide ne rentre pas dans le programme d’une personne donc lorsqu’elle met fin à ses jours, tout ce qu’elle n’a pas fait il faudra qu’elle revienne pour arriver au bout de ce qu’elle s’était fixée. Car une fois revenue là-haut, cette personne se rentra compte que la vie sur terre n’est pas la vraie vie et que malgré les expériences si dures soient-elles, c’est seulement pour apprendre certaines choses qu’elle y va. 

 

Publié dans:La MORT |on 30 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Saint-Germain

Le comte de Saint-Germain et les maîtres de l’Aggartha

dans l’oeuvre de François Brousse

 
J’apparais personnellement à travers les âges comme une comète éternelle et vagabonde. On m’a vu dans l’antique continent atlante, tel un sage aux pouvoirs mystérieux. J’ai surgi à la base des grandes civilisations, comme une providence vivante, sous les masques d’Imouthès, le dieu constructeur de pyramide, d’Amourrou, celui qui sait les chemins de la Montagne, de Zerovanus, le contemplateur des deux Principes invincibles. [...] 

Au XVIIIe siècle, alchimiste immortel, je fabriquais de l’or, faisais grossir des perles, purifiais des diamants, guérissais des maladies, dévoilais l’avenir du monde. 

Saint-Germain dans HUMANITE priere-194x300Au XIXe siècle, j’ai fondé, avec Koot- Houmi et Morya, cet édifice de granit, la Société théosophique où furent étudiés les mystères essentiels de l’univers. Sa fondatrice officielle, l’étonnante Helena Petrovna Blavatsky, sortait des sanctuaires initiateurs de l’Asie. Elle fut sur la Terre notre disciple bien aimée, notre messagère fulgurante. [...] 
Aujourd’hui, c’est à vous [François Brousse] que je me présente, apportant révélations métaphysiques, scientifiques, prophétiques et méthodologiques. (Propos de F. Brousse, 4e de couverture) 

François Brousse 
Le Voyageur des siècles, Saint- Germain, représente la Haute Magie, dominatrice de la Mort, maîtresse des couleurs et en relation avec le Grand Soleil central de la galaxie. 
Alchimiste suréminent, il fabriquait de l’or, purifiait les diamants, grossissait les perles, chassait les entités du bas-astral, guérissait les malades et révélait les sombres lueurs de l’avenir. (p. 13) 

François Brousse 
[En 1743], le maréchal de Belle-Isle revenait d’Allemagne. Il venait d’abandonner, sous la pression des armées impériales, la merveilleuse ville de Prague. [...]. Il ramenait dans ses bagages [...] un étrange personnage : c’était le comte de Saint-Germain. [...] Ce Comte était petit, brun, le visage basané, le regard d’une étonnante profondeur. Il y avait en lui la majesté du mage et, en même temps, la douceur et peut-être, un peu, l’égarement du prophète. Il était vêtu d’une étrange façon, toujours avec des habits admirablement bien taillés, mais ce qui le différenciait de tous les autres courtisans de l’époque, de tous les autres grands seigneurs, c’était le faste, la somptuosité, l’éclat des bijoux. Ses bijoux [...] étaient en train de défrayer les chroniques d’un peuple léger, superficiel, amant néanmoins de la beauté et amant de l’intelligence. [...] Il devint très rapidement l’ami de la marquise de Pompadour et, par la marquise de Pompadour, il pénétra facilement dans l’intimité du roi Louis XV. Le roi Louis XV avait, pour le comte de Saint-Germain, une véritable admiration. (p. 179-180) 

François Brousse 
Zoroastre, Hammourabi, Moïse ont rencontré leur Dieu sur la montagne, et nous avons rencontré le Maître sur les flancs des Pyrénées, dont l’étymologie rappelle le Feu créateur. 

C’est aux environs de la ville de Vernet-les-Bains [Pyrénées-Orientales], paradis du Midi, que cette rencontre insolite marqua notre mémoire d’un sceau ineffaçable. J’étais ce jour-là [le 14 avril 1966] en promenade non loin de cette station si douce et si harmonieuse, sur la route qui se dirige vers Casteil, tandis qu’un ciel rayonnant répandait sur la campagne aux arbres frémissants un manteau de gloire azuréenne. 

Je venais d’effectuer un virage majestueux aux environs de l’hôtel Alexandra [...] et voici que je rencontre un personnage d’une taille moyenne, avec un front très large, des yeux au regard insoutenable et un peu malicieux, portant des vêtements clairs et une coupe moderne. Son caractère particulier consistait en un étincellement de bijoux. Une bague à la main droite, avec un rubis flamboyant. Une bague à la main gauche, avec un saphir ensorceleur. Autour de son cou, pendait un vaste collier terminé par une croix gravée de trois roses. C’était la rose-croix, mais sous un style original. 

J’ai pensé tout de suite : « Est-ce un fou, un illuminé, un imposteur ou un homme de génie ? » C’était un joli éventail de possibilités. Pendant que je songeais, l’illuminé-imposteurhomme de génie s’avance vers moi et me dit ex abrupto : -Vous avez raison d’annoncer la chute du général de Gaulle pour 1969*. Je reprends mon souffle et rétorque : -Je suis ravi que la renommée de mes oeuvres soit parvenue jusqu’à vos oreilles ; puis-je me permettre de vous demander à qui j’ai affaire ? Il me répond superbement : 
Au comte de Saint-Phénix. Phénix ou Saint-Phénix, c’était, je le savais, l’un des pseudonymes de l’illustre Saint-Germain. (p. 274-275) 
* Cf. BROUSSE F., Les Clés de Nostradamus, dans Revue Sources Vives, Perpignan, N°32, printemps 1965 

François Brousse 
Après l’effondrement de l’Atlantide, ce puissant génie a découvert le mouvement perpétuel, la quadrature du cercle et le moyen de transmuter les métaux profanes en métaux précieux. [...] Le Frère immortel poursuit sur la Terre le but d’Élias Artista en trois points fondamentaux : l’unité de toutes les religions, la production d’une richesse intarissable, la perfection de la science et de la morale, de sorte que les humains retrouveraient le paradis primitif. Il laisse entrevoir la rencontre future des fils d’Adam avec une civilisation extraterrestre. [...] Tel est le comte de Saint Germain, un des grands sages de l’Himalaya. (p. 280-281) 

François Brousse 
L’humanité évolue, elle est en quelque sorte la dernière fleur de l’arbre animal ; nous avons été successivement à travers les siècles des plantes, des poissons, des reptiles, des amphibiens, des oiseaux, des quadrupèdes, enfin des hommes, des humains, et notre sort est de devenir des surhumains, autrement dit, des dieux. (p. 52) 

Saint-Germain 
Nous sommes, nous, les Frères Aînés, Koot-Houmi, Morya, Saint-Germain, les résultats d’une évolution prodigieuse. Nos êtres, plus anciens que les vôtres, plongent dans une antiquité inconcevable. Ils ont acquis la réalisation définitive. 
Notre suprématie se met au service de l’ascension humaine. Par nos pensées, torrent perpétuel d’amour, de puissance, de sagesse, de beauté, de joie, nous baignons d’un flux vivifiant les multitudes et les penseurs. Parfois, nous nous manifestons directement à quelques privilégiés. 
(Propos de F. Brousse, p. 51) 

fee-240x300 dans MAITRISEFrançois Brousse (4e de couverture) 
Il faut savoir que le but de l’évolution est de fabriquer des humains immortels, non dans leur corps physique (utopie contradictoire), mais dans leur corps éthérique. Ils peuvent alors, par la concentration de leur volonté, condenser des corps tangibles. La nuance est de taille ! 
Ainsi le comte de Saint-Germain et Melchisédech apparaissent-ils d’âge en âge, avec de longues périodes d’occultation. Donc, l’explication éthérico-créatrice illumine les mystères de l’Aggartha


L’Aggartha est composée de ces hommes surhumains qui sont devenus des dieux. Ils ont atteint l’immortalité parfaite en ce sens qu’ils ont un corps éthérique indestructible, grâce auquel ils peuvent refaire à leur gré des corps physiques. 
L’Aggartha comprend vingt-deux grands maîtres, ceux qui ont atteint la conscience cosmique et l’illumination permanente. [...] Ces vingt-deux grands sages sont les points de convergence de l’humanité tout entière. En l’Aggartha, il y a la puissance, l’amour, la sagesse et la création de la beauté, ce qui fait que l’homme devient semblable à Dieu, Dieu qui est à la fois le grand poète, le grand géomètre et le grand amoureux éternel. [...] Ces maîtres ont atteint l’immortalité du corps éthérique. [...]. En voici les noms… (Cf. p. 38-39)

A lire : Le comte de Saint-Germain et les maîtres de l’AggarthaAuteur : Jean-Pierre WENGER 
Les éditions Saint-Germain Morya 3e trimestre 2012 
chez DG Diffusion dans toute librairie

Publié dans:HUMANITE, MAITRISE, POUVOIR |on 30 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Les 3 prophéties

 du 5ème règne

Interview de Yann Laflèche

Marjolaine Watelle pour Soleil-Levant a rencontré l’auteur d’un livre récemment paru aux éditions Alphé « la Prophétie du 5ème règne ». ce texte annonce, en toute humilité, les dernières informations révélées par le livre de la connaissance. A ce moment clé de notre histoire, découvrez le message de cet homme rare qui chemine sur la voie de la simplicité.

Yann Laflèche, pourquoi avoir choisi ce titre ?

Les 3 prophéties  dans PROPHETIES prophetie-191x300Ce livre s’appelle « La prophétie du 5ème règne » mais il y a trois prophétie dans cet ouvrage. La 1ère a trait à des bouleversements naturels importants qui doivent arriver et qui sont très différents de ce qu’on a vu dernièrement (les cyclones aux Etats-Unis ou le tsunami). Beaucoup d’êtres ont reçu ces informations. Je ne cite aucune date mais 2012 est citée par certains….Mon ressenti est que l’échéance est beaucoup plus proche que cela. Ce qui va se passer ne pourra pas être pris pour un événement ordinaire puisqu’il sera la conjonction de plusieurs faits différents dans un espace de temps beaucoup trop court pour qu’on puisse l’attribuer au hasard. On annonce une colère des 4 éléments : l’eau, la terre, l’air, le feu dans un délai de 40 jours. Cette fameuse prophétie avec ces éléments climatiques est une opportunité donnée à l’humanité pour changer sa façon de vivre, changer la loi qui règne sur cette terre c’est à dire le règne du faux, de la séduction, de la reconnaissance, du paraître… l’humanité doit apprendre à maîtriser ce qui est aujourd’hui placé au pinacle dans notre société…. Et cela ne se fera pas sans bouleversements.

Comment l’humanité en est-elle arrivée là ?

Notre humanité du 4ème règne a attiré tout un égrégore obscur qu’il va falloir nettoyer. Quand l’humanité est entrée dans ce règne (après la période atlante), une lumière de compréhension s’est fermée. Elle qui auparavant avait accès au livre de la connaissance, de la sagesse, de la vie, en a perdu les clés. Son enfance se situe dans la période atlante : l’humain était alors accompagné de ses guides, il avait accès aux mots de pouvoir, il pouvait commander à la matière puisque les dévas étaient à son service. Les dévas eux, ne cherchaient pas accaparer des choses. Un jour pourtant, des êtres ont utilisé leurs pouvoirs pour servir leur ego, alors les guides se sont retirés, ne pouvant pas rester dans ces basses vibrations. Voilà pour la période Atlante. Le passage par le 4ème règne, celui de raisonnement et du mental est un passage indispensable car il représente notamment l’apprentissage de l’individualité de conscience. Mais cette individualité de conscience nous fait rentrer aussi dans la séparativité, qu’on appelle l’ère du faux (il n’y a aucun jugement dans mes propos). La vie ne s’arrêtant pas à la matière, l’être humain va devoir sortir du 4ème règne et se rendre compte que ses corps sont illusoires, qu’ils sont appelés à disparaître, qu’ils sont des véhicules que son âme projette pour enrichir sa conscience, afin, petit à petit, de s’identifier avec le Père c’est à dire devenir créateur.

C’est ici qu’émerge le 5ème règne…

Oui, c’est un stade supérieur (une suite logique) qui consiste à percevoir la réalité sans passer par le mental. L’intuition est ce qui caractérise principalement les êtres du 5ème règne. Ces êtres dominent leur mental et peuvent se mettre en canal pour contacter le monde de l’esprit. Puisque maintenant l’humanité commence à se rendre compte qu’elle fonce dans un mur, les êtres du 5ème règne émergent apportant avec eux un espoir. Il y a peu de temps, « on » a donc commencé en rentrouvrir ce livre de la connaissance qui était plus ou moins fermé depuis la période atlante. D’abord au 19ème siècle avec « la doctrine secrète » reçue par Blavatsky puis au 20ème siècle avec Alice Bailey. Ce sont des livres magnétiquement verrouillés et ils apportent des éléments qui ne s’inventent pas.

Vous avez donc « pris la suite » pour transmettre ce livre de la connaissance ?

Disons que ce livre de la connaissance s’est rouvert, et je n’ai aucune prétention là dedans car je ne suis que le secrétaire, la plume. C’est un roman fiction qui s’appuie sur des éléments de fiction et de réalité. J’ai reçu toute la charpente et le déroulement de l’action m’a été donné. Dans ce livre, des clés importantes du livre de la connaissance sont révélées aux êtres humains. Je n’ai aucun mérite particulier, sauf celui d’avoir suivi mon chemin. J’ai fait 50% et on m’a donné l’autre moitié. Nous sommes tous des canaux et j’insiste bien pour dire que tout ceci n’est pas de mon fait, seul je n’aurai rien fait. Je rajoute que cet ouvrage est lui aussi verrouillé magnétiquement et seuls les hommes concernés vont ouvrir ce bouquin car ils trouveront dedans les infos qu’ils cherchaient. Il y a des mémoires, des pièces de puzzle qui vont s’assembler. Je sais que beaucoup de personnes ont lu ce livre d’un trait et pourtant d’autres personnes du 5ème règne ne l’ont pas ouvert, ils n’ont pas pu le lire…

Comment expliquer cela ?

Beaucoup des êtres du 5ème règne n’en sont qu’au début et ils sont encore sous l’emprise de leurs peurs. Comme pour le reste, la traversée d’un règne est divisée en trois : mère, fils et père. Aujourd’hui 1/5ème de l’humanité est entrée dans le 5ème règne et beaucoup d’êtres du 4ème règne sont sur le point d’y entrer. Mais beaucoup d’êtres du 5ème règne ne comprennent pas pourquoi dès qu’ils s’élèvent dans le positif ils récoltent des épreuves. Ils ne savent pas déjà que plus il est donné plus il sera demandé, ils ne savent pas qu’un jour peut-être on leur confira la responsabilité de créer un monde !…. l’être doit apprendre dès maintenant à s’auto discipliner… Mais, revenons à ce 5ème règne : dans ce 5ème règne (1/5 de l’humanité) seul 1/5ème assume cet état de fait (sans toujours le savoir !). ce sont des personnes bien dans leur peau, qui ne se posent pas de question sur les jugements que l’on peut porter sur eux et qui sont rentrés dans leur mission de service… chacun à leur niveau : ils sont thérapeutes, écrivains, artistes, journalistes, enseignants, organisent des événements… : ils constituent le 5ème règne conscient d’être au service du père.

Les 4/5ème restant « dorment », ils n’ont pas conscience de la mutation qu’ils ont opéré c’est à dire ils savent bien que ce monde de la personnalité, de ces valeurs sont illusoires mais ils sont bloqués dans leurs peurs. Le chemin du lâcher prise est un chemin de foi et la foi ne supporte pas l’à-peu-près.Quand on entre dans le 5ème règne, on croit encore que cette vie matérialiste à un prix, parce qu’on est encore ébloui par ce monde illusoire et on pense qu’on va être malheureux si on n’y est plus attaché. Or, ce que l’on abandonne c’est une peau d’âne, on abandonne quelque chose auquel on attribue des fausses illusions. Tant que l’on nourrit ce monde illusoire, les illusions ne veulent pas nous lâcher, et la personnalité souffre. Plus on évolue, plus les choses se facilitent, parce que plus tu lâches, plus tu es nourrit par en haut ! La mort c’est de se couper d’en haut et ce qui nous en coupe c’est la personnalité. C’est pour cela que je parle d’un 5ème règne pas encore réveillé : beaucoup d’êtres ont eu ces lumières de compréhension puis s’en sont coupés parce que le mental a repris le dessus. Ils doutent et puis ne s’impliquent pas. Or à un moment, il faut s’impliquer dans des choix, on a des responsabilités ! Cultivons le beau le vrai, le bien pour permettre à la lumière du Père de passer… on a 50 % à faire… si on fait les 50%, on reçoit les 50 restants.. mais ça ne monte pas tout seul, l’être humain doit faire de sa propre volonté la moitié du chemin. Chacun doit devenir un « maître ». Quelqu’un qui est maître ce n’est pas quelqu’un qui dit « appelez moi Maître », non ! c’est quelqu’un qui se maîtrise, qui maîtrise sa personnalité c’est à dire son non-soi. L’être qui rentre dans le 5ème règne est un disciple car il a perçu qu’il y avait des lois autres que celle de l’ego : les lois de la vie. Si il s’écarte de ces lois, il y a le karma, il va ramasser des épreuves mais comme il s’est incarné pas mal de fois déjà, il a compris. L’émergence du 5ème règne c’est aussi de dire aux gens « vous n’êtes pas anormaux, au contraire, vous êtes l’élite spirituelle de l’humanité ». Elite qui ne doit pas être une source de gloriole mais au contraire de devoir, d’humilité car plus on s’élève plus on est serviteur.

Vous parlez beaucoup de la notion de groupe dans votre livre, dites nous en plus.

La notion de groupe est une autre caractéristique du 5ème règne. Quand on arrive dans ce règne, on se rend compte que toutes les âmes sont liées entre elles et que l’autre est une partie de nous-même. Par ailleurs, les réincarnations se font en groupe :les gens ont déjà leur histoire, ce sont des gens qui se connaissent et se rencontrent de vies en vies. Cette notion de groupe a été récupérée par le négatif qui a semé la confusion avec les sectes. En fait il n’y a qu’un seul groupe dans l’humanité c’est le groupe des êtres qui sont gouvernés par la notion de service. Le groupe des êtres gouvernés par leur âme (5ème règne) constitue un organe et l’épicentre de ce groupe est le Père. Puis il y a des groupe humains qui sont + ou- proches de cet épicentre. Les êtres dans ces groupes sont des serviteurs, c’est tout le contraire de la secte ! La table ronde est par exemple un groupe qui se réincarne depuis toute éternité dans des moments particuliers et elle est composée d’êtres qui ont consciemment entrepris une démarche d’identification avec le Père : la créativité au service.

Parlez nous de la troisième prophétie ?…

J’y viens, un des aspects du 5ème règne est de permettre à des êtres de vibration élevée de venir s’incarner sur la terre et donc d’en augmenter la vibration. Plus les êtres du 5ème règne voient s’élever leurs vibrations, plus des êtres de lumière vont pouvoir venir ; et à l’inverse, les êtres lourds ne pourront plus s’incarner sur la terre. Grâce aux groupes du 5ème règne, vont s’incarner des êtres d’une vibration extrêmement élevée : des seigneurs de civilisation entre autres. Car en effet, si un individu du 5ème règne a déjà un taux vibratoire très élevé, cela n’est rien comparé au taux vibratoire d’un groupe ! Lors d’une méditation ou d’un travail énergétique, le taux est fabuleux, et actuellement, il se tisse dans le monde une toile de lumière entre tous ces groupes. Grâce aux groupes, les guides vont pouvoir revenir. Le livre de la connaissance, de la sagesse et de la vie va progressivement être de nouveau dévoilé. Quand l’humanité en sera là, la terre sera en phase de devenir une planète sacrée car ce ne sera plus 1/5ème mais peut-être les 3/5ème de l’humanité qui aura les deux pieds dans le 5ème règne…

Quel est le message majeur de ce livre ?

L’enseignement majeur de ce livre est que chacun doit être autonome, je veux dire qu’il est possible à chacun de s’aligner avec son être et à ce moment là devenir un « boulevard » énergétique. La seule condition est le centrage et l’alignement : pratiquer les énergies du vrai, du beau et du bien, c’est à dire les énergies du mental supérieur. Le bien dont je parle est le bien de l’ensemble. Je pense que dans sa progression, l’être humain doit tendre vers une identification avec le Père, c’est à dire devenir créateur. C’est à dire de faire preuve de volonté, non pas individuelle, mais de volonté au service. C’est à dire faire preuve d’humilité, de taire l’orgueil et se mettre dans les mains du Père. Dominer le non soi, le monde de la forme.

cubisme-207x300 dans PROPHETIESJe vous entends parler du père, du bien et du mal, n’est-ce pas une vision judéo chrétienne ?

Non, ce que je veux dire c’est que l’esprit c’est le Père et la matière la Mère. Il n’y a aucun sexisme dans mes propos, j’évoque les deux polarités du principe créateur. A un moment, le mal est de rester dans la matière, parce qu’on a le devoir de grandir. Le mal, c’est quand la matière domine l’esprit. Le Bien, c’est quand l’esprit domine la matière. Quand vous restez dans les jupes de la mère (la matière), vous ne grandissez pas. Vous ne pouvez pas être un adulte capable de fonder un foyer, une famille, et d’en assumer les responsabilités. Il faut quitter les jupes de la mère et à un moment, développer les énergies d’amour. A ce moment vous devez pratiquer la volonté du père en vous y identifiant A LUI. Or pour sortir des jupes de la mère il faut faire preuve de discernement, et maîtriser son non-soi. Discerner ombre et lumière, soi et non-soi. Ensuite, vous développez les énergies d’amour puisque vous avez discerné et que vous vous rendez compte que l’autre est une partie de vous-même, et qu’en pratiquant l’amour, le sourire, la compassion, le respect de la différence, vous allez appeler à vous des énergies de vie en devenant un canal. A un moment vous allez être au service du Père, de Dieu. Et vous allez devenir une fontaine de vie, chaque être du 5ème règne est une fontaine de vie car il discerne, il quitte le monde de la forme et du paraître. C’est toujours le même corps physique, mais le rayonnement du 5ème règne est plus puissant, plus beau intérieurement. Le 5ème règne ce sont des hommes et des femmes qui sont entrés en contact avec leur être, parce qu’ils ont commencé à s’aligner, ils se sont rendu compte que lorsqu’ils pratiquaient des énergies positives ils avaient des ouvertures et quand ils pratiquaient des énergies de la personnalité ils se retrouvaient dans la souffrance.

Si l’humanité ne veut pas grandir elle va être ramenée à l’âge de pierre. <Les événements qui vont se dérouler vont être une opportunité d’effacer le négatif, si l’humanité ne choisit pas de prendre ce chemin, 6 ans après il y aura table rase. Mais il ne faut pas y penser, il faut croire qu’elle va prendre le bon chemin. Aidée en cela par les groupes qui vont se rencontrer afin d’encadrer cette humanité qui a pris conscience qu’elle va dans le mur et qui sait qu’elle doit changer.

A lire absolument : La prophétie du 5ème Règne. Yann La Flèche. Editions Alphée. 18,90€.

Publié dans:PROPHETIES |on 30 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Astrologie Médicale

 

L’astrologie médicale demande un jugement sûr, une grande charité pour autrui, un tact et une grande compassion en plus des connaissances proprement astrologiques. 
L’astrologie médicale reste avant tout une science d’observation.

Astrologie Médicale dans ASTROLOGIE earthlog-300x251

LES ASCENDANTS

ASCENDANT BELIER : gouverne la tête, le cerveau, le nez. Le physique Bélier ressemble souvent à une tête de mouton. Le nez est généralement aquilin. Un tel ascendant donne beaucoup d’initiative sur le plan moral; on tend à prendre la tête de quelque chose. 
Au point de vue physiologique, les maladies des reins, les fièvres cérébrales, la surdité, les troubles oculaires et les accidents se rencontrent en accord avec les afflictions planétaires.

ASCENDANT TAUREAU : gouverne le cou, la nuque, les dents, la mâchoire, le larynx, les organes de la phonation, la trachée-artère. Le physique Taureau ressemble, par son teint très coloré et ses fortes épaules, à l’animal ayant donné son nom au signe.
Un tel ascendant accorde beaucoup de solidité et doit faire craindre les colères du natif. La ténacité et la puissance de travail sont des traits marquants sur le plan psychologique, mais aussi la gourmandise et la sensualité. En général un tel ascendant accorde le don d’organiser ou de gérer et la possibilité d’incarner quelque chose ou de bâtir, avec des perspectives de durée. La fidélité aux instincts est puissante.
Au point de vue physiologique, les maladies de la gorge et des reins sont les plus fréquentes ainsi que les troubles osseux de la colonne vertébrale. Un tel physique est pourtant un des plus puissant du Zodiaque.

ASCENDANT GEMEAUX : régit les poumons, les bras, les doigts et les mains ainsi que les nerfs. Le physique Gémeaux est souvent fragile, avec une grande finesse des traits et une réelle beauté. Les titulaires d’un tel ascendant ne peuvent rester en place et éprouvent le besoin d’une stimulation extérieure mais on du mal à se concentrer. Un tel ascendant s’il entraîne une certaine instabilité, accorde en revanche beaucoup d’habileté et de grâce corporelle. Mais les Natifs ne peuvent soutenir longtemps un effort. Leurs nerfs sont fragiles et, aux cas où leur vie sexuelle est peu satisfaisante, ils sont exposées à toutes les dépressions. Le goût du changement les caractérise en tout; il leur est difficile de rester longtemps fidèle à une situation donnée.
Au point de vue physiologique, en cas d’affliction, les maladies les plus fréquentes sont les troubles nerveux, la tuberculose, les atteintes pulmonaires et la paralysie. Les affections du système nerveux central conduisent à des troubles sexuels (impuissance ou frigidité).

ASCENDANT CANCER : gouverne l’estomac, le grand sympathique, l’oeil gauche, les processus de la gigestion, les diastases. 
Au point de vue phisiologique, troubles de la nutrition, tumeurs et maladies de dégénérescence. Les cures thermales et les oligo-éléments peuvent rendre la santé.

ASCENDANT LION : gouverne l’oeil droit, la colonne vertébrale et le coeur. Contrairement à ce que certains affirment, ce signe ne donne en général qu’une vitalité moyenne. Un tel ascendant accroit l’importance de la vie sentimentale, mais rend rarement le domaine du coeur heureux.
Sur le plan physiologique, les atteintes les plus fréquentes sont les troubles cardiaques et les affections de la colonne vertébrale ainsi que les troubles occulaires.

ASCENDANT VIERGE : régit l’intestin et la rate. Le physique Vierge se reconnaît à une grande finesse de traits. Au moral, ce sont des natifs et natives fort intelligents mais développant un tel sens critique qu’ils tombent dans le négativisme. Ils sont prédisposés aux névroses et reviennent sans cesse sur ce qui est acquis ou passé. Un tel ascendant est meilleur pour une femme que pour un homme (le Lion étant en XIIe maison).
Au point de vue physiologique, les maladies les plus fréquentes sont les troubles hépathiques et intestinaux et les affections cérébrales, ainsi que les névrites et les troubles sexuels.

ASCENDANT BALANCE : a sous sa dépendance les reins, la vessie, la prostate (pour l’homme) et certaines glandes réglant les échanges organiques. Tous les mécanismes d’épuration de l’organisme appartiennent à cet ascendant. Le physique Balance est souvent fort beau, avec un profil de médaille, des traits réguliers et une grande finesse. C’est l’un des ascendants les plus favorables de tout le Zodiaque. On reconnait le physique Balance à sa beauté, et au point de vue caractère, à sa sociabilité et à son aisance.
Au point de vue physiologique, troubles de la vessie (pour les 2 sexes) et troubles prostatiques (pour les hommes). La gorge et la bouche sont leur point fragile, ainsi que l’intestin.

ASCENDANT SCORPION : régit la verge, les testicules (chez l’homme), l’utérus, la vulve, le vagin (chez la femme), le rectum et les hormones sexuelles (chez les 2 sexes) ainsi que le pouvoir de régénération (greffe, etc…) de l’organisme et la force sexuelle (chez l’homme) ou l’orgasme (chez la femme). Le désir sexuel et le pouvoir de création dépendent donc de ce signe. Le physique Scorpion est l’un des plus reconnaissables: Souvent le nez présente une bosse légère en son milieu. Les cheveux sont souvent très noirs et la force nerveuse est considérable.
Au point de vue physiologique, prédisposition aux empoisonnements par auto-intoxication, par vaccinothérapie, etc… et il lui est conseillé d’adopter jeûne et oli-éléments. Les hémorroïdes, inflammations, indurations, tumeurs, sont fréquentes avec des aspects violents.

ASCENDANT SAGITTAIRE : régit le foie, le sang, les artères et les cuisses. Le physique Sagittaire est très reconnaissable; le visage a souvent un caractère un peu chevalin, avec une grande noblesse de ligne, un nez bourbonien. Les hommes présentent une calvitie de bonne heure. Le teint est vif, coloré, souvent couperosé. La démarche est nerveuse et rapide.
Au point de vue physiologique, prédisposition aux troubles hépathiques, aux troubles de la nutrition et aux intoxications. Protection dans les accidents, sauf par l’eau.

ASCENDANT CAPRICORNE : régit les os, la peau et les genoux. Le physique Capricorne est reconnaissable par un visage un peu bosselé et rarement harmonieux. Le front est très bombé, avec une calvitie avançant en pointe. Un tel ascendant fait présager des rides de bonne heure; des douleurs arthritiques précoces donnent une démarche qui manque de souplesse. Le froid est souvent très vivement ressenti. Les os sont gros.
Au point de vue physiologique, il faut noter que le temps améliore la vitalité; sous de sérieuses afflictions: affections rhumatismales, maladie des reins, fratures des genoux. Les troubles de la nutrition sont fréquents, malgré la sobriété.

ASCENDANT VERSEAU : gouverne l’électricité cérébrale, les nerfs, les artères, la circulation périphérique, les chevilles. Le physique Verseau est souvent très beau, avec des traits réguliers. Un certain magnétisme est sensible. Souvent la nervosité est très apparente.
Au point de vue physiologique, on doit remarquer que les affections les plus fréquentes, avec de grandes afflictions, sont les affections cardiaques et celles du sang, en même temps que les troubles nerveux.

ASCENDANT POISSONS : régit les pieds, le psychisme dans son ensemble, les fluides organiques, la lymphe. Le physique Poissons a tendance à s’effondrer, ceci étant surtout vrai pour les hommes (embompoint, épaules fuyantes, molesse de la chair qui se barde de cellulite). Les yeux sont souvent extraordinairement beaux.
Au point de vue physiologique, il est nécessaire que les natifs fuient les médicaments (à part l’homéopathie et la phytothérapie), se gardent d’abuser des drogues diverses. Il y a tendance à la nervosité, aux troubles neurologiques et psychiques, à la tuberculose et aux tumeurs.

Site à consulter http://www.boudry.net/

Publié dans:ASTROLOGIE |on 29 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Comment les Reptiliens….

comment les REPTILIENS ont construit la LUNE !

(DAVID ICKE )

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans:REPTILIENS |on 29 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

La Co-création consciente

 

Image de prévisualisation YouTube

Vidéo dédiée à tous les « petits soldats de Lumière », mes Divins Frères et Sœurs d’Urantia-Gaïa.

Mon éternelle gratitude envers les 32 Anges d’ღmour, symbole d’Unité et de Reliance avec TOUTES les Énergies Féminine de la Terre, qui ont lu d’UNE seule Voix cet humble message du Cœur.

Amour et Bénédictions
Je Nous Aime

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:CO-CREATION |on 28 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Interprétation du nombre intime

 

exemple Le Interprétation du nombre intime dans CHIFFRES 2:

Le 2 qui résume votre prénom signifie une certaine passivité, accompagnée toutefois de chance et de dons commerciaux. Dans beaucoup de domaines de votre existence, la chance, accompagnée de fécondité, sera au rendez-vous. Vous tendrez à une enviable fortune, notamment sur le plan de l’immobilier. La campagne, les prés, les jardins, l’océan, les pêcheries, les laiteries, les parfums, les fruits, les planches, tout cela pourra constituer un domaine d’action ou accroître votre chance. Vous serez sensible à toute harmonie, vous posséderez des dons vocaux; quoique assez déterminé, car on ne pourra vous contraindre complètement et vous opposerez la force d’inertie à qui voudrait vous attacher à des tâches qui vous rebuteraient, vous saurez toujours distraire de votre temps pour la famille, la beauté et votre propre culture. Vous avez plusieurs inclinations à la jouissance, la gourmandise, l’amour de la bonne chère, et une grande difficulté à vous détacher des biens matériels, mais vous êtes également calme, imaginatif et bon intermédiaire. Vous ne serez pas particulièrement créateur, mais vous saurez tirer un grand parti de ces facultés chez autrui, mettre en forme, élaborer et pousser une affaire jusqu’à sa conclusion grâce à votre ténacité tranquille. Ce chiffre comme nombre intime, accorde la beauté, la patience et la jouissance des biens terrestres.

Sur le plan de la santé, vous pourrez avoir besoin d’un régime, souffrir des excès de bonne chère, notamment aux alentours de la cinquantaine. Tout ce qui est plan glandulaire, assimilation de l’eau, reins, surrénales et pancréas demandera une certaine surveillance. Vous aurez pour garder la chance besoin d’une ambiance calme et tranquille.

Votre qualité principale : la possibilité de faire fructifier ce qui est vous est donné.
Votre défaut : un esprit quelque peu routinier.

 Cliquez sur votre chiffre…..

le 1

le 2

le 3

le 4

le 5

le 6

le 7

le 8

le 9

 

 

Publié dans:CHIFFRES |on 28 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Une intrigante interview Reptilienne

     

LE DOSSIER LACERTA  Entretien avec une Reptilienne par Ole K.

Introduction

« Je certifie que le texte suivant est l’absolue vérité et non une œuvre de fiction. Il s’agit d’une partie de la transcription d’une interview que j’ai réalisée, en décembre 1999, avec un être non-humain reptilien femelle, qui était déjà en contact depuis quelques mois avec un de mes amis (mentionné ci-dessous selon les initiales E.F.) ».

Une intrigante interview Reptilienne dans REPTILIENS marciens-300x258(Résumé : L’interviewer affirme qu’auparavant il se considérait comme un sceptique en ce qui concerne les ovnis et les extraterrestres, mais que l’entretien réalisé en Suède, pendant trois heures, dans une maison à l’écart, l’a convaincu. L’entretien ne comporte qu’une partie de ce qui a été dit, la Reptilienne désirant que certaines informations importantes ne soient pas rendues publiques. L’interviewer possède la totalité de la transcription (46 pages) et des dessins faits par lui, représentant la Reptilienne et son équipement, ainsi que la totalité de l’enregistrement sur cassettes, mais il ne les communiquera pas sans l’autorisation de la Reptilienne).

« J’ai envoyé le présent résumé à quatre de mes amis en Finlande, Norvège, Allemagne et France, afin qu’ils le traduisent dans leur langue respective et le diffusent. Si vous recevez ce texte, envoyez-le à un aussi grand nombre de gens que possible ». (…)

« Je certifie également avoir observé pendant ces trois heures d’entretien les facultés télépathiques et paranormales de la reptilienne – faire danser un crayon sur la table sans le toucher, maintenir une pomme en l’air à 40cm de sa main – et je suis absolument sûr qu’il n’y avait pas de truc. Il est certainement difficile à certaines personnes qui n’en ont pas eu l’expérience de le comprendre, mais j’étais réellement en contact avec son esprit et je suis certain que tout ce qu’elle a dit dans cette interview est la vérité ».

(…) « Un nouvel entretien est prévu (en Suède, au même endroit) pour le 23 avril 2000… ».

Ole K.

8 janvier 2000  TRANSCRIPTION DE L’INTERVIEW  (Q = Question – R = Réponse).

Q- D’abord, qui êtes-vous et qu’êtes-vous ? Etes-vous d’une race extraterrestre ou bien un être originaire de cette planète ?
Q- Pouvez-vous me dire votre nom?
Q- Quel âge avez-vous?
Q- Quelle est votre tâche ? Avez-vous un « travail », comme nous ?
Q- J’ai lu votre témoignage complet (que vous avez donné à E.F.) sur tout cela, mais pouvez-vous me répondre brièvement maintenant. Les ovnis sont-ils de vrais objets volants pilotés par des extraterrestres, ou appartiennent-ils à votre espèce ?
Q- Avez-vous un symbole spécial ou quelque chose de ce genre permettant d’identifier votre race ?
Q- Est-ce que les sept étoiles que vous mentionnez dans votre second symbole représentent les Pléiades?
Q- Vous ne m’avez pas permis de faire des photos, qui pourtant me seraient utiles pour apporter la preuve de votre existence réelle et de la véracité de cette histoire. Pouvez-vous vous décrire vous-même en détails?

Deuxième Partie

Ma peau est principalement d’une couleur vert-beige – plutôt vert pâle – et nous avons des dessins faits de taches irrégulières brunes (chaque tache mesurant 1 à 2 centimètres) sur le corps et le visage (les dessins sont différents en fonction du sexe, mais les femelles en ont plus, spécialement sur le bas du corps et sur le visage). Dans mon cas, vous pouvez observer les deux lignes de points au-dessus des sourcils, traversant mon front, sur les joues et au menton.

Mes yeux sont un peu plus grands que les yeux humains (pour cette raison, nous voyons mieux dans le noir). Ce qui domine, c’est la large pupille noire, entouré d’un petit iris d’un vert brillant (les mâles ont un iris vert foncé). La pupille est en fente et peut changer de taille, allant d’une minuscule ligne noire jusqu’à un large ovale en forme d’œuf. Notre rétine est extrêmement sensible à la lumière et donc la pupille doit s’y adapter.

(Résumé de la suite de la description : oreilles rondes externes, plus petites, mais meilleure audition. Sensibilité à une échelle de sons plus large. Muscle permettant de fermer complètement les oreilles, sous l’eau par ex. Nez plus pointu, forme de V entre les narines permettant de « sentir » les températures, une capacité qui s’est un peu émoussée avec le temps. Lèvres de la même forme que chez les humains, plus grande chez les femelles, de couleur brune. Dents très blanches, fortes, plus longues et plus pointues. Une seule couleur de cheveux – brun verdâtre – mais tradition de teinture selon l’âge. Cheveux plus épais et plus forts. Pas d’autre pilosité sur le corps de couleur vert-beige, avec des structures en écaille sur les cuisses et le haut des bras. Cinq doigts un peu plus longs et fins que chez les humains. Paumes lisses sans nos « lignes », mais une combinaison en forme d’écailles avec des taches brunes chez les deux sexes. Pas d’empreintes aux doigts. Peau plus douce. Petites cornes pointues sur le dessus des deux médius. Ongles gris et plus longs chez les mâles -5 à 6 centimètres- à bout rond chez les femmes, pointus chez les mâles. Différence par rapport à l’espèce humaine: une sorte de crête le long de l’épine dorsale jusqu’au niveau des hanches, avec une forme compliquée, comportant des plaques, faite de peau et de tissus. Structure très sensible au toucher et très innervée et vascularisée qui a un rôle dans la sexualité et la régulation de la température. Difficile de s’asseoir sur une chaise avec cela. Au soleil, les plaques se remplissent de sang reptilien qui se réchauffe de plusieurs degrés, d’où grand plaisir. Pas de nombril. Naissance différente comparée aux mammifères. Autres différences mineures non visibles car cachées par vêtements).

Q- Quelle sorte de vêtements portez-vous généralement? Je suppose que ceci n’est pas votre manière normale de vous vêtir.
Q- Vous mentionnez des personnes « proches de votre nom ». Est-ce que cela veut dire votre famille?
Q- Possédez-vous une queue comme les reptiles normaux?
Q- Vous dites que vous naissez d’une manière différente. Pondez-vous des œufs?
Q- Au sujet de la température de votre corps, vous dites que vous aimez être au soleil. Quel en est l’effet?
Q- Qu’est-ce que vous mangez?
Q- Pouvez-vous me dire quelque chose au sujet de l’histoire naturelle et de l’évolution de votre espèce? Est-elle très ancienne? Avez-vous évolué à partir des reptiles primitifs comme l’humanité a évolué à partir des singes?

Lire la suite ici …..  

Publié dans:REPTILIENS |on 25 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Les Herbes Magiques

Les Herbes Magiques dans NATURE bouffeJuste avant de semer vos graines  et vos plantes il est important de consulter le jardin. On gagne du temps et de l’énergie à coup sûr. Il faut explorer minutieusement la Médecine de la terre, le sol ou vous allez planter pour voir comment les élémentaux et les Esprits du lieu vont réagir ! C’est un travaille d’équipe vous savez !

Laissez des Offrandes aux Esprits du jardin ; Présentez-vous, avec votre prénom et demandez-leur de quoi ils ont besoin et comment coopérer mieux avec eux. Déposer quelques grains de tabac ou de semoule de mais sur la terre cultiver. Vous pouvez aussi accrocher à une branche un petit sac de tabac en tissus rouge avec une intention de Gratitude. Pour chaque plante, placez une petite pierre dans la terre comme  ; une graine esprit… pour annoncer l’arrivée prochaine et invoquer les élémentaux des plantes qui en prendront soin. Par la suite demandez la Bénédiction des lieux et des semailles. Votre jardin seras sacré et ensoleillé et même les oiseaux y viendrons y chanter et y nicher. Quand les herbes sont à maturités il est essentiel de les remercier pour leur futur travail auprès des gens. Qu’elles soit créée pour des tisanes, teintures mères ou pommades, elles agiront en force et en bienfaits encore plus. Chaque Herbes Magiques a sont Esprit sacré. Ne soyez donc par surpris si à vos promenades au jardin vous avez un écho de leur voix qui vous parlent dans un silence révélateur.

C’est par la suite, un coup séché, que vos herbes de guérisons pourront équilibrer les gens de bonnes intentions qui passeront sur votre chemin.  Vous pouvez aussi avant toute chose déposer vos herbes sous la lumière de l’astre solaire ou lunaire pour que chacune de leur énergie leur soit accordées. La terre porte en elle milles et un trésors et ils sont tous pour vous… chacun, chacune de vous. Il suffit de bien vouloir les prendre, les touchers, les goûters et les aimers. Merci Mère Terre de ta nourriture pour que mon corps et mon esprit soit mieux, heureux et en santé.

Publié dans:NATURE |on 25 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Creeks, peuple amérindien

  

Les Creeks sont un peuple amérindien qui vivait à l’origine au sud-est des États-Unis, ils font partie des Cinq tribus civilisées. Ils se nomment eux-mêmes les Muscogee ou Muskogee. Cette dernière appellation qu’ils utilisent de nos jours, s’écrit Mvskoke selon l’orthographe traditionnelle. Les Muscogees vivent aujourd’hui principalement en OklahomaAlabamaGéorgie et Floride. Leur langue, leMvskoke, fait partie de la famille des langues muskogéennes. Les Séminoles sont de proches parents des Muscogees et parlent également la langue Creek.

Les Creeks étaient organisés en une confédération de 50 « villes ». Au centre de la ville se trouvait une place sur laquelle se dressait un bâtiment pour les affaires communes. Le conseil était présidé par un chef. Chaque maison possédait un jardin, cultivé par les femmes.

 

Histoire précolombienne

 

Creeks, peuple amérindien dans AMERINDIENS

Les Creeks sont probablement des descendants des constructeurs de monticules de la civilisation du Mississippi, reliés aux Utinahica de la Géorgie méridionale. Plus une confédération souple qu’une tribu simple, les Muscogees ont vécu dans des villages autonomes de la vallée fluviale des états actuels de la Géorgie et de l’Alabama. Ils étaient composés de nombreux groupes ethniques parlant plusieurs langues distinctes. Ceux qui vivaient le long du fleuve Ocmulgee étaient nommés « Creek » par les commerçants britanniques de la Caroline du Sud ; par la suite le nom a été appliqué à tous les indigènes de la région.

Les Creeks commerçaient avec leurs nouveaux voisins britanniques, échangeant avec les Européens diverses marchandises contre des peaux de daim et aussi des esclaves indiens capturés en Floride. Au xviiie siècle, les Creek ont commencé à se marier avec des commerçants britanniques aussi bien qu’avec des esclaves africains en fuite. Des différences dues à la géographie et au mode d’interaction avec les Européens ont entrainé une séparation de plus en plus importante des villes Creek entre les Villes basses de la frontière avec la Géorgie (sur la rivière Chattahoochee, la rivière Ocmulgee et la rivière Flint, et les Villes hautes de la vallée de la rivière Alabama.

Guerre d’indépendance

Comme beaucoup de groupes indigènes à l’est du Mississippi, les Creek étaient divisés sur le parti à prendre pendant la Guerre d’indépendance. Les Creek des villes basses sont restés neutres ; les Creeks des villes hautes se sont alliés avec les Anglais et ont combattu les colons rebelles.

Lorsque la guerre d’indépendance américaine fut officiellement terminée en 1783, les Creek s’aperçurent que la Grande-Bretagne avait cédé des terres Creek aux États-Unis naissants. L’État de la Géorgie a commencé à empiéter sur le Territoire Creek. L’homme d’État Creek Alexander McGillivray prit de l’importance en organisant la résistance à cette violation, recevant des armes des Espagnols de Floride pour combattre les Géorgiens expansionnistes. McGillivray a œuvré à l’émergence d’un nationalisme Creek et à la centralisation du pouvoir Creek en luttant contre les chefs de village qui, individuellement, vendaient des terres aux États-Unis. Par le Traité de New York en 1790, McGillivray a cédé une part significative des terres Creek aux États-Unis alors sous la présidence de George Washington, en échange de la reconnaissance fédérale de la souveraineté Creek sur le territoire restant. Cependant, après la mort de McGillivray en 1793, la Géorgie a continué son expansion sur le territoire Creek.

La guerre de Bâton rouge

La guerre Creek de 1813 - 1814, également connue sous le nom de Guerre de Bâton rouge (Red Stick War), a commencé comme une guerre civile dans la nation Creek puis s’est entremêlée avec la guerre de 1812.

Inspirés par l’éloquence ardente du chef Shawnee Tecumseh et de leurs propres chefs religieux, les Creek des villes hautes, connus des blancs sous le nom de « Bâtons-Rouges » (Red Sticks), ont cherché à résister par les armes à l’hégémonie des Blancs et aux programmes « de civilisation » administrés par l’agent indien des États-Unis Benjamin Hawkins. Les chefs Red Sticks William Weatherford (« Aigle Rouge »), Peter McQueen etMenawa se sont violemment opposés aux Creeks des villes basses menés par William McIntosh et alliés aux américains.

Le 30 août 1813, les Red Sticks menés par Aigle Rouge ont attaqué l’avant-poste américain de Fort Mims près de Mobile en Alabama, où les Américains blancs et leurs alliés indiens s’étaient réfugiés. Les Red Sticks ont conquis le fort et ont massacré les prisonniers, y compris les femmes et les enfants. Près de 250 personnes ont été tuées et ce massacre a provoqué une panique qui s’est propagée tout le long de la frontière du sud-ouest américain. En réponse au massacre de fort Mims, le Tennessee, la Géorgie, et le Territoire du Mississippi ont envoyé des troupes en territoire Creek. En infériorité numérique et mal armés, les Red Sticks menèrent un combat désespéré depuis leurs bastions du désert. Le 27 mars 1814, le général de la milice du Tennesse Andrew Jackson, aidé par le 39e régiment d’infanterie des États-Unis et par ses alliés Cherokee et Creek, a finalement écrasé la résistances des Red Sticks à la bataille de Horseshoe Bend sur la rivière Tallapoosa. Bien que les Red Sticks aient été écrasés (environ 3 000 Creeks des villes hautes ont péri dans cette guerre), la résistance Creek dura plusieurs mois. En août 1814, épuisés et mourant de faim, ils se rendirent à Jackson à Wetumpka (près de l’actuelle ville actuelle de Montgomery en Alabama). Le 9 août 1814, les Creeks furent contraints de signer le Traité de Fort Jackson, qui mit fin au conflit et imposa au peuple Creek la cession aux États-Unis de 20 millions d’acres (81 000 km²) de terre, soit plus de moitié de leurs possessions territoriales héréditaires.

Même les Creeks qui combattirent aux côtés de Jackson furent obligés de céder du territoire, car Jackson les jugea responsables de la rébellion des Red Sticks. Ce traité a ouvert la porte à l’Alabama fever, qui voit la population du Territoire de l’Alabama multipliée par 12 entre 1810 et 1820. L’État de l’Alabama fut ainsi incorporé aux États-Unis en 1819.

Publié dans:AMERINDIENS |on 25 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

La peur de l’avenir

 

Enfin celle que nous avions gardée pour la fin, la neuvième peur, car vous connaissez bien l’énergie du 9, celle de l’achèvement. L’énergie du 11 et du 9 ?

 Celle du 11 est celle qui prévaut maintenant, le maître nombre qui symbolise la Terre nouvelle. L’énergie du 9 vous enrobe, c’est le contenant dans lequel se tient le 11. Il s’agit de l’aboutissement de l’ancien, du vieux paradigme, de la vieille énergie. Et malgré tout, baignant dans ce paysage dont la portée et le potentiel sont inouïs, vous craignez pour l’avenir !

La peur de l'avenir dans PEUR mortQUESTION « Kryeon, que va-t-il se passer ? Le dernier événement nous a tous grandement suris ! S’en profile-t-il un autre à l’horizon ? Qu’allons-nous devenir ? » demandez-vous. Permettez-moi de vous faire remarquer un fait ; récemment, avez-vous prêté attention aux dires des marchands de malheur – ceux qui suivent les chemins d el a peur ? Avez-vous observé qu’ils étaient peu présents avant l’événement du  11 septembre ? Par contre, depuis, ils sont partout ! Ils se repaissent de  votre peur ! Ils n’aspirent qu’à l’amplifier, si vous leur en donnez l’occasion, vous annonçant des scénarios encore plus terrifiants. Ce sont eux qui s’efforcent de faire redescendre à son niveau antérieur cette énergie hors du commun pour laquelle vous aviez tant travaillé. Ils souhaitent que ces tonalités d’ombre et de lumière retrouvent leur état initial. Telle est la différence entre l’ancien et le nouveau. Ce sont ceux-là qui resteront derrière.

REPONSE de Kryeon : Vous souvenez-vous de nos premiers enseignements ? Vous ne pouvez pas amener l’énergie à un état de moindre conscience. Vous ne pouvez rien désapprendre de votre plein gré. La Terre ne peut pas perdre son niveau de lumière. Elle ne peut désinventer ce qui s’est passé au cours des derniers mois. Pourtant les vendeurs de peur essaieront, ils vous mettront en garde contre une foule de dangers : « Ayez peur ! Méfiez-vous ! » Puis ils vous prédiront les dates et les heures de votre destin. Des planètes vont s’écraser sur vous, des astéroïdes vous détruiront, des alignements d’influences astronomiques détruiront la Terre. Bien sûr, rien de tout cela ne surviendra, mais beaucoup ne le remarqueront même pas et continueront à réclamer de nouvelles dates de catastrophes, devenus drogués de l’énergie de peur. Effectuez une rétrospective. Leurs messages n’ont jamais changé depuis les premiers, livrés il y  a mille ans ! N’est-il p as temps de passer à autre chose ?

Si vous les suivez cependant, votre lumière en sera diminuée. Possédez-vous la preuve qu’ils sont plus nombreux aujourd’hui qu’hier ? Non, mais laissez-moi vous donner matière à réflexion : où étaient les marchands de peur la veille du 11 septembre ? Encore cachés sous leurs tonnes de peur, à inventer des menaces irréelles, ratant ainsi LA vraie. Ce que je veux dire par là ? Simplement que c’est la manifestation d’un événement terrifiant qui leur a ouvert le chemin vers ce qui fait leur bonheur actuellement, c’est à dire être écoutés. Certains en sont pleinement conscients ; quel message en tirez-vous ? En ce qui concerne votre pouvoir et la lutte qui vous incombe, rien n’a vraiment changé. La différence, c’est qu’à présent le tout est au grand jour. Les éléments de la batille deviennent évidents, et celle-ci vient tout juste de commencer.

A Terre manifeste maintenant une contingence que nous avions annoncée : la conscience. La bataille entre l’ancien et le nouveau fait désormais partie de vos événements courants. Vous allez devoir prendre position. Où vous situerez-vous ? En 1999, nous avions posé la question suivante : « Que considérez-vous comme normal pour la civilisation ? » A ce moment-là, pour bon nombre d’entre vous, cela semblait seulement intéressant ; jusqu’à tout récemment, personne n’y prêtait la moindre attention ! Il vaut peut-être la peine de s’y arrêter de nouveau ?

Vous faites l’expérience d’une nouvelle voie de réalité qu’aucune prophétie n’avait prédite. Tout est possible ; les devins s’amènent et vous concoctent un scénario de peur. Ils sont ici, et c’est normal, pour vous offrir le choix entre l’ombre et la lumière. Mais vous connaissez une possibilité qu’eux ignorent : votre immense potentiel ! Depuis combien d ‘années avons-nous décrit ce potentiel comme la Nouvelle Jérusalem ? Vous preniez cela pour quelque formule mystérieuse ou historique ? Regardez les nouvelles ! Comprenez-vous dorénavant sa signification ?

Vous l’avez tant de fois entendu proclamer par Kryeon et d’autres avant lui : Jérusalem n’est pas seulement une ville d’Israël. Son nom symboliser une Terre capable de résoudre l’insoluble, atteignant un niveau encore jamais conçu, et la reconstruction, pour a troisième fois, d’un temps de la conscience. Il représente une planète nouvelle, une Terre nouvelle.

Cela inclut plusieurs métaphores et, je vous en prie, ne redoutez pas un avenir que vous, travailleurs de la lumière, contrôlez et manifestez. C’est vous qui avez fait échouer l’Armageddon ; vous qui tombez sur les chiffres 11-11 à vos horloges ; vous qui, en ce moment, faites des câlins à l’Esprit, enfantant la lumière du monde !

Voilà pour la peur numéro neuf.

 Tome VII – Un nouveau départ, canalisé par Lee Carroll – page 239. Channeling de Reno, Nevada février 2002.

Publié dans:PEUR, SOCIETE |on 24 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Utiliser Merkaba

Je vous cite l’extrait d’un site sur l’intêret de la merkaba :
Les champs de Prâna [énergie vitale] représentent une étoile tétraèdre, c’est à dire une Etoile de David en trois dimensions. En employant la technique ancestrale de respiration yoguique ou Prâna, il est possible d’activer la rotation de deux des trois champs en forme d’étoile tétraèdre, créant ainsi un immense champ énergétique de 17 mètres – notre corps lumière, le Merkaba.

Utiliser Merkaba dans MER-KA-BA chute-deauMerkaba pour retrouver la santé et l’équilibre:
Les bienfaits de l’utilisation du Merkaba sont très variés: 
C’est un outil très puissant qui favorise la guérison et la protection. En employant la technique ancestrale de respiration yoguique ou Prâna, nous pouvons rétablir le courant de Prâna à travers la glande pinéale au centre de notre cerveau. La réactivation de cette glande, qui est quasiment endormie depuis 13,000 ans, permet d’augmenter nos capacités télépathiques et nos facultés de perception extra-sensorielle.

Le Merkaba équilibre et stimule les échanges entre les deux hémisphères de notre cerveau. Cette activité renforce notre sensibilité et nos facultés mentales, (à l’heure actuelle, nous exploitons seulement 5-10% des capacités de notre cerveau). Le Merkaba nous assiste dans notre développement spirituel. Il nous relie à notre soi supérieur (c’est à dire notre état de conscience supérieur).

Le Merkaba nous rend capables de ressentir l’amour inconditionnel, et nous apporte la guérison ainsi qu’à ceux qui nous entourent. Il nous donne la possibilité de créer toute sorte de réalité harmonieuse que nous désirons. Le Merkaba peut être « programmé » pour faire tout ce que l’on veut (le seul inconvénient étant notre propre imagination ou croyance). 

Le Merkaba est aussi un outil qui peut être employé pour transcender les dimensions du connu. Actuellement, pratiques et études du Merkaba renaissent et émergent partout dans le monde, après tant d’années durant lesquelles elles ont été étouffées. Parmi leurs différentes sources, on retrouve l’Ancien Testament, la Kabbale et même les lames du Tarot traditionnel.

Le pendentif Merkaba est un symbole puissant qui rappelle à celui ou celle qui le porte le pouvoir du Merkaba et ses influences particulières sur la guérison et la protection.

source: http://www.ka-gold-jewelry.com/french/p-articles/merkaba.php

Publié dans:MER-KA-BA |on 24 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

La spiritualité dans le champ du marketing

 

Par Sandra Camus et Max Poulain

Jusqu’à maintenant, la thématique de la spiritualité a fait l’objet d’un nombre restreint de publications en marketing et en comportement du  consommateur, notamment en

La spiritualité dans le champ du marketing dans SOCIETE coursesFrance. Elle est par exemple abordée à travers le champ de la valeur, mais peu de travaux ont pour objectif principal de traiter uniquement de ce thème. L’essentiel des travaux est d’origine nord américaine, même si nous commençons à voir émerger depuis un ou deux ans des communications sur le sujet au cours de colloques en France.

Pour la France, citons les travaux de Camus et Poulain (3), de Poulain (23) et de

Ulvoas-Moal (28).

Dès 2000, Gavard-Perret (9) indique que l’être humain est passé maître dans l’art de l’exploration externe et est aujourd’hui en demande de découverte de son corps et surtout de son esprit dans une quête existentielle d’intériorité. Selon elle, le marketing doit prendre en compte ces préoccupations nouvelles des individus, plus tournés vers l’esprit que vers la matérialité, et vers la connaissance que vers la possession. L’auteur poursuit ses réflexions autour, selon elle, des nécessaires évolutions du marketing qui,s’il veut être capable d’appréhender ces nouveaux types de demandes doit opérer une mutation qui tient dans le passage d’un « marketing guerrier à un marketing écologique et éthique » (9). Badot et Cova (2) avaient déjà souligné de manière plus « macro » cet axe d’évolution en parlant du retour du sens dans nos marchés. Pour eux, le « nouveau marketing » doit ainsi sortir de son strict espace marchand afin de ne plus « mettre un produit en marché » mais de mettre un sens en société (Bucci, 1992 dans 2). Roof (25) précise quant à lui que le XXIème siècle sera une période de transformation importante pour les religions dans les sociétés modernes, dans un contexte d’intérêt croissant de la spiritualité au travers des secteurs institutionnalisés religieux et non religieux. Il qualifie ce mouvement de « marché de l’industrie de la spiritualité », avec en parallèle la mise en place puis le renforcement d’un certain nombre de facteurs socioculturels en relation avec le développement de la spiritualité : l’individualisme et le centrage sur soi, le consumérisme, la désillusion face à la science et la recherche de plus de bien-être intérieur.

En ce centrant strictement dans le champ du marketing, deux axes majeurs de recherche semblent pouvoir être mobilisés autour de la thématique du spirituel : l’axe des valeurs, et l’axe du marketing expérientiel (tableau 1). Les premiers travaux prenant en compte ce sujet sont ceux relatifs aux valeurs individuelles avec notamment les approches de Schwartz et Bilsky (26 ; 27), Odin et  al. (22). Ces auteurs ont intégré et défini la spiritualité dans des modèles plus globaux sur les valeurs individuelles.

À la suite de ces travaux sur les valeurs individuelles nous pouvons intégrer les approches liées à la valeur pour le consommateur.

Lire le PDF dans son intégralité ici…. 

Publié dans:SOCIETE |on 24 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Le chant du Maïs

 

Chez les indiens hopis, peuple vivant dans les régions arides de l’Arizona et du nouveau Mexique (« hopi » dans leur langue signifie « pacifique »), un personnage mythologique, du nom de Kokopelli, est associé à la fertilité et à la germination.

Les autres peuples indiens le connaissent souvent comme « le joueur de flûte bossu ». Sa silhouette unique a été peinte au fil des siècles sur de nombreuses pierres et poteries des deux Amériques. Pour beaucoup la bosse de son sac est un sac de semences qu’il sème à tous les vents. Quant à sa flûte, elle est la source de l’esprit insufflé dans chacune des graines.

John Kimney, ethnobotaniste, nous raconte ce qu’il a vécu lorsqu’il était alorsl’hôte de David Monongye, chef religieux et ancien de la tribu des Hopis :

Le chant du Maïs dans NATURE 170px-corntassel_7095C’était le mois de juillet, il y a plusieurs années de cela, et j’étais invité pendant quatre semaines à Third Mesa, dans le pays Hopi. Cela faisait trois semaines qu’il n’avait pas plu et les terres suffoquaient sous l’emprise des chaleurs torrides. C »était le milieu de la journée et mon hôte s’était assoupi paisiblement dans la fraîcheur de sa maison de pierre. Je ne pouvais pas rester en place. Je fermai doucement la porte, moustiquaire derrière moi, et je m’enfonçai dans la chaleur de la Kisnovi, la place du village.

Je cherchai du regard à déceler un quelconque mouvement, mais tout était aussi calme qu’à minuit. Seul un chien remua pour ne pas perdre du peu d’ombre de midi. Tout le reste du village semblait respecter le rituel de la sieste profonde que Tawa, le Père Soleil, leur imposait quotidiennement. « Juste les chiens fous et les Anglais au soleil de midi », murmurai-je d’un ton rêveur.

Je ne savais même pas où j’allais en descendant le bord de la « mesa » sur un sentier qui avait été, il y a longtemps, comme picoré dans les roches tendres, durant des jours plus frais.

Lorsque j’atteignis le bord de la falaise, je vis un lézard qui se faufilait hâtivement sur un chemin poussiéreux. Je le suivis alors comme si cette créature me guidait. Après une marche d’environ un quart d’heure, le sentier bifurqua soudain vers le nord, autour d’un tas d’éboulis.

Avant que je puisse voir de l’autre côté des rochers, j’entendis faiblement une voix qui chantait. Je ralentis mon pas et risquai un regard.

Il y avait devant moi une étendue de maïs, la plus vaste qu’il m’ait été donnée de contempler dans cette région. Je ne voyais encore personne, mais le chant devint plus clair.

Je devinai que c’était la voix douce et puissante d’un vieillard. Mais où était-il donc ? J’attendis encore quelques minutes, en écoutant ce champ de maïs qui chantait. Et puis soudain, des touffes vertes, émergea une tête blanche qui, au fil des rangs, se mouvait lentement sans cesser de chanter. Je pris tout à coup conscience de ce que mes yeux voyaient. Ce champs de maïs en plein milieu de l’été, était magnifique et luxuriant. Il y avait à peu près une douzaine d’épis qui mûrissaient dans chaque touffe, et une évaluation rapide m’indiqua qu’il y avait sans doute 1200 touffes de plants de maïs.

Le sol était sec et parcheminé à la suite de la longue sécheresse et, cependant, le maïs ne montrait que peu de signes de flétrissement, contrairement aux autres champs que j’avais pu observer tout autour du village.

Les plaintes que j’avais entendues de la part des fermiers vivant près de la maison où je demeurais m’avaient laissé penser que tout le maïs dépérissait de soif. Pourtant, ce champs semblait tout juste avoir été béni par la pluie !

Je remontai tranquillement le long du chemin menant au village, sans être vu par le vieillard. Mon hôte était éveillé et il me demanda où j’étais allé. Lorsque  je lui expliquai ce que j’avais vu et entendu, l’intérêt qu’il témoignait pour l’objet de mes errances se transforma en sourire amusé.

« Je vois que tu as trouvé le champs de Titus », dit-il en émettant un petit rire étouffé.
« Mais pourquoi ce champ est-il si resplendissant ? Possède-t-il une source d’eau secrète ? » Grand-père se contenta de rire. »Bien sûr que non, Mais il possède Navoti. »

« Qu’est-ce que cela ? » demandai-je en pensant que peut-être il existait un fertilisant secret accessible seulement à certains clans.

« Il posséde la voie Hopi », m’expliqua Grand-Père, après une pause pensive. Il connaît les vieux chants qui rafraîchissent ses enfants maïs. Il récite ses prières correctement pendant le semis. Et, ce qui est plus important que tout, il sait qu’il ne faut pas se faire du souci, car l’angoisse nuit aux plantes tout autant que pour la sécheresse. Plutôt que d’angoisser ses enfants, ce qui les rendrait nerveux, il va vers eux dans la chaleur du jour et il leur chante de vieux chants qui sont, pour ses enfants, source de courage ».

« Mais Grand-Père, les autres hommes s’aperçoivent sûrement de la différence de son maïs, pourquoi n’apprennent-ils pas ses chansons et pourquoi ne chantent-ils pas pour leur maïs ? »

Mon vieux maître Hopi soupira. Cela ne servira à rien. Navoti ne vit plus dans les semences des autres ».

A la fin de ce mois important que je passai sur la « Mesa », je repartis en voiture vers le nord, en longeant la vallée de Rio Grande, pour rejoindre Taos, la ville où je demeurais. Lors de mon passage à travers chacun des dix-neuf villages, je ressentis comme un appel. Je m’aperçus, peut-être pour la première fois, combien peu les anciennes cultures étaient pratiquées, même la luzerne.

Il me sembla que c’était les semences qui m’appelaient, je pris conscience que la source de la force que je ressentais était piégée dans les appentis, dans les pots de terre, dans les boîtes de café et dans les seaux remisés dans les coins sombres ; elle était également dans les vieux tapis de maïs tressé.

220px-oaxaca-corn-rafle dans NATURELes graines qui m’appelaient étaient les vieilles graines, récoltées avant la venue des supermarchés, avant la venue des petits sachets en aluminium que l’on trouve sur les étagères des boutiques au début de chaque printemps.

C’était les graines dont Grand-Père m’avait parlé, celles qui possédaient encore le Navoti des âges passés. Après quelques cinquantaines d’années, leur vitalité était intacte. Le climat sec des hauts plateaux avait favorisé la conservation d’un ancien pouvoir qui était vivant à l’époque où les hommes chantaient pour leurs plantes. C’était vers moi maintenant que ces semences envoyaient leurs chants dans l’espoir d’être entendues avant de s’évanouir pour toujours dans l’oubli.

Extrait de « The first ten years » 1986 Seed Savers Exchange.
Traduction Dominique Guillet

Publié dans:NATURE |on 23 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Permis de conduire 2013

 

Permis de conduire pour 2013

A compter du 19 janvier 2013 se met en place une réforme du permis de conduire, initiée par des directives européennes, mais dont certains points sont spécifiques à la France, qui concerne quatre domaines différents que je vais détailler ci-dessous :

  1. un changement du titre de conduite, du document de permis de conduire, qui concerne tous les usagers ;
  2. une modification des catégories de permis moto ;
  3. une refonte des catégories de véhicules, qui ne concerne que les deux-roues motorisés, mais tous les 2RM, pas seulement les motos « gros cube » ;
  4. une modification des épreuves de l’examen pratique hors circulation (le plateau) du permis de conduire moto.

Afin de ne pas trop ajouter à la longueur de l’article, le dernier point est traité à part : « Permis moto  : nouvelles épreuves plateau en 2013« .

Pour toutes les questions sur sur l’examen lui-même, lisez cet article !

 * * *

Premier point de la réforme, un changement matériel du titre de conduite.

Aujourd’hui, plus de 80 modèles différents cohabitent sur le territoire européen.
Chacun ayant ses propres règles, il est difficile, voire impossible, de contrôler la validité des permis des ressortissants européens circulant dans un Etat différent de leur pays d’origine.

Permis de conduire 2013 dans 2013 - PREDICTIONS poissonA partir de janvier 2013, tous les nouveaux permis de conduire délivrés ou renouvelés dans l’Union, seront au format « carte bancaire », ce qui devrait conduire à l’harmonisation de tous les permis en 2033. Le changement s’étalera sur vingt ans.

Le nouveau format du permis de conduire, commun à toute l’Europe, aura une durée de validité limitée à 10 ans afin d’assurer les mises à jour.
Toutefois, les Etats membres pourront prévoir une durée allant jusqu’à 15 ans. C’est le choix de la France.
Attention, il s’agit bien d’une validité limitée du document ! Il faudra faire renouveler son titre de conduite tous les 15 ans, et non repasser l’examen.
Cette mesure vise à lutter contre les contrefaçons, les fraudes et les documents illisibles lors de contrôles des forces de l’ordre, car trop abîmés.

Les Etats membres pourront munir les nouveaux permis de conduire d’un support de mémoire ou d’une micro-puce (contenant par exemple la photo d’identité, une mention sur le port ou non de lunettes ou lentilles, etc) et mettre en place des examens médicaux obligatoires, comme des tests visuels, à partir d’un certain âge et dans certaines conditions.

Deuxième point, une réforme des catégories de permis de conduire.

A l’heure actuelle en France, il existe trois types de permis moto.

  • à partir de 16 ans, permis A1, pour conduire des motos de 125 cm3 ou moins, avec une puissance maximale de 11 kW, soit 15 chevaux (ch) ;
  • à partir de 18 ans et jusque 21 ans, permis A progressif avec limitation à 34 ch pendant deux ans. Ce qui veut dire qu’un motard de 18 ans sera « bridé » jusque ses 20 ans (et non 21 comme beaucoup le croient). A l’inverse, un nouveau permis à 20 ans et demi doit rester bridé jusqu’à 22 ans et demi.
  • à partir de 21 ans, permis A, sans limite de cylindrée et avec limite de puissance à 106 ch.

Pour plus de détails, lire l’article « Les arcanes du permis moto« .

La réforme de la réglementation du permis européen, définie par la directive européenne 2006/126/CE, est applicable du jour au lendemain au 19 janvier 2013.
Cette directive est elle-même issue de la directive 91/429/EEG révisée, qui réforme le permis A1 et crée un permis A2 qui remplacera le « A progressif ».

Publié dans:2013 - PREDICTIONS |on 23 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

La magie lunaire

La pratique de la magie blanche demande beaucoup de précisions et ce de votre demande et des informations que vous fournissez, de la préparation du rituel, du rituel en lui-même et enfin de la finalisation du processus magique.

 C’est pourquoi, il existe de nombreux rituels qui seront plus efficace s’ils sont effectués durant une période bien précise. On dit donc que ces rituels font partis de la magie lunaire car ils s’effectuent en fonction du cycle de la lune.

 Pour avoir plus d’informations, nos magiciens vous expliquent l’histoire de cette magie lunaire et également les spécificités de chaque phase de la lune afin de réaliser les bons rituels aux bons moments.

La magie lunaire dans LOI NATURELLE lune

Histoire de la magie de la lune

Depuis toujours la Lune a des influences sur nos comportements et sur nos caractères, c’est pourquoi, en magie il est important de suivre le cycle lunaire pour réaliser certains rituels.

 En fait la magie lunaire est un concept qui sert d’appui aux autres magies afin qu’elles soient les plus performantes possibles à la vue des phases de la lune.

 On classe donc les rituels de magie lunaire en quatre parties en fonction de leurs spécificités :

  • La magie effectuée lors de la pleine lune qui correspond aux rituels de fertilité, d’amour et d’intuitions.
  • La magie faite lorsque la lune est décroissante qui s’apparente à se séparer des mauvais esprits et à avoir de bonnes ondes pour l’avenir.
  • La magie de lune noire est celle dans laquelle les rituels de magie noire et de sorcellerie principalement.
  • La magie qui est lors de la lune croissante est particulièrement efficace pour les rituels de retour affectif et de changements.

Par exemple, il est important de ne pas faire un rituel de magie blanche ou rouge durant la phase de lune noire car elle dégage les mauvais esprits, il s’agit donc de la lune qui correspond le mieux à la magie noire.

  • La lune montante est la meilleure phase pour la magie blanche et la magie rouge car elle favorise l’amour, la chance, le sexe, l’argent et la protection.
  • La pleine lune est également bonne pour la magie rouge car elle est excellente pour la fertilité et tout ce qui touche à la spiritualité.
  • La lune décroissante est le moment idéal pour se débarrasser des mauvaises ondes, personnes et activités qui nuisent au bon futur.
  • La lune noire est sans aucun doute la lune de la magie noire car les rituels de magie blanche seront inefficace ce soir là.

Les phases lunaires

Les phases de la lune sont très importantes pour toutes les magies, que ce soit  la magie blanchela magie rougela magie vertela magie noire,… En effet, la magie lunaire permet d’effectuer un rituel plus efficace en fonction de votre propre situation.

 

Explications issues du site …   http://www.magieblanche.eu/

Publié dans:LOI NATURELLE, LUNES |on 23 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

La douceur et le rêve

 

Par le Collectif Ashtar 
Reçu le 25 avril 2012 par Simon Leclerc 

Nous vous saluons chers amis. Nous sommes ravis de vous retrouver de nouveau en ce jour. 

En présence des vibrations de la «Famille Universelle», beaucoup d’Êtres ressentent une reconnaissance d’Âme qui leur rappelle un thème de nostalgie. Et ce thème réveille une envie que plusieurs ont de fusionner avec une conscience supérieure, comme s’il s’agissait d’un refuge pour éviter de ressentir les lourdeurs de l’incarnation. Mais vous aurez compris que cela est une illusion. Aucun Être ne peut véritablement se réfugier en l’Univers pour quitter sa réalité terrestre. Car ce faisant, il ne sera ni présent à l’Univers, ni présent à sa dimension humaine. 

Comprendre que vous êtes des Êtres multiples est le premier pas pour comprendre la réalité de votre essence divine. La multiple présence vous amène à réaliser que peu importe où vous êtes, vous n’avez jamais quitté l’Univers. Une partie de vous y demeure en permanence lié consciemment. Mais pour vraiment fusionner avec l’Univers, tout débute par un mouvement de fusion avec soi. Et puisque vous êtes incarné, cette fusion passe nécessairement par la fusion avec l’Être humain que vous êtes. Il y a donc un lien direct entre la présence à la matière et la présence à l’Univers. 

La douceur et le rêve dans REVES bulle-saturne-300x173Vibration subtile 
Nous comprenons que le contact avec une vibration plus subtile réveille chez les Êtres une tristesse d’enfance où, à plusieurs reprises, ils se sont tournés vers les étoiles pour demander d’être invités à s’y rendre. Et voilà que cet appel a créé chez eux une compréhension distorsionnée de la réalité des Univers, comme si les étoiles représentaient l’ultime libération. 

Il est compréhensible qu’un Être humain, qui se rappelle cellulairement comment était sa vie dans l’Univers, une fois incarné, après avoir oublié qu’il est toujours un Être universel, se souvienne de l’Univers comme d’un élément nostalgique. Et voilà qu’à partir de cette sensation, l’Être ne comprend plus sa vie terrestre. Pourquoi quitter cet état si harmonieux pour ensuite se précipiter dans un corps physique et vivre tant de tension, de déséquilibre et de rudesse? 

Et voilà que l’envie de douceur chez les Êtres humains devient le moyen de reproduire au niveau terrestre le lien qu’ils entretiennent avec leur fréquence universelle. La douceur rappelle aux Êtres leur réalité divine, qu’ils en soient conscients ou non. Et vous aurez compris chers amis que votre plan de vie vous destine, vous condamne même, à reproduire sur Terre la douceur ressentie au niveau universel. 

Une énergie de douceur 
Toute cette humanité se dirige véritablement vers un Nouveau Monde qui sera représenté par une énergie de douceur associée à l’énergie de l’Âme. Lorsque les Êtres touchent à la douceur du cœur, ils se rappellent qu’ils sont en lien avec l’Univers. 

Il devient alors intéressant de regarder votre envie de douceur non pas comme un élément de refuge, mais comme un élément qui réveille la nostalgie d’une réalité parallèle en vous, pour mieux rencontrer les inconforts ressentis. Parce qu’à priori, dès qu’un Être cherche à recréer la douceur dans sa vie pour compenser un malaise, une réaction ou une envie de fuite, ce qu’il reproduit en réalité c’est le thème de la douceur-refuge. Son envie de créer la douceur est alors utilisée pour compenser sa tristesse de vivre. 

À partir de la 5e dimension, tout n’est que douceur, lumière et enveloppement. Cela ne veut pas dire que les Êtres ne sont pas bousculés, car même dans la 5e dimension il y a des dépassements. Les Êtres y sont invités à dépasser certaines limites. Ce ne sont pas des limites comme vous les connaissez humainement, mais le concept d’évolution se poursuit. Nous rectifions cette idée pour ceux qui croient qu’une fois dans la 5e dimension ils seront «rendus». Cela n’arrêtera pas votre progression. 

Les Maîtres continuent d’évoluer et cela est magnifique. Demandez à un Maître s’il aimerait cesser d’évoluer et il vous répondrait que la vie n’aurait alors plus aucun sens. Certes, les Maîtres évoluent à partir de leur réalité unifiée, mais l’expansion se poursuit toujours. 

Lire la suite ici 

Publié dans:REVES |on 22 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Reptilien repenti

 

Voici un message sans doute unique dans les annales du channeling et de la télépathie, celui d’un Reptilien ayant décidé de renoncer à sa vie prédatrice et d’apporter son aide et sa contribution à l’élévation spirituelle de notre humanité. 

Note préliminaire du channel : 

Reptilien repenti dans REPTILIENS logo-abductionAvant de lire ce message, je tiens à vous informer que celui-ci est un petit peu particulier, dans le sens où c’est la première fois qu’un Dracos s’exprime. Qu’est-ce qu’un Dracos ? C’est un être de quatrième dimension qui fait partie de ceux que l’on appelle des « Reptiliens » et qui ont pour habitude de piller et d’implanter les Terriens que nous sommes. D’où ma surprise et ma peur lorsqu’il est venu à moi. J’ai donc demandé à Sananda s’il était possible de diffuser ce message et ce qu’il en pensait. Il ne s’y est pas opposé mais m’a toutefois mise en garde : Eramas reste une exception ; pourtant il est vraiment sincère et repenti. Son regard n’avait rien de méchant. Le dessin que vous voyez ci-contre en icône est une reproduction de ce que j’ai vu de son visage. Bonne lecture ! 

Je suis Eramas. Je viens d’une lointaine planète appelée Dragonna. C’est moi que tu as vu hier, ne crains rien. Je viens simplement vous prévenir ; votre fréquence s’est élevée, vous commencez à changer de vibrations, ce qui pose problème à certains d’entre nous qui vous observent. Mais je ne suis pas là pour vous implanter, je viens vraiment en paix. 

Oui, j’appartiens à la race des Dragonniens (ou Draconiens ou Dracos), mais n’aie pas peur : j’ai évolué et ne fais plus partie de leur horde. Nous sommes plusieurs peuples différents. Certains ressemblent aux humains, nous non. Notre physique est particulier. On m’a envoyé jusqu’à vous uniquement pour tester vos énergies, savoir si vous êtes capables de nous voir et de nous ressentir. Mais je viens en ami, je le répète. Notre planète est soumise à de nombreux changements magnétiques elle aussi. Certains de mon peuple aimeraient cohabiter avec votre Terre quand elle aura ascensionné. 

Je ne pourrai pas rester longtemps, j’ai essayé de te parler hier mais c’était impossible. Vous devez croire en mon acte de paix. Je comprends ton inquiétude et ne te juge pas mais il faut me croire et m’écouter. 

Notre planète est en danger tout comme la vôtre l’est. 

Je sais que vous avez les moyens de diffuser mon message. C’est pourquoi j’ai eu l’autorisation de venir vous voir. 

Je suis l’un des chefs des armées draconiennes. Je vais te montrer ma planète. 

À cet instant, il me montre un monde très technologique, dépourvu d’émotions et d’amour. Un sentiment d’animalité et de violence me submerge. Une transformation physique de leur planète est en train de provoquer de lourds dégâts. 

Ma planète est en danger comme tu le vois. Les pôles magnétiques sont en train de s’inverser. Nous sommes à des années-lumière de la Terre, mais nous y avons accès par vortex. Nous vivons ce que vous allez vivre dans peu de temps. Il y a beaucoup de haine et d’angoisse sur Dragonnia. Nous sommes un peuple très peu élevé (malgré nos connaissances technologiques). 

Certains comme moi ont compris la nécessité à laquelle nous sommes tous confrontés d’évoluer mentalement, spirituellement. Nous ne connaissons pas la Lumière telle qu’elle est sur vous en ce moment. Nous nous en sommes coupés depuis des milliards d’années terrestres. 

Tout est sombre, froid et mécanique, électrotechnique sur notre planète. Nous sommes simplement des combattants. Pourtant certains, comme moi, ont évolué. Nous voulons changer. Nous voulons être à vos côtés lorsque votre planète ascensionnera, d’ici très peu de temps, car c’est la destruction qui est prévue pour la nôtre et la mort qui est programmée pour la quasi-totalité de ses habitants.

J’ai eu l’autorisation suprême de venir vous voir pour transmettre ce message. Bien sûr, cela peut vous paraître bizarre et étrange qu’aujourd’hui nous fassions appel à votre bonté d’âme, alors que nous sommes réputés pour notre mépris des humains. Peu de mes compatriotes sont capables d’avoir ou de penser un discours comme le mien, et je comprends parfaitement votre peur. Nous ne demandons pas asile sur votre Terre ; nous demandons simplement une sorte de trêve planétaire lorsque les vaisseaux de la Fraternité blanche de Lumière apparaîtront à vous. 

Nous ne serons qu’une centaine à pouvoir ascensionner. Cela est dû à la bassesse de mon espèce et j’en suis profondément attristé. Je vous demande toutefois de croire en ma sincérité, car l’aveu de ma faiblesse est en même temps une preuve de mon ouverture d’esprit.

Je tiens aussi à vous faire part du danger que court la Terre si vous continuez, pour certains d’entre vous, à ne pas respecter les principes de vie. Je ne vous cache pas que le principe d’Amour est pour moi très nouveau. Par contre je sais tout de ce qui nous a amenés à précipiter la destruction de notre race et de notre planète. Par ce message, je tiens à vous faire comprendre que vous avez la possibilité de tout changer, que vous avez la possibilité d’ascensionner dans de meilleures conditions et en grand nombre. Nous, nous avons semé la destruction, nous serons donc détruits.

Aimez-vous, aimez la Terre, respectez toute vie, et vous serez bénis par ceux qui régissent réellement les lois divines. 

Vous avez la chance d’avoir été choisis par la Lumière, elle viendra vous sauver. Nous, nous avons été bernés et abusés par l’Ombre, et nous l’avons servie maintes fois. Croyez-moi : maintenant que je connais cette réalité, cela m’est difficile à vivre. 

Soyez assurés que je ne vous veux aucun mal. Je remercie vos autorités tutélaires pour m’avoir laissé vous approcher, et je vous remercie à l’avance pour la diffusion de ce message qui est, je le répète, un acte de paix. 

Rappelez-vous qu’au moment opportun, ceux de ma flotte seront à vos côtés. Je m’appelle ERAMAS. Nous faisons partie de la quatrième dimension. Plusieurs univers coexistent. Quand la Terre ascensionnera, vous changerez d’univers, vous irez là où la Lumière règne, et non pas là où elle essaye d’être. 

Nous aimerions tant venir avec vous ! 

Lire la suite ici…. 

Publié dans:REPTILIENS |on 22 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Omnec Onec – message de Vénus

 

Civilisations solaires

Il existe dans le système solaire bien des civilisations qui vous sont inconnues. Vous en savez peu, car nombre de communautés existent, parmi lesquelles des êtres physiques que vous n’avez point l’habitude de connaître sur Terre. Il fut un temps, dans notre histoire, où nous étions aussi des êtres physiques et avions des structures sociales similaires aux vôtres telles quelles sont aujourd’hui sur Terre. Les quatre plus anciennes planètes du système solaire sont Vénus, Mars, Saturne et Jupiter.

Omnec Onec - message de Vénus dans O.V.N.I et E.T. omnecVénus est la planète d’origine de ce que vous appelez la «_race blanche_», Mars, celle de la «_race jaune_», Saturne celle de la «_race rouge_» et Jupiter de la_«_race noire._»_Toutes ces planètes sont plus anciennes que la Terre. Lorsque celle-ci était encore une comète effectuant ses circonvolutions au sein du système solaire, ces quatre importantes planètes avaient déjà une structure sociale, au niveau physique, très similaire à celle que vous connaissez sur Terre actuellement. Nous avons vécu des changements identiques aux vôtres avec ses structures et sa hiérarchie unique qui régissaient et contrôlaient nos villes. Nous avions alors différentes couches sociales, à savoir les ouvriers, d’une part, et les riches et puissants, d’autre part. Nous avons traversé quatre différents stades d’évolution et de progrès techniques. Toutes ces circonstances ont fini par nous rendre las de cette structure et hiérarchie établie et c’est ainsi que nous emportâmes au loin notre savoir, en laissant derrière nous ce contexte social, et en nous contentant de vivre dans de petites habitations. Notre savoir fut l’objet d’un partage qui est à l’origine de notre vie très simple, quoique techniquement très avancée. Finalement, nous nous sommes rendu compte que nos progrès techniques et expérimentations avaient gravement atteint l’environnement et avaient engendré une réaction en chaîne destructrice que nous ne pouvions plus arrêter, c’est pourquoi, une société structurée était devenue matériellement impossible sur cette planète.

En ces temps-là, la terre était une planète relativement primitive, sans vie proprement dite humaine – végétale et animale – mais une très belle planète.

C’est alors que les quatre plus anciennes planètes se mirent d’accord de tenter l’implantation de colonies sur terre, qui furent l’Atlantide, la Lémurie, l’Egypte et la civilisation Aztèque, telles que vous les connaissez. Cependant nous conservâmes sur notre planète certaines villes – villes spirituelles – , car notre environnement avait changé et les structures physiques passèrent désormais au niveau «Astral».

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 22 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Evolution et Equilibre

 

un enseignement initiatique pour aujourd’hui par Michèle Schwarz

Une Connaissance supérieure s’offre maintenant, à divers degrés et sous diverses formes, à toute personne qui désire être libérée d’une vie ordinaire répétitive et des souffrances qu’elle génère.

Evolution et Equilibre dans ASCENSION osteoCette Connaissance universelle, non livresque, dont l’origine se perd dans la nuit des temps, fait figure d’objet précieux que l’on sort avec précaution de son écrin, à chaque nouvelle époque, pour la donner à étudier aux bons élèves de l’école de la Vie. Elle est la Base stable qui sert de tremplin à l’essor de l’humanité. Tant que l’Homme ignore sa véritable Origine, sa raison d’être sur Terre, ce qui l’attend après cette vie… et que les grandes Lois qui régissent l’Existence ne sont pas prises en considération, nombre de personnes se perdent dans une matérialité ou une spiritualité improductive et se retrouvent errant dans la vie, tel un naufragé ballotté au gré des flots. Cela est d’autant plus regrettable que l’humanité se trouve devant un choix crucial dont dépend son évolution future.

Ayant atteint le point le plus bas dans la matière il y a deux mille ans et ne pouvant descendre en deçà sans prendre le risque de voir sa conscience se déstructurer, il lui faut entreprendre une remontée progressive vers son monde d’origine en commençant par rechercher l’équilibre dans l’union de l’Esprit et de la Matière, de l’esprit et du corps, du masculin et du féminin… Or, depuis ce temps là, au lieu de s’élever vers de plus grandes réalités la majorité de l’humanité, après avoir emprunté des voies scabreuses, continue en toute inconscience de descendre en se fourvoyant sur des chemins dangereux qui ne mènent qu’à des mondes obscurs. Sur ces bas niveaux inappropriés à sa nature spirituelle, l’Homme perd ses repères et les valeurs s’inversent, le mal étant alors pris pour le bien. C’est ce qui explique les malheurs et les violences qui déferlent sur la Terre, du moins en partie. Tous les niveaux de la Création ont leurs retardataires, y compris dans les hiérarchies angéliques. Certains de ces Aînés de l’Homme, après avoir été des élèves indisciplinés, sont devenus des créateurs incompétents qui ne respectèrent pas le Plan de Vie. La « lumière » qu’ils transmirent étant davantage de nature à éblouir qu’à vivifier, il en est résulté une baisse des vibrations de l’ensemble de cette jeune création puis, l’humanité restant sourde à l’aide céleste qui lui a largement été prodiguée par la suite, une chute dans les profondeurs de la matière s’en est suivie. Toutefois, en ces jours nouveaux, il est dans la possibilité de chaque homme de bonne volonté d’opérer en lui un juste changement de conscience, en portant un regard plus profond sur la Vie, ce qui lui fera intégrer dans la sérénité le bon parcours évolutif. L’humanité récolte actuellement ce qui fut ensemencé aux temps anciens et chacun sème aujourd’hui pour les temps futurs.

La Vie ne s’improvise pas, elle s’apprend

L’ère nouvelle qui s’installe ne va plus pouvoir être appréhendée de la même manière que celle qui s’achève. Beaucoup trop de personnes, malheureusement, s’accrochent encore avec ténacité à des principes dépassés, alors que des valeurs plus élevées les attendent déjà sur un plan supérieur pour éveiller leur conscience à de plus grandes vérités. De nouvelles énergies se répandent actuellement sur Terre et l’imprègnent de leurs forces vives. Le monde se métamorphose et l’Homme ne peut se soustraire à l’Évolution. C’est donc dans l’intérêt de chacun de s’y adapter. Cela fait partie des desseins du grand Programme cosmique. Celui qui refuse de s’accorder à ce nouvel état vibratoire en restant ancré dans la matérialité ou en se laissant prendre au piège d’une fausse spiritualité, aura à affronter bien des maux car les conditions de vie ne seront plus alors en concordance avec les siennes. C’est un peu comme un poisson que l’on enlève à son milieu naturel : il finit par s’asphyxier.

Quel rôle tient un enseignement initiatique dans la vie de chacun ?

Dans les temps anciens, seul un nombre limité d’hommes ayant développé une plus haute conscience pouvait, par l’Initiation aux Mystères, se soustraire à une morne existence sans intérêt pour l’âme et à de sempiternels allers-retours « Terre-Au-delà » improductifs. Mais bien que l’époque actuelle soit marquée par de grands changements, aujourd’hui comme hier, seuls ceux qui auront fait l’effort de s’ouvrir avec sagesse aux grandes Réalités de la Vie, pourront passer la porte discrète qui mène aux initiations et, par là, franchir un à un les degrés de l’évolution humaine. Aucun élève ne peut prétendre aux grandes classes s’il a négligé les petites.

Lire la note de l’auteur ici… http://www.soleil-levant.org/presse/article.php3?id_article=48  

 

venez nous rejoindre sur le forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

 

 

Publié dans:ASCENSION, ENERGIES, MAITRISE, POUVOIR |on 20 novembre, 2012 |Pas de commentaires »
123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3