Astrologie Chinoise

 

 Voûte céleste chinoiseComme les Egyptiens, les Chinois avaient une perception assez fine du monde qui les entourait et il y avait un décalage entre les formes évoluées de leur civilisation et leur religion qui nous semble aujourd’hui extrêmement primaire, avec par exemple la croyance en des Dieux domestiques. Pour les Chinois, il y avait harmonie totale en ciel, terre et l’homme et ce dernier devait veiller au bon déroulement de l’ordre établi, entre vie et mort, activité et repos, nuit et jour, d’où découleront les deux principes fondamentaux du Yin et du Yang, chacun croissant lorsque l’autre décroît et prenant de la puissance lorsque l’autre en perd. Pour assumer cette tâche de « surveillance », l’homme devait observer les évènements entre eux et le sens de leur correspondance avec le cosmos. Très tôt en Chine, vers 2350 avant Jésus Christ furent mis en place des calendriers dans lesquels l’année chinoise était divisée en 12 mois lunaires et depuis très longtemps il existait une astrologie basée sur le principe de 8 « trigrammes », symboles composés de lignes droites continues ou discontinues qui reflétaient les principes du Yin et du Yang, le Yang étant masculin, actif, solaire, diurne et constructeur et le Yin plutôt féminin, passif, lunaire, nocturne et parfois destructeur.

 Au Yin et au Yang étaient associés 5 éléments, le bois, le feu, le métal, l’eau et la terre eux-mêmes liés aux douze animaux du zodiaque le Rat (Bélier), le Bœuf (Taureau), le Tigre (Gémeaux), le Lièvre (Cancer), le Dragon (Lion), les Serpent (Vierge), le Cheval (Balance), le Mouton (Scorpion), Le Singe (Sagittaire), La Poule (Capricorne), le Chien (Verseau), le Porc (Poissons). Ces trois principes assuraient l’harmonie du cosmos et constituaient les fondements de l’Astrologie chinoise.

 Chaque Chinois, à sa naissance, disposait donc d’une sorte de « carte de visite astrale » composée de 8 trigrammes, 2 pour

Voûte céleste chinoise

 l’année, 2 pour le mois, 2 pour le jour et 2 pour la double heure à laquelle il était né, et pour les interpréter les astrologues chinois devaient tenir compte d’un grand nombre de combinaisons. Pour l’anecdote, l’astrologie chinoise ne traite l’heure de naissance que par tranche de deux heures : ainsi, deux individus nés par exemple à 14h00 ou à 15h55 ont rigoureusement le même thème (la journée est découpée en 12 tranches de double heure), ce qui d’ailleurs amène quelques critiques et quelques remarques en faveur de l’astrologie occidentale qui différencie clairement deux thèmes d’heures de naissance simplement séparés d’une minute ou même de quelques secondes.

 Site de référencehttp://www.astrotheme.fr/dossier.php?ID=53

 

Publié dans : ASTROLOGIE |le 8 octobre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3