Archive pour octobre, 2012

Transfert d’âmes

 L’expérience de walk-in est un transfert d’âmes. C’est en quelque sorte une entente entre deux âmes. L’âme qui est dans le corps décide qu’elle ne veut plus continuer de vivre et au lieu de faire mourir son corps, une autre âme va continuer de vivre sa vie à sa place. Il y a une âme sortante et une âme entrante, d’où les termes anglophones « walk-in » et « walk-out ».

Vidéo http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=mbhkImuyMII

Ou Image de prévisualisation YouTube

Les « walk-ins » sont des âmes qui entrent dans les corps et continuent de vivre la vie de ces personnes. Elles connaissent la mémoire, la vie et l’histoire du corps, tandis que l’autre âme continue son cheminement en se réincarnant et en naissant à nouveau dans un corps différent. Les personnes qui connaissent ce corps avec cette nouvelle âme ne verront aucune différence, même si l’esprit a changé d’identité. Quand le walk-in emprunte ce nouveau véhicule, c’est à ce moment qu’il oublie sa vraie identité et il doit continuer son apprentissage afin de poursuivre sa mission. Le transfert d’un esprit à l’autre se fait habituellement lors d’un traumatisme ou d’une mort imminente. Le premier esprit s’éteint et l’autre prend la place.

Il y a trois raisons pour lesquelles une âme décide de faire une entente de transfert avec un walk-in :

pour commencer une nouvelle vie
pour mourir
pour sortir de son corps (walk-out)

L’entente entre les deux âmes se passe au niveau éthérique. Alors, la personne peut ne pas s’apercevoir que cette entente a lieu. Il se peut aussi que l’entente ait eu lieu avant la naissance. Les deux âmes ont décidé de poursuivre cette voie avant d’être incarné sur la terre. Toutefois, il ne faut pas confondre le terme walk-in et le terme possession. Il ne s’agit pas de la même expérience. Premièrement, parmi les walk-ins, il y a une entente entre les deux âmes. Ce transfert ne se fait pas contre la volonté des âmes. Pour ce qui est des possessions, il n’y a aucune entente entre l’âme ou l’esprit qui décide de posséder le corps d’une personne, l’esprit viole la loi du libre arbitre.

La raison pour laquelle un walk-in choisit de prendre le corps d’une personne est tout simplement pour ne pas passer par le stade de la naissance et de l’apprentissage. Quand on entre dans un corps adulte, plusieurs expériences et connaissances sont déjà apprises, donc le walk-in passe par-dessus toutes ces étapes pour ainsi accomplir sa mission de vie plus rapidement. 

La différence entre un walk-in et une âme qui entre dans un corps de bébé, c’est que le walk-in décide d’entrer dans le corps d’un adulte ou même d’un enfant d’un certain âge. De ce fait, il n’a pas besoin de passer par les stades d’apprentissage d’un bébé ou d’un enfant. Quelquefois, quand une femme donne naissance à un bébé qui est mort, c’est qu’il s’agit d’un corps où il n’y avait aucune âme d’attachée. Pour que la vie existe, il faut une âme et un corps. S’il manque l’un des deux, la vie ne peut exister.

Suite …. Source du texte  

Publié dans:AME |on 31 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Les adieux et la promesse de retrouvailles

 

Je suis Marie Madeleine et comme promis à Jésus, j’ai accompli ma mission : prendre ma place entre Ciel et Terre comme messagère entre les mondes, comme expression de son langage et de son Amour, comme intermédiaire de sa Parole. Je prie Dieu que mes paroles soient comprises. Elles ne sont pas une menace mais plutôt la prise de conscience de la grande opportunité qu’à l’humanité d’effectuer une grande modification.

Dieu est prêt à oublier tout le passé, au moment où vous vous tournez vers Lui. Moi, Marie Madeleine, vous envoie mon Amour et j’aimerais vous faire savoir que l’Amour de Jésus sera omniprésent avec vous. L’Amour est omniprésent pour tous ceux qui aiment.

Les adieux et la promesse de retrouvailles dans MARIE-MADELEINE serenite-1-199x300

A cet instant, j’aimerais prendre congé de la Terre, de ma place entre Ciel et Terre que j’ai occupée encore une fois. A partir de maintenant, je ne resterai en contact qu’avec très peu de personnes. Je demanderai à celles-ci de travailler avec moi pour des missions bien définies.

J’apparaîtrai clairement à des personnes bien définies et je présenterai, comme une requête, ma demande de collaborer. La coopération entre le monde spirituel et les habitants de la Terre sera demandée en ces temps agités. Mais, de plus en plus, vous saurez que je me retire dans le Ciel de mon âme, inaccessible pour vous, car le Ciel de chaque être n’appartient qu’à lui et à Dieu.

Ce sont mes adieux d’une certaine manière et en même temps une salutation à l’humanité car je me retire pour devenir nouvelle, pour m’offrir de nouveau à la Terre, le moment venu. Je vous aime, comme Jésus vous aime. Vous êtes tous mes frères et sœurs.

Je prie pour revoir chacun d’entre vous dans le royaume de Dieu quand le Seigneur viendra.

Om Namah Shivay

Extrait du livre Marie Madeleine, le début de l’âge d’or 2012 – page 73

Publié dans:MARIE-MADELEINE |on 31 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Prophéties du Moyen Age 1ère partie

 
évoquant Napoléon, l’Antéchrist
ou encore Jeanne d’Arc ?  

(D’après « Folk-Lore » (par le comte de Puymaigre), paru en 1885)

  LA RÉDACTION

De l’avènement de Napoléon prétendument annoncé par l’astronome du Moyen Age Jean de Mur, à la guerre de Cent ans dont la France sortirait victorieuse pressentie par La Rochetaillade, en passant par la venue de l’Antéchrist, ou encore l’épopée de Jeanne d’Arc d’après une prédiction attribuée à Merlin, nombreuses sont les anciennes prophéties qui, libellées de façon parfois absconse, autorisent les interprétations les plus diverses et parfois les plus erronées

Prophéties du Moyen Age 1ère partie dans PROPHETIES 200px-ingres_napoleon_on_his_imperial_throne-185x300La croyance aux prédictions, tout en pouvant distraire et même consoler quelques esprits, a certains inconvénients qu’il est bon de reconnaître. Les déceptions qui succèdent trop fréquemment à une confiance exagérée, affaiblissent et découragent au moment où les caractères ont le plus besoin de force et de fermeté. Aux yeux de beaucoup de gens les prophéties, écrites en général dans un style biblique, ont comme un aspect religieux, et quand les espérances inspirées par elles ne se réalisent pas, l’incrédulité qui aurait dû accueillir de douteuses révélations, les dépasse et ose aller beaucoup plus haut.

Plus d’une fois les anciennes prophéties ont pu sembler vérifiées, parce qu’on leur a fait subir après coup des modifications notables. Ainsi Charles Nodier, dans ses Mélanges tirés d’une petite bibliothèque, a cité quelques lignes extraites de la Pronosticatio de Lichtenberger et qui semblent assez applicables à Napoléon Ier, mais cette application cesse d’être possible quand on remonte au texte même. Lichtenberger n’a d’ailleurs fait que publier avec de légers changements une prédiction beaucoup plus ancienne. Nous la trouvons pour la première fois dans la continuation de la Chronique de Guillaume de Nangis, où elle était donnée comme émanant d’un célèbre astronome, Jean de Mur.

Voici cette rédaction primitive : « Filius regnans in meliori parte mundi movebitur contra semen leonis et stabit in agro inter spinas regionis. Tunc filius hominis veniet ferons feras in brachio, cujus regnum est in terra lunae ; cum magno exercitu transibit et ingredieturin terra leonis carentis auxilio, quia bestiae regionis suae carnem suam dilaceraverunt. Illo anno veniet aquila a parte orientali, alis extensis sub dolo, cum magna multitudine pullorum suorum in adjutorium filii hominis. Illo anno castra destruentur, terror magnus erit in populo et in quadam parte leonis erit lilium. Inter plures reges in illa die erit sanguinis diluvium et lilium perdet coronam suam, de qua postea filius hominis coronabitur. Per quatuor annos sequentes fient in mundo praelia inter fidem tenentes ; major pars mundi destruetur, caput mundi ad terram erit declinatum… Tunc filius hominis admirabile signum transibit ad terram promissionis, quia omnia primae causae promissa tum permanebunt impleta » (Collection de la Société de l’histoire de France, Guillaume de Nangis, tome II)

Du remaniement de cette prédiction fait par Lichtenberger, on a tiré le passage suivant, dans lequel on a cru voir annoncée l’époque de Napoléon : « Un aigle suivi d’un grand nombre de petits viendra du côté de l’orient, les ailes étendues. Alors les forteresses seront détruites et le monde sera livré à la terreur. La guerre la plus cruelle s’élèvera et il y aura un déluge de sang. Le lis perdra sa couronne, dont le fils de l’homme sera ensuite couronné. Durant les quatre années qui suivront, les nations se livreront de grands combats, les disciples de la foi éprouveront de grands maux et la plus grande partie du monde sera détruite. La capitale du monde chrétien sera renversée, etc. »

Pour arriver à voir dans cette prédiction l’époque de Napoléon, il a fallu laisser de côté une partie fort notable de la pronostication de Jean de Mur, et ne chercher à expliquer ni ce qu’est la race du lion, ni ce qu’est le royaume de la lune, dans laquelle Jean de Mur et Lichtenberger auraient, comme le bon Astolfe, trouvé peut-être leur raison dans une petite fiole.

La continuation de la Chronique de Nangis contient une autre prophétie qui fut faite à un prêtre du diocèse de Tours : un jour qu’il disait la messe à Bethléem, il vit briller ces mots en lettres d’or : « Anno Domini MCCCXV, die decima quinta mensis martii, incipiet tanta fames in terra, quod populus humilium certabit et curret contra potentes seculi et divites. Item corona pugilis potentissimi corruet postea satis cito. Item flores et rami ejus quassabuntur seu frangentur. Item una nobilis et libera civitas aservis occupabitur et capietur. Item extranei ibidem trahent moram. Item ecclesia cancellabit et genus sancti Petri. Item sanguis multorum fundetur super terram. Item una crux rubea exaudietur et elevabitur. Ideo, vos boni christiani, vigilate. »

Voici la traduction : « L’an du Seigneur MCCCXV, au quinzième jour du mois de mars, commencera une si grande famine sur la terre que le peuple des pauvres combattra et courra contre les puissants et les riches du siècle. De même la couronne de l’athlète puissant tombera peu après. De même ses fleurs et ses branches seront secouées ou brisées. De même, une libre et noble ville sera occupée et prise par les serfs. De même les étrangers s’y arrêteront. De même l’Église et la race de saint Pierre chancelleront. De même le sang de beaucoup coulera sur la terre. De même une croix rouge sera dressée et élevée. Et pour cela, bons chrétiens, veillez. »

Publié dans:PROPHETIES |on 30 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Prophéties du Moyen Age 2ème partie

 
évoquant Napoléon, l’Antéchrist
ou encore Jeanne d’Arc ?  

(D’après « Folk-Lore » (par le comte de Puymaigre), paru en 1885)

 par LA RÉDACTION

 

Le chroniqueur ajoute qu’en effet, en 1315, il régna une famine qui fut terrible, en France surtout. Mais les autres parties de la prédiction ont-elles été accomplies ? A la rigueur on peut voir dans cette prophétie l’annonce de la Jacquerie, mais elle ne fut pas une conséquence de la disette de 1315 et n’éclata qu’une trentaine d’années plus tard. On peut croire aussi que le prophète a deviné la fin de la première branche des Valois, la puissance de Marcel à Paris, l’occupation de cette ville par les Anglais sous Charles VI, les désastres de ce règne, la Réforme, le sang répandu durant les guerres de religion.

On pourrait encore découvrir dans cette prédiction l’annonce d’événements beaucoup plus modernes : la révolution, le renversement de Louis XVI, la dispersion de sa famille, les persécutions que souffrit la papauté, l’entrée des alliés à Paris. Enfin il ne serait pas impossible de soutenir que le voyant a prévu la chute de Napoléon III, la Commune, les attaques nouvelles contre le Saint-Siège, etc. ?

Prophéties du Moyen Age 2ème partie dans PROPHETIES 200px-franz_xaver_winterhalter_napoleon_iii-192x300A vrai dire, des prédictions aussi vagues n’annoncent véritablement rien. La Chronique de Guillaume de Nangis, à la continuation de laquelle est emprunté ce qui précède, contient un passage qui n’a pas la prétention d’être une prophétie, mais qui en est une par le fait et qui mérite peut-être d’être citée : « Consueverunt reges ipsi Franciae in suis armis et vexillis florem lilii depictum trino folio comportare quasi dicerent toti mundo : Fides, sapientia et militiae probitas abundantius quam regnis caeteris sunt regno nostro Dei providentia et gratia servientes. Duo enim paria folia sapientiam et militiam significant, quae fidem trinum folium significantem et altius in medio duorum positam custodiunt et defendunt ; nam fides gubernatur et regitur sapientia, atque militia defensatur. Quamdiu enim praedicta tria fuerint in regno Franciae, pacifice, fortiter et ordonatim sibi invicem cohaerentia, stabit regnum ; si autem de eodem separata fuerint vel avulsa, omne regnum in seipsum divisum desolabitur atque cadet. »

Voici la traduction : « Les rois de France eurent coutume de porter peint sur leurs armes et leurs étendards un lis à trois feuilles, comme pour dire à tout le monde : La foi, la sagesse et l’honneur militaire, par la providence de Dieu, existent plus abondamment dans notre royaume que dans tous les autres. En effet, deux feuilles égales signifient la sagesse et l’honneur, lesquelles gardent et défendent une troisième feuille placée plus haut au milieu d’elles et représentant la foi, car la foi est gouvernée et régie par la sagesse et l’honneur. Aussi longtemps que ces trois choses susdites seront dans le royaume de France, pacifiquement, fortement et régulièrement, par leur union, le royaume restera debout, mais si elles étaient séparées ou arrachées, tout le royaume divisé en lui-même serait désolé et tomberait. »

On dirait, remarquons-le en passant, à la manière dont il est souvent parlé de la fleur de lis par les anciens écrivains, qu’elle avait pour eux comme un caractère mystérieux et qu’elle excitait leur vénération. Il y a peut-être quelque chose de ce sentiment dans la manière dont le chroniqueur espagnol Pero Lopez de Ayala ajoute, après avoir raconté la mort de la malheureuse Blanche, femme de Pierre le Cruel : « Elle était du lignage du roi de France, de la fleur de lis de Bourbon. » De savantes et récentes recherches de A. de Barthélémy prouvent, du reste, ce que l’on soupçonnait déjà, que le choix de la fleur de lis fut inspiré à nos rois par un sentiment de dévotion à la sainte Vierge (Essai sur l’origine des armoiries féodales, paru dans Revue critique du 22 juin 1872).

Mais revenons à notre sujet. Le continuateur de Nangis parle d’un personnage assez singulier, d’un cordelier appelé Jean de la Rochetaillade, sur lequel Froissart donne aussi des détails, et qui par la hardiesse de ses prédications et ses sombres prophéties, s’attira plus d’une persécution. C’était, à ce qu’il paraît, dans la lecture de l’Apocalypse que la Rochetaillade découvrait ou croyait découvrir la révélation de l’avenir.

« Il le savoit, dit Froissart, par les anchiennes escriptures et dou Saint-Esperit… qui li avoit donné entendement de déclarer touttes ces ancyennes troubles prophéties et escriptures pour annoncer à tous crestyens l’année et le tamps que elles devoient avenir et en flst plousieurs livres bien dites et bien fondés de grant scienche de clergie, desquels li ungs fut commenchiés l’an de grâce mil CCCXLV et li autres l’an mil CCCXLVI et avoit escript dedans tant de merveilles a venir entre l’an LVI et l’an LXX que trop seroient longhes à escripre et trop fortes à croire, combien que on ait pluiszeurs veut avenir dou tamps passet et quant on li demandoit qu’il avenroit de la guerre des Franchois et des Englès, il disoit que ce n’estoit riens chou que on en avoit vu, enviers chou qui en avenroit, car il n’en seroit pais ne fins jusques à tant que le royaumes de Franche seroit essilliés et gastés par touttes ses parties et régions et tou chou a-on bien veut avenir depuis. »

Les prophéties dont parle Froissart existent encore à la Bibliothèque nationale, et elles ont été examinées par Kervyn de Lettenhove, des recherches duquel nous allons profiter. Ces prophéties ont été dédiées par le cordelier au cardinal Guillaume Curti. La Rochetaillade y raconte en 1345 et emprisonné à Figeac, qu’un jour, comme il priait appuyé sur son bâton, il eut une révélation fort détaillée, qu’il fait ensuite connaître. Plusieurs des événements annoncés par la Rochetaillade s’accomplirent ; ainsi il indiqua l’époque de la mort d’André, roi de Naples , il dit qu’en 1346 la peste noire commencerait en Italie, qu’en 1356 la guerre sévirait plus que jamais entre la France et l’Angleterre, que Dieu, cependant, ne permettrait pas la destruction de la France, que les Anglais n’étaient qu’un fléau destiné à châtier un peuple coupable, que le Saint-Siège quitterait Avignon.

La Rochetaillade fut moins heureux dans d’autres prédictions. Il assurait par exemple que l’Antéchrist naîtrait bientôt, qu’il serait du sang de Frédéric II et de Pierre d’Aragon, que la bête de l’Apocalypse sortirait de la mer de Sicile, etc. Remarquons au sujet de l’Antéchrist, et cela d’après dom Calmet dans La sainte Bible, que « de même que Jésus-Christ a été figuré avant sa venue, de même se sont déjà élevés plusieurs tyrans ou imposteurs qui ont représenté l’Antéchrist ou qui ont été ses précurseurs. » On peut donc penser que les auteurs de nombreuses prophéties ont eu en vue non l’Antéchrist dernier et véritable, mais les persécuteurs qui ne manquent jamais à la religion. A l’époque que semble avoir voulu désigner la Rochetaillade nous ne voyons toutefois aucun de ces persécuteurs.

Le cordelier s’est trompé encore en annonçant que le Saint-Siège serait transporté à Jérusalem, qu’un prince français du nom de Charles délivrerait la Terre Sainte. Outre l’œuvre que nous avons indiquée, la Rochetaillade a laissé encore un traité de la Quintessence. « Il y rapporte, dit Kervyn de Lettenhove, qu’il a passé cinq ans à étudiera l’université de Toulouse et qu’il est entré depuis cinq ans dans l’ordre des Frères mineurs. Le second livre de ce traité renferme des remèdes contre toutes les maladies. De plus, Jean de la Rochetaillade était alchimiste. Il termina, le 14 octobre 1354, un ouvrage où il donne les dessins de ses fourneaux et de ses creusets, notamment pour la fabrication de la pierre philosophale, qu’il appelle la pierre minérale.

« De nombreux avertissements du même genre que ceux de Jean de la Rochetaillade parurent à cette époque, ajoute Kervyn de Lettenhove. En une seule année, en 1353, on rencontre une lettre de Lucifer aux hommes et une épître de Jésus-Christ à Innocent VI, dont l’attribution à Pierre de Clairvaux est très douteuse. C’étaient les mêmes allusions obscures mêlées aux mêmes avertissements et aux mêmes menaces. »

En Angleterre, en 1469, on copiait encore les prophéties de Jean de la Rochetaillade, à un manuscrit desquelles, en France, au quinzième siècle, on ajouta, comme si elles en eussent fait partie, des révélations relatives à Jeanne d’Arc. A en croire Christine de Pisan, la Pucelle avait été promise bien longtemps avant sa venue :

Par Merlin, Sébile et Bede,
Plus de cinq cents ans la veirent
En esperit, et pour remède
A France en leurs escrips la mirent
Et leurs prophécies en firent.

Quelques vers obscurs attribués à tort à Bède, furent appliqués à Jeanne d’Arc :

Vi cum vi Chalybis ter septem se sociabunt,
Gallorum pulli tauro nova bella parabunt.
Ecce beant bella, tunc fert vexilla puella…

Quant à la prédiction attribuée à Merlin, elle est tirée de l’opuscule de Geoffroy de Monmouth, intituléeDe prophetiis Merlini ; elle est, dit Jules Quicherat, relative à la ville de Winton, et pour qu’elle semble concerner la Pucelle, ajoute-t-il, on a dû la tronquer en plusieurs endroits, et cela dès le début même. Ainsi ces mots : « Ad haec ex urbe Canuti Nemoris eliminabitur puella », ont été altérés de cette manière : « Ex nemore Canuto eliminabitur puella » ; du bois Chenu surgira la vierge…

Nous voyons cependant que ce n’est pas après coup qu’on cita Merlin au sujet de Jeanne d’Arc. Dès 1429, il était déjà invoqué à propos de la Pucelle ; on lit sous cette date : « Entre les autres escritures fut trouvée une prophétie de Merlin parlant en ceste manière : Descendet virgo dorsum sagitarii et flores virgineos obscurabit. Dans les sagitarii on voyait les archers anglais poursuivis par la jeune fille. Quant au bois Chenu, il se trouve près de Domrémy un bois de ce nom et, chose remarquable, nous voyons dans les interrogatoires du procès de condamnation que les Anglais s’en préoccupaient, et qu’avant que Jeanne se fût révélée on semblait ajouter foi aux prophéties annonçant que des environs du bois Chenu viendrait une jeune vierge qui ferait des prodiges.

« Erant prophetiae dicentes quod circa illud nemus debebat venire quaedam puella quae faceret mirabilia. » (Procès de condamnation) Jeanne connaissait cette prédiction et d’autres analogues ; quand Baudricourt hésitait à la conduire à Charles VII : « Est-ce que, dit-elle, vous n’avez pas entendu qu’il fût annoncé que la France seroit perdue par une femme (Isabeau de Bavière) et sauvée par une jeune fille des marches de Lorraine ? » (Procès de réhabilitation)

Que l’on ait appliqué à tort ou à raison les prédictions de Merlin à la Pucelle, il est indubitable que Jeanne fut prédite plus d’une fois. Elle le fut par Pierre de Monte-Alcino, qui écrivit à Charles VII : « In consilio virgineo erit victoria tua (Ta victoire sera dans les conseils d’une jeune fille). » (Procès de réhabilitation) Simon de Phares parlant de maître Guillaume Barbin, docteur en médecine et grand astrologien, dit : « Cestuy prédit en son jeune âge l’exil des Anglois et relièvement du roy de France, qui fut chose assez à émerveiller, attendu qu’elle fut au moyen d’une simple pucelle. »

On sait enfin qu’une femme d’Avignon, appelée Marie, prédit les maux de la France, et la manière miraculeuse dont ils seraient réparés. « Elle dit qu’elle a voit eu beaucoup de visions touchant la désolation du royaume de France, que dans ces visions elle avoit vu des armes qu’on lui présentoit, et comme elle s’effrayoit de la pensée qu’elles lui étoient destinées, une voix lui dit de ne pas craindre, que ces armes n’étoient pas pour elle, qu’elles dévoient être portées par une vierge qui viendroit bientôt et qui délivrerait le royaume de ses ennemis. »

Jeanne d’Arc elle-même dévoila à plusieurs reprises les événements futurs, elle prophétisa le triomphe définitif de la France,le couronnement de Charles VII à Reims, l’expulsion des Anglais. Elle demanda que, quand ces choses arriveraient, on se rappelât ses paroles : « Dixit ut quando id evenerit quod habeatur memoria quod ipsa dixit hoc. » Elle ajouta qu’elle était aussi certaine de ces événements que de ceux qu’elle avait vus auparavant. Elle annonça plusieurs des circonstances qui devaient amener un heureux changement, la délivrance d’Orléans, la victoire de Patay. Plusieurs fois elle parla de sa propre destinée, elle entrevit sa captivité et son supplice.

On lui a prêté aussi des prophéties dont on ne trouve point de traces dans les interrogatoires, qui sont donc fort douteuses, et qui ne se réalisèrent pas. Telle est, sur la délivrance de la Terre Sainte, une prédiction que Christine de Pisan lui attribue. Au reste les contemporains de Jeanne d’Arc lui reconnaissaient si bien le don de prophétie, qu’un docte clerc du diocèse de Spire écrivit sur la Pucelle, en 1429, un traité où il s’occupe d’elle, surtout en qualité de prophétesse, et qu’il intitulaSibylla Francica.

Cette attente dans laquelle, avant l’apparition de Jeanne d’Arc, la France désolée était d’un sauveur, semble appartenir à ce genre de prévision auquel croyait Machiavel. Ne pourrait-on penser, vu leur nombre, leur diffusion, leur ancienneté, que des prophéties relatives à l’Orient doivent aussi trouver un jour leur accomplissement ? Ce jour, qui sans doute est bien éloigné encore, on crut y toucher au quinzième siècle. On se rappelle que La Rochetaillade avait prédit qu’un roi de France s’emparerait de Jérusalem. Le pape Pie II fit allusion à cette prophétie dans une lettre à Louis XI : « Pugnare cum Turcis et vincere et Terram sanctam recuperare, francorum regum proprium est : Combattre les Turcs, les vaincre et recouvrer la Terre sainte est l’affaire des rois francs. »

Publié dans:PROPHETIES |on 30 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Prophéties du Moyen âge 3ème partie

 
évoquant Napoléon, l’Antéchrist
ou encore Jeanne d’Arc ?  

(D’après « Folk-Lore » (par le comte de Puymaigre), paru en 1885)

 par LA RÉDACTION

 

Quand Charles VIII entreprit la guerre d’Italie et laissa entrevoir de plus vastes projets, on crut à la réalisation de la prédiction, et ce fut alors que parut la Prophétie du roy Charles, huitième de ce nom, ensemble l’exercice d’icelle par maistre Guilloche de Bourdeaux. On y lisait :

Il fera de si grandes batailles
Qu’il subjuguera les Ytailles ;
Ce fait, d’ilec il s’en ira
Et passera de là la mer,
Entrera par dedans la Grèce
Où par sa vaillante prouesse
Sera nommé le roi des Grecs ;
En Jérusalem entrera
Et mont Olivet montera.

Savonarole, qui se piquait d’avoir la révélation de l’avenir, annonça de son côté que Charles VIII était l’instrument à qui Dieu confiait le soin de châtier les tyrans d’Italie, et Paul Jove résuma, en semblant y ajouter grande foi, les prophéties relatives à l’Orient et à la mission d’un roi de France-dans ces contrées.

Prophéties du Moyen âge 3ème partie dans PROPHETIES 220px-charlesiii_le_simple_jean_de_tillet-recueil_des_rois_de_france-217x300Ces prédictions étaient bien antérieures à La Rochetaillade. J.-B. Spagnuoli, connu sous le nom de Mantuanus, rappelle dans ses Fastes chrétiens une prophétie de Saint-Ange, connue au treizième siècle, annonçant qu’un roi de France purgerait l’univers des Turcs – on peut lire cette prophétie dans les Voix prophétiques de l’abbé Curicque, tome II – et Albéric de Trois-Fontaines rapporte, sous la date 1220, qu’après la prise de Damiette on trouva dans une mosquée une inscription en chaldéen portant qu’il sortirait de l’Orient un roi du nom de David, qu’il unirait ses efforts à ceux d’un roi d’Occident et que tous deux chasseraient les Turcs de Jérusalem. Diverses prophéties connues de ces derniers relatent les mêmes faits. Une porte de Constantinople portait, dit-on, cette inscription : « Quand viendra le roi blond je m’ouvrirai de moi-même. » Au XIXe siècle, nous lisons dans Curiosités des traditions que « les Turcs croient fermement que la porte d’Or livrera un jour passage aux chrétiens, qui doivent, comme ils en sont persuadés, finir par reconquérir la ville. »

D’après L’Oracle de Dujardin, ce serait dans saint Augustin qu’on trouverait la plus ancienne trace de la mission qu’un roi de France doit remplir en Orient : on lit dans le traité de Antichristo : « Quelques-uns même de nos docteurs disent qu’un roi des Francs possédera l’empire romain dans toute son étendue. Ce roi viendra dans les derniers temps du monde. Il sera le plus grand et le dernier de tous les rois. Après avoir heureusement gouverné son royaume, il viendra, à Jérusalem, et déposera sur le mont des Oliviers son sceptre et sa couronne. Ce sera la fin et la consommation de l’empire des Romains et des chrétiens : Quidam vero doctores nostri dicunt quod unus ex regibus Francorum romanum imperium ex integro tenebit, qui in novissimo tempore erit, et ipse erit maximus et omnium regum ultimus, qui postquam regnum suum feliciter gubernaverit, ad ultimum Ierosolymam veniet et in monte Oliveti sceptrum et coronam suam deponet : hic erit finis et consummatio romanorum christianorumque imperii. »

Saint Augustin vivant au cinquième siècle, à une époque où la France n’existait pas, où de crédules historiens ont à peine osé placer l’existence du très douteux Pharamond, si ces lignes étaient de l’auteur de la Cité de Dieu, elles seraient certainement la plus antique prédiction relative aux destins de l’Orient. Mais ce n’est pas saint Augustin qui a rapporté cette prophétie ; le traité de Antichristo est ou d’Alcuin, ou plus probablement d’Adron, abbé de Saint-Dizier, mort en 962.

Après avoir cru que Louis XI et que Charles VIII réaliseraient cette prédiction, on ne se découragea pas. On s’imagina que l’honneur de l’accomplir était réservé à Louis XIII, puis à Louis XIV. Jean Desmarest, académicien, auteur du poème de Clovis, si maltraité par Boileau, et de plus visionnaire, dans son Avis du Saint-Esprit au roi, promettait à Louis XIV qu’il triompherait des Sarrasins avec l’aide des chevaliers de l’infaillibilité du Pape. Claude de Comiers, dans son livre De la nature et présage des comètes, se prononçait de la même manière et ajoutait : « Nous devons espérer que l’année prochaine 1666 notre grand monarque jettera les premiers fondements de cet empire universel. »

D’après d’autres révélations, les vainqueurs de l’Orient seraient les Russes. Gibbon, à propos d’expéditions tentées au onzième siècle par ce peuple contre Constantinople, n’a pas dédaigné de parler de cette croyance. « Le souvenir de ces flottes arctiques qui semblaient descendre du cercle polaire, laissa dans la cité impériale une profonde impression de terreur. Le vulgaire de tous les rangs assurait et croyait qu’une statue équestre qu’on voyait dans la place du Taurus, portait une inscription annonçant que les Russes, dans les derniers temps, deviendraient les maîtres de Constantinople. » (Cité par Dujardin dans L’Oracle)

Enfin la prédiction dont nous venons de nous occuper fut aussi, grâce à quelques altérations, appliquée à Charles-Quint. Celui-ci aspirait à la monarchie universelle et croyait qu’elle lui était promise par les prophéties. Il avait en elles une grande confiance et elles le décidèrent à entreprendre plus d’une guerre, nous révèle Pierre Massé dans De l’Imposture et tromperie des diables, devins, enchanteurs, sorciers, etc. (1579). Martin du Bellay a parlé de cette crédulité : « Ceste année (1536), dit-il dans ses mémoires, fut un grand et merveilleux cours de prophéties et prognosticions qui toutes promettoient à l’empereur heureux et grand succès et accroissement de fortune et quand plus il adioustoit de foy, de tant plus en faisoit l’on semer de nouvelles : et proprement sembloit à lire tout ce qui en espandoit çà et là, que le dit seigneur empereur fut en ce monde nay pour impérer et commander à Fortune. »

En France ces mêmes révélations produisirent une certaine terreur, non toutefois dans l’esprit de François Ier. Il se montra « constant à mespriser et contemner cette manière de superstitieuse et abusive prophétie. »

Publié dans:PROPHETIES |on 30 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Une clé offerte par Gaïa

Par le Collectif Ashtar et la conscience de Gaïa (la Terre) 
Reçu le 25 août 2008, par Simon Leclerc


Note: Ce texte a été extrait d’une canalisation publique avec la Fraternité Universelle qui a eu lieu le 14 août 2008 à Bromont, au Québec. Le message a été « recanalisé » pour l’adapter à un plus large auditoire.

Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Une clé offerte par Gaïa dans CO-CREATION voyanceNous allons vous proposer une expérience avec la matrice Gaïa, votre planète. Car vous savez, chers Êtres, que votre Terre est fort consciente. Elle est consciente de vous, elle est consciente de nous, elle est consciente du lieu où vous êtes en ce moment, elle est consciente de tous les Êtres qui sont présents sur son manteau. Et cette Terre vous ramène à elle lorsque vous vous ouvrez à recevoir son amour.

Nous invitons maintenant la conscience de Gaïa à se manifester. Par la plante des pieds, ressentez son énergie monter progressivement en vous. Sentez son énergie s’élever jusqu’au cœur, mais non point jusqu’aux chakras supérieurs. La matrice Gaïa vous maintient sur son manteau en assurant que vous habitiez le bas du corps, pour véritablement incarner votre Âme dans la matière [référence au point d’ancrage du Hara, situé sous le nombril]. C’est à travers votre véhicule terrestre que votre Âme, fusionnée au collectif de l’Univers, au Dieu Père-Mère ou à la Source, utilise votre corps pour ensemencer son amour sur Terre et offrir sa lumière à la matrice Gaïa.

Reconnaissez maintenant, chers Êtres, l’énergie de Gaïa qui vient de se joindre en conscience à cette rencontre. Ressentez son énergie amoureuse qui vibre au niveau du cœur, de la plante des pieds jusqu’au chakra du cœur, une forme d’engourdissement qui se manifeste en vous. Votre Terre-Mère souhaite maintenant vous transmettre un message :

« Chers enfants, nous avons attendu si longtemps pour que ce carrefour de tous les mondes prenne forme sur la Terre, sur mon manteau. Ce carrefour, vous y êtes, nous y sommes, ils y sont. Et maintenant, telle une balle de neige dévalant la pente, le mouvement ne peut plus être arrêté. Nous avons navigué ensemble sur cette Terre depuis tant de vies terrestres, que vous avez oublié à quel point nos énergies sont fusionnées.

Vous percevez souvent mon énergie comme étant celle d’une mère fort bien occupée, une mère nourricière qui a tant d’enfants à prendre soin qu’elle ne peut véritablement se synthétiser pour vous offrir sa présence individuelle. C’est votre perception qui crée cette réalité que vous entretenez ensuite en vous. Et à ce moment, vous me privez de votre présence et vous vous privez de la mienne. Je dois alors utiliser des intermédiaires pour vous rejoindre, ce que je fais en ce moment.

Vous n’avez pas la capacité avec votre mental de comprendre l’ampleur de mon énergie et de notre lien. Car je suis un aspect de vous, vous êtes un aspect de moi. Et c’est cet aspect de nous que nous sommes présentement en train de guérir et d’élever dans sa fréquence amoureuse pour rejoindre le plan d’où nous sommes partis. Nous sommes descendus dans la matière ensemble et nous allons retourner dans les mondes lumineux ensemble. Je suis votre navire et vous êtes le capitaine. Vous et moi sommes liés.

Mes chers enfants, rétablissez votre pont avec mon navire pour que nous puissions véritablement transformer cette Terre et retourner, ensemble, dans les plans plus subtils. Il n’est plus le temps de la nostalgie, du drame, de la suractivité cérébrale pour éviter de sentir le corps. Car dès que vous vous connectez à votre corps, vous vous connectez à mon manteau, à ma matrice. Et puisque mes éléments ont formé votre corps, je suis votre corps, vous êtes la Terre. Nous sommes unis, chers Êtres.

Lorsque vous appelez vos Frères des Étoiles pour qu’ils viennent vous chercher (ou vous sauver), cela – permettez-moi de vous le transmettre – m’attriste profondément. Car si je ne peux compter sur mes si précieux collaborateurs pour assumer, dans leur corps physique, leur présence «Je Suis», leur présence universelle, qui d’autre pourra créer les miracles que nous sommes à créer ensemble sur Terre?

En même temps, je souhaite vous transmettre que je possède sur mon manteau les clés pour créer votre vie rêvée. Mais pour ce faire, il faille que vous acceptiez de marcher à mes côtés, totalement, sans gêne, sans impression que nous sommes arriérés sur Terre, que vous et moi sommes décalés de l’ensemble de cet Univers qui semble si lumineux. Car vous n’avez point en ce moment la capacité de comprendre avec l’intellect (ce n’est pas un jugement, c’est une observation) d’où nous provenons et l’ampleur du laboratoire humain que nous avons créé ensemble. Il n’est point nécessaire que vous le compreniez pour y apporter la guérison. Vous et moi formons Un et nous avons choisi de retourner dans les plans de lumière et d’amour ensemble.

Je possède des clés que je souhaite vous remettre – j’oserais dire «à la condition que», et je suis consciente que ce terme est fort humain. Mais ces clés vous seront remises en échange de votre décision d’habiter totalement le corps physique qui est votre temple, qui est notre temple. Je dis «en échange de» non pas parce qu’il y a un troc donnant-donnant, mais parce que vous ne pourrez supporter l’intensité vibratoire de cette clé que je souhaite vous remettre si vous n’habitez pas votre corps. Cette clé va retourner d’où elle vient et elle n’aura aucun impact sur votre vie.

Chers Êtres, permettez-moi de vous proposer que d’ici les trois prochains jours [lire la note à la fin], vous m’invitiez dans votre intimité, près d’un arbre qui vibre avec vous. Cet arbre représente mes mains et mes doigts de lumière. Assoyez-vous près de cet arbre et invitez ma présence. Je vous promets que je serai présente à vos côtés à ce moment, avec toute l’intensité de mon Être. Assurez-vous de ressentir votre Hara au moment où vous vous connectez à moi.

Dans cette rencontre, enveloppez cet arbre de vos bras physiques et ressentez que nous nous étreignons mutuellement. Cet Être vivant est relié à mon énergie et à travers lui, je vous assure que je serai très présente pour chacun d’entre vous.

Lorsque vous sentirez ma présence avec vous, je vous invite à choisir d’habiter et d’assumer totalement votre vie terrestre. Il n’y a pas lieu de créer un rituel long et complexe, il s’agit de faire le choix d’habiter votre corps et votre vie. À ce moment précis, je vous remettrai cette clé, dans votre intimité. Elle sera déposée dans votre aura et vous pourrez la sentir. Dans les jours qui suivront, vous sentirez que la clé vous ouvrira des portes qui vous paraissaient jusque là fermées.

oeil-cle dans ENERGIESSi je vous offre cette clé avec des conditions, comprenez qu’il ne s’agit point d’une forme de chantage, mais plutôt d’un mouvement visant à vous assurer que vous serez en mesure de la supporter et de la maintenir en vous. Car autrement, elle retournera d’où elle vient. Il n’y aura pas de drame si la clé n’est pas maintenue en place, mais en même temps, pourquoi faire un tel exercice?

Je remercie vos hôtes des étoiles d’être venus en aussi grand nombre vous accompagner. Ce sont nos petits cousins et leur présence est si réjouissante lorsqu’ils viennent s’asseoir à notre table. Je suis ravie que vous soyez autant enthousiaste à la pensée de vous reconnecter en conscience avec votre Famille Universelle.

Nous nous retrouverons d’ici les trois prochaines journées à un moment où il vous sera possible de faire l’exercice proposé, lorsque vous l’aurez choisi.

Je vous connais tous individuellement et je vous aime tant.

Salutations à vous

Votre Mère Terre Gaïa »

 

Note : L’information concernant les 3 jours n’a pas été mentionné en lien avec une quelconque porte énergétique dans le temps, mais plutôt dans l’intention que les gens (lecteurs ou ceux présents sur place) vivent l’expérience dans un délai rapproché du contact effectué avec notre Mère Gaïa. Peu importe le moment où vous lirez ce texte, l’expérience sera encore valable.

————————————–

Reçu le 25 août 2008, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d’en conserver l’intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci

 

Publié dans:CO-CREATION, ENERGIES, TEMPS, TERRE |on 29 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Illumination


LA TROISIÈME VAGUE – ILLUMINATION ET INITIATION

J’aimerais maintenant vous parler de la troisième vague, la plus exceptionnelle de toutes : la vague de l’illumination et de l’initiation.

Le règne d’Agni commence. Dans cette vague commence la prophétie dont vous, Humains, avez eu une fois connaissance, mais que vous avez de nouveau oubliée en cheminant dans l’oubli pendant des éons. Dans les anciennes écritures, il est encore écrit que dans l’ère du Verseau, Agni apparaît à l’horizon pour annoncer à nouveau le règne de la Lumière.

Sous son règne, les êtres vont être élevés à nouveau, les opprimés libérés et les soi-disant puissants détrônés. Agni ne fait pas cela pour abaisser quiconque. Son être est purement et simplement élévation. Il vous élève là où votre place est prévue par Dieu.

Illumination dans HUMANITE marie-madeleine1A cette époque, le trône divin sera visible sur Terre et le signe d’Agni apparaîtra à l’horizon. Un appel partira à travers les mondes : l’appel de l’éveil. Le début du Nouvel Âge, que vous appelez aussi l’Âge du Verseau ou bien l’Âge d’Or, apparaîtra pour vous à l’horizon et sera annoncé si distinctement par les feux que personne ne pourra pas ne pas le remarquer.

Une grande vague de Lumière viendra sur Terre avec beaucoup d’impulsions et amènera encore une vague de destruction – la destruction de tout ce qui résiste à cette vague d’Amour, de Lumière et de régence divine.

Il s’agit pour chaque personne voulant être de la partie, de prendre sa place. Faites-vous aider à trouver cette place en contactant Agni à l’intérieur de vous. Il vous sera facile de le contacter car il sera omniprésent à cette époque.

Partout des feux apparaîtront. Le feu annonce la nouvelle naissance et la nouvelle création. La Terre brûlera. Elle s’inclinera devant Agni en signe d’hommage à sa venue.

Au même moment, les portes de Shamballa s’ouvriront et seront omniprésentes sur Terre. Cela montrera que le règne de la Lumière ne s’est plus retiré, mais au contraire participe corps et âme à la Terre et à ce qu’elle vit.

Il y aura soudainement de nouveaux systèmes pour la Terre, que vous n’auriez même pas envisagés – peut-être dans les gouvernements, dans les formes de pouvoir qui sont consacrés à la Lumière.

Alors, il y aura les dernières négociations entre les puissants de la Lumière et les puissants de l’Ombre pour faire enfin la paix. Chacun a sa place dans le royaume de Dieu. Ils ne doivent pas s’évincer entre eux, mais au contraire se soutenir. Vous-même, pendant longtemps sur Terre, avez vécu le combat entre l’Ombre et la Lumière comme une guerre.

La politique mondiale devra aussi s’adapter à cet avantage vibratoire et faire la paix. La compréhension des autres sera encouragée et on croira quand même au leadership qui ne provient pas d’un compromis de nombreuses opinions mais uniquement du plan divin.

Les gouvernements qui se décideront à recevoir de l’aide afin de se joindre à la guidance divine, survivront. Sinon, votre système tombera en ruine devant vos yeux. Ceux qui sont aveugles, penseront que Dieu les punit. Mais ceux qui voient, reconnaîtront que Dieu honore sa promesse donnée il y a très longtemps – aider les siens à revenir sous la régence  de la Lumière. C’est à ce moment-là que commencera le règne de la Lumière sous la guidance du trône divin.

Oubliez toutes vos prophéties. Aucune dans ses prévisions n’a pour l’instant vraiment réussi à atteindre le niveau où l’époque après 2012 pouvait être décrite, puisque toutes étaient liées à la Terre et étaient limitées. Finalement toutes les révélations ne décrivaient que la chute du pouvoir temporel. L’humanité devrait maintenant comprendre au plus profond d’elle-même que Dieu n’a jamais été un Dieu vengeur, destructeur, mais seul se détruit soi-même ce qui est vieux et dépassé.

Le règne d’Agni apportera la paix au monde. De grandes Lumières de paix venant de tous les mondes afflueront sur Terre, et les univers lumineux dirigeront leurs courants de paix continuellement sur la Terre et aideront les êtres. Les portes entre les dimensions deviendront de nouveau plus perméables et la communication avec d’autres mondes et le Ciel vaincra le voile de l’oubli.

Pour ceux qui renient Dieu, cette époque sera terrible.

Pour ceux qui aiment Dieu, cette époque sera celle qui leur a toujours manqué, celle qu’ils ont toujours souhaitée voir arriver. Cette époque engendrera une création nouvelle à une vitesse énorme, plus rapide que vous ne l’ayez jamais connue. Cette époque va s’accélérer encore plus. Il vous faudra faire attention à votre corps car vous vous adapterez à de nouvelles vagues vibratoires. Pour cette raison, une nouvelle médecine va naître, non plus basée sur la maladie mais elle aidera plutôt les Hommes à illuminer leurs corps et à devenir un vaisseau d’Amour, pour qu’ils puissent se retrouver.

Sachez qu’Agni vous est bienveillant. Il est aimant. Il est l’incarnation du mot divin et l’expression de son trône sur Terre. Les gens auront de plus en plus de visions du trône divin à cette époque. Dieu n’aura de cesse de toucher les siens dans leurs rêves pour atteindre seulement ceux qui sont prêts à ouvrir leur cœur.

Cette période est la plus difficile pour vous parce que les Ombres n’auront plus prise. La Lumière sur Terre cherchera à se densifier et en même temps,  elle cherchera l’union avec la Lumière christique. Les Ombres n’auront plus de place. Des vagues d’Or se déploieront sur la Terre et annonceront le message de la paix. L’humanité peut se préparer en reconnaissant de nouveau le feu sacré. Le feu est la création, qui  jadis donna naissance à tout, même à la Terre. Ce n’est qu’à travers le feu que vous pourrez vivre cette période, en n’évitant plus le feu. Sinon, la Terre devra produire le feu établissant l’équilibre entre elle et Agni pour enfanter la nouvelle création. Elle devra faire cela seulement si les Hommes ne reconnaissent pas le feu tel qu’il est. Vous trouvez le feu dans votre cœur. Il est l’expression de votre Amour, le brasier de votre nostalgie de Dieu dans votre cœur.

Une vague d’enfants revient maintenant sur Terre.

Une vague d’enfants particuliers, que vous pouvez seulement accepter en reconnaissant ce qu’ils sont ; ce qui ne peut pas être encore expliqué aujourd’hui. Cependant, j’aimerais vous conseiller de souhaiter la bienvenue à ces enfants, car ils apporteront la connaissance que vous avez longtemps oubliée, pour la guérison de la Terre et pour une nouvelle création. Ils portent ces outils en eux. Il y aura tant de Lumière que vous n’en supporterez pas son éclat en certains endroits.

st-thomas-aquinas-199x300 dans LOI NATURELLEMais, le bonheur commencera à jaillir à nouveau en vous. Vous trouverez le chemin vers la “maison”. Ceux qui cherchent reconnaîtront leurs familles spirituelles et auront enfin la permission d’amener à eux ce qui leur a longtemps manqué. Les frontières de la séparation s’aboliront et beaucoup de choses se présenteront à vous d’une nouvelle manière que vous ne devinez même pas.  Ce sera le temps où les choses s’accompliront et la volonté de Dieu permettra que je revienne vers vous sur Terre.

Moi, Marie Madeleine, que vous ne devez  absolument pas vénérer, mais qui est, selon la mission attribuée par Jésus, son apôtre vivant, son porte-parole et son intermédiaire. A cette époque, vous apprendrez à comprendre que les vrais avatars qui séjournent parmi vous ne pourront jamais être compris, dans la polarité, par le langage. Il y aura cependant des médiateurs qui vous rendront cette langue compréhensible jusqu’à ce que vous reveniez dans l’unité.

Même moi, je glorifie déjà Agni dans sa présence de précurseur sur Terre et je m’incline devant lui. Même moi, Agni, tu m’élèveras, comme tu élèves chaque être. Que ce soient des Dieux séjournant parmi les Hommes, des bouddhas qui se sont oubliés, des anges ou d’autres familles stellaires, tous ont le droit de s’élever face à Agni. Sachez qu’à cette époque, tous ceux qui ont eu à faire à l’écriture de l’histoire de la Terre sont incarnés. Tout être, qui a laissé des traces sur Terre, est ici et aujourd’hui incarné, ou bien le sera d’icilà. Ils veulent tous coopérer avec leurs capacités, leurs qualités, leurs potentiels et leur pouvoir originel pour participer à la mise en forme de cette nouvelle ère.

Cette mise en forme sera le grand appel aux Hommes, de laisser derrière eux leur impuissance et de mettre à disposition les cadeaux de la création pour le bien de tous les êtres. L’opportunité de faire cela n’aura jamais été aussi grande.

Extrait du livre Marie Madeleine, le début de l’âge d’or 2012 – page 73

Publié dans:HUMANITE, LOI NATURELLE, MARIE-MADELEINE, TERRE |on 29 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Ascension


Il est possible que vous ressentiez quelques symptômes d’accélération et nous désirons vous le faire savoir afin que vous ne soyez pas inquiets. Il va y avoir comme un sentiment ‘d’état d’urgence’ qui sera le résultat de la réponse de votre corps à l’accélération, tout comme vous pourriez la ressentir si vous étiez dans un véhicule – un avion, une voiture ou un train – qui commence soudainement à se déplacer plus rapidement et qui dépasse votre zone de confort. Cette accélération donne une sensation de grande vitesse et votre corps peut répondre par des symptômes de ‘nervosité’, ‘de papillons dans l’estomac’, de légères nausées passagères et un mélange fait à la fois d’anxiété, d’anticipation et d’excitation.

Ascension dans ASCENSION bouddha2Ce sera une ‘aventure plus folle’ que ce que nous avions prévu et notre conseil est de vous souvenir de respirer lorsque ces sensations surgissent en vous. Il sera plus facile de rester à l’aise lors de cette accélération si vous vous laissez aller DANS l’expérience, un peu comme si vous vous installiez dans le siège enveloppant d’un vaisseau spatial. Alors que vous ressentez la pression de cette accélération, soyez attentif à rester calme en amplifiant votre respiration, en fermant les yeux et en choisissant encore et encore de faire confiance au mouvement et à ceux qui le créent.

L’intention et le but de cette action est de vous élever vers une bande fréquence supérieure. Cela nécessite également que toutes les énergies qui sont en vous et qui ne sont plus compatibles avec ces fréquences élevées, soient dégagées de votre système ; ce qui se traduit par un nettoyage plus rapide de celles-ci. Ceux d’entre nous qui vous assistent, vont travailler avec vous afin de soulager les symptômes de ces purifications mais vous pouvez également rendre les choses plus faciles en choisissant de chevaucher cette vague de changement avec calme et sans résistance.

C’est la résistance qui empêche l’énergie de se déplacer. Et c’est une tendance innée que de résister plutôt que de vous laisser porter lorsque le mouvement semble vous pousser. Si vous choisissez de vous détendre DANS le mouvement en lui faisant confiance, votre expérience en sera facilitée et elle se fera avec le moins d’inconfort possible. Surtout, si vous éprouvez de la peur, respirez profondément et faites les choses suivantes afin de vous calmer :

Créez un espace sacré en vous et dans votre environnement immédiat. Détachez-vous de ce qui se passe autour de vous. Si vous écoutez constamment les bulletins d’informations, vous ne ferez qu’accroitre votre niveau d’adrénaline et vous cèderez plus facilement à la peur et à l’anxiété de ce qui se passe. Nous vous conseillons de donner de l’attention à ce qui vous calme plutôt qu’à ce qui vous stimule. Ralentissez votre rythme autant que possible et la transition se fera en douceur. Faites-en moins mais avec plus d’attention. Il sera alors plus facile pour vous de traverser tranquillement ces changements.

~ Operation Terra

Traduction TransLight http://www.facebook.com/TransLight

Publié dans:ASCENSION, GUERISON, POUVOIR, TERRE |on 29 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Le Coq pour ruiner l’oeuvre du diable

(D’après Revue des traditions populaires paru en 1891)

Publié le MERCREDI 29 DÉCEMBRE 2010, par LA RÉDACTION

 

 Le Coq pour ruiner l'oeuvre du diable dans POLTERGEISTS et LEGENDES coq

Une légende prétend qu’un meunier corse accepta une main tendue par le diable, lequel lui proposa de jeter un pont en pierres pour s’affranchir des crues récurrentes emportant une passerelle indispensable à notre homme

En Corse, du temps de la domination génoise, il y avait sur les rives du Golo, non loin du village de Castirlo, un moulin à farine qui desservait toute la vallée. Pour communiquer d’une rive à l’autre, on traversait la rivière à gué ou sur une passerelle mobile et des plus primitives. Il arrivait souvent que le passage était intercepté et la passerelle emportée par les crues. Ces accidents contrariaient particulièrement le meunier qui, privé de communications, se trouvait dans la nécessité de faire chômer son moulin. Un jour, à la tombée de la nuit, au moment où il allait passer la rivière avec son âne chargé de farine, une forte crue survint subitement.

Le meunier dans cet embarras se lamentait en lançant des imprécations : un étranger apparut, qui lui demanda pourquoi il était en si grande colère. Le meunier ne lui en cacha pas la cause et l’étranger lui promit que s’il voulait lui livrer son âme, il s’engageait à jeter un pont en pierres sur le torrent avant minuit sonnant. Le meunier accepta cette proposition inespérée et avantageuse. Peu d’instants après, la rivière était le centre d’un horrible mouvement, l’oeuvre commencée se poursuivait avec une activité diabolique et tout faisait prévoir que la promesse de l’inconnu serait réalisée.

meunier dans POLTERGEISTS et LEGENDES

Le meunier, qui n’avait pas tout d’abord réfléchi aux conséquences du contrat, devint perplexe. Cet inconnu pouvait être Lucifer et il lui avait livré son âme. Son angoisse allait grandissant avec l’avancement des travaux. Elle fut à son comble quand il vit que les trois voûtes étaient fermées et que l’on commençait à maçonner les tympans. L’ouvrage ne pouvait tarder à être achevé et minuit était encore loin. Une idée lui vint. Sans plus attendre une seconde, il alla réveiller le curé du village et lui raconta le pacte qu’il avait conclu. Après quelques instants de réflexion, le curé lui dit : « As-tu un coq parmi tes poules ? » Et sur sa réponse affirmative, il ajouta : « Va vite, remplis une cruche d’eau, et jette-en une partie sur lui : en sentant la fraîcheur de l’eau, le coq battra des ailes et chantera. Pars, et si tu arrives avant l’heure convenue, tu es sauvé. »

Le meunier se hâta de suivre le conseil du curé, et avant minuit le coq chanta. Il ne restait plus que les parapets à construire. Un épouvantable fracas suivit le chant du coq et fut répété les échos de la vallée. Avant que le pont ne fût restauré et élargi pour l’usage de la route forestière numéro 9 qui l’a emprunté, on découvrait sur la chaussée une large pierre portant l’empreinte d’un pied fourchu. Une autre légende raconte qu’en Corse, un coq blanc, que réveille le bon ange de saint Martin, pousse un cocorico strident et met en fuite le diable au moment même où il allait poser la dernière pierre d’un pont.

Publié dans:POLTERGEISTS et LEGENDES |on 29 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Miroir brisé….

Superstition des 7 ans de malheur       

 

Miroir brisé.... dans HUMANITE images5

Cette superstition reste l’une des plus répandues aujourd’hui : , elle est née bien avant l’apparition des premiers miroirs de verre. Elle trouve son origine à Rome au 1er siècle av-JC.

Les premiers miroirs que possédaient les Égyptiens, les Hébreux et les Grecs de l’Antiquité étaient fabriqués à base de métal poli (cuivre, bronze, argent ou or), et étaient incassables. Vers le 4ème siècle av-JC, les Grecs s’en servaient pour la catoptromancie (divination), qui utilisait du verre fin ou des cruches de terre cuites remplies d’eau. Le récipient plein d’eau (miratorium pour les Romains) était censé révéler l’avenir de la personne dont l’image s’y reflétait. Les prédictions étaient déchiffrées par un voyant. Si l’un de ces miroirs glissait et se brisait, ce dernier pouvait interpréter la chose soit la personne n’avait pas d’avenir (il ne lui restait guère de temps à vivre), soit les épreuves qui l’attendaient étaient terrifiantes.

Au Ier siècle ap-JC, les Romains adoptèrent cette superstition en y ajoutant une petite note personnelle, qui subsiste encore à présent. Persuadés que l’état de santé d’un individu évoluait selon des cycles de sept ans, ils en déduisirent que le miroir, qui reflète l’apparence d’une personne, et donc son état de santé, augurait sept ans de maladie ou de malchance s’il se brisait.

Au XVème siècle, les premiers miroirs plats, cassables, recouverts d’une couche d’argent, étaient fabriqués à Venise. Ils étaient fort coûteux et exigeaient le plus grand soin dans leur manipulation et les maîtresses de maison répétaient inlassablement aux domestiques chargés de les entretenir qu’un miroir brisé équivalait à sept ans de malheur (ou par extension les domestiques seraient privés de salaire pendant 7 ans pour rembourser le miroir brisé).

Au-delà de 2012…

 

LE PLAN DIVIN: 2012 ET AU-DELÀ – Partie 1 de 3

par Caroline Cory  - www.omniumuniverse.com

UNE INTERVENTION DIVINE INÉVITABLE…

Au-delà de 2012... dans 2012 - PREDICTIONS arbre-chakraAu commencement, cet univers était une nébuleuse qui, par le processus de création divine, accumula suffisamment de vitesse et d’élan pour attirer les matériaux et énergies appropriés capables d’engendrer la vie telle que vous la connaissez.  La Terre, avec tous ses océans et mers combinés, a la taille approximative d’une tête d’épingle, comparativement parlant, et constitue un aspect d’une minute dans les innombrables manifestations de la nébuleuse.  La Terre fait partie de la nébuleuse originelle, et par ce fait, se conforme au plan de création originel qui est de nature divine.  Le plan divin ordonne un état permanent d’Amour, de Vérité absolue, de Beauté et de Bonté, ou ce qui pourrait ressembler à de l’énergie pure et positive sur votre monde.  Si ce plan se trouve perturbé par des circonstances inconnues, les portions affectées se détachent éventuellement d’elles-mêmes de l’ensemble et du reste de la nébuleuse qui a été créée.  C’est à ce point du détachement et à cette fraction du temps que nous parlons actuellement.  Cette période est constituée par les évènements de 2012 et au-delà  – une période qui a accumulé suffisamment de force et qui ne peut plus être ignorée ou empêchée.

Supposons pendant un moment, que personne sur ce plan terrestre ne soit prêt à accepter une telle vérité.  Dans ce cas, il serait possible de conclure que personne ne ferait l’expérience des évènements décrits dans ce livre, puisque tous les êtres, de par leur droit de naissance, créent leur propre destinée et leur réalité en fonction de leurs systèmes de croyances.  Si vous ne croyez pas en ces évènements ou que vous n’en êtes pas informés, alors cette époque – 2012 et au-delà – ne représente pas une possibilité pour vous et en conséquence ne fait pas partie de votre potentiel de création.  Cependant, à ce moment-ci de l’histoire de la Terre,  le Plan Divin doit être rétabli.  C’est à la jonction du rétablissement de ce plan que nous avons conçu ce livre dans le but d’expliquer pourquoi il y a actuellement une intervention auprès de l’humanité, jusqu’à un certain point, peu importe vos systèmes de croyances individuels ou ce sur quoi vous portez votre attention.

Il peut sembler qu’utiliser ces deux termes ‘Plan Divin’ et ‘intervenir auprès de’ dans une même phrase soit contradictoire, puisque le Plan Divin est basé sur le libre-arbitre, libre d’intervention extérieure.  Cependant, ce rétablissement du Plan Divin est une réponse nécessaire à la requête de la Terre et de l’humanité de rétablir le plan divin originel.  Par l’intermédiaire de ce plan, les tendances perturbatrices qui ont contrôlé ce monde et ont gardé l’humanité prisonnière de la peur, égarée et oublieuse du plan divin pendant plusieurs millénaires, seront annihilées.  C’est seulement dans ce sens que le plan divin dirige la destinée de cette Terre de façon à ce que même ceux qui ne croient pas en un tel évènement fassent tout de même l’expérience d’un changement de réalité majeur qui est orchestré par l’Ordre Divin – l’Ordre du Créateur qui crée toute vie intelligente sur le plan terrestre et au-delà.  En termes simples, nous sommes à l’époque d’une intervention divine qui permettra la manifestation d’une Ère Nouvelle d’Amour et de Lumière.  Cette ère se manifeste par l’implantation multidimensionnelle de nouveaux modèles énergétiques, de changements géophysiques sans précédents ainsi que par l’émergence du Père Créateur Divin et Sa mission sans faille dans votre réalité spatiotemporelle.

LA RAISON…

Il y a plus de 200,000 ans, les être planétaires régnants et veillant à la supervision de votre Terre ont créé la réalité dans laquelle beaucoup d’êtres humains vivent encore aujourd’hui.  En utilisant leur propre libre-arbitre, ces êtres ont consciemment et délibérément choisi de vous limiter, de manipuler votre conscience et de vous garder emprisonnés dans un système basé sur le contrôle et la peur.  Ces êtres ont conçu un plan basé sur l’illusion et la séparation, revêtant la Terre du voile de l’illusion.  De telles explications sont apparues de façon sporadique dans des textes variés à travers votre histoire et quoiqu’ils soient basés sur la vérité, l’interprétation de cette vérité a été quelque peu embrouillée par l’incompréhension et le jugement humains.

Les êtres planétaires qui supervisent et accompagnent l’évolution de votre Terre sont des Fils Créateurs Divin du 3ème ordre, puisque ce sont ces êtres qui sont les plus aptes à s’intégrer physiquement dans les mondes matériels.  Cependant, une telle proximité avec une race matérielle juvénile peut occasionnellement inciter un superviseur planétaire à errer.  Un tel évènement tragique débute par de la simple curiosité et quelques expériences mais peut éventuellement conduire à de dangereux abus de libre-arbitre ainsi qu’à des actes d’arrogance et de narcissisme. Dans l’histoire entière de la Création, vieille de plusieurs milliards d’années, de tels évènements tragiques de rébellion ne se sont produits que 3 fois sur un nouveau monde tel que votre Terre.  Lors de chaque incident, la rébellion a conduit à l’isolation de ce monde d’avec la Source Universelle pour une période de temps donnée mais est ensuite renversée par l’intervention et la manifestation du Père Créateur Divin dans le monde en question. 

À suivre…

Extrait du livre :  ‘The Divine Plan :  2012 and Beyond’, publié en 2007
Traduction Dominique Lacroix
Source: www.omniumuniverse.com

Une aventure hors du commun

 

par Samira Piana

« Le tourment des Hommes ne vient pas des choses, mais des idées qu’ils ont des choses. » Epictète

Dans un autre temps, une autre dimension, des Êtres de lumière continuent d’évoluer, d’apprendre. Ils vivent d’un amour inconditionnel pour leur prochain. Les familles s’unissent, se rencontrent, se croisent. L’infini éternité du bonheur prend forme sans notion de temps, sans questionnement puisque les réponses sont en Soi.

L’évolution de la conscience se fait sur le plan terrestre et se poursuit sur le plan astral. Un jour, le besoin de la densité se fait sentir. Un jour l’expérience de la matière existe. Nos guides nous accompagnent. Ils sont là avec nous pour valider notre mission de vie.

L’éternel recommencement pour affiner notre Être multidimensionnel, pour aller à la rencontre de notre Moi. La tâche semble ardue pour nous tous qui sommes ces humains qui viennent expérimenter. Mais si nous contactions plus souvent notre Être spirituel, nous prendrions la vie avec beaucoup plus de philosophie.

Une aventure hors du commun dans ASCENSION lutin-3Certains auront passé au premier plan, leur vie matérielle avec l’abus de pouvoir, la compétitivité, une communication humaine malade, un rapport à l’autre en perdition sans jamais évaluer les valeurs de la vie mais simplement leur place dans la société.

Pour d’autres, la tête dans les nuages, aura eu raison d’eux du fait qu’ils aient occulté l’alliance de la matière et de l’éveil spirituel.

Chercher l’équilibre pour donner le meilleur en commençant par Soi. Oser rencontrer l’autre en augmentant le niveau relationnel. Nous ne sommes pas rien. Nous sommes des Êtres en possession d’une partie Divine. Combien de fois par jour, écoutons-nous l’autre avec cette intime conviction que c’est une communication d’âme à âme et non pas d’être dans l’attente de quelque chose qui pourrait nous désarçonner ? Est-il arrivé hier de regarder son semblable avec un cœur ouvert et une écoute active ?

Mon Dieu, la Vie est un cadeau. Ce cadeau d’une rare richesse. Nous sommes des Êtres évolués, reconnaissons notre pouvoir Divin pour en faire l’usage qui advienne. Soyons humble et aimant.

La conscience collective évolue vers de nouvelles colorations positives malgré ce que l’on en dise. Mais il y a encore trop de révoltes intérieures, trop d’insatisfactions, trop de désarrois, trop de déséquilibre…
Lorsqu’une personne exprime une colère où le besoin ardent de trouver le bonheur, son conflit n’est pas avec nous mais bien avec elle-même.

Le plus souvent, constater les besoins de vivre en harmonie avec Soi, régler les conflits que l’on a enfoui lorsque l’on s’est construit, constitue le début d’un nouveau chemin.

Alors face à cela, tout peut apparaître immense, ingérable tellement tout remonte à la surface de manière brutale.

Le flou étant présent, le sentiment d’être perdu prenant de plus en plus place car « la machine à mentaliser » prend corps, il devient nécessaire de ne prendre aucune décision ou de prendre position.

Ne jugeons pas les événements du passé, ils sont là pour nous servir, pour nous faire grandir. Et tout en les-considérant, accueillons-nous avec bienveillance. Pour pouvoir donner de nous-mêmes,  sans attendre en retour, il  est essentiel d’avoir lâché toutes les positions de victimes, persécuteurs, sauveurs que nous jouons tour à tour. Mais pour agir dans ce sens, il faut être conscient de ce que nous jouons comme scénario, celui qui mène le plus souvent au coup de théâtre indubitablement.

Prenons conscience que lorsque notre énergie baisse, nous devenons englués dans les « formes pensées » négatives et que ce chemin-là ne permet pas le discernement. Faire fausse route nous éloigne de notre Pouvoir Divin, et de la direction que nous avions programmée. Mais si ce lâcher prise ne vient pas, ce n’est pas grave, nous nous éloignerons un temps pour arriver quand même un jour à destination.

Écoutons notre voix intérieure et admettons aussi que la voix des anges passe par les humains et qu’à ce moment-là c’est la quintessence qui en ressort.

Décrochons des abîmes et prenons un peu de hauteur au sujet des situations douloureuses, pour notre bien-être et pour celui de ceux que nous aimons.

L’optimisme est de rigueur, il permet d’avancer justement. Présentement respirons.
Notre souffle est la Vie. Il nettoie les résidus nocifs et nous connecte à notre Moi. Nous avons le choix de choisir notre vie. Il nous appartient de remonter la pente, et de relativiser quoi qu’il nous arrive. 

Chaque incarnation représente une aventure. C’est une exploration de tous les instants de notre vie avec des découvertes spectaculaires, drôles, tristes, émouvantes… Nos émotions ne peuvent que bien s’exprimer. La mission qui nous est donnée est taillée sur mesure pour que la satisfaction et la joie qui en résultent soient teintées de magie. Ces bonheurs qui chaque fois nous montrent que la Vie est un fabuleux trésor.

lutin-31 dans HUMANITETrouver son équilibre, s’aligner sont les priorités individuelles pour bien vivre ensemble.
Passer à l’action, oser se découvrir sont les aspects d’une évolution de sa conscience.
Vivre l’instant présent, positiver et demander de l’aide, c’est  s’accorder les pleins pouvoirs pour aller son chemin. Le reste n’en sera qu’immensité, joie et bonheur.

Que la Foi soit en nous pour aujourd’hui et pour toujours.

Pour mieux connaître ou communiquer avec Samira cliquer sur L’ETRE EN CHEMIN
Source: LaPresseGalactique.com

Publié dans:ASCENSION, HUMANITE, VIES ANTERIEURES |on 28 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Exaltation de la Déesse

 

L’énergie de la Déesse a toujours reconnu les rites de la fertilité. Cette énergie ne ressemblait pas à votre monde occidental; pour elle, la sexualité n’était pas honteuse. La Déesse adorait la sexualité. La sexualité constitue, bien sûr votre héritage naturel. Cependant, comme pour toute chose, il y a eu distorsion.

Les abus de pouvoir des femmes dans l’antiquité

Il fut un temps, dans le domaine de la Déesse, où la vibration mâle dut subir des affronts considérables. Les femmes, sous l’influence de sources extérieures, cessèrent de rendre hommage aux hommes et de s’associer à eux, et le sentiment de l’unité entre l’homme et la femme se perdit. Par la suite, dans le domaine de la Déesse, les hommes furent pratiquement réduits à n’être qu’un service d’étalons. Les femmes s’égarèrent dans la puissance de la Déesse à tel point que les hommes n’étaient pas considérés comme leurs égaux. Ils n’étaient plus que des objets servant à accomplir les rites de fertilité. Plusieurs hommes étaient tués à la suite de rites de fertilité uniques célébrés avec des représentantes de la Déesse locale. On se livrait à la castration et à d’autres sacrifices. Cela est véridique. Les femmes détournèrent l’énergie sexuelle masculine, engendrant la présente réaction.

 Votre planète connut divers cycles, accompagnés d’oscillations du pendule. Il y eut un long règne de l’énergie matriarcale sur la Terre. Ensuite, l’énergie patriarcale devint souveraine et élimina tout indice de leadership et de connaissance féminins. La connaissance féminine ne fut transmise qu’à travers les mythes et les légendes, où le principe féminin était identifié comme participant à la vie et sujet percevant de la vie. Il éprouvait sa connexion à la trame de l’existence grâce au processus de la naissance.

 Une forme de patriarcat se vit menacée par le pouvoir féminin, il y a de cela plusieurs éons. Alors, les femmes, afin de dissimuler leur puissance, se mirent à douter d’elles-mêmes de façon à ce que les hommes puissent adopter une position et dire: Laissez-nous la chance de diriger le monde et de voir ce qu’il en est. La force féminine fut reléguée à l’amère-plan. Les femmes acceptèrent de croire que leur corps abritait la malédiction et que le fait de saigner était mal. Elles doutèrent même de la force vitale en elles et de leur influence sur celle-ci.

 Tout cela est en train de changer, et vous rencontrerez la Déesse apparaissant avec compassion dans la vie de ceux prêts à la ressentir.

 Exaltation de la Déesse dans SANG tauxvibratoire

La révélation de la connaissance féminine

Le temps est venu d’exprimer, de révéler et de partager avec magie et mystique cette connaissance que détiennent les femmes. Le temps est venu pour les femmes d’en découvrir davantage sur leurs propres mystères: les processus de leurs menstruations, de l’accouchement et de leurs cycles émotionnels. Le temps est venu de partager cela avec les hommes. Plusieurs femmes se demanderait: Qu’ai-je à partager? Je ne le comprends pas moi-même. Alors, le temps est venu pour vous de regarder à l’intérieur et de vous demander: Quelles sont ces sensations en moi? Si je devais expliquer à quelqu’un ce que c’est qu’être femme, qu’est-ce que j’expliquerais? Comment puis-je devenir davantage une déesse dans un corps de femme, davantage une magicienne? La Déesse intérieure est celle qui sait.

 Cela ne veut pas dire que la Déesse n’œuvre pas avec les vibrations mâles, car les hommes apprendront aussi à incarner la Déesse. Quand il s’agit de la Déesse, aucune discrimination ni colère n’existent.

 À mesure que vous construisez et élaborez de nouvelles communautés, nous proposons que les femmes se réunissent, quel que soit leur âge, et établissent leur intention de comprendre leurs périodes de saignements et de partager avec les hommes leur pouvoir et leur connaissance en tant que clés. Explorez les mystères du sang comme l’un des processus naturels de la vie de la communauté. Votre corps, ainsi que ses cycles, engendrent l’image de la vie. Le pouvoir est l’une des choses primordiales que vous devez comprendre… Une puissance si importante que la vibration mâle en est venue à craindre le processus et la magie de la naissance.

L’idée d’être femme déplait à certaines d’entre vous. Lorsque les saignements surviennent, vous trouvez ce moment et cette expérience désagréable, inconfortable, douloureuse et gênante. Les hommes n’ont en général aucune idée de ce qui se passe alors; c’est un moment embarrassant pour eux également. Dans les jours qui suivent, communiquez avec la Déesse, ouvrez votre cœur et découvrez où veulent vous mener les saignements et ce qu’ils peuvent vous enseigner puisqu’ils recèlent plusieurs des clés qui permettront de ramener la Déesse sur cette planète. Il est nécessaire de revenir à un partage du pouvoir en redevenant partenaires.

Le sang menstruel et la Mère Terre

Les femmes ont le plus souvent éprouvé de la répugnance pour leur sang menstruel, plutôt que de le considérer comme la source de leur puissance. Le sang comporte le code génétique, et puisque la Déesse Mère constitue la source de toute chose, le code provient d’elle. C’est là que se dissimule l’histoire.

Le sang menstruel peut servir à nourrir la vie végétale, à démarquer la Terre et à laisser savoir à la Terre que la Déesse vit de nouveau. En général, les femmes ne saignent plus dans la Terre. Un tel acte constitue un transfert direct de l’énergie de la Déesse. Lorsque les femmes dispersent leur sang sur la Terre, celle-ci s’en trouve nourrie.

Depuis des éons, on déclare aux femmes que leur sang est une malédiction, et elles sont devenues terrifiées de leur propre sang. Elles ne comprennent pas qu’il est leur source et leur puissance. En vous libérant d’anciens tabous et en travaillant avec le sang menstruel, vous constaterez que l’effet que vous exercez sur les animaux et les plantes de la Bibliothèque vivante se modifiera.

Femmes, si vous avez toujours vos règles, ayez la sagesse de rendre hommage à votre corps et à votre sang. Celui-ci est l’une des sources de fertilisation et de démarcation territoriale les plus efficaces auxquelles vous puissiez faire appel. Comprendre les mystères du sang constitue la clé permettant de vous relier à la source de votre puissance et de votre connaissance intérieure profonde.

 Vous pouvez marquer la terre où vous vivez avec votre sang menstruel. Vous pouvez commencer avec les points cardinaux: le nord, le sud, l’est et l’ouest. Au fil du temps, vous pouvez continuer à laisser une marque sur la Terre, comme un peintre ébauchant des traits sur sa toile. Vous pouvez diluer votre sang avec de l’eau pour en augmenter la quantité. Vous pouvez le bénir et employer des cristaux pour maintenir sa vibration. Ce processus est considéré comme la démarcation du territoire de la Déesse. Il attirera des plantes et des animaux doués de vitalité nouvelle et qui se sentent uns avec la Déesse.

 Si vous souhaitez que votre jardin soit fertile, le meilleur jardin en ville, utilisez votre sang dilué dans de l’eau. Votre jardin prospérera. Vous constaterez qu’il peut accélérer la croissance des aliments. Il peut accélérer un grand nombre de choses. Ce n’est pas par erreur que les femmes saignent. C’est là l’un des dons les plus grandioses. C’est l’élixir des dieux.

Les pensées contrôlent les fonctions du corps

De croire que le sexe ne sert qu’à la procréation constitue une grande distorsion de votre identité. L’enseignement a été travesti. Personne n’est jamais forcé d’avoir un bébé si elle ou il ne le désire pas. Commencez à penser et à ressentir en terme de l’influence à exercer sur toutes vos fonctions corporelles, y compris la conception. Vous pouvez dire: Je sais que mes pensées et sentiments contrôlent les fonctions de mon corps. Je l’influence, et lorsque je serai prête à avoir un bébé, je transmettrai une énergie à cette fin. Autrement, je ne suis pas disponible. C’est là un concept qui, lorsqu’on le considère s’avère très libérateur.

Le pouvoir du sang menstruel transmis aux hommes

 Le sang semble plus mystérieux pour la vibration mâle, car tout le sang de l’homme demeure à l’intérieur. Ce n’est pas quelque chose qu’il peut voir et toucher chaque mois comme peut le faire une femme. La guerre constitue l’une des distorsions résultant du patriarcat et visant à donner aux mâles le pouvoir du sang. Ce sang n’est pourtant pas le même. Il jaillit de la violence, de la destruction de la vie, de la mutilation et de la tuerie, associé à des émotions ou à des sentiments étouffés ou réprimés.

Il n’existe pour l’homme qu’une façon correcte de prendre en lui le pouvoir du sang – c’est qu’une femme lui offre son sang, qu’elle partage avec lui son propre élixir. Ceci peut se faire de plusieurs manières. Que l’homme se nourrisse de fruits et de légumes cultivés avec du sang menstruel constitue une méthode évidente. Un homme peut également être marqué à la nuque ou sur la plante des pieds avec du sang menstruel. Son corps absorbera alors la connaissance qu’il contient.

Les hommes auront besoin du sang des femmes, et les femmes se souviendront de la Déesse en elles et incarneront le principe de la Déesse. Ce principe vous enseignera comment créer un équilibre sur cette planète. Il est de notre intention que chacune des femmes comprenne les mystères de son corps et partage ces mystères avec la vibration mâle qui lui est appropriée, et sans secrets.

L’acte sexuel pendant les menstruations

Les hommes craignent parfois le sang des femmes. Souvent, un homme hésite à s’engager dans l’acte sexuel lorsque la femme saigne. Pour la femme, il peut y avoir une anxiété quant à savoir si l’homme trouve la présence de sang désagréable. Si vous appréciez l’acte sexuel durant les saignements, que vous soyez homme ou femme, félicitations, car vous avez vaincu une empreinte profonde. Vous partagez avec l’autre à un niveau profond impliquant une connexion cellulaire.

 L’acte sexuel lors des menstruations, dans le cadre d’une relation sérieuse, constitue une méthode puissante de partager le sang. Il s’agit d’un rituel archaïque, et nous ne conseillons pas d’exploits sexuels au hasard pour partager le sang des menstruations. C’est un geste sacré et puissant.

 Pourquoi croyez-vous qu’un tel tabou l’enveloppe? Pourquoi avez-vous été détournés des mystères du sang des éons durant? Peut-être parce que certaines ouvertures vers la connaissance se seraient présentées que les dieux [les puissances occultes planétaires] souhaitaient ne pas vous voir posséder. Le sang contient les archives de l’expérience personnelle, planétaire et céleste. Lorsque vous faites l’expérience du sang lors de l’union sexuelle, vous êtes envahi de vagues de connaissance, bien au-delà de votre aptitude actuelle à comprendre et à intégrer. Plusieurs années peuvent s’écouler avant que cette connaissance profonde, décodée en votre corps, se développe.

Le sperme

L’équivalent masculin du sang menstruel est, bien sûr, le sperme. Le sperme, tout comme les puces d’ordinateur, porte le code de l’intelligence permettant l’évolution de la conscience, Celle-ci se mesure à l’heure actuelle suivant le degré d’aptitude de la vibration mâle à se souvenir de la Déesse et à l’épouser. C’est le sperme qui détermine si un enfant sera mâle ou femelle. L’ovule reste le même; le sperme prend ces décisions. Il constitue l’histoire de la Mère encodée dans la vibration mâle et contient l’interprétation de la façon dont le mâle se souvient de cette histoire.

 

Pouvez-vous concevoir le fait que le sperme garde un contact télépathique avec son propriétaire? Lorsqu’un homme a des relations sexuelles avec une femme menstruée, son sperme peut agir comme explorateur et lui transmettre télépathiquement le pouvoir et la connaissance de la femme. Un homme peut accéder à l’identité réelle d’une femme pendant ses règles. Femmes, si vous partagez une relation sexuelle avec un homme durant vos menstruations, vous devez accepter de livrer vos secrets les plus intimes à votre partenaire. Vous devez être prêtes à ce que votre partenaire reçoive et partage votre puissance. C’est là un mystère archaïque.

 L’Arbre de vie et l’Arbre de la connaissance

Les histoires sumériennes rapportent que les dieux Enlil et Enki se disputèrent au sujet du traitement et de la condition de leurs sujets, les humains. Enki, le souverain, prit le parti des humains et, par l’entremise de la femme, fit don à la race de la connaissance sexuelle. Le souverain Enlil, quant à lui, interdit formellement aux humains la connaissance sexuelle de crainte qu’ils ne deviennent l’égal des dieux. Ces concepts et ces suppositions invisibles et ancrés dans la cellule font référence à la version moderne de l’histoire de la création – Adam et Eve, le serpent et le Jardin d’Eden. La connaissance sexuelle fut le don d’Enki [le serpent], alors qu’Enlil souhaitait manipuler et diviser les humains afin de les empêcher de connaître les actes des dieux.

 Chez les femmes, le sang constitue la vibration de la couleur rouge. Chez les hommes, le sperme constitue la vibration de la couleur blanche. Mêlés ensemble, le sang et le sperme forment un autre élixir. La seule pensée qu’un homme puisse toucher une femme ayant ses règles relevait de la plus grande hérésie, combien pire encore le fait d’avoir une relation sexuelle avec elle, ou de mêler le sperme au sang ou de le gouter. Et pourtant, en des temps très anciens, alors que l’énergie de la Déesse était comprise, et que les femmes étaient vénérées, ce mélange était considéré comme une boisson procurant l’immortalité aux hommes. Les hommes comprenaient que lorsqu’ils buvaient le sang menstruel, ou qu’ils y mêlaient leur sperme, ils s’en trouvaient avivés, fortifiés. C’était l’une des clés de l’immortalité.

 La Bible relate l’histoire de l’Arbre de la Vie et de l’Arbre de la Connaissance. L’Arbre de la Connaissance permet que vous soyez informé. La faculté et la pratique sexuelles sont équivalentes à l’Arbre de la Connaissance, de cet arbre on interdit aux humains d’en consommer les fruits. On leur interdit également toute participation avec l’Arbre de la Vie.

Qu’est-ce que l’Arbre de la Vie? Plusieurs croient que l’Arbre de la Vie est une chose qui donne un fruit. La rumeur veut que le fait de consommer ce fruit de l’Arbre de la Vie apporte l’immortalité. Dans les temps anciens, on savait que ce fruit était le sang de la Déesse. C’était le fruit de l’Arbre de la Vie. Considérez votre corps et votre système nerveux comme un arbre. Les histoires ne parlent pas de fruits poussant sur les arbres, mais des fruits du corps – les sécrétions et substances qui sont véritablement les dons des dieux [les dieux bons, Enki]. Depuis des éons, les dieux [les puissances occultes planétaires, Enlil] vous ont détournés de cette connaissance.

 La relation sexuelle avec une femme pendant ses écoulements de sang constitue l’une des vibrations les plus élevées parce qu’il vous est possible à tous les deux de traverser des ouvertures vers d’autres dimensions. Partager le sang revient à accéder à cette conscience plus élevée. Il y eut un temps où ce genre de chose fut très en vogue et était respecté parce que les gens comprenaient ce qui se passait. Souvenez-vous qu’il fut un temps où la sage-femme était le pire ennemi des chrétiens parce qu’elle arrivait à préserver le contact des femmes avec leur corps et à les aider lors du processus de l’accouchement (voir Accouchement, sang menstruel et chamanisme).

 

Merci à Barbara Marciniak pour son livre TERRE – aux éditions Arine

  Revu et Amélioré par Alain Boudet Spiritualité, Science et Développement :    www.spirit-science.fr

Publié dans:SANG, SEXUALITE |on 27 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Astrologie Hindoue

 

En Inde, les premières traces de l’Astrologie remontent à plusieurs milliers d’années, dans ces écrits si lointains que sont les Vedas; on parle ainsi souvent d’Astrologie védique plutôt que d’Astrologie hindoue.

 Astrologie Hindoue dans ASTROLOGIE hindoue
Il existe trois systèmes distincts qui constituent l’Astrologie hindoue :

– le Parasari (le sage Parasara, disciple de Saunaka, lui-même de Narada, appartient à la descendance du prophète védique Vasishta, fils d’Uma Sakti aurait vécu il y a plus de 5000 ans),

– le Jaimini, dont le nom vient de son auteur,

– le Jatakapi ou Tajak, plus moderne et influencé par l’Astrologie arabe, et qui traite des horoscopes progressés (technique qui consiste à déplacer les planètes avec une correspondance année/jour).

Il serait vain ici de décrire ces systèmes très complets – et très complexes – qui nécessiteraient un ouvrage pour chaque. Ce qu’il faut retenir de ces astrologies hindoues est qu’elles sont basées sur le zodiaque sidéral et non tropical pour l’Astrologie occidentale : le zodiaque sidéral est basé sur les constellations alors que le zodiaque tropical est basé sur les signes, il est indexé sur les saisons en quelque sorte. Ces deux zodiaques sont décalés puisque tous les ans, un déplacement de 50 secondes environ sépare les signes des constellations; c’est ce qu’on appelle la précession des équinoxes.

Ces deux systèmes astrologiques basés sur ces deux zodiaques sont donc assez différents, et il n’est pas non plus question ici de rentrer dans le débat de savoir lequel est le plus efficace. L’autre particularité de l’astrologie hindoue, tout comme l’arabe, même si cela paraît évident… est de ne pas tenir compte des planètes au-delà de Saturne : Uranus, Neptune et Pluton qui n’étaient pas visibles par les instruments de l’époque.

La vocation spirituelle de l’Astrologie hindoue la différencie également de l’Astrologie occidentale, plus intellectuelle. Les Noeuds lunaires – de nature karmique ou spirituelle – sont par exemple particulièrement étudiés en Astrologie hindoue. Le thème en carré est utilisé, forme qui fut longtemps privilégiée dans l’astrologie occidentale.

 

http://www.astrotheme.fr/dossier.php?ID=53

 

Publié dans:ASTROLOGIE |on 27 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

La maîtrise

 

Nous vous avons parlé de la « maîtrise », channeling après channeling. Que voit le maître à travers ses « yeux de l’ascension »?

Ce n’est pas la même chose que ce que voit Kryeon ou un être angélique, mais que voit et ressent un être humain qui a l’énergie de l’énergie ascensionnée?

 Ces maîtres ne sont pas les maîtres de l’ancien temps dont vous avez lu l’histoire.

 Non. Au lieu de cela, ils sont vous, les être humains de votre temps qui ont atteint la maîtrise, ceux qui ont activé la troisième couche d’ADN et qui apprennent tout sur l’ascension tout en restant sur la planète. Qu’est-ce qu’ils expérimentent? À travers leurs yeux, quelles sont les perceptions sur des sujets qui sont ordinaires et communs pour vous? Donc, voici la première partie de deux enseignements appelés « À travers les Yeux de l’Ascension: Pensées ordinaires. » Et quand ceci sera terminé, vous pourrez voir la différence entre une pensée de l’ancienne énergie et une pensée de la nouvelle énergie, et où cela nous mène et ce qui va prendre place. Il y en a sept. Parlons du numéro un.

 

barre de séparation

PERCEPTIONS DE LA MAÎTRISE I – par KRYEON – Extraits du channeling Les perceptions de la Maîtrise I, 9 septembre 2003 : SOURCE INITIALE: http://www.double-helice.org

 

Publié dans:MAITRISE |on 26 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Les lieux sacrés et…

Les Lieux Sacrés et les Points de Pouvoir sur Terre

L’endroit où se trouvent les pyramides égyptiennes est-il un lieu sacré ou un point de pouvoir sur Terre et pourquoi ?

Tout d’abord, nous allons commencer par une histoire de ce lieu. Une compréhension globale de la relation entre la planète et la Source à un moment donné est nécessaire pour remettre les pyramides égyptiennes dans leur contexte. L’histoire biologique et géologique de la planète, comme nous la connaissons grâce à nos sciences, propose une explication physique du fait qu’au début de la formation de la planète, l’homme ne pouvait pas exister ici. L’environnement physique n’était pas suffisant pour les humains. Au niveau spirituel, c’est parce qu’il y avait une énorme quantité de lumière ; la Terre n’était pas encore un lieu entièrement différencié et ne pouvait pas supporter la séparation que les humains incarnent. La Terre est alors devenue de plus en plus dense à la fois physiquement et spirituellement, ce qui a rendu possible l’arrivée de nombreux êtres. Le point le plus dense a été aux environs de l’an 1000, et depuis lors la Terre a commencé à revenir dans la lumière. À l’heure actuelle, nous sommes à un point où nous sommes plus ouverts à la Source que nous ne l’avons été depuis longtemps. Notre réceptivité à la Lumière Divine donne la possibilité que s’achève l’illusion du temps et de l’espace, ce qui rend possible pour nous d’être en 5ème dimension. Là où il a fallu des millions d’années pour en arriver au point de densité, il a seulement fallu 1000 ans pour revenir au point de Lumière.

Les lieux sacrés et... dans POUVOIR egypte-1-228x300

Avec cette compréhension de l’évolution de la relation entre la Terre et la Lumière Divine, nous pouvons placer un événement donné dans cette progression de la Lumière pénétrant la Terre. Dans cette histoire, il y a eu des passerelles, dont les civilisations de l’Atlantide, de la Lémurie, les anciens Égyptiens et les Aztèques. Ils ont tous trouvé différentes façons de retourner en masse à la Source et de briser n’importe quelles limitations existant à leur époque afin de contester les illusions de limitation qui se développaient sur ​​la Terre. Les anciens Égyptiens ont canalisé une énorme quantité de Lumière Divine sous la forme d’informations. Ils en ont traduit une partie en langage et autres symboles, et ils en ont stocké davantage énergétiquement, en vue du moment où la Terre serait de nouveau prête pour cela. Alors que certains êtres utilisent l’énergie de la Lumière Source pour travailler avec l’amour, la guérison, ou d’autres formes d’énergie, les anciens Égyptiens ont élaboré de l’information à l’état pur. C’est le moment de l’histoire de la Terre où les Annales Akashiques ont été stockées. Avant de devenir purement énergétiques et gérées par des êtres énergétiques, les Annales Akashiques ont été introduites dans le physique et modifiées par les anciens Égyptiens. Cela nous donne une idée de la façon dont nous pouvons travailler avec des informations énergétiques comme les Annales Akashiques. Les anciens Égyptiens sont arrivés à trouver un moyen de contenir ces informations dans la 3ème dimension. Elles ont été détenues dans une forme physique (qui a fini par devenir purement énergétique) appelée la Salle des Archives, offrant une métaphore de la façon dont chacun de nous peut y accéder énergétiquement. Les anciens Égyptiens étaient dotés d’informations qu’ils manifestaient directement à partir de la Source, créant un pont spécifique et important entre la Terre et un travail dépassant le tri-dimensionnel.

À suivre sur 
http://www.anneduquesne.com/
Page d’origine : 
http://www.akashictransformations.net/ARonFREE

Publié dans:POUVOIR, PYRAMIDE, TERRE |on 26 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Autour de la Mort…

 

Les Grecs appelaient les morts « les plus nombreux« . Camille Flammarion affirmait que « tout est plein d’âmes« . 

   Sous l’Antiquité, placer des pierres sur un corps, c’était aussi bien bâtir une tombe qu’empêcher le mort de se relever… Petit zoom sur les rites mortuaires, à quelques jours de la Toussaint

Autour de la Mort... dans La MORT foret-224x300

Quand on craint le retour des morts

   Se préoccuper des morts est une attitude qui remonte à la nuit des temps puisque les rites funéraires sont apparus vers 100 000 ans avant notre ère. Mais les relations entre les vivants et leurs défunts ont évolué au fil du temps.

   Sous l’Antiquité, les Romains redoutaient le retour des morts et l’errance des revenants. Aussi construisaient-ils des tombes en pierre bien solides, afin que les morts ne puissent en sortir, et disposées hors des villes, loin des vivants. 

   Enfin, ils honoraient scrupuleusement le souvenir de leurs défunts, une façon comme une autre selon eux de les maintenir dans le repos éternel.

Quand le cimetière est un lieu de vie….

   Avec le christianisme des premiers siècles et du bas Moyen Age, tout change. Les lieux d’inhumation vont s’établir dans l’église ou autour d’elle. Les corps sont entassés dans des fosses communes car peu importe la destination exacte des ossements ou leur individualisation dès lors qu’ils sont près des saints et de l’église, inhumés « en terre très chrétienne ».

Ce cimetière qui entourait l’église est pendant longtemps un lieu de passage en plein centre du village, un lieu de vie où l’on n’hésite pas à parler, passer, installer boutique et faire commerce. Bref : tout sauf un lieu de recueillement car la mort n’est perçue que comme une autre vie, près de Dieu.

L’horreur d’une mort sans baptême

  Dans cette Europe « chrétienne jusqu’à la mœlle » selon l’expression de l’historien Emmanuel Le Roy Ladurie, une mort sans baptême était la pire des choses puisqu’elle privait le défunt de sa seconde vie, éternelle celle-là.

L’angoisse des parents d’enfants morts à la naissance sans avoir pu être baptisés était indescriptible et l’amour porté à ces tout-petits leur donnait une place privilégiée jusque dans la mort. 

Ainsi, les enfants morts sans baptême étaient le plus souvent inhumés aux endroits les plus saints : dans les canalisations du baptistère ou les fondations de l’église, dont les murs étaient creusés pour accueillir les petits corps, dans le chœur, sous le parvis de l’église (surnommé « le Paradis ») ou bien sous une gouttière : ils étaient ainsi baignés pour l’éternité dans l’eau ruisselant du toit de l’église et sanctifiée. 

Quand on élimine la mort ….

   A partir du XIIIème siècle, les sépultures s’individualisent, les tombeaux et les inscriptions réapparaissent. Ce qui n’empêche pas le passage des ossements vers des ossuaires ou des fosses lorsque le cimetière est plein. 
Tout cela favorise la familiarité des communautés chrétiennes avec la mort… jusqu’au XVIIIème siècle quand les esprits des Lumières vont souligner les risques d’épidémie liés à la proximité des cadavres. On interdit les inhumations dans les églises et on commence à chasser les cimetières loin des villes, une tendance que la Révolution va accentuer. 

  Quand le cimetière devient un lieu de souvenir…

 Les laïques vont reprocher à l’Église d’avoir négligé le corps au profit de l’âme et vont prôner un culte du souvenir, à l’image de la piété des Romains pour leurs défunts : les grands hommes et les héros doivent être vénérés par l’État, comme les particuliers doivent l’être par leurs familles, dans des cimetières devenus lieux de promenade et de recueillement. Les Romantiques favorisent ce mouvement en exaltant la mort et les deuils ostentatoires. 

« Toutes les conditions étaient alors réunies pour que s’épanouissent le pèlerinage au cimetière et le culte des tombeaux », souligne le sociologue Jean-Hugues Déchaux. La tombe va désormais prendre une importance toute particulière, cessant souvent d’être individuelle pour devenir familiale, hymne à la puissance d’un patriarche à travers la splendeur de sa construction. 

La première des chapelles funéraires familiales a été construite en 1815 par la famille Greffulhe au Père-Lachaise, mais ce type de monument va se multiplier jusqu’à nos jours. Le recueillement et le culte du souvenir lors du jour des morts le 2 novembre va ainsi prendre le pas sur la Toussaint, « fête joyeuse de tous les saints », le 1er novembre. 

Texte : Marie-Odile Mergnac  

 

venez nous rejoindre sur le forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Publié dans:La MORT |on 26 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Décembre 2012 sur Gizeh

Le 3 Décembre 2012, 3 planètes seront parfaitement alignées avec les 3 pyramides de Gizeh

 

 Décembre 2012 sur Gizeh dans 2012 - PREDICTIONS planetsovergiza

Vous croyez que quelque chose va arriver en 2012 ? ou non ? Ce n’est pas important … Le fait est que l’alignement planétaire correspond à la disposition des  pyramides de Gizeh le 3/12/12, et cela arrivera seulement 18 jours avant le 21 décembre 2012. … 6 + 6 + 6 = 18 … Même les plus sceptiques doivent l’admettre. 

En outre, il convient de noter que cette convergence planétaire ne se produit que tous les 2 737 années.

Après avoir regardé une vidéo sur le net en ce qui concerne les chambres intérieures de la grande pyramide et la façon dont elles semblent pointer vers d’autres étoiles dans le ciel nocturne … j’ai décidé de voir à quoi ressemblera ce ciel nocturne le 3 décembre 2012 …

Ce que j’ai découvert explique que les pyramides furent construites pour honorer (ou avertir) d’un temps spécifique marqué par la convergence planétaire …

A LIRE sur la Source officielle: http://blog.world-mysteries.com/
Traduction Joseph Kirchner pour WikiStrike –
Publié par le quotidien qui réunit - lapressegalactique.com

Publié dans:2012 - PREDICTIONS, PYRAMIDE |on 22 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Dieu….

 

 À travers les yeux de l’ascension, que pense le maître humain quand vous dites le mot Dieu ? Ce peut être différent de ce que vous pensez. Vous voyez, le maître humain comprend la différence entre la vieille perception humaine et l’énergie de vérité. Dieu n’est pas prisonnier d’un système fait par les humains. Vous trouverez l’essence de Dieu dans le centre de chaque atome de chaque molécule de l’existence. Vous trouverez l’amour de Dieu dans chaque cellule qui est de nature biologique dans le corps humain. Dieu n’est pas confiné dans ce que « pense » l’humain de ce qu’il est. Dieu n’est pas définissable. Dieu ne peut pas être placé dans une seule origine non plus. La priorité de Dieu, c’est l’être humain. Ce n’est pas l’histoire. Ce n’est pas la doctrine. Il ne peut pas être compartimenté.

Dieu.... dans HUMANITE dieu

 Donc, quand le maître pense à Dieu, le maître est en amour avec toute l’humanité. Dieu est tout ce qui est, et il est vu et ressenti et expérimenté également sans jugement. Cela diffère grandement de la conception du Dieu que les humains ont essayé depuis toujours de définir. Les humains ont essayé de l’expliquer, de le compartimenter, de le systématiser, de le nommer, de l’organiser et de l’adorer. Et aucune de ces choses n’a fonctionné, n’est-ce pas? Parce que chaque groupe affirme avoir la bonne définition, et ils disent que les autres ne l’ont pas. Certains s’entre-tuent même au nom de Dieu.

 Le maître s’assoie calmement avec un large sourire et voit Dieu dans chaque chose. La moindre pensée crée une paix de l’esprit chez le maître, réalisant ce qu’est Dieu et ce qu’il n’est pas. Les systèmes humains et les doctrines tombent à plat en comparaison de la magnificence de ce que les maîtres voient. Et il y a ici une farce cosmique: Les leaders religieux sur la planète qui proclament détenir Dieu, ont souvent raison! Ainsi, les guérisons se produisent, même dans les boîtes compartimentées, dans les nombreuses doctrines et dans les différentes « figures » de la religion. En effet, les guérisons se produisent et l’amour de Dieu est là, même à l’intérieur des systèmes qui sont limités et opposés les uns aux autres. Vous voyez comment Dieu est dans toutes choses, peu importe le nom de l’organisation ou de la religion. Quand les humains appellent Dieu, ils appellent une divinité qui est à l’intérieur de chacun et dans chaque cellule. C’est là où est Dieu… où les humains sont, pas dans les buildings. Le maître rit de joie dans la connaissance que Dieu est dans l’être humain. Cela signifie également qu’aucun humain n’est jamais seul.

 

PERCEPTIONS DE LA MAÎTRISE I – par KRYEON – Extraits du channeling Les perceptions de la Maîtrise I, 9 septembre 2003 : SOURCE INITIALE: http://www.double-helice.org 

Publié dans:HUMANITE, MAITRISE |on 21 octobre, 2012 |Pas de commentaires »

Le Mal

 

 Qu’est-ce que le maître voit quand vous dites le mot mal ? À travers les yeux du maître ascensionné, qui s’assoie et comprend et pense et médite sur les mots et les concepts, que pense le maître à propos du mal? Nous avons donné cette information la dernière fois que nous avons été avec vous, mais nous allons vous la redonner encore. Vous devriez l’entendre à maintes reprises.

 Êtres humains, vous êtes endoctrinés avec l’idée que les entités qui vous entourent rivalisent pour votre âme. Ils veulent votre conscience. Vous avez été élevé avec l’information qui dit qu’il y a des entités maléfiques et des entités divines, et dépendant ce que vous avez décidé de faire de votre libre arbitre, un côté ou l’autre l’emporte. C’est soit les démons ou les anges. C’est là où vous en êtes, jouant à la bascule, tiraillés entre les deux. Soi-disant que chacun aurait le pouvoir et que vous ne l’auriez pas. Aussi, vous êtes mieux de vous accrocher à l’un d’eux si vous voulez avoir la bonne direction. Certains ont appelé cette situation la dualité.

Le Mal dans LUMIERE caverne

 Très chers, c’est de la mythologie! Je vais vous dire la vérité. La chose la plus sombre que vous puissiez imaginer sur cette planète qui ne s’est jamais produite ou qui se produit maintenant ou qui pourrait jamais être conçue, a été co-créée et manifestée par un humain. Le plus maléfique du mal, la plus sombre de la noirceur, n’est pas aussi sombre que l’endroit le plus sombre de l’esprit humain. Le mal est ce qui est créé par un être humain, pas par une autre entité envoyée sur Terre pour vous capturer. Les êtres humains sont puissants. Ils peuvent manifester la noirceur autant que la lumière. Cela explique ce que vous appelleriez la magie noire. C’est dans les êtres humains, assez bizarrement, utilisant le pouvoir de leur divinité [cela signifie que l’Univers réagit peut importe ce qu’il en est] pour créer le mal. C’est le libre arbitre de l’humain, cela a toujours été.

 Maintenant, je vais vous donner l’autre côté de cela. La chose la plus céleste que vous pouvez imaginer sur cette planète, la lumière la plus brillante, l’amour le plus grand jamais vécu dans l’histoire de l’humanité, réside dans l’être humain. Ce que nous sommes en train de vous dire est que la noirceur et la lumière, qu’elles soient angéliques ou maléfiques, se situent à l’intérieur de la structure de pouvoir et de l’emprise de chacun des êtres humains sur la planète. C’est ce que nous enseignons et ce que nous vous avons dit depuis le début. Et le maître sait cela. Le maître n’a pas peur de se tenir au centre du pentagramme des cérémonies les plus maléfiques parce qu’il sait qu’il n’y a rien de plus là que l’être humain. Il n’y a pas de pouvoirs maléfiques qui peuvent le garder sous leur emprise à aucun endroit. Seulement le côté sombre de l’être humain.

 Voici de plus ce que le maître connaît encore: La marée avance. Cela semble banal, n’est-ce pas, de dire que vous allez vers la lumière? Que pouvons-nous vous dire de plus? La vibration est plus élevée, maintenant. Et quand vous mesurez la fréquence de résonance entre le sol de la terre et le sommet de l’ionosphère [Résonance de Schuman], vous obtenez une mesure géologique qui a presque doublé dans les dernières dix années. Ainsi, que faites-vous de cela? La terre réagit physiquement à une force de lumière qui est crée à l’intérieur de la conscience humaine de la planète. Le maître sait cela, aussi, lorsqu’il entend le mot mal, il comprend que c’est ce que l’humain crée. Le maître n’a pas peur parce que le maître comprend aussi que l’humain est aussi capable de gérer ce qu’il crée et qu’il en a la maîtrise.

 C’est aussi simple que cela peut sembler, et nous vous répétons que la lumière est active et que la noirceur est passive. Quand vous êtes dans une pièce sombre et que vous allumez la lumière, la noirceur ne s’échappe pas et ne s’en va pas ailleurs. Au lieu de cela, elle est transformée, et c’est ce qui est arrivé sur cette planète.

 L’équilibre entre l’ombre et la lumière est une mesure de la conscience humaine, pas armée de démons et d’anges combattant les uns contre les autres, comme on a pu vous le dire. Cela signifie que l’humanité a le pouvoir sur tout mal, tout comme sur la divinité. C’est un message qui confirme votre pouvoir. Ne soyez pas choqué s’il est reçu avec beaucoup de critiques.

  

PERCEPTIONS DE LA MAÎTRISE I – par KRYEON – Extraits du channeling Les perceptions de la Maîtrise I, 9 septembre 2003 : SOURCE INITIALE: http://www.double-helice.org 

Publié dans:LUMIERE, MAITRISE |on 21 octobre, 2012 |Pas de commentaires »
123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3