Archive pour le 27 août, 2012

Une définition de l’Ame

 

 

Par Simon Leclerc, 7 février 2010

Un ami à moi a lu récemment une information dans un livre spirituel canalisé où il était mentionné que les Êtres en dehors de la Terre n’avaient pas d’Âme, que celle-ci était une création correspondant uniquement à notre réalité. Mon ami et moi avons échangé nos visions de ceci, et j’ai eu envie de vous partager cet échange qui, je crois, vous apportera un éclairage nouveau sur l’Âme et ses définitions (je dis bien « ses », car il y en a plusieurs).

Une définition de l'Ame dans AME Meditation-150x120J’avais lu moi aussi une information similaire dans le livre Récit d’un voyageur de l’astral de Anne et Daniel Meurois-Givaudan ainsi que dans la série Soria, canalisée par Régine Françoise Fauze. Je m’étais alors longuement questionné sur ceci, surtout que l’enseignement de mon site tourne justement autour de ce terme (Psychologie de l’Âme). Voici ce que j’ai capté/compris, suite à mes réflexions. Je vous partage en gros notre échange. À vous de voir ce qui vous paraît juste dans tout ceci.

En fait, il y aurait deux définitions de l’Âme.  D’abord, il y a ce que l’on appelle l’Âme humaine, c’est-à-dire l’aspect de nous qui se souvient du continuum des incarnations.  Certains le nomment aussi le corps astral. Il est donc vrai de concevoir cette Âme humaine comme un élément qui a été ajouté en cours d’expérience pour palier au fait que nous mourrons et renaissons continuellement dans notre réalité, sans jamais regagner totalement notre lumière.  On grandit un peu à chaque incarnation, mais quand on meurt et retourne dans le monde de l’astral supérieur, on reste quand même dans l’astral, puisque l’on est encore relié à la terre.  À ce stade de notre évolution, nous ne sommes pas encore dans notre pleine lumière.

Dans cette vision de l’Âme, certains écrits vont parler que le but de l’évolution est de mourir au corps astral pour renaître dans le monde de le pensée pure, de l’Esprit unifié.  Dans ce contexte, il est vrai de dire que les Êtres qui n’ont pas pénétré la 3D avec toutes ces vies, pertes de mémoire, etc., n’ont pas eu besoin de créer un corps qui allait se souvenir pendant que la conscience allait oublier, puisqu’ils n’ont jamais oublié. 

L’autre définition de l’Âme, celle que les Guides que je canalise mentionnent et qui est aussi partagée dans certains écrits, c’est celle de l’Âme absolue, de cet aspect du grand Je Suis que nous sommes et qui s’unit à l’Esprit, pour former le principe masculin-féminin dans sa forme absolue. 

Ces deux définitions sont un peu confondantes, j’en conviens, mais elles parlent en quelque sorte d’une même réalité.  L’Âme absolue n’a pas de début et ne meurt jamais, puisque c’est ce que nous sommes dans notre forme absolue.  Mais l’Âme humaine n’a pas la même réalité.  C’est d’elle dont parlent certains écrits, qui la dépeigne comme un élément ajouté en cours d’aventure, comme si elle n’était pas fondamentale. D’ailleurs, les rituels qui proposent de veiller les corps pendant 3 jours après la mort afin d’assurer que l’Âme ait bien quitté font référence à cette réalité de l’Âme humaine.

Quand j’ai compris cette nuance, j’ai demandé aux Guides s’ils partageaient ma vision et j’ai senti que oui.  Je leur ai demandé s’il était pertinent que j’apporte la nuance dans mes écrits et ils ont dit que de toute manière, le but de chacun est d’abord de fusionner avec l’Âme humaine, pour ensuite mourir à celle-ci et fusionner de nouveau avec le duo Âme-Esprit, véritable but de l’évolution.  Donc peu importe le chemin emprunté, tout nous mène dans la même direction. 

Les Guides disaient que le mot Âme éveillait beaucoup de joie et d’intériorisation chez les Êtres et qu’il était intéressant de l’utiliser, davantage que le terme Esprit qui est trop souvent associé au mental, même s’il n’est pas cela. 

Voilà, j’espère que c’est plus clair maintenant.

Simon 

————————————–

Écrit le 7 février 2010, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d’en conserver l’intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci 

Publié dans:AME |on 27 août, 2012 |Pas de commentaires »

Le choix de s’incarner

Le choix de s'incarner dans HUMANITE Jeux-de-strategie_footer90En choisissant de s’incarner, tous les Êtres traversent d’abord une étape fondamentale d’oubli de qui ils sont, processus essentiel leur permettant de redécouvrir leur nature véritable par la suite. Une fois le processus d’oubli amorcé, les souvenirs subtils de l’Univers que les Êtres conservent leur suggèrent inconsciemment que s’ils ne sont plus unis à cet Univers d’amour, c’est parce que quelque chose en eux n’était pas apprécié. Sans s’en rendre compte, les humains ont interprété que la dimension unique de leur Être n’était pas appréciée de l’Univers. Ils se sont imaginé qu’ils ont été punis pour quelque chose dont ils n’ont plus aucun souvenir. 

À partir de ce principe présenté simplement, il faut comprendre que les Êtres humains ont voulu être acceptés, tout en portant en eux la peur fondamentale de ne pas l’être. Et donc naturellement, lorsqu’ils se retrouvent devant les autres, ils reproduisent cette thématique, c’est-à-dire qu’ils chercheront à plaire pour être reconnus et aimés, tout en craignant de ne pas l’être. Et leur peur de ne pas être reconnu sera telle que s’ils n’y sont pas attentifs, ils chercheront à connaître ce que l’on attend d’eux et à y répondre, afin de s’assurer d’obtenir l’amour qu’ils recherchent si vivement dans l’incarnation. Et lorsque celui-ci n’est pas inconditionnel, l’Être se contentera d’un amour conditionnel, car l’envie d’être aimé est plus forte que tout. 

Comprenez chers amis que s’il y a eu cette inversion, c’est-à-dire que si les Êtres ont priorisé l’envie d’être aimé et reconnu extérieurement avant de s’offrir la reconnaissance intérieure inconditionnelle, c’est parce qu’ils ont eu l’impression que quelque chose en eux ne méritait pas d’être aimé. 

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle- Issu du site http://www.psychologiedelame.com

Publié dans:HUMANITE, KARMA, REINCARNATION |on 27 août, 2012 |Pas de commentaires »

Pourquoi la Peur ?

 

Référencé par : diffusion@apprendreafairedesmiracles.com;

La peur est elle un attribut de Dieu! Non certainement pas. Alors, avez-vous besoin d’avoir cette peur qui génère bien des soucis au sein de votre vie? La peur à de nombreux visages, est-elle pire chez ceux qui ont des difficultés? Oui, seule la peur attire ces difficultés. Avez-vous réfléchi à tout cela? Certainement pas. La vision sur un événement quand vous affichez un certain contrôle n’est pas suffisamment claire pour que vous y voyiez la peur qui se cache derrière.

Ne soyez pas si insouciant en déclenchant des peurs inconscientes, restez fidèle a vos idées de peur quelquefois panic, ne serre a rien et si peu de bien ressort de ces peurs ou panics que je viens vous aider à les dissoudre, en comptant sur votre force intérieur, la même qui m’habite a chaque instant. Nous allons donc faire un exercice qui s’avérera si vous le pratiquez très efficace dans votre libération de nombreux schémas de peur dans votre attitude habituelle.

Pourquoi la Peur ? dans GUERISON cristal-300x150

Prenons un exemple, pour vous convaincre de sa grande portée. Celui qui a peur de perdre quel qu’un, un conjoint, un ami, un représentant, un employé, s’attire automatiquement son départ. Ce qui ne veut pas dire une mort bien entendu, seulement une séparation. Vous comprenez que sa ressemblance dans l’univers ou sa correspondance est la mise en action de votre profond sentiment de perte, ni plus ni moins. Voyons un autre exemple, si vous appartenez a une famille bien aisée, et que vous apprenez une perte d’argent dans un commerce quel conque, vous pensez que cette perte peut vous arriver, pour une affaire de bourse ou autre provenance et la peur vous fait advenir exactement ce que vous pensiez, peut être pas de la façon exacte de votre peur, mais le résultat en est le même.

Vous pouvez toujours avoir le sentiment de perdre quelque chose, ce qui arrive dans la vie de chacun d’entre vous, puisque c’est l’évolution, mais la perte est seulement dans vos croyances. La vie, les changements, tout cela fait qu’à chaque instant vous pouvez avoir ce sentiment de peur, puisque la plus grande des peurs est l’insécurité, elle-même découlant de la méconnaissance de la vie. Comment affranchir cet état de peur? En lui faisant face, regardez-le, écrivez-le, mais ne le laissez pas vous détruire. Allez en pensée jusqu’au bout de cette peur, jouez le scénario comme un film, si cette peur arrive et se réalise, que va t’il arriver? Qu’allez-vous devenir, quel est la suite de cette catastrophe? Si vous jouez le scénario jusqu’au bout, vous allez voir que vous possédez beaucoup de ressources pour vous en sortir, et peut être que la suite serait meilleure pour vous que ce qui est maintenant.

C’est seulement en allant au-delà de la peur, que vous allez comprendre que cette peur ne veut rien dire, alors elle sera guérie automatiquement. La peur est un grand manque de connaissance et également de confiance en vous-même. Si vous apprenez que cette peur appartient à une autre personne de votre entourage, pourquoi y participer. Pourquoi entretenir quelque chose qui vous fait du mal, si cela ne vous appartient pas. Ce sont vos croyances qui font que vous acceptez la peur de l’autre, c’est un automatisme dont vous devez vous défaire, au risque de le réaliser pour vous-même, et d’être obligé d’en vivre les conséquences.

La peur ne doit pas exister dans votre vie, vous devez régler toutes ces peurs au plus vite. Elles sont la porte ouverte a la manipulation et croyez-moi, nombreux sont ceux qui vont l’utiliser, si vous ne la guérissez pas. Le monde actuel est basé sur la peur et tous ceux qui vous manipulent et profitent de vous, savent que si ils créer une peur dans le monde, ils sont capables d’obtenir du monde en général, ce qu’ils n’auraient jamais pu faire sans cette peur. Pour n’importe quoi vous avez peur et bien guérissez cette peur immédiatement en faisant le devoir que je vous ai donné, si cela ne suffit pas recommencez le jusqu’à se que cette peur disparaisse.

La peur engendre les guerres et les confits de toutes sortes, dans votre couple, dans votre famille, dans votre travail, dans votre ville, dans votre pays. Toutes les discordes, quelles qu’elles soient ont pour base la peur. Réfléchissez-y si vous n’aviez plus de peur que pourrait-il vous arriver? Rien ou pas grand-chose, car vous seriez capable de faire face a presque tout, sans appréhension et le résultat serait fantastique pour vous et tout le monde autour de vous. Vous avez déjà entendu dire, que la pensée crée dans l’énergie ce qui lui correspond et l’amène dans la matière, toutes les personnes qui ont la même énergie, au-dessus des pays des nations et des races ce trouve relié dans cette même énergie et reçoit les résultats de cette énergie basée sur la peur qui se manifeste actuellement sur la terre.

Voulez-vous la paix ! Mais vous avez peur de la guerre, voulez-vous l’abondance! Mais vous avez peur de la pauvreté, voulez-vous la santé! Mais vous avez peur de la maladie. Le monde entier des humains de la terre et branché dans cette énergie de peur, pour tout ou presque. Croyez-vous vraiment que tout cela va changer tout seul, ou voulez-vous commencer par vous-même! Et petit à petit le monde changera, mais sans vous rien n’est possible. Chacun de vous est relié dans l’univers et nous avons besoin de chacun de vous, pour que le monde des humains avance et grandisse. La peur est la plus grande barrière entre vous et les mondes supérieurs, c’est-à-dire nous les maitres. Alors, faites vite ce travail et nous serons ensemble pour un monde meilleur. Je vous souhaite bonne guérison à tous.

J’ai dit cela est, et c’est bien.

Jésus

Publié dans:GUERISON, JESUS, PEUR |on 27 août, 2012 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3