Archive pour le 9 août, 2012

L’âme d’un enfant

Vous êtes nombreux à vouloir nous parler telle une conversation avec votre ami le plus intime.

L'âme d'un enfant dans AME canevas_petit_pecheur_mes_plus_belles_creations_cBvyRt-150x116Alors vous allez à notre encontre et nous en sommes heureux. Nous vous voyons, nous voyons l’envie profonde que vous avez de recevoir notre Amour. Mais à partir d’un moment, un mur s’élève entre vous et nous et la communication ne peut pas s’effectuer. Pourquoi ce mur ? Que représente-t-il ? C’est un mur de mental, votre mental et vos résistances qui s’élèvent entre vous et nous. Pourquoi les bébés sont-ils si reliés à la Lumière ? Pourquoi les enfants arrivent-ils beaucoup plus souvent que vous le ne croyiez à parler à leurs guides, aux éléments de la nature et aux animaux ? Les jeunes âmes, pour la plupart, n’ont pas encore pris leur bouclier nommé mental. 

Si vous avez des enfants, prenez exemple sur eux, observez-les. Les enfants sont spontanés, innocents, confiants. Tant qu’ils sont nourris par suffisamment d’Amour, ils avancent en toute confiance dans la vie et dans de nouvelles expériences ! Voyez la communication avec votre guide comme une nouvelle expérience riche et merveilleuse un peu comme l’enfant qui va pour la première fois dans un parc d’attraction ou dans un magasin de jouets : il ne sait pas ce qu’il va trouver, comment cela va se passer mais il sait une chose : il va s’amuser et être heureux du moment qu’il passera là-dedans. Pour vous, cela doit être pareil. Ne vous posez pas tant de questions : comment dois-je m’y prendre ? est-ce que je le fais comme il faut ? est-ce que c’est lui ou moi qui me parle ? Balayez toutes ces questions, elles vous embrouillent et vous mettent le doute plus qu’elles ne vous font avancer. 

Les enfants passent la majorité de leur temps à jouer, du moins, c’est le cas dans des conditions  » normales  » de vie. Et vous adultes ? Jouez-vous ? Prenez-vous la vie comme un jeu ou est-elle trop écrasante pour la voir différemment que comme quelque chose de lourd avec toutes ses responsabilités ? Je ne vous demande pas d’être inconscient, juste de voir que finalement, en prenant un tout autre regard sur elle alors vous oserez faire des choses que l’adulte sérieux que vous êtes ne ferait pas forcément.

Il s’agit de dépasser vos limites, vos conceptions du monde, pour cela, il faut changer sa façon de le voir. L’âme innocente et pure voit ses guides, tout comme l’enfant, soyez cette âme. Prenez cette expérience comme un jeu, un jeu de la vie où il n’y a pas de devoirs, de réussites ; il n’y a pas d’échecs. Chaque jour qui passe fait que vous avancez votre pion, c’est tout. Peut être que votre guide aimerait vous voir heureux et épanoui comme un enfant, spontané comme l’est un être qui n’a pas peur d’avancer vers l’inconnu. Allez-y en confiance, la vie vous rendra cette confiance. 

Article 108 © GDL – source-lumiere.net – 2002-2007 http://www.source-lumiere.net/serendipity/archives/31-Lame-dun-enfant.html

Publié dans:AME, ENFANTS |on 9 août, 2012 |Pas de commentaires »

Les entités

Les entités sont des personnes matérialisées à un niveau énergétique qui n’ont pas de corps physiques. Vulgairement nous disons qu’elles sont dans « le royaume des morts » car ces entités vivent bien mais dans leur niveau sphérique, dans leur monde à elles c’est à dire le monde qui correspond à leurs vibrations.

Les entités dans ESPRITS fractale-1-150x112L’entité part donc dans une sphère qui correspond à sa conscience c’est à dire à une sphère qui a un certain niveau vibratoire. Cependant certaines entitées ne partent pas là où elles devraient aller au moment de la mort. Elles restent accrochées à la terre donc restent sur le plan terrstre. Il faut savoir que les vibrations de l’astral, même si elles sont plus élevées se superposent aux vibrations terrestres. C’est pour cette raison que certaines personnes arrivent à voir les entités, elles ne sont que sur le plan astral qui est au niveau terrestre. 

Bonnes et mauvaises entités

Il s’agit de voir les intentions de l’entité. Cela revient à dire : quel est son niveau de conscience, sa sagesse, son amour divin. Si ces qualités ne sont pas présentes chez l’entité alors elle fera ce que l’on appellera des « mauvais tours » aux personnes qui ont été sensibles à elles. Les adjectifs ‘bons » et mauvais » ne sont pas là pour juger les entités mais simplement pour constater si elles sont dans l’amour ou pas.

Il est dangereux d’ouvrir un canal à ces entités car elles sont généralement assez « vicieuses » pour en profiter et gâcher votre vie voire même de la mettre en danger. N’amenez donc pas à vous les esprits que vous ne connaissez pas.

Heureusement tous ne sont pas comme ça. Les esprits élevés comme votre guide spirituel peuvent vous aider dans votre vie. D’autres aussi, remplis d’amour, et qui ont comme mission de vous accompagner peuvent être sollicités de votre part. 

Article 11 © GDL – source-lumiere.net – 2002-2008 http://www.source-lumiere.net/serendipity/archives/142-Les-entites.html

Publié dans:ESPRITS |on 9 août, 2012 |Pas de commentaires »

Un voyage Sirius-Terre


Issu des Carnets de Recherche de Christian Sastre

05 – Un voyage Sirius-Terre –  Avec son aimable autorisation

 Un voyage Sirius-Terre dans PLANETES 2584_1

L’Homme, cet émigré de Sirius

Voici l’idée fantastique (bien qu’elle ne soit pas nouvelle en réalité) développée dans ce Carnet, à savoir : Dans un lointain passé, des êtres ont réalisé un voyage interstellaire digne des récits actuels de science fiction. Il ne s’agit même pas d’anticipation, puisque ce terme signifie qu’une réalisation, ou une invention, bien qu’elle soit en avance sur les progrès techniques contemporains, apparaît d’ores et déjà du domaine du possible.

Ce voyage, tel que les Traditions anciennes laissent supposer qu’il eût lieu, est utopique au regard des critères scientifiques d’aujourd’hui. En effet, d’une part, les progrès futurs de la science ne permettent absolument pas de l’envisager, d’autre part, les intellectuels dénient toute forme de civilisations savantes précédant la nôtre. Et pourtant !

Il semble que nos ancêtres de quelques dizaines de milliers d’années, sinon de millions, vinrent de l’étoile de Sirius jusqu’à notre système solaire en vue de peupler cette partie de l’univers. Qu’importe les motifs qui les y ont contraints. Quoi qu’il en soit, nous, les habitants de la planète Terre, nous serions les descendants de ces voyageurs venus de Sirius.

D’ailleurs, comme le précise le titre, ce voyage ne s’est pas effectué comme un aller-retour Terre-Sirius-Terre. Ce fut un aller simple. Le parcours commença à partir de cette lointaine étoile et se termina là où la planète Terre gravite maintenant.

Quant aux traces qui pourraient subsister de cet incroyable voyage, elles sont difficiles à découvrir, à démontrer d’une façon indéniable. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de les rechercher dans ce qui forme la trame des civilisations passées.

Les légendes ne manquent pas dans l’histoire des peuples tendant à démontrer que l’humanité possédait de très bonnes connaissances relatives aux étoiles et plus particulièrement à Sirius.

Le présent Carnet est une courte synthèse sur les connaissances actuelles concernant Sirius et des liens qui influencent encore diverses traditions.

Nous nous pencherons donc sur cette « Grande Pourvoyeuse » de l’astrologie égyptienne afin de tenter de percer l’origine de son observation. Les Grecs la connaissaient également. Ensuite nous approfondirons notre sujet chez les Dogons. Ce peuple semble se transmettre une tradition selon laquelle – c’est important de le noter d’ores et déjà – la Terre gravitait, voici bien longtemps, autour de Sirius. Enfin seront recherchés des éléments susceptibles de savoir s’il est sérieux d’accorder du crédit à cette étrange et probable origine de l’humanité terrestre.

Auparavant, tournons-nous vers la science afin de connaître les données actuelles exactes fournies par les astronomes. De cette façon, il sera plus facile d’établir des relations entre le savoir des Anciens et les connaissances scientifiques actuelles.

Ce qu’en disent les astronomes

La plupart des renseignements qui suivent proviennent, d’une part, des dictionnaires et des livres de vulgarisation scientifique (surtout pour comparer les données) d’autre part, d’une réponse aimablement communiquée par la Société astronomique de France, (1) dont les précisions sont fort concises.

Sirius est l’étoile dominante de la constellation du Grand Chien (en latin Canis major), située dans l’hémisphère austral. Pour le ciel boréal, l’étoile la plus visible est Véga, dans la constellation de la Lyre. Canis major n’est pas la constellation la plus proche puisque celle du Centaure (Centaurus) n’est éloignée que de 4,3 années de lumière (en abrégé al.). D’après les déterminations les plus récentes (Georges D. et Cardyn V. Gatewood, 1.978), Sirius est à 8,63 al. Pour information, il est bon de préciser que les étoiles peuvent être visibles jusqu’à une distance de 500 années de lumière.

LIRE LA SUITE ICI…..

  »Mes carnets de recherche » en « livre numérique » chez http://www.numilog.com/

Publié dans:PLANETES, TERRE |on 9 août, 2012 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3