Archive pour le 6 août, 2012

Atlantide

 

La première carte représente la surface de la terre ainsi qu’elle existait, il y a environ un million d’années, alors que la race Atlantéenne était dans toute sa grandeur et avant que se produisit le grand cataclysme qui eut lieu il y a à peu près 800 000 ans.

Atlantide dans ATLANTES carte_atlantide_pe-300x203

Il faut remarquer que le continent de l’Atlantide lui-même s’étendait de quelques degrés à l’Est de  l’Islande jusqu’aux environs à l’endroit où est situé aujourd’hui Rio de Janeiro en Amérique méridionale. Comprenant le Texas et le golfe du  Mexique, les états méridionaux et orientaux de  l’Amérique, ainsi que le Labrador, ce continent s’étendait à travers l’océan jusqu’à nos îles ; l’Ecosses et l’Irlande, ainsi qu’une partie du Nord de l’Angleterre, en formaient les promontoires – tandis que ses contrées équatoriales comprenaient le Brésil et toute l’étendue de l’océan jusqu’à la Côte d’Or de l’Afrique. Des fragments disséminés, qui dans la suite formèrent  les continents de l’Europe, de l’Amérique et de l’Afrique, sont indiqués sur cette carte, de même qu’un continent encore plus ancien, très étendue, là les Lémurie. Les restes d’un continent plus anciens encore, le continent hyperboréen qui fut habité par la seconde race racine, sont aussi indiquer et colorés en bleu de même que la Lémurie. Ainsi qu’on l’on voit d’après sa seconde carte, la catastrophe qui s’est produite, il y a 800 000 ans a apporté un grand changement dans la distribution territoriale du globe. Le grand continent a perdu ses régions polaires, et les portions qui restaient ont été encore divisées.

Trois causes contribuèrent à produire des immigrations. La race touranienne, ainsi que nous l’avons vu, fut dès le début poussé par le désir de coloniser, et coloniser sur une échelle considérable. Les sémites et les akkadiens fut aussi, à un certain degré, une race colonisatrice.

Avec le temps, la population augmentera de plus en plus, la nécessité obligea les moins favorisés de chaque race à chercher les moyens d’existence dans des contrées habitées par une population moins dense. Car il faut se rappeler que, lorsque les atlantes atteignirent leur zénith pendant l’ère Toltèque, la proportion de la population par mètre carré sur le continent de l’Atlantide égalait probablement, si 22 même elle ne les dépassait pas, celle de la population de l’Angleterre et de la Belgique actuelle.

Il est certain, en tous cas, que les contrées propres à la colonisation étaient beaucoup plus vastes qu’elles ne le sont de notre temps ; tandis que le total de la population, qui de nos jours, ne dépasse pas de 12 à 1500 millions, atteignait alors le chiffre considérable de 2 mille millions.

Il y eut enfin des émigrations dirigées par des prêtres et qui précédaient chaque catastrophe. En dehors des quatre catastrophes principales mentionnées plus haut, il y eut encore un grand nombre. Les rois initiés et des prêtres qui suivaient « la bonne loi » était informée à l’avance des calamités qui menaçaient le pays. Ainsi chacun d’eux fut comme le centre des avertissements prophétique et il devint finalement le chef d’un groupe de colons. Il faut remarquer ici que, dans les derniers temps, les chefs de la contrée devirent hostiles aux émigrations dirigées par des prêtres, car ces émigrations avait pour conséquence l’appauvrissement et la dépopulation de   royaume.

Les immigrants furent alors souvent obligés de s’embarquer secrètement pendant la nuit.

En retraçant rapidement les courants d’immigration suivie par chacune des sous race, nous parviendrons nécessairement jusqu’aux contrées que leurs descendants respectifs occupent de nos jours

poursuivre la lecture du dossier en PDF ici

 

 

Publié dans:ATLANTES |on 6 août, 2012 |Pas de commentaires »

La prière

La prière dans PRIERE ET MEDITATION 62225-300x300La prière a un grand pouvoir, la prière est une force immense, une force dirigée vers Dieu et lorsqu’elle est faîte sincèrement avec le cœur cette force vous emmène avec elle pour rejoindre ces énergies d’Amour. La prière est un pont entre vous et le divin. Il existe d’autres ponts mais la prière en est un tout simple et si grand. Prier c’est aimer. Prier c’est oublier sa condition terrestre pour aller un moment vers le divin, vers ce qui est sacré. Vous pouvez prier pour une entité particulière, il existe différents noms selon les religions même si des fois il s’agit de la même entité. Peu importe, une prière reste une prière.

Ne sous-estimez pas les forces que peuvent procurer les prières. Si vous priez en doutant de son efficacité c’est comme si vous offrez un cadeau à quelqu’un en vous demandant si vous avez vraiment envie de lui offrir. La personne le ressentira et ne l’acceptera pas avec autant de joie que si vous l’aviez offert avec tout votre cœur. La prière fonctionne de la même façon. Dieu qui reçoit les prières regarde la foi qui est mise dedans. Il regarde la ferveur, l’Amour qui est dans cette prière car la prière va refléter la façon dont elle est émise. On ne peut rien cacher à Dieu.

Douter des prières c’est diminuer les forces d’Amour qui y partent et qui en reviennent. Car la prière est comme un boomerang, vous envoyez à Dieu votre Amour, vos désespoirs, vos peines, vous donnez donc de vous à Dieu, rien de plue beau que de se donner entièrement, le cœur ouvert à Dieu, et lui, en vous voyant si triste, demandant de l’aide, de l’Amour ne peut pas résister. Il prendra tout l’Amour qu’il a en lui (et il en a !) et vous donnera exactement ce dont vous avez besoin, il sait être juste dans sa façon de donner.

Ce que vous recevrez en prière comme Amour sera à l’image de ce que vous donnez, de la confiance que vous accordez à la prière, de la confiance que vous avez de recevoir du divin. Plus vous aurez confiance, plus vous donnerez sans doutes, sans craintes, vous saurez ouvrir votre cœur à Dieu et plus Dieu vous donnera d’Amour. Dieu sait comment agir, il sait si vous êtes prêts ou pas à recevoir, comment recevoir et quoi recevoir. Lui, il sait. Laissez le faire, ne vous occupez pas de savoir quels sont les résultats de nos prières car ces résultats peuvent vous dépasser complètement, ce sont des choses dont vous n’auriez peut être même pas pensées. Vous n’avez qu’à seulement lâcher prise, lui faire confiance et s’abandonner à lui en lui donnant tout votre Amour. Il est là et nous aime.

Article 60 GDL – source-lumiere.net – 2002-2007 http://www.source-lumiere.net/serendipity/archives/46-La-priere.html

Publié dans:PRIERE ET MEDITATION |on 6 août, 2012 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3