Archive pour le 23 juin, 2012

La naissance des Sioux


A l’aube des temps, dans les grandes plaines, les esprits avaient crée la terre, l’herbe, le bison le loup, l’aigle et bien d’autres choses, mais ils n’avaient pas crée les Sioux.

Les grandes plaines étaient calmes, les animaux heureux, les esprits tranquilles. Mais Kawasma, l’Esprit Rêveur, trouvait ce monde ennuyeux.

Il se mit alors à rêver et il rêva de créatures qui marchaient sur deux pattes, qui avaient de longs cheveux noirs et qui n’étaient pas comme tous les autres animaux.

Portrait of Red Bird.jpgIls portaient, comme les esprits, des vêtements de peau, ils habitaient dans de grands nids qu’ils construisaient et qu’ils appelaient des tipis.

Certains d’entrent eux parlaient la langue des esprits et les autres parlaient un le langue compliquée, très différente de celle des animaux.

Mais surtout, ces créatures aimaient rêver et faire de grandes fêtes.

Kawasma cessa de rêver et se dit qu’il fallait qu’il crée ces êtres.

Il prit une poignée de terre, de la peinture noire, des peaux et de longues herbes. Il façonna la terre et fit un corps.

Il mit sur la tête de cette créature l’herbe qu’il peignit ensuite en noir. Il peignit aussi les yeux.

Il fabriqua des habits avec les peaux et vêtit la créature.

Il la posa devant lui, et satisfait, la contempla quelques secondes avant de dire : «dans mon rêve, il y avait une créature qui ressemblait à celle-ci, mais pas tout à fait».

Il prit alors le reste de terre et créa un corps plus beau, aux traits plus fins.

Il lui mit de longs cheveux qu’il tressa et l’habilla dune longue et somptueuse tunique.

Enfin, il lui peignit les yeux. Il la posa à coté de l’autre créature et dit : « Voilà, c’est exactement comme dans mon rêve ».

Puis, il décida que l’homme et la femme naîtraient au crépuscule.

Ce fut ainsi que l’homme et la femme furent crées. 

Dans les grandes plaines, l’aigle planait dans le soleil couchant et l’eau de la rivière s’agitait. Les animaux s’affolaient et se dispersaient.

Lorsque le soleil toucha l’horizon, il se fendit et l’homme en sortit.

Il s’approcha de la rivière. De l’eau qui ondulait sortit la femme comme un rayon de lumière et de beauté et elle rejoignit l’homme.

Ne venant de nulle part, une voix dit alors :

« Je suis Kawasma, l’Esprit Rêveur. C’est moi qui vous ai crées. Vous êtes les premiers Sioux. Toi, l’homme, à présent tu t’appelles Sobandko-Thai-Hi, « Fils du Soleil » et toi, femme, tu t’appelles  Shaina  Rayon de soleil ».

 Merci de nous avoir donné la vie, Esprit, dit Sobandko-Tha-Hi.

 Que veux-tu en échange ?

La naissance des Sioux dans AMERINDIENS 200px-Amos_Two_Bulls%2C_Dakota_Sioux%2C_by_Gertrude_K%C3%A4sebier%2C_ca._1900_%283%29Je voudrai que vous fassiez à chaque neige, une grande fête pour rappeler ce jour solennel, qui est celui de votre naissance. Je voudrais aussi que vous n’oubliez pas de rêver et que vous respectiez la nature, que vous viviez en harmonie avec elle.

Moi, Shaina , je veillerai à ce que cela soit respecté. 

Le lendemain, Sobandko-Tha-Hi et Shaina construisirent un tipi, allèrent à la chasse, firent à manger et rêvèrent.

Dans les grandes plaines, l’aigle planait dans le soleil couchant.

Sobandko-Tha-Hi et Shaina regardèrent le ciel et dirent :

« La vie est merveilleuse, Kawasma. Merci. »

Depuis ce jour, dans les grandes plaines l’aigle a plané souvent dans le soleil couchant. A chaque neige, les Sioux font une grande fête en l’honneur de Kawasma.

Du haut des cieux, l’Esprit rêveur les contemple en souriant.

Publié dans:AMERINDIENS |on 23 juin, 2012 |1 Commentaire »

C’est tout de suite ou Jamais !


(Maître du temps)- conscience – inconscience (moment présent)

 

Savez-vous que vous êtes maître du temps, maintenant?  Vous tous, qui êtes ici à m’écouter, sachez que l’énergie Divine est ici autour de nous, en nous et qu’elle peut tout réaliser maintenant et à chaque instant qui s’écoule.  Tout est possible et vous pouvez réaliser tous vos désirs, toutes vos aspirations à cette seconde même.  Que faut-il faire pour que le miracle se produise?  Il faut y croire tout simplement.

Mais vous êtes si chargé d’expériences du passé et si impatient d’acquérir des talents futurs que vous oubliez l’essentiel, le présent.  Vous ne devez pas vous éterniser à ressasser le passé ni éternellement espérer que le futur sera meilleur.  Vous n’avez de pouvoir que sur le présent.  Seul l’instant présent a une valeur d’éternité.  Le chemin de l’évolution est sans fin.  La perfection comme but n’existe que le temps de sa contemplation et le chemin inverse nous amène ailleurs.  Vous avez donc toute l’éternité pour explorer votre univers.  Rien ne presse.  Pourquoi ne prendriez-vous pas le temps de savourer chaque seconde de votre vie?

 Ce n’est pas que dans la durée du temps que se trouve  la clé de l’évolution mais aussi dans l’intensité du moment présent.

 C'est tout de suite ou Jamais ! dans TEMPS google-recherche-temps-reelPourquoi n’entreriez-vous pas profondément dans chaque situation de votre vie pour y trouver votre révélation? 

 En hypersensibilisant chacun de vos gestes, chacune de vos paroles, chacune de vos pensées,  vous stimulez vos prises de conscience.  Tant de gestes machinaux, tant de paroles banales et tant de pensées triviales encombrent votre vie.  Cela laisse peu d’espace à votre esprit pour vous influer la connaissance, celle qui vous aiderait à comprendre les mécanismes qui régissent vos comportements et qui vous permettrait de les changer à votre guise.

 Faites un arrêt dans le temps.  Cessez de vous téléporter dans un passé ou dans un futur futur.  Revenez vers votre centre stable.  Vous êtes entièrement contenu dans cet instant présent et cet instant présent est éternel.  Vous êtes en éternel devenir et seule la jouissance de cet instant sans fin peut vous apporter le bonheur.

 Le bonheur est un état d’être au-delà des situations.  Un état d’être ne peut être ressenti que dans le présent.  Vos gestes sont-ils satisfaisants dans le présent ou sont-ils majoritairement en réaction à une situation passée ou une anticipation d’une gratification future?  Vos paroles construisent-elles le présent ou sont majoritairement tournées vers le passé ou projetées vers le futur?  Vos pensées savourent-elles le présent ou sont majoritairement des regrets sur le passé ou des inquiétudes face  au futur?  Le passé ne sert qu’à réfléchir sur son vécu pour mieux apprécier le présent.  Le futur ne sert qu’à planifier son devenir pour mieux apprécier le présent.  Et toutes ces réflexions, toutes ces expectatives se passent dans le présent.  Vous n’avez du pouvoir que sur le maintenant et il est si rempli de richesse que c’est seulement en lui que vous pouvez trouver toute satisfaction, toute gratitude et tout contentement. 

 Ce n’est que dans l’éternel présent que l’on peut connaître l’illumination et être transfiguré. Quand on commence à comprendre l’importance de l’instant présent et son rôle dans la transformation de notre réalité, notre passé et notre futur s’en trouvent changés à jamais.  Oui le passé peut être transformé car il n’existe que dans l’éternel présent qui peut le remodeler à sa guise.

 Quand on saisit que le temps n’est pas seulement linéaire, que notre passé proche ou lointain ne suit pas une simple ligne, que nos vies passées ne sont pas seulement parallèles mais expansives dans toutes les directions, on comprend que l’on peut tout transformer.  Mon passé est en moi et peut être représenté par un être plus petit.  Mon présent, c’est un être avec ma taille actuelle.  Mon futur est autour de moi et est un être plus grand.  Ma perception de mon soi présent se promène entre l’extérieur plus grand, le soi futur et l’intérieur plus petit, le soi passé.  Ce va-et-vient, s’il est amplifié volontairement, peut nous mettre en contact avec notre futur pour pouvoir l’actualiser ou le transformer dans le présent et de même pour le passé.  Quand l’énergie universelle revient sur elle-même, ne se transforme t-elle pas en profondeur jusqu’à sa source?

 Toutes les expériences passées qui ne vous sont plus utiles peuvent être neutralisées et cesser d’exister dans votre réalité.  Je dirais plutôt, peuvent devenir partie intégrante de vous n’ayant plus leurs forces de déséquilibre ou de stagnation mais juste un acquis relayé dans l’inconscient.  Cet acquis peut avoir son rôle et être actualisé chaque fois que la conscience présente en a besoin.  Si le passé se perpétue, c’est à travers la conscience dans le présent.  La conscience d’ailleurs ne se manifeste que dans le temps présent.  Elle ne connaît que le maintenant.  La conscience se manifeste en une série d’instants présents qui, anticipés dans le futur, forment le surconscient et aussitôt passés, forment le subconscient.

  En dehors de l’instant actuel de conscience, tout le reste n’est qu’inconscience.

 0_5a443_84b8520a_XL dans TEMPS

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR

                     COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Publié dans:TEMPS |on 23 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3