Archive pour le 3 juin, 2012

Cercle dans les champs oui ou non !

 

Intentions des circlemakers et crops interactifs :

Rares sont les créateurs de cercles qui revendiquent la volonté de tromper le public. Ils assurent plutôt pratiquer leur art pour recueillir la réaction des gens, leurs interprétations et conclusions… De nombreux artistes soutiennent qu’ils se sentent poussés à réaliser leurs formations.

« Il existe manifestement une dynamique interactive dans le phénomène des agroglyphes. Plusieurs personnes affirment avoir reconnu dans un nouveau crop un motif entrevu lors d’une méditation. D’autres prétendent avoir rêvé de certains motifs avant leur apparition dans les champs. Evidemment, que l’on impute la création des crop circles à l’Homme complique autant la tâche des chercheurs que celle des artistes. Les gens inspirent-ils inconsciemment des formes aux cropmakers ? Les créateurs de cercles sont-ils réellement  »poussés » à réaliser ces motifs par une intelligence inconnue ? C’est la conviction du chercheur Colin Andrews pour qui une sorte de conscience, d’intelligence, indique le message à transmettre par les cercles. Théorie difficile à étayer, d’autant plus que, qu’entre chercheurs et cropmakers, l’heure n’est pas au dialogue et à l’échange d’informations.

METEO - congeléCeux qui croient que les créateurs servent à faire passer un message en ont vu la confirmation à la lumière des récents événements japonais. Le 18 juillet 2010, à Wooloston Grange, dans le Gloucestershire, un agroglyphe s’est fait remarquer par quelques détails inhabituels. Assez éloigné de la zone habituelle des cercles de culture du Wiltshire, il était à proximité immédiate d’un point d’eau, ce qui est très rare pour un agroglyphe. En fait, il est apparu sur le bord de la Severn, un fleuve, en face du vieux réacteur nucléaire d’Oldbury. Bon nombre de personnes ont pensé sur le moment que la figure avait un lien avec la centrale nucléaire d’Oldbury, dont l’ancienneté et le mauvais état sont source d’inquiétude. Plusieurs personnes certifient que le motif était l’illustration parfaite de la chaîne proton-proton, une réaction de fusion nucléaire classique (présente dans la fusion solaire).

A l’annonce de la catastrophe de Fukushima, de nombreux croppies ont interprété ce motif comme le signe annonciateur du désastre, la présence de l’eau évoquant le tsunami. Mais peu de gens savent que cette figure est bien d’origine humaine. Elle a été rendue célèbre par son auteur lui-même, qui l’a présentée sur CircleMakersTV plusieurs semaines avant la catastrophe du Japon, expliquant que le motif et le choix du lieu étaient le pur fruit de son inspiration. Je peux le confirmer ici, en confessant à mon tour avoir participé à cette réalisation. Ce créateur de cercles a-t-il subi quelque influence ? Les croppies tentent-ils METEO - tornaderétrospectivement d’établir un lien entre le message qu’ils interprètent dans un agroglyphe et les événements qui surviennent dans le monde ? De nombreux fans de cercles de culture restent persuadés que même si un être humain est bien à l’origine des figures, il a été influencé dans le choix de son design. Lorsque l’on examine le cercle de culture en question sur le site Internet du Crop Circle Connector, force est de constater que la formation est alignée avec la direction du Soleil au solstice d’hiver (21 décembre 2010) et qu’elle est aussi alignée avec la position du Soleil couchant aux équinoxes des 21 septembre et 21 mars. On émet aussi l’hypothèse que l’amas des Pléiades apparaît dans le motif, tout comme plusieurs nombres étranges.

Celui qui a créé ce cercle avait-il conscience de tous ces éléments ou a-t-il réellement été influencé à son insu ? Si un artiste ou un musicien déclare que Dieu, quelque puissance éthérique ou forme de conscience l’a inspiré, on accepte en général l’idée sans trop de difficulté. Mais lorsqu’un créateur d’agroglyphes revendique ce type d’influence, on tourne ses propos en ridicule. Les hommes qui réalisent les agroglyphes ont été tellement diabolisés par la communauté des chercheurs qu’à chaque fois que l’un d’eux prétend avoir vécu une expérience paranormale, il est immédiatement discrédité. » (A. Russel)

Rédigé par Alain Moreau.

Publié dans:CROP CIRCLES |on 3 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Les zones de sortie pour l’âme

 

« Dire qu’il y a plusieurs orifices pour la sortie de l’âme est simplement une manière de parler, puisque l’âme est omniprésente : c’est le corps éthérique qui est impliqué dans ce phénomène. » (M. Coquet)

Sur ce sujet de la sortie de l’âme, Michel Coquet note que les superstitions ont touché la plupart des religions, et le Tibet n’y a pas échappé.

gifs papillonsSogyal Rinpoché, qui reprend les thèses les plus courantes, explique que « même en ce qui concerne une personne ordinaire, le corps n’est habituellement pas déplacé avant un laps de temps de trois jours, car on ne peut jamais savoir si elle a atteint ou non la réalisation, ni à quel moment la conscience a quitté le corps ». On dit que si le corps est touché en un endroit quelconque (comme, par exemple, dans le cas d’une piqûre), la conscience peut être attirée en cet endroit précis, et il se peut alors qu’elle quitte la personne décédée par l’orifice le plus proche au lieu de sortir par la fontanelle, « ce qui lui vaudra une renaissance défavorable ».Sogyal Rinpoché écrit que pour cette raison « il est particulièrement conseillé de ne pas toucher la partie inférieure du corps, ce qui pourrait entraîner une renaissance dans un royaume inférieur ». Voici ce que note à ce propos Michel Coquet :

« Rappelons de nouveau que les ‘‘orifices’’ dont nous parlons sont éthériques et n’ont rien à voir avec des emplacements physiques du corps dense, sauf de manière symbolique. C’est l’évidence même que ce qui permet à l’âme de s’extérioriser vers le haut ou vers le bas ne peut avoir pour cause une condition du corps physique, qui est considéré par les bouddhistes comme une parfaite illusion. Cela dépend de causes bien plus subtiles de nature affective et mentale, et il importe peu que le cadavre soit ou non touché. » (M. Coquet)

Selon les instructions du « Bardo Thödol », le « namshes » ou principe de conscience doit sortir du corps par le sommet du crâne, mais que « par ignorance ou impureté » il sort par d’autres ouvertures.

Yangchen Gaway Lodren écrit, dans son « Traité tantrique des états post mortem », qu’un être devant renaître« en tant qu’habitant des enfers » quitte le corps par l’anus. Un individu devant renaître en tant « qu’esprit affamé » quitte le corps par la bouche, etc. Ces renaissances ne doivent cependant pas être prises au premier degré. Quant à Asanga, le fondateur du « Vajrayâna », il a raison de dire que l’individu sort par le cœur, car c’est la sortie la plus courante.

Les disciples avancés s’extériorisent par le crâne au moment de mourir.

« La poussée est telle qu’elle fait pression sur la membrane éthérique qui, comme nous le savons, est faite d’un tissu serré composé de filaments d’énergie vitale entrelacés, et finit par la perforer, permettant à la force de vie de se répandre au dehors à mesure que s’accroît l’influence abstrayante de l’âme. L’Eglise catholique a gardé quelques lueurs de cette connaissance dans certains de ses sacrements et en particulier dans ‘‘le cérémonial de l’adieu au Pape défunt, lorsque le Cardinal camerlingue d’Etat lui frappe par trois fois la suture du crâne avec un marteau d’argent et en l’appelant par son nom’’. » (M. Coquet)

gifs papillonsChez les animaux et les enfants, et chez les personnes entièrement polarisées dans leur corps physique et affectif (qui ne vivent que par le biais de l’instinct), la porte de sortie est la zone du plexus solaire.

Une autre sortie se trouve juste au-dessous de l’apex du cœur. (1)

Alain Moreau : http://www.mondenouveau.fr/index.

 

Publié dans:AME |on 3 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Holon planétaire et Holon humain


 La Terre est un holon. Chacun de nous est également un holon. Comme tout est interconnecté et que tout est fractal (le petit est à l’image du grand et le grand est à l’image du petit), les énergies qui meuvent un holon sont les mêmes pour tous les holons. Prenons l’exemple des chakras : les humains, mais aussi la Terre, possèdent des chakras et des points d’énergie. La Terre est une entité à notre image comme nous le sommes à son image. Nous faisons partie d’elle. C’est notre mère, notre « pachamama », notre vaisseau spatial et temporel.

La Terre et nous-mêmes sommes donc en relation avec les glyphes et les tonalités. Nous incorporons les chromatiques tandis que la Terre incorpore les familles.

roses et coeurs


Famille portail : code = 4 points ; pôle Sud ; chakra racine.

Transmet au centre de la Terre l’information magnétique qu’elle reçoit directement de Hunab Ku, le centre de la galaxie. Les kins de cette famille ont la fonction d’ouvrir les portes, ce sont eux qui ouvrent les années (Graine, Lune, Magicien et Tempête, soit quatre années porteuses)

Famille polaire : code = barre, pôle Nord ; chakra couronne.
Reçoit l’information du centre de la Terre et la déverse (Serpent, Chien, Aigle et Soleil)

Famille cardinale : code = 1 point ; hémisphère Nord ; chakra de la gorge.
Transmet cette information à la famille suivante (Dragon, Enlaceur des mondes, Singe et Guerrier).

Famille central: code = 2 points ; Equateur ; chakra du cœur.
Transforme et reconduit l’information (Vent, Main, Humain et Terre)

Famille signal : code = 3 points ; hémisphère Sud ; chakra du plexus solaire.
Distille et renvoie l’information dans la galaxie (Nuit, Etoile, Voyageur du ciel et Miroir) 

Clan du feu ou chromatique jaune : main droite (du Soleil à la Graine).
Au travers du pouvoir de la floraison, le Feu devient le Sang.

Clan du sang ou chromatique rouge : pied droit (du Serpent à la Lune).
Au travers du pouvoir de l’eau universelle, le Sang devient la Vérité.

Clan de la vérité ou chromatique blanche : main gauche (du Chien au Magicien).
Au travers du pouvoir de l’intemporalité, la Vérité fuse dans le Ciel.

Clan du ciel ou chromatique bleue : pied gauche (de l’Aigle à la Tempête).
Au travers du pouvoir de l’auto-génération, la Ciel redevient Feu.
Le feu se régénère et le cycle recommence sans fin…

Publié dans:HOLONS |on 3 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3