Archive pour juin, 2012

Science et Estraterrestres

La science d’aujourd’hui est contrôlée soit par les militaires, soit par le commerce, ou les deux. C’est ainsi qu’ils ne peuvent pas avoir l’esprit ouvert puisque leurs maîtres demandent plus de pouvoir et d’avidité. La raison en est que les fonds nécessaires à toute recherche peuvent être astronomiques et, tristement, les militaires et le commerce seuls ont de tels fonds.

Lénine a dit un jour : « Toutes les conceptions humaines sont à l’échelle de notre planète. Elles sont basées sur la prétention que le potentiel technique, même s’il doit se développer, ne dépassera jamais la limite terrestre. Si nous arrivons à établir des communications interplanétaires, toutes nos vues philosophiques, morales et sociales devront être révisées.

Science et Estraterrestres dans O.V.N.I et E.T. soucoupe_volante

Ce « Programme Spacial » n’a pour but que d’obtenir par tous les moyens plus de technologie pour eux-mêmes, un plus grand pouvoir sur les autres et n’a rien à voir avec le développement de la planète et de ses habitants. Si vous désirez en savoir plus, lisez le livre intitulé « Someone else is on the moon » par George Leonard et illustré avec des photos officielles de la NASA, avant qu’ils les retouchent pour présentation publique.

Ainsi, pourquoi donc ont-ils gardé le public dans l’obscurité ? Les faux enseignements religieux sont une raison et l’ignorance en est l’autre.

Les faux enseignements religieux : tout au long de l’histoire la religion a faussement enseigné aux gens qu’ils sont sur le seuil de la porte de leur Dieu ou Dieux. Faussement enseigné que les humains sont créés à l’image de Dieu ! Faussement enseigné que les humains sont omnipotents ! Faussement enseigné que les humains sont supérieurs à quoique ce soit d’autres sur cette planète ! Faussement enseigné que toutes les autres créatures vivantes sont stupides et sont là pour que les humains en disposent. Comment vit l’ignorant !

Ainsi le fait de reconnaître l’existence d’êtres de l’espace contredirait tous leurs enseignements religieux et pourrait créer une panique collective. Si les humains sont omnipotents, comment peut-il y avoir des êtres dans l’espace qui prouveraient clairement que nous ne sommes pas le pinacle de l’existence ?

Ils commenceraient à se poser certaines questions comme : pourquoi leur religion ne mentionne-t-elle rien à ce sujet ? Depuis combien d’années sont-ils là à nous surveiller ? Où se sont-ils tant trompés ?

On enseigne aux humains qu’une fois leur vie terminée sur cette terre ils iront au ciel – ou en enfer – et résideront pour toujours dans le rayonnement de Dieu – ou le brasier de Satan – dépendamment des enseignements de leur foi. Quelles complètes balivernes ! Réfléchissez-y un moment ! Vous venez au monde, vivez une seule vie et vous voilà au côté de Dieu pour toute éternité. Cela en soi devrait sonner une alarme : une seule vie et c’est tout ? Et pourquoi est-ce que les chrétiens croient qu’ils ne s’assoiront qu’à la droite de Dieu ? Qui a-t-il de mal avec son côté gauche ?

La réincarnation est un fait et il existe suffisamment de « preuves » pour ceux qui désirent en savoir plus. En fait, vous vous réincarnez quelques 72,000 fois avant de finalement aller de l’avant sur un autre plan d’existence et ne plus jamais revenir sur cette terre. Votre moi spirituel est sans fin et continuera pour toujours, aussi je vous en prie, ignorez la foutaise qu’après cette vie vous baignerez dans le rayonnement de Dieu – ou les feux de l’enfer de Satan – parce que les choses ne se passent pas de cette façon. Chaque vie ne peut durer que le temps de 2,700,000,000 de battements de coeur à moins qu’elle ne soit abrégée par quelqu’imprévisible accident qui entraîne la mort ou qu’une personne ne commette le plus odieux de tous les crimes : le suicide.

L’ignorance : la majorité des humains sont ignorants de ce qui se passe en réalité autour d’eux. Pour beaucoup, c’est plus reposant de ne pas savoir, aussi ils vivent leur vie les yeux fermés, croyant les foutaises que les médias leur racontent. Ils croient plus les annonces de la télé qu’ils ne croient en la réalité. L’ignorance n’est pas une vertu !

Quand les Jardiniers reviendront il n’y aura plus d’ignorance car une nouvelle religion aura cours comme il a été prophétisé et les gens apprendront la vérité au sujet de la vraie religion. L’année prophétisée pour le retour des Jardiniers est plus près que vous ne le croyez !

issu du texte « Les Jardiniers » du Site Lobsang Rampa 

http://www.lobsangrampa.org/francais/jardiniers.html

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 30 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Barques Atlantes ?

Il est parfaitement envisageable que les prêtres égyptiens aient organisé leur religion en la théorisant sous la forme généralement développée par les égyptologues. Les barques solaires, les peintures le montrent, les Textes des Pyramides ou des sarcophages le disent, servaient certainement de façon symbolique au transport de l’âme du défunt. Cependant, la religion égyptienne telle que nous la connaissons est relativement récente (les textes des Pyramides, les plus anciens textes funéraires du monde sont datés entre 2350 et 2180 av. JC, le Livre des Morts datant lui de vers -1500)

Barques Atlantes ? dans ATLANTES tapiss10-300x201

Serait-il envisageable alors que l’événement déclencheur de ce mythe de la navigation périlleuse, de la mort, de la renaissance, soit lié au souvenir, plus ancien, de la destruction de l’Atlantide, et de la navigation de rescapés jusqu’aux terres d’Egypte ?

Pourquoi pas ?

Le lieu devenu mythique de l’Atlantide, assimilé par les survivants à la terre des morts située loin à l’occident.

Les barques atlantes copiées et recopiées par la nouvelle civilisation née de la fusion des rescapés atlantes et des peuplades autochtones.

Ces barques quasiment divines qui ont servi au transport de ces « dieux » sachant tant de choses (l’agriculture, l’architecture, les arts…) et prenant donc dans le culte organisé ultérieurement sur ce souvenir un aspect central.

Ces barques adaptées à la navigation en haute mer, sans raison apparente si on les considère comme une production locale n’ayant besoin que de navires destinés à une navigation fluviale.

Ces barques des dieux légendaires du Premier Temps qui ont apporté en Egypte (comme en bien d’autres contrées) les bienfaits de la civilisation – de leur civilisation – l’astronomie, l’agriculture, l’architecture, l’écriture peut-être, faisant franchir aux pauvres habitants de la vallée du Nil un substantiel « bond en avant ». Comme un nouveau monde se bâtissant sur les ruines de l’ancien…

Les anciens Egyptiens ont toujours considéré leur histoire comme s’articulant en deux « temps »: un « Premier Temps » pendant lequel régnaient des « dieux », puis un second « temps » pendant lequel la royauté passa à des hommes.

Le temple d’Edfou, en Haute Egypte, consacré à Horus, contient un grand nombre d’inscriptions relatives à ce Premier Temps. Ces hiéroglyphes seraient, d’après certaines interprétations, une incroyable confirmation de l’hypothèse atlante… Ces textes uniques donneraient en effet une grande importance à « Sept Sages » qui étaient considérés comme étant les seuls à savoir construire des temples et autres bâtiments. Et les textes préciseraient que les sept sages et les autres dieux étaient originaires d’une île, la « Patrie des Primordiaux ». Un déluge aurait provoqué la destruction de cette terre et la grande majorité de ses « divins habitants » aurait été noyée. A leur arrivée en Egypte, les rares survivants seraient devenus « les Anciens qui ont illuminé cette terre ».

On sait combien les interprétations des hiéroglyphes peuvent être délicates, alors, même si cette lecture semble parfaitement « coller au scénario », on est malgré tout obligé d’être prudent.

Toutefois, tous les égyptologues reconnaissent sans aucune réticence que, dans la plupart des cosmogonies des cités égyptiennes, l’origine du monde actuel est bien un tertre solaire émergeant de l’Océan primordial.

Du tertre primordial à l’île émergeant des flots il n’y a peut-être, après tout, que quelques coups de rame !…

LIRE LA SUITE

Publié dans:ATLANTES |on 30 juin, 2012 |Pas de commentaires »

St Michel, Archange

 

En hébreu, Mika-El signifie « qui est comme Dieu » et si Saint Denys nous dit de lui qu’il est l’image de Dieu, la manifestation de sa lumière cachée. Qu’il est le Miroir du Très-Haut », ceci ne doit pas nous faire oublier que Daniel l’évoquait déjà comme le Grand Prince.

Michel veut dire : qui est semblable à Dieu ? et toutes les fois, ainsi le dit saint Grégoire, qu’il s’agit de choses merveilleuses, St Michel, Archange dans ANGES ange+masculin+gothiquec’est Michel qui est envoyé, afin de laisser comprendre par ses actions comme par son nom que nul ne saurait faire ce que Dieu se réserve d’accomplir.

De là vient qu’on attribue à saint Michel beaucoup d’actions extraordinaires. D’après Daniel, c’est lui qui, au temps de l’antéchrist, doit se lever pour défendre les élus en sa qualité de protecteur et de défenseur. C’est lui qui combattit contre le dragon et ses anges, et qui, en les chassant du ciel, remporta une grande victoire. C’est lui qui se disputa avec le diable au sujet du corps de Moïse, que le diable voulait produire au grand jour, afin que le peuple juif l’adorât à la place de Dieu. C’est lui qui reçoit les âmes des saints et qui les conduit jusqu’à la joie du paradis. C’était lui qui était autrefois le prince de la synagogue, mais qui est maintenant établi comme prince de l’Eglise. C’est lui, dit-on, qui frappa l’Égypte des sept plaies, qui partagea les eaux de la mer rouge, qui dirigea le peuple hébreu dans le désert, et qui l’introduisit dans la terre promise. C’est lui qui porte l’étendard de Jésus-Christ au milieu des bataillons angéliques. C’est lui qui, par l’ordre du Seigneur, foudroiera l’Antéchrist résidant sur le mont des Olives. C’est encore à la voix de l’archange Michel que les morts ressusciteront. C’est lui enfin qui, au jour du jugement, présentera la croix, les clous, la lance et la couronne d’épines de Notre-Seigneur.

Pour les chrétiens l’Archange Saint Michel se trouve entre l’homme et Dieu au moment de la mort et pèse les âmes des défunts. Nous retrouvons cela gravé dans la pierre sur les tympans de certaines églises: l’Archange Saint Michel pesant les âmes en regardant droit devant lui sans se laisser distraire par le diable qui tente de faire pencher la balance de son côté. La balance est l’emblème permettant de peser, de mesurer et d’évaluer les actions et les pensées du défunt

Les passeurs dans la bible

Dans la bible, l’on trouve de nombreuses références à la notion de messager de dieux et de gardien du seuil. Les prophètes sont eux-mêmes des messagers. Par exemple, saint Jean-Baptiste est un gardien du seuil, qui en baptisant, ouvre l’accès au royaume des cieux, Jésus lui-même est le passeur suprême qui conduit directement à Dieux.

Jean 10:9 « Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.»

Jean 14:6 « Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

La notion de l’au-delà, d’un autre monde, ouvre la bible avec le paradis décrit dans la genèse et la clôture dans l’apocalypse avec la Jérusalem céleste.

Apocalypse 21 :

« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus.

Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.

Et j’entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.

Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. »

Le gardien et défenseur de cette ville céleste est l’Arc ange Michel.

Selon la Bible, les anges sont des être spirituels ayant une fonction d’intermédiaire entre Dieu et les croyants.

d8ed0624 dans ANGESLe mot ange, en hébreu comme en grec, signifie  » envoyé « . Les anges sont censés intervenir d’une manière mystérieuse dans la protection et le salut des croyants. En harmonie avec une imagerie alors répandue en Orient, la Bible représente Yahvé siégeant au milieu d’une cour de messagers qui forment sous son autorité l’ » armée des cieux  » (I Rois, 22, 18 et 19). Parmi eux, les chérubins (nom d’origine mésopotamienne) soutiennent le trône de Yahvé, tandis que les séraphins célèbrent sa sainteté (Isaïe, 6, 3). Ils ont parfois des missions particulières, tel Raphaël, l’ange guérisseur, auprès de Tobie.

Le christianisme reprendra, au sujet des anges, la tradition juive, qui s’était considérablement développée dans des oeuvres apocryphes des derniers siècles av. J.-C. et qui allait aboutir à une classification de ces messagers divins selon trois hiérarchies, chacune d’elles comprenant trois chœurs : 1. séraphins, chérubins, trônes ; 2. dominations, vertus, puissances ; 3. principautés, archanges (saint Michel, par exemple), anges. D’après le Nouveau Testament, le monde angélique occupe une place dans la vie et la pensée de Jésus. L’annonce de la naissance de Jésus à Marie est confiée à Gabriel, celui-là même qui, dans l’islam, dictera à Mahomet la révélation divine du Coran. C’est aussi une armée angélique qui intervient dans la nuit de la Nativité (Luc, 2, 9-14), et une semblable cohorte surnaturelle accompagnera le Christ lors de sa parousie (son retour à la fin des temps).

Saint Mikaël (ou Michel) est l’un des trois anges dont les noms sont cités dans les livres canoniques. Comme tous les anges, il est un intermédiaire entre l’homme et Dieux, mais il est aussi le gardien du paradis céleste et le chef des armées de dieu.

La tradition judéo-chrétienne reconnaît l’archange Mikaël dans le « chef des armées de Yahvé » qui apparaît à Josué près de Jéricho, et déjà dans « l’Ange de Yahvé » qui marche devant le peuple de l’Exode. C’est dans le rôle de protecteur du peuple israélite que Mikaël affronte par exemple « le chef des rois de Perse », c’est-à-dire l’ange affecté à leur royaume.

On retrouvera, nommément cité, ce même protecteur céleste dans la figure du « grand chef » surgi « au temps de détresse » que connut Israël sous Antiochus Epiphane… Image du « temps de détresse » qui précédera la résurrection des morts à la fin des temps, et la Venue du Seigneur. Stratège du Royaume éternel en lutte contre les forces du mal, champion de la vraie « force tranquille » fondée sur la justice et la sagesse divines, tel que le montre Jude évoquant un débat qui l’oppose au diable « à propos du corps de Moïse », ou chef de guerre vigoureux à la tête de l’armée des anges et vainqueur du Dragon de l’Apocalypse, Mikaël est sans doute aussi « l’archange » dont la voix annoncera le suprême avènement du Christ à la fin des temps.

Protecteur du peuple de Dieu dès l’ancienne Loi, il est tout naturellement tenu pour celui du nouvel Israël. Dès les premiers âges du christianisme jusqu’à nos jours, l’Eglise militante eut recours à son patronage : Rome (au VI° siècle) après Byzance (au IV° siècle), lui dédiait une basilique où « sa fête » était célébrée le 29 septembre.. jour choisi par Paul VI pour l’ouverture du concile de Vatican II en 1963. « Fille aînée » de l’Eglise, la France n’est pas en reste. Deux manifestations célèbres de l’archange marquent son histoire. Celle de 708, auprès d’Aubert évêque d’Avranches, est à l’origine de l’abbaye érigée sur le mont Tombe et devenue sous Philippe Auguste « la Merveille » où tous les rois de France firent pèlerinage. Puis celle qui définit la mission libératrice de Jeanne d’Arc, à qui « saint Michel » se présentait lui-même en défenseur du royaume des lys…

Apocalypse 12 :1

« Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l’enfantement.

Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes.

Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu’elle aurait enfanté.

Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.

Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.

Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. Le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre et ses anges furent précipités avec lui.

Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. »

Saint Michel, en tant qu’ange est le messager de Dieu. De par sa fonction de chef des armées célestes, il est le gardien de l’autre monde et de la Jérusalem céleste.

Ces points rapprochent fortement la symbolique de saint Michel, avec celle du deuxième symbole de Reiki.

http://www.vaneytherapies.ch/enseignement-mythes.html

Publié dans:ANGES |on 27 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Le « mythe » Atlante

 versus le Tarot

L’Arche de Noé,
par le dessinateur
Raymond Peynet

Tout en étant pour la plupart des gens un mythe qui n’a pas encore été démontré scientifiquement, le concept de « l’Atlantide » a traversé toutes les civilisations connues depuis des millénaires. Toutes les religions — même y compris la Bible — parlent de grands ancêtres supérieurs, de dieux, demi-dieux et géants. Allégorie, fantaisie des anciens peuples? Toutes ces histoires se retrouvent néanmoins dans les traditions orales — transmises de génération en génération — de toutes les cultures amérindiennes et méditerranéennes. On parle aussi de déluge: qui lui, a été scientifiquement prouvé par des fouilles géologiques…

Atlantide — Une question de Légende?

Ainsi, selon la légende, le peuple Atlante aurait été très avancé côté connaissances et technologie. Néanmoins, il semble qu’au fil du temps beaucoup de ses gens avaient perdu leur but premier dans la vie — la spiritualité —, en ne se préoccupant que du monde matériel et de la puissance. Ce peuple, autrefois spirituel, a été déchiré entre deux groupes distincts: alors que l’un perpétuait la tradition spirituelle de leurs aïeux, l’autre s’absorbait à satisfaire ses appétits physiques et ses désirs. Cette division mena à une guerre entre les deux clans; puis à la chute du continent, et à sa destruction. Selon le mythe, les Atlantes en vinrent à se concentrer presque exclusivement que sur la matérialité: tout en ignorant leur vraie nature spirituelle.

En conséquence ils auraient attiré sur eux une série de trois cataclysmes. Le premier, survenu quelques 50 000 années avant J.C., aurait détruit leur source principale de pouvoir. Le second, vers l’an 28 500 avant J.C., aurait disloqué le continent en trois îles plus petites. Alors que la troisième et dernière destruction — celle dont parle le philosophe Platon — se serait produite aux environs des années 10 500 avant J.C. et aurait causé l’engloutisse­ment des trois îles (le Déluge); ceux qui ont réussi à survivre ont dû émigrer vers d’autres parties du monde, dont l’égypte et l’Amérique. Plusieurs survivants de la légendaire Atlantide ayant émigré en égypte, ceux-ci se sont finalement intégrés dans une culture qui a atteint le sommet de sa gloire en même temps que le troisième cataclysme atlante.

Il semble que sous la direction d’un Grand Prêtre nommé Ra Ta — référence très possible à « TARO », « ROTA » ou Tarot —, l’Égypte a commencé à mener le monde à une politique sociale visant à l’égalité, la transformation personnelle, et la responsabilité morale vis à vis les autres. Rappelons que la civilisation égyptienne est consi­dérée comme non égalée dans l’histoire scientifique du monde; et est créditée de l’introduction de l’écriture, de la science médicale, de l’irrigation, de l’architecture, et du nationalisme.

Trouvez une mine de renseignements relatifs à l’Atlantide, sur ce site:
« L’ÉPOPÉE ATLANTE AUTOUR DE L’ATLANTIDE – Rêves, mythes, hypothèses et réalités ».

Publié dans:ATLANTES |on 27 juin, 2012 |Pas de commentaires »

KARMA

 

Les humains se croient soit sous le joug d’un destin tout tracé d’avance ou soit laissés entièrement libres au hasard de leurs caprices.  La vérité se situe entre ces deux pôles.  Son présent destin est fait de toutes ses émanations passées qui lui reviennent.  Sa liberté est dans ses réactions à celles-ci.  Ses nouvelles réactions vont l’amener à des nouvelles réflexions qui seront la base de ses nouvelles actions.  Ses réactions, ses réflexions et ses actions seront ses nouvelles émanations qui construiront son futur destin.

 On ne peut ignorer ou rejeter ce qu’on a émis comme énergie personnelle dans le passé.  Elle nous revient inlassablement jusqu’à temps qu’on en prenne conscience et qu’on l’intègre en nous en neutralisant son effet déséquilibrant.  Une émanation de soi peut nous revenir cent mille ans plus tard et nous sembler injustifiable.  Mais, c’est tout de même notre réaction à celle-ci qui va définir le monde dans lequel on vit et qui nous sommes par rapport à lui.  Votre univers n’existe que par rapport à ce que vous en pensez et vos émanations le recréent à chaque seconde.  Changez votre façon de percevoir le monde maintenant et vous changerez votre monde futur.

 A chaque seconde, on peut modifier sa vie, la refaire complètement et même la faire basculer dans l’extrême contraire. Votre histoire est remplie de ces exemples de changement radical en l’espace d’une fraction de temps.  On a le potentiel de tout réaliser mais seulement dans le moment présent.  C’est certain que c’est exceptionnel un renversement extrême d’une situation.  Il faut, pour le faire comprendre en profondeur, les mécanismes derrière les apparences.  Mais déjà, ce livre vous aide dans ce sens.  Savoir que c’est faisable et que vous êtes, vous seul, votre propre limite, ouvre votre conscience au concept que tout est possible maintenant.

 Ressentir toutes choses au moment qu’elles nous touchent avec leurs pleines intensités, c’est aller au-delà des plaisirs et des souffrances communs à tous.  Il peut y avoir un contentement profond même dans les pires situations parce qu’alors, on en comprend la raison et on en assimile la leçon.

Ce sont les expériences vécues que partiellement qui laissent des résidus des blocages qui empêchent l’ouverture complète et la réception libre de nouvelles expériences.  Notre conscience, toujours présente, peut devenir la balance qui mesure nos actes et nous indique si nous régressons ou progressons.  La conscience ne peut être active que si nous sommes totalement présents à tout ce qui nous arrive.

 Votre regard sur le passé ou sur le futur est souvent teinté de vos réactions actuelles de vos jugements de valeur qui faussent leurs perceptions.  Votre passé ne vous touche, vous influence, vous limite que dans le présent.  Vous avez été au mieux de ce que vous pouviez être à ce moment-là.  Votre futur ne vous attriste, vous intrigue ou vous exalte que dans le présent.  Vous serez au mieux de ce que vous pourrez être à ce moment-là.  Mais aujourd’hui, selon votre conscience,  êtes-vous au mieux de ce que vous pouvez être?  Et sinon, qu’est-ce qui vous en empêche?

Le secret est de vivre pleinement son présent sans bloquer la réception d’aucune sensation.

Être totalement là où on doit être.

  barre de séparation de Noël

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR

                     COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Publié dans:KARMA |on 25 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Les forces de la matérialité

 

Rollin Olson. Si Maitreya est le Christ, qui est l’antéchrist ou qu’est-ce que l’antéchrist ?

Benjamin Creme. Il existe un énorme malentendu chez les chrétiens. Ils attendent le Christ « à la fin du monde ». En fait, il est venu à la fin d’une ère, pas à la fin du monde. Ils s’attendent à le voir revenir sur un nuage à Jérusalem, à la fin des temps, lorsque le monde entier disparaîtra. Ils pensent qu’il est là-haut dans le ciel, mais le « ciel » où le Christ a séjourné pendant des milliers d’années est l’Himalaya, à plus de 5.000 m d’altitude. Et c’est de là qu’il est venu dans le monde, pas d’un ciel mythique. Le ciel est un état d’être. Le royaume des cieux est intérieur, comme Jésus lui-même l’a enseigné. C’est la Hiérarchie spirituelle dont il fait partie.

L’antéchrist n’est pas un homme qui, comme le croient les chrétiens, viendra avant le Christ, et pourra même être confondu avec lui. Cette idée vient de l’Apocalypse de Saint Jean : la bête, 666, est déchaînée pour un temps, puis enchaînée pour un temps et un demi temps. Il est fait référence à la libération de l’énergie que nous appelons l’antéchrist. Il ne s’agit pas d’un homme, mais d’une énergie, d’une force destructrice qui est délibérément lâchée pour briser l’ordre ancien, la vieille civilisation. Elle fut libérée à l’époque de Jean lui-même, à travers l’empereur Néron, pour amener la fin de l’hégémonie Gif toastersromaine, et préparer la voie pour la chrétienté. Elle le fut à nouveau, à notre époque, dans l’Allemagne nazie, à travers Hitler et son entourage, tout aussi mauvais que lui, et à travers deux groupes de militaristes, l’un au Japon et l’autre en Italie autour de Mussolini. Ces trois groupes, appelés les puissances de l’Axe, incarnaient, au cours de la guerre de 1939-1945, l’énergie que nous appelons l’antéchrist. La force destructrice fut libérée pour préparer la voie pour le retour du Christ dans le monde. Et c’est, en fait, en juin 1945, à la fin de la guerre précisément, que Maitreya annonça son intention de revenir le plus tôt possible dans le monde, et cette fois avec son groupe, les Maîtres de la Hiérarchie spirituelle ; c’est la première fois qu’ils viennent ainsi, en groupe, depuis 95.000 ans.

L’antéchrist est derrière nous, il est venu et s’est retiré, ayant accompli son œuvre de destruction. Maintenant, il doit être « enchaîné » pour un temps et un temps et demi. Cela signifie enfermé dans son propre domaine pour la durée de l’ère du Verseau, ce qui fait « un temps », et la moitié de l’ère suivante, l’ère du Capricorne, et c’est alors qu’il sera de nouveau libéré. Au milieu de l’ère du Capricorne, la « bête » sera en effet libérée une fois de plus, et il y aura une autre grande guerre, qui se déroulera cette fois sur les plans mentaux. Ce sera la troisième phase de la manifestation de l’antéchrist. C’est la guerre entre les forces de lumières et les forces du mal, comme nous les appelons (les Maîtres les nomment les forces de la matérialité), qui détruisit l’ancienne civilisation atlante, il y a environ 100.000 ans. Depuis, cette guerre s’est poursuivie sur les plans astraux. Elle a été précipitée sur le plan physique par Hitler et les autres nazis, et par les militaristes japonais et italiens. Ce fut la manifestation de l’antéchrist à notre époque. Maintenant il doit rester enfermé dans son propre domaine.

Les forces de la matérialité ont un rôle à jouer : elles maintiennent l’aspect matière de la planète. Si elles se contentaient de cela, il n’y aurait aucun mal. Mais elles ne limitent pas leur activité à l’arc involutif, qui est leur sphère naturelle d’activité. Elles débordent sur l’arc évolutif sur lequel nous nous trouvons et cela nuit à notre progrès spirituel ; il faut donc lutter contre cette menace. Pour que les forces de l’antéchrist restent enfermées dans leur propre domaine, l’humanité doit être élevée à un niveau où elle ne pourra plus être utilisée, contactée ou influencée par ces forces matérialistes. Ce sera la tâche du Christ et des Maîtres au cours de l’ère du Verseau dans laquelle nous entrons.

RO. Dans la culture populaire et, dans une certaine mesure, dans les religions, l’antéchrist, Satan, Lucifer, sont personnifiés. Cela favorise bien sûr tout un aspect théâtral. Mais quel est le point de vue ésotérique en ce qui concerne Satan, Lucifer ?

BC. Satan est ce que nous appelons l’antéchrist. Je viens de parler des forces de la matérialité. Elles ont pour rôle de maintenir l’aspect matière de la planète.

RO. Mais le diable existe-t-il ?

BC. Le diable n’existe pas en tant qu’individu. On peut dire que l’opposé du bien est le mal, et il existe en chacun de nous. C’est l’expression de notre personnalité avide et égoïste. Mais en termes ésotériques, si l’on veut aller au fond des choses, les forces de la matérialité, quel que soit le nom qu’on leur donne, ont la charge de veiller sur les feux de la planète. Notre planète est une entité vivante, qui respire. Ces feux sont contrôlés de manière scientifique, autrement ils feraient exploser la planète. Tout fonctionne suivant la loi. Les seigneurs de la matérialité ayant pour rôle de maintenir l’aspect matière de la planète, travaillent avec l’évolution dévique subhumaine, avec les élémentaux qui se trouvent sur l’arc involutif, pour mener à bien cette tâche. Mais ils ne se contentent pas de cela et débordent sur l’arc évolutif. De là vient le mal.

RO. Les Maîtres ont-ils affaire à eux ?

BC. Oui. Ils protègent l’humanité d’un afflux trop grand de mal auquel nous ne pourrions faire face. Nous sommes bien protégés. Quant à Lucifer, il est considéré par les chrétiens comme le diable. Il n’en est rien! Lucifer est en réalité le nom d’un grand ange qui est l’âme du règne humain. Chaque âme humaine est une partie individualisée d’une grande sur-âme. Le nom de cette grande sur-âme, qui est divine, est Lucifer.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:SOCIETE |on 25 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Les fils de Dieu

 

Rollin Olson. Pourriez-vous comparer le rôle joué actuellement par le Christ avec le point de vue religieux traditionnel ?

Benjamin Creme. Le point de vue traditionnel est que le Christ est le seul et unique Fils de Dieu. En réalité, il n’existe personne qui le soit ; il n’y a jamais et il n’y aura jamais un seul et unique fils de Dieu. Tout individu dans le monde, homme, femme ou enfant, est fils ou fille de Dieu. Chacun de nous possède le potentiel de cette divinité. Il n’existe qu’une seule divinité et nous la partageons tous. La seule différence entre le Christ et nous-mêmes, entre le Bouddha ou Krishna et nous-mêmes, est qu’eux ont manifesté leur divinité. Ils savent qu’ils sont des Fils de Dieu et ils le démontrent. Nous-mêmes, nous ne savons pas que nous sommes des fils de Dieu. Les Eglises nous enseignent tout autre chose : elles nous disent que nous sommes nés dans le péché et que c’est seulement par l’intermédiaire de Jésus que nous pourrons connaître Dieu. En fait, Dieu peut être connu de chacun, à tout moment. Vous n’avez pas besoin d’être chrétien, hindou, bouddhiste ou musulman pour connaître Dieu. Vous pouvez connaître Dieu que vous soyez religieux ou athée, que vous croyez en lui ou pas. Les fils de Dieu dans JESUS soleilCela n’a rien à voir avec une forme de croyance, cela relève de l’expérience directe. Parce que vous êtes Dieu, parce que vous êtes divin, quelle que soit votre croyance ou votre non-croyance, vous pouvez faire l’expérience directe de Dieu dans votre vie, à la manière dont chaque enfant le fait automatiquement, instinctivement, lorsqu’il vient au monde. Sans savoir encore s’il est né dans une famille chrétienne, bouddhiste, musulmane ou hindoue. Tout cela ne concerne pas l’enfant, seule importe sa propre expérience. Que vous soyez bouddhiste, hindou ou chrétien est sans intérêt pour Dieu. Il ne s’agit en effet que de contingences temporaires qui varient suivant les lieux et les époques, auxquelles s’ajoute le hasard de votre lieu de naissance. Si vous êtes né en Occident, vous avez des chances d’être chrétien. Si vous êtes né en Orient, il est plus vraisemblable que vous soyez hindou ou bouddhiste. Et si vous êtes né au Moyen-Orient, vous serez probablement juif ou musulman. Les interprètes les plus fanatiques du christianisme, de l’islam, de l’hindouisme, du judaïsme, du bouddhisme et d’autres religions ont créé des séparations totalement artificielles dans le monde. Cela a retardé l’évolution de l’humanité. Cela nous retient en arrière et empêche la création de justes relations humaines. La création de telles relations est la prochaine étape que l’humanité doit franchir, et tout ce qui retarde cette création est indésirable.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:JESUS |on 24 juin, 2012 |Pas de commentaires »

La hiérarchie Maitreya

 

Rollin Olson Les Maîtres travaillent-ils seuls ou en groupe ? Ont-ils un chef ? Comment la Hiérarchie est-elle structurée ?

Benjamin Creme. Ils partagent un état de conscience ; ils n’ont pas de conscience séparée en tant que personnalité. Ils ne peuvent pas dire « je », car ils n’ont aucun sens du moi. Ils forment un groupe qui possède une conscience de groupe. A leur tête se trouve le Maître de tous les Maîtres, dont le nom personnel est Maitreya. Sa venue avait été annoncée par le Bouddha : il y a 2.500 ans, le Bouddha Gautama a fait une prophétie disant qu’à notre époque, un autre Grand Instructeur, un Bouddha comme lui, appelé Maitreya, inspirerait à l’humanité la création d’une civilisation nouvelle et brillante, d’un âge d’or basé sur la justice et la vérité.

Il y a 60 Maîtres et trois Grands Seigneurs, comme on les appelle. Maitreya est l’un des trois. Il a la charge d’Instructeur mondial, et il incarne l’énergie appelée principe christique ou conscience christique, le deuxième aspect de la trinité chrétienne. Il y a 2.000 ans, il adombra son disciple Jésus pendant trois ans et Jésus devint Jésus le Messie, ou traduit en grec, Jésus le Christ. Le Christ lui-même est Maitreya. Sa conscience s’est manifestée à travers Jésus depuis le baptême jusqu’à la crucifixion, et il a inauguré l’ère des Poissons qui arrive maintenant à sa fin. Maitreya est de retour dans le monde pour accomplir ce qu’il a commencé par l’intermédiaire de Jésus, et qu’il achèvera dans l’ère du Verseau qui commence.

RO. Vous avez parlé de Maitreya et de Jésus. Quel lien existe-t-il avec les autres instructeurs qui sont venus au cours de l’Histoire, tels que Bouddha, Krishna, Mahomet, pour n’en citer que quelques-uns ?

BC. Jésus a enseigné par l’intermédiaire de Mahomet, tout comme Maitreya avait enseigné par son intermédiaire. Le Bouddha a enseigné par l’intermédiaire du prince Gautama et de Mithra, et Maitreya a aussi enseigné antérieurement par l’intermédiaire de Krishna et de Shankaracharya.

RO. Un Grand Être se tient donc derrière un « presque-Maître », pour l’inspirer et transmettre des enseignements à travers lui. Puis, ce dernier s’élève grâce au processus de l’initiation, devient lui-même un Maître et fait partie de la Hiérarchie. Cela me donne l’impression d’une famille spirituelle.

BC. Oui, les Maîtres sont tous frères, ils appellent la Hiérarchie la « Fraternité ».

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:JESUS |on 24 juin, 2012 |Pas de commentaires »

La naissance des Sioux


A l’aube des temps, dans les grandes plaines, les esprits avaient crée la terre, l’herbe, le bison le loup, l’aigle et bien d’autres choses, mais ils n’avaient pas crée les Sioux.

Les grandes plaines étaient calmes, les animaux heureux, les esprits tranquilles. Mais Kawasma, l’Esprit Rêveur, trouvait ce monde ennuyeux.

Il se mit alors à rêver et il rêva de créatures qui marchaient sur deux pattes, qui avaient de longs cheveux noirs et qui n’étaient pas comme tous les autres animaux.

Portrait of Red Bird.jpgIls portaient, comme les esprits, des vêtements de peau, ils habitaient dans de grands nids qu’ils construisaient et qu’ils appelaient des tipis.

Certains d’entrent eux parlaient la langue des esprits et les autres parlaient un le langue compliquée, très différente de celle des animaux.

Mais surtout, ces créatures aimaient rêver et faire de grandes fêtes.

Kawasma cessa de rêver et se dit qu’il fallait qu’il crée ces êtres.

Il prit une poignée de terre, de la peinture noire, des peaux et de longues herbes. Il façonna la terre et fit un corps.

Il mit sur la tête de cette créature l’herbe qu’il peignit ensuite en noir. Il peignit aussi les yeux.

Il fabriqua des habits avec les peaux et vêtit la créature.

Il la posa devant lui, et satisfait, la contempla quelques secondes avant de dire : «dans mon rêve, il y avait une créature qui ressemblait à celle-ci, mais pas tout à fait».

Il prit alors le reste de terre et créa un corps plus beau, aux traits plus fins.

Il lui mit de longs cheveux qu’il tressa et l’habilla dune longue et somptueuse tunique.

Enfin, il lui peignit les yeux. Il la posa à coté de l’autre créature et dit : « Voilà, c’est exactement comme dans mon rêve ».

Puis, il décida que l’homme et la femme naîtraient au crépuscule.

Ce fut ainsi que l’homme et la femme furent crées. 

Dans les grandes plaines, l’aigle planait dans le soleil couchant et l’eau de la rivière s’agitait. Les animaux s’affolaient et se dispersaient.

Lorsque le soleil toucha l’horizon, il se fendit et l’homme en sortit.

Il s’approcha de la rivière. De l’eau qui ondulait sortit la femme comme un rayon de lumière et de beauté et elle rejoignit l’homme.

Ne venant de nulle part, une voix dit alors :

« Je suis Kawasma, l’Esprit Rêveur. C’est moi qui vous ai crées. Vous êtes les premiers Sioux. Toi, l’homme, à présent tu t’appelles Sobandko-Thai-Hi, « Fils du Soleil » et toi, femme, tu t’appelles  Shaina  Rayon de soleil ».

 Merci de nous avoir donné la vie, Esprit, dit Sobandko-Tha-Hi.

 Que veux-tu en échange ?

La naissance des Sioux dans AMERINDIENS 200px-Amos_Two_Bulls%2C_Dakota_Sioux%2C_by_Gertrude_K%C3%A4sebier%2C_ca._1900_%283%29Je voudrai que vous fassiez à chaque neige, une grande fête pour rappeler ce jour solennel, qui est celui de votre naissance. Je voudrais aussi que vous n’oubliez pas de rêver et que vous respectiez la nature, que vous viviez en harmonie avec elle.

Moi, Shaina , je veillerai à ce que cela soit respecté. 

Le lendemain, Sobandko-Tha-Hi et Shaina construisirent un tipi, allèrent à la chasse, firent à manger et rêvèrent.

Dans les grandes plaines, l’aigle planait dans le soleil couchant.

Sobandko-Tha-Hi et Shaina regardèrent le ciel et dirent :

« La vie est merveilleuse, Kawasma. Merci. »

Depuis ce jour, dans les grandes plaines l’aigle a plané souvent dans le soleil couchant. A chaque neige, les Sioux font une grande fête en l’honneur de Kawasma.

Du haut des cieux, l’Esprit rêveur les contemple en souriant.

Publié dans:AMERINDIENS |on 23 juin, 2012 |1 Commentaire »

C’est tout de suite ou Jamais !


(Maître du temps)- conscience – inconscience (moment présent)

 

Savez-vous que vous êtes maître du temps, maintenant?  Vous tous, qui êtes ici à m’écouter, sachez que l’énergie Divine est ici autour de nous, en nous et qu’elle peut tout réaliser maintenant et à chaque instant qui s’écoule.  Tout est possible et vous pouvez réaliser tous vos désirs, toutes vos aspirations à cette seconde même.  Que faut-il faire pour que le miracle se produise?  Il faut y croire tout simplement.

Mais vous êtes si chargé d’expériences du passé et si impatient d’acquérir des talents futurs que vous oubliez l’essentiel, le présent.  Vous ne devez pas vous éterniser à ressasser le passé ni éternellement espérer que le futur sera meilleur.  Vous n’avez de pouvoir que sur le présent.  Seul l’instant présent a une valeur d’éternité.  Le chemin de l’évolution est sans fin.  La perfection comme but n’existe que le temps de sa contemplation et le chemin inverse nous amène ailleurs.  Vous avez donc toute l’éternité pour explorer votre univers.  Rien ne presse.  Pourquoi ne prendriez-vous pas le temps de savourer chaque seconde de votre vie?

 Ce n’est pas que dans la durée du temps que se trouve  la clé de l’évolution mais aussi dans l’intensité du moment présent.

 C'est tout de suite ou Jamais ! dans TEMPS google-recherche-temps-reelPourquoi n’entreriez-vous pas profondément dans chaque situation de votre vie pour y trouver votre révélation? 

 En hypersensibilisant chacun de vos gestes, chacune de vos paroles, chacune de vos pensées,  vous stimulez vos prises de conscience.  Tant de gestes machinaux, tant de paroles banales et tant de pensées triviales encombrent votre vie.  Cela laisse peu d’espace à votre esprit pour vous influer la connaissance, celle qui vous aiderait à comprendre les mécanismes qui régissent vos comportements et qui vous permettrait de les changer à votre guise.

 Faites un arrêt dans le temps.  Cessez de vous téléporter dans un passé ou dans un futur futur.  Revenez vers votre centre stable.  Vous êtes entièrement contenu dans cet instant présent et cet instant présent est éternel.  Vous êtes en éternel devenir et seule la jouissance de cet instant sans fin peut vous apporter le bonheur.

 Le bonheur est un état d’être au-delà des situations.  Un état d’être ne peut être ressenti que dans le présent.  Vos gestes sont-ils satisfaisants dans le présent ou sont-ils majoritairement en réaction à une situation passée ou une anticipation d’une gratification future?  Vos paroles construisent-elles le présent ou sont majoritairement tournées vers le passé ou projetées vers le futur?  Vos pensées savourent-elles le présent ou sont majoritairement des regrets sur le passé ou des inquiétudes face  au futur?  Le passé ne sert qu’à réfléchir sur son vécu pour mieux apprécier le présent.  Le futur ne sert qu’à planifier son devenir pour mieux apprécier le présent.  Et toutes ces réflexions, toutes ces expectatives se passent dans le présent.  Vous n’avez du pouvoir que sur le maintenant et il est si rempli de richesse que c’est seulement en lui que vous pouvez trouver toute satisfaction, toute gratitude et tout contentement. 

 Ce n’est que dans l’éternel présent que l’on peut connaître l’illumination et être transfiguré. Quand on commence à comprendre l’importance de l’instant présent et son rôle dans la transformation de notre réalité, notre passé et notre futur s’en trouvent changés à jamais.  Oui le passé peut être transformé car il n’existe que dans l’éternel présent qui peut le remodeler à sa guise.

 Quand on saisit que le temps n’est pas seulement linéaire, que notre passé proche ou lointain ne suit pas une simple ligne, que nos vies passées ne sont pas seulement parallèles mais expansives dans toutes les directions, on comprend que l’on peut tout transformer.  Mon passé est en moi et peut être représenté par un être plus petit.  Mon présent, c’est un être avec ma taille actuelle.  Mon futur est autour de moi et est un être plus grand.  Ma perception de mon soi présent se promène entre l’extérieur plus grand, le soi futur et l’intérieur plus petit, le soi passé.  Ce va-et-vient, s’il est amplifié volontairement, peut nous mettre en contact avec notre futur pour pouvoir l’actualiser ou le transformer dans le présent et de même pour le passé.  Quand l’énergie universelle revient sur elle-même, ne se transforme t-elle pas en profondeur jusqu’à sa source?

 Toutes les expériences passées qui ne vous sont plus utiles peuvent être neutralisées et cesser d’exister dans votre réalité.  Je dirais plutôt, peuvent devenir partie intégrante de vous n’ayant plus leurs forces de déséquilibre ou de stagnation mais juste un acquis relayé dans l’inconscient.  Cet acquis peut avoir son rôle et être actualisé chaque fois que la conscience présente en a besoin.  Si le passé se perpétue, c’est à travers la conscience dans le présent.  La conscience d’ailleurs ne se manifeste que dans le temps présent.  Elle ne connaît que le maintenant.  La conscience se manifeste en une série d’instants présents qui, anticipés dans le futur, forment le surconscient et aussitôt passés, forment le subconscient.

  En dehors de l’instant actuel de conscience, tout le reste n’est qu’inconscience.

 0_5a443_84b8520a_XL dans TEMPS

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR

                     COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Publié dans:TEMPS |on 23 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Symbolique du Violet


Dans la symbolique occidentale, le violet est associé à la noblesse et à la jalousie.

En ésotérisme, c’est la couleur de l’initiation.

Dans la religion chrétienne, la couleur violette est portée par l’ensemble du clergé en tenue liturgique durant les périodes de jeûne comme le Carême de Noël ou l’Avent (4 dimanches précédant Noël) et le Carême. Elle symbolise dans ce cas la pénitence. Elle peut symboliser aussi le deuil.

Dans cette même religion, elle est portée également par l’évêque en tenue de ville (soutanecamail, anneau portant une améthyste et calotte). Elle est dans ce cas un symbole de dignité et d’autorité. Du XVIe siècle au début du XIXe siècle, la couleur bleu-violet des vêtements épiscopaux catholique est obtenue par un mélange de deux colorants, l’indigo naturel et la cochenille domestique. Ce n’est que sous le pontificat de Pie XI que la nuance de violet en usage à la cour papale est fixée par décret. La nuance choisie est un violet riche en rouge et tirant sur le mauve.

 Symbolique du Violet dans LUMIERE 320px-Amethyst_by_alexfurr

cristal violet

Publié dans:LUMIERE |on 22 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Symbolique de l’Indigo

 

Une version de l’histoire veut que ce colorant naturel importé en Europe depuis les colonies du nouveau monde ait supplanté le pastel et ainsi ruiné les économies européennes qui en dépendaient (sud-ouest de la France notamment). Or au Moyen Âge, un bleu (bleu de Prusse, proche de l’indigo) d’origine minérale, était très répandu. La ruine des « pieds bleus », ces teinturiers qui teignaient les vêtements en les foulant, est simplement venue de la mode de la dentelle blanche qui avait remplacé celle des tissus aux couleurs vives.

En 1882, Adolf von Baeyer et Viggo Drewsen proposent la première méthode de synthèse de l’indigotine à partir du 2-nitrobenzaldéhyde et de l’acétone. Cette méthode est restée sous le nom de synthèse de Baeyer-Drewsen de l’indigo.

L’indigo est le colorant provenant de l’indigotier et servant principalement à la teinture des tissus (les jeans, à leur origine). La molécule colorante est l’indigotine.

L’indigotier ou l’indigo des teinturiers ou encore l’indigo des Indes (Indigofera tinctoria) est une plante des régions chaudes de la famille des Fabacées. Son nom générique provient du Grec indikon et signifie « de l’Inde », faisant allusion au pays où les Européens ont découvert cette plante. L’indigotier s’est acclimaté aux régions tropicales et tempérées de l’Asie ainsi qu’à certaines régions de l’Afrique. Son habitat originel reste cependant inconnu, tant sa culture est ancienne : en Inde, la plante a été cultivée pendant plus de quatre mille ans.

 Indigofera tinctoriaIl s’agit d’un arbuste pouvant atteindre un à deux mètres. Elle peut être annuelle, bisannuelle ou vivace, en fonction du climat.

Pour obtenir de la teinture, les feuilles de l’indigotier sont d’abord trempées dans de l’eau, puis laissées à fermenter, processus pendant lequel le glycoside indican se convertit en ‘indigotine, le principe colorant donnant le bleu. On trouve aussi, à différentes doses, de l’indirubine qui elle donne la couleur rouge. Au précipité résultant de la fermentation est alors mélangée une base forte (par exemple l’hydroxyde de sodium). Le tout est comprimé, séché puis transformé en poudre. Il en résulte une teinture plus ou moins bleu-pourpré, et l’on ajoute aussi des adjuvants afin de rendre des nuances.

Les feuilles de l’indigotier sont aussi utilisées pour colorer des cheveux - avec du henné pour brunir des cheveux.

Le violet, en positif, c’est l’énergie sombre et envoûtante, l’humble repos du corps et de l’esprit, la sérénité qui favorise l’introspection, le regard intérieur:  en négatif, c’est la transition, la fin de quelque chose;  en grande quantité, c’est la justification, l’arrogance, l’incommunicabilité.

Publié dans:LUMIERE |on 22 juin, 2012 |Pas de commentaires »

La symbolique du Bleu

  • Le bleu est la couleur du ciel et de l’eau. Il symbolise l’infini, le divin, le spirituel. Il invite au rêve et à l’évasion spirituelle. Par extension, il évoque la paix, le calme, la volupté.
  • Associé au froid, le bleu est symbole de fraîcheur et de pureté.
  • Symbole de pureté et de fidélité, il est en Occident la couleur de la robe de la Vierge Marie. Comme elle, le bleu sert de lien entre la terre et le ciel, le terre-à-terre et le spirituel. Dans la peinture occidentale, seul le bleu de lapis-lazuli, plus cher que l’or et utilisé avec parcimonie, est digne du manteau de la Vierge. Le bleu est alors le signe de la richesse du commanditaire.La symbolique du Bleu dans LUMIERE 220px-Pluma-azul
  • Au Moyen Age, en France, le bleu devient la couleur royale et aristocratique. La pourpre royale ou pourpre de Tyr, tombé en désuétude après la chute de Byzance et la rareté (et cherté) des colorants bleus à partir de la guède (indigo) provoquent un changement d’attraît du pourpre au bleu. Les seigneurs s’empressent d’imiter les rois. Les gens du peuple s’habillent en vert et brun.
  • Les capétiens font du bleu la couleur royale. Parce qu’il est rare et cher ou parce qu’il est la couleur du vêtement de la Vierge, le bleu est adopté par Philippe Auguste puis par son petit-fils Saint Louis, les premiers à l’adopter. Le bleu roi (bleu roy) ou bleu France est un bleu moyen soutenu. Il devient le bleu du drapeau français.
  • Couleur des veines, de l’ombre et de la nuit, le bleu réfère aussi, dans les pays anglo-saxons notamment, à la tristesse. Le « blues » est un état de mélancolie (spleen) qui a donné le blues, ungenre musical. Le Baby blues est le nom donné à l’état dépressif de la jeune mère pouvant survenir après l’accouchement.
  • Le bleu est généralement une couleur masculine, par opposition au rose pour les filles. Au temps de l’Égypte ancienne, le bleu foncé de la mer personnifiait la femme tandis que le bleu ciel (du ciel) était associé au principe mâle.

Le bleu, en positif, c’est l’énergie profonde, froide et volontaire, la détermination tranquille, le

dévouement sincère pour un idéal, la quête de la douce harmonie:  en négatif trop foncé, c’est la solitude, l’anxiété;  en trop grande quantité, c’est l’entêtement, la quête incessante et obsessive du

Divin.

 

Le bleu pâle, en positif, c’est l’intuition, l’imagination constructive, l’énergie créatrice, la beauté

du ciel inspirante et stimulante:  en négatif trop pâle, c’est l’imagination passive, la rêverie stérile;   en grande quantité, la mélancolie, l’impuissance.

 

Publié dans:LUMIERE |on 22 juin, 2012 |Pas de commentaires »

La Méditation de transmission

 

Rollin Olson. Vous-même Benjamin Creme avez lancé la méditation de transmission, qui est, dites-vous, à la fois une forme de méditation et de service. Comment est-ce possible ?

Benjamin Creme. Mon Maître a introduit la méditation de transmission en mars 1974, lorsque le premier groupe fut créé à Londres, où je réside. Il existe maintenant des centaines de groupes dans le monde entier. Le but était de proposer au disciple moderne très occupé, et disposant de peu de temps à consacrer à la méditation et au service, une forme d’action qui allie les deux et qui, par ses effets sur le monde, soit très puissante, même si l’on y consacre un temps et une énergie limités.

RO. Comment se passe une Transmission ?

La Méditation de transmission dans MEDITATION meditation-ebook3BC. Les Maîtres sont les gardiens de toutes les énergies qui arrivent sur la planète. Beaucoup sont des énergies cosmiques et si les Maîtres devaient les envoyer directement sur le monde, telles qu’ils les reçoivent, elles seraient trop puissantes et ne feraient tout simplement que rebondir sur la masse de l’humanité. C’est pour cette raison qu’ont été créés des groupes de transmission à travers lesquels l’énergie est d’abord envoyée. Cela permet d’en réduire l’intensité. Les énergies sont envoyées à travers les chakras, les centres de force situés dans la colonne vertébrale des membres du groupe. Cela diminue automatiquement l’intensité de l’énergie, qui peut alors être absorbée, et réellement utilisée, par l’humanité. Il s’agit de grandes énergies qui transforment le monde lorsque l’humanité y répond. Ce travail se fait de manière telle qu’il offre aux disciples un champ de service puissant, efficace, mais qui demande très peu de temps et d’énergie, et qui en même temps stimule leur évolution. Il n’est pas possible que ces puissantes énergies solaires et cosmiques soient transmises de manière scientifique à travers les chakras sans que ceux-ci en soient galvanisés. C’est pourquoi lorsque vous entrez dans un groupe de transmission, c’est un peu comme si vous entriez dans une serre, où l’évolution individuelle est accélérée.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:MEDITATION |on 21 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Les technologies de l’avenir

 

Rollin Olson:  Pouvez-vous nous dire quels changements sont prévus pour l’avenir, et comment ils se produiront ?

Benjamin Creme. Il existera une nouvelle technologie appelée la « technologie de la lumière ». Nous commencerons à utiliser directement la lumière du soleil. Toutes les formes d’énergies utilisées actuellement deviendrons obsolètes. La nouvelle énergie, venant directement du soleil, répondra à tous les besoins énergétiques de l’humanité. Et elle ne pourra, bien sûr, être accaparée par certains individus ou certains groupes. Elle est disponible en tout lieu, gratuite pour tous, et elle peut être Les technologies de l'avenir dans CO-CREATIONutilisée de multiples façons. Elle trouvera une application dans le domaine médical, en relation avec une forme de manipulation génétique plus avancée que celle dans laquelle l’humanité est engagée actuellement. Des organes entiers seront recréés. Au lieu de subir une transplantation du cœur, du foie ou des reins, vous irez simplement pour quelques heures dans une clinique, et grâce à cette nouvelle technique de manipulation génétique alliée à la technologie de la lumière, un nouvel organe sera créé directement dans votre corps, sans qu’il soit nécessaire de pratiquer une opération. Je ne sais pas combien de fois cela arrivera au cours d’une vie, une ou deux fois peut-être. Quant aux nouveaux moyens de transports, ils nous donneront l’impression de nous déplacer sans bouger, il n’y aura ni bruit ni vibration, si bien que nous pourrons entreprendre de longs voyages sans la moindre fatigue.

RO. Voulez-vous parler d’un moyen de transport magnétique ?

BC. Je ne sais pas vraiment quelle sera la méthode utilisée, mais cela se produira dans un avenir relativement proche. Une époque viendra aussi où l’humanité, simplement par le pouvoir de la pensée, pourra, comme les Maîtres le font actuellement, se déplacer n’importe où dans le monde. Ainsi, lorsque vous voudrez aller en Australie, vous penserez que vous y êtes et vous y serez, et vous reviendrez de la même façon.

RO. Avons-nous quelque chose à faire pour mériter tout cela ?

BC. Oui, beaucoup à faire. Nous devons devenir des êtres humains dignes de ce nom et reconnaître que nous formons une unité, que nous sommes tous frères et sœurs, faisant partie de la même humanité, et que par conséquent, la nourriture, les matières premières, l’énergie, la connaissances scientifique, la technologie, l’éducation, les soins médicaux appartiennent à tous et doivent être redistribués de manière plus équitable dans le monde : ainsi l’unité et la fraternité humaine s’inscriront dans la réalité des faits. Et nous aurons alors créé les conditions justes qui nous rendront dignes de bénéficier de ces technologies avancées.

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:CO-CREATION, SOCIETE |on 17 juin, 2012 |1 Commentaire »

L’alimentation

Extraits de lectures d’Edgar Cayce
sur l’alimentation

« L’association de ce que nous pensons et de ce que nous mangeons engendre ce que nous sommes, physiquement et mentalement. »
[Lecture 288-38]


L'alimentation dans DEVELOPPEMENT 1903344587· « Ne pas manger dans un état de grande fatigue, de stress, d’énervement ou de surexcitation. Éviter les aliments ne convenant pas à l’organisme. » [137-30]
· « Consommer en moyenne 80% d’aliments alcalins et 20% d’aliments acides. Il n’est pas souhaitable de s’astreindre à des règles alimentaires trop strictes ou de se rendre esclave d’un régime. Ne pas prendre agrumes et céréales au même repas. Ne mettre ni lait ni crème dans le café ou dans le thé. Ne pas manger de fritures. » [1568-2]
· « Si le milieu est légèrement alcalin, il résiste mieux aux rhumes et aux congestions. » [270-33]
· « Préférer les céréales complètes, car elles ont gardé leur germe. Consommer beaucoup de légumes verts et de fruits. Des fruits oléagineux. Parmi ces derniers, l’amande est celui qui possède la plus grande proportion de phosphore et de fer directement assimilables par l’organisme. » [1131-2]
· « Trois amandes par jour constituent une bonne prévention contre le cancer. » [1158-31] 
· « Dans la mesure du possible, consommer essentiellement des produits locaux. Ceci permet au corps de mieux s’acclimater à la région où il se trouve. » [3542-1]
· « Manger beaucoup de crudités. Les préparer de diverses façons, y compris en gelée. » [3445-1]
· « La gélatine ne se recommande pas pour ses vitamines propres, mais pour son action sur les glandes. Elle permet en effet à ces dernières d’extraire des aliments ingérés certaines vitamines que le système digestif ne peut assimiler autrement. » [849-75]
· « Pratiquement tout le monde devrait consommer de la salade verte en abondance, car c’est un dépuratif sanguin très efficace. » [404-6]
· « Pour chaque légume poussant sous terre, en manger au moins trois qui poussent au-dessus du sol. En outre, consommer au moins un légume à feuilles pour chaque légume à cosses. » [2602-1]
· « Le maïs et les tomates sont excellents. À condition d’être mûries sur la plante, les tomates contiennent davantage de vitamines que n’importe quel légume. » [900-386]
· « Ramassées vertes, les tomates peuvent s’avérer très nocives. Il est donc souvent préférable de les préparer en conserve avant de les consommer, car elles perdent ainsi une grande partie de leur toxicité. » [584-5]
· « L’huile d’olive en petite quantité est très bénéfique au système digestif. » [543-26]
· « Avec les viandes ou les protéines, manger peu d’hydrates de carbone. » [416-9]
· « Éviter trop de viande rouge, surtout peu cuite. Consommer plutôt du poisson, de la volaille et de l’agneau. » [1710-4]
· « Boire chaque jour un litre et demi ou deux litres d’eau. » [1131-2]
· « 1/2 ou 3/4 verre d’eau chaude tous les matins à jeun aide à éliminer les toxines. » [311-4]
· « Ne pas mastiquer la nourriture, ainsi que boire beaucoup en mangeant, favorisent les rhumes. Il faudrait même « mâcher » l’eau ou les liquides deux ou trois fois avant de les avaler. » [808-3]
· « Ne pas utiliser de corps gras dans la cuisson des légumes. » [303-11]
· « Le fait d’ajouter les condiments, même le sel, avant la fin de la cuisson, détruit les vitamines des aliments. » [906-1]
· « Éviter de cuisiner dans de l’aluminium. Utiliser plutôt des ustensiles en grès ou, mieux encore, le papier sulfurisé. » [1196-7]

Lien entre méditation et prière

 

Rollin Olson. Quel est le lien entre la méditation et la prière ?

Benjamin Creme. La prière est le plus souvent une supplication, largement basée sur l’émotion, pour obtenir de l’aide, mais à son niveau le plus élevé, c’est une communion du cœur avec le divin. La méditation est la méthode, plus ou moins scientifique, pour contacter l’âme et s’unir à elle. Il n’y entre pas d’émotion.

Lien entre méditation et prière dans MEDITATION enfant03-2RO. C’est donc là la différence. Existe-t-il alors un moyen d’élever les prières ?

BC. La prière se transformera finalement en invocation. On considérera Dieu comme une conscience qui se manifeste sous forme d’énergie que l’on peut invoquer ; ce sera la base de la nouvelle religion qui, d’après le Maître Djwhal Khul, se développera progressivement. La supplication purement émotive sera remplacée par l’invocation des énergies divines qui manifesteront alors dans le monde la nature spirituelle de Dieu.

RO. Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire, de manière régulière, pendant nos heures de veille, pour élever notre niveau de conscience, pour développer notre spiritualité ?

BC. De la méditation, bien sûr.

RO. Je voulais dire dans la vie quotidienne. Y a-t-il certaines manières de penser ou certaines attitudes que nous devrions encourager ?

BC. La bonne volonté, l’innocuité, sont des valeurs essentielles que nous devrions essayer d’acquérir. Et d’un point de vue plus technique, le maintien de l’attention sur le centre ajna, situé entre les sourcils, élève le niveau de conscience et l’écarte du marécage des émotions focalisées au niveau du plexus solaire. Garder l’attention fixée sur le centre directeur aide à adopter une attitude beaucoup plus mentale et donne la possibilité d’accéder finalement à la polarisation mentale, qui permet à l’âme d’illuminer la vie ; l’âme agit à travers le corps mental.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:MEDITATION, PRIERE |on 16 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Jean-Paul II – exorciste

On raconte de nombreux cas d’exorcisme pratiqué par Jean-Paul II. En voici un parmi d’autres, raconté par le photographe officiel du Pape, Arturo Mari :

 Je me souviens que durant une audience générale ils ont fait venir une fille, très particulière. À un moment de l’audience, elle s’est mise à hurler. Sa voix n’était pas humaine, elle ressemblait à celle d’une bête ou, plus exactement, elle semblait venir d’outre-tombe. La jeune fille prononçait des paroles très violentes, imprégnées de colère et de haine. Le vice gouverneur, Jean-Paul II - exorciste dans POSSESSION gpii_indexMonsignore Danzi, est descendu, il a cherché à lui parler mais sans aucun effet. Aussi la fille se déchaînait-elle encore davantage, elle criait des paroles encore plus vulgaires, offensives. Après l’audience, le Saint Père a commencé à recevoir les invités, puis il est monté sur la papamobile et est parti pour rentrer au Saint Siège. À la hauteur de l’Arc des Cloches, il y avait la fille, parce que justement on l’avait placée là contre le mur de la basilique. C’était une jeune fille de 20-22 ans, mince, mais elle avait tant de force que six fonctionnaires de l’antichambre, appelés habituellement ’sediari’, jeunes gens robustes, n’arrivaient pas à la maintenir immobile. Elle avait une force inconcevable, surhumaine. Quand ils ont dit au pape ce qui se passait, le Saint Père a fait arrêter la voiture, il est descendu et à ce moment s’est passé le ’pandémonium’. La jeune fille s’est mise à crier : « va-t’en vieil estropié ! Maudit !… » et de sa bouche, sortait une salive verdâtre, foncée. Son visage n’était pas humain. Les jeunes gens qui la retenaient étaient tout en sueur, ils n’arrivaient pas à la maintenir immobile. À ce moment, la jeune fille n’avait pas visage humain. Sa force non plus ne pouvait être humaine. Le Saint Père s’est approché, il a fait le signe de croix et a commencé à prier en latin. J’étais à une certaine distance, je n’entendais pas les paroles du Pape, en revanche j’entendais très distinctement la jeune fille qui continuait à crier : « Vieil estropié, tu es malade ! » À un certain moment, pendant que le Pape priait, la voix de la jeune fille s’est atténuée, est devenue presque une lamentation : « Mais tu sais que je ne peux rien contre toi. Je ne peux rien, tu es trop fort, trop fort ». Le Saint Père, priant, a mis la main sur sa tête et alors on a entendu un cri, comme arraché du ventre. Le Pape l’a bénie, l’a touchée de nouveau. La voix de la jeune fille était encore plus faible, elle répétait : ’ça suffit, maudit’, et après environ 20 minutes elle s’est tue. Puis elle s’est affaissée et son visage a repris sa physionomie normale, mais elle était littéralement trempée de sueur. Après cela, elle a ouvert les yeux et a regardé le Pape. Le Saint Père l’a caressée, bénie, et ensuite il est parti. J’étais stupéfait, bouleversé. Des phrases contre le Pape, du ton de la voix, inhumain, et surtout de la simplicité de l’intervention de Jean Paul II.

(SOURCES Catéchisme de l’Eglise Catholique n°1673 ; Compendium CEC n°352 ; Code de Droit Canon, Can. 1172 ; Rituel Romain, Cap. De exorcizandis obsessis a daemonio ; Tanquerey, Compendium de Théologie Ascétique et Mystique ; Schram, Théologie Mystique).

Publié dans:POSSESSION, POUVOIR |on 16 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Les Mystères en vidéo

L’univers Et Ses Mystères Partie 1/5

 

Image de prévisualisation YouTube


Les figurines d’Acambarointernautes07:39

Image de prévisualisation YouTube


Enigme Gladiator – Ma Vie Et t’elle Ecrite…05:43

Image de prévisualisation YouTube


Sur les traces Des Extraterrestres Lesinternautes01:29:01

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans:VIDEOS à voir |on 15 juin, 2012 |1 Commentaire »

La guérison

Extraits de lectures d’Edgar Cayce sur la guérison

 

« Le mental est le bâtisseur. Ce que nous entretenons en pensée, nous le devenons peu à peu. » [3102-1]

« Il n’existe d’autre panacée que l’harmonisation avec l’Infini. » [658-15]

« Toute guérison provient de la Source unique. Que l’on ait recours à un régime alimentaire, à de l’exercice physique, à des médicaments ou même à une intervention chirurgicale, le but est de permettre aux énergies du corps, qui œuvrent à la reconstitution des cellules, de se mettre à l’unisson de la Force Créatrice ou des forces divines. » [2696-1]

« Toute force, toute guérison correspond à un changement des vibrations internes — à l’harmonisation des tissus du corps avec les Énergies Créatrices. Voici ce qu’est la guérison. Que ce soit par des remèdes, par une opération chirurgicale ou par tout autre moyen, il s’agit d’harmoniser la structure atomique des cellules vivantes avec sa nature divine. » [1967-1]

La guérison dans GUERISON« Les attitudes ont souvent une influence sur l’état de santé. Personne ne peut éprouver de la haine sans souffrir de l’estomac ou du foie. Personne ne peut être jaloux et manifester de la colère sans avoir des troubles digestifs ou cardiaques. » [4021-1]

« Sachez qu’en vous se trouve toute guérison pour votre corps. En effet, la guérison, quelle qu’elle soit, doit venir du Divin. Car qui guérit vos maux ? La source universelle de toute abondance. » [4021-1]

« Persévérez avec patience, sans vous décourager. Comprenez que toute guérison, tout secours résulte d’une manière de penser constructive, d’un mode d’action constructif et surtout d’une inspiration spirituelle constructive. […] Faites en sorte que vos maux vous permettent d’augmenter votre savoir et d’élever votre niveau de conscience. » [528-9]

« Rappelez-vous que le corps se renouvelle sans cesse, petit à petit. Une maladie existante peut donc disparaître complètement. » [1548-3]

« Un corps normal possède en lui tout ce dont il a besoin pour se régénérer. Si nous prenions pleinement conscience de cela, l’organisme ne vieillirait pas. » [1299-1]

Publié dans:GUERISON |on 15 juin, 2012 |Pas de commentaires »
12

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3