Archive pour le 17 mai, 2012

Alimentation et spiritualité

Par Christopher Vasey

A toutes les époques et dans de nombreuses cultures, des recommandations alimentaires ont été faites pour favoriser l’évolution spirituelle. Mais comment la nourriture matérielle peut-elle avoir une action sur l’esprit immatériel de l’être humain ? Cette action a lieu grâce au sang qui est un élément de liaison entre l’esprit et le corps.

Jeûnes, diète et spiritualité

Alimentation et spiritualité dans SANG le-mystere-du-sang-alimentation-et-evolution-spirituelleDans l’antiquité, le jeûne était pratiqué pour des raisons religieuses par les Phéniciens, les Assyriens, les Grecs et les Romains. En Egypte, les candidats aux mystères d’Isis et d’Osiris se préparaient par un jeûne pouvant durer jusqu’à 42 jours. Plus près de nous, les chrétiens ont le carême, une période de 46 jours d’abstinence et de privations qui précède Pâques. Les musulmans ont le Ramadan.

De nos jours, certaines démarches spirituelles recommandent la suppression des chairs animales, d’autres les laitages ou encore les œufs, l’alcool…. Les régimes proposés ont alors comme base soit des céréales, soit de légumes ou des fruits. Comme on le voit les recommandations sont multiples et diverses, mais la question du « pourquoi notre mode d’alimentation peut avoir des effets sur l’esprit ? » reste ouverte.

Si l’esprit s’identifiait au cerveau, cette influence s’expliquerait aisément. Une bonne nutrition offre au cerveau tous les minéraux et vitamines dont il a besoin pour fonctionner et la purification du sang par le jeûne améliore la circulation et l’oxygénation du cerveau. Mais dans les différentes approches mentionnées, l’esprit n’est pas le cerveau, mais le principe immatériel de l’être humain, il est utilisé dans le sens d’âme.

Le sang et son rôle de lien

Le sang a toujours été considéré comme quelque chose de mystérieux car lié à la vie. Or, si le corps humain est en vie, c’est que l’esprit, le seul élément vraiment vivant en l’être humain, s’est incarné dans le corps et l’anime. La vie ne résulte pas de la présence du sang, mais de celle de l’esprit grâce au sang. Plus précisément, ce sont les irradiations qui émanent du sang qui jouent le rôle de lien. Car en rejoignant celles émanant de l’esprit, elles forment un lien qui les maintient ensemble, tout comme les irradiations magnétiques de deux aimants les gardent collés l’un contre l’autre.

Le sang a donc un rôle de lien entre l’esprit et le corps. De nombreux faits montrent qu’il en est bien ainsi. Lors d’une hémorragie, plus le sang s’écoule hors du corps, plus le blessé perd conscience car son esprit, qui est aussi le centre de la conscience, est de moins en moins bien lié à son outil corporel. Lorsque le volume du sang restant devient trop réduit, la liaison entre l’esprit et le corps se rompt, c’est la mort : le corps rend l’âme.

Il est aussi bien connu que les gens de type sanguin, donc qui ont beaucoup de sang et présentent un teint rouge, sont fortement incarnés dans leur corps, alors que ceux qui manquent de sang, le type anémique, ont moins les pieds sur terre ; leur esprit plane, à cause du relâchement de la liaison.

Composition du sang et perception

Selon sa composition, le sang irradie de manière efficace ou non pour se lier à l’esprit et ainsi crée une bonne ou mauvaise liaison avec lui. Lorsque la liaison est mauvaise, l’esprit perçoit la réalité d’une manière altérée. Cette situation est la même que lorsqu’un émetteur et un récepteur de radio ne sont pas sur la même longueur d’onde. L’émission arrive à l’auditeur de manière déformée.

classement-grands-groupes-aliments dans SANGOr, l’alimentation joue un rôle capital sur la composition du sang. Elle en a donc aussi une sur nos manières de percevoir, de ressentir et d’agir. Une carence en glucose dans le sang (hypoglycémie) rend stressé et dépassé par les événements. Une carence en vitamine B 1 rend peureux, celle en magnésium irritable et nerveux. Les maniaco-dépressifs manquent de lithium. A l’inverse, un excès de plomb cause des hallucinations, un excès de cuivre rend colérique, un excès de phosphore hyperactif. Il existe encore de nombreux exemples, en réalité chaque carence ou surcharge a des répercussions sur notre vie psychique et spirituelle. Il est aussi bien connu que l’excès de viande rend très « physique » voire agressif, que la consommation d’alcool ou de drogues nous met dans des états de conscience différents. On conçoit ainsi facilement que quelqu’un qui souhaite évoluer spirituellement cherche à manger des aliments qui lui font conserver sa sérénité et sa paix intérieure et l’ouvrent aux choses plus élevées, et qu’il évitera ceux qui excitent ses instincts ou le rendent vindicatif, agressif, dispersé,… toutes choses qui l’éloignent de son but. D’où les recommandations alimentaires si nombreuses et variées préconisées pour favoriser l’évolutions spirituelle. Même des gens qui ne cherchent pas un effet de l’alimentation sur leur vie spirituelle peuvent constater que la manière de s’alimenter a une telle action. Ayant suivi un régime particulier pour soigner un problème physique, un eczéma ou leur rhumatismes, ils observent que non seulement leurs maux se guérissent mais aussi qu’ils ne dépriment plus, que leurs angoisses ou leur tristesse les ont quittés et qu’ils ont retrouvé une certaine paix intérieure et joie de vivre qu’ils n’avaient plus connues depuis longtemps.

Alimentation et spiritualité

Si l’alimentation a un effet certain sur la vie spirituelle, cette action ne va pas jusqu’à changer l’esprit, elle ne fait que le mettre dans de bonnes dispositions pour atteindre son but. En effet, l’être humain évolue en fonction des efforts qu’il fait personnellement pour s’améliorer, non en fonction de son alimentation. Cette dernière peut cependant avoir une influence promotrice ou non sur lui et l’entraver ou non.<

Christopher Vasey est naturopathe, auteur et conférencier www.christophervasey.ch

Pour en savoir plus lire « Le mystère du sang, alimentation et évolution spirituelle », Christopher Vasey, éditions du Graal, Paris, € 9.

Publié dans:SANG |on 17 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Résumé des Révélations du Dr.Wolf

 Dr Michael Wolf

 Les premiers constats américains de l’écrasement d’un engin ET remontent à 1941. L’engin s’est écrasé dans l’océan Pacifique près de San Diego et il fut récupéré par la Marine américaine. À l’intérieur gisaient les corps de Zétas réticuliens, alias les Gris. Les dépouilles et le vaisseau furent transportés à la Section de la technologie étrangère de la base aérienne Wright-Patterson, à Dayton, Ohio, et étudiées par le groupe de recherche Retfours (Retfours Special Studies Group). Suite au démantèlement de l’appareil, des composantes furent expédiées aux installations S4 et Indian Springs au Nevada. L’engin s’était écrasé sous l’influence du nouveau radar à impulsions que l’on venait d’inventer. Au moment du drame, la Marine procédait à des essais sur l’île Tinian, située à 5 kilomètres au sud/sud-ouest de Saipan. La Marine américaine occupe depuis une position dirigeante en matière d’ovnis.

 L’écrasement à Roswell en juillet 1947 est un fait et le récit dont fait état le Colonel Corso dans son livre The Day After Roswell est véridique. Le Dr Wolf avait en sa possession la liste officielle du gouvernement satellite américain de tous les écrasements/récupérations d’ovnis répertoriés, y compris d’autres incidents survenus entre 1941 et 1947, mais il n’était pas disposé à en livrer les détails.

 Résumé des Révélations du Dr.Wolf dans O.V.N.I et E.T. clip_image007_0062Deux engins se sont écrasés à Roswell suite à une collision aérienne survenue au cours d’un orage électrique. L’un des engins contenait des « Gris », l’autre des « Oranges »; les deux espèces furent ainsi nommées en raison de la couleur de leur peau. Les extraterrestres de type « Orange » proviennent du système stellaire Andromède. Le documentaire de Santilli montrant une autopsie est authentique(4). Il s’agit d’une autopsie pratiquée sur le corps d’un ET orange. Le Dr Wolf en a vu d’autres. La confusion résulte d’une seconde autopsie exercée à l’époque sur un extraterrestre de type différent.

 L’autopsie pratiquée sur la dépouille du ET orange a produit les constats suivants : une grosse tête; de grands yeux foncés dépourvus d’iris ou de blancs; six doigts, six orteils; un cerveau composé de quatre lobes, et plus développé mais non connecté au corpus callosum; des nerfs optiques et orbiculaires de type différent; un système digestif spongieux. Le docteur Wolf affirme avoir rencontré un Orange de son vivant.

 Il existe différents types de « Gris ». Il a en côtoyé de très évolués qui contrairement à l’opinion courante, possédaient des personalités et même un sens d’humour. Le Dr Wolf n’a jamais rencontré de Gris qu’il n’aimait pas. À son avis, ils faisaient tous partie d’une grande famille et aimaient câliner les humains. Mais cette marque d’affection ne faisait pas l’unanimité chez ses pairs. L’un de ses collègues les appellait des baise-joux (kissey facey). Leurs corps sont doux au touché, telle la peau d’un dauphin. Il communiquait avec eux par télépathie et s’était tout particulièrement lié d’amitié avec une entité nommée Kolta. La photo de ce Gris apparaît sur la couverture de son livre. Elle fut prise par un ami occupant les fonctions d’amiral dans la Marine.

 Les Gris et les Oranges pratiquent un commerce d’échange très actif. Selon Michael Wolf, ce genre d’échange revêt un tout autre caractère aux yeux des extraterrestres. Ils partagent leur savoir, leurs technologies et leurs philosophies. Un programme d’échange permet à leurs populations de voyager d’une planète à une autre pour apprendre leurs cultures respectives.

 Il a conversé avec des humanoïdes du système Altair (Sémites) et celui des Pléiades (Nordiques). Le docteur Wolf a expliqué que ces êtres étaient très évolués au niveau spirituel et qu’ils agissaient surtout comme conseillers galactiques. Une photo d’un ami pléiadien nommé Sa Ra agrémente la couverture verso de son livre.

 Le premier jour de mai 1975, une « légère mésentente » est survenue entre quelques Gris et quelques humains aux installations S4. Au cours d’une démonstration d’un petit réacteur à antimatière, le dirigeant du groupe des Gris a demandé aux gardiens, en l’occurrence des bérets bleus, de retirer leurs fusils et leurs cartouches de la salle. C’était une mesure préventive pour empêcher aux armes de décharger accidentellement pendant les émissions d’énergies. Les gardiens ont refusé de coopérer, et dans l’incertitude du moment, un béret bleu ouvra le feu en tuant un Gris. Deux scientifiques et 41 militaires furent exterminés. Un gardien seulement fut gardé vivant pour témoigner du drame, alléguant que les Gris avaient agi par autodéfense en utilisant une forme d’énergie mentale dirigée.

 Un certain nombre de scientifiques présentement au service du gouvernement satellite furent enlevés par des Gris dans leur enfance afin de développer leur facultés intellectuelles en préparation de leurs professions ultérieures. Ce sont des hybrides.

 Sa première assignation fut aux côtés de Carl Sagan et autres scientifiques d’envergure. Ils avaient pour tâche d’étudier et de comprendre les complexités d’une énorme balise céleste surnommée Le Monolithe qui fut découverte flottant dans l’espace pour la première fois par le cosmonaute russe Yuri Gagarin et ensuite par l’Américain Alan Shephard en 1961. Le Monolithe fut récupéré et transporté sur Terre en 1972 pour fins d’enquête. Cette balise émet la lumière, des signaux sonores, ainsi qu’un langage mathématique. Selon le docteur, lorsqu’on fermait les yeux en syntonisant ces signaux, « On pouvait voir avec les yeux intérieurs un film en 3D de notre galaxie. Vous étiez présent, dans le film, comme si vous en faisiez partie. Les images que nous présente le télescope Hubble de nos jours sont les mêmes que j’ai pu visionner 25 ans passés. » Le Dr Wolf affirme qu’il existe plusieurs autres monolithes dans l’espace et qu’ils sont l’oeuvre de groupes extraterrestres.

 Carl Sagan a toujours nié la réalité des ETs en raison de la « menace constante de ses supérieurs de supprimer le financement de sa faculté à l’université Cornell s’il proclamait le contraire. »

 Le Dr Wolf était impliqué dans différentes expériences génétiques dont le Projet Sentinel. Après avoir perfectionné leurs techniques de clonage sur des animaux, le Dr Wolf et ses associés ont créé avec succès un être humain doté d’une intelligence artificielle et l’ont nommé « J-Type Omega ». Leurs supérieurs convoitaient un soldat omnipuissant et supergénial qui saurait obéir aux ordres, sans crainte et sans hésitation. Mais le Dr Wolf a subrepticement doté son intelligence de notions d’éthique après s’être rendu compte que « J-Type » possédait une âme. Lorsqu’il refusa d’obtempérir à un commandement de tuer un pauvre chien inoffensif, ses supérieurs ont donné l’ordre de l’exterminer. Mais le Dr Wolf lui accorda sa liberté, et aujourd’hui cette « intelligence » vit quelque part en Amérique.

Lire la suite ici…. 

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 17 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Anciens Crop-Circles

 

UN CHERCHEUR CHINOIS DIT QUE LES DESSINS

DES CROP-CIRCLES SONT ANCIENS EN CHINE.

L’article suivant est paru dans le journal « Shanghai Star, » le 1 Août 2002, l’auteur est Rosanne Lin.

Un des premiers rapports documenté d’une formation de cercle de récolte – les conceptions géométriques non expliquées qui se produisent dans les champs de blé et de maïs – est apparu en 1678 dans le Stirlingshire, en Écosse. Mais ce phénomène a été en grande partie ignoré jusqu’aux années 70 et 80 quand les formations ont commencé à apparaître avec une fréquence croissante autour du globe. Aujourd’hui on dit que la plupart des pays – excepté la Chine – connaissent les phénomènes de crop-circles.

Pourtant la Chine est-elle vraiment exempte de ces créations peu communes? Certainement, si quelqu’un ou quelque chose essaye de communiquer avec l’humanité par des dessins tracés dans les récoltes, la population considérable de la Chine ne pourrait pas être ignorée.

Anciens Crop-Circles dans CROP CIRCLES 26208933_1ae2b0f017

Les experts occidentaux n’ont évidemment pas soigneusement considéré les données de notre pays. Il suffit de se rapporter au travail de Zhang Hui, un chercheur du musée de Xinjiang à Urumqi, pour trouver les preuves qui suggèrent que la Chine – avec sa longue histoire – a expérimentés des phénomènes de crop-circles longtemps avant n’importe quelle autre civilisation sur la planète.

Zhang affirme avoir collecté plus de 20 traces formées avec des pierres qui semblent correspondre à des formations de crop-circles trouvées dans d’autres pays, mais antérieurs à eux de jusqu’à 3.000 ans.

Après avoir découvert plusieurs de ces derniers modèles de cercle en pierre, qui s’étendent de la forme circulaire simple à des formes plus raffinées, dans les prairies du comté de Qinghe près de la frontière de Sino-Mongolienne, Zhang a été intrigué. Il s’est rapidement rendu à Pékin pour consulter des traductions chinoises des travaux de référence par des experts Britanniques en matière de cercle de récolte.

Il a été stupéfait par les similitudes.

Zhang pense que les habitants primitifs de la région, après avoir constaté la formation de vrais crop-circles, ont conclu que les dessins étaient une forme de communication des dieux et qu’ils ont répondu aux messages divins en plaçant des pierres dans les formes des crop-circles.

Pour Zhang, ces arrangements en pierre démontrent que la Chine a éprouvé des phénomènes de cercle de récolte – probablement plus récemment qu’on ne l’imagine.

Selon Zhang, un rare témoin oculaire avait décrit l’apparition d’un crop-circle dans un champ du nord-est de la Chine il n’y a pas si longtemps tandis qu’il était en compagnie des gardes rouges. Cependant, comme l’événement s’était produit pendant la « Révolution Culturelle » (1966-1976), quand les superstitions de ce genre étaient illégales, le compte rendu n’avait pas été documenté.

Si les cercles de récolte sont une tentative de communication d’une source inconnue, alors quelle est cette source et qui est censé recevoir le message?

Les humains, étant des créatures égocentriques, supposent naturellement que les messages cachés dans les cercles de récolte sont à destination de l’humanité. Mais que diriez-vous de d’autre espèce habitant notre planète. Comme dans le roman de Douglas Adam, « Adieu et merci pour le poisson » – où les dauphins sont en réalité des observateurs extra-terrestres étudiant la race humaine comme les psychologues étudiant des rats dans un labyrinthe – les humains pourraient ne pas être l’espèce la plus avancée sur la terre.

Peut-être que les messages étaient à l’attention des légions de cancrelat qui habitent les coins plus obscurs de notre vie quotidienne. Après tout, après le suicide inévitable de l’humanité dans un holocauste nucléaire, les cancrelats seront les seules créatures encore vivantes.

d’après http://www.chez.com/lesovnis/press/shanghaistar1aug2002f.htm

Publié dans:CROP CIRCLES |on 17 mai, 2012 |Pas de commentaires »

L’Histoire de l’Humanité

 

L’histoire telle qu’on nous l’a enseigné a l’école et dans la bible est-elle vraiment la véritable histoire de l’humanité? 

Cette vidéo signée Klaus Dona pose bien des questions et des énigmes. Je vous propose d’aller récupérer gratuitement le pdf de cette vidéo sur www.bouger-la-vie.com/blog/histoire-cachee-genre-humain

Vous découvrirez d’autres informations sur la page.

 

Image de prévisualisation YouTube
Publié dans:HUMANITE |on 17 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3