Les armées fantômes

Fichier:Chateau-Combourg.jpgDe nombreuses légendes circulent au sujet de prétendues armées de fantômes, se manifestant sur des champs de bataille ou des lieux au passé historique :

  • Deux mois après la bataille de Edgehill (octobre 1642), divers témoins dont des officiers du roi, affirmèrent avoir vu durant la nuit, à plusieurs reprises, les armées rejouer la bataille dans le ciel.
  • En 1915 se développa la légende des Anges de Mons, selon laquelle un groupe d’anges serait apparu aux soldats de l’armée britannique à la fin de la bataille de Mons en Belgique. Son origine est une nouvelle intitulée The Bowmen (Les archers), de l’écrivain fantastique Arthur Machen, publiée en septembre 1914 dans le quotidien London Evening News, qui est devenue le support d’une rumeur colportant qu’il s’agissait de faits réels.
  • Dans les années 1930, à Cadbury Hill, colline fortifiée située dans le Somerset, au sud de l’Angleterre, et résidence possible d’un site d’un des chevaliers de la Table ronde, un jeune couple aurait assisté au défilé d’une troupe de cavaliers armés, s’éclairant avec des torches, qui disparurent subitement.
  • Dans la nuit du 2 janvier 1950, une conductrice fut victime d’un accident sur les rives d’un loch écossais. En terminant sa route à pied, elle vit des hommes vêtus de tuniques et de collants, tourner en rond à la lueur de torches. Une enquête ultérieure de la Society for Psychical Research conclut qu’elle avait peut-être assisté à la recherche des morts Pictes à l’issue de la bataille de Nechtansmere.

Au Japon :

Kizu, les fantômes de l’unité 731, est un documentaire (0h50) qui revient à l’époque de 1938 jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale, où plusieurs milliers de prisonniers de l’occupant japonais ont servi de cobayes aux médecins d’un centre secret.

En 1932, l’armée japonaise prend possession de la Mandchourie. Bientôt, les forces nipponnes vont entreprendre une conquête fulgurante de la Chine, de l’Asie du Sud-Est, des Philippines et de l’Indonésie. Le projet de domination de toute l’Asie de l’Est prend forme. C’est également en 1932, qu’une unité japonaise très secrète et dirigée par le médecin Shiro Ishii, s’installe en Mandchourie pour expérimenter et produire à grande échelle des armes bactériologiques. Pendant 14 ans, cette sinistre entreprise, l’unité 731, va « consommer » des milliers de cobayes humains fournis par la police militaire nippone, la Kempatai. 20 000 japonais vont travailler à produire la peste et le choléra pour porter la mort dans les troupes des forces alliées.

Voir la vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/x7xnxq


Ce documentaire est basé sur un secret étouffé pendant 50 ans. Les premières images dévoilent le déterrage d’impressionnants stocks d’armes bactériologiques abandonnées dans la plaine Mandchoue et recueillent les confidences d’hommes décidés à livrer, à vider leurs secrets, cette plaie qu’ils gardent au fond de leurs mémoires.

L’histoire de l’unité 731 est l’une des pages les plus sombres de l’histoire récente du Japon. Au lendemain du conflit mondial, ces actes de barbarie ont été tus. Ce fut d’abord un secret de guerre que chacun avait ordre de taire à vie, puis l’affaire devint un secret d’état, lorsque les autorités américaines négocièrent un « oubli » total des faits en échange des rapports sur les expérimentations.

Aujourd’hui encore, Tokyo s’abstient de faire la lumière sur ces atrocités. L’obscurité demeure, en dépit des révélations d’historiens japonais et américains, et des preuves apportées par des victimes chinoises. Ces preuves sont désormais étayées de témoignages d’anciens de l’unité 731 qui, pris de remords au soir de leur vie, sont de plus en plus nombreux à sortir de l’ombre pour avouer les atrocités commises en Mandchourie.

Publié dans : POLTERGEISTS et LEGENDES |le 8 mai, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3