Archive pour le 8 mai, 2012

Les armées fantômes

Fichier:Chateau-Combourg.jpgDe nombreuses légendes circulent au sujet de prétendues armées de fantômes, se manifestant sur des champs de bataille ou des lieux au passé historique :

  • Deux mois après la bataille de Edgehill (octobre 1642), divers témoins dont des officiers du roi, affirmèrent avoir vu durant la nuit, à plusieurs reprises, les armées rejouer la bataille dans le ciel.
  • En 1915 se développa la légende des Anges de Mons, selon laquelle un groupe d’anges serait apparu aux soldats de l’armée britannique à la fin de la bataille de Mons en Belgique. Son origine est une nouvelle intitulée The Bowmen (Les archers), de l’écrivain fantastique Arthur Machen, publiée en septembre 1914 dans le quotidien London Evening News, qui est devenue le support d’une rumeur colportant qu’il s’agissait de faits réels.
  • Dans les années 1930, à Cadbury Hill, colline fortifiée située dans le Somerset, au sud de l’Angleterre, et résidence possible d’un site d’un des chevaliers de la Table ronde, un jeune couple aurait assisté au défilé d’une troupe de cavaliers armés, s’éclairant avec des torches, qui disparurent subitement.
  • Dans la nuit du 2 janvier 1950, une conductrice fut victime d’un accident sur les rives d’un loch écossais. En terminant sa route à pied, elle vit des hommes vêtus de tuniques et de collants, tourner en rond à la lueur de torches. Une enquête ultérieure de la Society for Psychical Research conclut qu’elle avait peut-être assisté à la recherche des morts Pictes à l’issue de la bataille de Nechtansmere.

Au Japon :

Kizu, les fantômes de l’unité 731, est un documentaire (0h50) qui revient à l’époque de 1938 jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale, où plusieurs milliers de prisonniers de l’occupant japonais ont servi de cobayes aux médecins d’un centre secret.

En 1932, l’armée japonaise prend possession de la Mandchourie. Bientôt, les forces nipponnes vont entreprendre une conquête fulgurante de la Chine, de l’Asie du Sud-Est, des Philippines et de l’Indonésie. Le projet de domination de toute l’Asie de l’Est prend forme. C’est également en 1932, qu’une unité japonaise très secrète et dirigée par le médecin Shiro Ishii, s’installe en Mandchourie pour expérimenter et produire à grande échelle des armes bactériologiques. Pendant 14 ans, cette sinistre entreprise, l’unité 731, va « consommer » des milliers de cobayes humains fournis par la police militaire nippone, la Kempatai. 20 000 japonais vont travailler à produire la peste et le choléra pour porter la mort dans les troupes des forces alliées.

Voir la vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/x7xnxq


Ce documentaire est basé sur un secret étouffé pendant 50 ans. Les premières images dévoilent le déterrage d’impressionnants stocks d’armes bactériologiques abandonnées dans la plaine Mandchoue et recueillent les confidences d’hommes décidés à livrer, à vider leurs secrets, cette plaie qu’ils gardent au fond de leurs mémoires.

L’histoire de l’unité 731 est l’une des pages les plus sombres de l’histoire récente du Japon. Au lendemain du conflit mondial, ces actes de barbarie ont été tus. Ce fut d’abord un secret de guerre que chacun avait ordre de taire à vie, puis l’affaire devint un secret d’état, lorsque les autorités américaines négocièrent un « oubli » total des faits en échange des rapports sur les expérimentations.

Aujourd’hui encore, Tokyo s’abstient de faire la lumière sur ces atrocités. L’obscurité demeure, en dépit des révélations d’historiens japonais et américains, et des preuves apportées par des victimes chinoises. Ces preuves sont désormais étayées de témoignages d’anciens de l’unité 731 qui, pris de remords au soir de leur vie, sont de plus en plus nombreux à sortir de l’ombre pour avouer les atrocités commises en Mandchourie.

Publié dans:POLTERGEISTS et LEGENDES |on 8 mai, 2012 |Pas de commentaires »

L’ère du Verseau

 

L'ère du Verseau dans HUMANITE 350px-AquariusRollin Olson. Vous avez parlé de la « prochaine étape que doit franchir l’humanité ». Cela a-t-il quelque chose à voir avec la présence de Maitreya ici, maintenant ?

Benjamin Creme. Oui, tout à fait. Nous entrons dans une nouvelle ère, l’ère du Verseau, et il n’est pas question, bien sûr, d’astrologie mais d’astronomie. Il s’agit de la relation qui se forme actuellement dans le cosmos entre notre système solaire et la constellation du Verseau. Pendant 2.500 ans environ, nous allons absorber l’énergie cosmique du Verseau, qui transformera toute la vie sur notre planète. C’est une énergie synthétisante : elle rassemble, fusionne et mélange, tandis que l’énergie des Poissons, celle de l’ère qui se termine, a séparé et divisé le monde. Ce processus se poursuivra pendant 2.500 ans, et, progressivement, l’humanité se rassemblera et comprendra la réalité de sa nature spirituelle.

Cela a donné aux Maîtres la possibilité de commencer à revenir dans le monde. C’est dû au fait que tant de disciples approchent de la première initiation et s’apprêtent, par conséquent, à entrer dans la Hiérarchie. Cela crée une force d’attraction magnétique, un canal par lequel les Maîtres sont attirés dans le monde. Il y a plus de 500 ans qu’ils étaient prêts à le faire ; la seule question était de savoir quand cela serait possible. Il paraissait probable qu’il faudrait attendre encore 1.200 ou 1.300 ans. Mais en 1945, à la fin de la guerre, Maitreya a annoncé son intention de revenir le plus tôt possible et d’amener son groupe de Maîtres avec lui dans le monde. C’est ce qui se produit maintenant.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:HUMANITE, PLANETES |on 8 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Guérir soi-même

 

 Pour se guérir soi-même, il faut en premier se voir comme un Dieu.  Nous sommes tous Divin et sommes la conscience d’un vaste univers qui est notre corps glorieux.  Ce corps se divise en différents niveaux allant de la matière en passant par les émotions, les pensées les sentiments etc.

Ce corps est aussi complexe que peut l’être une galaxie entière et de ce fait, il faut le voir comme tel.

 Vous êtes l’être suprême, la conscience qui contrôle l’équilibre de ce vaste ensemble.  Vous détenez toute la puissance et tous les pouvoirs pour maintenir l’harmonie dans votre univers car vous êtes l’essence qui unit toutes ses individualités en un tout cohérent.  Vous êtes responsable de multiples vies pour ce qui a trait à leur bonheur ou à leur malheur.  Pour eux, vous êtes le Dieu, l’énergie première qui les anime et les entoure.   Alors, décidez maintenant d’être un Dieu d’amour et de bonté plutôt qu’un Dieu de haine et de vengeance.  Ne soyez plus ni un tyran ni un Dieu qui néglige sa création.  N’oubliez pas que toutes vos émanations vous reviennent un jour ou l’autre.  Donc ce que vous émettez envers les autres, c’est aussi envers vous-même que vous le faites.  C’est pour cela que l’on dit souvent que les déséquilibres qui nous dérangent chez les autres peuvent nous servir à mesurer nos propres déséquilibres intérieurs.

 Votre corps physique est votre corps de base le plus stable, le plus  abouti, donc le moins enclin aux dissonances.  Ce qui fait que les perturbations, les maladies, les difformités qui l’affectent ne peuvent venir que des autres corps encore instables, en plein développement.  Ce sont les émotions, les pensées et les sentiments encore immatures, confus, voire perturbés, qui affectent l’état de votre corps physique.

 Donc, vous devez faire en sorte que l’énergie circule dans tous vos corps d’une façon qu’elle soit répartie également.  Car la maladie est un déséquilibre énergétique provoqué par un déséquilibre de vos émotions, vos pensées ou vos sentiments, etc.  Ce déséquilibre prolongé exagérément amène une cristallisation de la matière donc un appauvrissement de l’énergie dans une zone précise du corps correspondant.  Sa densification en matière va descendre automatiquement le fil des corps si la cause perdure jusqu’au plus dense, dans votre cas, le corps physique.  A cette étape, il est indispensable de refaire à rebours le chemin pour remonter à la source et ainsi faire cesser la cristallisation.  Normalement, si le blocage, la situation figée est réanimée, l’énergie à nouveau vibrera et circulera librement.  Toute émotion, pensée, sentiment même les plus pénibles, s’ils sont vécus pleinement, sont cause d’un déséquilibre temporaire mais non de maladie à long terme.  C’est leur blocage, le refus de les vivre en totalité, leur cristallisation en nous qui provoquent des déséquilibres plus graves, voire permanents.  Faire circuler l’énergie dans tous ces corps, c’est d’accepter de faire circuler librement toutes les sensations qui nous parviennent de l’extérieur.  De les assumer toutes comme étant le reflet de nos propres émanations donc nécessaires à l’évolution de notre conscience.

 Ne soyez plus comme un Dieu qui répand discorde, désunion et souffrance en lui.  Donnez à votre univers ce que vous attendez de votre propre être suprême à qui vous appartenez.  Répandez des vagues d’amour, de bonté, de beauté, de vérité à travers vos différents mondes intérieurs et recevez, en retour, leurs vagues de reconnaissance.

  N’attendez pas plus des mondes extérieurs que ce que vos mondes intérieurs reçoivent de vous.

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR

                     COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Publié dans:GUERISON |on 8 mai, 2012 |2 Commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3