Archive pour le 7 mai, 2012

La Création des Oiseaux

Légende des amérindiens 

 

Il y a fort longtemps, il n’y avait pas d’oiseaux et très peu d’animaux sur Terre. Pour jouer, les enfants n’avaient que des feuilles et cela, pendant six longues lunes.

À la septième lune, Ours Blanc soufflait le froid sur les arbres et Loup Hurleur les dépouillait de toutes leurs feuilles.

La Création des Oiseaux dans ANIMAUX 100921073938677229Les enfants ne pouvaient plus jouer. Lorsqu’ils sortaient de la hutte à suer, après le jeûne rituel, ils ne voyaient plus aucune jolie bête dont ils pouvaient prendre le nom.

Car c’est la façon de reconnaître nos petits, chacun portant le nom de l’animal ou de l’objet qu’il voit le premier en sortant de la hutte à suer.

Quand Ours Blanc et Loup Hurleur avaient passé, les enfants restaient tristes pendant plusieurs soleils. Ils ne voulaient plus manger leur sagamité (bouillie de maïs).

Un jour qu’elle regardait tomber les feuilles, une petite fille s’adressa à Glouseclappe le grand esprit. Elle lui dit  » O toi qui as fait la terre, l’eau et les petits feux qui brillent là-haut, fais autre chose si tu veux que les enfants rient et mangent leur sagamité « . Glouseclappe l’entendit.

Le mois des fleurs venu, après que Vent du Sud eut défait le travail de Ours Blanc, il ramassa les feuilles tombées et souffla dessus.

Des oiseaux de toutes les couleurs s’envolèrent et se posèrent sur les arbres en chantant.

 

 


 

Publié dans:ANIMAUX |on 7 mai, 2012 |Pas de commentaires »

L’origine des plantes médicinales

Par les Amérindiens (légendes)

 

L'origine des plantes médicinales dans PLANTES 220px-Alacaluf_woman%2C_Villa_Puerto_Ed%C3%A9n%2C_Chile_-_20060111Il y a fort longtemps, un homme et une femme ont été enlevés par des ours qui les ont conduits très loin dans la forêt des Montagnes rouges.

Cherchant constamment à s’enfuir de sa captivité, l’homme s’infligea maintes fois de graves blessures. Mais toujours les ours le ramenaient dans leur repaire.

À chaque fois, l’homme revenait à la santé grâce aux bons soins de sa femme qui profitaient des enseignements que lui prodiguaient les ours sur toutes les plantes médicinales présentes dans la forêt.

C’est ainsi que la femme put guérir les nombreuses blessures subies par son mari qui récupéra la santé.

Lorsque l’homme et la femme furent libérés, ils quittèrent les Montagnes Rouges et regagnèrent leur village avec joie.

En plus de cette liberté retrouvée, la femme ramenait une foule de connaissances sur les plantes que l’on peut ramasser dans la nature et à partir desquelles on peut guérir des maux et des blessures.

Depuis ce temps, les connaissances sur les plantes médicinales apprises du peuple Ours se transmettent de mère en fille.

Publié dans:PLANTES |on 7 mai, 2012 |Pas de commentaires »

La création des Astres

LEGENDES Amérindiennes

 Suite à la création de la Grande Île sur le dos de la Grande Tortue, les animaux, réunis en conseil, décidèrent qu’il fallait plus de lumière.

 Ils chargèrent alors la Petite Tortue de trouver une solution à ce problème de ténèbres.

 Tortue tabatière (Terrapene carolina) Ingénieuse, la Petite Tortue saisit de grands éclairs et elle fabriqua un grand feu qu’elle fixa dans le ciel. Ainsi fut créé le Soleil.

 Rapidement, le conseil se rendit compte que toutes les parties de la Grande Île n’étaient pas bien éclairées. Après intense réflexion, le conseil décida de donner un mouvement au Soleil.

 La Tortue des marais fut chargée de creuser un trou de part en part de la Grande Île de façon à ce que le Soleil puisse faire une rotation complète autour de la Grande Île, donnant ainsi une alternance de lumière et de noirceur. Ainsi furent créés le jour et la nuit.

 Dans le but d’éviter une noirceur totale, lors de la rotation du Soleil, la Petite Tortue fut mandatée de trouver un substitut au Soleil afin d’éclairer la nuit.

 Elle créa donc la Lune qui devint la douce compagne du Soleil. Le Soleil et la Lune eurent de nombreux enfants, les Étoiles, qui sont dotés de vie et d’esprit comme leurs parents. 

En souvenir de sa participation à la création des astres, la Petite Tortue fut nommée gardienne du ciel.

Publié dans:AMERINDIENS, PLANETES |on 7 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Prophéties amérindienne

Les prophéties des amérindiens Hopis

Les Hopis sont une tribu d’indiens qui vivent en Arizona, sur de hauts-plateaux désertiques. Leur nom signifie « les pacifiques ». Leurs prophéties sont célèbres. En voici un extrait (le texte entier peut-être consulté sur un de leurs sites, HOPI Network).

 Nous avons des enseignements et des prophéties qui nous informent que nous devons être attentifs aux signes et présages qui se manifesteront pour nous donner le courage et la force de rester fidèles à nos croyances. Le sang coulera. Notre

Walpi (Hopi), ca. 1873-1881.jpgchevelure et nos habits seront disséminés sur la terre. La Nature nous parlera par son puissant souffle, le vent. Il y aura des tremblements de terre et des inondations provoquant des grands désastres, des changements dans les saisons et le temps, la disparition de la vie sauvage, et la famine sous différentes formes. Il y aura une corruption et une confusion progressive chez les leaders et les peuples partout dans le monde, et des guerres éclateront comme des vents puissants. Tout ceci a été programmé dès les débuts de la création.

 Nous aurons trois êtres se tenant derrière nous, prêt à accomplir nos prophéties quand nous entrerons dans des difficultés sans espoir: leSymbole Meha (qui se rapporte à une plante qui a une longue racine, de la sève laiteuse, repousse quand on la coupe, dont la fleur a la forme d’une swastika qui symbolise les 4 grandes forces de la nature en mouvement), le Symbole du Soleil, et le Symbole du Rouge. L’intrusion des Bahanna [les blancs qui sont arrivés et ont utilisé la force, le mensonge et la tentation pour détruire la culture et les croyances amérindiennes] dans le mode de vie des Hopis mettra en action le Symbole Meha, de telle sorte que certaines entités travailleront au service des quatre grandes forces de la nature (les quatre directions, les forces de contrôle, la force originale), ce qui fera basculer le monde dans la guerre. Quand cela se produira, nous saurons que nos prophéties deviennent réalité. Nous rassemblerons nos forces et nous tiendrons fermement debout.

Cette puissante dynamique va retomber, mais, parce que sa substance est de lait, et parce qu’elle est contrôlée par les quatre forces de la nature, elle va resurgir et mettre le monde en mouvement, créant une autre guerre, dans laquelle à la fois les Symboles Meha et Soleil seront à l’oeuvre. Ensuite, elle se mettra au repos afin de se lever une troisième fois. Notre prophétie prédit que le troisième évènement sera décisif. Notre plan de route en prédit l’issue.

Cet écrit sacré profère la parole du Grand Esprit. Il peut vouloir se référer à la mystérieuse semence de vie avec les deux principes de demain, en indiquant un, dans lequel il y a le deuxième. Le troisième et dernier, qu’apportera-t-il, purification ou destruction?

 Ce troisième évènement dépendra du Symbole du Rouge qui prendra le commandement, mettant en action les quatre forces de la nature (Meha) au bénéfice du Soleil. Quand il mettra ces forces en mouvement, le monde entier sera secoué et deviendra rouge, et se retournera contre les êtres et principes qui empêchent la vie culturelle des Hopis. Pour tous ces êtres, le Jour de Purification surviendra. Les gens modestes accourront vers lui en recherche d’un monde nouveau et d’une égalité qui leur a été refusée. Il viendra sans manifester aucune pitié. Ses serviteurs couvriront la Terre comme des fourmis rouges. Nous ne devrons pas sortir pour regarder. Nous devrons rester dans nos maisons. Il viendra rassembler les méchants qui font barrage au peuple rouge qui était là en premier. Il recherchera quelqu’un qu’il reconnaîtra par son mode de vie, ou à sa tête (la coupe de cheveux spéciale des Hopis), ou par la forme de son village et de ses demeures. Il est le seul qui sera en mesure de nous purifier.

Fichier:AHopiBasketWeaver2.1910.ws.jpgLe Purificateur, commandé par le Symbole du Rouge, aidé du Soleil et du Meha, éliminera les méchants qui ont perturbé le mode vie des Hopis, le vrai mode vie sur Terre. Les méchants seront décapités et ne parleront plus. Ce sera la Purification pour tous les peuples droits, la Terre, et tous les êtres vivants sur Terre. Les maladies de la Terre seront guéries. La Terre Mère fleurira à nouveau et tous les peuples s’uniront dans la paix et l’harmonie pour un long futur.

Mais si cela ne se matérialise pas, l’identité traditionnelle des Hopis s’évanouira sous la pression des Bahanna. Sous l’influence des blancs, de ses religions, et par la disparition de notre terre sacrée, les Hopis seront condamnés. Ceci est le Plan Universel, établi par le Grand Esprit depuis l’aube des temps.


From the Beginning of life to the day of Purification

Raconté en 1970 par Dan Katchongva, Sun Clan (vers 1865-1972)
Publication autorisée par Dan à condition que ce ne soit pas vendu, car: 
« Vendre les enseignements Hopi serait comme vendre sa propre mère »
Publiée et distribuée par Hopi Land and Life, Taos, New Mexico, EU

Publié dans:AMERINDIENS, PROPHETIES |on 7 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3