Archive pour mai, 2012

Etre au service et méditation

 

Rollin Olson. Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire, une manière de penser qui accélérerait notre évolution ?

Benjamin Creme. Il y a, bien sûr la méditation. L’évolution est accélérée par la méditation et le service. Ce sont les deux leviers du processus évolutif. Rien ne vous fait avancer plus vite qu’une méditation correcte, scientifique et une activité efficace de service altruiste.

RO. Cela fait longtemps que l’on nous dit que le service est une bonne chose. C’est presque devenu une sorte de cliché, mais vous dites que c’est l’absolue vérité.

Etre au service et méditation dans MEDITATION meditationBC. Oui, c’est même l’unique raison de notre incarnation. L’âme vient en incarnation, avant tout, pour servir le plan de l’évolution. Elle est consciente du plan du Logos de la planète et elle cherche à le réaliser par tous les moyens. L’aspect majeur de ce plan est la spiritualisation de la matière. L’âme accomplit ce service en venant en incarnation, ce qui est, bien sûr, une limitation pour elle. Elle est parfaite sur son propre plan mais, une fois incarnée, elle doit traverser toutes les limitations de nos misérables vies : l’égoïsme et l’avidité, les pensées déformées que les hommes projettent autour d’eux et qui créent de terribles conflits comme ceux de la Bosnie ou du Rwanda, ou encore des situations dramatiques comme en Afrique où des millions de gens meurent de faim alors que nous vivons dans un monde d’abondance.

RO. Pourquoi la méditation fait-elle progresser ?

BC. Parce qu’elle coordonne les véhicules et met en contact avec l’âme. La méditation est une méthode, plus ou moins scientifique selon le type de méditation, qui met l’individu en contact avec son âme ; et lui permettra finalement de fusionner avec elle. Tel est le but. Lorsque ce contact est établi, la méditation est utilisée comme un moyen pour s’élever et pénétrer plus profondément dans la nature de l’âme qui, en réalité, est triple. L’âme est une réflexion de l’étincelle divine, qui présente trois aspects : atma, bouddhi et manas. L’aspect manasique est centré sur l’intelligence, l’aspect bouddhique sur l’amour-sagesse et l’aspect atmique sur la volonté. Graduellement, grâce à la méditation et au service, l’intelligence, l’amour-sagesse et finalement la volonté de Dieu sont contactés et connus, et font partie de la nature du disciple.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Prière et méditation

 

En ce début du XXIième siècle, les moyens de communication écrits, parlés et visuels atteignent un tel degré de rapidité, de fidélité et d’universalité, qu’ils permetteent un contact instantané et direct entre les hommes de la planète.

Le Verbe est universel et touche les âmes à la vitesse du son.

En matière de Spiritualité Oeucuménique, voir interreligieuse, ne pourrions nous pas travailler à une expression renouvellée de notre Foi, qui soit commune à toutes les communautés religieuses visant à reconnaître le fondement commun des valeurs chrétiennes dont Dieu a pétri l’humanité pour les rapprocher.

Ce chantier pourrait réaliser enfin cette Unité Oeucuménique, dont on parle beaucoup, sans qu’on la voit avancer de façon vraiment significative.

N’ayons pas peur de l’avenir et des initiatives fondées sur la pierre d’Angle des textes évangéliques : Je suis l’Amour, la Vie, la Sagesse et la Vérité, revisitées à l’aune de ces certitudes bibliques.

Les prières de cet opuscule sont le fr’uit de lectures, d’Expériences et de Méditation au fil des ans.

Elles montrent qu’entre Chrétiens mais aussi croyants en un seul Dieu, les voies de la Sagesse, de la Foi, de l’Amour, de la Charité et de la Vérité, peuvent être comprises par toutes les « nations », et que l’Unité par le Verbe de Vie, d’Amour, de Charité, de Sagesse et de Vérité est possible ; c’est toujours la dernière et Bonne Nouvelle du Christ.

 

Publié dans:PRIERE ET MEDITATION |on 30 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Belle Prière par Julie

« Cher Dieu,

En 2011, j’ai franchi une grande étape : j’ai commencé à croire en mon pouvoir personnel. Avant, j’attribuais toutes mes réussites au hasard. Oh, j’ai toujours travaillé fort, mais je me croyais simplement chanceuse d’avoir du succès. La signature de notre contrat d’édition m’a permis d’assimiler que les seules limites à l’atteinte de mes objectifs sont celles que je m’impose. Je possède déjà tout en moi pour manifester mes désirs. Ma puissance repose sur le sérieux avec lequel  je les aborde.  Ainsi, je te demande : « Garde-moi consciente de ma puissance intérieure et guide-moi afin que je l’utilise pour le bien de tous. »

Belle Prière par Julie dans PRIERE 250px-Duerer-PrayerEnfin, je me sens en position d’ouverture face à la vie et à l’autre. Longtemps recroquevillée intérieurement, Marie-Josée m’a un jour confrontée:  « Cesse de voir les autres comme une menace, Julie ».  Sur le coup, je l’aurais giflée ! Comment osait-t-elle penser que j’avais peur de l’être humain ? Mon tempérament de fonceuse ne prouvait-il pas le contraire?  Pourtant, une partie de moi savait qu’elle visait juste. Sans comprendre, j’ai accepté ce message comme un enseignement sur lequel cogiter. Au fil du temps, je me répétais : « Ouvre les bras.  Accueille. Connecte-toi. » Quel bien immense que de baigner dans un état de confiance ! Ainsi, je te demande : « Garde-moi ouverte à toutes les rencontres et à tous les événements qui font partie de ton plan divin pour moi. Je suis à ton service. »

2012 s’annonce aussi mouvementée et chargée que 2011. Voyages, nouveaux défis au travail, tournée de promotion pour la sortie de notre livre, sans compter l’écriture d’un prochain ouvrage.  De toute évidence, les journées seront courtes ! Le danger avec ce genre d’horaire, c’est qu’il y a tellement de « faire » que j’en oublie « l’être ».  J’ai besoin d’une ancre qui m’empêche de partir à la dérive et ce point d’attache, je le retrouve dans les diverses formes de pratiques spirituelles auxquelles j’adhère.  Lectures de croissance personnelle, écriture dans mon journal intime, méditation à la chandelle, course à pied ou vélo, ces disciplines me permettent de me recentrer dans le silence. Ainsi je te demande : « Garde-moi consciente de l’importance de l’équilibre dans ma vie afin que je puisse avancer dans la joie. »

Il y a cette nouvelle saveur dans ma vie. Un goût délicieux, que je croyais connaître, mais qui m’est en fait totalement nouveau : l’Amour inconditionnel. Cet état de grâce qui ne se commande pas, qui ne s’explique pas. Celui qui nous envahit sans crier gare et qui, pour un instant, nous transforme en énergie pure.  Celui-là même qui nous fait comprendre qu’aucune séparation entre soi et l’autre n’est possible. Nous sommes Un et inconsciemment, nous cherchons à éveiller ce souvenir d’unité. J’ai à peine trempé mon gros orteil dans cette mer immense. Ainsi je te demande : « Dirige-moi vers l’Amour. Enseigne-moi à accéder à cette énergie afin que mon être entier en soit imprégné. »

Et pour l’humanité, mon souhait est intemporel. Qu’elle  voit sa propre lumière, sa propre beauté et qu’elle la laisse jaillir en ce monde. Que chacun de nous travaillions ardemment à cultiver notre jardin intérieur.  Un cœur joyeux, calme, bon, généreux et serein ne peut faire la guerre.  Je crois au changement et je suis persuadée que la seule personne que nous puissions transformée est nous-même. Ainsi je te demande : « Rends nous conscients que nous sommes entièrement responsables de notre existence et de ce que nous apportons à la vie. »

Ainsi soit-il. »

***

  Exclusif: Marie-Josée en entrevue dans le magazine La Semaine !

Publié dans:PRIERE |on 28 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Se libérer d’une possession démoniaque

Comment libérer quelqu’un d’une possession démoniaque ?

Se libérer d'une possession démoniaque dans POSSESSION 220px-Goya_le_sabbat_des_sorci%C3%A8resL’exorcisme vise à expulser les démons ou à libérer de l’emprise démoniaque et cela par l’autorité spirituelle que Jésus a confiée à son Église (CEC n° 1673). L’Eglise demande beaucoup de prudence à cause de la délicatesse et de la gravité du problème. L’exorcisme solennel, appelé  » grand exorcisme « , ne peut être pratiqué que par un prêtre et avec la permission de l’évêque. Il faut y procéder avec prudence, en observant strictement les règles établies par l’Église. Le Code de Droit Canon précise que le prêtre qui reçoit la licence de pratiquer l’exorcisme doit être doté de piété, de sagesse, de prudence et d’intégrité de vie (Can 1172). Il convient donc à l’exorciste de discerner s’il s’agit d’une maladie psychique ou d’une véritable possession. Ensuite, il faut distinguer les cas aptes à l’exorcisme (Le 1er et le 4ème cas ne conviennent pas, car ils découlent d’un consentement libre à la possession du démon : ils ne peuvent donc être annulés que par une décision personnelle exprimée à travers un profond repentir et une confession sacramentelle.) Dans tous les cas, l’exorcisme n’est vraiment efficace que s’il est suivi par une décision personnelle de renoncer à Satan (promesse du baptême) et par un retour aux sacrements. Sinon, la possession risque de revenir, et d’être encore pire que la précédente (Cf. Mt 12.43-45)

Le prêtre qui procède à l’exorcisme (ainsi que les personnes qui retiennent le possédé pendant l’exorcisme) doivent être eux-mêmes en état de grâce, avoir une profonde vie intérieure, et ne pas avoir dans le passé été possédés ou très affectés par le péché. L’exorcisme ne convient pas aux personnes émotives, ni aux personnes colériques. Sachant que les démons sont, à l’égal de leur chef, les « pères du mensonges », l’exorciste doit posséder une très grande humilité pour ne pas être affecté par les insultes du démon.

Issu du site 

Publié dans:POSSESSION |on 28 mai, 2012 |1 Commentaire »

Qu’est-ce que l’Art Médiumnique


L’art médiumnique est une forme de communication entre le monde de l’Esprit et celui des incarnés, les êtres humains vivant sur la Terre en l’occurrence. Cette forme de communication s’appuie sur une approche artistique afin de toucher plus facilement la sensibilité enfouie au fond de chaque être. La communication médiumnique existe depuis la nuit des temps, qu’on l’appelle « canalisation », « communication intuitive » ou « télépathie »… peu importe, il s’agit de la même chose.

Ce type de communication par la pensée, d’Esprit à Esprit (incarné ou/et désincarné), certains d’entre-nous, ici sur la Terre, l’ont déjà expérimentée et développée depuis de nombreuses années. Par contre, cette faculté latente chez tout un chacun est sur le point d’être redécouverte et, sera le mode de communication de tout le monde, après le passage – très prochain – dans la 5ème dimension. (Article : l’Inframonde universel).

Il n’y a donc rien d’exceptionnel à cela, si ce n’est que nous allons retrouver ces facultés oubliées.

L’art médiumnique n’est donc rien qu’une communication « par la pensée » d’Esprit à Esprit, exprimant des sensibilités artistiques. Dans cette démarche, « l’artiste incarné » ne se considère pas comme un artiste au sens premier du terme, mais simplement comme un intermédiaire, un médium, au travers duquel, le véritable artiste – désincarné, lui – s’exprime. Dans ce rôle, l’humain, incarné, devient un instrument au service de l’Esprit qui exprime son art à travers lui.

Bien sûr, certains diront : « ce ne sont que des sensations imaginaires, mais en fait, c’est l’artiste qui s’est éveillé chez cette personne…« .

Alors, comment expliquer « rationnellement », de façon bien « cartésienne », le travail de Valdelice Salum, cette médium-peintre Brésilienne – dont nous parlerons ci-après – qui, à 70 ans, analphabète, incapable de dessiner le moindre croquis, peint depuis 30 ans des œuvres merveilleuses… ?

Et puis elle n’est pas la première… Qui n’a pas déjà entendu parler de Victor Hugo, Sébastien Sardou, Hélène Smith, Madge Gill, Augustin Lesage, et beaucoup d’autres…

L’art médiumnique que nous présenterons ci-après avec Valdelice Salum, peut s’exprimer de diverses manières :

      • peinture, appelée aussi « psycho-pictographie »
      • dessin, gravure
      • musique,
      • écriture (poésies…)
      • sculpture

VIDEOImage de prévisualisation YouTube  …

En fait toute forme d’expression artistique peut servir de support à l’Art Médiumnique, qui n’est en fait qu’un mode de communication agissant au moyen de vibrations pour interagir avec la sensibilité artistique enfouie au plus profond des êtres humains.

La Psycho-pictographie

La Psycho-pictographie est une forme d’expression de l’Art Médiumnique. Elle utilise les vibrations émises par les formes géométriques et les couleurs utilisées pour réaliser l’œuvre picturale.

Nous savons depuis longtemps, pour l’avoir mesuré, que les tableaux dans les musées, chez les particuliers, émettent des énergies perceptibles, pour la plupart, jusqu’à quelques centimètres de la toile.

Par contre, lorsqu’il s’agit d’œuvres médiumniques, il en est tout autrement, car telles des piles, ces œuvres sont véritablement « chargées énergétiquement » par les Esprits qui président à leur réalisation.
Ces charges énergétiques sont mesurables jusqu’à des distances de 3 ou 4 mètres, selon les mesures effectuées par des spécialistes de la NASA et autres organisations compétentes.

Personnellement, lors de prises de vues que j’ai réalisées chez Valdelice Salum à São Paulo, où je la photographiais devant des œuvres auxquelles elle tenait particulièrement, j’ai ressenti une très forte douleur / pression à la poitrine, au niveau du 4èmechakra. Cette douleur n’était pas insupportable mais largement suffisante pour me faire reculer, alors que je me trouvais à env. 2 mètres de la toile en question, comme pour me dire : « tu vois ce ne sont pas des histoires, ce que tu ressens dans ta chair… !« .

La physique nous a appris, il y a longtemps, que les « couleurs » que nous voyons avec nos yeux de chair, correspondent à des radiations énergétiques de fréquences précises.

Étant donné que les physiciens nous ont démontré, il y a déjà un siècle de notre temps terrestre, que la matière en temps que telle, comme nous nous la représentons dans nos croyances, n’existe pas et n’est en fait qu’un état vibratoire. Nous, êtres humains, nous ne sommes en fait que des êtres bioénergétiques.

Bio, parce que d’une constitution biologique, correspondant à notre vie sur la Terre, dans la 3ème dimension et,

Énergétique, parce qu’énergie, parcelle de l’Énergie Universelle.

Nous sommes donc avant tout un « état vibratoire ». De ce fait, il devient tout à fait concevable qu’une charge énergétique, qu’elle provienne d’une granule homéopathique, d’une onde sonore ou d’une œuvre picturale chargée énergétiquement puisse agir sur nous.

Qu'est-ce que l'Art Médiumnique dans ARTISTES PEINTRES

Pourquoi l’Art Médiumnique ?

Mais, pourquoi l’art médiumnique, alors que nous venons de voir que « techniquement », il est parfaitement possible d’agir sur un être, par diverses approches énergétiques ?

Et bien tout simplement parce que l’Art Médiumnique utilise également une autre « corde » sur laquelle agir : il s’agit de ce sentiment qu’est la sensibilité. Ce sentiment que nous avons tous et qui, dans certains cas nous complique la vie alors que dans d’autres il nous la facilite. Mais en tout état de cause, la sensibilité nous permet d’avancer, de grandir, beaucoup plus vite que si nous vivions sur une autre planète…

Ainsi que nous venons de le voir succinctement, l’Art Médiumnique est beaucoup plus qu’une simple expression artistique, certaines fois, il peut également comporter des soins énergétiques.

Jean-Paul Thouny – Thérapeute énergéticien – Courrieljean-paul@thouny fr - www.jean-paul.thouny.fr

Publié dans:ARTISTES PEINTRES |on 28 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Des cas de possession

Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?

Comment reconnaître un cas de possession ? Peut-on être possédé et en état de grâce ? Que faire devant une possession ? Les pactes avec le démon, ça existe vraiment ? Qui peut faire un exorcisme ? Comment se protéger contre les possessions ?

Ce que dit l’Eglise

L’Eglise affirme que les démons ont vraiment le pouvoir de posséder ou d’obséder les corps des hommes comme celui des objets matériels.

La possession est le phénomène par lequel le démon envahit le corps d’un homme et en prend le contrôle. Les deux éléments fondamentaux de la possession sont :

 La présence d’un ou plusieurs démon(s) dans sa victime. 
 Le commandement « despotique » du démon sur elle.

Des cas de possession dans POSSESSION Merkaba-Dante-Paradiso-Canto-31-Chakras-Above-HeadL’infestation est la présence d’un démon dans un objet matériel.

Les personnes qui souffrent d’une possession sont appelées : énergumènesobsédésdémoniaques ou possédés.

On a affaire à un exorcisme lorsque l’Église demande, avec son autorité, au nom de Jésus, qu’une personne ou un objet soit protégé contre l’emprise du Malin et soustrait à son empire. Sous sa forme simple, il est pratiqué lors de la célébration du Baptême. L’exorcisme solennel, appelé grand exorcisme, ne peut être pratiqué que par un prêtre et avec la permission de l’Évêque.

Que disent les Evangiles ?

L’Evangile cite de nombreux cas de possessions : il y a par exemple le possédé de Gerasène, que Jésus libère de ses « légions » de démons (Mc 5.1-13) ou le possédé que Jésus exorcise dans la synagogue de Capharnaüm après que ce dernier eut tenté de l’agresser (Mc 1.13-27). Les Evangiles notent que Jésus, pendant sa vie publique, « chassait de nombreux démons » ( Mc 1.34) et que les gens qui assistaient à ces premiers exorcismes étaient stupéfaits « car Jésus avait autorité sur eux » (Lc 4.36).

Jésus envoie ses disciples avec le pouvoir de chasser les démons (Mc 6.7) et précise que certains genres de démons « ne peuvent être chassés que par la prière » (Mt 17.21). Lors des exorcismes pratiqués par Jésus, se révèle clairement sa divinité : les démons le craignent et reconnaissent en lui « le Saint de Dieu » (Lc 4.34).

Son pouvoir d’exorciste lui sera d’ailleurs objecté par ses détracteurs. Certains juifs accusaient en effet Jésus de tenir son pouvoir du démon (Mc 3.22-30). Mais Jésus leur répond habilement en poussant leur raisonnement jusqu’à l’absurde : s’il chassait les démons par un pouvoir démoniaque, cela signifierait que le royaume de Satan est divisé, ce qui n’a aucun sens.

Satan est le protagoniste principal de la mort de Jésus : Jésus avait en effet affirmé que par sa passion, « le prince de ce monde serait jeté dehors » (Jn 12.31). Cet holocauste permettra donc à Jésus de « racheter » l’humanité de ses péchés. Le démon craint cette victoire de Jésus ; il avait même affirmé que « le monde lui appartenait » (Lc 4.6). Satan tente donc de dissuader Jésus (Lc 4.13 ; Mt 16.36-46), et il va simultanément déchaîner sa haine contre le Fils de Dieu : c’est l’heure des ténèbres. Satan pénètre dans le cœur de Judas (Jn 13.27), le « fils de la perdition » (Jn 17.12), qui va livrer Jésus au Sanhédrin avant d’aller se pendre.

Par la Résurrection, Satan est définitivement vaincu, ce qui le place dans une situation extrême : il ne peut se convertir mais connaît sa défaite et est donc désespéré. C’est justement dans ce royaume du désespoir, de la désolation, qu’il essaie d’attirer les hommes. En effet l’homme est la créature préférée de Dieu, et donc celle que Satan hait le plus, et par sa liberté l’homme peut refuser Dieu jusqu’à l’extrême de la condamnation éternelle. C’est là qu’il veut le mener, par cause de sa haine et pour se venger ; et pour cela il ment continuellement à l’homme, lui qui est « menteur et père du mensonge » (Jn 8,44).

C’est pourquoi Jésus, dans la prière qu’Il nous a laissée, nous invite à demander à Dieu : « Délivre-nous du Mal ». Le catéchisme commente (CEC 2851) : « dans cette demande, le Mal n’est pas une abstraction, mais il désigne une personne, Satan, le Mauvais, l’ange qui s’oppose à Dieu. Le « diable » (dia-bolos) est celui qui « se jette en travers » du dessein de Dieu et de son œuvre de salut accomplie dans le Christ ».

La grandeur de ce combat est représentée en particulier dans le livre de l’Apocalypse de saint Jean : lorsque la victoire sur le « prince de ce monde » (Jn 14,30) est acquise, celui-ci « se lance à la poursuite de la Femme » (Ap 12,13), mais il n’a pas de prise sur elle : Marie, la nouvelle Eve, est préservée du péché et de la corruption de la mort. « Alors, furieux de dépit contre la Femme, il s’en va guerroyer contre le reste de ses enfants » (Ap. 12, 17). C’est pourquoi l’Esprit et l’Eglise prient : « viens, Seigneur Jésus » (Ap 22,17) puisque sa Venue nous délivrera définitivement du Mauvais.

Quels sont les différents genres de possession ?

On peut classifier les cas de possession en quatre groupes, suivant deux critères : le consentement de la personne et son état de grâce. La plupart des cas de possession proviennent de cérémonies occultes : spiritisme et rituels sataniques.

vmnbjhli dans POSSESSION 1er cas : La victime est en état de grâce et consent à la possession. C’est un cas assez rare, mais qui est rapporté par certains exorcistes. Il arrive que Dieu donne à certaines âmes la possibilité de souffrir jusque dans leur corps la présence d’un démon pour pouvoir affermir leur désir d’aimer Dieu et de renoncer au péché. On connaît le cas, au XIXème siècle, du Père Surin qui fut possédé par un démon alors même qu’il réalisait un exorcisme ; ses mémoires, en ce sens, ont été très précieuses pour montrer que le démon n’a en fait aucune influence directe sur la volonté de sa victime. Il ne fait que susciter des tentations… Mais il ne faut pas confondre ce cas avec celui des âmes qui s’offrent à Dieu comme « victime d’oblation » pour le salut des âmes (Ste Thérèse de Lisieux, Marthe Robin,…). Il peut aussi arriver dans certains cas que le démon s’en prenne à des personnes avec acharnement à cause du bien qu’ils font au monde : Le saint curé d’Ars et le Padre Pio avaient l’habitude de se battre « physiquement » contre le démon durant des nuits entières. Et il n’était pas rare qu’ils apparaissent le matin tout couverts de contusions… et que dans la journée un grand pécheur vienne se confesser.

 2ème cas : La victime est en état de grâce, mais ne consent pas à la possession. Ce cas, que l’on trouve dans l’Evangile (le jeune homme possédé depuis l’enfance Mt 17.14-21), est peut-être plus fréquent qu’on ne le pense. Il est difficile à comprendre car il nous semble, à première vue, assez injuste… « Qu’a donc fait cette personne de mal pour mériter une telle souffrance ? »La foi nous apprend cependant que Dieu n’est pas la cause du mal et qu’il n’accepte un mal que pour en faire sortir un plus grand bien. On a vu en effet des familles entières revenir à la foi et aux sacrements grâce à ce genre d’épreuve. Ce cas se produit rarement, pour ne pas dire jamais, dans les personnes qui ont une profonde vie spirituelle et sacramentelle. Certains exorcistes indiquent que cela peut se passer quand le rituel du baptême a été tronqué du cérémonial d’exorcisme, par négligence ou présomption.

 3ème cas : La victime n’est pas en état de grâce, mais n’est pas pour autant consentante à la possession.Il s’agit en fait d’un châtiment de Dieu dû à un enracinement profond dans le péché. Dieu « permet » cette possession à cause de l’endurcissement du cœur de l’homme. Thyrée (De daemoniacis, I pars, ch. 30, n° 9-23) signale principalement les désordres d’infidélité, d’apostasie, d’abus de l’Eucharistie, de blasphème, d’orgueil, les excès de luxure, de paresse, la persécution contre les serviteurs de Dieu, le manque de respect contre les parents, les violences de la colère, le mépris de Dieu et des choses saintes… Il arrive que ces personnes aient eu une certaine vie spirituelle. Mais à force de pécher, de ne pas pratiquer leur foi, l’eau chaude est devenue tiède, puis froide… puis a littéralement gelé. Alors le démon peut très facilement prendre « les commandes » de cette âme, comme il le fit avec le malheureux Judas (Jn 13.27). Dans ce cas, le démon conduit généralement sa victime au désespoir en la forçant à commettre des péchés très graves. La victime reçoit une image tant détestable d’elle-même qu’elle ne peut plus se supporter. Elle tombe dans la schizophrénie et la dépression. Cela s’achève souvent – c’est la victoire du démon – par un suicide. C’est aussi dans cette catégorie que l’on peut classer ceux qui, non baptisés, n’ont jamais eu accès à la vie de grâce.

 4ème cas : La victime n’est pas en état de grâce et est pleinement consentante à la possession. Ce cas provient d’un « pacte » établi avec Satan. Dans ce cas, le possédé devient complice du démon et reçoit généralement des « dons obscurs » qui lui permettent de multiplier ses forces pour répandre le mal dans le monde. Il y a alors une sorte « d’inversion » de l’ordre de la grâce : le possédé reçoit des pouvoirs et une protection particulière tant que ces derniers peuvent lui être utiles. Cependant, il ne faut pas croire que le démon devienne l’« ami » de celui qui pactise avec lui, car le diable n’a pas d’ami, il n’a que des victimes. Ceux qui se prêtent à ce triste jeu peuvent avoir un instant l’impression d’avoir gagné l’amitié de Satan. Qu’ils ne se fassent pas d’illusion : le diable les méprise autant que tous les êtres humains, race largement inférieure à sa nature angélique et pourtant préférée du Créateur.

Issu du site : http://qe.catholique.org/le-mal/6104-les-possessions-diaboliques-mythe-ou-realite

Publié dans:POSSESSION |on 27 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Mer-ka-ba

Discours Enflammé sur 2012

Malheureusement, des chrétiens conservateurs ont utilisé de fausses interprétations des paroles de notre ancêtre Jésus pour asservir physiquement, économiquement, émotionnellement et/ou spirituellement les gens autour du monde pendant 1686 ans (depuis que l’empire romain s’est approprié par la force la religion chrétienne en l’an 325 de notre ère).

Heureusement, les chrétiens libéraux font de leur mieux pour vivre la vie du Vrai Jésus par leurs propres moyens aimants, malgré la vaste quantité de désinformation qui existe au sujet de Jésus. Les chrétiens libéraux suivent la voie d’Amour de Dieu du Vrai Jésus, comme on le voit par leurs actions pour aider les autres.

Lancez la “Lecture” ci-dessus. Entendez, dans des énergies émotionnelles enflammées de type “conservateur” comment Jésus et Dieu ont l’un comme l’autre de l’antipathie pour les conservateurs craignant Dieu. Écoutez comment les chrétiens conservateurs suivent la voie de la crainte de Dieu de Lucifer, comme prouvé par leurs actions dans la vie.

Mer-ka-ba dans MER-KA-BA merka02Il a maintenant été scientifiquement prouvé que les conservateurs ont une difformité dans leur cerveau droit, qui les rend agressifs toutes les fois où ils font face à l’incertitude, comme prouvé par des scientifiques à l’University College de Londres en Angleterre et comme rédigé dans leur étude scientifique venant juste d’être publiée.

Les libéraux ont des cerveaux droits normaux et sont tolérants avec les autres, même en temps d’incertitudes. Toutefois, les conservateurs, avec leurs difformités du cerveau droit, réagissent par un comportement agressif et remplit de peur lorsqu’ils font face à l’incertitude.

Comme prouvé par des archives de famille, les gens savent ce qui est juste à l’intérieur d’eux. Ainsi, lorsque l’on reçoit des informations qui contredisent ce que nous savons être juste à l’intérieur de nous, alors l’énergie de l’incertitude surgit.

Les libéraux sont tolérants avec les autres et gardent un équilibre émotionnel, même lorsqu’ils font face à l’incertitude. Mais, les conservateurs, avec leurs cerveaux droits émotionnellement déformés et remplis de peur sont facilement manipulés pour entrer dans un comportement agressif, comme prouvé tout au long de l’histoire et comme on le voit par leurs actions dans le monde d’aujourd’hui.

Les libéraux qui continuent à voir l’Amour de Dieu couler à travers eux vers les autres jusqu’au 21 Décembre 2012 seront en mesure d’aller avec l’ancêtre de notre famille, Jésus (qui est connu sous de nombreux noms dans de nombreuses contrées), en “Terre Promise”.

tc3a9trac3a8dre-philippe-william-sinclair dans MER-KA-BALes conservateurs d’aujourd’hui craignent Dieu parce qu’ils savent à l’intérieur (en raison de leurs propres choix dans la vie) qu’ils ne verront jamais la “Terre Promise”, car seules les personnes aimant Dieu, qui deviennent des Anges durant les Temps de la Fin, seront choisis pour Ascensionner au “Jour du Jugement” du 21 Décembre 2012.

Libéraux, n’attendez pas, préparez-vous pour les énergies de l’Ascension maintenant, partez plus tôt. Apprenez à utiliser les énergies de l’Amour. Faites partie des Ascensions de Corps Physique (ceux qui partent avant le 21 Décembre 2012), comme prophétisé par Jésus.

(Matthieu 24:40-41 “Alors deux seront au champ, l’un est pris, l’autre laissé. Deux femmes en train de moudre à la meule, l’une est prise, l’autre laissée.”)

Les lauréats de nos Classes de Connaissance Véritable pour Activants/Activateurs visitent la “Terre Promise” chaque semaine depuis 5 ans. Nos Enseignants Guérisseurs Wab Sekhmet se rendent maintenant à la “Terre Promise” plusieurs fois par jour.

Apprenez à utiliser les énergies de l’Amour dans nos Classes de Connaissance Véritable

Méditant - Apprenez à utiliser l’énergie d’Amour pour vous aider
Activant - Apprenez à utiliser l’énergie d’Amour pour aider les autres
Guérisseur - Apprenez à utiliser l’énergie d’Amour pour guérir les autres
Enseignant - Apprenez à utiliser l’énergie d’Amour pour enseigner aux autres

 

Écrivez à Classes@Merkaba.org pour un calendrier des Classes de Connaissance Véritable de notre famille à venir dans votre région du monde.

Publié dans:MER-KA-BA |on 27 mai, 2012 |Pas de commentaires »

La Médiumnité

Comment expliquer la médiumnité ?

Jon Klimo (1987) a développé les théories élaborées par divers chercheurs pour expliciter la médiumnité. Il a évoqué les thèses de : Arnold Mandell, Frank Barr, Bob Beck, Andrija Puharich, Jack Schwarz (fondateur et président d’Aletheia Foundation à Ashland dans l’Oregon), William Tiller (professeur d’ingénierie à Stanford). L’observation suivante de Jon Klimo m’apparaît très pertinente :

« Les phénomènes médiumniques impliquent peut-être des oscillations électromagnétiques invisibles à faible champ générées par des êtres « non-physiques » qui entraînent par résonance (génèrent la même vibration dans, ou baissent l’harmonique de) certaines structures moléculaires en relation avec les états de conscience modifiés du channel. »

Auparavant il convient de répondre aux deux questions fondamentales suivantes :

- Quelle est la nature de l’Au-delà ?

- Qu’est-ce qui survit à la mort ? 

1. Quelle est la nature de l’Au-delà ?

La Médiumnité dans MEDIUM medium_s1_1L’Au-delà c’est avant tout ce qui est au-delà de nos facultés de perception sensorielle et de nos instruments de mesure. J’évoque, dans mon livre, la notion de « Plans de conscience«  qui vibrent sur des fréquences extrêmement élevées. Ceux-ci interpénètrent l’Univers matériel en 3 D et occupent par conséquent le même espace que ce dernier. Ces Plans correspondent notamment à l’Univers « superlumineux » théorisé par Régis Dutheil, avec des vitesses supérieures à la vitesse de la lumière. Cet Univers se trouve donc au-delà du « mur de la lumière ». On peut parler à ce propos de Plans « hyper-physiques », de mondes intérieurs, d’« autres dimensions » ou d’Univers multidimensionnel.

Nous pouvons distinguer les aspects visibles et invisibles de la Création, lesquels incluent des mondes physiqueset des mondes spirituels. Ces derniers sont constitués de plans vibratoires qui interpénètrent, selon des patterns de fréquences variées, notre Univers en 3 D.

William Buhlman (qui pratique la sortie hors du corps) note avec justesse que la plus grande partie de l’Univers « n’a pas les particules pour fondement, ainsi que la science actuelle le suppose, mais bien les fréquences », les particules physiques de matière n’étant que « le résultat dense des fréquences (ondes) non-physiques d’énergie ». Il évoque un continuum de fréquences d’énergie se prolongeant en profondeur dans le cœur de l’Univers multidimensionnel.

Les explorations extracorporelles que l’on peut faire soi-même montrent que le « Ciel » des religions est « en réalité une série de magnifiques environnements d’énergie invisibles constituant l’univers multidimensionnel ».William Buhlman note en outre que la nature multidimensionnelle de l’Univers peut offrir une explication logique à l’existence de mystères contemporains comme la courbure de l’espace-temps, la « matière obscure », l’Univers en expansion, les « trous noirs » et l’effet tunnel…

 2. Qu’est-ce qui survit à la mort ?

medium-pur-cher dans MEDIUMIl existe, en dehors de toute littérature médiumnique ou « ésotérique », des tentatives d’explication relatives à la nature de l’« Esprit » ou de l’âme survivant à la mort. On a ainsi spéculé sur des particules spécifiques qui constitueraient un « agrégat » cohérent formant notre conscience. Ces particules ont été différemment nommées : « éons » (Jean Charon), « psychons »« psytrons »… Ces particules seraient chargées d’un contenu informationnel. Des milliards de « psytrons » formeraient un « nuage » interpénétrant des sites récepteurs du cortex, un échange permanent s’effectuant entre ce « nuage », le cerveau et le monde extérieur. Ce paquet de particules serait le siège et la nature de notre Esprit. On a évoqué aussi les conceptions d’Emile Pinel (à propos des champs H1, H2 et H3), ainsi que la « psychomatière »… Il y a aussi les champs informationnels théorisés par Pim Van Lommel, le cerveau fonctionnant en tant que récepteur et aussi transmetteur, mais non pas comme conservateur de la conscience.

On peut comparer le cerveau à un poste de télévision qui reçoit des ondes électromagnétiques et qui les transforme en sons et images (ou à une caméra de télévision qui transforme des images et des sons en ondes électromagnétiques). Si on éteint la télévision la réception cesse mais la transmission continue, l’information transmise restant présente dans les champs électromagnétiques. Cette information peut être reçue sur un autre poste de télévision. Pim Van Lommel parle de « non-localité ».

On notera également que Mario Beauregard, chercheur en neurosciences du Département de psychologie et de radiologie de l’Université de Montréal, considère que la conscience n’est pas générée par l’activité électrochimique du cerveau et n’est donc pas localisée dans le cerveau. La biologiste moléculaire Sylvie Déthiollaz considère également que la conscience n’est pas le fruit de l’activité neuronale. Il s’agit, dit-elle, de son ressenti intime.

Pour le lecteur familier de la littérature médiumnique et ésotérique les champs informationnels évoqués par Pim Van Lommel doivent être associés au corps spirituel. Il convient de rappeler, à ce sujet, que de multiples sources convergentes font état de l’existence, en plus du corps physique, d’un ou plusieurs corps subtils coexistant, pendant l’incarnation, avec ce corps physique. Certains récits de « décorporés », les communications médiumniques, etc., font abondamment référence à un corps spirituelVoici, par exemple, ce qu’a dicté à sa mère le messager de l’Au-delà Georges Morrannier :

« Nous sommes très étonnés, après la mort physique, de nous retrouver dans un corps consistant qui nous paraît aussi dur que celui que nous venons de quitter. (…) Nous sommes dans un corps rigoureusement identique au corps physique, même ton de peau, même teinte de cheveux. C’est à ce point surprenant que nous ne voulons pas croire à notre mort terrestre. »

Pour la personne familière, comme moi, de la littérature médiumnique, il ne fait pas de doute que c’est le « corps subtil » qui survit à la mort et qui est à l’origine des multiples communications avec « l’Invisible » répertoriées à travers le monde, qu’elles soient passées ou présentes. Ceci nécessite, comme nous l’avons vu, la présence d’un médium ou d’un channel…

Le corps subtil (aussi appelé « corps astral »« corps psychique »« périsprit »« corps métaphysique »« corps spirituel », etc.) peut en outre, en certaines circonstances, se dégager de son substrat physique, permettant de la sorte une extériorisation de la conscience, de façon spontanée (le plus souvent) ou provoquée. On appelle ce phénomène la « décorporation » (ou sortie hors du corps, « voyage astral »« projection astrale », etc.). Les NDE (ou expériences au seuil de la mort) ne sont pas autre chose que des cas de décorporation à l’approche de la mort…

Le corps spirituel, celui qui survit à la mort biologique, peut être défini comme étant un organisme subtil (de nature énergétique) associé au corps physique pendant la vie sur le plan matériel. Ce corps « métaphysique », qui constitue le siège de la conscience après la mort biologique ou transition, sert de véhicule structurel à la personnalité entre deux incarnations.

Propos d’Alain Moreau sur le site http://www.mondenouveau.fr/index.

Publié dans:MEDIUM |on 27 mai, 2012 |Pas de commentaires »

La Claire Lumière

 

« La claire lumière, qui a sa source en elle-même et qui depuis l’origine n’est jamais née, est l’enfant de rigpa, lui-même sans parent – ô prodige ! Cette sagesse, qui a sa source en elle-même, n’a été créée par personne – ô prodige ! Elle n’a jamais connu la naissance et il n’est rien qui puisse causer sa mort – ô prodige ! Bien qu’elle soit parfaitement visible, nul ne la voit – ô prodige ! Bien qu’elle ait erré dans le samsara, nul mal ne lui est advenu – ô prodige ! Bien qu’elle ait vu la bouddhéité même, nul bien ne lui ait advenu – ô prodige ! Bien qu’elle existe en chacun et partout, nul ne l’a reconnu – ô prodige ! Et vous continuez cependant à espérez atteindre ailleurs quelque autre fruit – ô prodige ! Bien qu’elle soit la plus essentiellement vôtre, vous la cherchez ailleurs – ô prodige ! » (Padmasambhava)

 Voici ce que disent les maîtres à propos de la base primordiale, la nature de l’esprit :

La Claire Lumière dans MEDITATION lamadretierra-226x300 « Aucun mot ne peut la décrire. Aucun exemple ne peut la désigner. Le samsara ne peut la dégrader. Le nirvana ne peut l’améliorer. Elle n’est jamais née. Elle n’a jamais cessé. Elle n’a jamais été libérée. Elle n’a jamais été victime de l’illusion. Elle n’a jamais existé. Elle n’a jamais été inexistante. Elle ne connaît aucune limite. On ne peut la ranger dans aucune catégorie. » (Dudjom Rinpoché)

 « Ce qu’on appelle « grande pureté primordiale » est un état où ne sont apparus ni les bouddhas purissimes ni les êtres sensibles impurs. Ce qu’on appelle « grand éclat originel du rigpa inébranlable » est inexprimable, incommensurable, inimaginable, inestimable, imprévisible, impossible à fixer, indémontrable. Il n’est pas un objet connaissable, il ne donne pas à voir le samsara ; le samsara n’en fait pas réaliser le contenu. Il n’est pas samsara, il n’est pas nirvana ; il n’est pas une base, il n’est pas une apparence, il n’est pas obscur. Il n’est pas une voie, il n’est pas un processus ni une absence de processus ; il n’est pas un fruit, il n’est ni à abandonner ni à obtenir, et c’est ce qu’on appelle « grand espace de rigpa ». (Selon le Tashi Dzéden)

 

Retrouver le texte en son entier ici   

Publié dans:MEDITATION |on 26 mai, 2012 |2 Commentaires »

Le Second Holon Immunité

 

A cause de la destruction de votre éco-système et autres répercussions du mauvais usage de votre technologie, des bactéries et des virus sont en train de muter à une vitesse record, et de nouvelles formes apparaissent. Ce holon a un effet puissant sur votre système immunitaire. Cela ne signifie pas qu’il est une substitution au fait de prendre soin de vous-même, mais c’ est un complément; et si vous tombez malade, ce holon peut-être d’un grand intérêt.

Le Second Holon Immunité dans HOLONS EarthgridC’est essentiellement un cylindre qui tourne autour de vous, depuis juste au- dessus de votre tête jusque juste sous vos pieds. Au sommet du cylindre, la forme se cintre en avant comme une banane, en face du front. Au bas du cylindre, la forme se tord dans la direction opposée au sommet. Ainsi si vous le regardiez de côté, il ressemblerait beaucoup à une banane qui aurait été vrillée. Certains l’appelle le holon du dauphin. Vous ressentez cette forme autour de votre corps, maintenant l’impression qu’il est de couleur argentée, ressemblant beaucoup à un ballon publicitaire fait de “mylar” (sorte de matière plastique, ndt). Cette couleur argent n’a pas besoin d’être vue, mais seulement d’être imaginée. Elle est spécifiquement reliée aux propriétés anti-bactériennes et anti-virales de l’argent colloïdal. Ressentez ce holon autour de vous, et quand votre esprit s’égare, ramenez-le vers la sensation du holon. Cette géométrie spécifique permet aux énergies subtiles qui sont en vous d’être calmées, et en même temps énergétisées d’une façon particulière, ce qui renforce le système immunitaire. Nous vous suggérons de l’ajouter à votre “kit de première urgence”, comme on dit.

Nous souhaitons vous laisser en ce moment avec ces dernières pensées: Alors que le chaos sur votre terre s’accroît, ne soyez pas angoissé. C’est un processus naturel pour passer d’une dimension à l’autre. La maîtrise spirituelle est l’habileté à traiter de nouvelles situations de façon créative. Rien d’autre que cela n’a d’intérêt. Vous devez trouver de nouvelles manières de vous occuper de votre vie et de ce qui arrive dans votre environnement.

Les choix que vous faites détermineront votre destinée. C’est vraiment aussi simple que cela. Alors que beaucoup autour de vous entrent dans une spirale de désespoir et de confusion, une étrange opportunité s’ouvre. Il est possible de surfer sur les vagues du changement à travers les prochaines et mouvantes périodes de chaos avec humour, grâce et une croissance extraordinaire. Le pouvoir de faire cela ne vient pas de l’extérieur. Il vient de l’intérieur, mais comme un mineur qui cherche de l’or, vous devez aller creuser. Trouver le trésor qui vous rendra riche, en terme de qualités spirituelles et de probabilités croissantes de survivre à ces temps, nécessite une recherche de votre part, non pas à l’extérieur de vous-même mais à l’intérieur, car vous possédez déjà ce dont vous avez besoin. Les suggestions que nous ferons dans les mois à venir sont simplement des allusions utiles pour que vous résolviez l’énigme que vous êtes, et, espérons-le, un jour prochain, si vous n’êtes pas déjà en train de hurler de rire, vous comprendrez la blague cosmique, et avec un cri perçant de plaisir, vous vous éveillerez de votre sommeil, sortirez de ce rêve, et entrerez dans un nouveau, ou mieux encore, vous vous éveillerez complètement.

 barre_separation dans HOLONS

© 2012 Tom Kenyon. All rights reserved.
You may make copies of this message and distribute it in any media as long as you change nothing, do not charge for it, credit the author, and include thi

Publié dans:HOLONS |on 26 mai, 2012 |Pas de commentaires »

La source

 Message du Maître Saint-Germain

Chères Âmes, accueillez notre Amour.

S ‘il vous sied, présentez-vous au niveau du cœur, dans votre temple sacré pour y pénétrer dans toute votre lumière et vous marier à la lumière de votre temple. Assurez-vous de déposer, de relâcher tout ce qui vous encombre, tout ce qui vous alourdit. N ‘hésitez pas à abandonner tout, même ce qui n ‘est pas résolu. Détachez-vous même de la croyance qu ‘il faille tout résoudre, tout comprendre pour émaner dans la lumière. Ce n ‘est pas la compréhension, mais l ‘expression de l ‘Être qui lui permet sa lumière infinie.

La source dans MAITRISE 170px-William-Adolphe_Bouguereau_%281825-1905%29_-_At_The_Fountain_%281897%29Osez être. Osez vibrer amoureusement. Osez affirmer votre infinité même s ‘il y a quelques secondes, dans votre incarnation, des tensions, des emprisonnements étaient encore ressentis. Osez exister dans toute votre beauté. Lorsque la fleur est enfouie sous la poussière ou sous les feuilles desséchées, elle sait que sa beauté, sa couleur, son parfum ne sont pas diffusés dans toute leur amplitude. Lorsque le vent emporte ce qui la recouvre, elle se déploie, elle s ‘ouvre, elle s ‘offre dans toute sa grandeur, instantanément. Elle sait, elle sent tout ce qu ‘elle est. Elle ne se dit pas « il y a quelques instants, j’étais recouverte, assombrie, voilée ». Elle ne se dit pas « je ne pouvais ressentir tout mon éclat et je ne pouvais l ‘offrir ». Elle ne se dit pas « il faille maintenant que peu à peu je paie la rançon de tous ces moments de non éclat ». Elle offre instantanément son parfum, sa lumière, sa beauté, quels que furent les poids, les ombres, les voiles qui la couvraient quelques instants auparavant.

Soyez la fleur en cet instant qui apprécie tout ce qu ‘elle est et qui l ‘offre sans résistance, faisant fi de ce qui était auparavant. Vous êtes l ‘éclat de lumière de votre source. Chaque blessure que vous affirmez, chaque contraction, chaque pensée, chaque attitude, chaque action, chaque refus qui contribue à votre contraction est une trahison de votre source. Chaque instant où consciemment vous permettez que la tristesse se déploie en vous ou que la colère, que la lassitude se pose sur vous, vous vous trahissez et vous trahissez votre source. Chaque pas que vous ne posez pas dans votre sentier de lumière est une trahison.

Votre Âme, votre Esprit, votre corps incarné sont tous, comme la trilogie qui les rassemble, une expression de la source. Maintenir la lourdeur, poser une évaluation, un jugement, une culpabilité sur vous-même est la prolongation de votre trahison, car à l ‘instant où vous retrouvez la conscience et la sensation que vous êtes la source, juger que l ‘instant auparavant vous ne l ‘étiez pas consciemment est encore une trahison. Lorsque la fleur offre son parfum, si pour un instant, elle cesse de l’offrir parce que l ‘instant d ‘avant, elle ne l ‘offrait pas et qu ‘elle s ‘interroge si elle est digne de l ‘offrir, à cet instant, elle est encore voilée d ‘elle-même. À l ‘instant où vous retrouvez, où vous osez être et exprimer que vous êtes la source, même l’hésitation à offrir votre beauté à vous-même et aux autres est une trahison.

Vous êtes la lumière, issue de la source et votre lumière, expression de la source, en est aussi une nourriture. Votre éclat nourrit la lumière, comme la lumière vous nourrit. Dans l ‘humanité, votre incarnation est une expression de l ‘humanité toute entière puisque vous êtes né de l ‘humanité. C ‘est l ‘humanité par ses représentants qui ont favorisé votre incarnation. Vous êtes donc un enfant de l ‘humanité comme vous êtes un enfant de la lumière et vous, en tant qu ‘enfant de l ‘humanité, vous nourrissez l ‘humanité. Ainsi, l ‘humanité est une représentation, une autre expression de la source. La source vous crée, vous nourrissez la source. L ‘humanité crée votre incarnation et vous créez l ‘humanité. Lorsque vous vous séparez de l ‘humanité en n ‘exprimant pas toute votre beauté, lorsque vous ne nourrissez pas l ‘humanité de l ‘Être de lumière que vous êtes, vous trahissez l ‘humanité. Lorsque l ‘humanité ne représente pas la source, elle trahit la source. L ‘humanité en est une expression pour favoriser la lumière. Lorsque chacun des Êtres de l ‘humanité n ‘exprime pas sa lumière, l ‘humanité n ‘est pas en lumière. L ‘humanité trahit la source et l ‘Être humain trahit son humanité.

Les Êtres se rencontrent pour créer une communauté. Une communauté est en soi une expression de l ‘humanité à une échelle plus sensible. L ‘humanité naturellement se manifeste en une multitude d ‘Êtres et lorsque cette multitude ne permet pas, de par sa structure, l ‘intimité, la rencontre, alors, de par leur nature, chacune de ses expressions, les hommes, créent des communautés.

Chaque communauté est en soi une expression, une extension, un fruit de l ‘humanité et de ses enfants. L ‘humanité et ses enfants créent des communautés, soit une humanité à une échelle qui permet que chacun puisse ressentir sa collaboration à l’œuvre et que la communauté puisse être le miroir de sa propre beauté. Ainsi, la communauté s ‘exprime en chacun de ses membres et chaque membre nourrit la communauté. De même, lorsqu ‘un Être ne s ‘exprime pas dans sa beauté et qu ‘ainsi, il trahit la source, trahit l ‘humanité, il trahit aussi sa communauté et lorsque la communauté ne se manifeste pas dans toute sa lumière, elle trahit chacun de ses membres.

 dans MAITRISELa communauté n ‘est qu ‘une image de l ‘univers ou de l ‘humanité. Chaque Être humain qui s ‘inscrit dans une communauté est bien sûr inscrit dans une humanité, il est inscrit dans la source. La reconnaissance, l ‘amour de lui-même et l ‘expression amoureuse est son offrande, sa contribution, la nourriture qu ‘il offre à la communauté, à l ‘humanité et à la source et bien sûr, à lui-même parce que chacune de ses cellules est en soi l ‘univers tout entier.

Chaque cellule de votre corps est une expression de votre corps. Elle fut créée par l’incarnation. C ‘est tout votre corps qui permet la génération d ‘une cellule et chaque cellule nourrit votre corps. Votre corps est comme une communauté de cellules ou comme l ‘humanité où chaque cellule est un individu, ou comme la source pour chaque cellule. Chaque cellule offre par son éclat de lumière son offrande à tout votre corps. Si une cellule se contracte et par son attitude ou son mouvement n ‘exprime plus sa beauté, ses qualités, elle trahit votre corps. Lorsqu ‘un de vos organes ne fonctionne plus, c ‘est une trahison. Si la source n ‘est pas nourrie de toute votre beauté, vous la trahissez mais si la source ne vous offrait plus sa lumière, vous seriez aussi trahi. Si vous n’écoutez pas, si vous ne nourrissez pas vos cellules, vous les trahissez. Mais si elles ne répondent plus à toute votre beauté, elles vous trahissent. De même, à l ‘intérieur de chaque cellule, il y a un noyau et dans ce noyau, il y a des gênes. Chaque gêne offre une vibration qui permet à l ‘ensemble d ‘exister et de se déployer. Si un gêne se contracte, maussade, insatisfait de sa position, cesse de s ‘exprimer, il trahit toute la cellule. C ‘est toute la cellule qui est en déséquilibre. Il ne l ‘exprime plus, il ne la nourrit plus. Il la trahit. Chaque gêne est nourri par la cellule toute entière et il nourrit la cellule. Chaque gêne en soi par le mouvement qu ‘il crée, un micromouvement, permet un éclat de lumière, une petite flamme. Elle nourrit et permet à la cellule d ‘exister, comme la cellule le permet au tissu, et le tissu à l ‘organe, et l ‘organe à votre corps, votre corps à la communauté, la communauté à l ‘humanité, l ‘humanité à l ‘univers, l ‘univers à la source et la source vous nourrit.

Souvent les Êtres humains crient à l ‘injustice intérieurement ou extérieu-rement. L’injustice de l ‘univers, l ‘injustice de la source. Et nous les invitons à ressentir jusqu ‘à quel point ils se trahissent à moult niveaux, trahissant l ‘univers. Et la véritable trahison de l ‘univers, de la source, comme de tout votre Être, est de faire sourde oreille à tout ce qui vous est offert. Ne divisez pas l ‘offrande que vous vous faites à vous-même pour vous réjouir de l ‘offrande que vous faites à votre communauté, de l ‘offrande que vous faites à l ‘humanité, de l ‘offrande que vous faites à la source. C ‘est la même offrande, celle de votre éclat dont le premier effet est de vous réjouir. Lorsque vous ne vous réjouissez pas, imaginez…

Imaginez un Être qui pour un instant n ‘est pas dans la joie. Alors, à cet instant même où il n ‘est pas dans la joie, il a à comprendre et à ressentir qu ‘il est dans la trahison. À l ‘instant où il n ‘y a pas la joie… (Claquement de mains), trahison! C ‘est magnifique parce que la joie est ressentie dans tout l ‘Être. S ‘il fallait enfermer les traîtres…, les emprisonner, leur trancher la tête, il n ‘y aurait plus d ‘Êtres humains! S ‘il fallait juger les Êtres qui se sont trahis, il n ‘y aurait pas assez de juges… Est-ce pour cela que l ‘Être se juge lui-même…? Le véritable cercle vicieux est de juger que l ‘instant précédent vous n ‘étiez pas dans la joie parce que lors de ce jugement, vous ne l ‘êtes pas davantage et vous perpétuez la trahison. Conscientiser, ressentir, imaginer que tout ce qui n ‘est pas joie est trahison. Choisir intérieurement de transcender, de dissoudre, de dévoiler, poser un regard sur tout ce qui voile pour mieux vous assurer d’exister totalement.

Il ne s ‘agit pas de nier dans l ‘illusion toutes les entraves et de faire semblant qu ‘elles n ‘existent plus car la joie n ‘y serait pas. Certains Êtres pourraient ainsi se dire « voilà, plus rien n ‘existe. Je n ‘ai pas à conscientiser des blessures qui conditionnent mes états. Plus rien n ‘existe ». Il simulerait la liberté. Il y a nuance car il n ‘en ressentirait pas la joie. Poser un regard, conscientiser, constater qu ‘il y a un voile, qu ‘il y a une blessure, qu ‘il y a une illusion, un emprisonnement est magnifique; car lorsque l ‘Être se rend compte qu ‘il est dans un piège, sous un voile, cela pourrait le faire éclater de joie en constatant que ce n’est qu’une illusion alors qu’il avait l ‘impression d ‘être une ombre ou de ne pas être à la hauteur.

Quelle joie! Comme lorsque vous vous réveillez d’un cauchemar. Quel moment sublime! Ainsi, l’épuration, la libération, le soulèvement par des émotions de voiles, de poussières ne vous attristent ou ne vous affectent que lorsque vous êtes identifié à ce qui se soulève. Votre colère, votre malaise, votre tristesse, vous indiquent encore que vous êtes identifié à la poussière ou à l’ombre qui est soulevée par la situation. Voilà pourquoi vous êtes triste ou en colère. Vous vous sentez encore piégé, emprisonné ou encore un déchet… Il faudra que la poussière se soulève encore davantage, que l’ombre soit encore en mouvement pour que vous puissiez bien ressentir que vous n’êtes pas cela.

Si nous faisons un pas de plus et que nous vous disions que lorsque vous vous trahissez par votre colère, votre lassitude, votre morosité, votre tristesse, ce n’est pas vous qui vous trahissez, c’est le traître même qui se trahit car vous, Vous êtes intact. Lorsque nous vous disions que chaque moment de tristesse ou de colère est une trahison, que chaque moment où vous n’êtes pas dans la joie est une trahison, ce n’est même pas vous le traître mais bien votre personnage qui se trahit; vous êtes intact …mais quelquefois enfoui sous les débris…

L’arbre se réjouit de déployer ses racines dans la terre. Toutefois, son feuillage s’élève vers le ciel.

Réjouissez-vous de vous-même sur Terre, dans votre communauté. Déployez vos racines et assurez-vous que la sève permette que vous vous éleviez, sans quitter la Terre. Au moment où l’arbre se déracine, il cesse de s’élever, son feuillage s’assèche.

Chères Âmes, soyez la fleur, soyez l’arbre et permettez que votre temple s’érige de plus en plus majestueusement. Vibrez dans la conscience et la sensation de l’offrande à tout votre Être, à votre communauté, à votre humanité, à l’univers. Nul d’entre vous n’a imaginé qu’une de ses cellules était un esclave. Nul d’entre vous n’a pensé un jour qu’une cellule de son estomac était une prisonnière, pauvre, obligée à un travail pénible… Par son existence, par sa beauté, par sa vibration, elle vous invite à lui offrir une nourriture saine qui lui permet de danser de joie.

La nourriture que vous offre l’univers est saine. Alors, dansez dans la lumière. Chères Âmes, soyez les cellules joyeuses de l’univers.

Chères Âmes, accueillez notre Amour.

Prismayam, le 20 août 2011
Les Énergies du Maître Saint-Germain
Par Pierre Lessard

Publié dans:MAITRISE |on 26 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Quels sont les faits anormaux ?

 

D’abord, les céréales (souvent le blé) ne sont pas piétinés ou écrasés, ni les tiges cassées, ils ont subi une déformation de la tige à la base par surchauffe de l’intérieur de la tige, la seule explication donnée par des biologistes à la chose étant un chauffage par un faisceau de micro-ondes. Les blés continuent à pousser, la structure de la tige ayant été modifiée. La génétique même de la plante est modifiée et souvent la croissance est plus rapide.Ensuite, les céréales ne sont pas au sol au hasard: elles sont tressées et empilées les unes sur les autres suivant des couches en tissage, de manière minutieuse.Pour continuer, des anomalies magnétiques sont présentes au sein des Crop Circle, et mystérieusement, les batteries et piles électriques se déchargent beaucoup plus vite dans les Crop Circle. Les appareils électroniques cessent souvent de fonctionner. Des nausées se font ressentir de temps en temps. Des sons à basse fréquence sont audibles parfois.

  • Quels sont les faits anormaux ? dans CROP CIRCLESPuis, il y a des témoignages de personnes ayant vu les champs avant la formation du Crop Circle et après sa formation, le tout n’étant séparé que de quelques minutes parfois (un aviateur qui survole un champ à l’aller et au retour, des automobilistes qui passent le long d’une route jouxtant un champ où se forme un Crop, etc.), pour des réalisations qui prendraient au minimum des heures de travail à des humains.
  • Enfin, dans les faux Crop Circle réalisés par des hommes, les tiges de blé sont écrasées et cassées par la marche des pieds ou autre objet pour aplatir le blé (aucune marque de surchauffe par micro-onde!!), pas courbées comme dans les vrais, et leurs Crops n’ont jamais égalé la précision de travail géométrique fine des véritables Crop Circle: les formes géométriques humaines ont des angles imparfaits, les cercles ne sont pas réguliers alors que dans les véritables Crop Circle, les marges d’erreur de constructions sont petites et surtout négligeables devant celles des constructions humaines.
  • Ajoutons qu’aucun des groupes proclamés de « Faiseurs de Crop Circle » n’a jamais été capable de réaliser un Crop Circle équivalent en taille et en précision à ceux qu’on observe (bien sûr les médias se contentent comme preuve de voir un papi qui trace deux cercles et une trait de 10m de long dans un champ pour résoudre l’affaire!!) avec l’ensemble des contraintes et effets précédemment cités. Il existe des faux bien sûr, mais l’enquête sur le terrain permet de discerner les faux des vrais (surchauffe par micro-ondes, particules magnétiques, tissage des blés sans écrasement ni cassure, etc.)

De tout ceci nous concluons que :

  • Soit les Crop-Circles (les vrais, on fait la différence par l’ensemble des caractéristiques précédemment citées) sont une réalisation technologique très poussée de l’homme (satellites ou ballons à émission de micro-onde assistés par ordinateur et traçant de tels dessins dans les champs, alambiqué, non?), mais on voit mal pourquoi, et surtout, les Crop Circle existaient bien avant notre technologie de pointe. Et puis, cette hypothèse tient encore moins sachant l’ensemble des phénomènes anormaux au sein des Crop Circle, qui sont irreproductibles dans leur totalité par des techniques humaines connues. Mais il est possible que quelques Crop Circle, qui ne manifestent qu’une partie des phénomènes anormaux (seulement la surchauffe et la courbure des tiges de blé, mais pas les anomalies magnétiques, énergétiques, etc.) puissent être de conception militaire, à l’aide d’une haute technologie (et pas un rigolo avec une planche de bois). Par exemple, le Crop Circle de Chibolton « Message réponse d’Areicibo avec visage » de 2001 et celui de Chibolton « Alien Face » de 2002 (voir les pages de photo plus bas) peuvent être de conception humaine (création par micro-onde peut être, voir un article de Jean-Pierre Petit à ce sujet et la technologie HAARP, technique d’émission de micro-ondes militaires sur l’échelle de la planète, voir leur site officiel (en anglais))

  • Soit c’est une réalisation extraterrestre. Et la nature de certains Crop Circle le fait penser, les contactés avec des extraterrestres en ont confirmation d’ailleurs, et de plus il y a très souvent des observations d’OVNI et/ou de lumières mystérieuses dans ou près des Crop Circle. Il existe, de plus, une vidéo ici en plan éloigné et là en plan rapproché, (vraie ou fausse?voir ici pour la provenance (NOUVEAU)), montrant plusieurs boules lumineuses passant en formation au-dessus d’un champ de blé et un Crop Circle se formant dans ce champ en l’espace de 30sec, comme tracé par une force invisible (pris lors de surveillance de champs « sensibles » d’Angleterre où il apparaissait souvent des Crop Circle), ce qui va dans le sens d’une création extra-terrestre si le document est authentique ou nous donne une bonne idée de la manière dont la création se passe dans le cas contraire. Alors que signifient-ils: message codé, marquage de points particuliers de la terre pour indiquer quelque chose, etc ? 

Quelques hypothèses ici

Liens :

Voyage initiatique au pays des crop circles  nouveau

Un site qui recense un catalogue ultra-complet de liens sur les Crop Circle

Base de données (en anglais) avec système de recherche sur tous les Crop Circle depuis 1950

Photos de crop Circle en Vrac sur un autre site

Trois pages de photos sur le site d’OVNI Science Page des Crop Circle

D’autres photos sur le site (anglais) de Lucy Pringle

Archive de photos très complète et autres sur le site (anglais) de Crop Circle Connector8f793e0a dans CROP CIRCLES

 

 

 

Publié dans:CROP CIRCLES |on 25 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Les liens amoureux à Telos

 

 Les relations expérimentales sont permises parmi les jeunes, car leurs hormones sont particulièrement actives et ils manifestent une urgence de s’aventurer dans ce domaine. Nous ne les contraignons pas à réprimer leurs désirs naturels. Quand ils atteignent l’âge de treize ou quatorze ans, nous les autorisons à expérimenter la sexualité entre eux – mais toujours sous la supervision des prêtres. Ces êtres d’une grande sagesse préparent notre jeunesse à se montrer mature et responsable en ce qui a trait aux relations sexuelles. On permet ensuite aux adolescents de faire par eux-mêmes l’expérience de ce qu’on leur a enseigné. Leur sexualité s’exprime toujours avec pure joie et délices. Tôt ou tard, leur besoin d’avoir plus d’un partenaire se tempère, jusqu’à ce que naisse le désir mûr d’un engagement. De ce fait, nos jeunes adultes à Telos sont libres d’expérimenter leur sexualité ; il s’agit d’un aspect du processus de croissance.

Les liens amoureux à Telos dans INTRATERRESTRES - MESSAGES dyn005_original_520_390_pjpeg_2505351_43c7a5d7974bb13547acd494c95b8bc1 Comme il est expliqué dans le premier livre, vient un temps où deux âmes destinées l’une à l’autre s’uniront – peu importe les raisons – afin de poursuivre un apprentissage spirituel ensemble, soit par affinité, soit par une forte attirance entre elles. Il s’agit généralement d’un engagement à évoluer davantage et non pas forcément à se livrer l’un à l’autre en permanence ; lorsque deux âmes s’allient par les liens du  mariage, chacune rend hommage à l’autre comme partie d’un tout divin ; ces relations amoureuses présentent rarement des tensions et sont susceptibles de se poursuivre des années durant, voire plusieurs siècles. 

Si, à un certain stade, les deux compagnons jugent leur expérience ensemble terminée, ils se séparent en toute amitié avec beaucoup d’affection à la suite d’un accord mutuel. Ils se disent : « Je te remercie, chéri(e) de cette merveilleuse occasion qui m’a permis de grandir au sien d’une relation avec toi et de tout ce que nous avons appris au cours de route. Je te remercie de l’amour, de la tendresse et de l’affection que nous avons partagée, de la croissance spirituelle et de la sagesse que nous avons acquise conjointement. Restons amis tout le reste de notre vie, même si nos chemins se séparent et se dirigent vers notre prochaine expérience de vie et l’évolution de notre âme ». 

A Telos, les époux se montrent très tendres l’un envers l’autre. Et lorsque deux âmes sont très longtemps liées par un mariage et qu’elles sentent que leur expérience conjugale est inachevée, elles développent une affinité, même après des millénaires passés ensemble ; il s’agit généralement de flammes jumelles. Tôt ou tard, ces deux âmes adressent une requête auprès du Haut Concile lémurien pour obtenir l’autorisation de s’unir en un mariage sacré, en une union permanente ; une fois deux personnes ainsi liées, il n’y aura plus de séparation entre elles. Habituellement, elles ont passé beaucoup de temps en un mariage engagé, toujours dans une union basée purement sur l’amour source d’un contentement intégral et d’une délectation mutuelle. Les époux envisagent de demeurer ensemble à jamais ou jusqu’à ce qu’ils quittent notre société. Le mariage sacré n’autorise aucune séparation ; ce que vous nommez divorce n’est pas possible. 

La manière dont nous vivons la sexualité et l’acte sexuel est quelque peu différente de vos coutumes. Nos corps n’ayant pas la même densité physique que les vôtres, nous pouvons fusionner avec l’autre beaucoup plus profondément et intimement. Quand nous nous unissons par amour, nos corps physiques ainsi que tous nos chakras fusionnent. L’acte sexuel est à nos yeux une union avec le Divin ; tous nos chakras y participent, en alignement avec le cœur, ce qui engendre une expérience sublime. L’expression de notre sexualité exige que les flammes du cœur s’éveillent d’abord. 

Sur terre, seuls les deux premiers chakras s’activent lors de l’acte sexuel ; ceux de la créativité et de la survie. Et si vous êtes véritablement amoureux, le chakra du cœur participera peut-être à son tour. A Telos, jamais nous ne  nous livrerons à l’acte sexuel en l’absence d’un amour profond entre les deux amants ou dans le but d’obtenir quelque chose ou de manipuler l’autre. 

Etant donné notre degré d’évolution, un nombre plus grand de nos chakras est activé. Nous utilisons les douze principaux, pleinement ouverts, ainsi que leurs douze sous-chakras. Au total, notre sexualité fait appel à cent quarante-quatre chakras. Quand deux êtres partagent un amour si profond, ils fusionnent en tant qu’aspects féminin et masculin du Divin, et l’énergie de cette union se réverbère dans tous le système solaire rejoignant le Dieu père/mère. Les amants marquent ainsi leur gratitude pour cet amour et la chance de ne faire qu’Un. Cet acte devient un véritable amalgame de deux cœurs qui s’allient avec l’énergie du Créateur. Voilà comment nous percevons notre sexualité. 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 6 – page 67.

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 25 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Message des Frères de Lumière

 

Un entretien avec les Frères des Étoiles. Canalisation de Daniel Meurois

( Février 2012 ) par danielmeurois

Daniel Meurois canalise en privé les Frères des Étoiles le 22 février 2012

http://www.dailymotion.com/video/xp1hn3

Publié dans:CHANNELING |on 25 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Chasseurs de fantômes

 

Légendes du Québec : cap sur le mystère

Tels des chasseurs de fantômes, le géographe émérite Henri Dorion et le photographe Pierre Lahoud se sont aventurés aux quatre coins du Québec pour dénicher nos lieux de légendes et de mystère. Il en résulte un bouquin fascinant qui nous invite à redécouvrir le Québec par la voie de nos histoires de diable, de revenants et de grand manitou.

 Au fil des 320 pages de ce livre intitulé Lieux de légendes et de mystère du Québec, on se laisse envoûter par des récits incroyables, comme le grand serpent de Kabir Kouba, les fantômes du lac Hertel ou la Griffe du Diable de Saint-Lazare-de-Bellechasse. Des histoires plus grandes que nature qui se transmettent de génération en génération. Toutes les légendes dont il est question ici sont rattachées à un lieu précis que l’on peut encore voir de ses propres yeux.

Chasseurs de fantômes dans POLTERGEISTS et LEGENDES Il s’agit du premier livre, selon Henri Dorion, à faire le lien entre la légende et l’explication du lieu d’où elle provient. «Chaque légende part de quelque chose de mystérieux, d’incompréhensible, voire de dangereux, comme des craquements mystérieux hantant un village ou d’un phénomène naturel incroyable, comme dans le parc du Bic. Notre but a donc été de présenter ces lieux générateurs de légendes», dit-il.

 Le Québec, terre de légendes ? Oui. «Surtout dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, tandis qu’à Montréal, c’est tout le contraire», disent les auteurs. Il faut croire que les Montréalais s’en tiennent aux légendes du Forum… Chose certaine, on constate en lisant cet ouvrage que les légendes québécoises ne viennent pas uniquement de Saint-Élie-de-Caxton, village natal du très imaginatif Fred Pellerin ! «Je suis allé puiser dans les livres et rencontrer les villageois pour tenter de reconstituer ces histoires, tout en y ajoutant ma touche personnelle», dit Henri Dorion. Ce livre, plein d’humour et de verve, rend ainsi hommage à toute la richesse de l’imagination populaire. «Les gens se servaient autrefois de légendes pour expliquer ce que la science d’alors ne pouvait comprendre», rappelle-t-il.

 C’est ainsi qu’une simple roche, sous laquelle aboutit un ruisseau, représente, dans la légende, une femme pétrifiée par les dieux qui attend, sans relâche et en pleurant, le retour de son amoureuxperdu en mer. Il s’agit de la roche pleureuse de l’Isle-aux-Coudres. Si certaines légendes font sourire, comme celle du mécréant qui a vu son champ de patates de Rigaud transformé, sous la colère de Dieu, en champ de pierres, d’autres donnent encore la chair de poule, comme la maison hantée de Trois-Pistoles, où un cadavre aurait été enterré à la suite d’une bagarre entre marins. «Quand je suis allé prendre les photos sur place, j’ai senti que ce site avait une âme, une âme maléfique», raconte Pierre Lahoud. Est-ce un lieu véritablement ensorcelé?

Le livre contient 11 chapitres, chacun narrant une légende selon un thème précis. Les auteurs racontent d’abord la légende entourant un lieu précis, puis ils font appel à la science et à l’histoire pour remonter à la source de ces phénomènes étranges. Par exemple, Henri Dorion a consulté des experts en géomorphologie pour retracer la longue histoire du Bic.

 Donc, légendes et réalité s’affrontent constamment. Mais la plate réalité n’arrive pas toujours à prendre le dessus sur la légende, souvent bien plus intéressante. Les auteurs donnent également les indications routières, avec une carte précise, pour aller visiter ces lieux légendaires. En complément du texte, les magnifiques photographies de Pierre Lahoud permettent de capter l’esprit des lieux. L’ouvrage est également le fruit d’une collaboration familiale. Une des filles de Henri Dorion, Anik Dorion-Coupal, a réalisé les magnifiques illustrations du livre, des aquarelles retravaillées à l’ordinateur. Une autre fille de M. Dorion, la comédienne Nathalie Coupal, interprète, dans un disque compact fourni avec le livre, 10 chansons inspirées de ces légendes anciennes. C’est le prolifique Henri Dorion qui a composé les paroles.

Le tandem Henri Dorion et Pierre Lahoud a écrit jusqu’à maintenant cinq livres appréciés sur la géographie québécoise: La Gaspésie vue du ciel (2009), Québec, une capitale vue du ciel (2008), Le Québec 50 sites incontournables (2007, avec Yves Laframboise), Villes et villages du Québec vus du ciel (2005) et Le Québec vu du ciel (2001).

 81d3a28f dans POLTERGEISTS et LEGENDES

Pour vous en donner un aperçu, voici quelques légendes qui font appel aux monstres et aux forces divines, recensées dans ce livre.

 1 Le Gisant de Grande Vallée : Avec le temps, les forces de la mer ont sculpté sur le rivage le visage d’un profil humain, que les marées recouvrent deux fois par jour. Qui est cet homme pétrifié? Un naufragé du Saint-Laurent? Un monument divin à la mémoire des victimes de l’Empress of Ireland ? Un hommage à un prêtre martyr que les Amérindiens ont fait griller, à petit feu, pour prolonger sa souffrance? Nul ne le sait. Rendez-vous en Gaspésie pour formuler votre propre hypothèse.

 2 La Tête d’indien : À Saint-Georges-de-la-Malbaie, entre Gaspé et Percé, les éléments ont sculpté un autre profil de visage humain à même la falaise. La reproduction naturelle est quasi parfaite. Des arbustes sur son crâne représentent les cheveux tandis que des marques blanches sur la pierre semblent imiter les larmes qui jaillissent de cet homme pétrifié. Selon la légende locale, cet Indien pleure sa belle, enlevée par un pirate du Vieux Continent. « Allez le voir. Allez le consoler. Allez écouter le chant des vagues qui lui apportent, jour et nuit, un message que lui seul, sans doute, sait décoder.»

 3 La Roche pleureuse : Aux yeux des insulaires de l’Isle-aux-Coudres, c’était impossible que l’eau s’écoule sans relâche d’une simple roche. Vite, une légende pour expliquer le tout! Eh bien, la voici : cette roche qui pleure représente une amante pétrifiée par les dieux, qui attend, depuis la nuit des temps, le retour improbable de son amoureux, perdu sur les océans du vaste monde. Un hôtel, la Roche pleureuse, jouxte cet étrange  phénomène naturel.

4 La Noyée de Charlevoix : Quiconque s’est aventuré dans l’arrière-pays de Charlevoix, en empruntant la Route des montagnes, un circuit touristique de 151 km, a pu apercevoir des sommets qui évoquent la silhouette d’une femme couchée sur le dos. Là-bas, tout le monde désigne cette sculpture inusitée comme la Noyée de Charlevoix. La légende, c’est celle d’une jeune femme qui aurait consommé son amour sans le consentement de ses parents, chose évidemment à ne pas faire. La jeune femme aurait été ainsi punie de sa désobéissance. En plus de l’admirer au loin, on peut grimper sur le sommet de la Noyée en parcourant, en raquette ou en ski, la Traversée de Charlevoix.

134019 5 Le rocher à l’Oiseau : Sur la rive nord de la rivière des Outaouais, dans la MRC de Pontiac, on raconte qu’un bébé amérindien jouant près d’une falaise aurait perdu pied, plongeant vers une mort certaine. Cependant, un aigle, vif comme l’éclair, aurait secouru l’enfant de ses griffes. Cette légende s’inspire des peintures rupestres amérindiennes que l’on retrouve sur le rocher à l’Oiseau. Ce site archéologique, connu depuis les débuts de la Nouvelle-France, est uniquement accessible en bateau.

 6 Le champ des Guérets : Pour avoir le plus beau champ de patates, il faut y consacrer du temps. Beaucoup de temps. C’est ainsi qu’un mécréant décida de cultiver son précieux champ de tubercules sept jours sur sept, incluant le dimanche, jour du Seigneur. Le Tout-Puissant, furieux, transforma les bonnes patates du «pas catholique» en champ de pierres. « Cette année-là, il y eut moins de patates sur les tables de Rigaud, mais la région avait gagné un lieu de pèlerinage «, écrivent les auteurs. Ce mystérieux champ de pierres, qui est en réalité un dépôt de roches résultant de la dernière période glaciaire, est voisin du sanctuaire Notre-Dame-de-Lourdes.

7 La Maison hantée de Trois-Pistoles : Un vieux bâtiment de pierre du XIXe siècle, exposé aux quatre vents, où ne subsistent que les murs et les fondations, il n’en fallait pas plus pour que des rumeurs circulent. Cet étrange squelette de pierre serait-il hanté? Si oui, par qui? Par l’âme d’un marin qui aurait été assassiné, puis enterré sur place, racontent les habitants du coin. En y allant prendre des photos, Pierre Lahoud avoue avoir ressenti que les lieux sont encore imprégnés d’un étrange mystère. « Ses murs donnent encore la chair de poule «, dit-il.

 8 Les âmes du lac Hertel : Un petit lac de montagne au sommet du mont Saint-Hilaire a généré un nombre incommensurable d’histoires d’âmes en peine, d’extra et d’intraterrestres (merci à l’ancien animateur d’ésotérisme Richard Glenn). Qu’en est-il exactement ? « Pour nous plier au code de recherches consacrées aux phénomènes paranormaux, nous avons voulu photographier ces âmes volantes, mais rien ne s’est imprimé dans nos appareils pourtant fort sophistiqués «, écrivent les auteurs. Preuve supplémentaire que ces histoires, c’est de la foutaise, diront les sceptiques. D’autres diront que c’est plutôt la preuve que ce lieu est véritablement ensorcelé…

 9 Le monstre du lac : Memphré, monstre lacustre dont le milieu de vie serait le majestueux lac Memphrémagog, est sans contredit la bête québécoise qui jouit de la plus grande notoriété, même s’il n’existe aucune preuve de son existence. Or, les sceptiques seront confondus. À la hauteur de la station de ski Owl’s Head, le lac est si profond qu’un monstre géant peut bien s’y réfugier… ou pas. À vous de mener votre propre enquête.

 10 Des habitants méchants ou un génie du mal : En faisant le tour de la Gaspésie, avez-vous été surpris de lire, sur un panneau routier, un nom de village inusité : Les Méchins ? Comme on sait que les Gaspésiens sont tous des gens chaleureux, ce nom de village ne peut être attribué à la méchanceté de ses habitants. Explication de la légende : cenom provient d’un monstre! Eh oui, un cyclope aurait tenté de chasser, à coup de bâton de base ball, euh, pardon, de troncs d’arbres, les premiers colons osant s’y établir. Un prêtre armé de son crucifix aurait réussi à le chasser pour toujours. C’est du moins ce que raconte la légende…

 

Source : Cyberpresse : http://www.infos-paranormal.net/

Publié dans:POLTERGEISTS et LEGENDES |on 25 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Médium avec Elvis Presley

Elvis Presley a «rencontré» ses petites-filles grâce à un médium.

 Lisa Marie Presley – la fille de la légende musicale, qui a donné naissance à des jumelles, Finley et Harper, plus tôt ce mois-ci – a demandé à un médium de présenter les bébés à son père et a été ravie que le guide spirituel ait réussi à entrer en contact avec le chanteur.

Médium avec Elvis Presley dans MEDIUM 220px-ElvisPresleyAlohafromHawaii 

Lisa Marie Presley est citée dans le quotidien britannique Daily Star en ces mots: «C’était mon père. C’était Elvis en personne. Je reconnaîtrais son énergie n’importe où et je suis persuadée que c’était lui.

 «Non seulement c’était sa voix, mais je pouvais sentir le même amour qu’il me portait lorsque j’étais petite.

 C’était si bouleversant que j’ai éclaté en sanglots.

«Le médium m’a réconfortée avec ses mots en me disant qu’il était fier de moi et que les petites étaient superbes. Tout se passe bien de l’autre côté et il me protège. Je me suis familiarisée avec la situation et j’ai séché mes larmes. Le lien était extraordinaire.

«Ce qu’il m’a dit de plus réconfortant, c’est que bien qu’il ne soit plus là physiquement, il est toujours à mes côtés et il protège également les petites.»

Pendant ce temps, la mère de Lisa Marie Presley, Priscilla – qui était l’épouse d’Elvis, décédé en 1977 à l’âge de 42ans –, a révélé que c’était un «rêve devenu réalité» d’être de nouveau grand-mère.

 Elle a dit: «Ma fille vient d’avoir des jumelles, c’est un rêve devenu réalité. C’est un réel plaisir d’entrer dans la chambre et de voir ces deux petits bébés. C’est absolument formidable.

 «Le père est quelque peu nerveux. C’est tout nouveau pour lui. C’est assurément merveilleux de le voir tenir ces deux petites dans ses bras. C’est tellement touchant de voir combien il est délicat avec elles.»

 Les jumelles sont les premiers enfants de Lisa Marie Presley et de son mari Michael Lockwood.

Elle a également eu deux enfants avec son ex-mari Danny Keough – Riley, 19 ans, et Benjamin, 16 ans.

Source : Canoe http://www.infos-paranormal.net/index.php?option=com_content&view=article&id=242:le-king-a-lvisiter-sa-fille&catid=40:hantise-et-apparition&Itemid=131

Publié dans:MEDIUM |on 24 mai, 2012 |Pas de commentaires »

L’illusion du temps


 Prendre conscience que le seul temps qui existe vraiment est le moment présent, représente l’une des grandes clés de la liberté. Chaque nouvelle seconde de votre vie devient toujours l’instant présent. Le passé n’est que souvenirs remémorés dans l’instant présent, et le futur n’est que potentiels projetés dans l’instant présent. On se rend compte que finalement tout se passe toujours dans l’éternel instant présent. La chute de vélo à l’âge de 4 ans a eu lieu dans l’instant présent et n’existe ensuite que sous forme de souvenir. Le projet d’achat d’une voiture ou d’une maison se fait dans l’instant présent et n’existe à ce moment là, que sous forme de potentiel possible. Il se réalisera…ou pas.

L'illusion du temps dans TEMPS prendsletempsLe passé n’étant que souvenir et le futur n’étant que potentiel, ressasser le passé ou se projeter dans le futur revient à vivre dans une parfaite illusion. C’est être dans ce qui a existé ou dans ce qui va peut-être exister. C’est être enfermé dans une prison fictive que l’on crée soi-même. Vivre dans le passé engendre de la souffrance, des regrets, des remords, de la rancune, de la colère, de la nostalgie et de la peur. La projection dans le futur crée du stress, de l’angoisse, de l’anxiété  et des millions de peurs. Que de maux, que de douleurs pour du fictif et pour de l’illusoire n’est-ce pas ?

Vivre dans le moment présent, c’est sortir de la fiction pour entrer dans la réalité. La seule réalité qui existe : celle de l’éternel instant présent. Ainsi, vous êtes présent, ouvert, réceptif et conscient. Et vous pouvez être dans un éternel état de sérénité. Lorsque vous sortez de cet état de sérénité, c’est que vous quittez l’instant présent et que vous allez dans le passé ou dans le futur qui, en eux-mêmes, n’existent pas à ce moment là. En quittant l’instant présent, vous prenez le risque de faire survenir des souffrances ou des peurs. Vous prenez le risque de ne plus être maître de vous-mêmes et d’être dirigé par vos émotions, votre mental et votre égo. Et vous n’êtes pas vos émotions, votre mental ou votre égo. Vous êtes un être de conscience dans un corps de conscience et le seul but que vous ayez est de laisser passer l’énergie cosmique, l’énergie créatrice à travers vous et de lui faire confiance. Pour que cela fonctionne, il vous revient d’être conscient, conscient de vos actes, de vos paroles et de vos pensées. D’être conscient de vos choix. Choisissez-vous la liberté en vivant dans l’éternel instant présent ou choisissez-vous la prison en vous enfermant dans le passé et dans le futur ? Par vos pensées, vos actes et vos paroles, choisissez-vous de créer un monde de solidarité, de fraternité, d’amour et de paix ou choisissez-vous de créer un monde d’égoïsme et d’individualisme, un monde de haine et de colère ? Il vous revient d’être conscient que vous êtes responsable de votre monde d’aujourd’hui comme vous êtes responsable de votre monde de demain. Chacun individuellement,  vous êtes responsable de ce que vous rayonnez, de ce que vous semez, de ce que vous propagez. Dans le passé et dans le futur vous propagez la peur. Dans le présent vous propagez l’amour. Que choisissez-vous ?

En vivant dans le moment présent, vous vous ouvrez à tous les potentiels possibles. Plus de limitations, plus de restrictions dans vos créations. Vous pouvez visualiser le plus beau, le plus grandiose de ce que vous désirez. Vous visualisez le résultat final et vous ne vous préoccupez pas du chemin pour y arriver. Pour cela, vous faites confiance à l’énergie créatrice. Vous acceptez que cela puisse emprunter une voie complètement imprévue voire même improbable pour y arriver. Vous acceptez de sortir du connu, vous acceptez l’aventure. Vous permettez aux synchronicités de se produire librement dans votre vie, car les synchronicités vont répondre exactement à  ce que vous avez créé. C’est comme cela que fonctionne l’énergie.

Etre dans le moment présent et laisser passer l’énergie cosmique à travers soi, c’est aussi accepter cette merveilleuse dichotomie : devenir Maître de sa vie, Maître de soi, et dans le même temps, accepter de perdre le contrôle de sa vie. C’est sortir du mental et entrer dans le cœur. C’est faire confiance au divin en vous.  Ce n’est plus faire, penser, cogiter, prévoir, organiser, c’est ÊTRE. Et, dans cet état d’ÊTRE, vous devenez d’extraordinaires créateurs. Rien n’est gravé, rien n’est écrit. Les pages du livre sont blanches. Qu’allez-vous choisir d’écrire dans le livre de votre vie ? L’énergie ne connaît ni le bien, ni le mal, ni le positif, ni le négatif. L’énergie respecte totalement vos choix et  les réponses de l’énergie sont en accord parfait avec les pensées que vous émettez.

Je ne suis pas en train de vous dire, ce qu’il faut ou ne faut pas faire. Je ne suis pas en train de vous parlez en termes de bien ou de mal. Je vous parle en termes de ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas, en fonction de là où vous dites vouloir aller. Tout le monde dit vouloir le bonheur et la paix sur terre. Tout le monde dit vouloir un monde d’amour et de justice et tout le monde aspire soi-disant à la liberté. Et pourtant la paix ne règne toujours pas sur terre et l’être humain est de plus en en plus esclave. Plus personne ne pense par soi-même et au non d’une pathétique poursuite du bonheur, les hommes ont abandonné leur pouvoir à ceux qui les dirigent. Coincés dans l’illusion du temps et dominés par leurs peurs, ils se sont vidés de leur essence et ont troqué leur liberté en échange de quelques instants de bonheur fictif. Les yeux masqués par l’individualisme et l’égoïsme, le cœur recouvert d’une épaisse couche de boue, ils en sont arrivés à préférer quelque chose de faux mais vraisemblable à quelque de chose de vrai mais bizarre. Peut-être serait-il temps de réaliser et d’accepter que la recherche du bonheur ne mène pas à la liberté mais que c’est en étant libre que l’on devient heureux. Se libérer de l’illusion du temps et vivre dans l’éternel instant présent est l’une des Clés de la Liberté. 

Cathy Jobin-Gabutti

Publié dans:TEMPS |on 21 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Phases de la lune 2013

Phases de la lune 2013 dans LUNES planetes-lune-2

La phase lunaire La date L’heure
Dernier quartier 5 janvier 2013 04:58:56
Nouvelle lune 11 janvier 2013 20:45:17
Premier quartier 19 janvier 2013 00:45:56
Pleine lune 27 janvier 2013 05:40:28
Dernier quartier 3 février 2013 14:57:36
Nouvelle lune 10 février 2013 08:22:46
Premier quartier 17 février 2013 21:31:19
Pleine lune 25 février 2013 21:28:51
Dernier quartier 4 mars 2013 22:54:39
Nouvelle lune 11 mars 2013 20:54:19
Premier quartier 19 mars 2013 18:27:32
Pleine lune 27 mars 2013 10:30:20
Dernier quartier 3 avril 2013 06:38:53
Nouvelle lune 10 avril 2013 11:38:49
Premier quartier 18 avril 2013 14:32:33
Pleine lune 25 avril 2013 21:59:57
Dernier quartier 2 mai 2013 13:16:36
Nouvelle lune 10 mai 2013 02:31:40
Premier quartier 18 mai 2013 06:36:25
Pleine lune 25 mai 2013 06:27:03
Dernier quartier 31 mai 2013 21:00:19
Nouvelle lune 8 juin 2013 17:59:01
Premier quartier 16 juin 2013 19:25:25
Pleine lune 23 juin 2013 13:33:38
Dernier quartier 30 juin 2013 06:55:21
Nouvelle lune 8 juillet 2013 09:16:06
Premier quartier 16 juillet 2013 05:19:57
Pleine lune 22 juillet 2013 20:16:32
Dernier quartier 29 juillet 2013 19:44:43
Nouvelle lune 6 août 2013 23:51:32
Premier quartier 14 août 2013 12:57:33
Pleine lune 21 août 2013 03:45:06
Dernier quartier 28 août 2013 11:35:47
Nouvelle lune 5 septembre 2013 13:36:12
Premier quartier 12 septembre 2013 19:09:52
Pleine lune 19 septembre 2013 13:12:38
Dernier quartier 27 septembre 2013 05:56:12
Nouvelle lune 5 octobre 2013 02:34:10
Premier quartier 12 octobre 2013 01:03:54
Pleine lune 19 octobre 2013 01:37:36
Dernier quartier 27 octobre 2013 01:42:04
Nouvelle lune 3 novembre 2013 13:49:32
Premier quartier 10 novembre 2013 06:58:47
Pleine lune 17 novembre 2013 16:16:30
Dernier quartier 25 novembre 2013 20:30:21
Nouvelle lune 3 décembre 2013 01:22:19
Premier quartier 9 décembre 2013 16:13:09
Pleine lune 17 décembre 2013 10:29:20
Dernier quartier 25 décembre 2013 14:50:20

Publié dans:LUNES |on 20 mai, 2012 |Pas de commentaires »

2012 info

 

 Selon les dires de plusieurs Oracles comme nostradamus ou encore la sybille, la fin du monde ou l’apocalypse serait prévue pour le 21 Décembre 2012 ! L’un des plus anciens calendriers de l’histoire tire à sa fin. Le 21 Décembre de l’an 2012, selon leurs traditions, les Mayas indiquent un changement radical et global à l’échelle mondiale. Au solstice de l’hiver 2012, ils confirment sans équivoque la FIN DU MONDE tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Il faut bien comprendre ici que le but du site web Fin du monde 2012 n’est pas de créer un vent de panique mais plutôt de regrouper des informations et commentaires sur ce sujet apocalyptique qui fait tant parler dans le monde entier. Il faut aussi préciser que la fin du monde a été prévue plusieurs fois depuis des millénaires par plusieurs prophètes et nous sommes encore là, donc surtout, ne paniquez pas !

Voir tous les documentaires : http://www.2012fin.com/documentaires.php

Publié dans:MAYAS |on 20 mai, 2012 |1 Commentaire »

Relations amoureuses et sexualité à TELOS

Relations amoureuses et sexualité à TELOS dans INTRATERRESTRES - MESSAGES bulle-saturne-300x173

  Notre façon de vivre à Telos ne diffère pas tellement de celle des autres communautés galactiques dans ce système solaire ou cet univers. Bien que certaines civilisations sur d’autres planètes aient un mode de vie différent du nôtre, unique et favorable à leurs objectifs  et à leur évolution, les lois universelles s’appliquent également à tous. La manière dont s’exprime la vie peut varier grandement d’une civilisation à l’autre, mais les principes essentiels sont les mêmes pour tous. On peut appeler ce phénomène « unité de conscience » ou « conscience universelle ». 

Les relations amoureuses et la sexualité à TELOS reflètent une conscience beaucoup plus évoluée et mûre que la nôtre, car ils comprennent mieux les diverses applications de l’amour. En premier lie, toute liaison vise à une union fusionnelle dans le cadre d’une ouverture à l’amour divin. A la surface, les liens amoureux sont fondés, depuis fort longtemps, sur une conscience dualiste. Cependant, à la surface, vous vous lassez progressivement de ce type de rapports stériles qui ne comblent pas vos cœurs. Ces relations que vous entretenez sont source, d ans la plupart des cas, de souffrances à divers degrés, d’insatisfaction affectives et de déceptions de toutes sortes. Vous aspirez désormais très ardemment à acquérir une juste compréhension de ces amours. Plusieurs d’entre vous prennent maintenant conscience de la réalité déformée dans laquelle on les a programmés. Cela étant, ils s’ouvrent à eux-mêmes et équilibrent les polarités masculines et féminines de leur être.

Sachez d’abord que tout commence par vous ; votre conjointe n’est qu’un miroir vous permettant d’évoluer et d’apprendre. Personne ne peut vous aimer davantage que vous-même en toute sincérité ; et vous ne pouvez aimer personne d’autre d’un amour véritable plus que vous ne vous aimez. Songez-y. si au départ vous cherchez quelqu’un pour vous donner l’amour que vous n’êtes pas disposé à vous donner, c’est que vous avez besoin d ‘attention et présentez alors un déséquilibre négatif par rapport au type de relation auquel vous aspirez. Cet amour sera alors fondé sur un besoin personnel plutôt que sur un désir d’union. Ceci, mes amis, ne fonctionnera jamais ; du moins, pas pour très longtemps. N’oubliez pas que, dans un rapport déséquilibré, chaque partenaire renvoie à l’autre ces perturbations qui découlent d’un manque, de la possessivité, d’attentes irréalistes, du contrôle etc… Vous connaissez mieux que nous le chapeler entier des doléances que tous récitent dans votre dimension à propos des relations amoureuses. 

Chaque fois que deux personnes sont unifiées, qu’elles se sentent comblées en elles-mêmes du fait d’avoir équilibré les polarités féminines et masculines divines, elles sont amoureuses d’elles-mêmes au point de n’avoir nul nécessité de quelqu’un d’autre pour satisfaire leurs besoins affectifs et amoureux. Elles se sentent heureuses, elles réussissent dans la vie et dégagent une joie de vivre, qu’elles aient ou non un partenaire. Elles ne ressentent pas le manque d’amour et le vide intérieur qu’éprouvent ceux qui ont besoin d ‘attention et qui souffrent de déséquilibres.

 Une fois cet équilibre atteint, et seulement alors, la présence JE SUIS en votre être émettra le signal permettant que la relation amoureuse qui vous convient soit dans votre vie si tel est votre désir et si c’est là votre voie. Cette « union divine », cette flamme jumelle de votre cœur dont vous rêvez depuis si longtemps pourra se manifester dans votre vie uniquement par l’intervention ou la convocation de votre présence JE SUIS, ou Soi supérieur.

 Je l’ai déjà mentionné dans d’autres écrits, mais je le répète : « à Telos, nous respectons notre nature divine au point que nul parmi nous n’accepterait jamais une relation amoureuse qui n’assouvirait pas totalement tous les plans de son être ». 

Chez nous, dans les rapports sociaux, chacun est considéré comme l’égal de l’autre et nous rendons un hommage mutuel à notre nature divine et à nos voies spirituelles. Bien que votre société change peu à peu et que les femmes estiment que le potentiel féminin est de part égale dans la relation, trop d’entre-elles tolèrent encore la domination, la maltraitance physique et verbale, la négligence, les atteintes à leur intégrité par l’énergie masculine, car elles croient que c’est là leur dû ou la norme. 

Dans toutes les sociétés évoluées, dont la nôtre, à TELOS, les hommes et les femmes reconnaissent qu’ils sont chacun un aspect de Dieu. La femme représente la mère divine et l’homme, le père divin. C’est pourquoi la sollicitude et le respect sont le fondement même du couple. Ceci ne veut pas dire que les partenaires doivent toujours être d’accord sur tout ; toutefois, si les désirs ou les points de vue ne convergent pas, chacun respecte l’opinion de l’autre et ils ne se querellent pas à ce sujet. Ils ne s’attachent pas à prouver qui a raison ou tort, et leur amour ne diminue pas à cause de leurs différends.

 Les couples passent ensemble autant de temps qu’ils le souhaitent ; ils ont tout le loisir de s’occuper l’un de l’autre, de s’aimer et d’exprimer leur appréciation mutuelle. Puisque nous ne travaillons que quatre heures par jour à Télos, cinq jours par semaine et que nous disposons du reste de la semaine à notre guise, nous avons tout le temps voulu pour passer du temps en couple à la maison oud ans des soirées ou des réunions artistiques au sien de notre communauté. Personne n’étant jamais pressé, chacun a donc le temps de s’occuper de l’autre de manière créative et de le combler de petites attentions, de tendresse et d’affection. Le désir et l’acte sexuel s’expriment comme ils le veulent, chaque fois dans un contexte merveilleux et serein. 

Les relations amoureuses à Telos ne sont pas sujettes aux difficultés matérielles qu’entraînent la survie et l’argent qui sont votre lot à la surface. Les rapports entre hommes et femmes ne comportent pas le degré de stress des vôtres ; il est donc plus facile de préserver l’harmonie et l’amour. En raison de notre amour, de notre conscience développée et de notre respect  de la Terre, un apport incessant de vivres et de biens en provenance de l’univers comble tous nos besoins ; dans un avenir imminent, vous connaîtrez aussi une telle abondance. 

Nous n’avons pas à gagner l’argent pour payer le loyer, nourrir les enfants, régler les frais médicaux et nous ne sommes pas assujettis à de lourds impôts. Les commodités sont gratuites pour tous. La tyrannie disparaître de votre monde d’ici à dix ans, du moins nous l’espérons, et le stress que vous subissez globalement devrait diminuer considérablement. 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 6 – page 63.

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 20 mai, 2012 |Pas de commentaires »
12345

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3