Archive pour avril, 2012

La Mort Humaine

TANTE MARTHA EST MORTE !
par
KRYEON

Extraits de sa canalisation OÙ EST TANTE MARTHA, 22 avril 2006.
SOURCE:
 http://kryeon.oldiblog.com/

La Mort Humaine

Le message de ce soir est un sujet que certains peuvent ressentir comme morbide, alors nous allons le lancer d’une manière telle qu’il ne le soit pas. Nous allons lui donner un titre mignon et amusant, lui donner une touche humoristique. Le titre sera, « Où est Tante Martha? » Nous allons parler de la mort Humaine, mais nous allons parler de cette mort d’une façon telle que vous comprendrez que ce n’est pas une conclusion, mais plutôt une transition. Nous souhaitons parler de ce qui la compose et de la façon dont ça fonctionne, pour que vous soyez plus à l’aise avec ça la prochaine fois que ça vous arrivera, et de sorte que vous le compreniez mieux quand d’autres autour de vous seront impliqués.

De notre point de vue, « la mort », c’est ce que vous faites quand vous n’êtes pas sur Terre. Je sais que ça a l’air bizarre, mais c’est comme dire: « Où est Tante Martha? » Nous disons: « Elle est dans l’autre pièce. » Vous dites: « Elle est morte. » Nos points de vue sont extrêmement différents. Pour vous, d’une certaine manière, elle est partie pour toujours. Pour moi, elle est simplement « dans l’autre pièce, en train de se changer »…

gifs  arc en cielVous allez et venez. C’est un cycle de vie. C’est la façon dont les choses fonctionnent, mais vous considérez souvent ça comme de l’obscurité. L’Être Humain est bâti pour respecter et honorer la vie, et l’Être Humain est bâti pour aimer ceux qui sont autour de lui. Ça fait partie d’un système de survie qui fonctionne très bien. Nous n’avons pas envie d’y changer quoi que ce soit. C’est correct, c’est approprié et, effectivement, ceux que vous avez perdus vous manquent beaucoup. Nous n’allons pas vous emmener dans les profondeurs de la compassion pour ceux que vous avez perdus, parce que nous voulons que vous compreniez que la transition est simplement cela. C’est un changement d’énergie d’un attribut à un autre, et en cela, il est dimensionnel. Pourtant, quand ils sont partis, ils sont partis. C’est la finalité de ceci, n’est-ce pas ? Il n’y en aura jamais un autre exactement comme eux.

Le vide qui s’ensuit, ceux d’entre vous qui ont perdu un partenaire savent de quoi je parle… Car la vie est partie et soudain il y a un trou vide là où ils étaient auparavant et rien ne le remplira à nouveau. C’est perçu ainsi. La vérité, c’est que le trou vide est à l’intérieur de l’esprit de la personne qui reste, et il supplie pour être rempli – pas par l’Être humain en vie qui respire – mais par les entités précieuses qui sont restées en arrière et qui sont désireuses de venir le remplir, et de vivre avec vous le reste de votre vie. Le saviez-vous? Tout le chagrin et le vide ont une solution toute trouvée après un laps de temps… La compassion de Dieu est totale et vous pouvez améliorer votre expérience de vie en profitant de ce qui est autour de vous si vous vous en donnez la permission. Mais beaucoup ne le font jamais… Ils se complaisent dans le chagrin jusqu’à ce qu’ils fassent eux-mêmes leur transition.

Donc, le processus de transition que vous appelez la mort, est ce dont nous allons discuter, mais d’une façon dont nous ne l’avons fait jamais auparavant, dans le but de vous donner quelques éclairages. Où est donc exactement Tante Martha? Tante Martha est morte. Elle est partie… Est-elle vraiment partie? Laissez-nous vous emmener à travers sa transition, pour que vous compreniez mieux la façon dont ça fonctionne, et de sorte que vous ne soyez pas effrayés. Discutons aussi de là où elle est, même après sa mort…

De notre point de vue, c’est simplement la fin de votre expression sur cette terre, et nous voyons ça d’une façon complètement différente de vous. Vous partez, soit parce que votre corps en a fini au niveau biologique, soit parce que vous êtes dans une impasse sur le plan spirituel. Est-ce que ce ne serait pas plus efficace, effectivement, de vous réincarner et de recommencer avec un corps jeune ? Il s’agit de la meilleure utilisation possible de votre lumière. Il s’agit du fait que la jeunesse, effectivement, a de l’énergie. Très souvent la mort est le résultat d’un accord, même si c’est un suicide, ou la mort d’un bébé… Tout étant approprié compte tenu de la raison pour laquelle vous êtes réellement ici. Mais chaque mort porte une énergie profonde pour les Humains qui restent. Avez-vous jamais pris ceci en considération? Il ne s’agit pas de votre mort, mais plutôt de ceux qui restent après votre départ.

Mais qu’est-ce qui arrive quand la transition se produit? Permettez-moi de vous le dire. Tout d’abord, vous ne partez pas tout de suite. Maintenant, vous le savez vraiment. Si je pouvais ouvrir le rideau magique et vous révéler ce qui vous est arrivé si souvent, ça violerait toutes les règles que j’ai devant moi. Car la peur de la mort vous empêche d’y pénétrer. Si vous saviez ce dont il s’agit, vous n’en auriez pas peur. Pourtant, même si vous n’en avez pas peur, la responsabilité que vous avez vis-à-vis des Humains autour de vous la maintient sous contrôle.

La première chose qui survient dans la mort, c’est la conscience qui se retire du physique, et d’une certaine façon, vous vous tenez à côté du corps 3-D et vous le regardez. Il y a vraiment une sorte de compréhension à ce moment-là. Quelquefois, il y a un peu de confusion, selon la sorte de mort dont nous parlons. Mais vous vous tenez là, en train de vous regarder. Une part de vous dit: « Je me rappelle ceci. » L’autre part est tellement reconnaissante du fait qu’il n’y ait aucune mort réelle qu’immédiatement la peur s’en va et que la curiosité et la perplexité la remplacent. Il n’y a aucune souffrance après votre retrait du physique. Votre esprit se retire du corps, qui doit maintenant mourir. Et mourir est vraiment une question d’ADN.

Nous vous avons dit que votre ADN est divin et que cet ADN a des morceaux et des parties interdimensionnelles. Nous vous avons dit que certaines parties sont divines. Certaines d’entre elles ont votre nom partout sur elles et vous ne pouvez pas partir avant qu’elles ne soient biologiquement mortes. Maintenant, dans la mort habituelle, le corps physique meurt plus lentement que la conscience. Cette chose que vous appelez l’âme n’est qu’un morceau et une partie de vous. Nous vous avons parlé de cela même dans le dernier channeling transcrit, appelé « Les multiples vous. »

Il y a beaucoup de parties interdimensionnelles en vous. Il y a celle qui est ici sur la planète et il y a le Soi Supérieur. Et puis il y a les morceaux qui ne viennent jamais sur la planète. Il y a des morceaux et des parties de vous dans ce que vous appelez un état quantique, partout dans l’Univers, et qui sont en fait impliqués dans des choses plus élevées pendant tout le temps où vous êtes ici. Ainsi, à l’intérieur du corps dans lequel vous vous promenez, seule une portion de votre totalité est là. Je vous dis ceci parce qu’un aspect de la mort est donc, en fait, une réunion ! C’est une de ces quelques rares fois où le Soi tout entier est là. La joie de la réunion est une très grande part de votre expérience de la mort. Vous avec vous. C’est un concept très difficile, mais c’est un concept que nous aimons présenter. Ça explique aussi pourquoi il y a une cérémonie.

Mais il y a une période de transition où toutes sortes de choses surviennent et elles ont des caractéristiques qui ont une incidence sur la question, « Où est Tante Martha? » En ce moment, Tante Martha se tient à côté de son corps. Donc, disons que Tante Martha est morte paisiblement à l’hôpital. Elle est là, en train de regarder son corps, et elle doit rester là jusqu’à ce que le corps tout entier meure. Cela peut prendre des heures, selon la température dans la pièce, ou ça pourrait prendre des jours. Mais, voyez-vous, l’âme de Tante Martha ne s’en soucie pas, parce que soudain, elle est dans un état interdimensionnel où le temps n’a pas de signification. Pas plus que la distance. Elle est suspendue, pourrait-on dire, dans un endroit où elle est très patiente, et en transition.

En matière de temps, des jours pour vous pourraient être un « battement de cil » pour elle. Et elle est là. Son essence reste donc jusqu’à ce que l’ADN expire et n’ait plus de vie. Et l’ADN attend la fin de l’alimentation et aussi que les déchets s’accumulent et tuent les cellules. C’est simplement de la biologie, et quand c’est achevé, elle peut continuer son chemin. Mais tant de questions surgissent concernant ceci, n’est-ce pas? … [Kryeon parle ici des états de coma et des transplantation; le lecteur intéressé peut référer à la source mentionnée au début du document]

Où est donc Tante Martha maintenant? Eh bien, elle se tient toujours à côté de son corps, attendant qu’il expire… En partie dans votre temps et en partie dans le temps angélique. Et ce moment est un moment magique pour elle, car Tante Martha est à moitié ici et à moitié ailleurs. Et c’est là où vous devez vraiment écouter. Il y a une énergie impressionnante autour de la transition, parce que cette énergie s’imprime sur la zone quantique alentour. La transition est un « tampon d’énergie » unique qui a un impact profond sur Gaia…

Bon, Tante Martha est presque prête à faire sa transition. Son âme se sent assez bien, elle aussi. Elle a eu assez d’expérience pour se rappeler où elle est. Maintenant, quelque chose de magique va se produire et c’est très, très difficile à expliquer. Nous en avons parlé il y a un moment. Être humain, écoute : l’Énergie n’est pas de la peinture ! L’énergie spirituelle n’est pas en 3-D. Vous « ne peignez pas une situation ou un Humain avec l’énergie spirituelle. » Au lieu de ça, l’énergie est dans un état quantique, particulièrement l’énergie de l’âme. En conséquence, elle s’imprime sur la Terre, sur l’Univers, pourrait-on dire, selon un mode hors du temps, et pas dans un quelconque lieu concret, comme vous avez tendance à le penser.

Les moments de transition de Martha sont, par voie de conséquence, imprimés dans les éthers de cet air que vous respirez. Ils ne sont pas localisés, puisqu’ils ne sont pas comme de la peinture, quand vous les appliquez à quelque chose ou quelque part. Ce n’est pas imprimé là où elle est morte. C’est partout. Nous vous disons donc ceci : la transition de Chaque Être humain sur cette planète a un attribut remarquable appelé, l’empreinte de la transition. Au moment de la véritable transition, quand on attend que le corps expire, là un marqueur cristallin interdimensionnel est généré par la planète. Que la mort soit rapide ou lente… Douce ou violente, cette énergie intemporelle est imprimée directement dans l’énergie de la planète! Elle est imprimée là parce que c’est un précieux moment de profondeur.

Où est Tante Martha ? Eh bien, elle est sur le point d’avoir une réunion. Nous appellerons ça la traversée Humaine. Elle est sur le point de faire le passage et quand elle l’aura fait, il va y avoir une réunion de groupe avec le restant de Tante Martha. Est-ce que vous suivez ? Je ne peux pas le décrire. C’est un cérémonial, hors de la 3-D, hors de l’espace. C’est un rassemblement d’énergies si profond que cette réunion laisse une marque sur l’énergie de l’Univers.

gifs arc en cielNous vous l’avons décrit auparavant comme étant le Hall d’Honneur. Mais avant qu’elle puisse aller là, elle doit se rendre dans un autre endroit, le lieu de la « comptabilité de l’âme » de la planète. C’est la Grotte de la Création – un endroit qui a les empreintes, sous une forme cristalline, de toutes les âmes en activité sur terre. Il lui faut laisser partir l’énergie du seul cristal portant son nom. C’est fait pour elle tandis qu’elle regarde. Elle n’a pas besoin de savoir quoi faire, mais c’est une seconde nature, parce que Tante Martha l’a fait bien des fois. Qu’y a t-il dans le Hall d’Honneur ? C’est la cérémonie de réunion de toutes les parties de Tante Martha, plus quelque chose à quoi vous vous attendez tous intuitivement… Une réunion avec ceux que vous avez perdus pendant que vous étiez sur Terre, bien qu’ils puissent être revenus sur terre et vivre actuellement une autre expression Humaine. Est-ce encore confus ?

Maintenant, au fait, vous êtes sur le point de perdre Tante Martha pour de bon. Je vais vous dire pourquoi et comment : c’est parce qu’une fois que les éléments de la divinité qui étaient habituellement Tante Martha se rassemblent, elle cesse d’exister dans la forme 3-D et devient l’ange qu’elle était tout du long, en réalité. Souvenez-vous, le nom Martha était son nom Humain de naissance, seulement pour sa visite actuelle. Une part de la sensation d’irrévocabilité que vous ressentez avec sa perte vient du fait que cette combinaison Humaine de biologie et d’esprit ne sera jamais répétée. Elle devient maintenant plus vaste – beaucoup plus vaste – et c’est alors que toutes sortes d’autres choses ont lieu. Souvenez-vous en : la seule chose qui reste de l’ancienne Tante Martha, être Humain sur la terre, c’est l’empreinte qu’elle a laissée derrière elle. Souvenez-vous en pour ce qui vient ensuite.

Cette ancienne Martha, maintenant l’ange Martha, pour faire simple, commence immédiatement les séances de planification pour revenir. « Eh, attendez une minute! » allez-vous dire. « Tante Martha nous a dit qu’elle ne reviendrait pas. » Oh, oui elle revient! Je vais le dire encore une fois. Les humains n’ont pas la totalité de l’image, et dans leur constante fatigue de la vie, souvent ils se rassemblent et s’auto-félicitent mutuellement pour un travail bien fait, et ils ont l’impression d’avoir passé le concours menant à une forme d’âme qui peut maintenant d’une manière ou d’une autre prendre une retraite bien gagnée. Vraiment, c’est très drôle à nos yeux! Car votre but universel est de continuer à revenir.

Quand vous arrivez de l’autre côté, et que la majesté, la splendeur et le souvenir de qui vous êtes et de pourquoi vous êtes venus vous sont à nouveau connus, ainsi que ce qu’est réellement le scénario terrestre (ce qu’aucun de vous ne sait vraiment), vous faites la queue (métaphoriquement) pour revenir! C’est alors que les nouveaux parents sont choisis, et que le groupe karmique est révélé une nouvelle fois. Il y a de très, très fortes chances pour que vous naissiez à nouveau dans une famille de quelqu’un que vous connaissiez sur la Terre, à moins que ce ne soit chez un parent proche. C’est ainsi que ça fonctionne. Les groupes Karmiques sont maintenus ensemble afin d’interagir avec les attributs karmiques qu’ils sont censés revisiter, si c’est approprié. Ceux-ci ne sont pas des leçons, mais plutôt des améliorations. C’est-à-dire que lorsque vous avez du karma avec une autre personne, ça peut être un karma d’amour ou de partenariat. Il n’est pas question de qui a fait ça à qui, dans le but de prendre votre revanche, ce que certains pensent qu’est un attribut karmique. Il ne s’agit pas de ça. Le karma est une danse d’énergie et un puzzle qui améliore votre vie, pas quelque chose qui la rend difficile.

À présent, permettez-moi de vous ramener à cette empreinte que Martha a laissée derrière elle. Cela induit une grande partie de ce que vous voyez aujourd’hui, et pourtant vous ne savez même pas ce que c’est. « Est-il possible, Kryeon, que l’énergie psychique puisse entrer en contact avec Tante Martha? » Absolument. Ca se fait tous les jours, mais voici où ça devient compliqué. Préparez-vous à un casse-tête mental. Avant tout, dès que Tante Martha a transcendé, même tandis qu’elle attendait que sa biologie meure, elle est devenue interdimensionnelle. Tout en devenant interdimensionnelle, Tante Martha vivait tout ce que vous appelleriez des vies passées, toutes à la fois. Au moment où elle a traversé le voile, elle était « toutes les vies ». Alors que Tante Martha se tenait là, elle a commencé à comprendre qu’elle était aussi 30 ou 40 Humains de plus… Tous ayant auparavant vécu sur la terre avec son « âme » racine comme conscience.

Quand vous sortez du temps linéaire, toutes les couches de ce que vous considérez comme des vies passées sont activées et deviennent réelles. Donc, la grande question n’est pas: « Où est Tante Martha? » mais plutôt: « QUI est Tante Martha? » Vous êtes en face d’une grande énigme : si vous êtes un médium et que vous entrez en contact avec elle, vous devez isoler qui elle est de tous les autres qui ont partagé son âme, et qui pourraient en fait revenir sur Terre, la partageant à nouveau en ce moment en tant que Tante Martha réincarnée. Commencez-vous à voir la complexité de tout ceci?

Vous êtes là avec le médium, souhaitant entrer en contact avec Tante Martha de l’autre côté du voile, comme si d’une certaine manière elle maintenait tout ce qui était Humain, et comme si elle était à présent dans un fauteuil à bascule dans le ciel en train d’apprécier une boisson fraîche, et comme si ça allait rester ainsi pour toujours. C’est là où entre en scène l’empreinte de la transition dont nous vous avons parlé. Chacune de ses vies en transition a laissé une empreinte. Donc ces médiums, avec leur capacité de contacter les morts, doivent faire le tri dans les expressions de l’âme de Tante Martha. Ils ont besoin de parler spécifiquement à l’expression de Tante Martha (une parmi beaucoup). Quand ils le font, ils parlent seulement à l’énergie imprimée lors de la mort transitionnelle. Même si vous souhaitez beaucoup parler à Tante Martha de l’autre côté du voile, vous ne le pouvez pas, puisqu’il n’y a pas de Tante Martha là. Mais il y en a toujours une sur la Terre… L’énergie de la transition, engrammée dans Gaia.

« Kryeon, quelqu’un qui parle aux morts peut-il découvrir l’endroit où le trésor est enterré? » Oui! Voyez-vous, l’empreinte de Tante Martha est éternelle, elle contient la conscience de qui elle était et a toujours toute l’information sous forme de l’empreinte de son âme. Tout est là. Elle a toujours la conscience de tout ce qu’elle a fait sur terre en tant que Tante Martha et si elle a des secrets concernant l’endroit où se trouve le trésor, le médium peut être capable de les obtenir.

Cette empreinte existe pour toujours. Vous pouvez parler à cette empreinte à n’importe quel moment, selon le talent du médium et sa dimension inter-dimensionnelle. Mais il est important de réaliser que vous communiquez seulement avec l’empreinte de la transition de Martha. La prochaine fois où vous verrez ceci se passer – ce qu’on appelle parler aux morts – observez les réponses que le médium reçoit, car elles sont toutes semblables.

« Tante Martha, comment vas-tu? »
« Je suis joyeuse » dit Tante Martha.

« Comment c’est, de l’autre côté, Tante Martha? »
« J’apprends des choses » dit-elle.

« Décris ce qui t’entoure. »
« C’est sombre, mais je n’ai pas de crainte. »

« Tante Martha, peux-tu nous dire où se trouve le trésor? »
« Bien sûr. Il est enterré dans l’arrière-cour, sous l’orme. »

Elle a toute l’information terrestre qu’il faut, mais si vous voulez savoir comment elle est, il se peut qu’elle dise: « Je vous aime » car ceci est toujours dans son esprit dans son état transitionnel… Quelque chose d’imprimé sur cette planète et qui est là pour toujours. Elle ne peut pas vous dire non plus où elle est, parce qu’elle n’est pas dans une réalité qui puisse avoir du sens pour vous ou pour elle. Nombre de ceux qui ont entendu ceci appliquent immédiatement une perception 3-D et disent: « Tante Martha est coincée ! Réunissons un groupe de prière et décoinçons-la! » À nouveau, si vous appliquez la peinture de la 3-D sur cette réalité, alors vous partirez avec une compréhension limitée.

Sachez aussi que, selon la couche de l’empreinte de transition à laquelle le médium a accès, cela peut créer une réponse différente de la dernière communication. Ce n’est pas de la peinture, qu’on applique et qui sèche, puis qui est vue. Au lieu de ça, c’est une énergie dynamique, donnant l’impression que c’est en temps réel (ce n’est pas le cas), et elle a beaucoup de couches de réalité. Je vous dirai seulement que sa partie terrestre demeure. C’est la partie à laquelle parle le médium. Pour le médium, toute la communication a l’air d’exister maintenant. Mais l’empreinte vous donnera toujours l’impression que c’est maintenant. Elle existe dans un état intemporel, inter-dimensionnel.

Laissez-moi vous dire quelque chose que vous devriez aussi savoir au sujet de l’empreinte. Si certains dans la famille étaient affligés au point de laisser cette empreinte entrer dans leur conscience et leur coeur, ils pourraient charrier cet incroyable chagrin de sa mort pendant très longtemps. L’empreinte va rester avec eux aussi longtemps qu’ils la nourriront. Une partie de cette empreinte peut être ramassée et prise sous forme de peur, de chagrin, de déception et de colère par quiconque veut l’absorber. Ou ça peut être pris sous forme d’amour, de libération, de paix et de solution. L’empreinte de la transition est flexible, parce qu’elle est dans un état quantique. Saisissez-vous ce que je vous dis ici ? Combien d’entre vous charrient les résidus de l’empreinte transitionnelle de quelqu’un sous la forme d’un perpétuel chagrin ? On dirait que ça reste encore et encore, et la personne ne peut tout simplement pas surmonter la mort. L’expérience de la transition est à ce point puissante qu’elle peut influencer votre vie pendant très longtemps, presque comme une énergie ayant une « vie propre ».

gifs arc en cielLaissez-moi de vous dire quelque chose d’autre qui peut expliquer certaines choses très affreuses et effrayantes pour beaucoup d’entre vous: c’est l’énergie de ce que vous appelez les spectres. Les spectres sont très souvent le résultat de cette transition de la mort. Mais souvenez-vous … Ça ne ressemble pas à de la peinture. Donc ce n’est pas nécessairement localisé. Votre mental veut penser que c’est en 3-D, qu’une « énergie de spectre » reste à certains endroits, mais ce n’est pas le cas. C’est partout et n’importe où sur la Terre si vous souhaitez y accéder. Une famille peut déménager dans une maison, et ils sentent cette empreinte horrifique d’une mort, et ils ont très peur. Alors ils déménagent dans une autre maison. Bizarrement, le spectre (l’empreinte) semble y aller avec eux! C’est parce qu’ils y ont activement participé et ont produit de la peur autour de cela. Ils l’ont nourri.

La peur est une énergie très puissante qui attire toutes sortes de choses, et dans ce cas, c’était si puissant que cela a permis à l’empreinte de faire partie des vies de la famille. Elle sera avec eux où qu’ils aillent, jusqu’à ce qu’ils cassent le lien de la peur… Parce qu’ils l’ont accepté dans leur façon de vivre. Les exorcistes ne s’occupent pas de méchantes entités (bien qu’ils puissent penser qu’ils le font). Ils s’occupent des énergies de l’empreinte Terrestre qui se manifestent dans ce que l’exorciste veut « voir et croire ». Un vrai exorciste est celui qui se spécialise dans l’élimination de la peur.

Ces empreintes ne ressemblent pas à de la peinture. Elles ne déteignent pas non plus sur vous. C’est simplement de l’énergie qui reste, mais elle est interdimensionnelle, donc elle se comporte bizarrement à vos yeux, et ressemble aux sciences occultes pour ceux qui souhaitent qu’il en soit ainsi. L’empreinte transitionnelle est une partie puissante et belle de la planète, car elle est comme un souvenir de chaque Humain ayant jamais marché avec vous, et elle est nécessaire pour la vibration de la planète. La peur ou la joie sont dans l’oeil du créateur (vous) et comme tant de choses inter-dimensionnelles, elle peut être aimée (les anges) ou crainte (les spectres), mais entre les deux, l’énergie réelle est très semblable.

Je ne vous dirais pas ces choses s’il n’en était pas ainsi. Cette information vous est donnée afin que vous compreniez la beauté du système. Sentez-vous joyeux qu’une partie de toute vie demeure et qu’on puisse lui parler. Bien que l’empreinte semble être « une bande », jouée seulement quand on y a accès, ce n’est pas du tout comme ça. C’est vraiment Tante Martha, suspendue dans le temps, dans un état inter-dimensionnel, imprimé sur la mémoire cristalline de la planète. Elle n’est pas « coincée » non plus, comme certains voudraient vous le faire croire. Ce système est beau, profond et ressemble à un puzzle pour votre perception linéaire 3-D. Mais de même que vous acceptez que Dieu puisse être dans beaucoup d’endroits en même temps, de même changez votre façon de penser et acceptez que Tante Martha soit de la même énergie… Faisant partie de la Terre à jamais.

Est-ce qu’un médium peut contacter un Humain assassiné et lui demander ce qui est arrivé? Oui. C’est la même chose, ils n’aura accès qu’à l’Humain en transition, et n’obtiendra que ce que cet Humain savait à ce point.

Tout cela se rassemble sous la catégorie consistant à comprendre le soi inter-dimensionnel. Car vous tous avez aussi vos empreintes personnelles sur la Terre. Aussi difficile que cela puisse paraître, vous pouvez aussi y accéder, et même y prendre quelque sagesse et des talents que vous aviez l’habitude d’avoir, et les appliquer dans votre vie actuelle. J’appellerai ça « puiser dans l’Akash ». Ça peut vous permettre de penser différemment au sujet de la mort, mais surtout ça vous fait penser différemment quant à la vie. Ça fait partie du système qui améliore la vie Humaine. Ça fait partie du système construit pour vous donner la paix et pas le chagrin. Ça fait partie du système construit pour honorer votre divinité et créer quelque chose qui était là sans que vous le sachiez.

Alors où est Tante Martha? Autant qu’elle puisse l’être, elle est juste là, faisant partie pour toujours de la Terre, et disponible. C’est ainsi avec toutes vos vies, aussi, car la vibration Humaine est ce qui mène tout sur cette planète, et elle est responsable de ce qui arrive en ce moment… la possibilité réelle de créer la paix sur Terre et d’entrer dans la renaissance de 2012 avec des Artisans de Lumière bien informés, sans peur et sages dans les choses de la Terre, tant 3-D qu’inter-dimensionnelles.

C’est un espace sacré ici, vous le savez.

Kryeon

Traduction de Nicole Mocellin
Uniformisation, adaptation et mise en page du texte par Jean-M. Gobeil
Site : http://jean-marie44.conceptforum.net
Site : http://kryeon.oldiblog.com

Publié dans:CHANNELING, La MORT, MEDIUM |on 23 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Le Poltergeist à travers les siècles

Pour les deux scientifiques, Roll et Pratt, les circonstances de ce cas semblent correspondre à la structure que présentent les nombreux comptes rendus compilés de mamfestations semblables. Le premier cas de poltergeist jamais recueilli, probablement, est rapporté dans un papyrus égyptien. Dans son ouvrage Deutsche Mythologie (1835), Jacob Grimm décrit un cas remontant à 355 après J.-C., où il est question d’une maison dans laquelle se produisirent des lancers de pierres, des coups frappés sur les murs, ses habitants se voyant même projetés hors de leurs lits.

Le Poltergeist à travers les siècles dans POLTERGEISTS et LEGENDES Poltergeist-Therese_SellesLes premiers observateurs de poltergeists voyaient dans ces manifestations mystérieuses une origine diabolique. Ainsi, en 1716-1717, un poltergeist se produisit dans la maison de Samuel Wesley, père de John Wesley, fondateur de l’Eglise méthodiste. La conclusion de la famille Wesley fut qu’un démon était à l’origine de ces manifestations.

Plus tard, les chercheurs furent conduits à émettre l’hypothèse que ce sont les vivants, plutôt que les morts, qui, au moyen de la PK, sont responsables des phénomènes de poltergeist. Parmi les premières personnes à faire ce lien entre poltergeist et PK, on trouve deux chercheurs suédois, Hjalmar Wijk et Paul Bjerre. Dans un cas de poltergeist suédois, rapporté en 1905, ils hypnotisèrent une femme, avec laquelle les événements semblaient connectés. Le poltergeist cessa, apparemment comme résultat de l’hypnose.

On sait que les manifestations de poltergeist sont associées à des adolescents, ou bien des personnes présentant une instabilité émotionnelle. Le refoulement d’une profonde colère est présent habituellement. Les tests psychologiques concernant Julio Vasquez permirent de déceler dans son caractère d’impétuosité, de fureur et de frustration, et nous avons vu combien le comportement de son employeur l’indignait.

Lorsque les chercheurs étudiant un cas de poltergeist dans la vie réelle, tel le cas Vasquez, il leur faut examiner toutes les hypothèses possibles ayant pu causer ces événements. A l’évidence, ce n’est pas parce qu’un objet vient à se déplacer ou se briser dans des circonstances mystérieuses, que l’hypothèse d’une manifestation psi doit être retenue. Les chercheurs ont d’abord à s’assurer que les événements qu’on leur rapporte sont bien réels et ne sont pas le simple produit de l’imagination, ou même un canular délibéré des personnes impliquées. Souvent l’investigation vient révéler que les mouvements mystérieux et les bris d’objets n’ont d’autre cause qu’une farce ourdie par des personnes de la famille ou du bureau. Si aucune farce n’est décelée, alors les investigateurs doivent déterminer si les manifestations mystérieuses pourraient s’expliquer par le seul hasard, ou bien être des événements physiques normaux mal interprétés. De nombreux « poltergeists » se révèlent n’être que des craquements causés par la résolution naturelle de tensions dans les matériaux de la maison, ou bien des bruits relatifs au passage d’avions supersoniques. Les écureuils logés dans les greniers sont connus pour les bruits étranges qu’ils produisent la nuit, et les craquements nocturnes dans la maison peuvent être pris pour les pas de quelque esprit, par un dormeur soudainement éveillé. Il arrive parfois que plusieurs explications différentes soient à considérer pour le même cas, quel qu’il soit.

120px-Edouard-Isidore-Buguet-PK-spirit-photographer dans POLTERGEISTS et LEGENDESAprès élimination des hypothèses ordinaires, les investigateurs tentent de reconstituer la séquence des événements inexpliqués, en faisant la description précise et l’analyse des bruits, mouvements et autres événements. Il leur faut interroger tous les individus impliqués, llur demandant de porter sur une carte la position qu’ils avaient et les déplacements qu’ils affirment avoir observés. Afin d’accroître la précision de leurs observations, s’ils ne sont pas limités financièrement ou par le manque d’espace, les chercheurs peuvent installer, sur les lieux mêmes, un équipement de mesure et d’enregistrement sonore et vidéo (magnétophones, magnétoscopes, etc.). Hans Bender, de l’Université de Frelburg (Allemagne), une des autorités mondiales en matière de poltergeist, emploie de plus en plus largement de tels équipements. Grâce à cela, dans quelques cas rares cependant, des mouvements physiques inexpliqués ont pu être filmés (8).

L’activité de tyre poltergeist pourrait être une forme de PK inconsciente. Etant donné que cette PK survient apparemment de façon spontanée – indépendamment de la volonté consciente de l’homme – et qu’elle peut se produire de façon répétitive, on l’a dénommée psychocinèse spontanée et répétitive (PKSR). Roll pense que le terme de PKSR convient parfaitement pour décrire les événements produits dans l’entourage de Vasquez ; pour lui, « les troubles constatés à Miami peuvent très raisonnablement être interprétés comme un cas de PKSR (9) ». Cette dénomination de Roll permet d’envisager une relation entre un aspect du psi démontré en laboratoire, la PK, et un phénomène étrange observé sur le terrain. Si des personnes sont capables d’influencer par PK la chute d’un dé, peut-être qu’en certaines occasions des personnes seraient susceptibles, sans en avoir conscience, de provoquer par cette même PK des mouvements d’objets relativement lourds, comme lors des événements survenus autour de Vasquez. Ces incidents de Miami ne seront probablement jamais élucidés complètement, mais ils ne doivent pas être ignorés pour autant car les chercheurs peuvent très bien, de l’étude de tels événements aujourd’hui inexpliqués, acquérir des informations sur la façon dont le psi se manifeste. Cependant, il faut rappeler l’extrême difficulté qu’on rencontre pour décider ce qui peut ou non être du psi.


Références :

1) Rogo, S. (1974), Apparitions, Hauntings and Poltergeists, in : Mitchell, E., Psychic Exploration, New York : Putnam.

2) Roll, W.G. (1977), Poltergeists, Handbook of Parapsychology.

3) Bender, H. (1969), New developments in poltergeist research, Proceedings of the PA, 6 (81-102).

4) Flammarion, C. (1923), Les maisons hantées, Paris, Lib. Ernest Flammarion.

5) Bozzano, E. (1923), Les phénomènes de hantise au moment de la mort, Paris, Ed. de la B.P.S.

Cet article est extrait du Cd-rom Psi-explorer réalisé par Mario Varvoglis en 1995, et ayant pour but de présenter au grand public de façon vulgarisée les recherches parapsychologiques et leurs implications.

Site originel : http://www.metapsychique.org/

Publié dans:POLTERGEISTS et LEGENDES |on 22 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Le Poltergeist

Par Mario Varvoglis  

Quand les chercheurs poussent l’investigation du psi hors du laboratoire, ils voient leurs problèmes s’accroître considérablement. Les contrôles en laboratoire qu’ils ont minutieusement mis au point afin de contrer la fraude s’avèrent inadéquats ; ils doivent en créer d’autres, de toutes pièces, sur les lieux mêmes de leur recherche, afin de répondre à chaque situation spécifique, ceci dans le tourbillon de la vie et le cours habituel des affaires du monde. Lorsqu’ils étudient des manifestations apparemment spontanées, les chercheurs n’ont pas la possibilité de sélectionner le sujet ou de rendre les cibles aléatoires. Il leur faut adapter leur investigation aux circonstances. Cela relève parfois d’une gageure comparable à celle consistant, en plein milieu d’un ouragan, à empêcher sa pelouse d’être maculée de feuilles.

Afin de préciser les difficultés propres à la recherche psi sur le terrain, évoquons en détail l’investigation menée par deux chercheurs psi, à propos de certaines manifestations mystérieuses.

Le Poltergeist de Miami

Le Poltergeist dans POLTERGEISTS et LEGENDES 51wCB3osneL._SL500_AA300_Vers la mi-décembre 1966, Alvin Laubheim, gérant et copropriétaire d’une société de distribution d’articles de fantaisie, remarqua, dans son entrepôt, une augmentation notable de la casse. La firme employait deux commis, Curt Hagenmayer, un homme âgé, et Julio Vasquez, réfugié cubain de dix-neuf ans. Laubheim pensa que ces deux employés faisaient preuve de négligence, notamment en ce qui concerne le stockage sur les étagères des verres et autres articles de Chine.

Malgré les recommandations qu’il adressa à ses deux commis d’être à l’avenir plus soigneux, les bris se poursuivirent. Afin d’enrayer la casse, Laubheim fit une visite à l’entrepôt, le 12 janvier, dans le but de leur montrer par lui-même l’art et la manière de bien ranger les articles. Les pertes parmi les chopes de bière étant particulièrement élevées, Laubheim mit un soin tout spécial à les disposer, en retrait de l’étagère, couchées, l’anse reposant. Ayant invité les deux commis à observer attentivement sa méthode de rangement, Laubheim déclara qu’ainsi ils éviteraient de nouvelles casses. A peine avait-il atteint l’extrémité de l’étagère, qu’une chope se brisa sur le sol derrière lui. Se retournant aussitôt, il vit les deux employés éloignés d’au moins cinq mètres des étagères. Comment ce pot à bière avait-il bien pu faire pour parcourir la largeur du rayon d’environ vingt centimètres – avant de tomber par terre ?

Au 14 janvier, le volume des bris était devenu tellement sérieux que, sous l’incitation du second directeur, Laubheim décida d’avertir la police. L’ayant entendu raconter cette étrange histoire d’un fantôme mystérieux passant son temps à projeter des verres hors des étagères, la première réaction des policiers fut de le prendre pour un fou. Mais, peu après l’arrivée de l’agent de police William Killin dans l’entrepôt, suite à la plainte de Laubheim, celui-ci fut témoin de la chute et du bris d’un verre. Deux autres agents et un brigadier furent appelés. Ces policiers étaient tous les quatre présents lorsqu’une boîte de carnets d’adresses, entreposée à environ vingt centimètres du bord de l’étagère, vint à dégringoler dans le passage.

A partir de ce moment, les événements évoluèrent rapidement. Inspecteurs d’assurance, équipes télévisées, journalistes, écrivains, et même un magicien, vinrent mener leur enquête. Mais les investigateurs probablement les plus importants furent les deux éminents parapsychologues W. G. Roll et J. Gaither Pratt, comme en témoignent les nombreux comptes rendus de leurs observations, parmi lesquels certains furent publiés dans les revues spécialisées (1).

En plus de la rédaction de plusieurs articles scientifiques, Roll a consacré à ce cas une longue analyse dans son livre Le Poltergeist (2). Pratt a écrit sur le même sujet, isolément ou en collaboration avec Roll (3).

Les parapsychologues émirent l’hypothèse qu’ils avaient affaire à un phénomène assez rare, appelé poltergeist (mot allemand signifiant « esprit frappeur »). Sur toute la période des désordres, ils décomptèrent un total de 224 bris mystérieux, que ce soit avant leur arrivée à Miami ou après.

Les investigateurs, de même que les employés, remarquèrent vite que ces mystérieuses casses se produisaient quand le jeune Vasquez était présent dans le magasin, et seulement alors. Ne rejetant pas l’hypothèse d’une vaste tricherie, les deux scientifiques élaborèrent des modalités permettant de déterminer si Vasquez avait ou non monté un canular. Le secteur fut interdit d’accès, et des appareils d’enregistrement spéciaux furent employés.

Le résultat ? On ne put jamais détecter aucune tricherie, ni quelque indice de fraude, consciente ou inconsciente, ou quelque petit coup de pouce de la part de Vasquez ou de toute autre personne impliquée dans ce cas. Cependant, aucun des deux parapsychologues ne fut lui-même témoin d’un déplacement d’objet, partant de sa position de repos, traversant les airs pour choir enfin sur le sol.

L’observation faite par les parapsychologues, ressemblant le plus à un mouvement extraordinaire d’objets, eut lieu le samedi 28 janvier. Les deux scientifiques se trouvaient à plus d’un mètre de Vasquez ; le plus âgé des commis était placé devant un poste d’emballage, en arrière d’eux. Personne d’autre ne se trouvait dans l’entrepôt. Les quatre hommes commentaient les événements liés au poltergeist, lorsque soudain ils entendirent le bruit d’un verre se brisant dans une allée, dans le dos de Vasquez, et découvrirent en effet les morceaux d’un grand verre, jonchant le sol. Bien que n’ayant pas vu la trajectoire de l’objet, ils eurent la conviction de l’impossibilité pour ce verre d’être tombé par des moyens ordinaires.

 dans POLTERGEISTS et LEGENDESPlusieurs personnes non scientifiques ont prétendu avoir observé des mouvements d’objets dans l’entrepôt. Une fois, deux personnes placées selon des angles différents affirmèrent ensemble avoir assisté à un tel déplacement. Madame Joyce M. George, sœur de M. Laubheim, et Madame Ruth May, une des employées chargées de la décoration des articles de souvenir, décrivirent toutes deux la chute d’une bouteille de jus d’orange. Mme George déclara à un autre visiteur de l’entrepôt qu’elle vit la bouteille quitter son étagère, « s’élancer dans les airs, puis heurter le sol avec fracas au niveau du col, avant de rebondir par trois fois, couchée sur le côté 4 ».

L’un des aspects les plus intéressants de ce cas portait sur la personnalité de Julio Vasquez, l’individu auquel tous ces événements se trouvaient associés. Vasquez éprouvait de l’antipathie pour un de ses employeurs. Un jour que ce dernier était en train de réprimander un autre employé, Vasquez confia à un chercheur : « Ce n’est pas une manière de parler à un homme. »

Les scientifiques pensent que, étant lui-même soumis à ce type de remontrances, il pouvait se sentir incapable de manifester sa réprobation, de peur de perdre son travail. L’issue de ce cas fut regrettable. Vasquez fut renvoyé le 1er février, en partie à cause de l’arrêt quasi complet des activités régulières de l’entrepôt, produit par les manifestations paranormales, et en partie parce que Vasquez fut soupçonné d’avoir pénétré dans l’entrepôt par effraction, quelques jours auparavant, pour fins de cambriolage. Invité par le parapsychologue Roll, il se rendit à Durham, en Caroline du Nord, en vue d’une étude approfondie. Pendant son séjour, on rapporte que « son » poltergeist provoqua le bris d’un vase, dans le laboratoire même de J .B. Rhine (il s’agit de la seule manifestation, apparemment de type poltergeist, survenue à ce jour dans un laboratoire de parapsychologie). Roll lui proposa de le faire inscrire dans une école pour qu’il apprenne l’électronique ; mais Vasquez refusa cette offre et retourna à Miami. Des manifestations de type poltergeist se produisirent dans les diverses autres places où il trouva un emploi. Aux dernières nouvelles, Vasguez était en prison à Porto Rico. Roll ne sait pour quel motif.

Considérant cette étrange série d’événements, Pratt déclare :

Etant donné les conditions dans lesquelles nous avions pu effectuer nos observations, il ne fait, pour moi, aucun doute que ce cas était authentique (5).

Références :

1) Rogo, S. (1974), Apparitions, Hauntings and Poltergeists, in : Mitchell, E., Psychic Exploration, New York : Putnam.

2) Roll, W.G. (1977), Poltergeists, Handbook of Parapsychology.

3) Bender, H. (1969), New developments in poltergeist research, Proceedings of the PA, 6 (81-102).

4) Flammarion, C. (1923), Les maisons hantées, Paris, Lib. Ernest Flammarion.

5) Bozzano, E. (1923), Les phénomènes de hantise au moment de la mort, Paris, Ed. de la B.P.S.

Cet article est extrait du Cd-rom Psi-explorer réalisé par Mario Varvoglis en 1995, et ayant pour but de présenter au grand public de façon vulgarisée les recherches parapsychologiques et leurs implications.

Site originel : http://www.metapsychique.org/

Publié dans:POLTERGEISTS et LEGENDES |on 22 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Des êtres dans les ordinateurs

Extraits de Terra Lucida, Dossier spécial N°2:  »L’homme face à son futur. » 

Étude réalisée par Pierre Lassalle et Brigitte Maffray 

 

Les êtres des ordinateurs apparaissent comme des gnomes, des petits êtres élémentaires trapus et un peu mécaniques, prisonniers d’Ahriman et des ordinateurs (comme attachés par un fil). Ils ont une sorte de carapace rigide sur eux, montrant leur état de prisonniers du matérialisme ahrimanien. 

Des êtres dans les ordinateurs dans ESPRITSQue faire par rapport à ces êtres et comment entrer en relation avec eux de manière juste? Telles sont les questions que je me suis posées. 

Ces petits êtres élémentaires sont prisonniers et j’avais envie de les délivrer. 

Ce que j’avais constaté dans l’utilisation régulière de l’ordinateur est qu’il produit souvent des plantages, des bogues (des blocages), essentiellement pour deux raisons: 

1. Soit parce que l’état émotionnel de l’utilisateur n’est pas stable. 

2. Soit parce que le travail effectué avec l’ordinateur perturbe trop  »l’ordre établi ». 

Lorsque le regard peut pénétrer jusqu’à l’être suprasensible de l’ordinateur, on s’aperçoit que notre état émotionnel (et donc celui de nos pensées) influe sur celui-ci. Si vous utilisez votre ordinateur en étant en colère, en ressassant de noires pensées ou en étant trop  »chargé » émotionnellement, cela perturbe l’être de l’ordinateur et un plantage de celui-ci se produit tôt ou tard. Une variante peut se produire lorsque nous réalisons sur notre ordinateur un travail qui nous perturbe intérieurement. L’être de l’ordinateur le sentira et bloquera le système. 

La solution évidente est donc la paix intérieure, le calme émotionnel. 

Lorsque l’on effectue sur son ordinateur un travail inspiré dont le contenu peut gêner les entités ahrimaniennes, celles-ci poussent l’être de l’ordinateur à bloquer le système pour nous empêcher de mener à bien notre œuvre (par exemple, lorsque nous écrivons sur la spiritualité ou que nous dénonçons les forces des ténèbres à l’œuvre dans le monde). 
La solution évidente est la force intérieure et l’endurance (ou la détermination). 

Il faut savoir que le type de rapport que l’être humain entretiendra avec l’ordinateur (et la machine dans un sens plus large) déterminera, pour une large part, l’avenir de l’humanité: soit nous assisterons à une spiritualisation de la matière, soit l’humanité s’abîmera dans les ténèbres. «  

Pierre Lassalle 

Terra Lucida 
BP 6041 
78176 Saint-Germain-en-Laye Cedex 
France

Publié dans:ESPRITS |on 21 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Entités des ordinateurs

Extraits de Terra Lucida, Dossier spécial N°2:  »L’homme face à son futur. » 

Étude réalisée par Pierre Lassalle et Brigitte Maffray 

 » Être superstitieux, c’est croire, par exemple, qu’une maison est emplie d’êtres invisibles, de fantômes, alors que ce n’est pas le cas. Mais être superstitieux, c’est aussi croire qu’il n’y a pas d’êtres suprasensibles là où il y en a. On pourrait parler, dans ce cas, d’anti-superstition. Cette croyance est due, dans nos deux exemples, à l’ignorance des connaissances spirituelles. Le scientifique, qui se moque de ceux pensant que les machines sont  »habitées » par des entités invisibles, est aussi superstitieux que l’homme de la rue qui croit à des maisons hantées. Une personne pratiquant un cheminement initiatique et qui accède au monde spirituel perçoit une réalité suprasensible mais invisible pour le regard de l’homme de la rue. Cette personne constate alors que les machines sont  »habitées ». 

Entités des ordinateurs dans ESPRITS 220px-Personal_computer%2C_exploded.svgTout ce qui existe sur Terre procède du monde spirituel. Tout ce que nous percevons avec nos cinq sens n’est qu’un vêtement matériel grossier issu du monde spirituel par condensation. Tout ce qui existe sous une forme physique a d’abord été créé sous une  »forme » spirituelle ou énergétique par des entités spirituelles. 

Le monde spirituel duquel nous provenons et que nous regagnons après la mort (et que nous visitons chaque nuit) est constitué de toutes sortes d’entités spirituelles. 

On en trouve principalement trois catégories: 

1. Les entités christiques ou au service de la Lumière et de la Vérité, qui incitent l’être humain au Bien sans jamais lui imposer quoi que ce soit. 

2. Les entités lucifériennes ou forces des ténèbres, qui poussent l’être humain à  »planer », à fuir le monde et ses responsabilités, à cultiver l’orgueil, l’envie et la critique, à croire en une fausse spiritualité où le travail intérieur et l’effort sont gommés. 

3. Les entités ahrimaniennes ou forces des ténèbres, qui poussent l’être humain à  »ramper », à s’unir avec le monde matériel et les machines, à développer le pouvoir et le contrôle sur autrui, au mensonge, au dénigrement, à l’erreur et à croire qu’il n’est rien de plus qu’un animal intelligent ou une  »machine » biologique. 

Les deux forces du mal sont connues depuis la plus lointaine antiquité. Les anciens Perses nommaient leurs chefs Az (entités lucifériennes) et Ahriman (entités ahrimaniennes), tout comme Mani (ou Manès) le fit beaucoup plus tard. Les anciens Égyptiens les appelaient Seth et Typhon (toujours dans le même ordre). Les Hébreux appelaient Léviathan, la bête luciférienne qui montait de la mer, et Béhémoth, la bête ahrimanienne qui surgissait de la Terre. Les Grecs ont forgé cette expression:  »tomber de Charybde en Scylla », pour indiquer les pièges de Lucifer/Charybde, le tourbillon dans la mer, et d’Ahriman/Scylla, le rocher sur lequel les bateaux se fracassaient. Les Grecs donnaient également Hadès comme leader des entités ahrimaniennes. Loki pouvait suggérer également Lucifer. Enfin, les premiers Chrétiens nommaient le Diable et Satan les chefs des Forces des ténèbres. 

Ce n’est qu’à partir du Moyen Âge que la connaissance de ces deux formes du mal se perdit et que ces deux forces obscures se mélangèrent dans l’esprit des gens. Seuls, les Initiés continuèrent à enseigner cette réalité. Rudolf Steiner (1861-1925) fut celui qui développa le plus abondamment cette connaissance. 

Gardons bien à l’esprit que connaître nos adversaires nous permet de cultiver le Bien en soi. En effet, transformer le mal en soi nous renforce, nous rédempte et révèle notre potentiel créateur. 

Ainsi, derrière chaque machine se tient une entité invisible. Je ne parlerai que des entités se tenant derrière les ordinateurs, car ce sont elles que j’ai étudiées récemment. 

Le monde matérialiste et technologico-informatique est sous la domination du Prince des ténèbres qu’on peut appeler Ahriman. Ce dernier retient en captivité les entités agissant à l’arrière-plan suprasensible des ordinateurs. C’est ce que j’ai pu constater. 

Pierre Lassalle 

Terra Lucida 
BP 6041 
78176 Saint-Germain-en-Laye Cedex 
France

Publié dans:ESPRITS |on 21 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Expliquer les choses…

 Chacun fait partie d’une plus grande société et, faisant partie de cette plus large société, a des obligations non écrites morales et sociales envers les autres membres de cette société, lesquelles plusieurs oublient si souvent par leurs attitudes égoïstes. Les citoyens ordinaires respectueux des lois ne veulent pas voir leurs communautés ruinées par de tels gens. Vous pouvez bien être né libre mais vous ne pouvez pas vivre librement.

Expliquer les choses... dans O.V.N.I et E.T. 220px-Splined_CanvasLes parents pensent trop souvent qu’ils sont omnipotents – la source de toute connaissance – plus souvent qu’autrement la source de tout radotage à vrai dire quand on écoute les « prétendus » parents d’aujourd’hui. Ils essaient de dominer leurs enfants, ils écrasent et ruinent toute habileté naturelle que l’enfant peut avoir. Les parents sont toujours en train de « DIRE » à leurs enfants sans vraiment « EXPLIQUER ». Expliquer les choses fait partie du devoir parental.

Combien de fois n’entendons-nous pas les parents dire « Je t’ai dit ceci » ou «Je t’ai dit cela » sans prendre la peine d’expliquer quoi que ce soit, causant ainsi tant de confusion pour l’enfant. Spécialement quand les parents eux-mêmes si souvent ne pratiquent pas ce qu’ils prêchent à l’enfant. C’est une bien triste chose à dire mais ce sont les adultes, de par leur pure ignorance, qui rendent si difficile pour le peuple de l’astral de contacter ce monde.

L’humanité devra retourner à une religion. Ça n’a pas d’importance laquelle, aussi longtemps qu’il s’agit d’une religion, parce que la religion donne la discipline spirituelle nécessaire grâce à laquelle on peut régler ses propres actes physiques et moraux sans lesquels on ne peut avoir aucun ordre social. Des gens vraiment religieux ne vont pas faire passer l’argent avant la santé des autres. Ils vont plutôt faire de leur mieux pour conserver la vie au lieu de juste entasser de l’argent.

Les Jardiniers et de nombreux autres êtres de l’espace n’interviendront pas pleinement avec les humains jusqu’à ce que ceux-ci changent leur manières. Les humains son xénophobes, hostiles les uns envers les autres, portés au suicide, ignorants et constamment en train de planifier destructions et guerres. Le futur devant nous est un monde sans guerres, sans militaires, sans commerce ni argent, sans égoïsme et sans produits pétroliers. A titre d’indication, le pétrole n’est PAS un combustible fossile et je défie qui que ce soit de prouver le contraire. La science a menti à propos du pétrole parce qu’elle ne connaît pas la réponse de l’origine du pétrole. Il est donc plus facile de mentir que d’avouer qu’elle ne sait tout simplement pas.

Voici un « lien » (en anglais) d’une rencontre réelle du troisième genre qui a eu lieue durant juillet 1961 impliquant Robert Renaud, un opérateur de radio-amateur, magicien de l’électronique et inventeur. Ceci n’est qu’une parmi des quantités de rencontres semblables. Lisez « Les clés du Nirvana » page 92 pour plus d’informations reliées aux OVNIS.

issu du texte « Les Jardiniers » du Site Lobsang Rampa 

http://www.lobsangrampa.org/francais/jardiniers.html

Publié dans:O.V.N.I et E.T., SOCIETE |on 20 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Réactivation des pyramides

 

 « Certains d’entre vous ont pris connaissance d’une réalité qui est tellement importante qu’elle est parfois refusée. Cette réalité concerne la réactivation des pyramides.

Nous ouvrons une petite parenthèse, parce qu’il est important que nous puissions vous parler des pyramides qui sont des condensateurs d’énergies.

Réactivation des pyramides dans ENERGIES mod_article464257_1Il y a eu ce que nous pourrions appeler la « civilisation des pyramides ». Il y a des pyramides partout dans le monde, et elles existent également sur toutes les autres planètes comme sur Mars, sur Vénus et sur la Lune. Il y en a partout !

Votre datation des pyramides d’Egypte est totalement erronée, elles sont beaucoup, beaucoup, beaucoup plus vieilles que ce que vous pouvez concevoir. Certaines pyramides existent aussi au plus profond des océans. Elles étaient à la surface et des cataclysmes dont vous ne vous rendez pas compte ont fait qu’elles se sont retrouvées au plus profond des océans.

Les civilisations des pyramides ont mis en place des procédés qui se réactiveraient au moment venu, celui de la grande transition. Ce moment-là verra un changement très important de dimension, certes, mais aussi un bouleversement total quant à la conscience de la planète Terre, quant à l’électromagnétisme de la Terre et au champ électromagnétique qui entoure tout ce qui vit.

Il y a déjà eu des grands changements depuis que la vie s’est implantée sur ce monde. Il y a eu des civilisations extraordinaires qui se sont éteintes et d’autres qui sont nées.

Les civilisateurs des pyramides, eux, ont mis en place des procédés qui ne sont pas accessibles aux humains et qui se réactivent avec la conscience de la planète Terre. Comment cela peut-il être en interaction avec la conscience de la Terre ?

Les grands civilisateurs, dont ceux des pyramides, pouvaient entrer en relation avec les consciences planétaires. Ils savaient exactement ce qui se passerait en cette fin de cycle ; ils savaient également qu’il y aurait ce que notre canal avait déjà annoncé, c’est-à-dire cet immense nuage de photons qui va englober votre système solaire et qui englobe déjà d’autres systèmes solaires.

Le photon est la Lumière ! Les photons vont donc éclairer la conscience et permettre à certains voiles d’être dissous par cette Lumière.

Beaucoup de pyramides n’ont pas été découvertes et n’auront pas le temps de l’être. Elles aussi seront réactivées, même si elles sont sous des mètres et des mètres de terre, car leur énergie traverse la matière.

L’énergie émanant des pyramides sera propulsée vers ce nuage de photons. Lors de ce contact entre l’énergie émanant des pyramides et les photons, il y aura une sorte de transmutation, c’est-à-dire que tout ce qui pourrait être totalement destructeur pour la vie sera annihilé par des rayons qui iront percuter tout ce qui ne sera pas positif pour la vie sur les mondes. Dans son voyage, ce nuage gris a « attrapé » énormément de particules qui ne sont pas propices à la vie.

Donc tout ce qui sera propice pour la transition, pour la grande transformation, sera donné à ce monde, à ce système solaire, pour que la vie renaisse réellement à elle-même d’une façon extraordinaire.

pyramide dans PYRAMIDECes photons, en contact avec l’atmosphère et la vie sur ce monde, vont transformer la luminosité de tout ce qui vous entoure ; vous aurez l’impression que l’air est beaucoup plus clair, que la lumière est beaucoup plus vive, que tout est comme sublimé.

Vous ne pourrez percevoir cela que lorsque vous serez dans une conscience modifiée. Pour l’instant, en troisième dimension, vous ne pourrez pas percevoir cette nouvelle lumière car il faut que les voiles qui obscurcissent votre conscience soient dissous par les énergies photoniques.

Vous allez aussi découvrir, non seulement dans votre ciel, mais aussi dans la vie elle-même, beaucoup de choses qui vous étonneront.

En ce moment, il y a une distorsion du champ magnétique à certains endroits de votre planète, distorsion qui vient du fait que la quatrième dimension prend de plus en plus place sur ce monde, au niveau de la vibration. Petit à petit, elle annihile la fréquence vibratoire de la troisième dimension, ce qui crée des distorsions et aussi les sons étranges que vous entendez ».

Ils me montrent quelque chose d’incroyable ! C’est comme si l’énergie électro magnétique se tordait pour se redresser et être investie par une autre énergie. C’est comme si dans cette distorsion de l’électro magnétisme la quatrième dimension absorbait la troisième dimension.

C’est tellement gigantesque ! Je n’ai pas de mots pour vous décrire ce que je vois. C’est d’ailleurs au-delà des mots !

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Publié dans:ENERGIES, PYRAMIDE |on 20 avril, 2012 |Pas de commentaires »

La fenêtre ouverte

 

Nous allons méditer ensemble… comme lorsqu’on laisse la fenêtre ouverte et que l’air entre à sa guise. La méditation c’est tout ce que l’air apporte, c’est tout ce qu’est le vent… Il faut qu’elle soit ouverte par amour, par affection, en toute liberté, et pas dans l’attente de quelque chose. Voilà ce qu’est cet état de beauté, cet état de l’esprit qui voit mais ne demande rien.

Avoir pleinement conscience des choses est un état d’esprit extraordinaire – avoir conscience de son environnement, des La fenêtre ouverte dans PENSEE 7216f1b0arbres, de l’oiseau qui chante, du soleil levant, là derrière vous ; être attentif aux visages, aux sourires, à la boue qui couvre la route ; percevoir la beauté de ce pays, d’un arbre se détachant sur la rougeur du ciel, du friselis de l’eau -, avoir de toute chose une conscience sans choix. C’est ce que je vous invite à faire en chemin. Écoutez ces oiseaux, ne cherchez pas à les nommer, à en identifier l’espèce, écoutez simplement leurs bruits.

Écoutez le mouvement de vos pensées ; ne les contrôlez pas, ne les façonnez pas, ne dites pas : « Celle-ci est bonne, celle-là est mauvaise. » Mais accompagnez-en le mouvement. 

C’est cela, la conscience dénuée de tout choix, de toute condamnation, comparaison ou interprétation, et qui n’est qu’observation. Voilà qui rend l’esprit hautement sensitif.

Dans cet état de vigilance, il y a attention – mais point de contrôle ni de concentration.

Rien que l’attention. Autrement dit, vous êtes dans un même temps en train d’écouter les oiseaux, de voir le soleil se lever, d’entendre passer les voitures, d’être attentifs à vos pensées et à vos sentiments, et au mouvement dont est animée cette attention. Votre attention est globale, sans limites, et couvre non seulement le conscient, mais aussi l’inconscient.

Lorsque l’esprit est ainsi attentif, le processus d’association de la pensée prend fin naturellement et l’esprit devient tranquille. Alors de cette tranquillité surgit un tout autre mouvement… Cette méditation-là part de l’éternel et rejoint l’éternel, car le fondement sur lequel on s’appuie n’est plus le temps, mais la réalité.

Krishnamurti, La fenêtre ouverte

Publié dans:PENSEE |on 18 avril, 2012 |Pas de commentaires »

le 21 décembre 2012

 

Le 21 décembre de l’année 2012 marque la fin d’une période exceptionnelle et mystérieuse, un cycle qui, d’après le calendrier Maya, a débuté il y a 5125 ans et s’achève avec le solstice d’hiver le 21 décembre 2012. La fin d’un cycle, nous dit, Gregg Braden, est généralement accompagnée de changements physiques au niveau de la planète elle-même mais aussi, chez les personnes qui assistent à ces bouleversements.

Loin d’être impuissants face aux bouleversements qui affectent la planète, les êtres humains, par le fait même qu’ils soient liés à la terre par un champ magnétique immense, ont la possibilité de changer le cours des événements et influencer le champ magnétique en commençant par créer dans leur propre cœur des sentiments de coopération, de gratitude et de paix.

A propos de Gregg Braden

Auteur à succès et guide de sites sacrés à travers le monde, Gregg Braden a participé, en tant qu’invité d’honneur, à plusieurs conférences et événements médiatiques portant sur les changements personnels et planétaires. Auparavant chercheur en sciences de la nature et concepteur senior de systèmes informatiques dans l’industrie aérospatiale , Braden est maintenant reconnu dans le monde entier dans les domaines de la philosophie spirituelle et des traditions anciennes et indigènes. Grâce à ses voyages dans des villages de montagnes reculés, dans des monastères et des temples des temps anciens, il réussit à faire le pont entre la sagesse passée et la science moderne, assimilant les bénéfices des traditions perdues à notre vie de tous les jours.

VIDEO : Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans:2012 - PREDICTIONS |on 18 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Les Pyramides

Canalisé par Colin Chabot.

 

A travers les siècles, il y a toujours eu des contacts épisodiques avec nos frères d’en haut. Ils m’amenaient parfois des nouvelles de la mère patrie.  Mais moi j’étais cloué ici et je devais faire de mon mieux avec des moyens qui s’appauvrissaient inexorablement.  La splendeur de nos villes jardins n’étaient plus que souvenir lointain.  Elles avaient laissé la place à des bâtisses de plus en plus rudimentaires.

 La construction des pyramides fut une de nos dernières réussites avant de perdre totalement nos capacités surhumaines.  Elles furent érigées il y a environ huit mille ans dans le but de stabiliser l’axe et la rotation de la terre et pour longtemps.  Il ne restait environ que quelques millénaires avant le prochain grand déséquilibre.  Cet événement n’était plus nécessaire à nos yeux.  Le rôle de ces gigantesques constructions fut toujours d’attirer et de concentrer un flot d’énergie assez grand pour pénétrer dans des artères vitales de la planète et leur insuffler une force suffisante à son équilibre.

 Donc, des endroits furent choisis sur des points névralgiques des grands courants énergétiques de la terre.  Pour conserver le pouvoir magnétique ultimum de la pierre, des montagnes entières furent découpées en morceaux et rassemblées dans le même ordre au lieu choisi.  Le transport des pièces de cet immense casse-tête se faisait par répulsion magnétique, cette faculté de repousser tout objet en synchronisant sa polarité précise contraire.  Nous reçûmes l’aide d’en haut pour construire d’autres pyramides dans quatre autres lieux sur la planète.  Leurs pouvoirs furent accrus par un revêtement à double face pouvant attirer et conserver l’énergie.  Il est dommage que cette enveloppe, ayant le pouvoir de focaliser l’énergie jusque dans les veines de la terre, fut pillée pour servir, entre autres,  à faire des bijoux futiles.   La création artistique qui souligne que la vanité de ses propriétaires au détriment de ressources, de vie, d’équité entre les êtres ne devrait pas être la fierté d’un peuple.  A cause de cela, ces centrales énergétiques ont perdu beaucoup de leur efficacité.  Ce que vous saurez officiellement dans à peu près dix mille ans.

Fichier:Pyramide von Athribis.jpg

 Les pyramides à étages, qui furent construites par certains peuples, sont des reproductions maladroites de nos villes jardins abandonnées par nous.  Les plus grandes furent réalisées par des peuples possédant encore la formule de la répulsion magnétique.

 Avec l’impitoyable passage du temps, mes facultés s’amenuisèrent complètement pour ne me laisser que des bribes de souvenirs.  Ces éclairs de conscience me laissaient entrevoir des possibilités que je ne pouvais plus réaliser faute de moyens.  A quoi ça sert d’imaginer constamment de grands projets impossibles à concrétiser?  J’ai souvent passé pour un fou inoffensif ou un illuminé dangereux.  J’aurais peut-être préféré devenir amnésique pour de bon.  J’ai même souhaité que toute mon entité soit annulée, mon éternité inclus.  Jusqu’où le découragement peut-il nous mener?  Il m’était difficile d’aimer la vie sur terre parce que ma  mémoire d’avant, même floue, provoquait en moi une très forte nostalgie.  Pouvais-je oublier complètement une époque grandiose où tout était possible ?

Extrait du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Publié dans:PYRAMIDE |on 15 avril, 2012 |Pas de commentaires »

La Mort….

CANALISÉ PAR COLIN CHABOT

 Le rythme de la vie prend tout son sens parce que la mort existe.  Ce temps d’arrêt est vital si je peux faire ce jeu de mots.  La conscience n’est pas un phénomène continu mais un rythme en trois temps comme tout le reste.  Seul son rythme accéléré donne l’illusion de continuité mais c’est une suite rapide de prises de conscience dont chacune est un aller, un retour, un arrêt.  Un aller en périphérie de son soi pour percevoir le reste de l’univers, un retour vers son soi central pour se voir et se réajuster et un arrêt en soi pour s’oublier dans un équilibre parfait;  deux temps pour la prise de conscience et un temps d’inconscience.  La mort, à plus grande échelle, est ce troisième temps.  Le prolongement La Mort.... dans La MORT 350px-Gobustan_ancient_Azerbaycan_fullindéfiniment de la vie ou de la mort, tel que vous le concevez, est impossible car non inscrit dans le rythme même de toute chose.  Il doit y avoir métamorphose constante pour provoquer, stimuler la conscience.  Au moment qu’un état d’équilibre se prolonge exagérément, le manque de stimulation ramène inévitablement l’inconscience.

 La mort peut être vécue à tout moment quand il n’y a plus stimulation de la conscience. Quand on n’est plus stimulé par l’extérieur qui nous redéfinit sans cesse, on perd la notion de nous-mêmes et on s’oublie.  La mort est un oubli momentané à travers un équilibre entre le dedans et le dehors.  Mais la mort, telle que vous la concevez sur la terre à la fin d’une vie, est un oubli momentané d’une réalité physique pour mieux la redécouvrir.  C’est un arrêt sur soi avant de repartir à la découverte d’un univers plus vaste.  C’est un temps d’inconscience entre deux corps physiques, entre deux prises de conscience de l’univers matériel.  Mais grâce à vos autres corps et leurs propres rythmes de conscience, votre cheminement continue.

 Seuls des corps subtils très immatures ou fortement perturbés peuvent faire en sorte que la mort soit traumatisante.

 

Extrait du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Publié dans:La MORT |on 15 avril, 2012 |Pas de commentaires »

La Nature…

Par Naja L’illuminé…

La nature est remplie d’êtres élémentaux issus du règne végétal et qui en prolongent l’essence.  A ne pas confondre avec les égrégores.  Ils sont les gardiens et les stimulateurs des nouvelles générations de plantes.  Ils sont les vestiges d’une forme d’intelligence de l’anti-monde.   Ils sont mal compris par vous et passent inaperçus pour la majorité des humains.  Leurs fréquences vibratoires sont en dessous de vos fréquences perceptibles les plus basses.  Eux vous perçoivent d’une façon épisodique comme une forme évanescente quand vous dégagez de l’amour envers la nature, donc envers eux.

La Nature... dans NATURE 250px-Gold_Creek_Alaska_Lake_0299 Les égrégores sont des entités issues de l’énergie commune à un ensemble appartenant à n’importe lequel des douze univers.  Comme exemple,  les émotions de peur,  les pensées de joie, les sentiments de haine, les concepts de pureté etc. peuvent former des égrégores, des entités autonomes mais dénuées de conscience.  Elles sont les différentes émanations des individus qui peuvent s’attirer mutuellement si elles vibrent au même diapason selon la loi des correspondances; en s’agglutinant,  elles peuvent grossir jusqu’à devenir une forme imposante voire colossale surtout dans les lieux où elles sont produites en grand nombre.  Ce sont ces masses d’énergie vibrante produites par une espèce d’entité qui construisent et prolongent leur réalité en leur renvoyant une image d’eux-mêmes à l’échelle de tout leur univers.

 En plus compliqué, toutes les émanations de nos corps se répandent autour de nous donc dans nos autres corps plus subtils et toujours plus vastes.  Dépassant nos enveloppes, elles finiront un jour ou l’autre par revenir vers la source qui les aura émise.  Si le corps qui les aura créé n’existe plus, c’est là qu’elles cherchent à s’unir à ses semblables pour se prolonger d’elles-mêmes.  Un corps simple ou deux corps reliés ensemble, qui subsistent sans l’apport d’un troisième corps qui leur donnait la conscience, n’évoluent plus et c’est eux qu’on appelle des élémentaux.  A la mort de ces corps, les éléments simples qui les composaient se séparent et cherchent à s’unir à leur semblable pour prolonger leur vie et ce sont ces agglomérations qu’on appelle des égrégores.  Elles sont en soi les résidus énergétiques des corps qui ne se sont pas prolongés dans une conscience;  ou les prémisses de nouveaux corps non encore associés au moins à un autre pour donner une conscience.

 Elles influencent néanmoins notre vie par leur côtoiement.  Tout ce qu’on émet nous revient et elles en sont involontairement les responsables.

   Dans les mondes supérieurs, on en vient à pouvoir volontairement  attirer les égrégores vers soi pour créer toute forme primaire allant d’un objet quelconque jusqu’à un état d’être.  Seul un être très évolué, comprenant les grands mécanismes de l’univers et en respectant l’ordre Divin,   peut créer à partir de ces égrégores un élémental et même une vie consciente.

 Tout univers n’est stable et ne dure dans sa forme que par sa perception par un individu ou plusieurs en même temps.   Mais il faut tenir compte aussi des différents univers qui se superposent.

 Comme l’individu est conscient grâce à ses trois premiers corps, l’ensemble des univers ont trois dimensions, trois corps, mais rarement plus.  Leurs trois corps sont en général successifs à partir d’un de base qui peut être n’importe lequel des douze.  Ce constat nous révèle que la matière même dont est fait un univers est consciente.  Votre planète terre est une entité consciente dont le troisième corps est le corps physique dont le règne minéral est sa plus belle réussite.

Nous percevons, en premier, l’univers des autres vies à travers notre corps de base et avec ses limites.  Même si nous étudions ces autres individus dans toutes ses caractéristiques et ses différentes manifestations, cela ne demeure que connaissance superficielle de l’autre.  Seule l’utilisation de nos autres corps plus raffinés, empreints de leurs mondes réciproques, permettent de connaître l’autre en profondeur, d’intégrer son savoir jusqu’à pouvoir s’identifier à lui.  C’est pour cela que plusieurs espèces ont de la misère à s’imaginer les mondes inférieurs ou supérieurs car ils n’en prennent connaissance 200px-ChampiEnForet dans NATUREqu’extérieurement et avec leurs perceptions limitées et biaisées d’un seul corps.

 Beaucoup d’humains ne croient qu’à la chaise solide sur laquelle ils s’assoient et à la table qui résiste à la force de leur coup de poing.  Ils ne doutent pas une seconde de leur réalité.   Mais plusieurs sont mal à l’aise avec les émotions, les pensées, les sentiments si insaisissables. Quelques-uns leur trouvent même une origine organique et les limitent à cela.  Pour les êtres qui vivent dans le monde émotionnel avec leurs corps émotionnels, les émotions sont la base dont est construite toute chose.  Quand ils s’assoient sur une chaise émotionnelle et donnent un coup de poing émotionnel sur une table émotionnelle, leur table résiste autant à leur émotion que votre table matérielle résiste à la dureté de votre poing dans votre monde matériel.  Un fauteuil de lumière pour un être de lumière est très confortable et le supporte très bien.  Ces seuls exemples devraient vous faire comprendre la richesse et la réalité de ces mondes pour ceux qui les habitent.

Extrait du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Publié dans:NATURE |on 15 avril, 2012 |Pas de commentaires »

S’ouvrir à l’Amour

Un des plus grands cadeaux que vous puissiez
faire aux autres consiste à… vous ouvrir à leur Amour !



Dans chaque relation, entre un homme et une femme, ou entre deux hommes ou deux femmes, la réussite dépend de la capacité de chacun à recevoir l’amour de l’autre. 

tubes merPour vivre un plus grand amour, soyez prêt à recevoir les cadeaux des autres, qu’il s’agisse d’amour, d’amitié ou de soutien. Si vous désirez que votre être supérieur soit plus présent dans votre vie quotidienne et que vous exprimiez cet amour de soi, choisissez une qualité spécifique de l’âme et, dès que vous en avez l’occasion, pensez-y. 

Parmi ces qualités, on peut distinguer la paix, l’appréciation, l’humilité, l’harmonie, la joie, la gratitude, la santé rayonnante, l’abondance, la liberté, la sérénité, la force, l’intégrité, le respect, la compassion, le pardon, la volonté, la clarté, la créativité, la grâce, la sagesse et l’amour.

En méditant sur ces qualités, vous les attirez dans votre aura et vous les renforcez.
Les autres personnes les reconnaîtront en vous. Vous êtes ce que vous pensez.

Chaque fois que vous vous valorisez et que vous vous respectez, chaque fois que vous parlez avec conviction de ce que vous êtes et que vous êtes à l’écoute de vos besoins, non seulement vous évoluez, mais encore vous aidez les autres par votre exemple.

Belles paroles de sagesse de Sanaya Roman extraites du livre : Choisir la joie !

Découvrez nos annonceurs en visitant le site : www.terre-de-lumiere.com

Publié dans:AMOUR |on 14 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Maîtriser ses pensées

    

Si l’être humain désire un jour pouvoir créer une société idéale, il devra comprendre et  appliquer cette deuxième loi. Apprendre à maîtriser ses pensées devra faire partie  intégrante de sa vie au même titre que se nourrir tous les jours.

 — Tu dois savoir, vous devez savoir, que toutes les pensées que vous avez dans le monde voyagent vers un point qui est défini par cette même pensée. Si elle ne trouve pas de récepteur pour recevoir et emmagasiner cette énergie générée, elle retourne alors à son créateur. C’est donc dire que plus vous émettez de mauvaises pensées, plus vous recevez de mauvaises pensées. Une mauvaise pensée ne peut rien créer. Imagine maintenant, si cette mauvaise pensée est dirigée vers un individu en particulier et que celui-ci est sur la bonne fréquence, même s’il n’en est pas conscient, il la retournera amplifiée. Car l’écho d’une pensée est toujours amplifié. Si ce n’était pas le cas, nous n’aurions aucun avantage à créer des pensées. De toute façon, vous connaissez déjà cela.

tubes mer Quand vous parlez de choc en retour, c’est exactement à cela que vous faites allusion. Donc, la pensée est amplifiée et c’est de cette façon que le processus de création peut commencer. Une pensée créatrice n’est jamais négative. Les pensées négatives font en sorte de maintenir l’homme et la femme dans l’ignorance de leurs véritables pouvoirs. Si vous espérez bâtir une nouvelle société gouvernée selon les lois universelles de la création où règnent paix et amour, vous devez absolument apprendre à maîtriser vos pensées. Au fur et à mesure du déroulement de ce processus, vous deviendrez de plus en plus conscients de la vie qui vous entoure. En devenant conscients de cette vie, vous apprendrez à être respectueux à son égard. Vous pourrez alors lui ordonner et elle vous obéira, car vous faites partie de la race des créateurs. Dès le moment où vous serez capables de contrôler totalement vos pensées, votre puissance sera telle que vous deviendrez les bâtisseurs de votre propre destinée. La conscience est la science du nouveau monde.

 

extrait du livre LE MESSAGER : http://expressorion.com/Le_Messager.pdf

Publié dans:PENSEE |on 14 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Les énergies

 

Toute rencontre avec une nouvelle énergie est cause de déséquilibre en soi, prise de conscience de ce qui n’est pas soi puis l’acceptation en soi pour donner un nouveau moi.  Vous qui souffrez et voudrait pourtant ressentir du plaisir à vivre, sachez que la douleur et le plaisir passent par les mêmes sens.  Votre capacité à jouir de la vie vous donne la même capacité à souffrir.  Ces deux contraires passent par les mêmes canaux sensitifs.  Savez-vous ce qui fait leur différence ? 

tubes merLa douleur, la souffrance, c’est le rejet de ce qui nous touche.  C’est de ne pas reconnaître que tout ce que l’on expérimente, vit,  est un reflet inversé de nous-mêmes.  Rien de ce qui nous arrive n’est une erreur de destinataire, une expérience imposée par un autre sans notre consentement.  Nous sommes littéralement là où l’on doit être, à vivre ce que l’on doit vivre.  Il est totalement impossible d’être ailleurs.  Le plaisir, la joie, c’est l’acceptation de ce qui nous touche, de reconnaître en eux une partie de soi;  que tout ce qui nous arrive est juste, même les épreuves et les souffrances, car elles servent à nous faire grandir et à développer au-delà de leurs contextes éphémères un état de bonheur constant.

Si nous ne vivons pas pleinement tout ce qui nous arrive, c’est souvent à cause de l’immaturité de nos corps, de déséquilibre trop intense ou de blocage antérieur.  Nous nous fermons alors à l’agression de l’extérieur en insensibilisant nos enveloppes, en cristallisant nos réactions en une armure protectrice.  Cette armure nous empêche de ressentir les énergies jugées désagréables mais nous empêche aussi de ressentir celles agréables.  Notre univers se fige et ne progresse plus.

 Certaines expériences du passé ont pu mettre en péril notre survie et c’est normal jusqu’à un certain point de les éviter.  Il est inutile de se brûler cent fois pour considérer le feu comme dangereux.  Mais le feu n’est pas une menace en soi sauf si votre évolution ne vous permet pas de le côtoyer sans vous brûler.  N’oubliez pas qu’un jour l’élévation de votre être vous permettra de danser dans le feu.

  L’amour peut être une énergie si forte qu’elle peut mettre en péril votre intégrité, votre vie même.  Ne doutez pas une seconde qu’il y a des êtres si puissants qu’à leurs approches, vous voleriez en éclats, d’autres dont le feu intérieur vous consumerait.  C’est pour cela que ce sont les êtres de lumière qui décident quand et comment ils vous approchent et jamais l’inverse.  Vous pouvez faire une ouverture vers eux en élevant les vibrations de vos corps.  Mais votre évolution en douceur est primordiale à leurs yeux.  La survie du contenu de votre être est importante et non nécessairement ses enveloppes éphémères. 

Il n’y a rien de mauvais en soi.  Il n’y a que des déséquilibres qui paraissent trop grands pour nos capacités.  Mais cela est une réaction figée à une perception passée car rien de nos expériences ne peut être démesuré par rapport à soi car ce sont toutes nos propres émanations qui nous reviennent telles quelles.

Le danger est de cristalliser une forme qui deviendra à la longue insensible à d’autres stimuli. Alors, il est important de comprendre que ce ne sont pas les expériences qui sont importantes mais nos réactions à celles-ci.  Comment réagissez-vous à tout ce que vous vivez ?  Savez-vous à quoi vous êtes le plus sensible;  à la douleur ou au plaisir?  Qu’est-ce qui provoque en vous les réactions les plus fortes?  Avez-vous appris à amplifier vos malaises, vos peines, vos peurs ou, au contraire, vos bien-être, vos joies, vos espoirs?  Prenez-vous plus de temps qu’il faut à examiner vos déséquilibres qu’à reconstruire vos nouveaux équilibres? 

Le rythme primordial, expansion, contraction, repos, recommencement, pourrait se traduire à l’échelle humaine par action, réaction, constatation, recommencement. 

Un arrêt trop prolongé sur un de ces trois temps amènera tôt ou tard un déséquilibre de l’ensemble qui devra être compensé par le réajustement en durée similaire des deux autres.  Quand on prolonge outre mesure l’action, on se perd dans la foule jusqu’à s’oublier soi-même.  Quand on prolonge outre mesure la réaction à notre action, on est bousculé par la foule jusqu’à chanceler sur soi-même.  Quand on prolonge outre mesure la constatation à notre réaction, on hésite dans la foule jusqu’à figer sur soi-même.  Et oui, seul le rythme harmonieux des trois est source d’évolution !

L’amour respecte aussi ce rythme, un temps pour aller vers l’autre, un temps pour revenir vers soi, un temps pour apprécier ses acquis.  Prenez-vous le temps qu’il faut pour jouir de ces trois étapes importantes de la vie?

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

 

Publié dans:ENERGIES |on 14 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Les Oiseaux messagers

Laïla nous a fait prendre conscience que tout comme nous les humains, les animaux souffrent moralement et souffrent également dans leur corps. Une découverte qui risque de surprendre : les oiseaux aussi communiquent ; il suffit de les écouter. Ils ont parfois des messages importants à nous faire passer.

La bergeronnette

 Motacilla albaUn jour, je donnais un stage dans le Jura. Nous étions dans une sorte de buvette. Dehors il faisait froid et il pleuvait des trombes. Un petit oiseau, une bergeronnette, vint à la fenêtre et nous observa. Tout le monde la remarqua. Elle semblait régner sur les lieux avec beaucoup d’assurance. Elle se posa sur le bord de la fenêtre, regarda notre groupe de ses petits yeux perçants, avec curiosité, puis arrangea ses belles plumes avec son petit bec et s’envola soudainement. Vingt minutes après, elle revint, dessina plusieurs cercles autour de la buvette et se posa à nouveau sur le bord de la fenêtre.

Elle semblait nous dire : « Ah ! Vous êtes encore là ! ». C’est comme si nous étions des enfants qui faisions du théâtre. Le groupe était en pleine répétition. Très occupée, elle virevoltait et venait juste de temps à autre jeter un coup d’œil par la fenêtre pour s’assurer que tout allait bien. Le deuxième jour, après le déjeuner, elle se mit à taper à la fenêtre avec son bec avec insistance. Des petits tapotements réguliers. Nous la regardions sans comprendre, mais elle ne partait pas, elle continuait à taper comme pour dire : « Allez, allez, ouvrez, c’est moi ! » Alors nous ouvrîmes la fenêtre malgré le froid en pensant qu’elle avait faim. Une stagiaire posa des miettes de pain mais elle s’envola aussitôt. Ce n’était pas du pain qu’elle voulait. À ce moment-là une des étudiantes réalisa ce qui se passait. Elle se rappela qu’il fallait ouvrir la fenêtre régulièrement parce que le chauffage à charbon de la buvette était déficient. Notre petite bergeronnette nous avait tous sauvés d’une belle intoxication ! Plus tard dans la journée, l’oiseau apparut encore une fois à la vitre comme pour s’assurer que tout allait bien. Nous lui étions tous très reconnaissants. C’était notre petit ange gardien à plumes…

Les sceptiques diront qu’il s’agit d’une coïncidence et pourquoi aller chercher des explications saugrenues…..Mais ils ont tort, quelque part ce genre de réflexion est dû à une certaine peur de l’incompréhensible et de l’inconnu.

Autre exemple tout aussi révélateur de la grandeur de ces oiseaux messagers :

Sunshine

Un jour on m’appela pour un petit oiseau : Sunshine. Il avait de jolies plumes blanches et argentée. Sa gardienne était très malade, souffrait d’un cancer et ne pouvait pas quitter son lit. La communication était utile pour savoir s’il voulait être adopté par Patti, une amie de cette dame ou s’il voulait rester avec elle. Je pris sa photo entre mes mains, fermai les yeux et me glissai dans la maison. Cela sentait le moisi et la mort. Tout était obscur lourd. Il y avait un gros matou tigré qui déambulait dans l’appartement, ne sachant pas où se mettre. Je m’approchai de la cage où se trouvait Sunshine, ses plumes brillaient dans l’obscurité. Je sentis le lit pas loin et la présence de la femme malade. Je reçus une pensée sous la forme d’une petite voix fine et fluette me dire : » je veux rester avec elle jusqu’à la fin… »

Sunshine avait une belle voix, il aimait chanter. Quand il chantait, toute la maison se remplissait de joie et de lumière. Même le chat l’écoutait. Il n’y avait plus de barreaux, plus de tristesse, tout devenait espace infini. Peut-être chantait-il pour guérir sa gardienne, mais cela ne marchait pas. À présent, Sunshine ne chantait plus. Au fur et à mesure que la maladie progressait, la maison devenait de plus en plus sombre et silencieuse. Quelquefois, Sunshine communiquait avec le matou qui faisait sa toilette matinale sous la cage. Ils n’avaient plus grand-chose à se dire. « On dirait qu’elle va bientôt nous quitter. C’est Patti qui nous donne à boire et à manger tous les jours. »

 JuvénileL’ambulance arriva pour emmener la dame à l’hôpital. Le lendemain, Patti vint nourrir Sunshine et le matou. Elle s’approcha de la cage. Sunshine gisait dans sa cage, ses belles plumes toutes raidies, sa belle voix éteinte pour toujours. Il s’était envolé comme une plume légère, pour accompagner sa dame vers la lumière.

J’ai pleuré quand elle me l’a raconté, moi aussi la voix de Sunshine m’avait touchée. Et puis j’ai pensé à cette ancien proverbe chinois qui dit : « Un oiseau ne chante pas parce qu’il a une réponse, il chante parce qu’il a une chanson. »

Personnellement, je crois que tous les animaux savent communiquer entre espèce. Tous les animaux savent, mais il me semble que pour les oiseaux, c’est naturel ; peut-être parce qu’ils ont la possibilité de se déplacer si facilement entre ciel et terre, peut-être parce qu’ils ont l’esprit léger.

Moi aussi j’ai eu de l’eau dans les yeux, quand j’ai parcouru ces lignes. Quelle extraordinaire leçon de vie de la part de ce petit oiseau. En serions-nous capables !

http://www.chezkat.com/les-oiseaux-messagers-laila.php Extraits du livre de Laïla del Monte « Communiquer avec les animaux« , paru aux Éditions Véga.
Laïla Del Monte – Communicatrice animal – Californie – USA – Tél : 001 818-758-9697 – Site web : www.lailadelmonte.com– email : Laïla Del Monte

Publié dans:ANIMAUX |on 13 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Maîtrise de la pensée

Attestations scientifiques de 
l’influence des pensées et des sentiments sur la matière

Les personnes qui ont expérimenté les processus de maitrise des pensées et des sentiments et en ont constaté les effets ne doutent pas de leur influence sur les manifestations physiques. L’expérience directe est la meilleure façon d’approcher une vérité. Toutefois, nos esprits réticents et suspicieux ont besoin d’approches plus scientifiques. En voici quelques-unes.

La pensée influence la croissance des plantes

fleurBeaucoup de gens ont constaté l’influence que nous pouvons avoir sur le développement des plantes en leur parlant affectueusement. Dans les années 1980, Tamila Rechetnikova, une chercheuse du groupe d’études bioénergétiques de l’Université de Kiev (Ukraine), a mené des observations sur l’influence de la pensée sur la croissance de semences de blé. À certaines semences, l’opérateur commandait de croitre, à d’autres de ne pas croitre, et un troisième groupe de semences servait de témoin de comparaison. Les résultats sont significatifs. Ils sont plus marqués si la pensée est émise par un groupe de personnes.

Dans une autre expérience, l’opérateur modifiait la composition chimique des plantes par la pensée. Le résultat: « Un opérateur avait réduit de 30% la teneur des graines en calcium et de 26% en zinc. Un autre avait augmenté de 4% et de 40% respectivement leur teneur en calcium et manganèse, et un autre encore avait fait croitre de 53% la teneur en magnésium.

Source: AURA-Z n°1, mars 1993, reporté dans le site Quant’Homme

Les états émotionnels influencent l’ADN

fleurUne expérience démontrant l’influence des états émotionnels sur la forme de la molécule d’ADN a été réalisée à l’Institut HeartMath (voir présentation de cet Institut dans Codes et mémoires). De l’ADN humain a été enfermé dans un tube à essai et confié à un expérimentateur à qui on demandait de se focaliser sur une intention. Le degré d’enroulement ou de déroulement de la molécule d’ADN a été estimé avant et après par la mesure de l’absorption de lumière ultraviolette. L’expérience a été reproduite 28 fois avec 28 expérimentateurs différents.

Les résultats montrent que la forme de l’ADN change en fonction des états émotionnels de l’expérimentateur. Quand l’expérimentateur rayonne gratitude, amour et estime, l’ADN se relâche et s’allonge. Quand il reçoit une atmosphère de colère, frustration, stress, l’ADN se resserre et se raccourcit. De nombreux codons (éléments d’un gène) sont court-circuités (codons: voir ADN moléculaire). Ils redeviennent actifs lorsqu’on leur redonne des sentiments d’amour et de gratitude.

D’après Modulation of DNA Conformation by Heart-Focused Intention, R. McCraty, M. Atkinson, D. Tomasino, Institut Harthmath, Boulder Creek, Californie, États-Unis, 2003 – voir aussi un compte-rendu en français (approximatif)

Publié dans:MAITRISE, PENSEE |on 13 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Dieu Mictlantecuhtli

 

Dans la mythologie aztèqueMictlantecuhtli est le dieu de la mort, Son nom signifie « seigneur du Mictlan« , le domaine de la mort, le lieu le plus bas de l’inframonde. Selon un des mythes de la création du monde, c’est là que Tezcatlipoca et Quetzalcoat l’ont enfermé en mettant en ordre les éléments. Comme principal dieu de la mort, le culte de Mictlantecuhtli était particulièrement important et impliquait des sacrifices humains et des actes de cannibalisme.

Fichier:Míxquic-Mictlantecuhtli.JPGSa représentation typique est un squelette couvert de taches jaunes et rouges représentant des restes de chair. Bien que sa tête soit un crâne, il a une langue, des dents, des gencives et des yeux. Sa gueule est toujours béante, prête à avaler les étoiles qui se couchent pendant la journée, et les hommes qui viennent à mourir. Il a également des oreilles, ornées de pendants en restes humains (des mains ou des os). Il est souvent dépeint avec un grand plumail et des sandales, signes de son rang de seigneur des enfers.

Dans le calendrier divinatoire aztèque (tonalpohualli en nahuatl), Mictlantecuhtli préside au jour «chien», à la partie nocturne du cinquième jour et à la partie diurne du sixième jour, pour laquelle il est associé à la chouette. Il préside en outre à la dixième treizaine avec Tonatiuh.

Mictlantecuhtli dans le mythe de la création des hommes

Mictlantecuhtli est un des protagonistes du mythe de la création des hommes, tel que rapporté de façon fort détaillée dans «La Leyenda de los Soles» qui fait partie du Codex Chimalpopoca. Les dieux s’étant concertés, ils décidèrent d’envoyer Quetzalcoat au Mictlan récupérer les os des humains des créations précédentes. Quetzalcoatl se présenta devant Mictlantecuhtli et lui demanda les «os précieux» pour «faire avec eux ceux qui habiteront sur la terre». Mictlantecuhtli acquiesça à condition que Quetzalcoatl se soumette à une épreuve: il devait souffler dans une conque sans trous. Quetzalcoatl fit appel à des vers qui percèrent des trous dans la conque et à des abeilles qui la firent sonner. Mictlantecuhtli dit à Quetzalcoatl de prendre les os puis se ravisa. Quetzalcoatl s’étant enfui, Mictlantecuhtli ordonna à ses serviteurs d’aller creuser un trou dans lequel Quetzalcoatl tomba. Les os se brisèrent, mais Quetzalcoatl les ramassa et les ramena à Tamoanchan, où ils furent moulus. Quetzalcoatl fit ensuite couler sur eux le sang de son sexe. Les autres dieux présents firent de même et de cette «pénitence» naquirent «les serviteurs des dieux», c’est-à-dire l’humanité actuelle.

Le même mythe est raconté de manière plus succincte dans l’ «Histoyre du Mechique» d’André Thévet. Dans cette version, Mictlantecuhtli ne donne à Quetzalcoatl qu’un «os de la largeur d’une aune» qui était «la chose à laquelle il tenait plus qu’à tout». Il le regrette aussitôt et poursuit Quetzalcoatl. Au cours de la poursuite, l’os se brise, ce qui explique selon le manuscrit que les hommes actuels soient plus petits que les géants de la première création.

Publié dans:La MORT |on 12 avril, 2012 |Pas de commentaires »

La Camarde

La Camarde dans La MORT 220px-Danzas_de_la_muerteLa Camarde est une figure allégorique de la mort représentée généralement sous les traits d’un squelette. Son nom est issu de l’adjectif camard qui signifie : qui a le nez plat. La Camarde était donc la représentation squelettique de la mort puisque le crâne ne possède pas de nez.

La Camarde est une figuration squelettique de la Mort. Son nom est dérivé de l’adjectif «camard» qui signifie : «qui a le nez plat» comme le crâne de la Mort. La Camarde représente donc symboliquement la mort. On retrouve l’expression autant dans des romans policiers que dans des écrits scientifiques. 

Par exemple, dans un article intitulé «La disparition de la camarde et l’avenir de l’homme», un médecin institue une réflexion sur l’hôpital devenu le lieu où l’on meurt. B. Duburque, auteur de cet article pense que «En repoussant les limites de la mort et en la cantonnant à l’hôpital, on risque de dénaturer la vie et de perdre de vue ce qui fait le sens de l’existence de l’homme.» (Études, Paris, 1982, vol. 357, no2-3, pp. 183-192) http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=12414108

Nous rencontrons également la Camarde dans le théâtre et la poésie ainsi que dans la chanson.

Voir la vidéo de George BRASSENS

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans:La MORT |on 12 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Message Vénusien

 

13 03 2011 Message de nos amis Vénusiens à propos de la catastrophe du Japon.

 

gifs feuillesNous vous saluons chers amis de la Terre.

Nous vous disons nous sommes là et nous veillons avec vous, et pour vous.

Nous voudrions vous dire que ces évènements sont importants, ces évènements qui concernent l’énergie nucléaire, ces centrales.

Il est temps que l’humanité prenne conscience de la gravité de ses expériences.

Il est temps que l’humanité comprenne qu’elle joue avec le feu.

Il est temps que l’humanité fasse marche arrière quant à l’utilisation de cette énergie puissante.

L’humanité est, était, nous allons dire était, dans un élan autodestructeur.

Cet élan communautaire vient du fait que beaucoup d’entre vous aient cette énergie d’autodestruction en eux.Regardez les fortes consommations d’alcool, de drogues, de médicaments. Nous ne jugeons pas, nous expliquons simplement que cette énergie autodestructive fait partie des élans créateurs de l’humanité. Nous sommes là pour vous aider à éviter une catastrophe qui aurait une ampleur phénoménale, mais toutefois nous n’empêchons pas la prise de conscience par ces évènements.

Il est important que tous les habitants de la planète :

- Premièrement ne se laissent pas être entraînés dans le courant de la peur.

- Que chacun réaffirme régulièrement son appartenance à la Terre, son ancrage.

- Que chacun se centre dans le cœur en émanant un puissant bouclier de Lumière, protecteur.

Il est important de demander à vos glandes thyroïdes de ne rien laisser entrer autre que l’énergie d’Amour, que la Lumière. Vous pouvez ainsi parler à vos organes, à vos glandes. Vous pouvez ainsi manifestez une très grandeprotection. Pour ceux qui ont peur partout en ce monde il pourrait être conseillé de prendre ces comprimés d’iode, mais vous pouvez vous en passer si vous vous sentez suffisamment forts, ancrés, centrés, créateurs, pour vous protéger.

N’entrez pas dans le courant de la peur, l’heure est grave pour vous, toutefois créez, créez le meilleur, vous avez cette capacité.

Créez une chaîne de solidarité énergétique, une chaîne de cœurs, une chaîne d’Amour, pour protéger l’humanité tout entière.

Protégez aussi vos animaux.

Protégez aussi vos végétaux.

Créez un élan solidaire, créez des ondes d’Amour qui vont venir contre choquer les ondes radioactives. Nous ne venons pas dans un élan alarmiste, nous venons vous dire que c’est le moment de créer des ondes contrechocs pour que l’humanité tout entière prenne conscience de ces élans autodestructeurs, des jeux dangereux à la vie sur Terre qu’elle, qu’elle fait, qu’elle se donne. Quand nous parlons de la vie sur Terre nous parlons de toute viesur Terre, toutes formes de vie. L’élan est très simple, un élan d’intention, intention pure, intention d’Amour.

As-tu une question cher ami L. ?

Faut-il faire vite pour diffuser cette information?

Cette information est importante, il est important de la diffuser. Il est important de créer l’élan, l’élan de solidarité. Restez dans la joie. Restez dans la joie car tout ce qui se passe est, fait partie de l’élan créateur, de la transformation. L’humanité doit prendre conscience de tous ses travers, travers dans le sens de tout ce qui l’éloigne du Plan Divin, de l’Amour Inconditionnel.

As-tu une autre question ?

Comment utiliser la transmission de cette information-là, rapidement, à beaucoup de gens ?

Par Internet je suppose ?

Tout à fait. Fais confiance à ce réseau, cette toile d’araignée.

Il y a aussi le réseau des ondes, les cellules qui envoient des ondes, des informations, des informations qui sont captées par les inconscients, les… qui sont captées par ce qui est du domaine de l’inconscient.

L’énergie de quelques personnes est suffisante pour initier cela ?

Tout à fait.

Le simple fait de poser ça maintenant contribue à lancer l’onde de contrechoc.

N’aie crainte que beaucoup de transmetteurs, appelés médiums, recevront une information dans ce sens-là. Chacun la recevra selon sa personnalité, selon ses croyances, selon ses vérités. Toutefois, toutes ces transmissions se rejoignent et vont créer l’onde de contrechoc.

As-tu une autre question ?

 Ainsi où peut-on trouver de l’iode pour les thyroïdes ?

N’aie crainte que les gouvernements vont mettre en place cela. Ils ne voudront pas renouveler l’expérience d’il y a 25 ans en négligeant les informations, en négligeant l’importance.

Nous vous remercions pour ce contact.

Nous vous ferons signe lorsque nous aurons des informations à vous transmettre. Nous vous remercions nous vous aimons infiniment.

Transmission canalisée par Isabelle Daré   le dimanche 13  mars  2011

Publié dans:2012 - PREDICTIONS, CHANNELING |on 10 avril, 2012 |Pas de commentaires »
123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3