Déesse de La Mort

Déesse Izanami 

Dans la mythologie japonaise, Izanami (qui signifie « celle qui invite ») est à la fois la déesse de la création et de la mort et la première femme du dieu Izanagi.

Déesse de La Mort dans La MORT 170px-Kobayashi_Izanami_and_izanagiIzanami, Déesse de la mort

Izanagi se lamentait sur la mort d’Izanami et il entreprit un voyage à Yomi (la sombre terre de la mort). Il chercha Izanami et la trouva rapidement. Izanagi ne pouvait pas la voir car les ombres la cachaient bien. Néanmoins, il lui demanda de revenir avec lui. Izanami l’informa qu’il était trop tard. Elle avait déjà mangé la nourriture de Yomi et appartenait maintenant à la terre de la mort. Elle ne pouvait pas revenir à la vie.

Izanagi fut scandalisé et refusa d’accéder à son souhait d’être laissée dans les bras de la sombre Yomi. Pendant que Izanami dormait, il prit le peigne qui retenait sa chevelure et l’alluma comme une torche. Sous la soudaine lumière, il vit l’horrible forme prise par sa belle et gracieuse Izanami. Son corps n’était plus que chair avariée où couraient des asticots et autres créatures répugnantes.

Poussant un cri, Izanagi ne put contenir sa peur et s’enfuit, ne songeant qu’à revenir dans le monde des vivants en abandonnant sa femme morte. Izanami se réveilla en hurlant, indignée, et se mit à le poursuivre. Sur son ordre, des sauvages shikome ( des femmes répugnantes) le prirent en chasse pour le ramener.

Izanagi sortit précipitamment et poussa rapidement un rocher à l’entrée de la caverne qui était l’entrée de Yomi. Izanami poussa des cris perçants derrière cette barrière infranchissable et lui dit que s’il la laissait, elle détruirait mille êtres vivants par jour. Il répondit furieux qu’il donnerait la vie à mille cinq cents.

L’histoire a des points communs et des différences avec le mythe grec d’Orphée et d’Eurydice et le mythe maya d’ItzamnaIx Chel et le mythe sumérien d’Inanna.

La légendes : dans son dernier souffle elle engendra Mizuhame-no-Mikoto.
Au total, Izanami, avant de mourir, engendra avec Izanagi 14 îles, et 35 kami. (Onogoro, Awa et Hiruko ne sont pas reconnus parmi leurs enfants).

Elle alla au Yomi-no-kuni, le monde des morts. Izanagi l’a suivie, mais comme elle avait déjà mangé de la nourriture cuite au feu du monde des morts et elle ne pouvait plus en partir. Le Yomi-no-Kuni était plongé dans l’obscurité et Izanagi alluma une dent de son peigne pour voir et il découvrit le corps d’Izanami rongé par la pourriture et les vers. Izanami en fut courroucée et entra dans une violente colère. Izanagi s’enfuit poursuivi par des démons dont il retarda la course en jetant divers objets magiques.

Alors Izanami jura qu’elle tuerait 1000 sujets d’Izanagi chaque jour. Et Izanagi répondit qu’il en créerait 1500 nouveaux êtres dans le même temps, créant ainsi le cycle de la vie et de la mort. Izanagi arriva finalement aux limites du pays de morts, (yomotsu hirasaka) et ferma l’entrée par un rocher que 1000 hommes n’auraient pu bouger qu’avec peine.

Publié dans : La MORT |le 17 mars, 2012 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 19 mars, 2012 à 22:25 christie écrit:

    étonnante histoire mais passionnante ma foi

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3