Libération de la femme

 Le Dr. Rampa détestait de telles femmes, « la plus basse forme d’existence humaine à mon avis », qu’il écrit dans « Crépuscule » tout en se demandant si leur titre de « Ms » (en remplacement de Mme et Mlle) ne signifie pas plutôt « Mainly stupid » (Essentiellement stupide) ? Mais avant que vous n’écriviez pour vous plaindre, essayons d’avoir une vue d’ensemble de l’affaire. Les femmes ont le plus important des rôles dans la vie et la majorité d’entre elles négligent ce rôle. Les femmes sont en tout point les égales des hommes mais elles sont des créatures différentes, on pourrait même dire presqu’une espèce différente. Les hommes conviennent pour certaines choses, les femmes pour d’autres, chacun étant la moitié d’un tout, l’un ne pouvant survivre sans l’autre. Aussi, pourquoi donc les femmes ne s’occupent-elles pas de leur tâche particulière, celle de voir à la nation, celle de voir à la discipline et à la formation de la future race ? Quelque chose que la femme a été parfaitement conçue pour faire et ne pas perdre son temps à se prendre pour un homme.

une femme qui cuisine avecun enfant dans les brasLes « Jardiniers », grâce au Docteur Rampa, ont identifié un sérieux défaut ayant son origine dans les « femmes ». Maintenant, cela ne signifie nullement que les hommes sont parfaits ; loin de là. Les femmes ont un rôle extrêmement capital dans la vie – sinon le plus important rôle de tous – dont la majorité des femmes ne tiennent aucun compte. Lisez « Les clés du Nirvana » page 117.  

Dans le tohu-bohu occasionné par la venue du monde astral dans ce monde que nous appelons Terre, des problèmes peuvent se présenter durant la grossesse. La mère peut avoir été plutôt négligente quant à ce qu’elle a mangé, bu ou fait, ce qui a pu faire que le bébé n’a pu recevoir ce que l’on pourrait appeler une balance chimique adéquate. Mais le principal problème est aussi dans la naissance elle-même. Naître est une expérience très traumatisante, une affaire très violente et le très délicat mécanisme en cause peut facilement être dérangé. De nos jours les hôpitaux et les femmes ne travaillent pas avec la nature quand il s’agit de donner naissance. Ils provoquent les naissances par des « moyens anormaux » pour que le bébé arrive quand « ils » pensent qu’il le doit et non pas quand la nature le « décide ». C’est ainsi que le délicat mécanisme est violemment ébranlé, détruisant même complètement la programmation individuelle dans plusieurs cas. Ceci, à son tour, empêche « lui ou elle » d’accomplir son objectif premier dans la vie. Les homosexuels sont également de ceux formés par erreur durant leur temps à l’intérieur de l’utérus – lisez plus à ce sujet dans « Homosexuels » puisqu’il s’agit ici de faits réels et non pas juste un coup bas fait aux femmes. La place d’une femme EST à la maison pour nourrir, discipliner et éduquer ses enfants en les élevant.

Clairement, nous avons des gens qui ont des enfants sans avoir la moindre connaissance ou intérêt sur la façon d’élever ces enfants. Les deux parents étant au travail, les enfants sont plus ou moins abandonnés à la rue et laissés à eux-mêmes pour se débrouiller, vivant sous la domination de caractères plus forts qu’eux – trop souvent de véritables délinquants – ce qui arrive quand il n’y a aucune orientation parentale, discipline ou amour ; à quoi s’attendre d’autre ? Les prétendus parents ne retournent du travail que pour se précipiter au bar ou dans les boîtes de nuit, sans se préoccuper le moins du monde de leur responsabilités parentales. Le plus grave de cette affaire est quand ces enfants ont eux-mêmes des enfants, élevant leurs petits exactement de la même façon dont ils ont été « traînés », en cycle interminable qui doit cesser ! Sans aucune discipline nous avons la délinquance juvénile actuelle, échappant fréquemment à tout contrôle, gangs de dangereux criminels parcourant les rues, engagés dans le vandalisme ou battant les vieillards juste pour le plaisir de la chose ; et maintenant nous avons plus de femmes que d’hommes qui commettent des crimes sociaux. Plusieurs femmes, en ce moment, peuvent penser que cette dernière remarque est très sexiste – et plusieurs parmi vous ont écrit pour le dire – cependant ça ne l’est pas quand on regarde le plus grand tableau. Vous oubliez que dans cette vie vous êtes peut-être « femelle » mais que dans la prochaine vous pouvez aussi bien être « mâle »; le tout dépend des leçons qu’il vous faut apprendre. Il faut voir que nous avons TOUS plusieurs vies à vivre en tant que mâle ET femelle; ce qui fait que ça ne peut absolument pas être une remarque sexiste puisque NOUS PASSONS TOUS PAR LÀ au long de nos innombrables vies.

Libération de la femme dans HUMANITE 200px-Hina_Rabbani_Khar

Ça peut être difficile en ce monde d’aujourd’hui où le commerce ordonne et exige que les deux  parents travaillent, ce qui fut d’ailleurs apporté par la 1ière guerre mondiale, mais ça ne peut pas continuer ainsi; il faut que les choses changent. Si vous êtes une femme de carrière – sans désir d’avoir des enfants – ceci ne s’applique pas à vous. Ceci concerne les « femmes » qui prennent soin d’elles-mêmes durant leur grossesse, à la naissance de leur enfant et qui prennent leur devoir de mère au sérieux. Les parents doivent prendre la responsabilité de leurs enfants et NON les laisser s’arranger tout seul, créant ainsi la délinquance juvénile que nous avons dans le monde nos jours. Par conséquent il nous faut retourner à la source qui est la femme. Plusieurs femmes ont une belle carrière de vie après avoir élevé leurs enfants et que ceux-ci sont en âge de se débrouiller par eux-mêmes, mais au foyer c’est la femme qui devrait diriger. Lisez Yin & Yang.

RAMPA site : http://www.lobsangrampa.org/

Publié dans : HUMANITE, MAITRISE, SOCIETE |le 4 mars, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3