Archive pour le 16 février, 2012

L’Esprit Humain

L’assistance pléiadienne dans la vie humaine

par Yasmine Rooney – tiré de la Revue UNDERCOVER #11 de Joël Labruyère.

ESPRIT HUMAIN, FORME ET FRÉQUENCE

floatiesL’esprit humain, s’étant scindé sur les trois niveaux de conscience de base (conscience, subconscient et inconscient), a créé un support dense sur lequel les ondes de lumière issues de la source universelle doivent opérer.

La forme humaine est une manifestation physique des formes-pensées. Bien que nos psychologues évoquent les aspects subconscients et inconscients des processus de la pensée sans réellement savoir où ceux-ci sont localisés, il est possible de les localiser car ils affectent nos existences jour après jour. Ces processus ne nous sont pas masqués : nous sommes ces processus. Chacun de nos organes représente un type de pensée collective. Ainsi, nos reins sont l’expression des pensées qui traitent les informations nous parvenant, que ces informations nous soient bénéfiques ou pas. Le système musculaire exprime notre relation avec la source de la connaissance universelle – nous sentons-nous assistés ou délaissés ? Chacune des parties de notre corps est un hologramme de nos systèmes de croyances et toutes ces informations sont conservées dans notre ADN.

LA PENSÉE CRISTALLISÉE :
COMMENT FUT CONÇU L’ADN

Ce sont nos formes-pensées (ou croyances) qui sont à l’origine du schéma directeur (que nous reconnaissons dans l’ADN) de notre forme physique et de son environnement. Ces croyances, qui se sont développées sur des périodes de temps infini, se sont cristallisées en raison de notre désir de ne pas nous détacher des expériences suggérées par notre ADN. Il existe, dans d’autres dimensions, de nombreuses formes de vie qui expérimentent la réalité différemment de nous. Par exemple, nombre d’entre elles se manifestent en se mouvant à des niveaux de fréquence extrêmement élevés et ne connaissent pas le système de projection holographique qu’utilisent les humains et d’autres formes de vie. À l’issue de l’expérience, elles s’en détachent sans difficulté car elles sont conscientes de pouvoir la revivre si elles le souhaitent. L’homme crée une expérience puis en projette un hologramme. Au commencement, il expérimentait les choses holographiquement puis s’en détachait. Parce que sa forme physique présentait un niveau de conscience extrêmement élevé, il faisait preuve d’une réelle compréhension des lois universelles.

Mais alors que le temps s’écoulait, il commença à se raccrocher aux choses qu’il expérimentait : lorsque l’expérience d’une chose arrivait à terme, il se raccrochait à cette chose et la conservait sur le plan physique au lieu de la laisser se dissoudre puis retourner à la source universelle. Ce rattachement à la chose nécessitait de bloquer à nouveau de l’énergie car, afin que cette chose ne soit pas dissoute, il était nécessaire de la retenir en en organisant la structure atomique de sorte qu’elle ne retourne pas à la source universelle. Elle était alors maintenue dans un champ d’énergie dans lequel elle se manifeste encore et encore. Ce phénomène s’observe sur le plan physique par le processus de la cristallisation : la plupart des objets solides présentent une structure atomique ordonnée et sont de nature cristalline.

Publié dans:PLEIADES |on 16 février, 2012 |Pas de commentaires »

Fréquence Lumière

LE PROJET PLÉIADIEN
L’assistance pléiadienne dans la vie humaine

par Yasmine Rooney – tiré de la Revue UNDERCOVER #11 de Joël Labruyère.

FRÉQUENCE

La lumière consiste en un large spectre de fréquences d’ondes. Ces fréquences nous indiquent la vitesse à laquelle les ondes se déplacent. Pour calculer la vitesse de déplacement d’une onde, il suffit de choisir deux points le long de son trajet puis de compter le nombre d’ondes séparant ces deux points. L’énergie étant proportionnelle à la fréquence, plus cette dernière est élevée et plus elle génère d’énergie. Une onde se déplaçant rapidement génère donc une énergie considérable.

NOTIONS DE BASE SUR LA LUMIÈRE

La lumière est composée de deux particules appelées photons. Un photon en mouvement (300 000 Km/seconde) génère un champ électromagnétique. Ce champ consiste en un spectre d’ondes : rayons gamma, rayons x, ultraviolets, lumière visible, infrarouges, micro ondes et ondes radio. Les ondes électromagnétiques se différencient par la quantité d’énergie que contiennent leurs photons. Par exemple, les photons des ondes radio contiennent peu d’énergie tandis les rayons gamma en contiennent beaucoup.

FORME ET FRÉQUENCE

floatiesLa source universelle étant pure lumière, elle manifeste la fréquence la plus élevée. Le niveau de fréquence détermine directement le niveau de connaissance des lois universelles. La lumière universelle pure est pure connaissance d’elle-même. Chaque objet, être ou dimension est composé de lumière vibrant à diverses fréquences – toute matière quel que soit l’univers dont elle est issue existe d’abord sous forme de lumière.

La structure atomique et la fonction de tout être ou objet sont déterminées par son intention (croyance ou pensée). Cet être ou objet prend forme à partir de la source universelle et, à partir de la lumière, devient une forme structurée et viable.

Les ondes de lumière haute fréquence issues de la source universelle et se manifestant dans l’atome déterminent l’objectif de l’atome en tant que forme de vie. La fréquence des ondes de lumière, en pénétrant une structure atomique, s’accorde à la densité de cette structure.

Une fois le photon au sein de l’atome, ses radiations électromagnétiques fournissent des informations relatives à la structure atomique et à sa finalité. Ce sont ces informations qui déterminent comment et pourquoi les atomes s’associent les uns les autres.

Plus la fréquence d’un objet est élevée et plus le niveau d’information (connaissance des lois universelles) de cet objet est élevé.

Dans le vide, la lumière voyage à la vitesse de 300 000 Km par seconde. Cependant, lorsqu’elle voyage à travers la matière, elle ralentit et sa vitesse est fonction de la densité de l’objet traversé car les atomes de cet objet absorbent son énergie. Par exemple, lorsqu’elle traverse un objet en carton, sa fréquence est bien inférieure car cet objet absorbe presque toute son énergie. Une porte en bois massif ne transmet que très peu de lumière car elle absorbe la totalité de la lumière.

Les matières très denses consistent en un assemblage compact de molécules et plus elles sont denses plus le maintien de leur cohésion nécessite de l’énergie. Le maintien de cette énergie étant une distraction, la matière a peu de chances de se souvenir de ses origines véritables, son moi réel.

Publié dans:PLEIADES |on 16 février, 2012 |Pas de commentaires »

Programme d’Assistance

L’assistance pléiadienne dans la vie humaine

par Yasmine Rooney – tiré de la Revue UNDERCOVER #11 de Joël Labruyère.

PROGRAMME D’ASSISTANCE PLÉIADIEN

J’appartiens à un groupe pléiadien constitué de douze êtres. Alors que tous œuvrent dans le sens des objectifs de notre programme, deux d’entre eux travaillent étroitement avec moi. L’un est un Américain natif appelé  » Aigle Blanc « , l’autre est une pure énergie pléiadienne se présentant sous la forme d’une femme que j’appelle Cheynee (les Pléiadiens sont asexués). Sa forme féminine définit le rôle qui est le sien : révéler les connaissances de l’esprit, la source universelle que nous percevons comme étant féminine par nature.

floatiesAigle Blanc fut un humano-pléiadien ayant vécu à l’origine parmi les Amérindiens. Il opère à présent comme interface entre les dimensions pléiadienne et humaine et me guide (ainsi que d’autres personnes) dans les choix cruciaux que je dois effectuer dans le cadre de notre programme d’assistance. Lorsque mes émotions me rendent aveugle à la vérité, il m’indique la différence entre une décision reposant sur la peur et une décision reposant sur la force intérieure, et il m’encourage, en discutant de mes motivations, à effectuer les choix difficiles.

Cheynee n’a jamais connu de forme physique autre que sa forme Pléiadienne.
Elle représente ma source pour tout ce qui relève du spirituel, me guide dans mes recherches scientifiques et m’explique la science des Pléiadiens ainsi que l’interaction existant entre notre dimension et les autres.

Ma tâche a été de m’incarner dans la dimension humaine et de mener à bien un projet permettant à d’autres humano-pléiadiens de se souvenir des êtres qu’ils sont. Tandis que certaines de mes incarnations furent très difficiles et d’autres agréables, toutes m’apportèrent les outils nécessaires pour effectuer cette tâche au mieux. Aigle Blanc, Cheynee et moi-même, avec l’aide inconditionnelle des autres membres du groupe, travaillons étroitement pour la restauration de ma puissance d’être humain. Nous partageons le même esprit, mais ma structure humaine ne permet pas à toute l’énergie de groupe d’opérer sur cette basse fréquence. Aussi, il me faut accéder à cet esprit supérieur par des techniques de méditation. Pour cette raison, ces entités semblent présenter des identités distinctes.

Sur le plan terrestre, je choisis les moyens à utiliser tandis qu’Aigle Blanc et Cheynee assurent le support énergétique. De nombreux autres groupes opèrent ainsi et c’est par l’intermédiaire d’entités telles qu’Aigle Blanc et Cheynee que ces différents groupes se rassemblent à des fins spécifiques. Les humano-pléiadiens doivent effectuer leur tâche selon les lois universelles. Dans la mesure où aucune décision reposant sur la peur n’est impliquée, notre conscience supérieure met en place des réseaux à travers lesquels nous pouvons opérer. Il nous suffit d’avoir confiance en l’issue du processus.

Publié dans:PLEIADES |on 16 février, 2012 |1 Commentaire »

La Responsabilité

L’assistance pléiadienne dans la vie humaine

par Yasmine Rooney – tiré de la Revue UNDERCOVER #11 de Joël Labruyère.

LA RESPONSABILITÉ

floatiesAlors qu’ils reconnaissent leur héritage pléiadien, nombre d’humano-pléiadiens abandonnent la responsabilité de leur vie. Ils voient dans cette nouvelle conscience d’eux-mêmes la justification d’un comportement associal ou encore d’un ressentiment stérile à l’encontre des errements de leurs semblables. Certains sites Web pléiadiens sont dédiés à la recherche d’autres planètes habitables ou à la construction de vaisseaux pour quitter la terre. Certains Pléiadiens souhaitent quitter la terre par des programmes d’ascension ou envisageraient de partir avec des extra-terrestres.

Ces individus doivent reconnaître qu’ils sont confrontés à des situations typiquement humaines, et qu’ils doivent les assumer. Les Pléiadiens sont parmi nous pour nous aider à retrouver nos facultés. Nous ne quitterons cette dimension qu’une fois leur tâche effectuée car ils sont issus d’une conscience de groupe supérieure et ont choisi la mission qui est la leur. De par ce choix, ils ne souhaitent pas faillir à leur devoir.

Nous sommes humains tout autant que pléiadiens et avons adopté des croyances très limitées qui se reflètent dans les circonstances difficiles de nos vies. Une fois nos gènes activés, il nous faut faire face à nos épreuves. S’y refuser ne fait que prolonger le processus d’éveil et engendrer conflits et souffrances.

Notre tâche ici n’est pas de nous lamenter devant l’injustice de ce monde. Nous avons vécu nos incarnations d’êtres humains afin d’appréhender ce monde et, à l’aide de notre conscience supérieure de Pléiadien, nous avons appris à trouver par nous-mêmes le moyen de nous détourner de ces choix qui font de nous des esclaves.

 

Publié dans:PLEIADES |on 16 février, 2012 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3