Les chiennes Messagères

Un animal peut apparaître dans notre vie pour seul fin de nous transmettre un message. Il suffit de le comprendre, de le décoder et ensuite de faire notre propre travail intérieur.

Polly

Les chiennes Messagères dans ANIMAUX 220px-NICO_looks_at_himselfUne dame, Ingrid, m’appela pour sa chienne de trois ans, Polly. Elle déchiquetait tout, les tapis, les meubles, l’escalier en bois, les plantes, le linoléum, les coussins, la télécommande, tout. Pourtant, elle avait un petit air innocent avec sa tache noire sur l’œil gauche, seule note de couleur sur son poil tout blanc. Cependant, si personne ne la regardait, c’était le désastre. Comme elle venait d’un refuge, je pensais qu’elle avait peut-être eu des traumatismes dans son passé, mais rien ni heureuse, ni malheureuse : neutre. Là, rien n’expliquait ce comportement. Ingrid avait beaucoup d’autres animaux, alors peut-être était-ce de la jalousie ? Cependant, lors de la communication, Polly me montra un jeune adolescent assis devant un ordinateur dans une chambre. Je sentis chez lui beaucoup d’émotions refoulées. Elle me montra également l’image d’un autre homme, plus grand qui semblait venir de temps en temps. Il allait directement au réfrigérateur et repartait. Polly n’avait pas l’air de l’adorer.

 Je demandai donc à Ingrid si par hasard elle avait des fils. En général, je demande à l’avance qui vit dans la maison, mais cette fois-ci j’avais oublié de le faire. Ingrid m’avait donné une longue liste de tous les animaux habitants aussi à la maison. Elle me répondit qu’effectivement elle était mère de deux garçons. Nous parlâmes des problèmes du plus jeune, Gabriel, Il était devenu quasiment autiste, mais Ingrid qui était constamment occupée par tous les animaux, ne se rendait pas compte de son état. Son fils passait des heures devant l’ordinateur, enfermé. Elle vivait seule avec eux et tout le peuple animal.

Son fils aîné, un fainéant, se droguait. Il venait seulement pour manger et lui prendre de l’argent. La pauvre Ingrid était dépassée par les événements, les constantes disputes avec le fils aîné, son travail, tous les animaux à nourrir la submergeaient. La petite Polly, nouvelle venue dans ce milieu absorbait toutes les émotions de Gabriel et les exprimait en rongeant… tout. Je fis un travail sur elle pendant plusieurs jours, car elle avait un peu la tête dure, et tout rentra dans l’ordre. Elle ne mordilla plus que ses jouets ! La leçon pour Ingrid était de porter attention sur son jeune fils qui passait inaperçu. Elle ne pouvait plus l’ignorer à présent

L’histoire de la petite chienne Clémentine nous révèle combien il faut prêter attention aux réactions et comportements de nos compagnons.

Clémentine

220px-Catala3 dans ANIMAUXUne autre femme qui avait le même genre de problème (Ingrid) avec sa chienne s’approcha de moi au cours d’un stage que je donnais….. Clémentine, sa chienne, dévorait tout en son absence. Même les rideaux. Elle me montra des photos de la maison après l’ouragan. il y avait des plumes de partout, des lambeaux de couvertures déchiquetées et je ne sais quoi encore…Des chaises sans pieds flanqués par terre, des restes d’objets à moitié croqués, bref un vrai désastre ! La pauvre femme avait récemment divorcé et travaillait toute la journée. Elle arrivait à peine à finir les fins de mois. Elle avait une fille de dix ans. Je communiquai avec Clémentine. La première chose qu’elle me montra fut qu’elle détestait être séparée de sa gardienne, Janine. Cependant cela ne pouvait pas expliquer complètement son comportement extrême.

Ensuite, Clémentine me dénonça des disputes entre la maman et la fille, elles étaient fréquentes, j’entendis des portes claquer, je sentis l’énervement, je vis des larmes. Tout avait l’air chaotique dans cette maison. On avait l’impression d’être pris de vertige, aspiré par un tourbillon noir d’émotions. Clémentine me fit découvrir aussi tout le trouble dans le cœur de Janine, le ressentiment pour son ex-mari, la jalousie, la frustration et toutes les variantes. Je sentis les émotions, mais elles étaient en dehors de moi, heureusement ; elles appartenaient à Janine. Il était bien plus agréable d’être dehors que dedans. Cependant je reconnaissais tous ces sentiments. J’ai appris à connaître un vaste éventail d’émotions sur cette Terre, les miennes et celles de toutes les autres personnes et celles des animaux. Nous avons tous les mêmes émotions.

Tous les jours je ressentais des émotions avec des variantes… J’expliquai à Janine que les ravages dans sa maison représentaient son véritable état intérieur, avec toutes ces émotions négatives qui la détruisaient. Il était temps qu’elle mette de l’ordre dans ses affaires internes. Ce qui est étonnant, c’est à quel point l’état d’âme se reflète sur la réalité externe. C’est ce qu’on vit à l’intérieur qui crée notre monde…

Après cet épisode, Janine fut reconnaissante à la petite chienne et décida d’entreprendre une thérapie et Clémentine ne détruirait plus la maison.

Ces deux témoignages nous démontrent notre fragilité et notre vulnérabilité sur le plan psychologique. Les animaux vivant autour de nous par un comportement excessif, peuvent jouer le rôle de la sonnette d’alarme. À nous de réagir et d’essayer d’analyser ce qui ne va pas dans notre vie. Jackie Thouny

Extraits du livre de Laïla del Monte « Communiquer avec les animaux« , paru aux Éditions Véga.

http://www.chezkat.com/chiennes-messageres.php Laïla del Monte – Communicatrice animal – Californie – USA -Tél : 001 818-758-9697 – Site web : www.lailadelmonte.com – email : Laïla del Monte

Publié dans : ANIMAUX |le 19 janvier, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3