Archive pour le 23 novembre, 2011

Jésus (Yeshua) offre une méditation

Méditation guidée : « Le Souffle de l’Unité » 

Gif scintille rose papillonImaginez-moi comme un ami précieux qui vient à votre rencontre à cet instant même ou encore telle une radieuse sphère de lumière dorée qui forme un cocon autour d e nous. Dans cet espace illuminé et paisible, nous respirons le Souffle de Vie… le Souffle de l’Unité. 

Je vous invite à respirer avec moi… lentement… doucement. Joignez votre souffle au mien. Respirez simplement…. 

Maintenant, expirez… Laissez toute tension et toute lassitude se faire absorber par une flamme que vous imaginez à l’intérieur de mon cœur. Visualisez cette flamme font l’éclat s’intensifie avec chacune de vos respirations ; et faites un ahhhh ! 

Inspirez… Inspirez ma lumière éternelle… Inspirez mon amour éternel… Inspirez ma paix. 

Puis expirez. Et Moi Yeshua, j’inspire toute douleur que vous pourriez ressentir … tout est bien… faites un ahhh ! 

Inspirez à nouveau. Senez la chaleur de mon amour qui gonfle votre cœur et en allume la flamme. Je vous envoie mon amour et ma paix sur les ailes de mon souffle. Vous inspirez à cet instant ma paix. Puis, expirez – Et Moi Yeshua j’inspire votre douleur, toutes les souffrances de votre corps, de votre mental et de votre esprit. Ahhh ! Donnez-moi vos fardeaux et je les allégerai. 

Inspirez – Ma Paix, je vous la donne. 

Expirez – Imaginez vos souffrances comme un papillon de nuit s’envolant dans le creuset de mon cœur. Voyez votre chagrin, votre colère et votre peur se transformer en lumière dorée – une aube nouvelle  apparaît ! 

Inspirez – JE SUIS la Résurrection et la Vie. Respirez encore avec moi… Souvenez-vous du Christ à l’intérieur de vous. Nous respirons le Souffle de vie, mon cher ami précieux. Respirez doucement ; reposez-vous dans la tranquillité du Grand Silence – soyez simplement conscient de votre respiration ; il n’y a rien à faire d’autre que de suivre votre souffle. Revenez juste à votre douce respiration. Prenez conscience que derrière le souffle, il y a un autre Souffle qui circule librement avec chaque inhalation profonde et chaque exhalation. Inspirez la lumière et l’amour infini. Recevez-Moi dans votre cœur sacré. Relaxez… . laissez sourire votre cœur … ahhh ! 

La pierre de la séparation roule de côté et libère votre cœur. Le Fils de Dieu invite le Christ enseveli à l’intérieur à se lever. Viens ! Eveille-toi et lève-toi ! Je vous dis pais. Paix. PAIX… 

Permettez que s’accélère la Lumière contenue dans chaque cellule de votre corps. Permettez à tout ce qui ne vous sert plus de vous quitter. Respirez la paix et nourrissez-en chaque cellule. Entrez dans la lumière. Eloignez-vous de la tombe de l’ignorance. Entrez avec Moi dans les terres pures. Pardonnez à ce qui se meurt. Pardonnez à ce qui n’est plus. Assemblez votre Moi fragmenté et placez-le en entier dans l’utérus réconfortant du cœur de votre Christ-Madeleine – le cœur infini de la compassion. Laissez le Christ enfant grandir en vous. Avec chaque souffle, recevez la vitalité renouvelée, ressuscitant ainsi chaque cellule. Respirez profondément … Devenez conscient de la sphère de lumière dorée qui nous entoure. Permettre à la forme de votre corps humain d’ETRE le fils et la lumière de Dieu. Soyez la Lumière infinie ! 

Revenez à la maison du Père/Mère de votre être. Laissez disparaître votre identité de chair et fondez-vous avec Moi dans une plus grande lumière au-delà de toute la lumière, au-delà de toutes les formes. Respirez… RELAXEZ… SOYEZ…tout simplement. 

Mon souffle est votre souffle. Le battement de mon cœur est le battement de votre cœur. Mon corps est votre corps ; le Soi et « l’autre » sont fusionnés dans l’Union divine ; le Marié et la Mariée, Christ et Madeleine, une Vie. Maintenant que vous connaissez l’Unité et que vous ressentez de la compassion pour toute vie, respirez de manière à vous éveiller à la souffrance des autres comme n’étant pas différente de la vôtre. Insufflez doucement le cadeau de la pure lumière de l’amour dans le cœur de vos frères et sœurs… Inspirez doucement et recevez leur douleur comme une « boule d’obscurité ». Placez délicatement la boule noire de leur souffrance à l’intérieur de votre cœur christique. Observez l’obscurité fondre dans la lumière … Chaque coeur luit… Chaque coeur baigne dans une paix tranquille. 

N’attendez pas de changement ou de récompense mais permettez simplement à ce qui est d’être comme il est – c’est cela l’amour infini. Sachez juste que l’autre EST vous-même – la Grande Perfection. De même que je sais que votre cœur est mien, ainsi en est-il pour l’Un au-delà des noms qui continue de respirer le Souffle de vie. 

Peu importe combien de fois vous pourriez choisir d’expérimenter cette union des âmes et des cœurs, ce mariage de l’esprit, laissez l’expérience bien vous servir, mon cher frère, ma chère sœur, ma Madeleine bien-aimée. Que la paix soit avec vous, maintenant – dans ce souffle, et jusqu’à la fin du monde. Ne vous préoccupez pas de la forme que je pourrais prendre la prochaine fois que nous nous embrasserons, car vous me connaîtrez en tant que Je Sui, au-delà de toutes les formes et de tous les noms. C’est à vous de choisir, et de cette manière, connaissez-vous vous-même en tant que le Christ-madeleine que vous recherchez. 

JE SUIS toujours avec vous ».

  

Gif barre de séparation

Extrait du livre « Anna, la Voix des Madeleines » de Anna, grand-mère de Jésus, Issue de l’Ordre de la Madeleine – Extrait de la série Kryeon  – 2011 Devenir – canalisé par Lee Carroll Eveiller le grand potentiel Humain – page 185 – propos de Anna, grand-mère de Jésus, invité spécial : Simion, recueillis par Martine Vallée. 

Publié dans:JESUS |on 23 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Message de Jésus….

belle roseJ’aimerais maintenant partager des passages et des exposés spirituels supplémentaires que je tirerai du livre Anna, la Voix des Madeleines. Nous allons maintenant parler du retour et de l’expansion du pouvoir du Féminin divin, tel qu’exprimé à travers l’Ordre de la Madeleine dont la voix a été réprimée durant des millénaires mais tout d’abord, Yeshua s’avance. Il vous livrera d’autres détails intimes de sa vie après sa résurrection et il vous offrira une méditation guidée ; « Le souffre de l’Unité ». 

Ainsi donc, je vous fais mes adieux affectueux jusqu’à une prochaine saison où nous pourrons nous rencontrer à la porte du jardin de la Mère et attacher les rubans de paix à des rameaux à jamais verts. 

« … La bénédiction de Jésus (Yeshua) « Yeshua et l’agneau » par Clair Heartsong 

Jésus (Yeshua) ; je suis votre frère et votre ami bien-aimé. En langue araméenne, ma famille m’appelle Yeshua. Je suis là pour cette réunion comme je l’ai été dans les années qui ont suivi mon passage par le portail de la crucifixion et de la résurrection. Je fais cela pour pouvoir apparaître à mes frères et à mes sœurs en tout lieu, à travers toutes les lignes de temps et toutes les dimensions. 

Nombre de mystères et de malentendus entourent ma vie, mon travail et mes relations ; aux fins de cette histoire, je mêle ma voix aux voix de ceux avec qui j’ai marché il y a 2000 ans. Parmi ces gens, il y avait ceux qui me connaissaient dans mon corps de chair et ceux qui me connaissaient dans mon corps de lumière immortelle puisqu’après ma crucifixion, j’ai atteint l’illumination complète de mes corps physique et subtils. Je suis devenu celui qu’on pourrait appeler « le Oint de Lumière » ou le Chrité car je me suis réalisé en tant que Christ – un Maître de Droiture parmi ma famille essénienne, de même que Gautama s’est réalisé en tant que Bouddha dans sa culture. Je suis demeuré sur le plan terrestre quarante années supplémentaires. J’ai poursuivi le travail que j’avais commencé plus tôt, mais je l’ai fait de façon plus subtile durant la période de ma vie à laquelle se réfère cette histoire. 

Quand je me suis présenté après la résurrection, je l’ai fait sous diverses apparences afin de pouvoir marcher librement parmi les êtres humains ; la majorité du temps, je n’attirais pas l’attention. Même maintenant, je passe inaperçu parmi mes frères et mes sœurs comme à l’époque. Les âmes qui sont prêtes à me voir, que ce soit dans une forme ou hors d’une forme, reconnaissent ma fréquence vibratoire et nous communions ensemble. Je me présente souvent sous le jour par lequel on m’ connu ; comme un fils, un frère, un oncle, un mari ou un père, ou comme un guide et un ami. Quelquefois j’apparais un peu plus âgé, quelquefois passablement jeune, et quelquefois même comme un enfant. Je suis reconnu pour mon sens de l’humour et la gaieté que je dégage. Parfois, je me présente dans un corps tangible, quoique ce corps exsude beaucoup d’énergie et de lumière. Animé de sentiments bienveillants envers toutes les formes de vie, je me suis aussi présenté sous des formes plus subtiles comme le vent ou un plan d’eau, divers animaux, des oiseaux oud es insectes, oud es essences d’arbres et des fleurs. Quelquefois, je viens comme un rayon ou un orbe de lumière. Mais la plupart du temps, je manifeste simplement ma présence par une vibration qui touche le cœur comme le fait le Saint-Esprit, n’étant ni male ni femelle, étant les deux, unifié et entier. 

Pour la personne qui a la capacité d me voir complètement et qui peut supporter et fusionner avec mon intense champ d’énergie, il se produit une combinaison exquise par laquelle nous pouvons connaître le ravissement de l’Union divine au-delà du temps et de la forme. En communion profonde, nous exaltons et glorifions le Père/la Mère, géniteur de la vie. 

J’ai passé de nombreuses années… à parcourir des régions que vous appelez la Grande-Bretagne, la France et l’Europe de l’Est. Souvent, nous nous retirions du monde et résidions dans des cavernes où nous approfondissions nos pratiques alchimiques et élevions nos fréquences. C’est dans de telles cavernes-utérus en Europe, au Moyen-Orient et en Extrême Orient que la plupart de mes enfants furent conçus dans la Lumière. Nous choisissions d’ancrer notre présence dans ces régions particulière du monde pour de longs moments même si nous voyagions aussi dans nos corps de lumière en d’autres endroits et plans d’existence. 

Quand tout fut accompli, je partis pour l’Himalaya qui devint mon lieu de retraite primordial pour atteindre d’autres niveaux d’ascension cosmiques. Mes bien-aimés m’y rejoignirent à la fin de mes jours pour une retraite prolongée. Ensemble, nous avons atteint les plus profonds niveaux de la Haute Alchimie pour le bénéfice de tous les êtres qui existent de tous les temps et dans tous les royaumes. 

Je retins une mesure de mon corps physique jusqu’au moment où mon dernier souffle conscient quitta mes poumons éthérés. Alors que j’étais assis dans une posture assurant l’équilibre du corps, en toute conscience omnisciente, mon corps de Lumière immortel s’éleva et traversant la couronne au sommet de ma tête, et se fondit avec le Tout – le Grand Vide – au-delà du Soleil central. Je quittai donc mon tabernacle terrestre avec mes Madeleines comme témoins. Ma forme élémentaire résiduelle fut mise au repos dans une caverne de montagne isolée d’où se dégage une radiation continue de Lumière cosmique. Est-ce que j’ai participé à la conception d’enfants ? Je vous le dis, oui, en effet. 

Mais mon intention ne fut jamais d’établir une lignée dynastique pour gouverner les fils et les filles des hommes… Car l’humanité entière est ma famille que la Lumière de mon Père a ensemencée. Vous vous souvenez que dans votre sang sont cachés les codes de lumière du Christ ; lorsqu’ils sont activés, ils peuvent guider vos pas vers la maison. Agenouillés devant l’Etre Père-Mère qui vous a donné la vie, vous pouvez être oints par les élixirs, vous éveiller à votre vraie nature et réaliser que vous êtes vous-mêmes les Fils de Dieu et les Lumières du monde. 

Ma vibration imprègne le premier livre de ma grand-mère Anna, ainsi que le deuxième livre qui présente la suite de l’histoire. Ceux qui me réclament peuvent le ressentir comme une présence réconfortante. Et je vous le dis, à vous mon bien-aimé, invitez-moi. Et je le redis, invitez-moi à venir vers vous en tant qu’Ami bien-aimé. Vous avez pensé que nous étions séparés et distants l’un de l’autre. Je vous le dis, je suis ici et vous pouvez venir dans mes bras. Si vous le souhaitez, à n’importe quel moment de votre choix, nous pouvons entrer dans un espace méditatif où nous pouvons nous rencontrer et connaître la présence de l’Amour.

 Extrait du livre « Anna, la Voix des Madeleines » de Anna, grand-mère de Jésus, Issue de l’Ordre de la Madeleine – Extrait de la série Kryeon  – 2011 Devenir – canalisé par Lee Carroll Eveiller le grand potentiel Humain – page 182 – propos de Anna, grand-mère de Jésus, invité spécial : Simion, recueillis par Martine Vallée. 

Publié dans:JESUS |on 23 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3