Archive pour le 6 novembre, 2011

Vous êtes en phase d’ascension

  

Bonjour Amis, 

Vous êtes en phase d'ascension dans ASCENSION ashtarsheran2C’est moi Ashtar. Ce soir, nous allons parler de votre progression. 

Vous êtes en train d’ascensionner et vous ne vous en rendez même pas compte. Toute cette préparation depuis des mois et même des années vous a amenés à un stade de grande croissance, dans tous les sens du terme. 

Vous avez été pas mal chahutés, n’est-ce pas ? C’était prévu. Vous avez vécu ce que la planète va encore vivre ces prochaines années. Il lui faut plus de temps, car elle n’est pas seule. Toute sa transformation ne peut se faire qu’avec l’aide de l’humanité et si aujourd’hui, vous êtes prêts, c’est pour elle et pour l’humanité. 

Ce que nous vous demandons de faire et ce que nous-mêmes faisons est un véritable nettoyage des énergies négatives accumulées pendant des millions d’années. 

Vous ne devez pas très bien réaliser l’envergure de ce programme, parce que sinon vous chanteriez du matin au soir d’être parmi ceux qui ont enfin atteint l’illumination. 

Bien sûr, tout n’est pas encore réglé pour vous-mêmes. Mais il reste tellement peu que la lumière vous irradiant l’estompe complètement. Aussi, soyez dignes de notre mission commune : l’ascension de la planète terre. 

Je vous recommande de ne plus laisser entrer en vous aucune énergie négative. Nous sommes nombreux à vous aider dans ce sens. Profitez de ces grandes manœuvres pour acquérir la maîtrise totale de vos émotions. 

Chers amis, si nous faisons le point aujourd’hui, par rapport à seulement quelques semaines ou quelques mois, l’état de la planète s’est dégradé au point que l’atmosphère devient, par endroit, irrespirable. 

Ne tardez pas à aller toujours plus haut sans craindre quoique ce soit. Pour vous, travailleurs de l’Amour, la plus grosse épuration est faite. 

Vous pensez que c’est faux ? 

Réfléchissez ! Ce à quoi vous étiez confrontés hier ne vous atteint plus aujourd’hui. Ne soyez pas aveugles et voyez la différence. Vos réactions à une situation précise ne sont pas les mêmes qu’elles l’étaient dans le passé, parce que vous avez grandi, vous êtes devenus des êtres de lumière, encore apprentis, mais de plus en plus affirmés et réalistes de leur rôle : donner l’amour. Ne doutez pas de vous, ne soyez pas inquiets si vous n’êtes pas encore venus consciemment sur mon vaisseau, alors que c’était votre désir. Tout se passe au moment parfait. 
Plusieurs d’entre vous y sont venus en rêve, mais un rêve peut très bien être le reflet de la réalité. Plusieurs d’entre vous ont ascensionné, mais ne l’ont pas encore compris. Faites un petit rapport de tout ce que vous avez vécu ces derniers mois et regardez, avant et après, quelles perspectives, quelle réjouissance et surtout quelle belle avancée. 

Aujourd’hui, je le dis, mes frères et sœurs, vous êtes dans la cinquième dimension. 

De temps en temps, mais de moins en moins souvent, vous vous faites rappeler par la troisième dimension. L’intermédiaire, soit la quatrième, permet de faire le tampon entre les deux et de ne pas basculer complètement. Ce qui est impossible maintenant. Une fois que vous avez goûté aux jouissances de la cinquième dimension, vous ne pourrez pas retourner dans la troisième sous peine d’être dans un état qui n’est pas le vôtre, qui n’est pas celui de votre âme. 

Vous êtes AME, esprit et corps, alors qu’avant vous étiez ESPRIT, corps et âme ou pour certains CORPS, esprit et âme. 

Je laisse la parole à l’Archange Camael.   

ARCHANGE CAMAEL  

Bonsoir mon enfant, 

ashtar7 dans ASCENSIONJe n’ai jamais parlé par toi et je me réjouis de le faire. Ecoute bien ceci…. 

Dieu, le plus haut et le plus proche de chaque âme, même la plus basse, vous bénit. La vie et la mort sont des moyens de voir la lumière. 

Pendant la vie, c’est un peu plus difficile, parce que, à votre naissance, un rideau opaque s’est installé. A votre mort, vous tirez le rideau simplement et vous rentrez à la maison. Vous êtes derrière le rideau et avez compris qu’il était là et qu’il vous empêchait de voir de l’autre côté. 

Pour l’enlever et afin d’accepter cette nouvelle réalité, il vous aura fallu du temps. Vous percevez à travers. Vous avez envie de vous jeter de l’autre côté, mais vous êtes retenus par votre peur. 

Si je suis venu vous parler ce soir, c’est pour vous dire que, sans rideau, la vie d’un côté ou de l’autre, est la même. Le rideau a été placé pour que vous choisissiez de l’enlever par vous-mêmes. C’est vous qui l’avez voulu ainsi. 

Venez à nous, nous sommes Amour, nous sommes sans jugement et ensemble nous pourrons élever la planète et les vôtres, même ceux qui n’ont pas encore compris qu’ils vivent dans un monde sans barrière, qu’il suffit juste de pousser le rideau. 

Merci de m’avoir permis de donner mon enseignement 

COMMANDANT ASHTAR 

Pour clore notre petite séance, je tiens à vous certifier encore que tout ce qui a été prédit va se produire. Tout se passe comme prévu. 

Merci de votre attention mes frères et sœurs. 

Gif fleurs autre

Source Channeling de Ashtar : http://www.lumieresdelaudela.com/enseig/ascension/2012/24.html 

Publié dans:ASCENSION |on 6 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

SA MAJESTÉ L’ORTIE


  
SA MAJESTÉ L'ORTIE dans PLANTES ortie  

L’ortie est l’une des plantes médicinales les plus riches et les plus efficaces de nos climats tempérés, mais la majorité de nos contemporains semble l’ignorer. 
Connue des Gaulois et des Romains, célébrée par la fameuse École de Salerne, peinte par Albert Dürer (1471-1528) dans la main d’un ange volant vers le trône de Dieu, la grande ortie (Urtica dioica), de la famille des urticacées, est une plante commune de nos campagnes et de nos jardins. Sa tige peut atteindre un mètre de haut. Ses feuilles sont opposées et, comme la tige, hérissées de poils urticants. Considérée par les jardiniers et les paysans comme une mauvaise herbe, l’ortie est fauchée, arrachée, piétinée, malmenée, combattue avec des pesticides, empoisonnée sans aucune pitié.
 

Pourtant cette grande dame ne mérite pas ce traitement indigne de la part de l’homme dont elle est la nourricière et la protectrice tutélaire. En effet, non seulement elle constitue un aliment de choix, riche en enzymes, en oligo-éléments et en précieuses vitamines, mais, contre beaucoup de maladies, et des plus graves, elle est le plus efficace des médecins. 

L’ortie prolifère dans les lieux laissés à l’abandon, dans les décharges publiques ou sur les terrains en friche. Comme c’est une plante dominante et tenace, elle réapparaît souvent inopinément dans les jardins les mieux entretenus. 

Mauvaise réputation 

 dans PLANTESL’ortie commune doit sa mauvaise réputation aux poils urticants qui garnissent le dessous de sa feuille et de sa tige, secrétant un liquide âcre contenant de l’acide formique et des enzymes analogues à celles de certains venins de serpent.. Son contact provoque une démangeaison douloureuse et prolongée. Mais c’est ce liquide irritant qui représente une valeur non négligeable de la plante. 

Cueillette 

Pour cueillir l’ortie à la main sans douleur, mieux vaut revêtir des gants ou saisir fermement la tige entre le pouce et l’index, sans toucher le dessous des feuilles, avant de la briser, sans laisser le reste de la main au contact de la plante. Toute la plante se consomme, en toute saison, mais l’ortie se cueille de préférence jeune, à l’aube, au printemps, ou, lorsqu’elle a été fauchée, lors de sa repousse de la fin de l’été. On dit que ses racines sont les plus riches au début du printemps ou à la fin de l’automne. 

Si l’ortie sauvage, hôte fréquent mais non souhaité de nos jardins et de nos champs est devenue le cauchemar du jardinier et du cultivateur, il n’en a pas toujours été ainsi. Et nos anciens reconnaissaient en elle une des plantes les plus utiles à la santé des hommes et des animaux. Pour l’adepte convaincu de la vertu des plantes l’ortie remplace à elle seule toute une valise de médicaments. 

Récolte 

Mésségué recommande : «Ne coupez pas toutes les orties qui poussent dans votre jardin ; ne les traitez surtout pas aux herbicides (ce qui est éminemment dangereux pour toutes les autres plantes… et pour votre santé. Loin d’être des « mauvaises herbes », les orties aident bien plutôt à la croissance des espèces fragiles, et notamment des espèces médicinales que vous aurez plantées tout à côté ; une rangée d’orties vous fournira des soupes, des mets délicieux, des médicaments contre nombre de troubles, et… renforcera la teneur de vos autres herbes aromatiques ou médicinales en principes actifs. Récoltez les feuilles, les sommités fleuries des tiges et les racines, en toutes saisons, selon vos besoins ; ne les utilisez que fraîches.» 

Préparation et emploi de l’ORTIE 

Infusion ou décoction de feuilles : 2 poignées de feuilles fraîches dans un litre d’eau. (3 tasses par jour). Infusion ou décoction de feuilles et de fleurs (pour l’usage externe : gargarismes en cas d’angine, pansements, lotions de beauté, shampooings contre l’alopécie (chute des cheveux, pellicules, etc.) : jetez 3 poignées de feuilles et de fleurs fraîches dans un litre d’eau. Bains de mains et de pieds contre l’acné, l’urticaire, les règles douloureuses, pour favoriser la circulation sanguine et surtout contre les rhumatismes : 2 poignées de feuilles fraîches par litre d’eau. Lotion spéciale Contre les rhumatismes : hachez trois poignées de feuilles d’orties, deux de feuilles et de fleurs de chélidoine, et deux belles feuilles de chou ; faites-les macérer pendant 48 heures dans deux litres d’eau de pluie ; filtrez. (En applications locales). Suc frais d’orties : prenez-en un grand verre par jour ou utilisez-le à l’extérieur, en compresses, lotions, etc. Décoction de racines (diurétique, dépurative et reconstituante) : jetez une poignée de racines fraîches et soigneusement nettoyées dans un litre d’eau. (3 tasses par jour). (© Marc Schweizer & APB) 

Publié dans:PLANTES |on 6 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Message de Jésus

COMMENT GÉRER LA PEUR DE VIVRE
par
PAMELA KRIBBE et JESHUA 

SOURCE : Extraits de la « Lettre de nouvelles du site www.jeshua.net/fr
mai 2010. Traduction française par Christelle Schoette
Diffusé avec l’autorisation exceptionnelle de Pamela Kribbe
 

 

Message de Jésus dans JESUS 180px-MaestroTrognano_Calvario_milanoJeshua lui parle de la façon de gérer la peur. 

 

La peur dont tu fais l’expérience est la plus grande peur qu’un être humain puisse affronter : la peur de vivre. Les gens pensent qu’ils ont peur de la mort mais en fait, ils ont peur de la vie, parce que la vie est une force puissante et imprévisible qui les mène à travers les hauteurs de l’amour et de la joie jusqu’aux bas-fonds de la peur et de la solitude. Vivre c’est ressentir. Tu as peur de ressentir ta peur, car tu penses qu’elle va te détruire. Mais cette pensée n’est que de la peur sous une autre forme. La seule solution est de faire face à ta peur, de la laisser exister, de la prendre dans tes bras, telle qu’elle est. Elle fait partie de la vie. 

 

Pour être capable de vivre avec ta peur, tu as besoin de prendre une décision : c’est la décision de vivre, et de façon spécifique : de vivre sur Terre maintenant. Personne ne peut prendre cette décision pour toi. C’est toi seul qui dois la prendre et cela doit venir de ton coeur. De tes sentiments plutôt que de tes pensées. 

 

Au tréfonds de toi, il y a un petit garçon qui attend d’être accueilli et caressé. Il n’a pas été reçu par sa mère terrestre d’une manière qui lui fasse sentir qu’il était réellement aimé pour qui il était. Il ne se sent pas chez lui sur Terre. Il porte aussi en lui du chagrin provenant de ses vies antérieures. Ce petit garçon s’est senti trahi et abandonné par la vie. Il n’est pas sûr de vouloir encore vivre sur Terre. 

 

Il te demande maintenant de lui tendre la main, à partir de ton coeur. Ta peur, c’est sa voix qui t’appelle. Prendre dans tes bras la vie sur Terre maintenant, c’est prendre dans tes bras ce petit garçon intérieur. Voudrais-tu que quelqu’un d’autre prenne soin de ses blessures ? Voudrais-tu confier à quelqu’un d’autre ce précieux enfant qui est le tien ? Il t’attend. Avant tout, ce dont il a besoin de ta part, c’est de ton acceptation. Il veut que tu le prennes sous ta responsabilité et que tu lui dises que tu es là pour lui, en toute occasion. Il a besoin de savoir que tu seras là, sans conditions. C’est alors seulement qu’il pourra se détendre. 

 

Vois-tu, tu ne peux pas chasser sa peur grâce à une méthode extérieure. Il se peut même que l’idée d’avoir besoin d’être guéri ou réparé à l’aide de guérisseurs ou de méthodes de guérison lui fasse ressentir qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez lui. Il se peut qu’ainsi, il se sente rejeté. Il n’a pas confiance en la vie. Le seul moyen de restaurer sa confiance c’est que tu restes présent même quand il est effrayé. Tu dois l’accepter sans conditions, et c’est alors seulement que cet enfant blessé recevra une guérison véritable. 

 

Si tu prends vraiment dans tes bras cet enfant intérieur qui est le tien, il te dispensera de nombreux dons parmi lesquels le plus grand sera de retrouver la joie de vivre, de te réjouir de ce voyage entre hauts et bas, de te sentir en sécurité et chez toi sur Terre maintenant. 

Chaleureusement, 

Gif fleurs autre

source : Pamela Kribbe et Jeshua 

 

© Pamela Kribbe et Jeshua 

Traduction française par Christelle Schoette
Site:
http://www.jeshua.net/fr/ 

Publié dans:JESUS |on 6 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3