Archive pour octobre, 2011

EDGAR CAYCE


Sherlock Holmes par Sidney Paget.Les Mystères du véritable Sherlock Holmes est une mini-série téléviséebritannique en 5 épisodes de 90 minutes, tournée en 2000-2001. Elle met en scène le Docteur Joseph Bell, qui serait à l’origine de la création par Conan Doyle de Sherlock Holmes 

 

  • Pastiches  
    • Un des tout premiers pastiches en langue française ( cfr infra concernant le roman de Maurice Leblanc dd 1906 ) doit être attribué à Hector Fleischmann qui signa Le rival de Sherlock Holmes en 1910 
  • Avatars 

    • Le tout premier avatar en langue française est sans conteste né sous la plume de Maurice Leblanc qui en 1906 publia son Arsène Lupin contre Sherlock Holmes. A la demande de Conan Doyle, décidément très remonté contre la popularité de son personnage, il re-titra son roman Arsène Lupin contre Herlock Sholmes 
    • La série des Harry Dickson de l’écrivain belge Jean Ray figure au rang des avatars les plus célèbres et populaires de Sherlock Holmes… au point d’avoir elle-même à son tour engendré une véritable Dicksoniana (sic). Harry Dickson, version rayenne qui a totalement éclipsé le terne héros allemand d’origine, est véritablement devenu le pendant de Sherlock Holmes dans la littérature d’expression française. Gérard Dôlereste le plus prolifique auteur du genre.  
    • Grand admirateur de Doyle – avec qui il correspondit pendant sa jeunesse -, l’écrivain américain August Derleth a créé le personnage de Solar Pons, pendant anglo-saxon de Dicksondont il est d’ailleurs à peu près contemporain au niveau de la création. 

      Lire un article ici….

Publié dans:ESPRITS |on 11 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

L’énigme de la Mary Celeste

L’énigme de la Mary Celeste, un brick-goélette immatriculé à New York, est une des plus fameuses du monde maritime. 

L’énigme de la Mary Celeste dans ESPRITS 220px-Mary_Celeste_as_Amazon_in_1861Ayant commencé sa carrière sous le nom d’Amazon il fut retrouvé naviguant sous voilure réduite dans l’océan Atlantique, sans personne à bord le 5 décembre 1872. L’équipage du bateau qui le retrouva, le Dei Gratia, commandé par le capitaine Morehouse, n’aurait trouvé aucune indication sur le livre de bord concernant les jours qui précédaient. Les dernières lignes situaient le navire à une centaine de miles des Açores (185,2 kilomètres) et étaient datées du 24 novembre. Toutefois, l’ardoise du navire indiquait qu’ils avaient atteint l’île de Santa Maria, le 25. Par contre, les instruments de navigation (loch, sextant, instructions maritimes…) manquaient à bord et une certaine quantité d’eau avait été embarquée dans les fonds. Des réserves de nourriture pour six mois étaient à bord. Seuls manquaient les deux canots mais un avait été détruit à New York pendant le chargement de la cargaison et faute de temps n’avait pas été remplacé. 

La disparition du capitaine Briggs, de sa femme, de sa fille et des sept hommes de l’équipage, le sort de la cargaison de 1 701 fûts d’alcool dénaturé et l’incompréhension de ce qui s’est passé ont généré de la part des médias de l’époque un grand nombre d’hypothèses. On parla de mutinerie, d’attaque du navire pour récupérer sa cargaison, de rivalité amoureuse, de monstres marins, etc. 

De plus, l’imaginaire des marins a excessivement brodé sur cette histoire de vaisseau fantôme, avec force détails inventés, du chat noir qui était seul à bord à la soupe fumante que l’équipage aurait retrouvée, comme si le navire avait été abandonné subitement (hypothèse d’une nouvelle de Conan Doyle), sans compter un harmonium qui jouait seul, etc. 

Tout laissait penser à un abandon trop hâtif par son équipage (canot et instruments de navigation manquants) d’un navire apparemment en difficulté, comme toutes les histoires de naufrage en regorgent. 

C’est vraisemblablement la projection de ces nombreuses terreurs du monde maritime que la tradition orale des matelots a enjolivée, augmentée et modifiée au fur et à mesure des différentes escales (et des beuveries) des uns et des autres. Moby Dick, le Hollandais volant, les pirates et flibustiers au grand cœur en sont autant d’autres…

 Le 26 mars 1873, le capitaine Morehouse reçut la somme de 1 700 livres du tribunal maritime, soit 5 % du prix du navire (36 000 £). 

Hypothèses à voir ici…..  

Publié dans:ESPRITS |on 11 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

La Maladie

Medium Spirituel Channel Kristina

La Maladie dans MALADIEBeaucoup de personnes souffrent aujourd’hui de maux récurrents, indéfinissables, de mal être, ont peur. Certaines personnes cherchent dans la médecine traditionnelle une amélioration ou du moins un mieux être à leur souffrance mais ne la trouvent pas.

Quand il n’y a pas de résultat, aucun mieux, que toutes les pistes ont été exploitées, que rien ne se passe, les médecins parlent alors de « malades imaginaires » de maladies « psycho somatiques » (ce qui pourtant peut être vrai). Certains vont parfois même mettre en doute la véracité des dires de leurs patients ou pire, disent qu’ils aiment se faire plaindre pour se faire aimer et inventent des  » souffrances imaginaires  » qu’ils fabulent.

D’autres personnes courent de spécialiste en spécialiste et ne trouvent pas plus, l’amélioration qu’ils sont en droit d’attendre dans leur quotidien pour les soulager. Beaucoup cherchent dans la médecine conventionnelle ou non conventionnelle des remèdes qu’ils ne peuvent obtenir.

La peur, le mal être, la souffrance psychique, peut être telle chez ces personnes, qu’elles n’osent plus parler, de peur qu’on ne les croient pas ou qu’on les prennent pour des êtres peu équilibrés. D’autres arrivent même à cause de leurs émotions négatives, à se fabriquer un cancer.

Il n’est pas question de dire qu’une personne doit arrêter son traitement médical ou qu’elle ne doit pas aller chez son médecin. Certainement pas et même bien au contraire ! Il est important que toutes les pistes de la médecine conventionnelle soient entièrement exploitées avant d’aller plus loin.

Mais en tout état de cause quand il n’y a pas d’amélioration au bout d’un certain temps et que l’absence de résultats est confirmée, la recherche d’un mieux être va obligatoirement conduire une personne vers autre chose.

Il est bien évident que ces maux peuvent avoir des origines bien différentes.

S’il y a un domaine marginal que très peu de gens connaissent, c’est celui du monde des esprits et l’influence que certains esprits peuvent avoir sur notre psychisme. Si la plupart des gens qui décèdent partent pour un monde meilleur, il faut savoir que certaines personnes ne quittent pas le plan terrestre aussi facilement.

Malgré le décès physique, elles restent viscéralement attachées à un plan bas, au lieu où elles ont vécu, aux personnes qu’elles ont aimées ou détestées et influent grandement sur la vie des personnes qu’elles ont quittés… parfois leur influence est bienfaisante, elles restent à ce niveau pour veiller sur leur protégé, mais dans d’autres cas leur influence est extrêmement négative. Parfois un esprit peut ne pas vouloir quitter les lieux.

Tout comme dans notre monde, certains esprits sont jaloux, ont l’esprit revendicateur ou vengeur et veulent faire payer quelque chose aux personnes qui sont restées sur terre. Leurs forces sont parfois terribles. La colère, la rage qui les habitent donnent parfois des esprits frappeurs, et là on pense immédiatement aux maisons hantées, meubles qui se mettent à changer de place tout seuls, incendie ou inondation qui se déclarent sans raison apparente, bruits de pas alors qu’il n’y a personne dans la maison, porte qui se bloque, fenêtre qui s’ouvre toute seule, etc…

Mais ces phénomènes « physiques » facilement visibles ne sont pas les seuls « armes » à leur disposition. Parfois ils attaquent les personnes moralement et leur font endurer mal être, peur, ainsi qu’une souffrance morale très grave.

Des tensions avec le conjoint qui vont pousser d’une crise de couple à la séparation puis au divorce. Dans l’amour par exemple régulièrement à une rupture.

Des difficultés dans le travail, le job qui vont faire perdre un emploi. Dans une entreprise, un commerce, une société, une crise majeure qui amènera la faillite.

Parfois ce sont des maladies difficiles à diagnostiquer, perte du sommeil encombrant les nuits d’horribles cauchemars, des accidents à répétition qu’on aurait tendance à qualifier de malchance… Dans les cas extrêmes ils peuvent même pousser une personne au suicide

De tout cela découle une véritable peur, une angoisse naturelle. A qui en parler sans passer pour fou ou folle ? Est-ce que cela existe véritablement ? Est-ce possible ou est-ce le fruit de mon imagination ?

barre de séparation

UNE ADRESSE pour vous aider  :

http://www.channelkristina.com/exorcisme.htm

Publié dans:MALADIE |on 10 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

La fin du stade de l’ego

 Pour les artisans de Lumière Les guerres intergalactiques étaient dans une impasse avant que la terre n’entre en jeu. Lorsque la bataille s’est renouvelée sur la terre, elle s’est réellement transférée à la terre. Avec ce transfert, quelque chose a commencé à changer dans la conscience galactique. Le temps des guerres galactiques était fini. 

GIF TRAVAILLEBien qu’elles soient restées activement concernées par l’humanité et la terre, les âmes galactiques se sont lentement retirées dans un rôle d’observatrices. Dans ce rôle, elles ont commencé à prendre conscience d’une sorte de fatigue particulière dans leur être. Elles se sentaient vides. Alors que les combats et les batailles se poursuivaient, celles-ci ne les fascinaient plus autant qu’autrefois. Elles ont commencé à se poser des questions philosophiques telles que : Quel est le sens de ma vie ? Pourquoi je me bats tout le temps ? Le pouvoir me rend-il vraiment heureuse ? En se posant ces questions, leur lassitude de la guerre se renforçait. 

Les guerriers galactiques atteignaient graduellement la fin de leur stade de l’ego. A leur insu, ils avaient transféré l’énergie de l’ego et de la lutte pour le pouvoir à la terre, lieu énergétiquement ouvert à cette énergie. A cette époque, les âmes humaines commençaient juste à explorer le stade de conscience de l’ego. 

Dans la conscience des guerriers galactiques, un certain espace s’est créé : un espace pour le doute, la réflexion. Ils sont entrés dans une phase de transformation, que nous décrirons en distinguant les étapes suivantes : 

1)    Etre insatisfait de ce qu’une conscience fondée sur l’ego peut offrir, aspirer à « autre chose » : Le début de la fin. 

2)    Prendre conscience de ses attaches à une conscience fondée sur l’ego, reconnaître et se libérer des émotions et des pensées qui les accompagnent : Le milieu de la fin

3)    Laisser mourir en soi les vieilles énergies fondées sur l’ego, se débarrasser du cocon, devenir son nouveau soi : La fin de la fin. 

 

4)    L’éveil d’une conscience fondée sur le coeur, motivée par l’amour et la liberté ; aider les autres à faire la transition. 

Ces quatre étapes marquent la transition d’ une conscience fondée sur l’ego à celle qui est fondée sur le coeur. 

Souvenez-vous bien que la terre et l’humanité ainsi que les royaumes galactiques traversent cette phase, mais pas en même temps. 

La planète terre entre maintenant dans la troisième étape. Nombre d’entre vous, les artisans de Lumière, sont aussi à cette troisième étape, en phase avec le processus intérieur de la terre. Certains se battent encore avec la seconde étape, et quelques-uns sont déjà parvenus à la quatrième et goûtent les délices de la joie véritable et de l’inspiration. 

GIF TRAVAILLEDe grandes parts de l’humanité, toutefois, ne désirent pas du tout se libérer de la conscience fondée sur l’ego. Elles ne sont pas encore entrées dans la première étape de la phase de transition. Ce n’est pas quelque chose à juger, à critiquer ou plaindre. Voyez plutôt cela comme un processus naturel tel que la croissance d’une plante. Vous ne jugez pas une fleur pour être en bouton au lieu d’être en pleine floraison. Essayez de voir cela sous cet angle. Porter des jugements moraux sur les effets destructeurs de la conscience fondée sur l’ego dans votre monde provient d’un manque de compréhension des dynamismes spirituels. De plus, cela affaiblit vos  forces, puisque la colère et la frustration que vous ressentez parfois en regardant les nouvelles ou en lisant vos journaux ne peuvent pas être transformées en quelque chose de constructif. Cela ne fait que vous épuiser et abaisser votre taux vibratoire. Essayez de voir les choses avec un peu de recul, en ayant confiance. Essayez de ressentir intuitivement les courants souterrains de la conscience collective, ce que vous ne lisez ni n’entendez dans les medias. 

Cela n’a aucun sens d’essayer de changer des âmes encore prisonnières de la réalité de la conscience fondée sur l’ego. Elles ne veulent pas de votre aide, puisqu’elles ne sont pas encore ouvertes aux énergies fondées sur le coeur que vous, les artisans de Lumière, souhaitez partager avec elles. Même si à vos yeux, elles semblent avoir besoin d’aide, aussi longtemps qu’elles n’en veulent pas, c’est qu’elles n’en ont pas besoin. C’est aussi simple. 

Les artisans de Lumière sont très enclins à donner et à aider, mais ils y perdent souvent leur capacité de discernement. Cela provoque un gaspillage d’énergie et peut résulter pour eux en doute de soi et en déception. S’il vous plaît, utilisez ici votre capacité de discernement, car le désir d’aider peut tragiquement devenir un piège pour les artisans de Lumière et les empêcher d’achever réellement la troisième étape de la transition. 

Nous allons maintenant conclure notre description des artisans de Lumière à la fin de leur stade de l’ego. Comme nous l’avons vu, en ce temps-là vous, parmi d’autres empires galactiques, avez interféré avec l’humanité alors que l’être humain moderne prenait forme. A mesure que vous avez commencé à jouer un rôle d’observateurs, vous vous êtes lassés de combattre. 

Le pouvoir que vous aviez si longtemps cherché avait eu pour résultat un type de domination qui anéantissait les qualités uniques et individuelles de ce que vous dominiez. Ainsi, rien de nouveau ne pouvait entrer dans votre réalité. Vous tuiez tout ce qui était « autre ». Ce mode de fonctionnement avait rendu votre réalité statique et prévisible au bout d’un certain temps. Lorsque vous avez pris conscience de la vacuité du combat pour le pouvoir, votre conscience s’est ouverte à de nouvelles possibilités. Une aspiration est née pour autre chose. 

Vous aviez achevé la première étape de la transition vers une conscience fondée sur le coeur. Les énergies de l’ego, qui avaient régné librement pendant des éons, s’étaient calmées et libéraient un espace pour autre chose. Dans votre coeur, une nouvelle énergie s’était éveillée, comme une tendre fleur. Une voix subtile et calme commençait à vous parler de votre foyer, un lieu que vous aviez connu autrefois mais dont vous aviez perdu la trace en chemin. Vous ressentiez de la nostalgie. 

Tout comme les âmes de la terre, vous aviez fait l’expérience autrefois de l’état océanique d’unité d’où toute âme est originaire. Graduellement, vous aviez évolué à partir de cet océan en unités individuelles de conscience. « Ces petites âmes » que vous étiez alors avaient un grand appétit d’exploration, tout en gardant  en elles le souvenir douloureux d’un paradis qu’elles avaient dû laisser derrière elles. 

Plus tard, lorsque vous êtes passées au stade de la conscience de l’ego, cette douleur était encore présente en vous. Pour l’essentiel, ce que vous avez essayé de faire a été de remplir cette place vide avec le pouvoir. Vous avez cherché à vous combler en jouant le jeu du combat et de la conquête. 

Le pouvoir est l’énergie qui s’oppose le plus à l’unité. En exerçant le pouvoir, vous vous isolez de l’autre. En luttant pour le pouvoir, vous vous éloignez encore plus de votre foyer : la conscience de l’unité. Le fait que le pouvoir vous éloigne de votre foyer au lieu de vous en rapprocher vous était caché pendant longtemps, puisque le pouvoir est fortement entremêlé d’illusion. Le pouvoir peut facilement cacher son vrai visage pour une âme naïve et inexpérimentée. Il crée l’illusion de l’abondance, de la plénitude, de la reconnaissance et même de l’amour. Le stade de l’ego est une exploration sans restriction de l’étendue du pouvoir : gagner, perdre, lutter, dominer, manipuler, être l’offenseur et la victime. 

gyfAu niveau intérieur, l’âme est déchirée à ce stade. Le stade de l’ego provoque une attaque contre l’intégrité de l’âme. Par intégrité, nous voulons dire l’unité naturelle et l’intégralité de l’âme. En passant au stade de l’ego, l’âme entre dans un état de schizophrénie. Elle perd son innocence. D’un côté, elle se bat et conquiert ; de l’autre, elle réalise que c’est mal d’endommager et de détruire d’autres êtres vivants. Ce n’est pas mal selon  une loi objective ou un juge. Mais l’âme réalise subconsciemment qu’elle fait quelque chose qui s’oppose à sa nature divine. C’est dans la nature de son essence divine de créer et de donner la vie. Lorsque l’âme fonctionne sur un désir de pouvoir personnel, au fond d’elle naît un sentiment de culpabilité. Là encore, ce n’est pas un verdict extérieur qui proclame qu’elle est coupable. C’est l’âme qui réalise qu’elle perd son innocence et sa pureté. Tandis que l’âme poursuit sa quête de pouvoir sur le plan extérieur, un sentiment croissant d’indignité la dévore de l’intérieur. 

Le stade de la conscience fondée sur l’ego est un stade naturel dans le voyage de l’âme. En fait, il concerne la pleine exploration d’un aspect de l’être de l’âme : la volonté. Votre volonté constitue le pont entre le monde intérieur et l’extérieur. La volonté est cette part de vous qui focalise l’énergie de votre âme dans le monde matériel. La volonté peut être inspirée par le désir du pouvoir ou par celui de l’unité. Cela dépend de l’état de votre conscience intérieure. Lorsqu’une âme atteint la fin du stade de l’ego, la volonté devient de plus en plus une extension du coeur. L’ego ou la volonté personnelle ne sont pas détruits, mais s’écoulent en accord avec  la sagesse du coeur et son inspiration. A ce point, l’ego accepte joyeusement le coeur comme guide spirituel. L’intégralité naturelle de l’âme est restaurée. 

Quand vous, les âmes d’artisans de Lumière, êtes arrivées à la deuxième étape de cette transition, vous avez ressenti le désir sincère de rectifier ce que vous aviez fait de mal sur la terre. Vous avez réalisé que vous aviez maltraité les êtres humains vivant sur la terre et que vous aviez empêché la libre expression et le développement des âmes de la terre. Vous avez réalisé que vous aviez violé la vie en essayant de la manipuler et de la contrôler selon vos besoins. Vous avez voulu libérer les êtres humains des chaînes de la peur et des restrictions qui avaient apporté beaucoup d’obscurité dans leurs vies, et vous avez eu le sentiment que vous pourriez accomplir le plus à cet égard en vous incarnant vous-mêmes dans des corps humains. Vous vous êtes donc incarnées dans des corps humains, dont vous aviez vous-mêmes participé à la création de la génétique, pour transformer de l’intérieur vos créations. Les âmes qui sont venues sur la terre avec cette mission avaient l’intention de répandre la Lumière dans les créations qu’elles avaient manipulées. 

C’est à cause de cela qu’on les appelle « artisans de Lumière ». Vous avez pris la décision d’agir ainsi et de vous embarquer dans toute une série de vies terrestres, sous l’impulsion d’un sentiment nouveau de responsabilité ainsi que du désir sincère de prendre sur vous ce fardeau karmique, de façon à être pleinement capables de vous libérer du passé. 

 

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité. Laissez-vous  guider.

 

BARRE

Source : © Pamela Kribbe : www.jeshua.net/frL’histoire galactique des artisans de Lumière – pour la traduction : http://terrenouvelle.ca/ – Les « MESSAGES DE JESHUA » sont à présent disponibles en librairie ou sur le site de l’éditeur français : www.editionhelios.com 

 

Publié dans:LUMIERE |on 9 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Lire les rêves

Les images du rêve sont des symboles qui possèdent un sens caché mais fixe 

    Il ne faut donc pas les envisager au pied de la lettre ni leur accorder le crédit que la tradition populaire veut bien leur prêter.  

Exemple: Les rêves de chute de dents sont très fréquents. Selon nos grands-mères, perdre ses dents est prémonitoire de la perte d’un être proche. Cette interprétation, si elle était juste, ne nous apporte pas grand-chose à un niveau personnel. C’est toujours cette approche personnelle qui doit être retenue. A ce moment, le rêve est un avertissement qui nous concerne. L’expérience et l’observation permettent de déchiffrer le rêve autrement. Celui qui rêve qu’il perd ses dents est, au moment du rêve, en perte de vitalité. Il doit donc être dans une période de surmenage et de stress qui l’épuise. Littéralement, il perd ses forces et son appétit de vivre. Si cette fatigue devait se prolonger, elle conduirait à une dégradation physique. 

 Autre exemple: La maison est une image onirique fréquente. Si la vision de la maison n’a que peu souvent de rapport avec notre lieu d’habitation, c’est qu’elle symbolise autre chose. En effet, en rêve, c’est d’abord nous-mêmes qu’elle représente, notre dimension psychique, l’espace intérieur que nous habitons. Son apparence, le nombre de pièces, ses ouvertures sur l’extérieur, sa décoration, tout cela est représentatif de notre réelle dimension intérieure ainsi que de l’aspect que nous offrons aux autres (la façade peut représenter notre apparence). Chaque pièce est liée à une fonction particulière de notre psychisme. Les pièces que nous découvrons en rêve sont autant d’espaces intérieurs auxquels nous accédons. Les étages représentent nos différents niveaux de conscience. 

 

BARRE SEPARATION

: “Radio Ici & Maintenant !” 95.2 FM C’est ainsi que j’ai appris que Tristan-Frédéric MOIR est Psychanalyste – Psychothérapeute – Onirologue – Analyse et interprète des rêves ; également l’auteur de nombreux ouvrages et aussi que l’on peut le retrouver  en direct chaque mercredi de 23h à 1h30 sur cette RADIO 

 

Publié dans:REVES |on 9 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Interpréter des rêves

Annales Akashiques sur l’Interprétation des Rêves
Jen Eramith – Traduction Anne Duquesne

Comment pouvons-nous interpréter et comprendre nos rêves ? 

Interpréter des rêves dans REVES k3396109La clé pour interpréter vos rêves est d’apprendre à reconnaître et à comprendre votre propre langue spirituelle intérieure. Votre langue spirituelle intérieure est basée sur le sens que vous associez à des symboles et à des actions. Vous trouverez de nombreux dictionnaires différents de symbolique des rêves et d’autres ressources extérieures pour examiner vos rêves. Ils peuvent tous être utiles, mais finalement la vérité sur vos rêves apparaîtra lorsque vous explorerez votre propre signification personnelle. Par exemple, si un dictionnaire des rêves vous dit que rêver d’une tornade représente le chaos. Mais vous vous interrogez : « à quoi me fait penser une tornade ? » et la première chose à laquelle vous pensez est de l’excitation. Alors dans votre rêve la tornade vous parle d’excitation. Il se peut que votre rêve vous parle à la fois de l’excitation et du chaos et de la manière dont ils co-existent, mais il inclura toujours votre signification personnelle pour le symbole. 

Vous devez toujours commencer par vous référer à votre langue personnelle, au sens que vous donnez au monde qui vous entoure. Tel est le principe premier et le plus important pour l’interprétation des rêves. C’est aussi le premier principe et le plus important pour l’interprétation de vos propres Annales Akashiques ou pour votre propre intuition. Il est important de toujours commencer par vous demander : « Qu’est-ce que cela signifie pour moi ? Quels mots me viennent à l’esprit quand je pense à cette chose ? Quels sentiments apparaissent ? Est-ce que j’associe cela à une couleur, à une odeur, ou à un souvenir particulier dans ma vie ? » Lorsque vous obtenez des informations à partir de vos rêves, elles viennent grâce à votre esprit et en fonction de votre langue spirituelle personnelle, de sorte que votre interprétation personnelle des choses doit être explorée en premier. 

Voici un exercice que vous pouvez utiliser pour découvrir votre langue personnelle. Il est souvent utile de décomposer vos rêves en éléments simples. Faites une liste des objets qui apparaissent dans votre rêve. Faites une liste des gens ou des personnages qui apparaissent dans votre rêve. Faites une liste simple des événements qui se produisent. Assurez-vous que cela est simple — il suffit de deux ou trois mots qui décrivent ce que c’est. Décomposez-le en éléments simples, puis passez à un exercice d’association libre en écrivant, pour chacun de ces éléments, les quatre ou cinq premiers mots qui vous viennent à l’esprit. Par exemple, si vous avez vu un oiseau dans votre rêve, écrivez « oiseau » dans votre liste, puis à côté de lui écrivez une liste de cinq mots qui vous viennent à l’esprit quand vous pensez à des oiseaux. Pensez-vous à la liberté ? À la joie ? À la légèreté ? Ou pensez-vous qu’ils font peur ? Qu’ils sont imprévisibles ? Sages ? Tout ce qui vous vient à l’esprit, écrivez-le à côté du symbole d’origine. Il n’y a pas de jugement et cela ne doit pas nécessairement avoir du sens. Ne jugez pas ce que vous voyez, car vous manqueriez alors une partie des informations. Si vous faites cela, alors, en séparant les différents éléments de votre rêve, vous pouvez commencer à comprendre certaines des significations qu’il renferme. Par exemple, si vous associez les oiseaux avec la liberté, et si l’oiseau de votre rêve s’envolait, votre rêve vous dit peut-être que vous êtes en train de perdre votre liberté. Cet exercice donne de meilleurs résultats si vous pouvez rendre les symboles aussi simples que possible. Les objets, les personnages et les actions sont des symboles. Ainsi que les couleurs, les mouvements (vers le haut ou vers le bas) et autres éléments descriptifs. 

Enfin, il est souvent utile de considérer que chaque élément présent dans le rêve est un aspect de vous. Parfois, les gens ont des rêves prophétiques dans lesquels ils reçoivent des informations sur les autres ou sur ce qui va arriver à d’autres, mais dans 90 % des cas vos rêves vous donnent des informations sur vous. Ils vous parlent de certains  aspects de vous-mêmes et de votre cheminement. Ainsi, vous pouvez généralement supposer que toute personne, objet ou événement qui arrive dans le rêve est un aspect de vous. Si vous voyez votre sœur dans le rêve, explorez la signification que vous attribuez à votre sœur et puis demandez-vous : « comment ces éléments font-ils partie de moi ? » Quel que soit ce que fait votre sœur fait dans le rêve, cela vous dit comment se comportent ces parties de vous-mêmes et comment elles opèrent dans votre vie. 

Ce sont là trois principes essentiels que vous pouvez appliquer à l’interprétation des rêves. Ensuite, lorsque vous êtes prêts, vous pouvez appliquer ces mêmes principes à l’interprétation de votre intuition, y compris ce qui vient des Annales Akashiques. Souvenez-vous toujours que les différents livres et autres ressources pour vous aider à interpréter vos rêves peuvent être utiles pour autant que vous écoutiez d’abord votre langue personnelle. Ensuite, vous trouverez que des ressources extérieures telles que les livres vous donneront un éclairage supplémentaire et qu’elles enrichiront votre interprétation. Veillez à choisir des livres et des ressources qui vous conviennent et de laisser tomber les autres. Amusez-vous ! L’interprétation des rêves peut être incroyablement joyeuse et curieuse. Ne vous inquiétez pas trop de bien faire. Faites-en une exploration de ce qui est votre droit de naissance — voir au-delà du voile et comprendre ! (Janvier 2011)

 

barre fleurs mult...

Page d’origine : http://www.anneduquesne.com/article-annales-akashiques-sur-65659419.html 

 

Publié dans:REVES |on 8 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Les Salamandres

: éternellement brillantes

Les Salamandres  dans NATURE 8266764-salamandreElles se nourrissent des élans, des désirs passionnels, des puissantes aspirations spirituelles. De l’esprit qui brille en toute chose, en toutes situations. Elles sont très amies avec les Anges et les Dragons du centre de la terre et du Cosmos (les énergies). Elles ont un chant coupant, comme l’éclair éblouissant en foudre affirmée. (J’ai dit !) Elles apportent aussi dans les maisons des ronronnements de bonheur dans le feu de la cheminée, la fécondité, la flamme, la puissance de la découverte en esprit. Elles sont aussi purification, régénération. Elles ne plaisantent pas. Laissez les se manifester. Un incendie ne leur fait pas peur, à nous si ! Rendez leur hommage pour la Saint Jean en un grand feu de joie, soit le 21 ou 24 juin. Donnez leur des raisins secs, des dattes, de l’encens. Elles adorent les odeurs sacrées. N’oubliez pas aussi les plantes aromatiques. Elles aiment le feu de la poésie, des odes à leur intention ; là elles suçotent et s’en délectent. Le bonheur de l’année est garanti. 

Les Esprits de la Nature représentent en nous les quatre éléments avec toutes les qualités que nous devons acquérir, sinon développer, pour avoir une bonne santé morale et physique, être en équilibre de notre propre monde dans ce monde. Ils peuvent être nos amis et sont d’un grand secours dans certaines recherches ésotériques ou travaux plus poussés. C’est un bonheur de pouvoir s’appuyer sur eux en conscience et d’entrer en relation avec eux avec respect et amour, par le rituel et la concentration – ça marche ! Mais ces merveilleuses rencontres ne s’improvisent pas. Il faut être prêt à les assumer. Désirer est essentiel mais encore insuffisant. Pour en apprendre plus, nous vous conseillons vivement de vous reporter à l’ouvrage de Maja Cardot. Ce n’est qu’un aspect de la poésie du chamanisme qui est la grande porte de la conscience. L’entraînement est rigoureux, solide et sérieux. Il n’en est pas moins vrai que c’est un pur ravissement et que la beauté n’a jamais fait de mal à qui que ce soit.

barre papillon

Extrait : « Abc du chamanisme » par Maja Cardot et Isabelle Clerc – Editions Grancher, 185 pages, 18€ dans toutes les bonnes librairies. 

Publié dans:NATURE |on 8 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Gnomes, ondins, elfes, sylphes, fées

Gnomes, ondins, elfes, sylphes, fées, salamandres sont appelés élémentaux car ils vivent au cœur des éléments. Ils ont le pouvoir de passer dans le temps du rêve. Par sa longue expérience d’instructeur chamane, Maja Cardot sait les voir et entrer en relation avec eux. Cela fait partie de son livre, « Abc du chamanisme ». Soleil Levant lui a demandé de nous en dire quelques mots. 

Gif elfsOn peut entrer en relation avec les esprits de la nature, se créer des correspondances. Après avoir architecturé un appât, une situation, une mise en scène élaborée finement dans le détail, la visualiser dans l’astral, dans le moindre détail, et l’allumer (c’est-à-dire y faire passer l’énergie lumière) ; ce qui est pour eux irrésistible, fascinant, c’est la profondeur de l’écoute humaine. Ils obéissent au regard, énergie émerveillée. C’est comme un aimant (le doute est répulsif). C’est pour eux une nourriture délicieuse qui les met dans un état second et les pousse à la frontière de notre plan : notre monde où ils sont perceptibles dans leur mouvement de vie. 

Les Gnomes se nourrissent de lumière 

Ils se nourrissent également de quintessence d’odeurs, d’émergences de sentiments. La découverte de sons modulés les met en transe. Ils vivent dans un ronronnement d’infrason en fa majeur, le son même de la terre. Pour eux c’est une fête. Ils sont travailleurs. Ils aiment les parfums et l’odeur fine des gâteaux délicieux. Nous manquons ici de place pour vous donner la recette du gâteau des gnomes et vous conseillons de vous reporter au livre*. 

Les Ondins se nourrissent des reflets solaires 

Petites flammes de lumière dansantes à la surface des eaux, les ondins se nourrissent de multiples reflets solaires, transcendants, colorés et d’énergie créée par leurs danses luminescentes à contre courant en sautillant. Ils sont capricieux. Ils adorent danser avec le vent. On chuchote que des mariages entre Elfes, Sylphes et Ondins se font à la frontière de leur univers, eau/air. Bien souvent, ils se noient dans un océan d’amour transcendant. Les poissons en sont très friands. Ce sont eux, les ondins, qui font chanter l’eau des cascades. 

Exercice : la pêche aux ondins se décide la veille pour le lendemain. Il faut d’abord construire sa canne à pêche en prévenant l’arbre de notre intention (pour les détails, se reporter au livre, page 112). Ensuite, on attend la pleine lune. Et l’on part vers le bord d’un lac ou d’une rivière. Nous nous asseyons confortablement après avoir disposé des bougies à la frisure de l’eau afin que la lumière s’y mire. Nous glissons dans l’eau un miroir réflecteur qui est un appeau, puis nous récitons l’ode aux éléments (voir page 109, 110). Si vous en avez le courage, entrez vos pieds dans l’eau en sachant que vous ne pourrez les ressortir de la soirée. On commence par mettre la boule à l’eau. Ensuite, on la maintient à la surface. De temps en temps, on la trempe. Attention à ne pas lâcher la canne. Lorsque la boule a été acceptée, elle devient luminescente et la canne pèse très lourd (le poids de l’Esprit). La soirée se déroule en silence et en concentration. C’est là l’esprit méditatif de tout bon pêcheur. Chacun vit ses propres sensations. Après l’exercice, tout à fait régénérés, nous nous lançons dans la relation minutieuse de nos sensations qu’il est indispensable de noter sur le papier. Et surtout ce que l’on a vu dans « l’ombre lumière » des flammes des bougies et des rayons de lune qui se sont inscrits sur le miroir. Coucher le subtil sur le papier donne un ancrage rationnel.

 

barre poisson

Extrait : « Abc du chamanisme » par Maja Cardot et Isabelle Clerc – Editions Grancher, 185 pages, 18€ dans toutes les bonnes librairies. 

 

Publié dans:NATURE |on 6 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Elfes et Sylphes

Elfes et sylphes se nourrissent du langage de l’odeur des fleurs et des plantes 

Gif elfsLes Elfes et les Sylphes ont des caractéristiques différentes. Les Elfes sont gentils, harmonieux. Les Sylphes ont mauvais caractère. Ils sont gardiens du mantra du vent. Ils adorent pincer les dormeurs. Les Elfes et les Sylphes se nourrissent particulièrement du langage de l’odeur des fleurs et des plantes. Ce sont de véritables banques de données, car ils « stockent » les secrets des plantes afin de soigner les humains avec qui ils communiquent. Avaler un Elfe a le pouvoir de guérir la dépression. Ils échangent les dernières nouvelles du monde avec les insectes nobles, genre scarabée, abeille, libellule ou papillon, qui les tiennent des hautes sphères, bibliothèques de l’univers où toute la vie humaine dans ses moindres détails et sa vastitude est enregistrée. Ils adorent la musique. Les sons sont, pour eux, friandises délectables et captivantes. Pour les attirer, il faut penser juste. Chanter faux n’a pas d’importance. 

Les Fées se nourrissent de poésie, de beauté et d’harmonie 

Belles, éthérées, légères, lumineuses, les fées se nourrissent de résonances infinies, de poésie, de beauté, d’harmonie des sphères et de rigueur mathématique ; ce qui les faits tournoyer et danser. Elles ont, entre autres, le don d’alléger et de suggérer une solution aux poids des soucis, de rendre la brillance aux pensées humaines par mimétisme. Nous passerons sous silence les fées Carabosse qui ne sont que l’expression manifestée de la méchanceté humaine, ce qui donne des fées dévoyées.

 

Barre de séparation

Extrait : « Abc du chamanisme » par Maja Cardot et Isabelle Clerc – Editions Grancher, 185 pages, 18€ dans toutes les bonnes librairies. 

 

Publié dans:NATURE |on 6 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Les symboles du rêve

Bougie bleuTous nos rêves sont emplis d’images nombreuses, mais récurrentes, qui sont communes à toute l’humanité. Ces images – ou symboles – peuvent être envisagées comme étant porteuses d’un sens fixe, qui que nous soyons, et donc articulées dans un langage qui peut être déchiffré ou interprété. A ce moment, le moment du rêve apparaît comme un moment privilégié de perceptions différentes, de connexion avec soi et une dimension au delà, le moment où l’inconscient individuel rejoint l’inconscient collectif.

L’inconscient collectif est un fond commun d’informations et de données, les archétypes qui donnent sa dynamique au psychisme humain. C’est aussi une somme de connaissances stockées sous forme de symboles issus d’une histoire antérieure à l’homme, celle de sa préhistoire, puis celle de son histoire – passée ou contemporaine – et enfin celle d’une histoire en gestation.

 Si cet inconscient collectif existe, le rêve permet donc de s’ouvrir à une dimension beaucoup plus vaste que celle du psychisme individuel. Chaque homme peut ainsi se relier chaque nuit à cette somme de connaissances et de directions qu’il capte sous leurs formes d’archétypes et de symboles avant de les ressentir avec sa propre sensibilité. Les symboles peuvent être alors perçus comme des mots précis dont la connaissance est cependant nécessaire pour en comprendre le sens. Ce sens est très simple, mais toujours analogique, bien qu’il semble peu apparent. Il est régi par une sémantique comme le langage parlé. C’est la mise en présence des symboles d’un même rêve qui permet de dégager un sens fixe. 

 

barre smileys vacances

: “Radio Ici & Maintenant !” 95.2 FM C’est ainsi que j’ai appris que Tristan-Frédéric MOIR est Psychanalyste – Psychothérapeute – Onirologue – Analyse et interprète des rêves ; également l’auteur de nombreux ouvrages et aussi que l’on peut le retrouver  en direct chaque mercredi de 23h à 1h30 sur cette RADIO 

 

Publié dans:REVES |on 5 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Exercice de nettoyage

Flammes violettes « Nous sommes heureux des nouvelles prises de conscience qui vont animer chacun d’entre vous. Avec beaucoup plus de patience que vous ne pouvez imaginer, nous attendons que l’éveil du cœur et de la conscience se fassent en vous. Ce n’est pas au travers des paroles que nous formulons que vous changez le plus, c’est plutôt grâce à l’énergie qui émane non seulement de ce que nous disons mais aussi de ce que nous ne formulons pas

Nous savons que chacun d’entre vous a un désir profond d’avancer, et nous vous prendrons la main avec beaucoup de joie. Il faut que chacun d’entre vous puisse devenir le plus clair possible avec lui-même

N’oubliez pas que dans un temps qui n’est pas si éloigné la télépathie sera de plus en plus courante entre les êtres. C’est pour cela qu’il est important d’apprendre à bien penser, d’apprendre la maîtrise, en particulier à ne pas formuler de pensées désobligeantes vis-à-vis de vous-mêmes ou des autres. 

Vous allez faire un exercice important. Chacun d’entre vous a conscience qu’il a beaucoup de choses à nettoyer dans sa maison intérieure. 

Parfois vous ne savez pas trop de quelle façon faire ce grand nettoyage. Il est nécessaire car il n’est absolument plus utile que vous vous encombriez d’une quantité de choses qui ne vous servent plus. » 

Exercice 

« Imaginez-vous au rez-de-chaussée d’une maison de plusieurs étages sans escalier. Il y a simplement une échelle pour monter de pièce en pièce. 

La première pièce où vous vous trouvez correspond à vos premiers centres de forces. C’est la pièce où vous entassez depuis de nombreuses années tout ce que vous ne voulez pas voir, toutes vos souffrances, tous les non-dits, toutes vos peurs, tous vos doutes. Cette pièce est très fortement encombrée, elle est même relativement sombre. 

Vous avez plusieurs possibilités pour la nettoyer : imprégnez-vous de ce que vous êtes et de ce que vous désireriez nettoyer en vous. N’oubliez pas que cette pièce correspond à ce que vous avez enfoui. Vous avez donc la possibilité d’y créer plusieurs fenêtres par lesquelles vous pouvez évacuer une à une toutes les choses indésirables que vous avez entassées. Cela vous prendra beaucoup de temps et vous n’êtes pas sûrs que ce nettoyage sera suffisamment efficace. 

Il y a une solution plus radicale : ouvrez encore de très grandes fenêtres autour de cette pièce et avec tout votre Amour et la Lumière de l’Etre Divin en vous, soufflez afin que tout disparaisse, afin de faire place nette dans cette pièce où vous avez entassé tant de choses. 

Imaginez-vous libérés de tous ces vécus parfois difficiles. Votre pièce devient de plus en plus lumineuse et plus vous vous libérez, plus vous vous sentez attirés vers l’étage supérieur. 

Vous commencez à monter les marches jusqu’à la deuxième pièce, moins sombre, moins encombrée mais où il y a tout de même beaucoup de choses que vous devez nettoyer afin qu’elle devienne très lumineuse comme la première. Dans cette deuxième pièce se trouvent beaucoup d’émotions et des états d’âme qui vous freinent. C’est beaucoup plus subtil mais tout aussi pesant que ce que vous aviez dans la pièce inférieure. 

Faites le même exercice que précédemment, soufflez d’un grand coup avec tout l’Amour de l’Être d’Amour que vous êtes et évacuez par les fenêtres que vous avez créées tout ce qui n’est plus désirable en vous, tout ce qui peut vous freiner. 

Puis l’échelle vous mène à une troisième pièce un peu plus petite et moins encombrée que la précédente. Elle est aussi un peu plus lumineuse. Vous vous sentez un peu plus à l’aise, plus légers. L’harmonie commence à se faire en vous. Cependant vous percevez encore des petites choses à nettoyer dans cette nouvelle pièce. Comme pour les précédentes, vous soufflez avec tout l’Amour de l’Être de Lumière qui est en vous pour en faire le nettoyage. Vous continuez à monter cette échelle pour aller vers une autre pièce qui est encore un peu plus petite et moins encombrée que la précédente. Il ne s’y trouve pas tellement d’objets à nettoyer (objets n’est pas le mot juste), qui sont beaucoup de formes-pensée. Cela est plus facile car les formes-pensée ne sont pas obscures. Vous avez nettoyé en grande partie tout ce qui était déjà très lourd. 

Vous montez encore, vous percevez une autre pièce plus lumineuse que les précédentes, vous ne vous arrêtez pas. Vous allez encore passer devant deux pièces, de plus en plus légèrement, avec de plus en plus de force et de joie au cœur. 

Vous vous trouvez maintenant au sommet de votre propre édifice, qui est pratiquement pyramidal ; vous percevez tout le travail que vous avez effectué, toute la Lumière émanant de votre propre être intérieur qui a éclairé toutes ces pièces et vous vous rendez compte à quel point l’édifice est maintenant lumineux. 

De l’endroit où vous vous trouvez, vous pouvez avoir une vue merveilleuse sur tout ce qui vous entoure, et vous voyez une multitude de pyramides lumineuses. Ce sont les pyramides de tous ceux qui ont fait le même travail que vous. Vous êtes dans la plus parfaite harmonie, vous vous sentez totalement libérés des charges générées par votre personnalité, par votre ego. 

Maintenant, du sommet de votre pyramide, vous pouvez tout faire ! Vous pouvez agir sur votre corps physique, sur votre corps émotionnel, sur votre corps mental et vous vous ouvrez à ce que vous êtes réellement, à votre être spirituel. 

Vous avez préparé le passage entre la conscience humaine et la conscience spirituelle. Petit à petit, vous allez devenir cet être spirituel. Vous avez commencé l’ascension de vous-mêmes, et maintenant nul ne vous arrêtera. Vous n’avez aucune possibilité de redescendre de l’échelle, les barreaux ont disparu, les seuls qui existent sont ceux qui vous mènent vers le faîte, vers le sommet de la pyramide, vers le sommet de vous-mêmes. 

Ce travail est le travail de toute une vie , plus exactement d’une existence. Vous en avez déjà accompli une certaine partie et vous devez vous presser d’accomplir le reste. N’oubliez pas que le sommet de la pyramide vous attend ! Du haut de vous-mêmes, du haut de votre conscience humaine, vous apercevrez la splendeur de l’Etre de Lumière que vous êtes. Votre conscience spirituelle ouvrira les portes de votre Divinité. 

Que chacun de vous fasse l’ascension de lui-même à son rythme mais qu’il s’assure de bien nettoyer la première pièce avant de monter vers les autres ! 

Dans votre vie, il sera de plus en plus difficile de retourner en arrière ! Les barreaux vous seront enlevés. Bien sûr c’est une image, mais elle est très importante par rapport à votre évolution. » 

 

barre souris

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : 

  • qu’il ne soit pas coupé 
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu 
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org 
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu 
Publié dans:EXERCICES DEVELOPPEMENT |on 5 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Sommaire des groupes d’ADN

… Et leur terrible secret 

En rétrospective, nous vous avons transmis douze couches ou énergies, d’ADN. Par ailleurs, nous les avons également réparties en quatre groupes. 

Les couches d’ancrage 

 

Première couche – Couche biologique
Deuxième couche – Couche de la leçon de vie
Troisième couche – Couche de l’ascension et de l’activation 

Les couches humaines divines 

Quatrième couche – Votre nom angélique, première couche
Cinquième couche – Votre nom angélique, deuxième couche
Sixième couche – Couche de prière et de communication 

Les couches lémuriennes 

Septième couche – Couche de la divinité révélée
Huitième couche – Couche de la sagesse et de la responsabilité
Neuvième couche – Couche de la guérison 

Les couches divines 

Dixième couche – Couche de la croyance divine
Onzième couche – Couche du féminin divin
Douzième couche – Couche du Dieu tout-puissant 

 

gifs bulles Vos religions historiques sont loin de présenter des antécédents sacrés. Les historiens parmi vous constateront que le jour où l’homme a découvert qu’il pouvait gouverner de vastes populations en dirigeant des temples, une forme de contrôle inédite a vu le jour. Mieux encore que d’être souverains, les papes et les chamans avaient les rois et les reines à leurs pieds. 

L’histoire étant ce qu’elle est, inutile de l’enjoliver pour constater que les religions sont à l’origine de la plupart des guerres. Même à l’époque actuelle, elles ont provoqué le schisme davantage que l’union. Bien que les systèmes spirituels d’aujourd’hui possèdent plus d’intégrité que jamais auparavant, leur passé est rempli d’horreurs. 

Autrefois, les hommes d’Église sillonnaient le royaume à cheval pour assassiner les familles de non-croyants. À l’époque actuelle, ils se servent d’avions. Les papes étaient corrompus, et dans plusieurs civilisations les chefs religieux étaient issus de dynasties qui se préoccupaient plus d’argent que d’objectifs religieux. Ce n’était rien d’autre que la nature humaine de l’époque, et aujourd’hui c’est celle-ci que l’on constate et que l’on épure. Néanmoins, même à ce jour, des abominations sont commises au nom des gens qui sont censés se consacrer à Dieu; et l’on continue de s’efforcer de laver l’Église de toute honte. C’est tout à fait honorable, et cela fait partie de la transition, comme nous l’avons souligné. 

Par ailleurs, les secrets étaient connus, même ceux de l’ADN. Certains ordres gardaient le statu quo, et présentement on associe leur nom à la conspiration ou à toute fiction moderne qui a dégénéré en mythologie. Mais les secrets étaient préservés; rares étaient ceux qui étaient au courant, à l’exception des tribus autochtones qui ne les ont jamais couchés par écrit. 

 

Barre dorée

 Par Kryeon canalisé par  Lee Carroll  – 12 couches de l’ADN – 2011 

 

Publié dans:ADN |on 4 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Premier Groupe D’ADN – Les couches d’ancrage

gifs bulles 1 . La couche biologique

 La première couche La couche biologique est la double hélice, c’est la chimie visible. Elle constitue la couche passerelle, celle qui recèle les éléments tridimensionnels et multidimensionnels. Elle reçoit et transmet, car le rôle de l’énergie de cette couche est de capter l’information provenant des couches multidimensionnelles pour l’appliquer à votre structure génétique. Par conséquent, on peut dire qu’elle est vraiment au centre du fonctionnement de tout le reste.   

2 . Votre leçon de vie 

La deuxième couche est le schème divin du principe de dualité. Elle représente la quête de la leçon de vie individuelle et collabore harmonieusement avec la huitième couche, que nous étudierons plus loin. Par schème divin, il faut entendre l’interaction de cette couche avec la couche akashique, car un schème est le mot qui signifie «plan enregistré». Par le fait même, c’est la couche d’ADN qui infuse l’être humain du sentiment de sa mission et de sa direction. Elle est porteuse des propriétés de la vie et de tout ce qui s’est jamais produit – non pas sous forme d’archives, mais plutôt sous forme émotionnelle. Quelques-unes des couches recèlent nos souvenirs, tandis que d’autres portent en elles les moyens permettant le passage à l’acte à partir des souvenirs. Une couche sera le menuisier, l’autre sera le bois, tandis qu’une autre encore constituera le plan de travail. Même à l’intérieur de deux couches, vous comprenez peu à peu leur collaboration mutuelle?   

3 . Ascension et activation 

La troisième couche est celle de l’ascension et de l’activation. Elle ne change jamais et ne peut être altérée. C’est plutôt elle qui modifie les autres couches et la chimie de l’organisme pour induire l’éveil spirituel. C’est la couche de l’action, puisqu’elle est toujours à l’écoute des changements dans notre conscience. 

Barre de Séparation

Kryeon, canalisé par Lee Carrol– 12 couches de l’ADN – 2011(p.133 à148) 

Publié dans:ADN |on 4 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Deuxième Groupe D’ADN – Les couches humaines/divines

gifs bulles 4 et 5 . Votre nom angélique 

Les quatrième et cinquième couches sont l’essence profonde de votre expression – de cette vie en particulier sur terre -, et votre nature divine sur la planète. Elles représentent le nom inscrit sur le cristal des annales akashiques. Ensemble, elles peuvent être vues comme l’attribut spirituel primaire le plus important d’entre tous, soit l’arbre de vie, la famille. Il s’agit des noms de Dieu, et on ne devrait jamais les envisager comme des couches distinctes. Elles font partie du groupe; leur énergie est si considérable qu’elle occupe deux couches ou deux groupes énergétiques parmi les douze présentés dans ce livre. (p. 162) 

6 . Le Soi supérieur 

Cette couche est un authentique portail vers la partie de vous la plus importante à s’être fragmentée lors de votre venue sur la planète Terre. Elle facilite la communication avec Dieu par l’entremise de la prière et de la méditation; c’est la couche « JE SUIS « . On la représente comme ce qui vous conduit de l’autre côté du voile, et on la nomme souvent « Esprit saint ». C’est également la dernière couche du groupe de la divinité humaine, et elle collabore avec votre couche multidimensionnelle, la troisième. 

Barre de Séparation

Kryeon, canalisé par Lee Carrol– 12 couches de l’ADN – 2011(p. 169) 

Publié dans:ADN |on 4 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Troisième Groupe D’ADN – La couche de révélation divine

  

gifs bulles 7 . La divinité révélée 

Voici l’une des trois couches lémuriennes accordées à l’humanité il y a près de 100000 ans par les Pléiadiens. Elle a par la suite donné naissance à de nombreuses cultures, mais la plus avancée d’entre elles fut la civilisation lémurienne, qui remonte à environ 50000 ans. Notez que les cinquante mille ans entre l’ensemencement et la naissance de la civilisation constituent le temps qu’il a fallu pour créer un nouveau type génétique au sein de l’humanité et faire en sorte que les autres types d’humains disparaissent, ne laissant que le type fondamental sur la planète en l’absence des variations que l’on retrouve chez les autres mammifères. C’est là une couche de révélation divine représentant la fin de l’innocence et le début de la conscience spirituelle. 

8 . Les annales akashiques maîtres 

Cette couche constitue le procédé spirituel plus puissant à la disposition de l’être humain: les annales akashiques personnelles de l’âme centrale. Chacune de vos incarnations s’y trouve, et tout ce qui s’y rapporte. Ces annales sont interdimensionnelles, donc pas vraiment présentes dans l’ADN; elles forment toutefois une série d’instructions dynamiques présentant un lien direct avec des informations énergétiques beaucoup plus vastes et profondes, systématiquement accessibles dans la Caverne de la création. Les propriétés interdimensionnelles étant dépourvues de point focal ou de linéarité, elles sont donc difficiles à cerner. Nous disons qu’elles sont dans un état quantique où les constituants infinitésimaux sont transférés à l’ensemble de la création, à l’unisson. C’est la deuxième couche lémurienne. Elle fait partie de l’information divine accordée par les Pléiadiens au début de l’ensemencement d’une humanité spirituelle. 

9 . La couche curative 

La neuvième couche est le facteur manquant à la guérison. Bien au-delà de la chimie du système immunitaire, c’est une énergie dans l’organisme qui « sait » ce qui ne va pas et qui est capable de modifier la structure cellulaire sUr le plan quantique, procurant ainsi une formidable capacité de guérison et de stabilité. La neuvième couche demeure latente, dans l’attente de signaux provenant de sources diverses – de l’intention (la conscience), du travail sur l’énergie pure, d’apports externes et d’inventions mécaniques récentes que l’on met au point à l’heure actuelle. Elle parachève l’aptitude à l’autoguérison, à vivre exempt de maladies, et longtemps. C’est la troisième couche lémurienne; elle appartient toutefois exclusivement à l’homme, pas aux Pléiadiens, car ce sont les humains qui ont appris à s’en servir pour l’organisme, s’appropriant l’aptitude à rajeunir, à s’autoguérir et à faire fleurir leur santé. Les Temples de rajeunissement visaient l’activation de la neuvième couche.   

Barre de Séparation

Kryeon, canalisé par Lee Carrol– 12 couches de l’ADN – 2011 (p.184 à 198) 

Publié dans:ADN |on 4 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

ADN GROUPE 3 – Les couches divines

  

gifs bulles 10 . La croyance transcendante 

La dixième couche est la première des couches divines et la première couche multidimensionnelle qui entreprend la quête humaine de Dieu. Elle s’attache au libre arbitre et ne fait absolument rien pour convaincre l’être humain de quelque principe spirituel, à moins qu’on ne le lui demande. Elle permet simplement l’apprentissage et ne fait toujours rien pour enseigner ou persuader. Au contraire, elle aide à positionner la grâce et la compréhension pour que l’être humain découvre celles qui l’habitent. Comme les autres, elle demeure latente, attendant les signaux interdimensionnels de diverses sources, variables en raison de la synchronicité. C’est la première couche divine; elle ne s’éveille pleinement que lorsque l’être humain la sollicite, la reconnaît ou se trouve dans une situation où il en a besoin. Cher humain, voici l’amour de Dieu à son meilleur, cette énergie dans votre ADN qui éveille la foi. Elle obéit au libre arbitre, mais une fois que vous décidez de chercher le créateur en vous, elle entreprend cette peinture de fond – une toile qui donnera un sens à tout ce que vous voyez en avançant sur la voie spirituelle…   

11 . Sagesse féminine divine 

La onzième couche est la deuxième des couches divines, la force la plus puissante dans l’univers, car c’est la compassion de l’ensemble de l’humanité, personnifiée par l’énergie de la mère. C’est une énergie qui demeure absente jusqu’à ce que l’humain y fasse appel. Même les femmes en sont dépourvues, à moins de l’invoquer. C’est l’énergie du principe féminin divin et elle est destinée aux deux sexes. Elle réfère à la « mère » en chacun de vous; pas uniquement à la mère, mais à une mère divine compatissante. C’est la raison pour laquelle on a tant insisté sur la mère de Jésus, alors que nombre de religions ne comportent aucune femme. C’est la couche qui s’active en présence d’événements altruistes, tels la mort de la princesse Diana, le tsunami ou la catastrophe du 11 septembre [2001]. Elle adoucit le cœur et ouvre hommes et femmes aux solutions pleines de bon sens et aux ères paisibles. Elle réside en vous, mais elle est également sous l’égide de Gaia. Conjuguées, ces forces seront diffusées lorsque la transition l’exigera au maximum. Ce ne sera pas une catastrophe, mais la naissance d’une énergie nouvelle.   

12 . Dieu tout-puissant 

La douzième couche est la troisième des couches divines; on peut la considérer comme l’énergie de Dieu en vous. L’une des plus quantiques parmi les couches, c’est vraiment l’énergie du Créateur dans votre ADN. Elle a pour seule fonction d’exister et de produire la force vitale de Dieu chez l’être humain. Elle est à jamais présente, mais à l’instar des autres couches multidimensionnelles, elle ne se révèle que lorsque l’humain, par l’intention, découvre sa puissance et la manière de s’en servir. Parmi les couches, c’est celle qui est liée aux onze autres tel est l’amour de Dieu qui s’imprègne dans tout ce qui est. Par conséquent, la douzième couche est la confluence énergétique qui représente la fusion de Dieu avec toute force vitale, notamment avec l’être humain divin.  

Barre de Séparation

  Par Kryeon canalisé par  Lee Carroll  – 12 couches de l’ADN – 2011 (p.206 à 237) 

Publié dans:ADN |on 4 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Un rêve

Qui d’entre nous ne s’est jamais réveillé un matin en se demandant quelle pouvait être la signification d’un rêve particulier et fort ?  

gifs étoilesEn effet, qu’ils nous réveillent avec soulagement ou avec déception, certains rêves véhiculent une telle charge émotionnelle, qu’ils tournent longtemps dans notre tête – parfois des années après – et que nous ressentons le besoin de les raconter autour de nous dans l’espoir que quelqu’un pourra nous en donner une interprétation plausible.  L’homme s’est toujours interrogé sur le sens de ses rêves. Depuis les temps les plus reculés, les rêves sont interprétés par d’autres hommes. Si dans l’Antiquité, le rêve était porteur d’un sens divin, depuis la fin du siècle dernier, grâce au travaux de Freud et de Jung, le rêve est envisagé et interprété dans un sens psychanalytique. Pourtant, beaucoup d’entre nous se demandent encore si le rêve a un sens et si oui, quel est celui-ci ? Une approche scientifique et une réflexion approfondie sur le phénomène onirique permettent de répondre oui tout en faisant prendre conscience de l’importance de cette fonction du sommeil. La principale est une communication de l’inconscient vers le conscient. Le rêve utilise un langage particulier, signifiant et utile au-delà de sa forme apparente.  

L’étude de la psychologie, de la psychanalyse, de la symbolique ainsi qu’une approche historique et traditionnelle du rêve permettent de le décoder. Cette investigation dans un sens psychanalytique mène à se découvrir soi-même et à évoluer dans un sens positif. Notre évolution personnelle est bien souvent entravée par des blocages ou des traumatismes refoulés que l’interprétation du rêve fait remonter à la surface. Cette résurgence n’est pas vaine. Elle permet de comprendre la raison de difficulté ou de mise en échec répétitive. Le rêve vient aussi redonner une image positive et juste à certaines personnes qui doutent d’elle.   

Le rêve est un message de notre inconscient d’autant plus important qu’il frappe notre mémoire. Faire interpréter ses rêves, c’est se pencher sur cette part obscure et importante de nous-mêmes. Si nous songeons que l’inconscient représente presque 90% de notre personnalité, plus nous sommes attentifs à ses messages, et plus nous sommes en accord avec nous-mêmes, plus notre intelligence accroît son champ de possible.

gifs étoiles

: “Radio Ici & Maintenant !” 95.2 FM C’est ainsi que j’ai appris que Tristan-Frédéric MOIR est Psychanalyste – Psychothérapeute – Onirologue – Analyse et interprète des rêves ; également l’auteur de nombreux ouvrages et aussi que l’on peut le retrouver  en direct chaque mercredi de 23h à 1h30 sur cette RADIO 

Publié dans:REVES |on 3 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Exercice de centrage

« Nous vous demandons de rester centré, de rester aligné le plus possible. Cela s’adresse essentiellement à ce que vous êtes dans vos niveaux de conscience. 

BlingsVous avez en vous deux parties bien spécifiques, une partie d’énergie positive, une partie d’énergie négative ou une partie d’énergie féminine et une partie d’énergie masculine. Il faut que vous essayiez d’harmoniser le plus possible vos deux parties, nommées aussi yin et yang. Si l’une d’elles a une plus grande activité ou émet une plus grande énergie que l’autre, cela vous décentre. Lorsque vous êtes aligné par rapport à vous-même, lorsque vous êtes centré, tout le reste s’équilibre, tous vos centres de force se mettent à l’unisson, en harmonisation, et cela va bien au-delà puisque toutes vos multidimensionnalités se mettent aussi à l’unisson. 

Votre pensée est créatrice mais peut être aussi considérablement déstabilisante pour vos divers corps, tout comme pour vos centres de force. Celui qui est le plus vulnérable, c’est le centre de force émotionnel, c’est celui qui gère une grande partie de votre vie, de vos relations avec vous-même et avec les autres. 

Rester centré nécessite un travail très conséquent sur vous. Lorsque vous n’êtes pas centré, vous vous sentez à côté de vous-même, en mal être intérieur ou dans vos pensées. 

Dans ce cas, éliminez de vous tout ce qui peut être agent de perturbation et visualisez-vous complètement recentré, les deux parties qui forment votre être complètement en unité.  

Pour cela, il faut travailler au maximum le lâcher-prise, l’acceptation de toutes les expériences qui vous sont données, il faut que vous soyez tolérants avec vous-même, tolérants avec les autres, et il faut surtout et avant tout que vous ayez beaucoup d’Amour pour vous-même afin que vous puissiez en donner aux autres. Si nous vous le répétons c’est parce que ce sont des clés importantes que nous vous donnons ! 

Tout ce que nous vous avons appris, dont nous vous avons parlé et reparlé et dont nous vous reparlerons en permanence, sont des clés qui vous permettent de rester le plus possible centré. Si vous ne mettez pas ces clés en application, vous ne serez pas centré, vous serez toujours en décalage par rapport à un centre de force ou un autre, vous serez aussi en décalage par rapport à votre propre dualité, vous serez en décalage par rapport à vos multidimensionnalités. Il faut donc que vous preniez votre transformation par le bon bout. » 

Exercice 

BlingsVoici le petit exercice des « poupées russes » très simple à faire, qui vous permettra de vous recentrer, tout du moins après avoir évacué toutes les turbulences venant de votre mental ou de votre centre émotionnel. Vous ne pourrez jamais vous recentrer, aligner vos centres de force si des turbulences émanent de votre centre émotionnel, de vos pensées. 

Visualisez-vous appuyé sur un immense cylindre de lumière dorée . Ce cylindre de lumière s’enfonce dans la Terre et va dans le ciel aussi loin que vous pouvez l’apercevoir. 

Petit à petit, la lumière dorée pénètre par votre colonne vertébrale et dans tous les centres de force comme une tige bien rigide et lumineuse qui les relie à la perfection. 

Puis vous voyez partant de votre centre de force coronal cette grande tige de lumière qui va vers vos multidimensionnalités. 

Comment vous représenter vos multidimensionnalités ? Imaginez un autre vous-même beaucoup plus parfait et beaucoup plus lumineux que le premier dans sa forme, dans ses pensées, dans sa façon d’aimer, qui se trouve juste au-dessus de vous. Cette multidimensionnalité est autonome mais cependant totalement reliée à votre corps physique, à votre conscience d’incarnation. 

Au-dessus de cette première multidimensionnalité, visualisez un autre vous-même beaucoup plus beau, beaucoup plus lumineux que le deuxième (puisque le premier est votre corps physique) et continuez comme cela jusqu’à ce que votre conscience ne puisse plus créer tellement le dernier sera parfait.  Petit à petit, ramenez toutes vos multidimensionnalités dans leur perfection les unes dans les autres et faites-les pénétrer au centre de vous-même, et vous êtes la perfection.

Votre partie la plus parfaite a purifié et transformé toutes les autres jusqu’à venir dans votre corps physique pour le transformer, pour le transmuter

Si vous ne voulez pas faire l’exercice des poupées russes (*), faites simplement l’exercice de la colonne lumineuse, et laissez pénétrer en vous la lumière dorée et visualisez-vous totalement centré par rapport à elle. » 

(*): les poupées russes ou matriochkas sont des poupées de bois creuses qui s’emboîtent les unes dans les autres. 

Barre de séparation

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : 

  • qu’il ne soit pas coupé 

  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu 

  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org 

  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu 

Publié dans:EXERCICES DEVELOPPEMENT |on 2 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Couche n° 1 de votre ADN

Le numéro 1 est la couche biologique, que vous avez appelée le « génome humain ».  

gr roseVos scientifiques savent qu’elle se compose de 3 milliards de pièces. Ils savent aussi qu’une fraction d’entre elles est un code qui peut être lu, les protéines, qui créent les gènes. Il y a peut-être moins de 5 % d’entre elles qui créent ce que nous pourrions appeler « l’Arbre de Vie ». C’est ce que vous voyez au microscope. Mais il y a plus.   

Si vous examinez cette partie de l’ADN que vous pouvez voir, plus de 90 % n’a aucun sens. Ce sont les indicateurs vers les 11 autres couches. Ils n’ont aucun sens parce qu’ils ne sont pas en 3D. Le reste de l’ADN ressemble à un langage en désordre, jeté là au hasard. Certains l’ont même appelé « déchet ». Ce n’est pas ça. Il n’y a aucun hasard ici, simplement cela en donne l’apparence au mental 3D. Même dans la couche numéro 1, l’Arbre de Vie, 90 % est interdimensionnel. Le reste concerne la chimie, la chimie dure et logique.
 

Numéro 1, l’Arbre de Vie ; nous vous en avons déjà parlé. Dans tout ce que nous sommes en train de vous présenter, regardez la numérologie. Doucement, partenaire. C’est très simple, même avec 3 milliards de morceaux. C’est votre biologie. C’est pour vous la seule partie qu’on peut prouver. Tout le reste, dont nous allons vous parler, est invisible. Vous allez sûrement dire : « Bon, vous pouvez dire ce que vous voulez, Kryeon, sur ces choses invisibles ». Oh oui, nous pourrions, mais nous allons vous donner la vérité. Vous avez un problème avec l’invisible, n’est-ce pas ? Vous connaissez l’amour ? Prouvez-le. Vous connaissez le corps émotionnel ? Prouvez-le. Croyez-vous au Treillis Cosmique ? Croyez-vous aux champs énergétiques ? Croyez-vous que résonne dans le cosmos la mélodie d’une Création intelligente ? Y croyez-vous ? Les scientifiques y croient. Mais ils ne peuvent pas le prouver. Donc, ce que je vais vous donner est ésotérique, improuvable, et très réel. 

Barre de Séparation

 Par Kryeon canalisé par  Lee Carroll  – les 12 couches de l’ADN parution 2011. Editions Ariane. 

Publié dans:ADN |on 1 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Couche n° 2 de votre ADN

 La couche numéro 2 concerne votre Leçon de Vie.  

gr rose Votre Leçon de Vie. Mais nous sommes toujours dans un trio biologique. Parce que, laissez-moi vous dire maintenant que nous appelons les trois premières couches, les couches d’Ancrage. Elles concernent la biologie.  

Leçon de Vie et biologie ? Oh oui, parce que cette couche numéro 2 vous affecte émotionnellement, n’est-ce pas ? Elle affecte la chimie, elle court dans vos veines, elle parle avec le numéro 1, savez-vous ? Considérez les couches 1 et 2, et commençons à faire un peu de calcul : 1 + 2 = 3. Trois, numérologiquement, est le catalyseur. Vous avez une leçon de vie qui se combine avec le numéro 1, l’Arbre de Vie. Quelle est votre Leçon de Vie ? Comment vous affecte-t-elle ? A-t-elle à voir avec la joie, a-t-elle à voir avec la maladie ? Cela se pourrait, vous savez. C’est ce qui arrive quand vous perdez votre équilibre, votre leçon de vie. Tout se tient, c’est très profond.  

Maintenant, votre leçon de vie fait partie d’une très profonde relation avec ce que vous avez appelé les Annales Akashiques. Nous l’appellerions plutôt le Schéma Divin. Leçon de Vie, Schéma Divin. Cela se manifeste de façon ciblée, par vous, une seule fois, pour cette vie.
 

Voilà la couche numéro 2. Elle parle à une autre couche, elle est tout le temps en relation avec une autre. Elle parle à la couche numéro 8.  

Cette couche numéro 8, dont nous allons parler, représente les vraies annales akashiques de l’être humain. Ce qu’est la 2 ; le rapport aux annales akashiques. Le numéro 2 n’est pas les annales akashiques. C’est la relation à ces annales. Leçon de vie, Schéma Divin, ce que vous avez été. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? C’est compliqué, vous savez. Il y en a beaucoup qui passent leur vie à dire : « Je n’ai pas de chance ! Tout ce que j’essaye, ça rate. » Ils ne savent rien de leur Leçon de Vie, ils n’ont jamais cherché, ils s’en moquent, ils se contentent d’avancer dans leur état de victime. « Malheur à moi », disent-ils, sans jamais comprendre que s’ils savaient comment activer et utiliser certaines de ces couches qui leur appartiennent, ils pourraient réparer leur vie.  

Quand vous apprendrez à quelle couche est liée la couche numéro 8, vous verrez que vous avez une couche d’ancrage, qui est la 2, en relation avec une couche interdimensionnelle lémurienne, qui est la 8, et les deux, 8 et 2, créent un 10, qui est numérologiquement un « un », qui signifie Nouveaux Commencements. Voilà ce qui arrive quand 2 et 8 se rencontrent… Voilà pour le numéro 2.

Barre de Séparation

 

Par Kryeon canalisé par  Lee Carroll  – les 12 couches de l’ADN parution 2011. Editions Ariane. 

Publié dans:ADN |on 1 octobre, 2011 |Pas de commentaires »
1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3