Archive pour le 18 octobre, 2011

L’évolution de la conscience

au stade infantile, maturité, vieillesse 

BaguetteSi nous observons le développement de la conscience de l’âme qui est devenue une unité individuelle, nous constatons qu’il passe grosso-modo par trois stades intérieurs. Ces stades ne dépendent pas du plan de réalité particulier (planète, dimension, système stellaire) où la conscience choisit d’habiter ou de faire son expérience. 

 1) Le stade de l’innocence (paradis) 

 2) Le stade de l’ego (« péché ») 

 3) Le stade de la seconde innocence (illumination) 

On peut comparer ces stades métaphoriquement à  la petite enfance, la maturité et la vieillesse. 

Après la naissance des âmes en unités de conscience, elles quittent l’état d’unité océanique dont elles se souviennent comme d’un état de béatitude et de sécurité absolues. Puis elles continuent d’ explorer la réalité d’une manière totalement nouvelle. Lentement, elles deviennent plus conscientes d’elles-mêmes et de leur unicité par rapport à leurs compagnes de voyage. A ce stade, elles sont très réceptives et sensibles, comme de jeunes enfants qui regardent le monde les yeux grands ouverts, exprimant la curiosité et l’innocence. 

Ce stade peut être qualifié de paradisiaque, puisque l’expérience d’unité et de sécurité est encore fraîche dans la mémoire des âmes nouveau-nées. Elles sont encore proches de leur foyer ; elles ne remettent pas encore en question leur droit à être qui elles sont. 

Au fil de leur voyage, la mémoire de leur foyer s’estompe pendant qu’elles s’immergent dans divers types d’expériences. Tout est neuf au début et tout est absorbé de façon non-critique au stade infantile. Elles entament  un nouveau stade quand elles commencent à se vivre comme le point focal de leur monde. Elles se mettent alors à réaliser vraiment qu’il existe quelque chose de l’ordre du « moi » et de « l’autre ». Elles commencent à expérimenter comment influencer leur environnement en agissant sur cette réalisation. La notion même d’une action originaire de leur propre conscience est neuve. Il y avait auparavant une absorption plus ou moins passive de ce qui passait à leur portée. Maintenant, il y a chez l’âme un sens croissant de son pouvoir à exercer une influence sur ce dont elle fait l’expérience. 

C’est le début du stade de l’ego. 

L’ego représente à l’origine la capacité d’utiliser votre volonté pour influencer le monde extérieur. Notez bien que la fonction originelle de l’ego est simplement ce qui permet à l’âme de faire pleinement l’expérience d’elle-même en tant qu’entité séparée. C’est un développement naturel et positif dans l’évolution de l’âme.  En soi, l’ego n’est pas « mauvais ». Il a toutefois tendance à être expansif ou agressif. Quand l’âme nouveau-née  découvre sa capacité d’influencer son environnement, elle tombe amoureuse de l’ego. Tout au fond de l’âme mûrissante, il y a encore un souvenir douloureux ;  elle se souvient de son foyer, elle se souvient du paradis perdu. L’ego semble détenir une réponse à cette douleur, cette nostalgie. Il semble permettre à l’âme d’avoir une emprise active sur la réalité. Il enivre l’âme jeune avec l’illusion du pouvoir 

S’il y a eu un jour une chute hors de la grâce ou une chute hors du paradis, c’est celle-ci : la conscience de l’âme jeune fascinée par les possibilités de l’ego, par les promesses du pouvoir. Cependant, le but de la conscience née en âmes individuelles est d’explorer, de faire l’expérience de tout ce qui existe : le paradis aussi bien que l’enfer, l’innocence aussi bien que le « péché ». Donc, la chute hors du paradis n’a pas été « un mauvais tour ». Aucune culpabilité n’y est attachée,  à moins que vous ne le croyiez. Personne ne vous blâme, à part vous. 

Quand l’âme jeune devient mûre, elle passe à un mode d’observation et d’expérimentation centré sur elle-même. L’illusion du pouvoir renforce la séparation entre les âmes au lieu de leur communion. A cause de cela, un sentiment de solitude et d’éloignement entre dans l’âme. Sans en avoir vraiment conscience, l’âme devient un combattant, un guerrier du pouvoir. Le pouvoir semble être la seule chose qui mette l’esprit à l’aise, pour un temps. 

Nous avons mentionné ci-dessus un troisième stade dans le développement de la conscience de l’âme : le stade de l’illumination, la « seconde innocence » ou la vieillesse. Nous aurons beaucoup à dire à propos de ce stade et en particulier sur la transition entre le second et le troisième stade par la suite de cette série. Nous allons à présent revenir à notre conte des âmes de la terre et nous verrons comment l’éveil de l’ego coïncide avec l’apparition des êtres humains sur la terre. 

 

Barre dorée

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider. Source : Pamela Kribbe : www.jeshua.net/frL’histoire galactique des artisans de Lumière – pour la traduction : http://terrenouvelle.ca/ Les « MESSAGES DE JESHUA » sont à présent disponibles en librairie ou sur le site de l’éditeur français : www.editionhelios.com 

 

Publié dans:AME |on 18 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3