Troisième Groupe D’ADN – La couche de révélation divine

  

gifs bulles 7 . La divinité révélée 

Voici l’une des trois couches lémuriennes accordées à l’humanité il y a près de 100000 ans par les Pléiadiens. Elle a par la suite donné naissance à de nombreuses cultures, mais la plus avancée d’entre elles fut la civilisation lémurienne, qui remonte à environ 50000 ans. Notez que les cinquante mille ans entre l’ensemencement et la naissance de la civilisation constituent le temps qu’il a fallu pour créer un nouveau type génétique au sein de l’humanité et faire en sorte que les autres types d’humains disparaissent, ne laissant que le type fondamental sur la planète en l’absence des variations que l’on retrouve chez les autres mammifères. C’est là une couche de révélation divine représentant la fin de l’innocence et le début de la conscience spirituelle. 

8 . Les annales akashiques maîtres 

Cette couche constitue le procédé spirituel plus puissant à la disposition de l’être humain: les annales akashiques personnelles de l’âme centrale. Chacune de vos incarnations s’y trouve, et tout ce qui s’y rapporte. Ces annales sont interdimensionnelles, donc pas vraiment présentes dans l’ADN; elles forment toutefois une série d’instructions dynamiques présentant un lien direct avec des informations énergétiques beaucoup plus vastes et profondes, systématiquement accessibles dans la Caverne de la création. Les propriétés interdimensionnelles étant dépourvues de point focal ou de linéarité, elles sont donc difficiles à cerner. Nous disons qu’elles sont dans un état quantique où les constituants infinitésimaux sont transférés à l’ensemble de la création, à l’unisson. C’est la deuxième couche lémurienne. Elle fait partie de l’information divine accordée par les Pléiadiens au début de l’ensemencement d’une humanité spirituelle. 

9 . La couche curative 

La neuvième couche est le facteur manquant à la guérison. Bien au-delà de la chimie du système immunitaire, c’est une énergie dans l’organisme qui « sait » ce qui ne va pas et qui est capable de modifier la structure cellulaire sUr le plan quantique, procurant ainsi une formidable capacité de guérison et de stabilité. La neuvième couche demeure latente, dans l’attente de signaux provenant de sources diverses – de l’intention (la conscience), du travail sur l’énergie pure, d’apports externes et d’inventions mécaniques récentes que l’on met au point à l’heure actuelle. Elle parachève l’aptitude à l’autoguérison, à vivre exempt de maladies, et longtemps. C’est la troisième couche lémurienne; elle appartient toutefois exclusivement à l’homme, pas aux Pléiadiens, car ce sont les humains qui ont appris à s’en servir pour l’organisme, s’appropriant l’aptitude à rajeunir, à s’autoguérir et à faire fleurir leur santé. Les Temples de rajeunissement visaient l’activation de la neuvième couche.   

Barre de Séparation

Kryeon, canalisé par Lee Carrol– 12 couches de l’ADN – 2011 (p.184 à 198) 

Publié dans : ADN |le 4 octobre, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3