Archive pour le 7 août, 2011

Annales Akashiques sur La Peur

Ecrit par Jen Eramith – Traduction Anne Duquesne  

Quand la peur commence-t-elle dans une vie humaine ? Commençons-nous à affronter les peurs aussitôt que nous prenons contact avec notre corps, même avant d’être nés ? Ou les affrontons-nous dans l’enfance ou un peu plus tard ? gyfNous allons parler de la peur de deux manières différentes dans cette canalisation. L’une d’elles est la peur en tant qu’énergie qui existe indépendamment de toute personne ou de toute âme. C’est de l’énergie qui existe dans l’univers, comme un signal radio. La deuxième définition de la peur que nous allons utiliser ici est celle dont la plupart des gens parlent, une expérience physique et émotionnelle qui est propre aux êtres humains. La manière dont les êtres humains éprouvent une peur — l’émotion et l’expérience physique — est spécifique à l’expérience humaine. La manière dont les gens ressentent la peur en tant qu’émotion n’est pas vraiment possible pour les âmes en dehors de l’existence humaine. Avant la naissance donc, en tant qu’esprit, vous pouviez sentir la peur comme une énergie, mais sans en avoir peur.Avoir peur n’est possible que si vous êtes humains parce qu’avoir peur est une expérience qui se produit dans votre corps. Vous devez avoir un corps humain pour éprouver le sentiment de la peur. Vous ne pouvez avoir peur que si vous oubliez qui vous êtes réellement en tant qu’âmes, et si vous vous voyez comme séparés de l’univers. Cela arrive lorsque vous êtes un être humain. Lorsque vous êtes juste un esprit sans corps humain, vous ne pouvez pas vraiment avoir peur. Vous pouvez sentir la peur comme une énergie neutre, mais parce que vous vous souvenez que tout va bien, parce que vous vous souvenez que vous êtes faits d’amour et de lumière, quand vous êtes sous cette forme d’esprit vous ne pouvez vraiment avoir peur de rien. Du point de vue de votre esprit, votre âme ne peut pas vraiment être blessée et il n’existe donc rien dont avoir réellement peur.

Annales Akashiques sur La Peur dans ENERGIES wj54rajhLors de la conception, de la gestation et finalement de la naissance d’un être humain, ce qui se passe est que l’âme s’attache à ce petit corps humain et commence à se vivre comme séparée de l’univers. Comme nous l’avons évoqué dans de précédentes canalisations (voir grossesse et avortements et accouchement et avortements) cet attachement se produit au cours de la gestation et il est différent pour chaque âme. Parfois il arrive tôt, parfois il arrive tard. Cela dépend de l’âme de ce bébé et de l’âme des parents. En fin de compte, à un certain stade une âme devient complètement attachée à ce corps de sorte qu’elle peut naître. Une bébé ne naît jamais tant que l’âme n’est pas complètement entrée dans le corps et ne s’est pas engagée à vivre dans ce corps pour le temps d’une vie. Quand cela arrive, il est possible durant la gestation qu’un fœtus commence à éprouver de la peur.Le fœtus expérimente la peur de deux manières — l’une est physique et l’autre est énergétique. Sur le plan physique, un fœtus expérimente ou ressent la réaction de peur de la mère. Donc, si la mère est surprise ou effrayée par quelque chose, ou si elle porte un traumatisme chronique ou de la peur dans son corps, le fœtus est influencé par cela et va souvent être gagné par les modèles physiques de la peur. À ce stade, parce que le fœtus vit en connexion physique complète à l’intérieur de l’utérus et qu’il est en général toujours conscient spirituellement de lui-même en tant qu’âme, il ne ressent pas la peur. Le fœtus n’a aucune notion de peur. Il ne se conçoit pas lui-même comme quelque chose de séparé de l’univers, de sorte qu’il ne peut pas vraiment avoir peur. Mais en général, les bébés avant leur naissance auront vécu l’énergie de la peur et auront senti « par procuration* » à quoi cela ressemble de retenir de la peur dans le corps, parce que le fœtus est exposé aux substances chimiques du sang que libère le corps d’une mère quand celle-ci a peur.

ChouetteSur le plan énergétique ou métaphysique, beaucoup de bébés naissent avec le karma ou la résonance énergétique de leur lignée. Si donc il y a eu des peurs transmises de génération en génération dans la famille de ce bébé, alors le bébé sera déjà habitué à la manière dont la peur s’est construite à travers la lignée. Mais encore une fois, le bébé lui-même n’a pas peur jusqu’à ce qu’il commence à se concevoir comme séparé de ses parents et du monde qui l’entoure. Au cours des premières heures ou des premiers jours de sa vie, en général un bébé ne ressent pas de peur. La première expérience de peur survient chez la plupart des gens au cours de la petite enfance, quand ils commencent à comprendre qu’ils sont séparés de tout ce qui les entoure. Pour certains bébés, cela arrive dès l’accouchement. Si le besoin de connexion du bébé n’est pas pris en compte à l’accouchement, celui-ci peut ressentir la séparation d’avec sa mère avec une grande violence. Tandis que si l’accouchement prend en considération l’expérience du bébé, s’il se déroule d’une manière qui l’aide à poursuivre sa connexion, à la fois énergétique et physique, à sa mère et aux autres humains, alors le bébé ne connaîtra l’expérience d’avoir peur que plus tard dans sa vie.

Chez certains bébés, l’apparition de la peur peut survenir quelques jours ou même quelques mois après la naissance. À un certain moment, le bébé commence à percevoir qu’il est maintenant séparé des autres, qu’il a un corps. C’est généralement la première expérience de peur. À partir de là, les peurs qui ont été ancrées dans la lignée vont commencer à être activées. Les expériences que va vivre le bébé peuvent soit aider à guérir cette peur et à la lâcher, soit amener le bébé à se construire sur cette peur et à développer des modèles chroniques de peur. Voilà comment la peur commence à se construire dans un cadre humain.

Les membres ont accès à la canalisation complète sur ce sujet, qui aborde la relation entre la peur et la douleur, et la manière dont la peur affecte l’énergie. Les membres peuvent toujours accéder à la canalisation complète, y compris les questions archivées et les canalisations audio mensuelles.

BARRE

Pour accéder à la totalité des

Archives des Annales Akashiques sur… et pour lire la suite du présent sujet, vous êtes invités à rejoindre Akashic Transformations, ou si vous êtes déjà membre, à vous Identifier maintenant.

Source : http://www.anneduquesne.com/
Page d’origine :
http://www.akashictransformations.net/ARonFREE 

Publié dans:ENERGIES, HUMANITE, PEUR, VIES ANTERIEURES |on 7 août, 2011 |Pas de commentaires »

Communication : Peuple Animal

  

GIF GRENOUILLELorsque nous nous ouvrons à la communication avec les animaux, nous nous ouvrons aussi à des couches plus profondes de notre propre conscience… 

La rubrique « Peuple Animal » est ouverte… 

 

Dans cette rubrique des histoires extraordinaires d’animaux ayant pu communiquer leurs souffrances, leur malaise ou leur message…et d’autres à venir… 

Les animaux, tels des éponges, tentent d’absorber nos maux, notre mal être, car ils font tout leur possible pour que nous soyons toujours sans douleurs physique ou mentale. . Ils peuvent même aller jusqu’à mourir pour nous aider…

Le Peuple des Grenouilles 

Le Peuple des Serpents/Reptiles 

L’appel de la Pieuvre 

L’Au Revoir du Grand Dauphin Blanc 

Le Peuple des Baleines 

Le Peuple des Ours 

Le Peuple des Fourmis 

Ronron Thérapie 

Le Peuple des Aigles 

Le Peuple des Éléphants 

Le Peuple des Chats 

Message de la Chienne Khéops à l’Humanité  

Les Chiennes Messagères 

Les Chiens Objets  

Les Oiseaux Messagers  

Laïla parle aux Chevaux pour les aider  

Communication Animale  


 

GIFS LAPIN

source : http://www.chezkat.com/videos.php

Publié dans:ANIMAUX |on 7 août, 2011 |Pas de commentaires »

Message du peuple des Serpents

Le Peuple des Serpents/Reptiles 

Salutations…  Laissez-nous vous observez un moment avant de commencer cette communication…  L’observation, l’immobilité comptent parmi nos plus grandes forces !

Message du peuple des Serpents dans ANIMAUX photo_serpentSi vous pouviez être aussi immobiles que nous, vous  pourriez transformer beaucoup de choses dans votre monde de vitesse et d’actions.  Voici un autre mot clé pour vous : la transmutation.  Ne vous en déplaise, le monde illusoire du temps est fait de changements perpétuels.  Chaque seconde, chaque respiration amène, en vous et autours de vous, un changement, une transmutation.  Nous ne dirons pas, pour le « mieux » ou le « pire » car ces concepts sont ancrés dans la dualité et la sphère du jugement.  Nous du peuple des serpents/reptiles, sommes des Êtres qui miroitent très bien la dualité, le noir et le blanc, mais nous existons en dehors de toutes formes de jugements.

C’est étrange pour nous d’avoir été choisis comme représentants de ce bizarre concept : le péché. Nous n’incarnons pas le péché car cela n’existe pas.  Il n’y a pas de bien ou de mal.  Il y a ce qui Est, un point c’est tout.  À vous de choisir, de créer ce que vous désirez expérimenter en toute conscience !

Il y a longtemps que vous avez oublié, maîtres de la confrérie humaine, que vous possédez en vous, toute la puissance, l’énergie et le savoir pour créer votre existence dans ses plus infinis détails.  Oui, vous possédez cette force à la foi dévastatrice et douce, berceau de toute vie dans la matière.  Que d’œillères vous portez…  Au début, volontairement, maintenant inconsciemment…

Nous, du peuple des serpents/reptiles, sommes les gardiens de ce savoir et les instigateurs de votre oubli, les instigateurs de votre voyage dans l’illusion de la séparation.  C’est par nous que vous avez sombré dans l’inconscience, il  y a de ça plusieurs milliers d’années. Et depuis, nous transportons l’odieux de cette décision qui a pourtant été prise par vous, à l’origine.

serpent02 dans ANIMAUXCe que nous nous apprêtons à vous révéler ici ne sera certes pas accepté par tous mais, il en est de notre devoir de faire éclore la vérité sur notre identité.  À l’origine, le peuple des serpents/reptiles, était constitué d’individus possédants des jambes similaires aux vôtres et une tête semblable à celle que nous avons actuellement.  Cela est surprenant mais tout à fait véridique (pensez aux hiéroglyphes égyptiens).  Plusieurs autres de mes frères/sœurs animales avaient une apparence similaire.  À cette époque, la terre était une planète ambassadrice, composée d’une grande diversité d’Êtres.  La diversité des Êtres était généralement vécue comme quelque chose de complémentaire, de constructif.  Les chambardements écologiques majeurs, les guerres thermonucléaires (époques Lémurienne et Atlante) ont grandement transformé le mandat et le visage de notre belle planète.  La terre est maintenant appelée à nouveau vers la lumière et vers un nouveau rôle d’enseignement et de diplomatie interstellaire.  La grande diversité d’antan réapparaîtra graduellement dans les vingt prochaines années terrestres…

À cette époque, le peuple des serpents/reptiles évoluait à titre de maîtres généticiens sur cette planète.  C’est donc par nous que s’est effectué le voyage vers l’oubli, la séparation divine ou la noirceur  (d’où l’histoire dans la bible).  Après l’engloutissement des continents de Lémurie et d’Atlantide, l’humanité a été plongée dans une grande noirceur et il a été décidé que, pour le plus grand bien de tous, les pouvoirs divins qui avaient été attribués à l’humanité devaient être diminués grandement pour éviter qu’il y ait de trop grands abus de pouvoir.  Ces deux événements tragiques (destruction de la Lémurie et de l’Atlantide), séparés par plusieurs milliers d’années, ont aussi créés une grande dette karmique, ouvrant ainsi la porte pour que d’autres Êtres puissent profiter de vous…  Dès lors, les humains qui devaient s’incarner sur terre acceptèrent d’avoir des corps génétiquement modifiés car c’était la seule façon de vivre tangiblement l’expérience de la séparation divine et de graduellement retourner vers la lumière en éliminant l’immense dette qui avait été créée !   L’âme humaine accepta aussi d’être voilée, afin de soutenir l’expérience génétique de l’oubli.  Je vous le dis, maîtres de la confrérie humaine, vous êtes des Êtres divins endormis, croyant que vous êtes victimes du monde que vous créez à chaque instant !

Ne faites pas erreur, nous aussi avons été des participants conscients dans l’expérience de l’oubli et, comme dans toutes choses,  chaque action entraîne des conséquences.  Pour nous, du peuples des reptiles, le prix a été lourd a payer car nous avons perdu nos jambes et notre mobilité, condamnés que nous sommes à ramper… Suite aux manipulations génétiques qui ont été effectuées, nous n’aurions pas pu évoluer sur terre autrement qu’en étant diminués.  Depuis que nous avons effectué les changements génétiques au niveau de votre ADN, il y a eu des abus de pouvoir, des manipulations  qu’un nombre grandissant d’entre nous souhaitons maintenant voir stoppées !  Le temps est venu pour vous de reprendre les rênes de votre divinité et d’arrêter de donner votre pouvoir à autrui.  Trop d’Êtres n’attendent que cela…  La transmutation ultime dont nous parlons ici, celle de votre re-connexion à la Source, se fera en grande partie à travers votre code génétique réactivé.   Cette réactivation ne peut se faire sans que vous en fassiez le choix et elle doit être accompagnée d’une re-conscientisation de votre divinité, de votre capacité à créer.

Reputation-du-serpent,710601-LNous vous mettons en garde en disant qu’actuellement, les découvertes génétiques et les manipulations effectuées sur votre nourriture et votre environnement, sont extrêmement nocives pour vous.  Ces transformations n’ont pour but que d’amener plus de pouvoir à des Êtres qui en ont déjà bien assez.  De plus, tout ceci a pour but de discréditer le véritable travail de réactivation génétique qui  se fait graduellement, depuis quelques années, pour ceux/celles qui le choisissent !

Nous, du peuple des serpents/reptiles, somme des maîtres en transmutation et c’est ce don que nous sommes prêts à réactiver en vous.  Le changement est l’unique chose dont vous pouvez être certain dans ce monde illusoire.  Votre capacité à accueillir, à soutenir les multiples changements en vous et autours de vous sont directement reliée à votre capacité à soutenir la fréquence de la joie.  Les peuples humains des pays qu’on appelle civilisés entretiennent une relation de peur vis-à-vis toutes formes de changements, et plus particulièrement vis-à-vis la grande transformation qu’on appelle aussi la mort.

La mort est une illusion de fin.  La mort est une transformation pure de l’être.  Oui, elle signifie la fin d’une forme, d’une identité, mais elle vous libère et vous permet de devenir ce que vous choisissez d’être,  avec précision et rapidité.  Ce n’est pas pour rien que certains d’entre nous changent de peau.  Cela est le symbole matériel de la plus grande transformation qui soit, celle de l’âme.  Chaque jour, dans vos quotidiens remplis d’activités bruyantes et futiles, vous ratez les occasions de vivre consciemment des petites morts ou des changements profonds dans votre corps, votre être…  À l’intérieur de la conscientisation de ces transmutations se cachent la clef d’un des  plus grand pouvoir terrestre :  La capacité de transformer votre forme physique, à volonté.  Chaque jour, la vie vous amène des situations où vous pourriez mettre à profit cette incroyable capacité.  Pourquoi le feriez-vous ?  Parce que cela vous apporterait équilibre et bonheur. 

La vie, dans sa totalité, n’est que changement perpétuel et votre véritable rôle, frères humains, est de rester en équilibre en vous et autours de vous.  Je le répète, ceci est votre unique rôle sur terre.  Vous vous en êtes très pauvrement acquittés et vous en payez le prix actuellement car tout est déséquilibré dans votre monde.   Sur terre, il ne reste que quelques endroits jalousement protégés par des Êtres connectés qui peuvent encore se qualifier d’êtres « équilibrés ».  

L’équilibre est la clef du bonheur et pour vous acquitter de cette tâche, vous avez besoin de le conscientiser, premièrement, et ensuite d’accepter de vivre les transmutations/transformations intérieures nécessaires !  Ne méprenez pas le bonheur pour l’assouvissement de vos désirs.  Les désirs vous mènent bien souvent par le bout du nez… Amis de la confrérie humaine, acceptez ce cadeau du peuple des serpents/reptiles, le don du shapeshifting* car pour  se transformer, il faut être en mesure  d’accepter et d’ouvrir son être.  Votre défi est de retrouver la fluidité d’être qui fut jadis votre plus grande force…  Votre planète conspire à retrouver cet état extatique ! Cessez de juger les différentes formes et énergies qui vous entourent et apprenez à les utiliser consciemment, à les incorporez ! 

*Shapeshifting : capacité à changer de forme physique, à volonté, par la puissance de l’Esprit.

serpents-23Lorsque vous êtes dans une situation qui requiert de la patience, de l’organisation, appelez à vous l’énergie des fourmis.  Lorsque vous êtes dans une situation qui requiert de la force, appelez à vous l’énergie d’un ours.  Si vous désirez développer de la sagesse, faites appels à l’énergie des maîtres éléphants.  Si vous avez besoin de fuir, appelez à vous  l’énergie de la gazelle.  Si vous voulez prévoir et voir au loin, appelez à vous l’énergie de la girafe.  Si vous désirez de la joie, appelez à vous l’énergie des dauphins ou des colibris… Nous pourrions continuer ainsi longtemps à énumérer les énergies de nos frères animaux mais nous désirons surtout vous faire comprendre comment fonctionne les énergies et comment vous pouvez les utilisez pour rétablir l’équilibre et ainsi, votre bonheur fondamental.  Dans l’équilibre se cache l’état d’extase qui est comme une explosion de joie.  L’extase est un état crée par la rencontre de différentes forces, souvent des forces qui s’opposent, qui se battent et qui finissent par s’harmoniser…  Cela crée la fusion qui est un état extatique.

Nous du peuple des serpents/reptiles avons une dette envers l’humanité.  À travers ce type de communication, nous en repayons une partie.  Nous n’éprouvons pas de joie ou d’extase comme vous pouvez en ressentir sur terre car ce privilège nous a été enlevé après les grandes manipulations génétiques et surtout, après la scission des différentes factions reptiliennes.  Par contre, nous sommes connectés en permanence à une source de conscience qui nous maintient dans un état de paix. C’est pourquoi nous ne bougeons pas beaucoup et passons pas mal de temps en alpha ou, si vous préférez, dans un état méditatif.  Nous « sortons » de cet état  que pour nous nourrir, trouver un endroit plus confortable (température) ou fuir un danger, alertés par les ondes créées par toutes formes de mouvements autours de nous.

Nous savons bien que nous créons beaucoup de peur en vous, amis de la confrérie humaine, et cette peur s’est installée en vous pour plusieurs raisons, certaines très tangibles et d’autres créées par la symbolique négative qui nous a été donnée à travers les âges.  Les serpents/reptiles sont en effets responsables de votre « descente dans l’oubli », l’illusion de la déconnexion divine.  Mais rappelez-vous bien qu’à l’origine, c’est ce que vous avez demandé !  Il est vrai aussi que les serpents/reptiles sont des Êtres très noir et blanc et ce miroir est difficile pour vous.  Mais nous désirons vous rappeler que le processus de transmutation/transformation présentement engagé sur terre et en vous, en est un de non-retour ;  il  ne comporte pas de zone grise et en ce sens, vous avez besoin plus que jamais de cette faculté. 

Lorsqu’un serpent/reptile tue une proie, il le fait avec rapidité et efficacité.  Et je vous confierai même un secret : tous les prédateurs (et les serpents/reptiles sont de loin les meilleurs) savent comment faire mourir une proie avant de la manger ; la proie, hypnotisée, conquise et abandonnée au rituel, quitte son corps avant d’être dévorée… La mort est une grande expérience de transformation qu’un Être puisse vivre et ce, même si cette mort ce fait au niveau psychique ou psychologique.  Nous, du peuple des serpents/reptiles, ne vivons pas d’émotions comme vous.  Vos émotions sont très importantes dans votre évolution.  Elles sont vos atouts et  vos plus grands obstacles. 

Elles sont aussi la réflexion à votre appartenance à l’élément eau.  Elles doivent être comprises et maîtrisées pour que vous retrouviez votre fluidité naturelle.  Vos émotions ont été créées afin de vous guider dans votre retour vers la lumière et c’est pourquoi elle sont actuellement contrôlées et utilisées contre vous.

Le peuple animal n’a jamais perdu sa connexion avec le divin, la lumière, le grand tout.  Bien que plusieurs espèces éprouvent des émotions (surtout les races dîtes domestiquées), elles ne sont pas aussi complexes (ou plutôt compliquées ?) que les vôtres…  Et ceci est rapidement devenu une raison pour excuser la domination humaine et le massacre de plusieurs espèces animales.  Sachez ceci : tant et aussi longtemps que vous continuerez à traiter les animaux comme des esclaves sans âmes,  vous garderez la porte grande ouverte à ce qu’on vous fasse subir la même chose.   Et n’allez surtout pas penser que vous ne vivez pas cette réalité aujourd’hui…

Même si nous sommes différents à bien des points de vue, nous du peuple des serpents/reptiles, avons beaucoup en commun avec vous….   L’énergie logée au bas de votre colonne vertébrale est, en quelque sorte, un serpent qui vous habite.  C’est par elle et  en elle que vous pouvez activer la plus grande force de transformation qui existe en vous : l’énergie du feu (ce que les hindous appellent la  Kundalini) qui sommeille dans votre sacrum.  Cette puissance, à la fois créatrice et destructrice, doit être activée avec grande précaution et sous la supervision d’un guide car vos mondes émotionnels et mentaux échappent encore à votre maîtrise.  L’énergie du feu a  perdu ses représentants du règne animal sur votre planète et c’est une énergie qui a été surtout utilisée pour la destruction dans les derniers millénaires.  Lorsque l’énergie du feu est activée dans votre sacrum, elle prend la forme que vos émotions et votre mental lui donne.  Si vous êtes dans vos peurs (et c’est actuellement cette fréquence qui domine la planète terre), vous allez devenir vos peur ou les attirer à vous très rapidement.  C’est pour cette raison que nous sommes des Êtres qu’on pourrait qualifier de froids.  Nous sommes dans la dualité mais aussi au-dessus de la dualité car nous la maîtrisons.  C’est à travers cet état que vous pouvez faire monter l’énergie du feu dans votre colonne vertébrale.  Un état d’équilibre et de maîtrise de l’élément eau et air, c’est à dire les émotions et les pensées !  Parfois, vous expérimentez une parcelle de l’énergie sacré du feu à travers votre sexualité mais cela n’est rien comparé à l’extase ressenti lorsque cette énergie monte dans votre colonne vertébrale et habite les chakras qui s’y rattachent…

Nous vous demandons, amis de la confrérie humaine,  de faire la paix avec nous et de méditer sur les dons que nous incarnons.  Ceux-ci sont très importants car ils vous amènent les clefs de toutes les formes de transmutation/transformation imaginables.  Ces deux mouvements similaires doivent êtres compris et consciemment utilisés pour rétablir l’équilibre en vous et sur votre planète.  Ceci est la voie d’un réel bonheur.  L’équilibre est toujours votre meilleur guide pour faire des choix.  Apprenez à entendre son langage et à lui donner ce dont il a besoin…  Elle vous le redonnera en joie, en extase et en vie éternelle !  La vie éternelle est une réalité qui est à votre portée.  Que choisirez-vous ?

Nous, du peuple des serpents/reptiles, vous saluons !

Source :
http://www.communication-animal.net/ 

Publié dans:ANIMAUX |on 7 août, 2011 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3