Atlantide

Atlantide et les civilisations disparues
L’Hyperborée
La mythologie codée 

Issu du site : http://lesmessagersdutemps.com 

Atlantide  dans ATLANTES bt_atlantide   Nous avons vu l’ingéniosité et la perfidie des religions monothéistes pour faire perdre ses racines à l’être humain. Nous allons maintenant développer l’hypothèse que l’Atlantide, bien qu’ayant disparue de la Terre, participe à un plan plus vaste que le travail entrepris il y a 10.000 ans. Pour cela nous établirons avec des liens les plus concrets, sa relation positive de protection de la Terre, mais venant d’ailleurs. 
Nous avons vu également qu’après la transformation du système solaire, des implantations sur la planète de dispositifs permettant l’accélération et la compréhension de l’Univers ont été construits, et mis en place à des endroits stratégiques. Ceux-ci étaient la continuité de l’humanité précédente, et ont donné naissance aux religions polythéistes pendant 2.000 ans (ère du Taureau). 

Nous avons démontré que ces dispositifs, issus d’une haute technologie (microprocesseurs géants), n’ont pu être conçus par les humains, mais par des extraterrestres à différents endroits de notre planète. Les vestiges antérieurs à la transformation du système solaire, comme à Tiahuanaco (porte du Soleil), le Sphinx, les découvertes sous-marines au Japon… et bien d’autres plus anciennes, prouvent une volonté de transmettre un savoir et un bien-être aux habitants de la Terre. 

« C’est par la porte du Soleil que l’on pénètre de plain-pied dans le monde ignoré de Tiahuanaco, qui proclame son antique splendeur en Bolivie, à 4000 m d’altitude. Un jour de mai 1958, un Français venant de La Paz découvrit, sur un plateau sablonneux, une ville en ruine : Tiahuanaco. Ce Français, le journaliste Roger Delorme, connaissait l’histoire inca et les traditions des vallées andines. Il avait visité Cuzco, Pachacamac, Ollantaytambo, et admiré les colossales constructions de pierres géantes dont certaines pèsent plusieurs tonnes. Les anciennes cités Incas, Machu Pichu en particulier, l’avaient fortement impressionné par une majestueuse harmonie malgré leur gigantisme. Mais à Tiahuanaco, devant les pierres et les statues éparses sur des kilomètres, devant cette porte du Soleil ciselée comme un bracelet maure, il éprouva une emprise indéfinissable dépassant toutes les émotions ressenties sur les hauts lieux du Pérou » 

 (http://www.english-heritage.org.uk/stonehenge

Au vu de ces photos, il ne fait aucun doute qu’il s’agit là de connections avec la Terre. 

StonehengePour comprendre le fonctionnement de l’univers, il faut se placer en dehors des mythes et des légendes, même si ceux-ci sont fascinants et beaux. En fait, ils sont là pour attirer le regard vers le miroir, reflet de la réalité. Ils nous situent à l’opposé de la véritable vision, nous plaçant en situation d’errance et de recherche permanente.
Sans comprendre, nous tournerons en rond ainsi bien longtemps. L’Hyperborrée, l’Atlantide sont dans nos cœurs, les ruines ne font que confirmer les passages des anciens, de nos pères qui, tels le petit Poucet, ont laissé le moyen de retrouver le monde d’en-haut, celui de l’espace. 

Rendez-vous sur le site http://lesmessagersdutemps.com pour y faire de fabuleuses découvertes 

Publié dans : ATLANTES |le 5 août, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3