Archive pour juillet, 2011

L’esprit des arbres

L'esprit des arbres dans ENERGIES arbreL’esprit des ARBRES nous parle

par Marie Emilia Vannier 

Article paru aux Editions g.productions : http://www.gproductions.fr/presse_detail.php?id_art=60 

L’apocalypse de Jean nous parle de trompettes qui viendraient nous réveiller dans les temps que nous traversons. Les signes qui parsèment le monde semblent bien lui donner raison. Mais il existe aussi des trompettes auxquelles on ne s’attendait pas ! Elles sont pacifistes, préservées et bien gardées par ceux qui n’appartiennent à aucun temps et qui se font entendre aujourd’hui ! Sous leurs aspects fortuits, elles nous apportent des vérités qui touchent aux fondements de nos croyances et semblent nous envoyer, en s’amusant, de signifiants clins d’oeils ! 

 

Première trompette et les suivantes 

Déjà, une première trompette nous avait gentiment tirés de notre léthargie, aux sons des manuscrits trouvés dans les grottes de Qumram. Et à peine ceux-ci avaient-ils fini d’agiter les grands remous qu’ils avaient suscités, que ceux de Nag Hammadi faisaient résonner la deuxième ! 

La troisième trompette vient magistralement de sonner, avec l’évangile de Judas et j’attends avec impatience le son de la quatrième qui remettra, je l’espère, les pendules à l’heure concernant les croyances que beaucoup trop d’humains ont encore, sur toutes les autres formes de vie. Il est plus que temps que l’on prenne en considération les autres règnes, afin qu’ils soient intégrées, au même titre que l’homme, aux bagages de la Terre ! Tout ce qui nous entoure n’attend que cela et demande une prise de conscience générale et urgente. 

Déjà, nous pouvons entendre avec délices, les échos d’autres trompettes qui murmurent dans le lointain.  En effet, à leur grande stupéfaction, nos scientifiques commencent à voir émerger dans ce que nous appelons « la matière »,  et à laquelle nous avons donné une connotation vague et abstraite, quelque chose qui n’est pas tant dépourvu d’esprit que cela ! Cela remet bien évidemment en cause le sort que nous réservons à un minéral, à un végétal ou à un animal, dans notre façon de nous comporter. 

Rencontre avec l’Arbre 

Pourtant, ces règnes apportent tout sur la table de notre vie.  Ils vivent, par ailleurs, la même aventure que nous et nous sommes, sans que nous en prenions suffisamment conscience, intimement liés à eux.  Il faut, une bonne fois pour toutes, que nous comprenions que nous avançons tous les uns à côté des autres, et tous dans l’effort. 

L’Esprit d’un arbre m’a un jour interpellée et je dois dire qu’il me donnait là, la plus grande leçon de vie que je pouvais espérer recevoir. Je n’ai pas senti de différence entre son intelligence et la mienne. Je pressentais bien cette intelligence présente partout et en chaque chose, mais je ne l’avais jamais clairement entendue en moi-même se manifester. 

Il m’a été donné ensuite d’aller plus loin dans la rencontre et de ressentir profondément l’âme de l’arbre lorsqu’il a éprouvé de la tristesse et j’ai pu constater que son action s’étendait bien au-delà de ce que nous pouvions imaginer. 

L’arbre, outre la nourriture et les remèdes, est en effet capable de nous parrainer et de nous investir s’il ressent de l’amour. Il nous donnera, alors, la force et le don qui nous manquent pour accomplir correctement notre destinée. 

De quels trésors fabuleux notre époque nous prive t-elle, ou nous privons-nous ? Pourquoi, depuis des millénaires, l’homme saccage t-il ses précieux compagnons de route ? Pourquoi détourne t-il ses yeux, son intelligence et son cœur du grand Tout dans lequel il évolue ? 

Faire marcher notre intelligence 

Les trompettes pacifistes qui sonnent actuellement, sont là pour lui demander de faire marcher quelque peu son intelligence, et lui rappeler son rôle premier : un père qui doit soigner et garder le jardin. Seule cette attitude préservera le havre magnifique dont il est l’hôte et auquel sa vie est liée. Seule cette prise de conscience garantira la préservation et la survie de son corps/temple qui est, lui aussi, le gardien de son jardin intérieur. 

L’Arbre Guérisseur est le titre de l’ouvrage qui délivre leur message. Ce n’est pas un titre que j’ai inventé. Ce sont les deux premiers mots que j’ai reçus de l’Esprit des Arbres.  Dans ce message, ils m’ont fait comprendre qu’ils sont des entités bien vivantes et conscientes auprès de nous, me rappelant des coutumes et des pratiques très anciennes, qui permettaient une véritable communication avec eux. C’est ce chemin qu’ils désirent ardemment que nous retrouvions afin que s’établisse le dialogue et l’entraide. 

C’est à nous qu’il appartient, maintenant, de poursuivre l’aventure merveilleuse à leurs côtés car, en ce qui les concerne, ils n’ont jamais rompu le pacte de vie et d’assistance auprès de la Terre Mère et de tout ce qu’elle porte. Pensons avec humilité qu’ils ont su maintenir l’union d’âme avec Elle et avec nous, sans que notre âme ait su répondre à leur sagesse. 

Son site internet 

Publié dans:ENERGIES, ESPRITS, NATURE, PLANTES |on 24 juillet, 2011 |1 Commentaire »

Crop circles 2011

Séjour Crop circles  => EXPLORATION DES CROP CIRCLES 

Une exploration vivante et exceptionnelle des cercles de culture, guidée par Jean-Claude Genel et Francine Blake. 

Crop circles 2011 dans CROP CIRCLES imagesss-site-francine 

C R O P  C I R C L E S 
  22-26 JUILLET 2011 

 

 Cette année, Jean-Claude Genel se mettra à l’écoute du message des « cercles de culture » pour mieux comprendre ce que l’époque nous demande en attitude et en action spirituelles. 

Nous disposerons ainsi de pistes concrètes pour assumer notre responsabilité de co-créateurs avec l’univers. 

 Le livre sur le phénomène : ici ….
  

Pour ces prochaines aventures des Crop Circles 2011/12 envoyez vite un courriel à l’adresse ! Tour Opérateur en précisant « pré-réservation » 

rainbowgolfing@sunrise.ch et tél.  (0041) 21 799 34 96 et (0041) 21 799 34 96 

 

2009_crops-circles dans CROP CIRCLES           85

 

  Le phénomène des Crop Circles (Cercles de Culture) intrigue. Quelle réalité se manifeste ainsi ? 


A côté d’une nécessaire approche analytique et scientifique, l’investigation spirituelle a sa place.                                       

1411082104241986

  

Jean-Claude Genel poursuit son exploration (voir son livre) dans les cercles de culture en Angleterre cette année.               

Une collaboration entre Francine Blake et Jean-Claude Genel pour des séjours exceptionnels de révélations et d’explorations conscientes du phénomène !             

barre de séparation

             

Publié dans:CROP CIRCLES |on 24 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

L’OBSESSION

 

L’OBSESSION dans ESPRITS WARLOGHE_TheFirstPossession

Certaines personnes déplorent qu’il y ait de mauvais Esprits. Ce n’est pas en effet sans un certain désenchantement qu’on trouve la perversité dans ce monde où l’on aimerait à ne rencontrer que des êtres parfaits. Puisque les choses sont ainsi, nous n’y pouvons rien : il faut les prendre telles qu’elles sont. C’est notre propre infériorité qui fait que les Esprits imparfaits pullulent autour de nous ; les choses changeront quand nous serons meilleurs, ainsi que cela a lieu dans les mondes plus avancés. En attendant, et tandis que nous sommes encore dans les bas-fonds de l’univers moral, nous sommes avertis : c’est à nous de nous tenir sur nos gardes et de ne pas accepter, sans contrôle, tout ce que l’on nous dit. L’expérience, en nous éclairant, doit nous rendre circonspects. Voir et comprendre le mal est un moyen de s’en préserver. N’y aurait-il pas cent fois plus de danger à se faire illusion sur la nature des êtres invisibles qui nous entourent ? Il en est de même ici-bas, où nous sommes chaque jour exposés à la malveillance et aux suggestions perfides : ce sont autant d’épreuves auxquelles notre raison, notre conscience et notre jugement nous donnent les moyens de résister. Plus la lutte aura été difficile, plus le mérite du succès sera grand : « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. »

 

Ce ne sont pas les médiums qui ont créé les Esprits, ceux-ci existent de tout temps, et de tout temps ils ont exercé leur influence salutaire ou pernicieuse sur les hommes. Il n’est donc pas besoin d’être médium pour cela. La faculté médianimique n’est pour eux qu’un moyen de se manifester ; à défaut de cette faculté ils le font de mille autres manières. Si ce jeune homme n’eût pas été médium, il n’en aurait pas moins été sous l’influence de ce mauvais Esprit qui lui aurait sans doute fait commettre des extravagances que l’on eût attribuées à toute autre cause. Heureusement pour lui, sa faculté de médium permettant à l’Esprit de se communiquer par des paroles, c’est par ses paroles que l’Esprit s’est trahi ; elles ont permis de connaître la cause d’un mal qui eût pu avoir pour lui des conséquences funestes, et que nous avons détruit, comme on l’a vu, par des moyens bien simples, bien rationnels, et sans exorcisme. La faculté médianimique a permis de voir l’ennemi, si on peut s’exprimer ainsi, face à face et de le combattre avec ses propres armes. On peut donc dire avec une entière certitude, que c’est elle qui l’a sauvé ; quant à nous, nous n’avons été que les médecins, qui, ayant jugé la cause du mal, avons appliqué le remède. Ce serait une grave erreur de croire que les Esprits n’exercent leur influence que par des communications écrites ou verbales ; cette influence est de tous les instants, et ceux qui ne croient pas aux Esprits y sont exposés comme les autres, y sont même plus exposés que d’autres, parce qu’ils n’ont pas de contre-poids. A combien d’actes n’est-on pas poussé pour son malheur, et que l’on eût évités si l’on avait eu un moyen de s’éclairer ! Les plus incrédules ne croient pas être si vrais quand ils disent d’un homme qui se fourvoie avec obstination : C’est son mauvais génie qui le pousse à sa perte.

 

barre de séparation

Extraits des revues spirites de 1858 à 1868 

ALLAN KARDEC

Publié dans:ESPRITS, POSSESSION |on 23 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Mémoires magdaléennes

Mémoires magdaléennes dans MARIE-MADELEINE 16691    L‘AMOUR A L’INFINIOserez-vous lire une nouvelle vérité sur Marie-Madeleine et Jésus ?

Dans l’actualité cinéma du « Da Vinci Code », rendez-vous avec les révélations de Marie Ysalia.

Symbole dans MARIE-MADELEINE Tome 1 & Tome 2       

 

Avec l’ouvrage « Mémoires Magdaléennes » (éd. des 3 Monts) vous allez découvrir le nouveau visage de Marie-Madeleine, tantôt humiliée tantôt glorifiée mais toujours portée par son amour infiniment humain.

Le tome 1
Ysaliâ Marie est le pseudonyme qui permet à l’auteur de s’immerger dans la mémoire du temps à la rencontre d’une vérité oubliée. Et si elle était la réincarnation de Marie-Madeleine ? Comme beaucoup d’êtres, elle est sans doute de ces âmes qui portent en elles la «  souvenance  » d’une femme d’exception ayant vécu au côté du Maître voici 2000 ans. C’est parce qu’elle a choisi dans son libre arbitre de se souvenir et de se reconnaître qu’elle remonte pour nous le fil de ses mémoires anciennes et dévoile certains éléments de l’histoire de Marie-Madeleine. Les portraits, les révélations, les tableaux généalogiques soulignent la profonde humanité de tous ceux qui participèrent à la révélation christique de ce temps-là. Ainsi, découvre-t-on pour la première fois les proches parents et les enfants de Jésus et de Marie-Madeleine.

L’auteur (ysaliamarie@yahoo.fr)
D’origine ardéchoise, mariée et mère de deux enfants, Ysaliâ Marie a fait une carrière en milieu hospitalier en tant qu’infirmière tant en région parisienne que lyonnaise. Depuis 1990, elle exerce en tant que sophrologue en psychiatrie. Formée aux soins énergétiques, à la lecture d’aura et à la chromothérapie, elle a partagé son expérience de thérapeute lors de nombreuses conférences et propose des formations sur l’auto guérison. Sa quête spirituelle l’entraîne aujourd’hui à retrouver sa nature cathare et à venir s’installer avec son mari en région occitane où elle a choisi de poursuivre sa route de découverte, de service et de partage. « L’éveil de la colombe »
Ce livre n’est pas un roman «  surfant  » sur la vague du «  Da Vinci Code  » mais une avancée dans la lumière, une aventure qui conduit une femme libre d’aujourd’hui à retrouver aussi sa nature cathare et bien d’autres mémoires. 

L’ouvrage
Il comporte 5 organigrammes arbres généalogiques de la descendance de Marie Madeleine & Jésus, 1 dépliant en 3 volets (36 X 20 cm – inséré librement dans le livre) reprenant toute la lignée généalogique de Jésus & Marie Madeleine, 2 portraits réalisés par l’auteur (un de Marie madeleine, un autre de Marie Madeleine & Jésus) – en noir & blanc dans le livre, le symbole de MYRAMA (photographie du symbole sculpté dans la pierre), 1 carte du pays cathare et 1 carte de la Palestine au temps de Jésus. 

Nb de pages : 320 pages – Prix : 19,80 euros – Editions des 3 Monts

Disponible en cliquant ici 

Sommaire
1-  Le temps de la guidance
Chapitre I : L’invitation
Chapitre II : Un Cortège angélique
Chapitre III : Premières informations
Chapitre IV : Conseils et encouragements célestes
Chapitre V : L’étonnante guidance de Gabriel
Chapitre VI : Mémoire atlante
Chapitre VII : Un lieu saint et sacré
2-  Le temps des révélations
Chapitre VIII : Une surprenante révélation
Chapitre IX : Les premières mères de la véritable église
Chapitre X : Un message des guides
Chapitre XI : Marie de Magdala
Chapitre XII : La descendance de Jésus et Marie de Magdala
Chapitre XIII : Une légende démystifiée
Chapitre XIV : L’offrande de Marie : Le Concept Immaculé enseigné par Marie
Chapitre XV : L’histoire de Marie, princesse de Gamala
Chapitre XVI : Les deux Joseph
Chapitre XVII : Jean, le Bien-Aimé
Chapitre XVIII : Confidences de Miryamâ
Chapitre XIX : La Victoire de l’Ascension


3-  Les temps cathares
Conclusion et annexes
Disponible en cliquant ici 

 

Publié dans:MARIE-MADELEINE |on 23 juillet, 2011 |1 Commentaire »

Mon contact avec Dalida

Mon contact avec Dalida dans AME album200-3259   par Jean-Claude Genel

Parmi les nombreux témoignages que je reçois des personnes ayant connu Dalida et ayant apprécié le livre, beaucoup veulent savoir si tout cela est le fruit de contacts médiumniques. Voici quelques explications.     En réalité, il ne s’agit pas de médiumnité au sens courant du terme mais d’un processus d’extension de la conscience. Je travaille en états modifiés de conscience déclenchés par une sensibilité proche des qualités dites « médiumniques ». Le monde invisible, qu’on appelle l’Au-delà, est avant tout un monde de pure énergie dont la fréquence s’harmonise naturellement avec l’intelligence de l’âme. C’est cette qualité que l’âme de Dalida a appelée en moi pour établir le contact et dialoguer. Ma facilité d’entrer en « extension de conscience » m’a permis d’y répondre en établissant, en quelque sorte, une « télépathie énergétique ». Il s’agit donc d’une médiumnité qui libère l’intelligence de l’âme par laquelle les contacts subtils sont possibles.

Entre deux mondes 

Les messages sont essentiellement orientés sur sa pleine conscience des tenants et des aboutissants de sa quête d’amour pendant sa vie terrestre. Dalida met en évidence que trouver l’amour en soi est profondément libérateur. Ce que l’on ne trouve pas en soi ne peut être reçu de l’extérieur, malgré le succès, les amis, l’argent et la notoriété. A travers différents passages de sa vie qu’elle analyse désormais avec une « vision globale », elle insiste sur le fait que, sans l’amour de soi qui se traduit par nos valeurs spirituelles, on reste prisonnier de notre condition humaine. Beaucoup de biographies sont parues depuis sa disparition mais aucune autobiographie de son âme. Ce livre est donc une première. 

Le message essentiel 

Dalida comprend et montre que toutes ses pensées et ses actes ont eu une résonance dans le monde invisible, que tout est continuité. Elle poursuit donc sa quête d’amour en tenant compte de ce qu’elle a su vivre ici-bas mais aussi avec la conscience de ce qu’elle a apporté à son public qui continue de l’aimer. Elle montre que toute vie, de la plus insignifiante à la plus glorieuse, laisse une signature énergétique dans le vaste plan cosmique et que la création entière en est imprégnée, que tout est amour mais que celui qu’elle a vécu sur terre n’a rien à voir avec celui qu’elle révèle désormais. Le secret d’une vie « réussie » est donc de le trouver ici-bas, sans attendre, en toute conscience et connaissance. L’une des preuves d’amour qu’elle donne dans ses contacts est que, par fidélité à son public – elle lui doit tout ! – elle décide de « rester » accessible sur le plan où elle continue d’évoluer bien qu’elle puisse aller vers une plus grande lumière, un « plus grand amour ». 

Posez vos questions à Jean-Claude Genel avec contact@entre-deux-mondes.fr 

Gif fleurs autre

ARTICLE source : http://www.gproductions.fr/presse_detail.php?id_art=153 

Publié dans:AME, ESPRITS, MEDIUM |on 22 juillet, 2011 |3 Commentaires »

2012 l’Odyssée

2012 l’Odyssée dans MAYAS 2012_front_francais_177x252__11980_thumb  Le calendrier Maya le plus précis du monde s’achève en 2012 ! Depuis des millénaires, il donne les dates clés de l’histoire de l’humanité et met clairement en évidence que tout ce qui existe est l’expression d’une intention créatrice, d’une intelligence ordonnée et profonde. Or, il s’achève le 21 décembre 2012 ! Quel est le sens de cette « fin » ? 

par Yannick Le Cam 

article paru aux éditions G.Production.presse  

Connaissez-vous la vraie nature du temps ? Les expressions « pas le temps », « manque de temps » et « tuer le temps »… prouvent que notre rapport au temps est faussé. En revanche, dès que nous entrons en quête de nous-mêmes et que nous nous découvrons comme des êtres d’énergie, nous entrons dans une nouvelle phase de notre évolution où le temps n’est plus subit. Nous découvrons que, dans l’existence, tout est question d’alignement et de synchronisation. C’est précisément ce que le calendrier maya permettait et permet encore : nous synchroniser avec les cycles naturels au cœur du vaste champ des énergies cosmiques qui nous traverse et dans lequel nous baignons. Exit donc la notion de temps linéaire avec un début et une fin et bienvenue à une notion où la loi du temps devient l’aimant capable d’ordonner 6 milliards d’individus en une conscience unifiée. C’est ce que les Mayas nous ont transmis en enregistrant la nature précise de tous les cycles temporels dans lesquels évolue la Terre en tant que planète dans un système stellaire galactique. 

Maintenir le tout connecté 

Si, comme le pensent les Mayas, le temps est une fréquence, c’est-à-dire un niveau de vibration, les cycles naturels sont donc des pulsations qui se manifestent par des fréquences régulières (jour et nuit, saisons, cycles menstruels, etc.). C’est grâce à ces cycles que nous pouvons évoluer en harmonie avec tout. Les lois naturelles sont inscrites dans l’ordre cosmique et les respecter nous permet de cultiver une perception spirituelle de la réalité. Mais le temps linéaire et notre calendrier grégorien mettent à mal cette perception. L’humanité a perdu cette connexion au subtil et les êtres se croient séparés. Cette croyance a toujours engendré les mêmes effets : concurrence, lutte, violence et guerre. La période actuelle de l’entre-deux exacerbe ces tensions. Le chevauchement des deux ères (celle des Poissons s’achève et celle du Verseau débute) cristallise tous les catastrophismes mais aussi toutes les puissances spirituelles. La fin programmée du calendrier maya pourrait bien sonner comme un espoir formidable de retour à un modèle en phase avec la nature et voir les forces de lumière reprendre le dessus. Mais c’est une décision que chacun, individuellement, doit prendre en son for intérieur, et maintenant s’il veut qu’un avenir existe. 

La fréquence de la synchronicité 

L’intention des Mayas était de nous laisser un instrument pour contribuer à l’évolution consciente de l’humanité. Si nous voulons nous guérir des maux que nous nous sommes nous-mêmes infligés, nous devons sortir de l’influence du temps dénaturé dans lequel nous vivons. La découverte essentielle est que le temps est une fréquence. Ni linéaire, ni circulaire, le temps des Mayas est la fréquence de la synchronicité et nous devons l’utiliser à notre tour si nous voulons évoluer vers un nouveau temps. Nous savons que l’époque est propice car nous constatons chaque jour que l’accélération de la croissance de population et de la mécanisation est en train de détruire notre biosphère sans offrir une réelle valeur à notre existence. Or, la vie et la conscience s’enrichissent et se développent uniquement dans la synchronicité et l’harmonie. Une perception différente de la réalité qui s’ouvrirait sur la notion de multidimensionnalité est possible. Toute expérience qui s’enracine dans le « ici et maintenant » est une expérience de « non temps » et élève notre perception. Le « présent éternel » serait-il à portée de main ? 

2012, l’Odyssée 

Dans le calendrier maya, le 21 décembre 2012 représente le temps d’un second Big Bang, un point focal marquant la fin d’un cycle, un passage vers un nouvel état de conscience, celui d’une perception unitaire de l’univers où tout est inter relié. Dans le DVD consacré à cette date clé, la réalisatrice Sharron Rose a rencontré des experts du calendrier maya afin qu’ils décodent le futur de l’humanité au-delà du 21 décembre 2012. Parmi les intervenants, José’ Arguilles, John Major Jenkins et Gregg Braden se prononcent sur la vision cyclique et multidimensionnelle du temps propre aux Mayas et apportent des clés de compréhension de l’évolution de l’univers et des différents règnes. Dans la ligné des films d’inspiration portés à la connaissance du public (Le Secret, Que sait-on de la réalité, Conversations avec Dieu, etc.) 2012, l’Odyssée apporte des informations qui, même si elles donnent le sentiment d’être déjà connues, n’en restent pas moins essentielles. Sa grande force réside dans la confrontation des points de vue et la convergence des témoignages au service d’une authentique prise de décision : une nouvelle façon de penser est essentielle si l’humanité doit survivre (Einstein). Nous sommes encore, pour quelque temps, aux commandes. Saisissons l’opportunité du changement. L’intelligence de l’univers retient son souffle ! 

DVD 2012 l’Odyssée (99’ version française) 

Publié dans:MAYAS, PROPHETIES, TEMPS |on 22 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Désinformation E.T

 

Technique pour désinformer en ridiculisant 

 

Le debunking, de l’anglais « debunk » qui signifie « discréditer » ou « démythifier », est l’art qui consiste à nier et à discréditer tout évènement ayant trait de près ou de loin à l’existence d’êtres extraterrestres. 

 

Rendez-vous sur : http://secretebase.free.fr/ovni/debunking/debunking.htm  

 

Les documents du MJ12 (Majestic 12) ont séduit de nombreux chercheurs et ufologues, avant d’apparaître comme des faux habiles dépassant les limites du canular ou de l’action individuelle. Ainsi, sur un prétendu mémo adressé par le président Truman au général Twining est reproduite la signature du président, empruntée à un vrai document. Un tel détail ne saute pas immédiatement aux yeux, mais est voué à être découvert tôt ou tard… Le doute est donc jeté. Puisqu’un cachet officiel, un en-tête administratif ou la signature d’un président de l’Etat était devenu une preuve de l’implication des autorités américaines dans le dossier OVNI, il fallait déconsidérer ceux-ci et jeter le trouble en répandant le FAUX.

Voir : Majestic 12

Une fois lancée, la désinformation doit être répandue à travers des caisses de résonance. Celle destinée à l’opinion publique, et transitant par les médias, bénéficie souvent d’un remarquable synchronisme. Alors que les informations intéressantes et de qualité sont rarement relayées par les médias, et généralement avec retard, celles relevant de la désinformation sont diffusées avec une rapidité qui les rend très eficaces! Le phénomene des cercles de récolte (crop circles), qui est peut-être lié aux OVNI, a fait l’objet d’une remarquable campagne de désinformation en 1991. Tandis que le phénomène prenait de l’ampleur, les médias britaniques et internationaux délivrèrent subitement, et de concert, l’information selon laquelle deux retraité britanniques, Doug Bower et Dave Chorley, étaient les auteurs des figures. La nouvelle fut dabord lancée par le journal « Today », le 9 septembre 1991, puis fit le tour du monde des rédactions. Elle se révéla vite mensongère, mais ne fut jamais corrigée par les médias qui l’avaient véhiculée.

Voir : Les Crop Circles

Curieusement, c’est à partir des années 50 que le gouvernement américain exerce un « debunking » total et systématique sur le phénomène des OVNI, c’est à dire leur dénigrement, dans l’opinion et c’est aussi dans les années 50 qu’apparurent des rumeurs sur les OVNI comme étant en fait des engins secrets issus de soucoupes volantes nazies.

Voir: Les Secrets des Nazis

 

Désinformation E.T dans O.V.N.I et E.T. Sine_Bar_v1.summ

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 20 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

APPAREILS NON IDENTIFIES

LES OVNIS EN PHOTOS & VIDEOS


Les photos présentées dans le dossier ci-dessous ne sont peut-être pas des Ovnis mais elles sont authentiques et ne sont absolument pas des montages. Ces photos ne sont pas truquées! 

DOSSIER à aller consulter ici…..  

2 FILMS SUR LES OVNIS VOIR                      Russie
Un document filmé en Russie dont l’origine reste mystérieuse. Auteur, zone et date inconnu. L’engin ressemble à beaucoup d’autres aperçus à divers endroits de la terre.
Sur un deuxième film, il y a une foule de témoins qui assiste au phénomène et qui le montre l’ovnis du doigt. Cependant nous ne voyons pas la foule et l’objet.
 

VOIR                      Australie – Sydney
On découvre dans ce film, au-dessus du zoo de Sydney en Australie un petit nuage rose, comme arrosé par la dernière lueur du soleil, et qui abrite un point lumineux qui paraît grand. A mesure qu’on regarde ce nuage, on se rend compte qu’il n’est pas naturelle. Voici alors qu’une seconde lumière se détache de la première entraînant elle aussi avec elle un petit nuage rose. Le zoom en fin de document nous permet de mieux apprécier la séquence.

APPAREILS NON IDENTIFIES dans O.V.N.I et E.T. barre114

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 20 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

L’Élan du cœur ou le courage d’être soi

Entretien entre Ghislaine St Pierre Lanctôt et Jean-Claude Genel(Les 3 Mondes, n°32 -déc. 2002)
L’Élan du cœur ou le courage d’être soi dans AMOUR petit_geste_deviendra_grand_02
Le courage est présenté comme la valeur des circonstances extrêmes, mais aussi de plus en plus comme celle de tous les instants. 

La croyance dans le tout matériel a curieusement renforcé un sentiment de peur et d’insécurité. Pour l’explorer plus avant, j’ai rencontré Ghislaine St Pierre Lanctôt, célèbre auteure de La Mafia Médicale, qui incarne pour moi cette force d’action.Ghislaine St Pierre Lanctôt : Le courage est un élan du cœur qui nous fait quitter la réflexion – parfois la spéculation et l’abstrait – pour passer à l’action. Il permet donc la concrétisation de la pensée qui conduit à l’action. Cette valeur m’évoque l’image d’une personne sur le bord d’un tremplin. Cette personne veut plonger, mais a peur de l’inconnu. Elle s’interroge : comment cela va-t-il se passer ? Y a-t-il de l’eau ? Vais-je bien plonger ? Quelle est la profondeur ? Cette peur légitime est celle du futur. Et nous voilà à hésiter, souffrir, entre l’élan du cœur qui veut plonger pour passer à autre chose, et la peur de ce qui va arriver. Le courage nous permet de prendre la décision de sauter, quoi qu’il arrive. 

 Jean-Claude Genel : C’est cet élan du cœur qui nous permet aussi d’exprimer nos opinions et parfois de préserver nos convictions. Et Dieu sait si toi, Ghislaine, tu as le courage de ne jamais renoncer aux tiennes. Mais dans ce cas, une opinion n’est sans doute pas qu’une simple pensée. G.S.P.L : Pour moi, l’opinion c’est la voix de ma conscience qui me parle et me donne ma vérité. Elle peut s’avérer différente de celle de la majorité et c’est là que je dois puiser dans le courage qui se manifeste par l’amour de soi. L’amour de soi, c’est oser être soi et dire, faire ce que notre conscience nous dit. On se retrouve donc presque quotidiennement face au cœur qui nous parle, à la conscience qui nous dit quoi faire et, en même temps, face aux institutions ou aux gens qui affirment que “ ça ne se fait pas ” ou que “ ça ne se dit pas ” ! Et inévitablement, une question nous taraude : vais-je perdre l’amour des autres en ayant le courage de qui je suis ? Si je devais condenser L’expérience courage, je dirais que c’est donner, chaque fois, la préférence à l’amour de soi. 

  Est-ce que le courage signifie “ ne plus avoir peur ”, de la vie, des autres, de leur jugement et du mal-être qui peut naître de certaines expériences ? 

G.S.P.L : J’ai longtemps cru qu’il fallait se débarrasser de la peur. Aujourd’hui, je sais que la peur ne disparaît pas et j’ai décidé de ne plus lui faire la guerre. Quand j’en prends conscience, je l’accueille et lui permets d’être. Mais pour autant, elle ne va pas diriger ma vie. Je la reconnais, je l’accepte, je l’accueille et je l’aime. C’est alors qu’elle se transforme et que mon “ élan du cœur ” – le courage – se manifeste. Etre courageux, c’est toujours faire ce que dit notre cœur, sans même raisonner, parce que cette force n’a rien à voir avec le cerveau. Cet élan nous fait dire des mots qui nous échappent et qui témoignent de notre vérité profonde, de la seule énergie véritable en soi : l’amour. 

  Sur Terre, tout le monde connaît la peur qui peut aller jusqu’à paralyser. Tu conseilles de l’accueillir ! Est-ce à dire que la peur, quand elle se manifeste, vient éclairer une partie de nous ? 

G.S.P.L : Oui, mais elle n’est pas une réalité, elle est illusion. D’où la dualité de l’être humain qui est amour et peur, “ lumière et ombre ”. Le but de notre présence sur terre est de vivre cette dualité, connaître et aimer notre côté “ ombre ” pour l’amener à vibrer sur la même fréquence que notre côté “ lumière ”. 

  C’est là que l’on peut faire appel sans faillir au courage de ses opinions, au courage d’exprimer ce qui est connu de soi, ce qui est éclairé en soi, au courage d’aller au bout de ses choix aussi. Tu parles de s’incarner dans la matière, sur cette terre, mais n’est-ce pas un acte de courage pour l’“ âme ” ? 

G.S.P.L : Ou de l’inconscience… (rires) ! Oui, s’incarner demande du courage, c’est de l’amour en tout cas, sûrement. Et c’est avant tout par amour pour “ moi ” que je me suis incarnée, mais pour ce “ moi ” en tant qu’être divin et qui inclut tout le monde. Toute la matière est le miroir de l’esprit. C’est donc pour “ voir de quoi j’ai l’air ” (rires), donc grandir en conscience, que je décide de m’incarner. Quand j’ai peur, c’est l’ombre que je vois dans la matière. La peur que l’on éprouve sur le bord du tremplin résulte de notre condition humaine qui nous fait prendre conscience de nos limites dans l’amour de soi. Le courage, c’est ce qui permet de revenir à soi, à l’amour de soi et d’aller avec cet élan du cœur qui déplace les montagnes. 

  Mais justement, l’amour inquiète, l’amour fait peur. Il faut beaucoup de courage pour aimer quelqu’un. Cela semble facile au premier abord, mais quand on s’engage dans une relation sur le long terme, cela demande un certain courage, celui d’apprendre à s’aimer. 

G.S.P.L : Le couple est souvent compris comme un couple extérieur, mais celui-ci n’est que la manifestation – l’effet miroir, là encore – du couple intérieur (masculin/féminin). Alors, si j’ai de la difficulté dans mon couple extérieur, cela me permet de comprendre qu’il y a dualité, division dans mon couple intérieur. 

  La force qui vient animer le courage anime-t-elle aussi toutes les autres valeurs ? 

G.S.P.L : Je dirais que l’amour de soi est cette force vitale dont nous devons prendre conscience. Depuis toujours, on va chercher l’amour à l’extérieur de soi. Mais le seul véritable amour, c’est l’amour de soi. Il est intérieur, illimité et c’est le courage qui nous permet de le vivre. La grande expérience humaine d’incarnation est d’apprendre à s’aimer. Le courage permet d’agir et ce passage à l’action permet à l’esprit de se libérer dans la matière ; c’est ce qu’on appelle “ spiritualiser la matière ”. La difficulté de prendre la décision réside dans le fait qu’il faut mourir à quelque chose pour pouvoir naître. Il faut sortir d’une certaine sécurité dans laquelle on se trouve, même si elle est désagréable. 

  Le courage permet non seulement de prendre la décision mais aussi de la faire durer dans le temps. 

G.S.P.L : Effectivement, dans l’image de la personne qui saute du tremplin, il y a l’idée de non-retour. Il est impossible, à mi-chemin, de se dire qu’on va revenir sur la planche. Pour moi, cette décision et c’est ça le courage, c’est de couper les ponts, c’est la décision de plonger. Il faut donc la valider chaque fois que le doute revient, que l’hésitation apparaît et que la peur, sous quelque manifestation que ce soit, se manifeste. Le courage permet de revenir à sa décision première de vivre, c’est-à-dire de mourir à la survie. 

  Ça veut donc dire que le courage nous fait franchir une grande étape, faire un saut énorme qui s’opère dans toutes les petites choses de la vie quotidienne. 

G.S.P.L : Le grand saut consiste à prendre une décision pour sa vie, donc de vivre et d’arrêter de survivre. Cela veut dire en pratique de donner priorité à son “ être ” sur son “ avoir ”, cela veut dire que, dans toutes situations, nous allons revenir à nous, aller voir ce que nous dit notre être et lui obéir. C’est à cette condition que la survie ne mènera plus notre existence. C’est un virage à 180 degrés, les autres petits virages ne peuvent pas se faire tant qu’on ne prend pas le premier grand virage qui est de décider de vivre. 

  Tout le monde traverse des difficultés, rencontre des moments pénibles et doit prendre des décisions importantes. Le courage est alors un formidable moteur qui nous entraîne vers ce meilleur de nous-mêmes. Mais n’existe-t-il pas aussi un faux courage ? 

G.S.P.L : Absolument et il faut mettre en garde contre lui. Par exemple, un athlète olympique fait preuve de beaucoup de courage pour, finalement, passer quelques secondes sur un podium une fois dans sa vie ! Dans ce sens-là, nous sommes dans un courage extérieur, lié à l’obtention ou à un dépassement dans la matière. Mais ce que j’ose appeler le vrai courage, c’est le courage intérieur, c’est être soi-même. Cela peut sembler difficile, mais je pense qu’il est beaucoup plus facile d’être courageux dans ce sens-là. Le faux courage est extrêmement difficile alors que le vrai courage est divin et tout ce qui est divin est simple et facile. 

  Il y a la pensée d’un Sage qui dit ceci : “ Nous ne sommes pas des êtres humains venus vivre une expérience spirituelle, mais des êtres spirituels venus vivre une expérience humaine. ” Cette vision change nos points de repère habituels. Vivre une expérience humaine nécessite le courage d’affirmer en tout point l’être spirituel que l’on est. C’est manifester le courage qu’il faut pour venir dans la matière. 

G.S.P.L : A cause de mon livre La mafia médicale et de la position que j’ai prise, les gens me disent que je suis courageuse ! Mais je leur fais toujours cette réponse : “ Je vais vous dire un secret, l’élan de mon cœur pour écrire ce livre était tellement fort que cela m’aurait demandé beaucoup plus de courage pour ne pas l’écrire ! Et si j’avais résisté à cet élan, je serais sans doute tombée malade. ” 

Etes-vous courageux ?  Voici quelques pistes pour expérimenter, dans votre quotidien, le courage. Si vous les avez déjà explorées, vérifiez alors que vous savez garder le cap ! 


L’élan du cœur
Vous avez déjà ressenti cette force qui vous a fait passer à l’action malgré le danger. Quel sera votre prochain acte de courage, là où jusqu’à maintenant vous hésitez à vous engager ?
Prendre la décision
Avez-vous déjà ressenti ce tiraillement entre l’élan du cœur et la peur de ce qui va arriver ? Si la situation semble se reproduire dans votre vie, qu’est-ce qui vous permettrait de prendre la décision de “ sauter ” ?
L’amour de soi
Vous avez déjà osé être vous-même malgré l’opposition. Dans ces circonstances, avez-vous eu le sentiment d’avoir perdu l’amour des autres ? Continuez-vous de donner la préférence à l’amour de soi ?
Aimer la peur
Etes-vous capable de reconnaître vos peurs, de les accepter et de les accueillir ? Qu’est-ce qui vous empêche de les aimer ?
Déplacer les montagnes
Quelle “ montagne ” avez-vous déjà déplacée, sans vous en rendre compte sur le moment, en étant courageux (ses) ?
Courage dans le couple
En faisant la paix avec vous-même, avez-vous constaté une amélioration dans votre relation de couple ? Quelle action “ courageuse ” vous permettrait de poursuivre cette amélioration ?
Apprendre à s’aimer
En étant courageux dans certaines circonstances, qu’avez-vous découvert et apprécié de vous-même ?
Valider les décisions
Une fois votre décision prise, savez-vous rester fidèle à votre décision première ?
La grande étape
Avez-vous déjà éprouvé le sentiment d’avoir vécu une grande étape dans votre vie en prenant une décision courageuse ?

0b9bcbca dans MAITRISE

Publié dans:AMOUR, MAITRISE, PEUR |on 20 juillet, 2011 |2 Commentaires »

GUIDE EXTRA-TERRESTRE

GUIDE EXTRA-TERRESTRE dans O.V.N.I et E.T. emoticones_extra_terrestre_3  Petit guide sur les extraterrestres et les Ovnis 

QUE SONT LES OVNI ?

A QUOI RESSEMBLENT LES OVNI ?

A QUELLE VITESSE SE DEPLACENT-ILS ?

COMMENT RECONNAÎTRE UN FAUX EN MATIERE D’OVNI ?

Etc….

 

 Bien qu’il y ait eu, ces derniers 40 ans, des dizaines de milliers de rapport OVNI, moins de 1% ont été établis comme étant des faux. Pour la plupart, des enquêteurs compétents ont su reconnaître les faux presque immédiatement. Le type de mystification le plus commun est celui qui consiste à attacher une bougie ou une fusée éclairante à un ballon gonflé à l’hélium. En de rares occasions, des mystification plus élaborées ont eu lieu, nécessitant des enquêtes plus approfondies. 

Pour éliminer les possibilités de mystification, on doit examiner la crédibilité des témoins, les détails du rapport, et toute preuve physique, surtout les photos. La validité et la fiabilité de ces éléments doit être certifiée avant qu’un enquêteur puisse avoir confiance dans les faits. La fiabilité d’un témoin peut se vérifier en interrogeant les voisins, les amis, les parents, les collègues de travail et autres associés. En particulier, un enquêteur cherche à déterminer si la personne a la réputation d’être responsable et sincère, ou celle d’être un farceur, blagueur ou mystificateur. 

Tout savoir en nous connectant ici …. 

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 19 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Méditation et décret suggérés

Méditation et décret suggérés dans MEDITATION meditation

1 – Portez votre attention vers votre Présence I AM et vers votre élémental corporel.

 

2 – Adressez votre Amour et votre Gratitude à cet ami béni qui vous a accompagné durant toutes vos incarnations passées et qui a fait le vœu de rester avec vous jusqu’à votre Ascension. 

3 – Invoquez la Flamme Violette pour nettoyer votre corps éthérique, pour éliminer les causes, les noyaux et les effets des pensées, sentiments et actions erronés du passé. Cela fournira à l’élémental corporel un schéma plus parfait avec lequel il pourra travailler. 

 

Décret : 

 

Puissante Présence I AM, bien-aimé Maha Chohan, 

bien-aimé Maître Ascensionné Marie! 

Bénissez mon élémental corporel pour son service! 

Au terme de mon espace de temps terrestre, rendez-le libre pour toujours! 

Sans sa présence aimante, je n’existerai même pas. 

Elémental corporel béni, fais l’Ascension avec moi! 

 

Bien-aimé I AM! (3 fois) 

Par la Main même de Dieu! (3 fois) 

Je l’ordonne! (3 fois) 

Fais-le ce jour! (3 fois) 

Fais-le pour toujours! (3 fois) 

 

Extrait des leçons essentielles de Géraldine Innocente

Publié dans:MEDITATION, PRIERE ET MEDITATION |on 19 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

HISTOIRE DE LA LUNE

Certains scientifiques sont aujourd’hui persuadés que la Lune n’a pas toujours été notre satellite. 

Différents mythes et légendes rapportent que jadis, il n’y avait pas de Lune dans le ciel. La Lune serait apparue au moment du Grand Déluge. C’est ce que pensaient les habitants du sud de la Grèce antique, et différents peuples africains. On a cependant retrouvé des traces de flux et de reflux de marées dans ces régions. Or, comme chacun sait, c’est la Lune qui provoque ces flux et ces reflux. Ceci semblerait a priori contredire la théorie de l’absence de Lune avant le Déluge. Mais rien ne permet d’affirmer qu’un autre corps céleste n’assurait pas alors cette fonction de régulation des océans qui est aujourd’hui dévolue à la Lune. Selon d’autres sources, il y aurait jadis eu deux voire plusieurs lunes dans le ciel (Vénus?), mais l’influence qu’elles auraient pu avoir sur la mer est impossible à établir. HISTOIRE DE LA LUNE dans PLANETES luna

 Les Mayas ont laissé des documents d’après lesquels c’est Vénus et non pas la Lune qui brillait la nuit au-dessus de leurs têtes. Car Vénus devait certainement avoir un aspect très différent autrefois. Il y avait à Rome un historien qui était persuadé que le Déluge avait été provoqué par un changement d’orbite de Vénus. Et selon de nombreux mythes et légendes, la Lune serait apparue dans le ciel après la dissipation des ténèbres consécutifs au Déluge.L’astronome allemand Gesterkorn pense que son âge est à peu près égal à la moitié de celui de la Terre. Selon sa théorie, après sa création, la Lune aurait commencé par orbiter loin de la Terre, et c’est un autre corps céleste qui, en passant à proximité, l’aurait contrainte à changer d’orbite, puis elle aurait fini par se retrouver « emprisonnée » dans la zone d’attraction terrestre.  

C’est alors que la Lune aurait acquis son influence sur l’élément eau. L’approche de la Lune se serait traduite par des marées gigantesques, des éruptions volcaniques et des tremblements de Terre. Les vagues avaient probablement la taille de montagnes, les volcans crachaient du feu et l’eau était en ébullition. Et le nouveau satellite de la Terre fut sans doute à l’origine du Déluge. 

Il existe de nombreuses autres théories concernant la formation de la Lune. L’une d’entre elles considère notre satellite comme une création des aliénigènes (= extraterrestres n’appartenant pas à une race humanoïde). Selon cette théorie, c’est un endroit où des aliénigènes disposeraient de bases, de centres de communication, et ce genre de choses. Il y en a même qui sont persuadés que la Lune est un ovni gigantesque camouflé en planète morte. 

 Voir le dossier complet + de la vie sur la lune ici : http://secretebase.free.fr/planetes/lune/histoires/histoire.htm 

Publié dans:PLANETES |on 19 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Mars

Mars  dans PLANETES henge David Percy, chercheur et directeur européen des opérations pour la mission Mars, co-auteur de l’ouvrage « Deux tiers » présentant l’hypothèse qu’une forme de vie intelligente a conçue et élaborée une construction sur la planète Mars, a donné une conférence sur ce sujet en septembre 1996 à l’université de Bradfor, en Angleterre. Il met en évidence le lien entre le site marsien de Cydonia avec les sites mégalithiques d’Avebury, Glastonbury et Stonehenge en Angleterre, et la forme caractéristique de certain crop-circle.

avebury_pano dans PLANETES

Le cratère marsien correspond au cercle d’ AVEBURY (qui était pourvu à l’origine de deux grands cercles de roches), dont la date de construction est estimée entre 2500 ans avant J-C pour certains, 5000 ans avant J-C pour d’autres. Si l’on observe avec attention le cratère du site de Cydonia, on remarque une protubérance géographique semblable à une bute, juste avant un trou. On retrouve cette particularité sur le cercle d’Avebury. Cette particularité se trouve être un tétraèdre. 

v1059810

Il y a 2 points blancs dans le cratère (deux pierres blanches ?). D’après David Percy, ces repères blancs se rapportaient à l’emplacement de deux disques tournant qui injectaient des gravitrons dans la planète, ce qui avait pour effet d’alourdir Mars afin de lui permettre de tourner à la bonne vitesse et ainsi, d’avoir une atmosphère…

 

Voir la suite du site de référence …….

 

 

 

Publié dans:PLANETES |on 19 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

L’évolution d’un élémental.

L'évolution d'un élémental. dans ELEMENTS I2K1W76GAA7I1303929902385
Le Royaume élémental évolue depuis la plus petite intelligence jusqu’aux constructeurs de la forme, dévas (étudient) de la nature, Elohim, Veilleurs Silencieux et Directeurs de vie élémentale (air, eau, terre et feu). Les constructeurs de la forme peuvent créer les corps humains. Ils rendent ce service avec la bien-aimée Marie, mère de Jésus, qui fabrique le cœur. Les dévas de la nature peuvent superviser la création d’un jardin, des montagnes, de vallées et de lacs. Les Elohim créent les planètes d’une galaxie. Les Veilleurs Silencieux peuvent conserver le moule original d’une planète entière ou d’une galaxie. Le maha Chohan travaille en étroite collaboration avec le Royaume élémental. 

L’entraînement des élémentaux commence dans les Temples de la nature sous la supervision de dévas de la nature. Ils se rassemblent et le déva crée à partir de son propre corps de lumière une belle fleur ou quelque autre forme telle qu’un brin d’herbe ou un flocon de neige. Alors, tous les petits élémentaux de la classe s’efforcent d’incorporer une forme identique. Ils cherchent à imiter la figure proposée en taille, en couleur et en forme. 

Dans cette classe, les élémentaux apprennent à maîtriser toutes les qualités associées à la création: le motif et la volonté de manifester, la perception de ce qu’il faut faire, l’amour de l’entreprise en maintenant la clarté du dessin original, la consécration, la concentration nécessaire à la réalisation, le rythme de l’application (c’est-à-dire la disponibilité pour reproduire cette forme de multiples fois), et finalement la capacité d’envelopper la forme dans la Paix et la Sérénité. 

Au début, les élémentaux ne peuvent conserver l’image qu’une seconde ou deux, mais à la longue, ils apprennent à l’incorporer. S’il s’agit d’une fleur de pommier, l’enseignant de ce Temple informe les dévas (étudiant) de la nature qu’il y a un groupe d’élémentaux prêts à devenir les fleurs d’un pommier dans le verger de quelqu’un.

 Cela paraît simple, et pourtant ça demande des siècles d’entraînement et de self-control, non seulement de la part de l’élémental, mais aussi de l’enseignant. Mais en fin de compte, vous avez un magnifique printemps, plein de rose et de blanc. Les fleurs de pommier sentent bon et les gens prennent plaisir à se promener dans le verger. Le paysan a l’espoir d’une bonne récolte à l’automne. Les abeilles sont heureuses de faire leur miel, et l’élémental est heureux parce qu’il a rempli son rôle. Alors, la saison terminée, la fleur tombe et l’élémental retourne à la maison pour être loué, prendre du repos et pour qu’un nouvelle tâche lui soit assignée. 

Lorsque l’élémental est prêt à assumer une plus grande responsabilité, comme celle d’un déva (étudiant) de la nature, il peut diriger plusieurs élémentaux pour manifester, par exemple encore, un beau jardin. 

Quelques élémentaux s’élèvent vers un service plus important et deviennent des Dévas surveillant une nation entière. Quelques-uns, peu nombreux, sont choisis pour travailler directement avec le Maha Chohan. Dans cette association, ils apprennent comment attirer et diriger les magnifiques courants qui gouvernent la nature. Cet entraînement permet à certains d’être candidat à la position d’Elohim. L’Elohim, en action conjointe, crée les planètes de toute une galaxie. 

Extrait des leçons essentielles de Géraldine Innocente …..

Publié dans:ELEMENTS |on 17 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Le Royaume Elémental.

Le Royaume Elémental. dans ELEMENTS 1068034642_small

Lorsque la Terre fut créée, le Royaume de la Nature lui conféra une beauté extraordinaire. Sous la supervision de la bien-aimée Virgo, Directrice de l’élément Terre, d’Amaryllis, Déesse du Printemps, et du Maha Chohan, Grand Chohan des Rayons, des fleurs splendides, des arbustes et des arbres furent introduits. Le puissant Neptune, Directeur de l’élément Eau, créa les eaux cristallines; le bien-aimé Bélier, Directeur de l’élément Air, amena l’air que respirent les enfants de la Terre. Les anges vinrent pour être les gardiens des Qualités Divines, et le Plan Divin prévoyait que les trois Royaumes, élémental, angélique et humain, serviraient ensemble, chacun évoluant vers une toujours plus grande Perfection. 

Les élémentaux furent créés pour servir l’humanité à travers leur élément spécifique: les salamandres par le feu, les ondines par l’eau, les sylphes et les fées par l’air, et les gnomes par l’élément TERRE. Certains s’appellent esprits et dévas (étudients) de la nature. Les élémentaux sont les ouvriers de la nature. 

Par l’effet et par l’usage de leur vie, ces petits êtres fournissent à l’homme les vêtements de chair qu’il porte, l’eau qu’il boit, les aliments dont il se nourrit, l’air qu’il respire et toutes les choses dont il a besoin pour vivre sur la Terre. Le Plan Divin prévoyait que l’homme serait servi par Amour et que, en retour, il déverserait Amour, Gratitude et Bénédictions sur le Royaume élémental. 
Si vous placiez un élémental, un homme et un ange devant le calice de votre autel, ce calice apparaîtrait à chacune des consciences de manière différente : l’élémental verrait dans le verre tous ses petits amis, leurs visages luisants, leurs corps fins soutenant les contours de la coupe et de son pied, l’homme verrait le verre et jugerait sa valeur, se demandant s’il s’agit de verre ou de cristal, et l’ange verrait les pouvoirs du Feu Sacré affluant à travers le calice, attirés par vos invocations et décrets. Les activités des trois Royaumes sont nécessaires à une manifestation parfaite dans le monde de la forme. 

La terre représente la densité, le corps physique, la forme. L’eau représente le corps émotionnel; elle est l’élément principal de la Terre et le corps émotionnel contient la plus grande part de votre énergie. L’air est votre Liberté. Le feu est le Pouvoir de Purification et d’Immortalité. 

Les jeunes enfants voient souvent les fées et d’autres êtres des éléments et jouent même avec eux. Lorsqu’ils s’en ouvrent à leurs parents ou éducateurs, ils sont souvent réprimandés. 

Les élémentaux sont de tailles différentes, qui vont d’environ trois millimètres jusqu’à vingt-quatre mètres. Il y a dans l’océan de grandes ondines de cette taille. Dans leur état naturel, les élémentaux agissent seulement par Amour Divin. Leur nature est d’imiter ou de représenter ce qu’ils voient. Ils sont essentiellement des êtres mentaux (é-lé-mental voulant dire « Mental de Dieu »). 

Extrait des leçons essentielles de Géraldine Innocente http://www.contemplative-art.com/site_andre/introduction.htm

Publié dans:ELEMENTS |on 17 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

La Pierre de Dashka


La carte du créateur estimée à 120 millions d’années 

La pierre de Dashka, aussi dite « carte du créateur », serait une pierre représentant une carte de la Sibérie des années – 120 000 000, prétendument découverte en 1999 par l’équipe du docteur Alexandre Chuvyrov, de l’Université de Bachkirie, lors d’un programme d’étude sur les migrations chinoises en Sibérie. Cette pierre, témoignant de systèmes d’irrigation très développés qui tendraient en outre à attribuer à l’actuelle rivière Balaya une origine artificielle, serait un témoignage de la présence d’une civilisation avancée sur Terre il y a 120 millions d’années. La seule source concernant cette découverte est un article paru dans le quotidien russe La Pravda le 30 avril 2002

La Pierre de Dashka dans TERRE map_creador_6

L’article de la Pravda 

Selon l’article de la Pravda du 30 avril 2002, l’équipe du docteur Alexandre Chuvyrov aurait découvert en 1999, sur une pierre, une carte représentant la Sibérie en trois dimensions. Cette pierre pèserait approximativement une tonne pour 1,48 mètre de hauteur sur 1,06 mètre de large, et serait composée de trois couches. Selon les études réalisées, elle serait d’origine artificielle (outils de haute précision inconnus, excluant le taillage) et « représenterait très précisément la région de la Bachkirie d’il y a 120 millions d’années » mais avec des systèmes d’irrigation très développés (qui tendrait à attribuer à l’actuelle rivière Balaya une origine artificielle). Toujours selon cet article, des éléments de la pierre de Dashka auraient été étudiés par le Centre de Cartographie Historique du Wisconsin, qui en aurait conclu, entre autres, que seuls des relevés aériens auraient permis le traçage de cette carte.

Polémique quant à la fiabilité d’Alexandre Chuvyrov 

Le site de l’Université de la République Russe de Bachkirie (voir liens externes) indique qu’Alexandre Chuvyrov est docteur en physique et sciences mathématiques. Il ne semble pas avoir de doctorat dans un domaine lié à l’Histoire ou à l’archéologie. Il dirige actuellement la faculté de physique technique. Ses travaux de recherche portent notamment sur les matériaux (cristaux, métaux, verre anti-radiations) et la physique appliquée, son étude de la carte du créateur est apparemment sa seule publication dans le domaine de l’Histoire.  Voir le dossier complet sur wikipedia…  

Publié dans:TERRE |on 17 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Les Pouvoirs du Cristal de Quartz

Quartz - Mine de La Gardette, Le Bourg-d'Oisans, Isère France (13×13cm).   Problème de classification

 

Bien que la structure cristalline du quartz alpha soit décrite dans la plupart des textes français de minéralogie comme étant « hexagonale, système rhomboédrique », Massimo Nespolo, professeur de minéralogie et cristallographie, affirme que cette classification serait erronée[7]. Le quartz α en fait cristallise dans le groupe d’espace P3121 (quartz gauche) ou P3221 (quartz droit), à réseau hexagonal, comme indiqué par le symbole « P ». Le système cristallin du quartz α est donc trigonal, car le quartz α contient un axe d’ordre trois comme élément de symétrie d’ordre le plus élevé. Le terme « rhomboédrique » s’applique au réseau, mais le réseau du quartz est toujours hexagonal. D’après cet auteur, il ne faut donc pas confondre la nomenclature du « système cristallin », d’où le terme rhomboédrique est absent, avec celle du « système réticulaire », d’où le terme trigonal est absent. Dans le système réticulaire, un cristal rhomboédrique correspondra à un cristal trigonal dans le système cristallin.

Cependant, un cristal qui appartient au système cristallin trigonal peut avoir un réseau soit rhomboédrique, soit hexagonal, d’où la possibilité d’appartenance aux deux systèmes réticulaires. L’article sur la structure cristalline présente une explication plus complète du problème.  Le quartz présente aussi la particularité d’être classé parmi les silicates et particulièrement dans les tectosilicates, si l’on suit la classification de Dana, mais il est également classé dans les oxydes (dioxyde de silicium) si l’on suit la classification de Strunz. Dans le présent article il a été classé volontairement dans la classe des silicates alors que Wikipédia a choisi pour la minéralogie la classification de Strunz, la silice étant en effet l’archétype des silicates. Ceci montre la difficulté qui existe parfois à la mise en place d’une classification en sciences naturelles. 


réflexion : Le cristal de quartz fait aujourd’hui partie de notre vie. Le cœur de nos ordinateurs, où toute l’information est stockée, est une petite puce en cristal de silicium. Cette puce utilise les propriétés uniques du cristal pour stocker les informations. Selon les mayas, les crânes de cristal seraient d’antiques ordinateurs. Ils contiendraient d’importantes informations sur les origines de l’humanité et son destin.
Le cristal de quartz est depuis peu à la pointe du progrès scientifique : instrumentation de mesure, télécommunications, système radar et sonar … Pourquoi les crânes ont-ils été précisément façonnés dans ce type de quartz ? Les civilisations considérées comme « primitives » avaient-elles des connaissances que nous ne possédons que depuis moins de 100 ans ? 

Voir le dossier complet sur wikipedia….

Publié dans:POUVOIR, TERRE |on 17 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Le mystère des cartes Antiques


Le mystère des cartes Antiques dans ATLANTES willem-janszoon-blaeu-cartes-anciennesii          Les rivages de l’Antarctique sans aucune glace 

 

Une civilisation inconnue ( les Atlantes? ) et disparu aurait-elle transmise, sans doute aux Egyptiens, des bribes de ses connaissances? Ce que nous savons de l’antiquité nous montre que la connaissance n’était pas partagée, mais réservée à une élite dirigeante dont le pouvoir était justement assis sur cette supériorité. 


L’île de Marajo à l’embouchure de l’Amazone n’a été découverte qu’en 1543.

Les îles Malouines ne seront découvertes qu’en 1592.

Les Andes sont représentées, elles ne sont pas encore connues.

Le Lama, mammifère typique de l’Amérique du sud, est peint sur les Andes, il a été identifié en 1598 par les Espagnols.

Les grandes îles au-dessus de l’équateur, inconnues, correspondent aux haut-plateaux sous-marins des îlots St Pierre et St Paul, sur la Grande Dorsale Atlantique ( ont personne ne soupçonnait l’existence).

On y voit les côtes de l’Antarctique qui ne sera découvert qu’en 1818 soit 300 ans plus tard.

L’Amérique du sud est reliée à l’Antarctique par un isthme qui a disparu il y a 10 000 ans. 

 

Voir le récit et d’autres cartes encore sur ce site ….  

Publié dans:ATLANTES |on 16 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Techniques de channeling

Techniques de channeling dans CHANNELING channeling    Défini par Dominique 

Selon cette croyance, la personne qui reçoit et transmet une information d’une entité invisible est un « canal » (« channel » en anglais). 

La méthode du channeling serait l’héritière de la « télépathie éthérique », concept élaboré en 1950 par la théosophe Alice Bailey et popularisé dans son ouvrage Télépathie et corps éthérique. Elle consiste pour un channel à se plonger dans un état méditatif ou de conscience altérée et à « s’ouvrir » à l’entité. 

Les channellings peuvent être de deux types : 

  • indirect : messages reçus par l’intermédiaire d’un support (technique du oui-ja aujourd’hui tombée en désuétude…). 

Certains channeling sont édités et vendus en librairies, surtout sur le continent américain, foyer du phénomène où ce dernier connait une certaine popularité. 

Chez Dominique du site http://mediumchannel.e-monsite.com/accueil.html 

Publié dans:CHANNELING |on 16 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Infos contradictoires du channeling

 étoile                                étoile                               étoile

 

Pourquoi tant d’informations contradictoires  entre les différents « channelings »? Comment les Maîtres peuvent-ils être en désaccords?

 

Les Maîtres ne pensent pas tous de la même façon, ou plutôt, ils ont sept approches différentes de leur travail, en fonction de leur rayon. Mais s’ils sont de véritables Maîtres, leurs enseignements ne se contrediront pas. La plupart des informations obtenues par « channelings » venant, via les médiums, des divers niveaux astraux, résultent donc du mirage -le mirage étant l’illusion sur le plan astral.

Bon nombre d’enseignements émanant de ces niveaux concordent sur certains points et divergent sur d’autres. Cela vient de cette espèce de mode, si vous voulez, qui interdit à tout médium digne de ce nom de ne pas être au courant de la dernière catastrophe et du dernier malheur annoncés, ou de quoi que ce soit d’autre qu’ils ne peuvent se permettre d’ignorer. Mais il leur faut, en plus, faire preuve d’originalité en divulguant, par exemple, quelque information inédite. Je ne dis pas que c’est délibéré. C’est inconscient, astral, cela résulte du mirage. 


J’ai lu deux ouvrages de « White Eagle » et je doute que tout ce qu’il dit soit vrai. J’ai du mal à admettre, par exemple, qu’il soit un Maître de Sagesse, comme certain l’affirme. Qui est-il, en fait? 

 

« White Eagle » est le « nom de plume » d’un instructeur sur les plans intérieurs. il travaille sur le 6ème niveau astral, ce qui confère à son enseignement un haut niveau d’idéalisme mais ce qui, comme tout ce qui provient de ce plan, l’assujettit au miroir déformant du plan astral, celui de l’illusion. Il n’est pas un Maître mais un initié de degré 1,5. 



Que pensez-vous de la Cosmogonie d’Urantia? Cet ouvrage prétend révéler de grandes vérités à l’humanité et l’on nous présente ses auteurs comme des entités supérieures n’appartenant pas à la Terre. Entre autre déclaration étranges, cette doctrine affirme que la réincarnation n’existe pas et que le Christ est le créateur de l’Univers dont il vient régulièrement visiter les planètes. (juin 87) 

 

Selon mes informations, cet enseignement d’Urantia » provient tout au plus du 5ème niveau astral. C’est une sorte de pot-pourri de diverses doctrines dont la part de vérité n’excède guère 20%. 



Que savez-vous sur les déclarations de Ramtha, transmises par J.Z.Knight? Certaines d’entre elles me laissent sceptique, notamment celles recommandant de stocker pour deux ans de la nourriture en prévision du désastre qui touchera l’Amérique? (juin 87) 

 

Comme c’est habituellement le cas dans ce genre de communication astrale qui privilégie les prévisions génératrices d’angoisse, plus la communication est sensationnelle et alarmiste, plus grand est le succès du « channel » ou de l’organisation la colportant. Les gens adorent qu’on leur fasse peur ou que l’on confirme et donne expression à leurs pires craintes. Ils ont même tendance à ne pas croire les bonnes nouvelles. 


Ce « channeling » s’adresse également aux instincts les plus cupides et les plus séparatistes de l’homme. L’Amérique utilise déjà, usurpe et gaspille la part du lion des ressources mondiales, y compris en ce qui concerne la nourriture. Ce conseil de « Ramtha » ne fait qu’aller dans le sens de cette injustice. 

 

Tirés de « la méditation de transmission« , édition française de 1995 

 

Publié dans:CHANNELING |on 15 juillet, 2011 |Pas de commentaires »
1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3