La méditation

La méditation  dans MEDITATION 81133190bouddhafy0-gifLa manifestation de vos pouvoirs exige de solides assises, dont un rythme vibratoire élevé. Cette élévation du rythme vibratoire favorisera la méditation et la contemplation, lesquelles, en retour, seront des inducteurs d’états expansifs. Par ailleurs, la méditation et la contemplation vécues sur une base régulière permettront à l’être d’élever son rythme vibratoire. En d’autres mots, plus il ira vers cette pratique, plus il maintiendra un rythme optimal. Ainsi, au cours d’activités quotidiennes ne favorisant pas nécessairement un état d’expansion, il pourra tout de même bénéficier d’un rythme vibratoire relativement stable, et ce, dans le but de maintenir une présence à lui-même et une utilisation juste de ses pouvoirs. 

La méditation 

La méditation permet à l’individu de retrouver la sensation de l’état d’union avec le Tout. Elle fait en sorte qu’il intègre son quotidien dans une réalité plus vaste, universelle. La méditation l’amène non pas à faire le vide, mais à faire le plein, à être présent à tout. Pour cela, son attention ne peut être dirigée sur rien qui puisse solliciter son mental. En méditant, il ne se distinguera pas de ce qui existe, se permettant simplement d’en élargir le spectre en lui. L’espace méditatif dans lequel il vibre est potentiellement un espace infini qui renferme l’univers. 

Trop souventes fois, les êtres confondent la méditation avec un moment d’intériorisation, d’imagerie mentale ou même de réflexion. Par son intention de vibrer dans l’espace infini de l’univers, l’individu cherche à exister en tant qu’être de lumière incarné. C’est là un espace de sensations du Soi et non pas de pensées, de réflexions, de visualisations. Si des images ou des voix intérieures se présentent à lui, c’est qu’il a atteint un rythme élevé. Il ne s’agit pas de simples pensées ni de son imagination. L’individu se nourrit de la connaissance subtile qui s’imprègne en lui de façon naturelle sans qu’il la recherche. Il se nourrit de la lumière avec laquelle il vibre de plus en plus intensément. 

Il lui est possible de dédier sa méditation à des êtres ou à des causes, mais il ne peut méditer sur un sujet, car cela signifierait qu’il y réfléchit. Il peut toutefois demander que de sa méditation émergent des inspirations ou des connaissances sur un sujet précis. 

La méditation agit sur l’hypophyse, l’épiphyse et le cerveau en général en permettant une intensification de la capacité à saisir la réalité et à réorganiser naturellement ses propres systèmes. Elle intensifie l’émissivité et la réceptivité des ondes tout en favorisant un état de détente. L’être sentira à la fois plus de légèreté et d’intensité dans tous ses corps, particulièrement dans son corps mental supérieur, qui aura été ainsi stimulé. 

En vibrant dans un espace méditatif, l’être facilite la réception de connaissances sans interprétation ou analyse immédiate, ce qui assure une intimité avec une connaissance pure, avec l’univers. Ainsi, plus il médite, plus il élève son rythme vibratoire et il a une compréhension, une sensation naturelle de qui il est, de ce que représentent ses pouvoirs réels. 

barre de séparation

Source : Extrait du livre Manifester ses pouvoirs spirituels, p. 31 à 43 Ariane Éditions, 2009 – par Pierre Lessard et Maître Saint-Germain –  

Publié dans : MEDITATION, POUVOIR |le 31 juillet, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3