Pouvoirs spirituels

LES ASSISES DE NOS POUVOIRS SPIRITUELS – 1
Paix profonde et trilogie énergétique

 
  

L’importance de la paix profonde Pouvoirs spirituels dans POUVOIR 11129Choisissez, pour un moment, de ne plus réfléchir. Reconnaissez qu’il n’y a plus à faire, qu’il n’y a qu’à vibrer, qu’à être, uni à la vie qui vous entoure. Peu à peu, du plus profond de votre être, vous ressentirez l’émergence d’une paix, une sensation à la fois de calme et de puissance. C’est la paix de l’âme que vous retrouvez, que vous ressentez. Abandonnez-vous à cette rencontre. Ne l’attendez pas de l’extérieur. Elle est autorisée, recréée et ressentie à l’intérieur de votre être. 

Sans cet état de paix, vous aurez tendance à rechercher dans toutes les directions cette lumière qui est en vous, mais voilée par votre distraction. Lorsque cette paix profonde est ressentie, alors l’inspiration se présente aussi afin de guider vos pas vers l’expression la plus juste pour votre incarnation et votre manifestation. 

Chères Âmes, nous allons vous entretenir d’une rencontre de l’être avec lui-même, d’une retrouvaille avec sa vibration et sa puissance créatrice. Nous allons vous entretenir de guérison et de création. Obligatoirement, nous vous parlerons de paix, car lorsque l’être reconnaît et retrouve la conscience de ce qu’est un état de paix, et qu’il l’autorise en lui, alors il se guérit. Il se guérit de ce qui l’alourdit, de ce qui le voile, de ce qui le peine, de ce qui le fait souffrir, et il crée les assises les plus lumineuses pour se projeter dans un état de joie et dans l’amour. 

Cette présence à vous-même est essentielle pour que vous puissiez réellement être disponibles aux vibrations de la vie autour de vous et œuvrer véritablement. Lorsque vous voulez créer, c’est-à-dire utiliser vos pouvoirs et vos qualités pour transformer votre environnement, cette présence à vous-même s’avère nécessaire. Sinon, qui est le créateur? À partir de quoi va-t-il créer? Vous risquez le piège de vous confondre avec votre personnalité, votre identité extérieure. 

Chères Âmes, nous allons vous entretenir des véritables pouvoirs de l’humain. Bien sûr, vous avez pu observer et constater différentes expressions du pouvoir, soit les pouvoirs physiques et psychiques. Très souvent, trop souvent, à travers les âges, les pouvoirs réels de l’humain furent confondus avec des pouvoirs visant à lutter et à confronter son prochain ou d’autres formes de vie, à s’approprier des espaces ou à subjuguer les autres autour de lui. 

Les pouvoirs réels sont subtils. Leur expression concrète favorise l’union à soi et à toutes les formes de vie.  L’humain est venu sur cette terre afin de participer à la création de cet univers. Il est important que vous transcendiez les croyances selon lesquelles il s’est incarné sur la Terre pour épurer ses aspects ombrageux, se libérer de ses charges karmiques ou se pardonner ses fautes. Bien qu’il puisse accomplir cela, tel n’est pas le dessein de son incarnation. Un humain est d’abord et avant tout une âme, une expression pure de l’univers. Afin d’oeuvrer dans les différentes dimensions de l’univers, celle-ci, à partir de l’Esprit universel, a créé un « esprit ». Ainsi, ce duo âme-esprit va se projeter sur divers plans de conscience, dont celui de la Terre. 

Pour faciliter votre compréhension, comparons les humains à un soleil ou à une étoile. Cette dernière est une énergie dans l’univers et une source de lumière qui irradie dans maintes directions. Les rayons de l’étoile sont multiples et se propagent dans l’univers. Chaque rayon est une expression de la source lumineuse, de cette étoile qui, elle-même, est une expression de l’univers. 

Ces rayons vont suivre des parcours énergétiques, des canaux et des couloirs de la matrice universelle. Certains de ces rayons circuleront de manière continue dans l’univers, et d’autres rencontreront des plans de conscience. Imaginez que l’un de ces rayons soit dirigé vers la Terre. Ainsi, pour permettre l’incarnation, un esprit sera créé et le duo âme-esprit fera en sorte que cette lumière puisse s’inscrire dans la matière. 

Cette lumière, ou ce faisceau, s’inscrira dans un germe, dans une première cellule, dans un fœtus. Il y aura là une fusion de l’âme, de l’esprit et du corps, et un être en croissance sera conscientisé. Déjà, vous pouvez saisir que d’autres rayons peuvent être projetés vers d’autres plans de conscience et manifester une autre création. Cela signifie aussi qu’un être peut avoir des vies parallèles. Alors que chacun de vous vit sur cette terre, associé à cette incarnation, une autre forme de vie, dans un autre espace de la même dimension ou d’une autre dimension, peut s’avérer l’expression de la même âme. 

Pour l’instant, jusqu’à ce que nous nous intéressions à la projection de l’être vers d’autres plans de vie, c’est votre présente incarnation qui occupera notre attention. Ultérieurement, nous pourrons observer comment, à partir de cette incarnation, l’être peut se projeter vers d’autres dimensions et même entrer en relation avec une autre vie parallèle. Mais auparavant, il doit retrouver sa véritable nature et permettre le déploiement de ses véritables pouvoirs. Pour le moment, comprenons que la fusion de l’âme et de l’esprit avec le corps crée une véritable intensification de l’énergie dans le fœtus puisqu’il y a là rencontre de la lumière et de la matière. Cette rencontre produit un éclat très intense, une extase qui s’inscrit dans les cellules du fœtus en croissance. Un champ magnétique est alors créé. En fait, il y a alors tant d’intensité que, durant toute son existence, l’être cherchera à la retrouver. C’est dans le déploiement de son essence propre et l’utilisation de ses véritables pouvoirs qu’il y parviendra enfin. 

Les pouvoirs de l’être qui servent son mouvement créateur – et celui-ci son union – s’inscrivent sur des bases sans lesquelles rien de significatif ne peut se déployer. L’assise la plus naturelle et la plus fondamentale est la paix intérieure. La paix de l’homme est naturelle. Elle existe en lui et dans chacune de ses cellules, comme elle existe vibratoirement dans tous ses corps puisqu’elle est avant tout une paix de l’âme. 

La paix peut être associée à un état qui prédomine lorsque l’être est dans la conscience et la sensation qu’il est UN avec toutes les formes de vies universelles. Lorsque nous invitons les hommes à vibrer dans des états de paix, nous proposons alors une paix avec eux-mêmes et avec leur environnement. Toutefois, les individus identifient souvent leur paix intérieure à la participation ou à la sensation de la paix autour d’eux. Il y a pourtant une nuance importante ici. 

Lorsque l’être se présente sur cette terre, il est imprégné d’une pulsion de vie qui représente à la fois sa nature universelle (puisqu’il est une expression ou un mandataire de l’univers) et l’individualité propre à son incarnation. Celle-ci se définit par l’ensemble des pulsions, des dons, des qualités essentielles de l’être et de l’âme qui serviront son mandat réel. 

Les êtres se manifestent sur la Terre pour participer à cette grande création universelle qui représente l’Être universel. Dans l’univers, tout est lumière en mouvement et ce mouvement fait en sorte que tout se transforme à chaque instant. Voilà comment nous pouvons observer que l’univers est dans un processus de création infini. Si l’être est universel, c’est qu’il participe lui-même au fait que l’univers se crée et se recrée à chaque instant.  

Une fois incarné, l’individu utilise son essence, ses dons et ses qualités essentielles pour se déployer, pour créer, car c’est là sa nature réelle. Il ne s’interroge pas à savoir s’il doit ou non créer. Il est mû par une pulsion de création. Et lorsqu’il y a interruption ou contraction de ce mouvement créateur, l’individu éprouve des malaises importants, car il est alors en conflit avec la raison même de son incarnation. Si, pour un ensemble de raisons, d’obstacles ou d’entraves, il limite sa création, son état de paix est altéré. Rappelons-nous qu’il est en paix parce qu’il peut suivre le parcours naturel de son âme dans l’incarnation. Lorsque l’être se présente sur cette terre, de multiples influences peuvent le distraire de sa voie. D’abord, il y a l’émergence des mémoires et des inscriptions génétiques dans un environnement déjà conditionné. Ces influences peuvent faire en sorte qu’il cherche à satisfaire les désirs ou les normes de son milieu au lieu d’écouter son essence et d’exprimer ce qu’il est. Dès lors, il entre en conflit avec lui-même. 

Sa vie pourrait ne pas correspondre à ce qu’il est véritablement et à ce que ses dons les plus purs l’invitent à créer. Comme cela est inscrit dans ses cellules, un comportement qui n’est point cohérent avec celui de son essence l’amènera à vivre un malaise. Un homme peut vivre toute une existence, voire plusieurs, avant de comprendre qu’il traîne des frustrations et d’en trouver la source. La paix profonde est la sensation et l’accueil de l’essence de l’être par l’être. Tant et aussi longtemps que ce dernier, consciemment ou inconsciemment, ne nourrit pas la paix en lui pour qu’elle puisse s’approfondir et se manifester à chaque instant, il ne pourra pas vraiment retrouver, ressentir, comprendre et déployer ses pouvoirs subtils – les plus grandioses. Ainsi, la paix de l’âme, nécessairement présente en chacun, est la première assise des pouvoirs créateurs de l’homme. Lorsque celui-ci est dans un espace de non-paix, il est séparé de lui-même. Et dans ce cas, il ne se sent pas en union avec ce qu’il est ni avec son environnement et les différentes formes de vie présentes. Il est véritablement séparé, et la séparation mène à la souffrance. La souffrance des humains et celle de la Terre sont si importantes à cette étape de l’évolution de l’humanité qu’une multitude d’êtres portent en eux la croyance que la souffrance est naturelle sur cette terre. Qui plus est, qu’un être doit souffrir pour se délivrer de ses ombres, possiblement de ses fautes, et atteindre le bonheur. De nombreux individus partagent même la croyance que le véritable bonheur n’appartient pas à cette terre. Certains vont ressentir une impuissance à se délivrer de la souffrance, à se transformer et à transformer ce monde. Cette impuissance est en soi une mauvaise compréhension ou une ignorance de ce qu’est l’énergie dans l’univers, de ce qu’est un humain et un univers. La voie que l’être empruntera, une voie douloureuse, sera d’une telle souffrance que celui-ci ressentira que sa vie, ou un aspect de sa vie, n’a plus de sens. C’est alors qu’il pourra s’éveiller, ouvrir sa conscience à une autre perspective de l’existence. 

En cet énoncé, nous formulons la beauté, la perfection de l’univers. Lorsqu’un être ignore ce qu’il est, qu’il n’est pas conscient de ses pouvoirs et que ses croyances l’entraînent sur des chemins douloureux, ces chemins le conduiront de toute façon vers lui-même et, éventuellement, vers ses véritables pouvoirs. Il y a là un détour, un détour parsemé de douleur, mais cette douleur l’éveillera. 

Il est certes beaucoup plus important et beaucoup plus intéressant pour les humains de choisir un sentier de reconnaissance de ce qu’ils sont, de pacification avec eux-mêmes pour l’utilisation de leurs véritables pouvoirs, un sentier de joie. Ainsi donc, ce serait vous leurrer que de vous communiquer les pouvoirs d’un humain et de vous indiquer que vous êtes libre de vous en servir, sans au préalable vous indiquer les états, les assises à retrouver en vue de cette utilisation. Connaître les pouvoirs est intéressant, mais comprendre et connaître la voie pour les utiliser est beaucoup plus naturel pour l’humain. 

Ainsi, à partir de la paix profonde, nous vous présentons d’abord les manifestations de l’énergie qui constitueront les véritables assises des pouvoirs créateurs de l’être. Les pouvoirs créateurs de l’être sur ces assises utiliseront bien sûr la loi d’attraction, la puissance de l’intention et l’état de joie. 

barre de séparation

Extraits du livre Manifester ses pouvoirs spirituels, p. 13 à 30  2009 Par PIERRE LESSARD ET MAÎTRE SAINT-GERMAIN aux éditions Ariane Éditions

Publié dans : POUVOIR, SOCIETE |le 30 juillet, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3