Archive pour le 30 juillet, 2011

Tolérance et déclinaisons

La tolérance dans les Droits de l’Homme 

dossier a été diffusé sur le site http://www.alliancespirite.org

 

Tolérance et déclinaisons dans HUMANITE Declaration_des_droits_de_l_Homme_et_du_citoyen_de_1789En 1948, la tolérance entre définitivement dans l’histoire de l’homme à travers la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun… » (Article 18) qui reprend la conception exprimée auparavant dans la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits… » ( Article premier) et « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi… » (Article 10). La liberté de croyance, d’opinion et d’expression deviennent un droit inaliénable de l’être humain. 

 

La devise républicaine « Liberté, égalité, fraternité » créée à cette même époque m’amena à une idée : Et si finalement la tolérance exprimait et englobait ces principes fondamentaux qui sont à la base de notre société qui se proclame libre, égalitaire et solidaire ? 

 

Ainsi il ne s’agit pas seulement d’une question de tolérance puisque celle-ci n’existerait pas entre les hommes sans des principes fondamentaux sous-jacents : 

 

Tolérance – Liberté 

La tolérance présuppose la liberté de conscience, c’est-à-dire, la liberté de penser par soi-même, la liberté d’exprimer ses idées et points de vues mêmes divergents sans peur, sans 

violence ni haine mais également la liberté du libre-arbitre. La tolérance présuppose en outre la liberté de l’homme dans son individualité et spécificité, au même titre que la liberté de « foi ». 

 

Tolérance – égalité 

La conception de la tolérance va de pair avec le respect de la différence ce qui suppose la reconnaissance de l’égalité entre les hommes. En d’autres termes, tous les êtres humains se trouvent en position égale pour choisir librement leur route et se faire leur propre interprétation des choses qui les entourent. Qui dit interprétations dit visions différentes d’une même chose. Les différentes opinions sont autant de vérités vues sous différents aspects. Un objet observé à partir d’un angle différent résultera en de multiples conceptions de ce même objet. Ainsi chaque opinion dûment argumentée par une personne honnête et sincère rencontre une part de vérité. Dans cette optique nul ne serait totalement dans le faux absolu ni ne peut prétendre détenir la vérité absolue. La vérité n’existant pas si l’on conçoit que seulement tous les points de vue réunifiés ouvriraient la porte à la vérité globale. Autant dire que seul Dieu détient une telle vision panoramique. 

 

Tolérance – Fraternité 

Tolérer ne signifie pas rester indifférent. Justement, la tolérance exprime l’idée d’aller au-delà de l’indifférence de l’altérité de l’autre. Seul un mouvement vers l’autre, un mouvement libéré de ses propres préjugés, de ses propres idées préconçues dans l’écoute de l’autre, dans la compréhension de sa différence et dans l’acceptation de ses conceptions divergentes aux nôtres peut amener à la tolérance. Pour ainsi dire, la fraternité est une des bases de la tolérance car c’est dans ce mouvement fraternel envers l’autre, malgré les divergences, qu’on crée une véritable notion de tolérance révélée dans la pratique. De par cette fraternité la différence ne s’envisage plus en tant que frontière entre les êtres humains quelques soient leur sexe, couleur, religion, milieu ou âge mais en tant qu’enrichissement : « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. » Antoine de Saint-Exupéry. 

 

La question inévitable surgit : où s’arrête donc la tolérance ? Elle s’arrête là où commence le non-respect de ses mêmes principes. Toute forme de dictature, fanatisme politique ou religieux va contre les fondements de la tolérance. Des normes qui sont à la base de toute société libre, respectant l’homme dans sa spécificité et individualité. C’est à travers l’apprentissage de la tolérance et la mise en pratique de ses principes qu’on peut parvenir à se comprendre et à travailler ensemble pour la construction d’un monde meilleur. 

 

Pour compléter l’histoire de la tolérance je termine avec un extrait de la « Déclaration de principes sur la tolérance » proclamée en 1995 par L’UNESCO : « Article premier – Signification de la tolérance 

  • Lisez vous-même la suite ici…. Histoire et évolution de la tolérance
    tolerance1.pdf

barre de séparation

Ce dossier a été diffusé sur le site http://www.alliancespirite.org. 

Publié dans:HUMANITE, TOLERANCE |on 30 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

La normalité

Première conférence TELOS à Paris 

Message d’Ahnahmar 

La normalité dans CHANNELING ariane-telos-revelationsPour le moment, les événements au quotidien vous offrent un enseignement que vous devez reconnaître. Pour cela, vous devez vous interroger ; Comment percevez-vous tel événement, telle rencontre ? 

Qu’est-ce que cela vous apporte ? Qu’est-ce que cela touche en vous ? 

Apprenez qu’il est nécessaire  que, dans votre tête, vous soyez libérés de tous préjugés, de toutes formes d’interdits. Vous ressentez souvent le besoin de paraîtres normaux aux yeux des autres, équilibrés dans vos propos. Mais est-ce bien dans ces moments-là que vous êtes normaux ? 

Et que signifie cette normalité ? 

Quelqu’un qui fait ce que vous appelez un délire ne serait-il pas précisément en train d’évoluer ? 

Vous n’avez pas à vouloir ressembler à qui que ce soit. Vous devez être vous-mêmes, dans votre propre centre, votre propre force. Ainsi, tout ce que vous percevrez et rencontrerez, vous touchera au plus profond de vous-mêmes. A partir de là, vous obéissez ou pas, cela vous regard. L’avantage est que vous ne dépendez de personne. 

Assurément, cette rencontre avec vous-mêmes doit se faire. Et le moyen pour cela, c’est de rééduquer votre cerveau, tout simplement ; lui qui est créé pour tisser les énergies de l’âme, l’incarnation l’à programmé uniquement pour l’aspect humain. C’est ce qui vous enferme dans des complexes, des traumatismes et des névroses. Le seul moyen pour vous en libérer est la maladie et la thérapie. Pour réagir, vous attendez que votre corps vous envoie toutes sortes de messages d’avertissement. Est-ce vraiment la meilleure formule ? 

Quand vous êtes dans une démarche spirituelle, vous vous inscrivez dans une autre énergie, parce que vous êtes dans une compréhension différente de l’habitude. De nouveaux espaces s’ouvrent en vous et, dans quelques temps, vous serez capables d’assumer les nouvelles performances de votre cerveau. Celui-ci peut vous relier aux autres dimensions et vous élever, alors que vous n’écoutez que ce qui était organisé. Grâce à lui, votre âme sait agir à travers vous. 

Vous allez travailler sur vous-mêmes et vos valeurs, car celles-ci sont des états intérieurs, des états qui structurent votre être spirituel. Et qui dit état, dit aussi énergie intelligente, force spirituelle extraordinaire. Ces énergies structurent vote âme et lui donnent vie. Elles ont le pouvoir de déverrouiller les petits espaces de votre cerveau que vous gardez si bien fermés. Vous allez devenir très psychiques et c’est souhaitable. Vous allez tous devenir channels, c’est-à-dire percevoir une autre dimension, percevoir la vie au-delà de son seul accomplissement humain. Vous comprenez pourquoi les guides s’occupent de vous et vous précisent la nécessité de voir au-delà de l’illusion, d’aller dans l’essentiel. 

Il est très juste de chercher Dieu en entrant en vous-mêmes plutôt qu’à l’extérieur. Quand vous êtes à l’intérieur de vous, vous êtes dans la rencontre avec tous. Vous  n’êtes individuels que dans l’expérience humaine. Sur le plan spirituel, vous êtes dans l’unité. La cinquième dimension vous permettra de le comprendre pleinement. Cela signifie que tout ce que les autres vivent vous est forcément utile comme ça l’est pour chacun. Cette compréhension engendre beaucoup de respect et de tolérance vis-à-vis d’autrui, n’est-ce pas ? De plus, vous ignorez toujours si l’autre ne vit pas une évolution karmique qui peut vous concerner au sien de la trame spirituelle. 

barre de séparation

Texte issu du livre « Les Jardins d’Anahmahr » Messages de la Cité de Telos – canalisé par Jean-Claude Genel lors d’une tournée de conférences en Europe aux côtés d’Aurélia Louise Jones. Les éditions des 3 Monts – page 95. 

Publié dans:CHANNELING, POUVOIR |on 30 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Pouvoirs spirituels

LES ASSISES DE NOS POUVOIRS SPIRITUELS – 1
Paix profonde et trilogie énergétique

 
  

L’importance de la paix profonde Pouvoirs spirituels dans POUVOIR 11129Choisissez, pour un moment, de ne plus réfléchir. Reconnaissez qu’il n’y a plus à faire, qu’il n’y a qu’à vibrer, qu’à être, uni à la vie qui vous entoure. Peu à peu, du plus profond de votre être, vous ressentirez l’émergence d’une paix, une sensation à la fois de calme et de puissance. C’est la paix de l’âme que vous retrouvez, que vous ressentez. Abandonnez-vous à cette rencontre. Ne l’attendez pas de l’extérieur. Elle est autorisée, recréée et ressentie à l’intérieur de votre être. 

Sans cet état de paix, vous aurez tendance à rechercher dans toutes les directions cette lumière qui est en vous, mais voilée par votre distraction. Lorsque cette paix profonde est ressentie, alors l’inspiration se présente aussi afin de guider vos pas vers l’expression la plus juste pour votre incarnation et votre manifestation. 

Chères Âmes, nous allons vous entretenir d’une rencontre de l’être avec lui-même, d’une retrouvaille avec sa vibration et sa puissance créatrice. Nous allons vous entretenir de guérison et de création. Obligatoirement, nous vous parlerons de paix, car lorsque l’être reconnaît et retrouve la conscience de ce qu’est un état de paix, et qu’il l’autorise en lui, alors il se guérit. Il se guérit de ce qui l’alourdit, de ce qui le voile, de ce qui le peine, de ce qui le fait souffrir, et il crée les assises les plus lumineuses pour se projeter dans un état de joie et dans l’amour. 

Cette présence à vous-même est essentielle pour que vous puissiez réellement être disponibles aux vibrations de la vie autour de vous et œuvrer véritablement. Lorsque vous voulez créer, c’est-à-dire utiliser vos pouvoirs et vos qualités pour transformer votre environnement, cette présence à vous-même s’avère nécessaire. Sinon, qui est le créateur? À partir de quoi va-t-il créer? Vous risquez le piège de vous confondre avec votre personnalité, votre identité extérieure. 

Chères Âmes, nous allons vous entretenir des véritables pouvoirs de l’humain. Bien sûr, vous avez pu observer et constater différentes expressions du pouvoir, soit les pouvoirs physiques et psychiques. Très souvent, trop souvent, à travers les âges, les pouvoirs réels de l’humain furent confondus avec des pouvoirs visant à lutter et à confronter son prochain ou d’autres formes de vie, à s’approprier des espaces ou à subjuguer les autres autour de lui. 

Les pouvoirs réels sont subtils. Leur expression concrète favorise l’union à soi et à toutes les formes de vie.  L’humain est venu sur cette terre afin de participer à la création de cet univers. Il est important que vous transcendiez les croyances selon lesquelles il s’est incarné sur la Terre pour épurer ses aspects ombrageux, se libérer de ses charges karmiques ou se pardonner ses fautes. Bien qu’il puisse accomplir cela, tel n’est pas le dessein de son incarnation. Un humain est d’abord et avant tout une âme, une expression pure de l’univers. Afin d’oeuvrer dans les différentes dimensions de l’univers, celle-ci, à partir de l’Esprit universel, a créé un « esprit ». Ainsi, ce duo âme-esprit va se projeter sur divers plans de conscience, dont celui de la Terre. 

Pour faciliter votre compréhension, comparons les humains à un soleil ou à une étoile. Cette dernière est une énergie dans l’univers et une source de lumière qui irradie dans maintes directions. Les rayons de l’étoile sont multiples et se propagent dans l’univers. Chaque rayon est une expression de la source lumineuse, de cette étoile qui, elle-même, est une expression de l’univers. 

Ces rayons vont suivre des parcours énergétiques, des canaux et des couloirs de la matrice universelle. Certains de ces rayons circuleront de manière continue dans l’univers, et d’autres rencontreront des plans de conscience. Imaginez que l’un de ces rayons soit dirigé vers la Terre. Ainsi, pour permettre l’incarnation, un esprit sera créé et le duo âme-esprit fera en sorte que cette lumière puisse s’inscrire dans la matière. 

Cette lumière, ou ce faisceau, s’inscrira dans un germe, dans une première cellule, dans un fœtus. Il y aura là une fusion de l’âme, de l’esprit et du corps, et un être en croissance sera conscientisé. Déjà, vous pouvez saisir que d’autres rayons peuvent être projetés vers d’autres plans de conscience et manifester une autre création. Cela signifie aussi qu’un être peut avoir des vies parallèles. Alors que chacun de vous vit sur cette terre, associé à cette incarnation, une autre forme de vie, dans un autre espace de la même dimension ou d’une autre dimension, peut s’avérer l’expression de la même âme. 

Pour l’instant, jusqu’à ce que nous nous intéressions à la projection de l’être vers d’autres plans de vie, c’est votre présente incarnation qui occupera notre attention. Ultérieurement, nous pourrons observer comment, à partir de cette incarnation, l’être peut se projeter vers d’autres dimensions et même entrer en relation avec une autre vie parallèle. Mais auparavant, il doit retrouver sa véritable nature et permettre le déploiement de ses véritables pouvoirs. Pour le moment, comprenons que la fusion de l’âme et de l’esprit avec le corps crée une véritable intensification de l’énergie dans le fœtus puisqu’il y a là rencontre de la lumière et de la matière. Cette rencontre produit un éclat très intense, une extase qui s’inscrit dans les cellules du fœtus en croissance. Un champ magnétique est alors créé. En fait, il y a alors tant d’intensité que, durant toute son existence, l’être cherchera à la retrouver. C’est dans le déploiement de son essence propre et l’utilisation de ses véritables pouvoirs qu’il y parviendra enfin. 

Les pouvoirs de l’être qui servent son mouvement créateur – et celui-ci son union – s’inscrivent sur des bases sans lesquelles rien de significatif ne peut se déployer. L’assise la plus naturelle et la plus fondamentale est la paix intérieure. La paix de l’homme est naturelle. Elle existe en lui et dans chacune de ses cellules, comme elle existe vibratoirement dans tous ses corps puisqu’elle est avant tout une paix de l’âme. 

La paix peut être associée à un état qui prédomine lorsque l’être est dans la conscience et la sensation qu’il est UN avec toutes les formes de vies universelles. Lorsque nous invitons les hommes à vibrer dans des états de paix, nous proposons alors une paix avec eux-mêmes et avec leur environnement. Toutefois, les individus identifient souvent leur paix intérieure à la participation ou à la sensation de la paix autour d’eux. Il y a pourtant une nuance importante ici. 

Lorsque l’être se présente sur cette terre, il est imprégné d’une pulsion de vie qui représente à la fois sa nature universelle (puisqu’il est une expression ou un mandataire de l’univers) et l’individualité propre à son incarnation. Celle-ci se définit par l’ensemble des pulsions, des dons, des qualités essentielles de l’être et de l’âme qui serviront son mandat réel. 

Les êtres se manifestent sur la Terre pour participer à cette grande création universelle qui représente l’Être universel. Dans l’univers, tout est lumière en mouvement et ce mouvement fait en sorte que tout se transforme à chaque instant. Voilà comment nous pouvons observer que l’univers est dans un processus de création infini. Si l’être est universel, c’est qu’il participe lui-même au fait que l’univers se crée et se recrée à chaque instant.  

Read the rest of this entry »

Publié dans:POUVOIR, SOCIETE |on 30 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3