Jeshua, Jésus et Christ

Jeshua, Jésus et Christ dans JESUS JESUS.gif_thumbL’énergie de Christ que je suis venu vous offrir provient d’une énergie collective qui dépasse le monde de la dualité. Cela signifie qu’elle reconnaît les opposés du bien et du mal, de la Lumière et de l’obscurité, de donner et prendre, comme étant des aspects d’une seule et même énergie. Vivre selon la réalité de la conscience de Christ signifie qu’il n’y a de lutte pour rien. Il y a acceptation complète de la réalité. Cette absence de lutte ou de résistance est sa principale caractéristique. Puisque le Christ (ou l’énergie de Christ) reconnaît les extrêmes de toutes les pensées, de tous les sentiments et de toutes les actions comme étant la manifestation de l’énergie divine unique, il ne peut y avoir de dualité ni de jugement dans la façon dont elle (l’énergie christifiée) vit l’expérience de la réalité. 

Prenons un exemple. Lorsque l’énergie de Christ en vous regarde un conflit armé, son coeur pleure le sort du vaincu, mais elle ne juge pas. Elle ressent la douleur et l’humiliation à chaque coup et son coeur est plein de compassion, mais elle ne juge pas. Elle regarde l’agresseur, celui qui a le fusil, celui qui a le pouvoir, qui inflige la douleur, elle ressent la haine et l’amertume qui sont en lui et son coeur a du chagrin, mais elle ne juge pas. L’énergie, le coeur de Christ embrasse toute la scène avec une compassion sincère mais sans jugement, car elle en reconnaît tous les aspects comme des expériences qu’elle a elle-même traversées. Elle a survécu à tous ces rôles, d’offenseur et de victime, de maître et d’esclave et elle est parvenue à cette compréhension qu’elle n’est aucun des deux, mais ce qui est sous-jacent aux deux. 

L’énergie de Christ est passée par toutes les énergies de la dualité. Elle s’est identifiée tantôt à l’obscurité, tantôt à la Lumière, mais à travers tout cela, quelque chose est resté le même. Et lorsqu’elle a pris conscience de cette similitude sous-jacente à toutes ses expériences, sa conscience en a retiré une nouvelle sorte d’unité : elle a été christifiée. L’énergie christifiée était cette énergie que je suis venu vous offrir. 

Qui j’étais est assez difficile à expliquer. Je vais essayer en faisant une distinction entre trois identités : Jeshua, Jésus et Christ. 

Je, celui qui parle maintenant, suis Jeshua. J’ai été cet être humain qui a porté l’énergie de Christ lors de mon incarnation sur la terre. Cette énergie peut aussi être appelée Christ

Jésus – dans ma terminologie – est le nom de l’homme divinisé qui était le résultat de la descente de l’énergie de Christ dans la réalité physique et psychologique de Jeshua. 

Cette énergie de Christ a été déversée en Jeshua depuis les sphères de Lumière qui, selon votre point de vue, sont localisées dans votre futur. Jésus a été celui qui a fait des miracles et accompli des prophéties. Jésus était un émissaire venant des sphères de Lumière, incarné en moi. En fait, il était mon futur soi. Jésus était, selon mon point de vue d’homme Jeshua vivant sur la terre, mon futur soi en unité avec l’énergie de Christ. Parce que le Christ en lui était clairement présent et visible pour de nombreuses personnes autour de lui, il leur paraissait divin. 

Moi, Jeshua, j’étais un homme de chair et de sang. L’aspect unique et, dans une certaine mesure, artificiel de la « construction-Jésus » était que j’ai reçu son/mon Soi Christé du futur. Je ne suis pas devenu Christ sur la base de mon passé ni de mes expériences passées. Je n’ai pas atteint l’illumination de façon naturelle mais grâce à une intervention extérieure, pour ainsi dire, par une descente d’énergie de Christ depuis le futur. J’étais d’accord pour jouer ce rôle avant de commencer cette incarnation. J’ai consenti à être éclipsé par la présence de Jésus, comme un  acte de service et aussi parce que j’avais un ardent désir de connaître la réalité de mon potentiel le plus profond.  

Jésus, mon futur soi venu des sphères de Lumière, était en unité avec l’énergie de Christ. Toutefois, il ne représentait pas l’énergie entière de Christ ici sur la terre, car cette énergie contient plus que Jésus. Il en est une parcelle, une cellule. 

Christ, ou l’énergie de Christ (c’est plus semblable à un champ d’énergie qu’à une entité individuelle), est une énergie collective qui a de nombreux aspects ou cellules qui coopèrent de façon à fonctionner comme un seul organisme. Chaque cellule apporte sa contribution unique à l’ensemble et se vit comme individuelle tout en faisant partie du tout. On pourrait appeler ces multiples aspects de l’énergie de Christ anges ou archanges. C’est la spécificité des anges d’avoir le sens de leur individualité autant qu’un degré élevé d’oubli de soi, qui leur permet de se sentir à l’unisson avec des énergies collectives et d’accomplir leur service dans la joie. La notion d’(arch)ange est élucidée dans le dernier chapitre de la série de l’artisan de Lumière « Votre Soi de Lumière ». 

777954b2 dans JESUS

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider. Source : © Pamela Kribbe : www.jeshua.net/fr

Publié dans : JESUS |le 8 juin, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3